AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 629
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] Empty
MessageSujet: Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]   Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] EmptyLun 12 Aoû 2019, 00:26

Victoire & Dahlia

« Mademoiselle Weasley revenez ici immédiatement ! Une telle attitude n’est pas digne de la capitaine de l’équipe des Gryffondors ! Vous serez collée pour une telle impertinence ! Mad… » Les paroles ulcérées de la professeure McGonagall s’étouffèrent lorsque Victoire claqua la porte de la classe de Métamorphoses, située au premier étage du château. En colère, elle remonta la bretelle de son sac à bandoulière en cuir marron sur son épaule et s’éloigna de la salle de cours d’un pas vif. Vic était une élève sérieuse, appliquée, studieuse ; elle participait pratiquement à tous les cours, avide de rapporter des points à sa maison. Elle ne comprenait pas une telle trahison de la part de son ancienne directrice de maison. Pourquoi s’était-elle sentie obligée de la coller en binôme avec Dahlia Lloyd ? Pourquoi pas la forcer à prendre des cours de Métamorphoses avec Joséphine de Guise en tant que tutrice pendant qu’elle y était ! Victoire ne s’était jamais sentie aussi furieuse contre une de ses professeurs à part peut-être une fois, lorsqu’elle avait huit ans, et que son institutrice moldue s’était mise à critiquer la France en expliquant à quel point les Français étaient stupides, intolérants, accrochés à leurs baguettes de pain comme à leurs préjugés et à quel point les Anglais leurs étaient supérieurs (Vic ne maitrisant pas bien ses pouvoirs à l’époque, le brushing parfait de sa professeure avait pris feu Victoire Fleur Weasley destructrice de coiffures depuis 2008.)

D’accord, Victoire voulait bien le reconnaître, sans doute exagérait-elle un peu. Après tout, elle aurait pu tomber sur bien pire. Ce crétin narcissique et vaniteux de Jensen McGowan par exemple. Mais quand même ! McGonagall avait l’embarras du choix parmi ses proches : Viska, Peony, Psychée, Vanellope, Prudence, Joaquín. Pourquoi la mettre avec Dahlia ? Alors, certes, Vic ne détestait pas Dahlia. C’était la jumelle de Peony et par conséquent, elle devait sûrement avoir un tas de qualités. Une chose était sûre pourtant, c’était que les deux filles possédaient des caractères très différents qui rendaient leur relation compliquée. La blondinette n’avait pas trop de mal à discuter avec sa camarade, tant qu’elle avait d’autres amis qui les entourait, mais se retrouver seule avec elle, et pire, pour un devoir, vraiment elle maudissait un peu sa professeure pour le coup. Elle n’était pas assez patiente pour écouter les soupirs blasés de la bleue et bronze alors qu’elles devraient déterminer le plan de leur dissertation sur les sorts de Transfert. Dire qu’elle aurait pu demander de l’aide à Teddy, évidemment excellent dans sa matière de prédilection, à la place ! C’était vraiment trop injuste !

Le lendemain de son coup d’éclat en cours de Métamorphoses, c’est une Victoire assez remontée, la mine sinistre, qui se présenta à la bibliothèque. Vic, qui parlait et riait toujours très fort, n’aimait guère ce temple du silence mais le lieu lui avait semblé le plus adapté pour leur tâche . Et puis, avec Irma Pince qui rodait autour des tables des élèves avec son air revêche, prêt à leur hurler dessus en cas de pages écornées ou de discussion dépassant le décibel autorisé, Vic risquait moins de s’emporter que dans une salle de classe vide le corps de la jeune Dahlia Lloyd retrouvé mutilé : le Basilic de l’école serait-il encore en vie ou cette folle de Victoire Weasley aurait-elle encore frappé à coups de sort de Chauve-Furie ?

La petite rouge et or repéra rapidement Dahlia à une table. Elle la rejoint en deux pas et déposa, avec le moins de bruit possibles, son sac sur une chaise. Elle en sortit son ouvrage de Métamorphoses, ses liasses de parchemins, et une plume qu’il fallait absolument qu’elle remplace depuis des jours car elle bavait partout. « Salut ! J’espère que tu as une idée pour notre plan, d’habitude je demande toujours à Teddy de regarder mes brouillons de Métamorphoses… » Zut ! Victoire n’avait pas vraiment prévu de commencer la discussion ainsi. Inutile que Dahlia la prenne pour une incompétente totale, doublée d’un bébé qui avait à tout prix besoin de l’approbation de son ami d’enfance, alors qu’elles devaient travailler ensemble.

[689 mots]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.


Dernière édition par Victoire Weasley le Dim 18 Aoû 2019, 02:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 538
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] Empty
MessageSujet: Re: Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]   Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] EmptyMar 13 Aoû 2019, 01:13

Miss Poudlard et la blasée de l'année
Victoire & Dahlia

made by black arrow


Dahlia avait jusque là passé une journée et un cours de métamorphose tout à fait plaisants, lorsque le couperet était soudainement tombé. Assise à côté de Peony, griffonnant distraitement sur son parchemin, elle n'avait absolument rien vu arriver. "Lloyd, Dahlia. Weasley, Victoire." Si elle était généralement attentive, l'annonce des binômes pour le prochain devoir n'avait de toute évidence pas été jugé digne d'une écoute sans faille de sa part. Pourtant, elle aurait dû flairer l'arnaque. Les professeurs aimaient rarement la laisser travailler - en paix, soit dit en passant - avec sa jumelle. Paraît-il que ça ne favorisait pas le mélange entre les élèves - Serpentard et Serdaigle, c'était pas un mélange ça Minerva ? - et qu'accessoirement, il ne pourrait que lui être bénéfique de faire quelques efforts et de sociabiliser avec 'ses petits camarades'. Comme si encadrer les première années - et faire en sorte de garder les brebis galeuses en un seul morceau tout au long de l'année - ne requérait pas déjà un effort conséquent de sa part. Elle qui détestait sortir de son cercle restreint, se retrouvait une fois de plus projetée - injustement - en dehors de celui-ci, et avec qui, s'il-vous-plaît ? Miss Poudlard en personne.

Dahlia avait toujours entretenu des sentiments complexes à l'égard de Victoire Weasley. En particulier, elle avait beaucoup de mal avec sa capacité quasi-inhumaine à parler à tort et à travers, de sujets parfois (souvent) d'un intérêt plus que limité, et qui tournaient - à ses yeux et à ses oreilles - généralement autour de Ted Lupin : sa vie, son oeuvre. Chose qui provoquait également une circonspection non dissimulée chez la préfète de Serdaigle, qui avait bien du mal à comprendre comment ce grand machin de seize ans pouvait susciter autant de bavardages au fil des années. Pourtant, envers et contre tous les grognements de Dahlia c'est un ours en fait Victoire était une amie de Peony, ce qui induisait que la jeune galloise se gardait de la mépriser ouvertement. Sa jumelle avait toujours été bien plus sociable qu'elle, il lui fallait faire avec. Tolérer Victoire Weasley, son dynamisme excessif, son sens très personnel d'un volume de parole acceptable en société, ses jets de cheveux acrobatiques... admettons, donc. Elle n'était pas méchante, et elle n'était pas bête non plus - pour son crédit. En revanche, se la coltiner pour réaliser un devoir de métamorphose : non. Quand l'information intégra enfin l'esprit de Dahlia - c'est-à-dire que Peony lui donna un coup de coude pour lui signaler ce qui venait de se produire -, la préfète leva un regard outré vers la directrice de l'école, comme si celle-ci lui avait fait une offense mortelle. Malgré l'efficacité de son regard noir, c'était pourtant peine perdue : McGonagall était déjà bien occupée à gérer la crise de pure drama queen orchestrée par Victoire - encore celle-là. Dahlia soupira. Ça commençait bien.

Ponctuelle comme à son habitude, la jeune préfète s'était présentée à la bibliothèque avec ses affaires bien rangées dans le sac qu'elle avait amené avec elle, armée d'une patience qu'elle savait fragile. Elle était réputée pour son impulsivité, et Victoire avait le don de lui courir sur le haricot. Dommage qu'elle n'ait pas pu traîner Peony jusqu'à la bibliothèque avec elle. Une médiatrice n'aurait pas été de trop. Mais il était hors de question pour Dahlia de se coltiner un P en métamorphose par la faute de Miss-soleil-petits-cœurs-et-arcs-en-ciel. En fait, elle l'aurait tout aussi bien fait toute seule, ce devoir et dénoncé Victoire en le rendant : elle n'a rien voulu faire M'dame, et en plus elle m'a tiré les cheveux cette grosse gourde, mais c'était sa camarade qui avait bon gré mal gré proposé qu'elles se rejoignent à la bibliothèque.

Feuilletant sereinement son manuel de métamorphose, Dahlia redressa la tête quand Victoire la rejoignit finalement. Dis donc on ne t'attendait plus ! J'ai fini du coup, tu veux signer ? Elle posa un regard suspicieux sur une plume, apparue sur la table et visiblement couverte de taches d'encre, qui ne manquerait pas de susciter les sifflements féroces de la bibliothécaire, avant d'adresser un signe de tête à sa camarade de classe. « Salut ! » Trente-six secondes chrono, c'était le temps qu'avait tenu Weasley avant de balancer le nom de Lupin comme une fleur, ce qui eut le don de faire grimacer Dahlia intérieurement. La préfète se contînt pourtant. Il lui semblait presque visualiser Peony lui intimant de se montrer civilisée. « Ah, oui. Bien sûr... » lâcha-t-elle avec flegme, avant de tourner son parchemin vers la Gryffondor pour lui faire lire les quelques notes qu'elle avait prises. « Donc en fait tu ne comptes rien glander du tout c'est ça ? Miss Poudlard est trop bien pour faire des plans ? On y va à l'instinct ? On crame la bibliothèque et on incinère nos avenirs c'est ça ? Hein ? A priori ça devrait être assez basique, les sortilèges de Transfert ne sont pas très complexes, ils sont surtout variés. On peut faire une intro rapide, en donner la définition générale, et ensuite présenter plusieurs catégories d'exemples ? » Elle releva la tête vers Victoire. « Je pense que ça serait bien de faire quelques recherches additionnelles, pour citer des exemples plus complets que ceux du manuel. » Elle se tut, dans l'attente des remarques de Victoire. Il était attendu que les Serdaigles soient studieux, mais Dahlia ne l'était pas dans toutes les matières. Elle l'était quand le sujet l'intéressait, et ça avait toujours été le cas avec la métamorphose. C'était une matière difficile, qui demandait de l'investissement, et elle comptait bien maintenir ce cap, que Victoire Weasley le veuille, ou non. Elle dut tout de même constater que la blonde se montrait moins loquace qu'à son habitude - ce qui, songea-t-elle avec horreur, ne pouvait qu'être le signe de grandes catastrophes à venir. Ce n'était pas quand elle parlait que Weasley était la plus dangereuse, mais bel et bien quand elle faisait preuve de discrétion. Le calme avant la tempête.

[ 1005 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 629
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] Empty
MessageSujet: Re: Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]   Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] EmptyDim 18 Aoû 2019, 03:10

Piquer une crise monumentale digne des plus grandes drama queen de l’histoire n’était pas la meilleure manière de débuter un travail en commun, Victoire en avait bien conscience. Pour un peu, Victoire aurait pu imiter Dominique et déclamer l’une des répliques dramatiques que sa petite sœur affectionnait tant avant de s’écrouler au sol dans un bruissement étouffé de robe. La directrice McGonagall n’était pas connue pour apprécier ce genre de scènes. Après sa sortie en fanfare de sa salle de cours, Victoire avait été convoquée par sa professeure de Métamorphoses et elle ne lui avait même pas proposé un biscuit, merci tonton Harry pour avoir propagé un tel mensonge.  Elle lui avait remonté les bretelles bien correctement et lui avait infligé une semaine de retenue bien méritée selon elle « Soyez assurée que j’aurais pu me montrer bien plus sévère Mademoiselle Weasley. » Cette vieille chouette avait même eu le toupet de la menacer de doubler sa peine si Victoire ne mettait pas un peu son ego de côté pour rendre un travail correct avec Dahlia Lloyd. « Ce n’est pas parce que vous avez été élue Miss Poudlard et que vous êtes capitaine de l’équipe de Quidditch qu’il faut vous croire tout permis. Je détesterai devoir envoyer une lettre à vos parents et à votre grand-mère » avait-elle même ajouté avant que Vic ne sorte de son bureau. Or, si la blondinette craignait bien quelqu’un, c’était bien sa mamie Molly. Plus personne dans la famille n’ignorait qu’elle avait envoyé une Beuglante retentissante à tonton Ron lorsqu’il était en deuxième année ni qu’elle avait vaincu Bellatrix Lestrange en personne.

C’est donc de bien mauvaise grâce, de mauvaise humeur mais néanmoins contrainte et forcée que Victoire se rendit à la bibliothèque. Autant se débarrasser au plus vite de cette dissertation à la noix. Alors Dahlia et elle pourraient retourner à ne s’adresser la parole qu’en présence de Peony ou de Joaquín. A moins, bien sûr, que McGonagall soit assez sadique pour les recoller en binôme plus tard dans l’année, ébahie par le travail incroyable qu’elles auraient fourni toutes les deux. Avec cette vieille toupie, tout était possible, Victoire le craignait. Pourtant, Vic savait qu’avec Dahlia, elle n’aurait pas de problèmes pour obtenir une bonne note contrairement à si elle s'était retrouvée avec Prudence ou Quino. Cette fille était une tête, surtout en Métamorphoses. Mais son air blasé et ses commentaires méprisants déplaisait fortement à Vic. En plus, l’aiglonne s’était liée d’amitié avec ce crétin arrogant de Jensen McGowan, ce qui était la preuve d’un mauvais goût absolu comment ? C’est aussi le meilleur pote de Peony ? Mais c’est quoi leur problème à ces jumelles ?? Pire, elle s’était même rendue au bal de Noël avec lui. Deux années de suite même ! Il fallait vraiment qu’elle n’ait trouvé personne d'autre pour y aller avec cet immonde Véracrasse.

Aussi Victoire, facilement d’humeur bavarde et plutôt solaire en temps normal, n’adressa que le minimum à Dahlia en arrivant à la bibliothèque. Mentionner Teddy n’était pas vraiment prévu mais tant pis, à force, la brunette devait avoir l’habitude qu’elle évoque son meilleur ami à longueur de temps. Même en fréquentant Victoire à petites doses, on avait forcément conscience de sa proximité avec le grand machin Poufsouffle. « Une introduction contenant la définition des sortilèges de Transfert me parait assez indispensable. En revanche, j’aurais bien classer les différentes sortes en deux ou trois catégories histoire que le plan soit plus carré je dis pas que le tien est brouillon mais en fait si, c’est exactement ce que j’insinue. » Victoire fit la moue, décidément peu encline aux efforts. Elle tenta à nouveau, se remémorant les paroles menaçantes de McGonagall. « Oui, c’est une bonne idée. La professeur McGonagall apprécie toujours lorsqu’on inclue nos recherches personnelles dans nos devoirs et qu’on ne se contente pas de paraphraser le livre de cours. » Vic était même prête à lever son joli popotin de Miss Poudlard 2014 pour aller chercher elle-même d’autres ressources. Tout plutôt que de subir le regard mi moqueur, mi condescendant et re mi moqueur derrière de Dahlia !

[685 mots]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 538
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] Empty
MessageSujet: Re: Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]   Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] EmptyDim 18 Aoû 2019, 10:09

Quand Victoire lui avait proposé qu'elles se rejoignent à la bibliothèque - et ce après son grand déballage public à la fin du cours de Métamorphose. Chose vaguement vexante soit dit en passant. Dahlia avait d'excellentes notes dans cette matière. Victoire pouvait-elle en dire autant, elle qui se raccrochait visiblement à Ted Lupin comme à une bouée de sauvetage, cheveux au vent, dignité à l'air ? - Dahlia avait alors conclu qu'elle avait repris ses esprits et souhaitait clore le sujet avec efficacité. McGonagall n'était pas connue pour ses retournements de veste inopinées. Autant faire le devoir ensemble - qui en plus n'était pas si compliqué - et se quitter bonnes-camarades-qui-ne-se-parlent-qu'en-présence-d'autres-camarades-tampons. Le tout en espérant que ce charmant binôme serait éphémère.

Le problème avec Victoire Weasley, c'était qu'elle mettait la patience déjà fragile de Dahlia à l'essai. Non contente de débarquer en retard - apparemment la notion de ponctualité échappait entièrement à Miss Poudlard -, d'étaler ses affaires partout - dont une plume sinistrement couverte de taches d'encre - et de n'avoir aucune idée concernant la façon de réaliser leur devoir - Teddy Lupin n'était pas dispo, quel dommage -, elle se permettait de contredire son plan avec une remarque des plus douteuses. Dahlia cligna plusieurs fois des yeux, avant de répondre dans un chuchotement agacé (elle ne se ferait pas virer de la bibliothèque à cause de cette gourde !) : « C'est littéralement ce que je viens de dire en plus d'être flemmarde tu ne sais pas lire ?, Weasley. On ne va pas présenter des exemples à tout va, ce serait ridicule. » répliqua-t-elle en désignant le papier du bout de sa plume. « Des catégories de sort de Transfert. Tu vois, pour le premier j'ai proposé les Transferts inter-espèces. » Pourquoi, oh pourquoi, avait-il fallu que ça soit Weasley. Elle ne songeait même plus à Peony, mais pourquoi pas Jensen, ou encore Vanellope, s'il fallait absolument que ça soit une Gryffondor ? Dans le fond, elle se demandait parfois si leurs professeurs ne le faisaient pas exprès. Une manière vicelarde de tester la progression de Dahlia sur le plan de l'impulsivité - "excellent, elle n'a jeté un sort à Weasley qu'après trente-quatre minutes passées ensemble. Une très belle perf' de Lloyd. La prochaine fois on la colle avec Faraday dans un placard à balais, et on voit ce qui se passe ! Filius, tu n'oublieras pas le pop-corn..."

Weasley approuvant au moins la nécessité de faire des recherches supplémentaires, Dahlia tâcha de conserver son sang-froid. Elle acquiesça d'un hochement de tête. « Je pense qu'on peut déjà chercher dans le Manuel de métamorphose avancée, sauf si tu avais d'autres idées ? »  La question, prononcée avec une politesse hachée, lui coûta beaucoup. Peony lui en devrait une. « Ils doivent avoir des exemples plus poussés. Je peux commencer à rédiger l'introduction en attendant. » proposa-t-elle, ayant conclu que la Gryffondor ne serait décidément pas force de proposition. Il n'aurait pas pu être plus évident que si elle était là, c'était surtout physiquement. Son cerveau, lui, était ailleurs, probablement papillonnant auprès de son grand Poufsouffle de copain. « McGo t'a fait du chantage pour que tu te pointes, ou quoi ? » demanda-t-elle soudain en relevant la tête vers la blonde. Dahlia n'avait jamais été du genre à tourner autour du pot. Si Weasley comptait jouer les plantes vertes, autant qu'elle le lui dise, plutôt que de perdre du temps à lui faire valider des points dont elle se fichait comme de la guigne.

[ 584 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] Empty
MessageSujet: Re: Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]   Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Miss Poudlard et la blasée de l'année [Dahlia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» 12.Thème de l'année
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Nouvelle année 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Bibliothèque-
Sauter vers: