AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Jardin secret [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Joaquín Kostas
Joaquín Kostas
Poufsouffle

Parchemins : 54
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt


Jardin secret [PV] Empty
MessageSujet: Jardin secret [PV]   Jardin secret [PV] EmptyLun 19 Aoû - 23:16

Joaquín & Valentina


Janvier 2015

Certains qualifiaient le bal de 2006 je pense que c'est celui-là, je suis plus sûr comme le bal de l'Apocalypse mais il fallait avouer que celui de cette année avait été riche en rebondissements : entre les amourettes naissantes, les sentiments révélés, ceux inavoués, les embrouilles entre amies et j'en passe, les punitions infligées à Quino et Prudence auraient presque pu passer inaperçues. Sans aucun doute, le Hibou Bavard allait avoir de la matière pour le prochain numéro ! Si le jeune Kostas s'en était plutôt bien tiré, avec seulement trois heures de retenue, Prue, quant à elle, avait subi les foudres de McGo' qui était très attachée aux traditions et le gréco-argentin ne pouvait pas nier qu'il éprouvait de la peine pour sa cavalière. Oh bien sûr, c'était une demoiselle forte et nul doute qu'elle passerait outre ces fustigations mais il n'empêche qu'il était plutôt déçu de n'avoir pas pu faire les quatre-cents coups avec son amie la plus fidèle lors de cette soirée.

En ce qui concerne ces histoires de sentiments et de flirts à droite à gauche dans tout le château, Quino n'y comprenait rien : tout ce tintamarre était-il dû à l'approche de la fête des Amoureux en février ? Il y avait des chances. Entre Alan qui s'était éclipsé plusieurs fois sans en avertir son meilleur ami - quel affront ! - et Victoire qui ne mâchaient pas ses mots pour dresser la liste de tous les "beaux gosses" de Poudlard, le frère cadet des Kostas avouait se sentir un peu perdu. Il lui était passé par la tête, plusieurs fois même, de se rendre compte que, lui aussi, il trouvait certaines filles jolies. C'était déjà un bon début. Dans son année, il y avait bien Dahlia, Peony et Miss Poudlard ainsi que Prudence, Psychée, Viska, je continue ? qui se démarquaient du lot, mais en ce qui concerne les deux dernières, elles avaient toujours été ses amies et il n'imaginait rien de plus avec elles pour l'instant ; il savait aussi qu'elles avaient d'autres chats à fouetter. En ce qui concerne la préfète des Serdaigle, c'était plutôt bizarre : les deux quatrième année passaient la plupart de leur temps ensemble à se lancer des piques et ne passaient pas vraiment de moments du style BFF. Seulement, Quino commençait maintenant à comprendre pourquoi le capitaine des Poufsouffle en avait pincé pour elle, il fut un temps. Seulement, quand ce genre de pensées traversaient son esprit, le roi des farces et attrapes se secouait la tête et se ressaisissait aussitôt. Il ne fallait qu'il perde son objectif de vue, c'est-à-dire celui de semer le trouble dans tout le château, encore plus depuis que Magicis Sacra ne trainait plus dans les couloirs et que le garçon avait retrouvé un peu plus de liberté.

Quand il était à court d'idées, il allait prendre l'air dans le parc, comme c'était le cas aujourd'hui. Étant donné que la neige avait recouvert la pelouse entièrement, peu d'élèves s'aventuraient dehors. Cependant, Quino avait parfois besoin de retrouver sa source de réconfort, celle-ci se situant dans la Forêt Interdite. Un endroit tel que celui-là avait forcément déjà été exploré maintes et maintes fois par Joaquín Kostas, premier du nom. Ainsi, après plusieurs escapades, il avait découvert, grimpant sur la branche d'un sapin, une créature fascinante qu'il avait tenté par la suite d'apprivoiser, tant bien que mal : un Botruc. Du coup, ces derniers jours, le jaune et noir s'était mis à la recherche de cloportes ou autres petits insectes du même genre. En effet, il avait lu dans Vie et habitat des animaux fantastiques de Norbert Dragonneau que c'était l'alimentation principale des Botrucs. Quino espérait que l'assemblement d'écorces et de brindilles l'accepterait en tant que maître, mais il savait qu'il devait d'abord gagner sa confiance. Cette petite bête lui serait en effet très utile pour ses expéditions futures. Le quatrième année pensait être sur la bonne voie. De plus, s'occuper de ce Botruc chassait de sa tête toutes pensées de type "romantiques" ah, berk, pas ça, s'il vous plaît, quelle horreur !.

L'arbre dont son Botruc - pour lequel il n'avait pas encore trouvé de nom - était le gardien était, par chance, fort proche de l'orée de la forêt. Dès lors, Quino ne devait pas toujours s'aventurer au fin fond de ce lieu connu comme l'un des plus dangereux de la Grande-Bretagne quelle idée de le placer pile à côté d'un château rempli d'élèves inconscients aussi. En ce samedi froid mais ensoleillé, le jeune garçon s'était vêtu de grosses bottes, d'un pantalon brun et d'un gros manteau couleur kaki. Pour se protéger encore mieux du froid, le garçon portait un bonnet à l'effigie de sa maison, sans oublier bien sûr l'écharpe du même acabit. Alors qu'il nourrissait avec brio son futur nouvel animal de compagnie, des bruits de pas écrasant des brindilles derrière lui le fit sursauter. Apeuré, le Botruc se réfugia immédiatement à l'intérieur de son arbre et plusieurs des cloportes morts que le Poufsouffle tenait dans sa main tombèrent à terre. Il se retourna directement et scruta les alentours de ses yeux gris-vert. « Qui est-là ? » demanda-t-il, complètement aux aguets, se prenant soudainement pour un héros de film d'action. Il ne lui manquait plus que le bandeau militaire autour de la tête et l'affaire était jouée.
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 31
Âge : 11 ans (10 février 2003)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'/Yoshi


Jardin secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: Jardin secret [PV]   Jardin secret [PV] EmptySam 14 Sep - 11:52

Valentina & Joaquín

Après des semaines de vacances fort reposantes, bien qu’animées de cette folie douce et de cette chaleur qui régnaient dans le foyer des Kostas, Valentina avait attaqué l’année 2015 avec un enthousiasme encore plus important qu’en début d’année scolaire. Si Tina avait été enchantée d’entrer à l’école de sorcellerie, cette nouvelle année revêtait une grande importance à ses yeux. 2015 signait la rencontre avec l’amour de sa vie. Son futur mari. Sa plus belle histoire. Elle avait bien sûr nommé James Sirius Potter, le plus beau garçon du monde entier. La personne à qui elle était destinée. Bien sûr, de nombreux jours séparaient la jeune Serpentard de la rencontre la plus importante de sa vie mais elle ne s’attardait pas sur les longs mois qui passeraient avant, qu’enfin, son âme sœur n’entre à Poudlard. Non, Tina ne voyait que la date de l’année. Les premiers mois au château avaient filé à une sacrée vitesse et elle savait qu’il serait de même pour les prochains mois. Bientôt, James et elle seraient réunis. Bientôt, ils vivraient la plus intense et la plus compliquée des histoires d’amour, pleine de passion, d’amour et de complicité, une romance qui défierait toutes celles qu’elle avait lues dans les livres, qui défierait tous ses rêves les plus fous.

En attendant ce fameux jour, qui promettait d’être encore plus génial et fantastique que tous ses fantasmes réunis, janvier avait à peine commencé. La neige avait recouvert la pelouse de Poudlard et Valentina, en tant qu’inconditionnelle rêveuse, admirait les flocons qui tombaient gracieusement, qui enveloppaient l’école et le parc qui l’entourait d’un voile givré. Tina pouvait rester des heures à admirer derrière une vitre d’un couloir ces petites boules blanchir l’herbe givrée par le froid. Parfois Valentina emportait un roman avec elle pour le lire sur un des nombreux bancs qui s’alignaient dans un couloir du château. A peine dérangée par le froid, elle s’enveloppait dans sa cape et s’envolait vers un autre monde, simplement bercés par les bruissements des robes des autres élèves. Elle imaginait le bruit de la neige qui tombait et cela l’apaisait.

Ce jour là cependant, Valentina n’était pas restée tranquillement à l’intérieur du château, au chaud et au calme. Non, elle s’était aventurée seule, dehors, et en plus elle avait oublié de se vêtir d’un manteau, d’un bonnet et d’une écharpe alors que les températures étaient négatives parce qu’il n’avait pas été dans son plan de base de risquer de mourir gelée en sortant du château. Simplement, en chemin vers la Grande Salle, elle avait vu Joaquín, son plus jeune frère, traverser le hall, passer l’immense porte d’entrée de l’école et se diriger vers le parc. Sa curiosité aiguisée, Tina décida sur un coup de tête de le suivre, sans penser un seul instant qu’elle risquait l’hypothermie. Elle ne savait pas exactement pourquoi. Peut-être avait-elle momentanément échangé de personnalité avec Estafanía. C’était elle, d’habitude qui avait l’idée d’embêter leurs frères. Tina avait bien trop peur d’enclencher un conflit gigantesque en se faisant remarquer. N’empêche qu’elle aurait préféré que sa soeur soit là, avec elle. Elles se seraient bien amusés à tenter de deviner où Quino était aussi pressé de se rendre alors que le temps n’était vraiment pas adapté à leur sang gréco-argentin. Et puis elle lui aurait sûrement rappelé, très justement, de se couvrir plus chaudement.

Alors qu’elle s’efforçait d’être le plus discrète possible dans sa traque du Quino sauvage en suivant son frère, Valentina s’aperçut rapidement qu’il se dirigeait vers la lisière de la Forêt Interdite. Cela l’alarma aussitôt. En fillette raisonnable qu’elle était, Tina ne s’était jamais aventurée vers cette forêt dangereuse où il était interdit d’aller -comme son nom l’indiquait. Elle aurait dû se douter que son casse-cou de frère ne manquerait pas de violer le règlement en souhaitant s’y pénétrer. Heureusement pour la petite vipère, Quino s’arrêta aux premiers arbres. Il fouina un moment, ce qui intrigua définitivement Valentina. Souhaitant mieux voir ce qu’il fabriquait, elle s’approcha plus près. Évidemment, ses talents d’espionne restant fort limités, elle entendit un crac retentissant dans le silence qui baignait la forêt. Elle avait marché sur une brindille. Joaquín se retourna mais ne semblait pas encore l’avoir vu c’est le moment de fuir Tina. « C’est moi Quino. Qu’est-ce que tu fabriques ici ? Tu sais que c’est strictement interdit ! » Mais l’interdit n’avait jamais arrêté son frère, bien au contraire. « Qu’est-ce que c’est que ça ? » glapit-t-elle en apercevant un petit truc vert s’agiter dans l’arbre devant lequel s’était planté son frère. Avec lui, on pouvait s’attendre au pire et Tina tressaillit avant même de savoir vraiment ce que cachait Quino.

[767 mots]


Dernière édition par Valentina Kostas le Dim 17 Nov - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Joaquín Kostas
Joaquín Kostas
Poufsouffle

Parchemins : 54
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt


Jardin secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: Jardin secret [PV]   Jardin secret [PV] EmptyJeu 26 Sep - 20:29

Alors que Quino était tranquillement en train de nourrir son Botruc en phase d'apprivoisement, une perturbatrice vint contrecarrer ses plans. Heureusement, l'intruse en question n'était autre que sa plus jeune soeur Valentina, qu'il aimait très fort bien qu'il ne lui montrait quasiment jamais (c'est pareil pour Stef, gros bisou à elle). Du coup, à la vue de ce visage familier, le gréco-argentin soupira et il se détendit un peu. « Ah, c'est toi, Tina… » Bien sûr, comme tous les membres de sa famille, Tina se sentait obligée de faire la morale à son frère par rapport à ses nombreuses escapades plus ou moins dangereuses. Le garçon se contenta simplement d'esquisser un grand sourire à la suite de l'avertissement de sa soeur et retrouva son air espiègle. Il croisa les bras et prépara sa riposte. « Mais, Tina, "Interdit", c'est mon deuxième prénom. » lui assura-t-il, l'air faussement exaspéré, tout en ignorant sa première question. Quino n'était jamais à court de répliques, encore moins quand celles-ci étaient humoristiques.

Que ce soit sa soeur qui l'ait dérangé ne changeait en rien le fait que le Botruc s'était maintenant réfugié à l'intérieur de son arbre et qu'il était hors de la vue des deux élèves. Du coup, il était maintenant difficile pour le quatrième année de présenter son nouvel animal de compagnie à la jeune fille. « Ben ça, c'est un pokémon, Tina… » affirma-t-il, toujours d'humeur blagueuse vous noterez la répétition abusive du surnom de sa petite soeur à chaque phrase, tout en pointant ce qui servait de bras à la créature et qui se frayait un chemin dans l'ouverture du végétal. Le Poufsouffle se pencha alors pour réapprovisionner son stock d'insectes morts, ceux-ci étant tombés par terre à la venue de Valentina, et les agita devant l'endroit à l'intérieur duquel le Botruc s'était réfugié. Ce dernier daigna pointer le bout de son nez et reprit la dégustation des mets savoureux qui lui étaient présentés. Joaquín se tourna alors à nouveau vers la vert et argent. « C'est un Botruc. Je cherchais un animal de compagnie et en plus tu savais qu'ils pouvaient crocheter les serrures ? Génial, non ? » La connotation du mot "génial" était bien sûr propre à chacun. Pour le jeune Kostas, un bon moment de rigolade se résumait assez simplement : enfreindre le règlement, préparer des farces et attrapes et faire rire ses camarades.

Jusqu'à présent, Quino avait caché à son entourage son activité secrète mais maintenant qu'il avait été prit sur le fait par sa soeur, ça ne valait plus la peine de garder ça pour lui. Maintenant, Tina était elle aussi dans la confidence. En tant que membre de sa famille et sa choucou, il était quasiment sûr qu'il pouvait compter sur elle pour garder le secret. « Mais chut hein, motus et bouche cousue ! » Mieux valait prévenir que guérir. Après tout, certains étudiants se promenaient dans le château avec des chats féroces prêts à dévorer n'importe quel être vivant de taille inférieur, le jaune et noir ne voyait donc pas où était le problème dans l'adoption d'une créature si vile et inoffensive. Et puis, tant qu'à faire, maintenant que la brunette était là, autant lui demander son aide : « Je ne lui ai pas encore trouvé de prénom par contre. » déclara-t-il, en caressant gentiment le semblant de tête du Botruc. « Tu as une idée soeurette ? » Oui, l'utilisation du surnom "soeurette" était so 2013 mais Quino aimait les noms à consonance rigolote. Valentina et Joaquín étaient clairement des prénoms qui manquaient de fun !
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 31
Âge : 11 ans (10 février 2003)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'/Yoshi


Jardin secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: Jardin secret [PV]   Jardin secret [PV] EmptyDim 17 Nov - 19:14

Que l’on soit bien d’accord sur quelque chose : Valentina n’était guère une aventurière. Elle laissait ce trait de personnalité à Estefanía et à Joaquín, merci bien. Les aventures, elle préférait largement les lire dans un bon livre, de préférence assise confortablement sur un fauteuil, un plaid vert et argent sur les genoux, et une tasse de chocolat bien chaud à proximité. Mais l’aspiration de Tina pour la tranquillité se heurtait bien souvent aux divers plans foireux que concoctait les autres membres de sa fratrie. Cela étant dit, Dominique et Victoire Weasley lui avait confié que James adorait lui aussi les aventures. Alors sans doute était-ce la destinée elle-même qui avait voulu qu’elle naisse dans une famille où les membres n’avaient, semble-t-il, aucun bon sens afin qu’elle y soit habituée et qu’elle ne se heurte pas trop à cette appétence que manifestait l’amour de sa vie. « C’est ça, avec Inconscient et Irréfléchi aussi » répliqua sèchement la fillette à Quino lorsqu’il plaisanta. Son frère était un idiot de première mais elle ne le lui dirait jamais car 1) cela ne manquerait pas de déclencher une de ces disputes qu’elle fuyait à tout prix et 2) elle l’aimait énormément et sans toutes ses bêtises, la vie des Kostas serait beaucoup plus triste.

« Ah bon ? C’est quoi un pokémon ? » ne résista-t-elle pas à demander d’un ton naïf. Tina passait souvent pour la plus perspicace de sa fratrie ce qui n’est pas bien difficile face aux trois autres zigotos mais elle était aussi incroyablement crédule et influençable à d‘autres moments, surtout avec ses frères et sœur. Elle avait une confiance aveugle en eux, ne remettait presque jamais leur parole en doute, gobant tous les bobards qu’ils voulaient lui faire avaler. Finalement, il s’avéra que la créature vivante dont s’était entiché son crétin de frère n’était pas un pokémon (peu importe ce que ça voulait dire) mais un Botruc, une créature magique dont avait déjà entendu parler Valentina c’était ça de lire des bouquins toute la journée, on finissait par tout savoir, prends en de la graine Quino. « Il a l’air gentil » observa Tina, soucieuse de ne pas contrarier son frère malgré ce qu’elle pensait en réalité (un truc qui mangeait des vers morts ? Eurk !) En revanche, la phrase suivante de son frère lui fit froncer ses sourcils bruns. « Joaquín Ignacio Kostas ! Je t’interdis d’utiliser ce pauvre animal innocent pour crocheter des serrures tu m’entends ?? Si tu tiens absolument à enfreindre ainsi le règlement, il y a un sortilège très pratique nommé Alohomora » s’exclama Valentina d’une voix qui rappelait fort leur mère, et inventant un second prénom à Quino au passage, même si elle n’était pas aussi grande, et loin d’être aussi impressionnante qu’elle.

Tina était une fillette qui n’aimait guère les secrets. Les secrets créaient des tensions qui aboutissaient à de gigantesques conflits. Elle n’osait même pas imaginer la tête que tirerait Stef lorsqu’elle apprendrait que deux des membres de sa famille lui avait caché l’élevage clandestin d’un Botruc. Ça pouvait paraître être un détail pour certains, mais sa grande sœur était susceptible et ses colères étaient à redouter. Le problème, c’est que la jeune vipère n’était pas une balance, certainement pas. Et puis, divulguer le secret de Quino, c’était risquer qu’elle ne le fâche et ça, il en était hors de question. « Tu pourrais le dire à Stef quand même… » bougonna Tina pour la forme. Elle détestait que ses deux aînés ne la mette dans une position où elle se sentait coincée entre eux deux.

« Relâche-le-donc-dans-la-nature-auprès-de-ses-pairs par exemple ? » lâcha Valentina d’une voix vaguement agacée. Son frère la poussait pardon ? C’était elle qui l’avait suivi de son plein gré ? à enfreindre le règlement (ils étaient dans la Forêt Interdite par Merlin !) et en plus il plaisantait avec elle, lui demandant une liste de prénoms pour son nouvel animal de compagnie. On marchait sur la tête, vraiment.

[670 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Jardin secret [PV] Empty
MessageSujet: Re: Jardin secret [PV]   Jardin secret [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardin secret [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» [UploadHero] Effroyables jardins [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: La Forêt Interdite-
Sauter vers: