AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1110
Âge : 16 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] Empty
MessageSujet: Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]   Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] EmptyMar 13 Aoû - 17:07

Noé & Ted

Lorsque les vacances de Noël avaient touchées à leur fin, que les premiers jours de janvier annoncèrent la rentrée prochaine, Noé avait prit la bonne résolution de laisser derrière lui tous les événements désastreux de son début de sixième année : son béguin stupide pour Tempérance Biel, son embrouille avec Erin, son bal complètement foiré, la douleur vive de son cœur qui se brise. Il était temps de laisser ces mésaventures puériles de côté pour se concentrer sur ce qu’il y avait de vraiment important : ses devoirs, les cours où il devait briller, ses amis avec qui il aimait passer du temps. Graham aurait bien besoin de ses conseils par exemple. Dans le trouble qui l’avait agité le soir du bal, Noé avait tout de même aperçu une greluche fan inconditionnelle de Mister Poudlard accrochée aux bras de son ami. Qu’est-ce qui avait pris Graham de s’encombrer d’une fille pareille ? Et puis, si jamais Noé voulait vivre une histoire d’amour par procuration, il n’aurait qu’à écouter Candys parler de Derek. Mieux : il recueillerait les confidences de Léopold. Son meilleur ami se plaindrait probablement d’Eileen ce qui débouterait définitivement Noé des histoires de cœur.

Mais la bonne résolution du jeune homme s’était rapidement effondrée lorsqu’il reprit le Poudlard Express pour l’école et que le premier wagon dans lequel il s'engouffra s’ouvrit sur le visage rayonnant d’une Tempérance Biel particulièrement enjouée. Ses sentiments pour la blonde lui revinrent en force, menaçant de le submerger, menaçant d’exploser son cœur pourtant déjà bien amoché. L’oublier allait être bien plus difficile que ce qu’il ne se l’était imaginé. Il ne pourrait pas simplement la rayer de sa vie et ne plus lui adresser la parole. Elle restait son amie et en plus, elle ne comprendrait pas une telle attitude de sa part, encore plus parce qu’il avait pu constater à quel point l’éloignement d’Erin lui avait fait du mal. Et faire de la peine à Tempérance était bien la dernière chose que souhaitait Noé. Bordel, il était vraiment pathétique. Heureusement, et ce même si les deux élèves étaient dans la même année, Noé ne croisait pas tous les jours l’élue que son foutu cœur avait choisi sans son consentement. Ils ne faisaient pas partie de la même maison, ils ne partageaient pas tous leurs cours, Tempérance avait même abandonné l’Histoire de la Magie et cela faisait un moment de moins où Noé risquait de la mater se perdre dans la contemplation de sa chevelure emmêlée brillante.

Malgré la difficulté, la détermination de Noé à cesser d’éprouver des sentiments amoureux pour Tempérance ne faiblissait pas. Cela prendrait peut-être plus de temps qu’il ne l’avait prévu mais il arrêterait de ne penser qu’à elle. Il le fallait. Erin, Tempérance, sans oublier Candys qui s’inquiétait pour lui, cette histoire avait déjà eu assez de conséquences sur les personnes qu’il chérissait. Sans compter qu’il n’avait jamais pensé souffrir d’un chagrin d’amour à seize ans. Les hormones l’avait agité comme n’importe quel garçon à l’adolescence. Mais Noé était resté longtemps relativement imperméable aux charmes des filles (et des garçons) contrairement à la majorité de ses camarades, son meilleur ami en tête. Imperméable, il l’était beaucoup moins aujourd’hui. Spécialement lorsqu’une jolie blonde incroyablement maladroite avait le malheur de lui sourire. Ce sourire qui l’ensorcelait et l’emprisonnait sans jamais le libérer.

Noé avait peu à peu pris conscience de son charme. De garçonnet aux joues rondes, il avait considérablement évolué. Il n’était toujours pas très épais, malgré les sucreries qu’il engloutissait chaque jour, mais ses traits s’étaient affinés, ciselés. Il ne possédait certes pas le regard émeraude de ses sœurs, mais le brun chaud de ses yeux en séduisait plus d’unes. Depuis peu, de fins poils blonds avaient commencé à recouvrir son menton et les côtés de ses joues. Mais pour le moment, Noé préférait se raser tous les jours. Sa mère avait déjà du mal avec le fait qu’il la dépasse en taille, elle en aurait encore plus à voir son lapin avec une barbe. Si Noé n’était pas aussi populaire que sa jumelle, il ne manquait pas, en revanche, de soupirantes. Des soupirantes qu’il avait souvent envoyé bouler par le passé. Il lui était cependant venu à l’esprit récemment que pour oublier une fille, sortir avec une autre était encore la meilleure solution.

C’est fort de cette réflexion que Noé avait entamé sa balade matinale. Il aimait sortir dehors lorsque tout le château semblait encore endormi puis revenir petit-déjeuner en compagnie de sa sœur, appréciant après le froid glacial du parc en janvier de se retrouver dans une salle chaude remplie de bruits. Franchissant les derniers mètres du parc, il passa le pont qui menait au château et atterrit dans la cour intérieure. Le blond y aperçut une silhouette familière et il se dirigea vers elle, tout sourire. « Tiens salut ! Déjà debout ? Moi qui croyait que tous les Poufsouffles étaient des lève-tard ! » s’exclama-t-il, taquin. Noé appréciait beaucoup le jeune Lupin, tout aussi calme et flegmatique que lui.

[835 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.

Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 147
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] Empty
MessageSujet: Re: Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]   Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] EmptyJeu 15 Aoû - 14:51

Draguons pour oublier notre cœur brisé
Noé & Ted

made by black arrow


Le bal de Noël s'était avéré doux-amer. Ted était content qu'il soit passé. Il revenait à Poudlard pour la deuxième partie de sa sixième année avec de bonnes résolutions en tête et décidé à laisser le début d'année derrière lui. Il lui apparaissait désormais clairement qu'il avait laissé l'article de Rita Skeeter lui monter à la tête. Ça et ses sentiments pour Victoire, toujours proches de la surface, toujours retenus sagement là, Ted se refusant à les laisser remonter. Parfois, pendant les vacances, il avait regretté de ne pas avoir été honnête jusqu'au bout avec Victoire. Oui, il lui en voulait de ce qu'elle avait fait à Jo' : son amie n'avait rien demandé et ne l'avait certainement pas mérité. Mais il avait aussi eu la fenêtre d'opportunité pour lui dire que si, des meilleurs amis pouvaient tout à fait sortir ensemble. La preuve, ils pouvaient le faire. Mais il s'était rétracté parce que dans un instant de clarté, il avait compris qu'elle n'était pas prête pour ça. Pas prête pour ses déclarations, tout simplement trop jeune pour avoir les mêmes pensées que lui. La deuxième partie de l'année serait différente, les vacances lui avaient au moins apporté ça.

Un réveil sonna bruyamment dans le dortoir des Poufsouffles de sixième année, paisiblement endormis par cette matinée de janvier. Ted se réveilla, passablement agacé, plissant les yeux mais refusant de les ouvrir. Qui était le triple imbécile qui avait oublié de le désactiver pour le week-end ? Il poussa un grognement énervé, plaquant son oreiller sur sa tête. La présence de l'édredon sur son crâne dur ne suffit pas à étouffer l'exclamation furieuse de l'un de ses camarades : "Mais bon sang Lupin, tu vas l'éteindre ce foutu réveil ?" Oups. Se redressant d'un coup, il donna un grand coup sur l'objet magique pour l'éteindre, et se retrouva assis, emmêlé dans ses couvertures et définitivement réveillé. Parfois, sa propre stupidité l'épuisait.

Foutu pour foutu, le jeune Métamorphomage récupéra discrètement sa serviette pour aller se doucher. Il n'était généralement pas ce qu'on qualifiait de lève-tôt, mais il y avait certainement pire. En l'occurrence, il n'avait pas prévu ce réveil matinal, mais l'ascenseur émotionnel vécu pour l'éteindre avait suffi à l'obliger à débuter sa journée. Il ne parviendrait pas à se rendormir maintenant. Une fois habillé, il attrapa son manuel de Métamorphose, posé sur sa table de chevet en passant, et quitta le dortoir sous les grognements de ses camarades. Il ne s'était pas fait des amis.

Il faisait froid mais beau, et en faisant cette constatation lors de son passage par le Hall, Ted décida de prendre de quoi manger et d'aller se poser tranquillement dans la cour intérieure. Il pourrait feuilleter son manuel en grignotant son petit-déjeuner, sans être enfermé. Il doutait de croiser ses amis en cette heure matinale aussi ne s'attarda-t-il pas dans la Grande Salle. Il attrapa une banane, une assiette dans laquelle il disposa plusieurs toasts qu'il tartina d'un rapide coup de baguette magique, puis prit posément la direction de la cour. Installé sur un banc à l'écart, son petit-déjeuner d'un côté, son bouquin ouvert à la page des sortilèges informulés de l'autre, il croqua joyeusement dans son premier toast. Pour Ted, la vie était plutôt simple quand elle n'était pas voilée de drames amoureux, et il comptait faire en sorte qu'elle le redevienne.

La voix familière de Noé Montgomery vînt le tirer de sa lecture assidue - s'il renvoyait l'image d'un élève naturellement bon en Métamorphose, le tout sans effort, il était pourtant bûcheur -, et le Poufsouffle leva la tête, décochant un sourire amusé à son ami. « Salut Noé ! Tu penses plutôt à Tempérance là. On a encore » Il baissa la tête sur sa montre. « Deux bonnes heures avant que la princesse n'émerge. » Si elle avait fait des efforts - conséquents - pour la dernière année de Julian, cela faisait déjà un moment que Ted n'avait pas aperçu Tempérance se lever au chant du coq. « J'avais oublié d'éteindre mon réveil, cela dit. Quitte à être debout, je suis descendu profiter du beau temps. » indiqua-t-il avec un geste vers son bonnet et son écharpe. Il ne faisait peut-être pas gris, mais il ne faisait pas bon. « Et toi ? Petit balade champêtre aux aurores ? » Noé était plutôt solitaire, aussi Teddy ne serait-il pas surpris de cette éventualité, mais il restait attentif aux réactions de son ami. S'il avait été trop occupé par sa discussion avec Victoire pour prêter attention au reste lors du bal, Tempérance et Jo' lui avaient un récap' plutôt complet de ce qui s'était produit d'autre. Aussi, il était à présent conscient du petit drame entourant Erin, Noé et Tempérance. Comme quoi, le bal avait été compliqué pour les élèves de sixième année. Il poussa ses affaires pour laisser la place à Noé de s'asseoir, puis pris un croc de son deuxième toast. Il avait une faim de loup.

[ 824 ]
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1110
Âge : 16 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] Empty
MessageSujet: Re: Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]   Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] EmptyDim 15 Sep - 21:07

Noé se considérait comme quelqu’un de plutôt matinal. En tout cas, il l’était plus que les trois carpettes qui dormaient actuellement comme des loirs dans son dortoir, il avait bien sûr nommé Alfie, Harvey et Léopold. Noé ne savait pas si c’était de courir après les filles ou de terminer à la dernière minute leurs devoirs de vacances qui tenait ses camarades éveillés mais aucun des trois garçons n’avait bougé un orteil lorsque Noé s’était levé. Si le blond était plutôt sociable et peu regardant sur son choix d’amis regardez plutôt : Léopold, Alfie, Derek il aimait passer des moments seul, appréciant simplement de sentir l’air froid du matin, de marcher dans le parc en observant les quelques animaux qui profitant du calme ambiant, se reposaient tranquillement à l’orée de la forêt. Il avait toute la journée pour profiter d sa jumelle et de ses amis sans compter les jeux d’alcool du soir, le grand moment du jour.

Néanmoins, c’était toujours avec plaisir que Noé débutait des conversations avec les personnes croisées sur son chemin, même si elles étaient rares à cette heure matinale, surtout un week-end. Si Noé paraissait froid pour la plupart des gens qui ne le connaissait pas, il suffisait de le voir tout souriant, parlant tranquillement avec un autre élève de Poudlard pour réviser son jugement. Il possédait certes une nature beaucoup moins expressive et expansive que sa sœur, et un sang-froid à toutes épreuves, mais il ne manquait pas de chaleur avec ceux qu’il connaissait vraiment.

Prompt à taquiner ses amis, Noé débuta naturellement la conversation avec une boutade. Mais Ted prononçant le nom de Tempérance lui fit perdre rapidement son sourire. En même temps, que l’un des amis les plus proches de la blonde en parle n’était guère étonnant. Se reprenant, il répondit avec humour : « C’est vrai qu’en cinq ans, je n’ai dû la voir qu’une ou deux fois levée aux aurores le week-end. Et je suis presque sûr que c’est parce qu’elle devait se rendre à une punition de Rusard. » Si les Poufsouffles étaient connus pour flemmarder au lit, Tempérance était bien la fille la plus lève-tard qu’il connaisse. Encore une fois, leurs différences frappa Noé. Qu’est-ce qui avait bien pu l’attirer chez cette fille par Merlin ?

« Effectivement, il ne fait pas trop froid ce matin. Et je vois que tu as sorti ton Manuel de Métamorphoses. Réviser le matin alors que personne ne peut te voir, c’est un bon plan pour perfectionner ton image je m’en foutiste. » Noé sourit. Ted paraissait toujours comme quelqu’un qui ne bossait pas à fond ses cours. Pourtant, vu ses notes en cours, le serpent s’était bien douté qu’il travaillait plus que ce que la population poudlarienne ne le pensait. « Exact. Idéal pour me rafraîchir les idées après une soirée à devoir écouter les péripéties amoureuses des trois compères » déclara-t-il avec humour. Ses trois camarades de dortoir étaient bien connus dans le chateau, surtout chez les sixièmes années, pour leur course à qui avait le meilleur tableau de chasse leurs conquêtes. « Tu n’es pas avec Victoire ? » demanda-t-il après un moment d’un ton innocent. Si lui même, aux prises avec son cœur brisé, le fait de devoir digérer les révélations d’Erin, sans oublier de garder un masque impassible devant Julian, n’avait guère fait attention aux autres drames du bal, outre Graham et sa greluche, la rumeur courait que Ted et Victoire s'étaient disputés dès les premières minutes du bal. Noé n’avait jamais connu les deux fâchés, plutôt le contraire. D’ailleurs, la première image de Victoire dont il se remémorait clairement était celle d’une fillette accrochée au bras de Ted et refusant de le laisser s’en aller bien qu’il devait se rendre en cours absolument et que “je suis déjà affreusement en retard. McGonagall va me tuer Vic’.”

[632 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.

Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 147
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] Empty
MessageSujet: Re: Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]   Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] EmptyLun 23 Sep - 19:57

Si Ted vit Noé déchanter à l'évocation de Tempérance, il en conclut que sa réaction était liée au bal. Avant celui-ci, il avait émis quelques réserves visant Noé auprès de son amie, mais il était loin de se douter de toute l'étendue de la situation. Tempérance avait déjà été plutôt réticente à parler de sa dispute avec Erin, et il n'avait pas voulu la pousser tant qu'elle ne semblait pas prête - par expérience, il savait que ça menait surtout à beaucoup de larmes pour peu de bienfaits. Quant à Noé, il n'avait pas eu l'occasion d'en discuter avec lui avant cet instant. S'il pressentait que la blonde lui plaisait, il n'avait pourtant pas poussé l'investigation plus loin. Tempérance était une grande fille, et il avait ses propres problèmes sentimentaux à gérer. « Pour quelqu'un qui craint autant Rusard, c'est vrai qu'elle se débrouille quand même pour finir régulièrement en retenue ! Oh d'ailleurs ! » s'exclama-t-il tout à coup, se frappant le front du plat de la main. « Tu ne connais pas la dernière ? Elle a réussi à se faire coller à peine rentrée. C'est trop drôle écoute ça : Hagrid lui a demandé de garder un œil sur l'un de ses petits Niffleurs, et la bestiole s'est carapatée vers le château en moins de temps qu'il n'en faut pour dire 'Quidditch'. Ni une ni deux, Tempérance le suit en courant - tu imagines déjà le comique de la scène - et là, elle s'aperçoit que le petit malin a forcé l'entrée du bureau de Rusard. Elle entre pour l'attraper et paf, qui se trouve derrière elle ? » Il adressa un regard éloquent à Noé. « Argus Rusard en personne. » conclut-il d'un air théâtral, très fier de son petit effet. « Je t'avoue qu'on a eu du mal à ne pas rire avec Jo' quand elle nous a raconté ça. C'est quand même vraiment pas de bol. » Pauvre Tempérance. C'était le genre de chose qui ne pouvait arriver qu'à elle.

« Bon sinon, le bal était... compliqué, apparemment ? Tu t'en remets ? » enchaîna-t-il plus sérieusement, adressant un regard navré à son ami. Il imaginait que ça n'avait pas dû être évident de gérer toute la situation avec Erin. Visiblement, la brune leur en voulait déjà depuis un certain temps à Tempérance et à lui, et la soirée du bal avait été le pic.

Adressant une modeste courbette à Noé quand il le salua pour ses efforts en métamorphose, Teddy éclata d'un rire franc. « T'as vu ça ? Qui aurait cru que la nonchalance demandait autant d'efforts ? Pour un peu, il serait plus rentable d'être juste sérieux. » Il haussa les sourcils, observant son camarade d'un air entendu : Noé était réputé pour être le sérieux même. A côté de lui, sans apparaître comme un cancre émérite, Teddy choisissait nettement plus ses batailles. Il adorait la métamorphose - ce qui était forcément lié aux facilités innées qu'il avait dans cette matière - et il était prêt à mettre les bouchées doubles pour maintenir son niveau dans ce cours qui était un peu plus exigeant chaque année. Ce n'était pourtant pas le cas pour tous les sujets.

Ted adressa un sourire amusé à Noé à l'évocation de ses trois camarades de dortoir - même s'il ressentait plus ou moins d'affinités pour certains d'entre eux. « Qu'est-ce qu'ils racontent encore ces trois-là ? De nouvelles conquêtes à déclarer ? Par exemple une blonde aux yeux bleus beaucoup trop jeune pour eux dont ils devraient se tenir loin, très loin, s'ils veulent s'éviter les foudres d'un demi loup-garou mal léché ? » interrogea-t-il non sans curiosité. Il faut dire que Lloyd et Hartley en particulier étaient connus pour leurs réputations de Dom Juan et Teddy aimait les potins. Appelez le Gossip Ted. Il ne partageait pas pour autant la philosophie des trois garçons - et à sa connaissance, Noé non plus. Dans le fond, il avait un côté un peu fleur bleue prochaine étape, se tresser les cheveux et parler vernis Noé !. Il ne voyait pas l'intérêt de collectionner les relations sans fondement - même s'il avait son petit succès auprès de la gent féminine lui aussi.

Noé citant justement le prénom de Victoire, Ted prit le temps de terminer son morceau de toast avant de répondre dans un haussement d'épaules : « Non, pourquoi tu l'as vue avec quelqu'un d'autre ? Il arrive qu'on ne soit pas ensemble. » nota-t-il à l'égard de son ami, faisant de son mieux pour prendre un air détaché. Le sujet 'Victoire' était un sujet sensible dernièrement. S'il passait forcément du temps avec sa meilleure amie, il était aussi conscient que les choses étaient différentes depuis le bal, et il était bien décidé à y remettre de l'ordre. Pour cela, une seule solution : laisser ses sentiments pour Victoire derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] Empty
MessageSujet: Re: Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]   Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Draguons pour oublier notre cœur brisé [Ted]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée pour oublier ? (pv Daniel) -16
» 03. Registre des Potions
» On boit le thé pour oublier le bruit du monde [Raphaël]
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: La Cour Intérieure-
Sauter vers: