AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 315
Âge : 16 ans {01.07.1998}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. EmptyLun 9 Sep - 10:46

L’amour est la pire des maladies« Atchoum ! » éternua un élève de première année que, normalement, Erin aurait du tutorer en métamorphose mais qui n’était clairement pas apte à suivre son enseignement. Elle ne savait pas pourquoi elle acceptait – encore – de faire ce genre de choses : non seulement ça ne lui apportait rien, mais ça lui faisait aussi perdre du temps. Il y avait beaucoup de concurrence en sixième année pour être major de promotion, Noé et Candys, entre autre. « Va plus loin petit, je n’ai aucune envie de me mettre à faire voler mes feuilles à mon tour. » Ordonna-t-elle tout en se rapprochant de Ted. Puisque son cours tombait à l’eau, elle lui avait fait signe de la rejoindre.

Erin et Ted sortaient ensemble depuis peu de temps, une semaine environ. Il n’était pas question de sentiment ici. Même si Erin faisait semblant d’être amoureuse du Poufsouffle en public, en privé, leur relation était claire : ils étaient les alibis l’un de l’autre. Ils faisaient tout ce que faisaient les couples de l’école, mais Erin savait que Ted ne l’aimait pas et lui que la réciproque était vraie. Elle avait seulement eu besoin d’un petit ami à exhiber dans l’école pour que Noé croit qu’elle était passée à autre chose.

C’était faux, évidemment, mais c’était extrêmement important que le Serpentard le croit, pour restaurer leur amitié, bien abîmée après les événements du bal. Toutefois, elle n’avait pas été la seule à souffrir ce jour-là, Ted n’était pas entré dans les détails, mais à priori, ça ne s’était pas exactement passé comme il le voulait avec Victoire non plus.

Erin posa la tête plus confortablement sur l’épaule de Ted : sur les fauteuils de la bibliothèque, elle était totalement collée à lui alors qu’elle lisait un manuel d’un air concentré. Pince était beaucoup trop occupée à aider les autres professeurs pour faire face à l’épidémie et il y avait dans l’air un sentiment permissif généralisé à toutes les matières. En même temps, la moitié de l’école risquait de tout casser à cause de leur grippe magique, sans compter les autres symptômes, plus habituels. Fièvre, frisson et courbatures clouaient près de la moitié de l’école au lit, à l’infirmerie ou, dans le cas du première année qu’elle avait renvoyé dans ses pénates, dans les lieux publics où ils pouvaient semer leurs germes.

« Si je rate mon devoir de métamorphose à cause de ces nids à microbes, je fais un malheur. » Murmura-t-elle à l’intention de Ted en se redressant légèrement pour remettre sa boucle d’oreille correctement : elle s’était coincée dans ses cheveux. C’était le problème des pendants super longs qu’elle mettait depuis son changement de look, ils étaient jolis mais pas pratiques. On pouvait en dire autant des talons. Erin maudissait régulièrement la mode et ses diktats, elle continuait à la suivre parce que prendre soin de son apparence lui donnait l’impression de maîtriser quelque chose.

Elle allait s’éloigner physiquement de Ted pour se concentrer un peu plus sur sa lecture, mais elle aperçut des élèves de leur année qui approchaient alors elle reprit sa place tout en souriant d’un air faussement béat à son « petit ami ». Au moins, Ted était gentil : à défaut d’être réellement amoureuse de lui, elle appréciait sa compagnie. Ça aurait pu être pire !

{552}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 143
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. EmptyMer 11 Sep - 20:10

L'amour est la pire des maladies
Erin & Ted

made by black arrow


Ted Lupin avait pris de grandes résolutions pour la rentrée 2015. Le bal de Noël avait été le signal d'alarme pour lui. Il devait se remettre de ses sentiments pour Victoire Weasley. Sentiments si longtemps proches de la surface qu'ils étaient devenus une seconde nature, un compagnon fidèle, discret, familier, qui était pourtant venu lui jouer des tours dernièrement et qu'il ne pouvait donc plus tolérer adieu Médor. Victoire n'était absolument pas sur la même longueur d'onde que lui, et il n'était pas question de sacrifier une amitié vieille de quasi quatorze ans sur un coup de tête. Non, Teddy savait ce qu'il lui fallait : une petite-amie - qui n'était pas Victoire. Il était tellement proche de la blonde, depuis tellement longtemps, que les lignes s'étaient brouillées. Aller de l'avant était la seule solution viable.

Il connaissait Erin depuis sa première année à Poudlard, et s'ils avaient toujours gravité à proximité l'un de l'autre, il avait longtemps été trop focalisé sur sa meilleure amie pour envisager qui que ce soit d'autre dans sa vie. Il s'entendait pourtant bien avec la Serpentard - malgré leurs différences de caractère. Elle était la meilleure amie de Tempérance, et si cette dernière lui avait nettement fait comprendre sa désapprobation - "sérieusement Teddy ?" -, il la soupçonnait de s'être montrée plus discrète sur le sujet avec Erin. Leur dispute du bal était encore récente, et si le jeune Métamorphomage en avait surtout suivi les grandes lignes, il comprenait aussi que la situation était encore délicate. Ce qui expliquait aussi son rapprochement avec Erin. Il aurait été complètement naïf de croire que ses sentiments pour Victoire disparaîtraient du jour au lendemain. Tout comme il savait qu'Erin était encore attachée à Noé - ce n'était plus exactement un secret. Il fallait du temps. Or, Erin avait besoin d'oublier, et lui aussi. Finalement, ça tombait plutôt bien. Jusqu'à maintenant, avec une semaine au compteur, leur relation roulait tranquillement fin de l'analogie automobile c'est promis. C'était plutôt l'annoncer à Victoire qui avait été critique, mais il n'aurait jamais laissé sa meilleure amie l'apprendre de quelqu'un d'autre que lui - ou pire, de la Plume Empoisonnée. Le bal avait déjà suscité bien assez de rumeurs comme ça.

Ce jour-là, Teddy était venu rejoindre Erin à la bibliothèque, après un cours de tutorat avorté. Il était passé récupérer quelques affaires dans la salle commune en amont, croisant au passage une Prudence à l'air vaguement alarmant tu ressembles à Voldemort Prue, c'est dit. Peu dérangé par les personnes malades, il avait tout de même haussé les sourcils après être passé très près d'une nuée de postillons provenant de la direction générale de sa préfète. La main devant la bouche Prudence. Arrivé à la bibliothèque, il s'était confortablement installé dans un fauteuil auprès d'Erin, prenant - comme à son habitude - ses aises et laissant la brune s'appuyer sur lui après avoir ouvert à son tour son manuel de Métamorphose.

« Les gens tombaient comme des mouches dans la salle commune, c'est pareil chez vous ? »
interrogea-t-il distraitement, tout en portant une main à sa tête qui lui semblait inhabituellement lourde. Il frotta son front avant de ramener les yeux sur sa petite-amie. « C'est moi ou il fait chaud ici ? Pince a créé un micro-climat dans sa bibliothèque ou quoi ? » Il regrettait nettement le pull en laine qu'il avait enfilé dans son dortoir et qui l'étouffait à présent. Erin se rapprocha soudainement de lui et s'il ne se dégagea nullement - ce serait juste blessant -, il regretta aussitôt cet apport de chaleur supplémentaire. Il tourna pourtant la tête pour apercevoir plusieurs élèves de leur année, à qui il adressa un signe de tête. Il était conscient de l'image qu'Erin voulait renvoyer et regrettait que la situation en arrive à là, mais ne commenta pas. Quelque part, ça faisait partie du deal. Peut-être qu'à force, les choses deviendraient plus naturelles.

Il dut pourtant retirer son bras pour s'écarter de la brune, ayant tout juste le temps d'annoncer : « J'suis désolé mais je crois que je vais... ATCHOUM. » Les éternuements de Teddy n'avaient jamais été discrets, mais ils n'avaient jusque là jamais faits s'envoler ses manuels de cours pour les projeter par terre. Comme quoi, son parrain avait raison, il y avait une première fois à tout (dommage qu'à l'époque, il ait été question de goûter le ragoût de poisson fort odorant servi par la famille Delacour). Il avait néanmoins eut le temps de s'éloigner d'Erin pour l'épargner - et avait éternué dans le creux de son coude, merci bien. Il adressa un sourire désolé à sa petite-amie. « Désolé, j'sais pas ce qui m'arrive. Ça va passer. » promit-il avec une assurance nuancée par ses yeux plissés à cause de la douleur émanant de son crâne. Il refusait d'être malade - ou même d'en considérer l'éventualité.

[ 812 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 315
Âge : 16 ans {01.07.1998}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. EmptyJeu 12 Sep - 22:15

L’amour est la pire des maladies« Oui, c’est pareil. On est quelques uns à résister encore et toujours contre l’envahisseur aux microbes, je ne sais pas combien de temps ça va durer. » Soupira-t-elle. Erin n’était pas phobique des microbes, et si elle devait être honnête, elle se disait aussi que le devoir de métamorphose serait repoussé. Mais le travail scolaire était la seule chose dans laquelle elle brillait relativement, elle s’y accrochait à tout prix. Il était devenu clair qu’elle ne pouvait pas compter sur sa vie amoureuse qui promettait de toujours ressembler à ce premier échec avec Noé. Regardez, Ted, c’était pareil : il craquait pour la blonde surexcitée de service. S’ils étaient dans un film américain, elle serait la petite geek asiatique, Victoire serait la pompom girl complètement narcissique et Tempérance, enfin, serait l’héroïne, adorablement maladroite et tellement jolie.

Cela dit, elle n’avait pas le temps de s’attarder une fois de plus sur le désastre qu’était sa vie car la situation présente devenait inquiétante à d’autres égards. Non seulement en plein mois de janvier, la bibliothèque n’avait rien de très chaud, mais il venait d’éternuer !!! Pour la forme, elle posa la main sur le front de son petit ami : « Par Merlin, Ted ! Tu es bouillant ! Tu as du attraper cette affreuse grippe ! » Elle se leva et dégrafa sa cape pour la mettre sur lui. Elle avait lu quelque part qu’en cas de fièvre, il fallait plutôt du froid, mais en même temps… sa mère l’avait toujours laissée sous la couette quand elle avait la grippe. Elle fouilla dans son sac et elle trouva sa bouteille d’eau, elle la réfrigéra grâce à un sortilège et elle la posa sur le front de Ted. Tout ceci, elle le fit sans demander son avis au principal intéressé : les malades n’avaient pas leur mot à dire. Elle l’aurait bien raccompagné à la salle commune mais il venait de lui dire qu’ils étaient tous malades là-bas, elle ne voulait pas qu’il n’y ait personne pour prendre soin de lui s’il avait chopé la grippe que presque tout le monde avait.

« Ne bouge pas, je reviens ! » Remarquez, s’il avait vraiment de la fièvre, il n’allait pas aller bien loin. Erin parcourut les rayons et trouva enfin un livre traitant des pathologies sorcières dérivées de celles des moldus. Elle revint au côté de Ted et feuilleta l’ouvrage pour chercher des informations sur cette grippe. Elle s’en était désintéressée jusque là mais il en allait de son rôle de petite amie de prendre soin de lui. En plus, Ted semblait se leurrer lui-même… Il avait l’air de penser que ça allait passer tout seul. Quoique… il n’était pas trop loin de la réalité vu qu’elle était en train de lire que la grippe étant un virus, il fallait attendre que ça passe, mais la guérison n’aurait pas lieu en cinq minutes.

« La bonne nouvelle, c’est que pour guérir, tu as seulement besoin de rester tranquille et au chaud. La mauvaise, c’est que ça va prendre en cinq et huit jours. » Elle ferma le livre d’un coup sec et se tourna vers Ted : « Tu veux que je lance un sort pour te porter jusqu’à l’infirmerie ? Ce doit être bondé mais j’ai peur que tu sois mal installé ici... » Peut-être qu’il pourrait s’allonger sur les fauteuils ? Erin étant fille unique, elle n’avait pas pour habitude de s’occuper de qui que ce soit d’autre qu’elle même, mais elle n’était pas une lâcheuse.

{587}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 143
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. EmptySam 14 Sep - 15:12

Ted acquiesça d'un hochement de tête à la réponse d'Erin concernant la salle commune de Serpentard, luttant vaillamment contre la douleur semblant lui vriller le crâne. Au fond de lui, une voix lui soufflait qu'il avait été contaminé lors de son passage par la salle commune merci Prudence. Mais il se refusait à l'accepter. Il ne voulait pas être malade. Il voulait être allié avec Erin contre la contamination, pas en être une victime de plus. Et puis, il détestait se sentir impuissant comme c'était le cas actuellement. La douleur à son crâne rendait difficile le fait de se concentrer sur son manuel, sans parler de la chaleur ambiante, qui devenait simplement insupportable. Ce n'était pas sexy, et il aurait préféré ne pas infliger ça à Erin.

Sa remarque sur la température ambiante le grilla cependant auprès de la brune, quant à l'éternuement bruyant qui suivit, celui-ci fut le dernier clou dans son cercueil figurativement, merci bien, une malheureuse grippe sorcière n'aurait pas raison de Ted Lupin ! Erin mit la main sur son front, ce qui l'apaisa pendant un bref instant, par contre l'ajout soudain d'une couche supplémentaire sur sa personne lui plut beaucoup moins. « C'est passager je t'assure, j'suis pas malade. » balaya-t-il d'un geste faiblard de la main, cherchant à se dégager de la cape qu'Erin avait posé sur lui. « Par contre j'ai vraiment super chaud. » annonça-t-il tout en cessant de se débattre, car Erin venait de poser une bouteille réfrigérée sur son front. « Trop. Cool. C'est le cas de le dire ! Tu gères Erin, merci... »

Il ferma les yeux, attrapant la bouteille pour la maintenir contre son front et réunissant son énergie pour repousser tous ces maux loin de lui. Si seulement son crâne pouvait arrêter de le lancer toutes les trois secondes, peut-être parviendrait-il enfin à réfléchir correctement. « Tu crois que Prudence m'a postilloné d'ssus ? C'est pour ça que j'me sens pas bien ? Pourtant je l'ai vue venir et je l'ai esquivée, à peu près... T'as pas chaud toi ? Personne n'a dû te postillonner d'ssus à Serpentard, c'est la jungle chez nous, chacun pour s-s-oi. » divagua-t-il faiblement sans remarquer qu'Erin s'était éloignée pour chercher un livre. Il éprouvait des frissons qui lui firent remonter la cape de sa petite-amie sur lui. Finalement, peut-être qu'elle n'avait pas si tort que ça. Par Merlin, il ne pourrait plus se mentir bien plus longtemps, il était clairement en train de tomber malade.

« Cinq à huit jours ? Oh non pas cinq jours... Deux ? » négocia-t-il en rouvrant les yeux pour les fixer sur Erin. Il refusa sa proposition de le transporter jusqu'à l'infirmerie d'un geste de la main. « Non, non, ça va, je vais juste... m'allonger un peu, et après ça ira mieux. » annonça-t-il tout en se contorsionnant pour s'installer plus confortablement. Trouvant finalement une position adéquate, il ferma les yeux à nouveau. « J'suis désolé Erin, t'es pas obligée de rester tu sais. » murmura-t-il en frissonnant à nouveau. Il espérait juste qu'il ne l'avait pas contaminée à son tour, ce serait le pompon. Il l'aurait bien libérée en allant s'échouer dans la salle commune, mais il ne se sentait pas la force de se déplacer jusque là-bas, et il ne tenait pas non plus à y être déplacé en lévitant. Il n'était pas malade à ce point. Soufflant, il se demanda si Victoire était tombée malade elle aussi, et espéra que non. Il se promit de se renseigner sur le sujet, dès que les murs cesseraient de tourner à chaque fois qu'il ouvrait les yeux.

[ 601 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 315
Âge : 16 ans {01.07.1998}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. EmptySam 14 Sep - 21:32

L’amour est la pire des maladies« Mais oui, bien sûr. Et moi je suis Elisabeth II. » Comme s’il n’était pas malade… C’était bien un mec, tiens, trop fier pour admettre qu’il avait attrapé une grippe qui avait mis la moitié de Poudlard au lit. « Normal que tu aies chaud, tu as au moins 39 de fièvre. Je n’ai pas de potion sur moi mais j’ai peut-être un bon vieux paracétamol moldu au fond de mon sac... » Erin trouvait les potions de Mme Pomfresh dégoûtantes, raison pour laquelle, pour les maux les plus basiques, elle s’en tenait aux remèdes qui avaient fait leur preuve sur l’ensemble de l’humanité. Prudence oblige mais pas celle des délires de Ted, elle préférait vérifier dans un livre ce qu’était exactement cette grippe version sorcière. Car à part faire voler tout ce qui se trouvait autour, ça ressemblait beaucoup à une grippe ordinaire, mais sait-on jamais…

Elle entendit vaguement les délires de Ted pendant qu’elle cherchait le livre mais n’y prête pas attention. Si elle n’aurait sûrement pas qualifié Poufsouffle de jungle, ils étaient probablement un plus tactiles qu’à Serpentard, ce qui favorisait la propagation des germes. Et est-ce que Prudence postillonnait ? Probablement. Cette fille était une calamité. Quand elle revint, elle ne prit pas la peine de lui répondre sur toutes ces questions, il était clair qu’il ne cherchait pas à lui faire la conversation et elle devait faire ses recherches.

Elle finit par trouver la description de la grippe version sorcière qui n’avait, en effet, rien de très différent de celle qu’elle connaissait. Les méthodes de guérison aussi ne variaient pas énormément, ça l’arrangeait, au moins elle savait à peu près quoi faire. Elle reprit son sac pour y chercher son médicament. « Tu guériras plus vite si tu es un malade raisonnable, et ça ira déjà mieux demain si on parvient à faire baisser ta fièvre. » Elle reprit la bouteille pour la réfrigérer à nouveau, elle l’entoura ensuite de sa cravate. « Tiens, posa la sous ta tête comme un coussin plus tôt, ce sera plus pratique. » Quant à partir et le laisser… « Ne sois pas ridicule, premièrement je suis ta petite amie, deuxièmement, même sans ça, je ne te laisserai pas seul avec une telle fièvre. » Elle ajouta le second point au cas où il en douterait vu que leur relation reposait sur un intérêt commun. Elle n’était pas amoureuse de Ted, mais elle l’aimait bien quand même, assez pour faire le garde malade en tout cas. Évidemment, c’était prendre le risque d’attraper à son tour la grippe, mais comme une majorité des élèves étaient atteints, elle ne pouvait pas exclure de tomber malade à un moment de toute façon. « Est-ce que tu penses pouvoir avaler un comprimé sans eau ? Sinon, je vais chercher un verre. » Ce n’était pas compliqué de faire apparaître de l’eau. Toutefois, elle ne voyait rien qu’elle puisse métamorphoser en récipient à proximité. La jeune fille était une élève particulièrement douée ce qui faisait d’elle une personne idéale en cas de pépin. Elle connaissait tout le programme de sortilèges et de métamorphoses de sixième année alors qu’ils n’étaient qu’en janvier, mais bon, la magie n’était pas une solution à tout… ça ne guérissait pas de la grippe par exemple.

{545}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 143
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. EmptyHier à 21:45

Si Teddy protesta bravement / stupidement pendant quelques temps, il dut pourtant bien finir par admettre la vérité, qui était qu'il n'était rien d'autre qu'une victime de plus de l'épidémie de grippe s'étant saisie de Poudlard. Se l'admettre à lui-même, du moins, tandis que son corps tout entier semblait se trouver dans une véritable fournaise et qu'il avait l'impression qu'on cognait contre son crâne avec un marteau et un burin. « Patacéta... ? » essaya-t-il vainement de répéter, la bouche pâteuse. Ecouter ce que lui disait Erin lui demandait déjà une concentration certaine, répondre par des phrases cohérentes relevait apparemment de l'effort surhumain désormais. D'autant plus quand sa petite-amie se mettait à employer des mots qu'il ne connaissait pas. Ou bien c'était lui qui ne comprenait plus rien ? « Si ça peut stopper la sensation que des milliers de petits lutins sont en train de me scier le crâne en deux, j'veux bien. » déclara-t-il tout en étant conscient qu'Erin avait de toute façon pris les choses en main, qu'il le veuille ou non. Mais dans son état actuel, ça l'arrangeait plutôt bien parce que tout ce dont il se sentait capable, c'était de clore les yeux et de laisser sa tête reposer contre le fauteuil de la bibliothèque - potentiellement à jamais.

Dans le silence qui s'installa ensuite - Erin était partie fouiller dans les rayons, fait dont il n'était pas conscient -, Ted se laissa aller à différentes hypothèses, se remémorant de manière entrecoupée son passage par la salle commune. « J'espère que j'vais pas te filer ce que j'ai, tu devrais t'éloigner un peu. Bon j't'ai pas postillonné d'ssus moi mais on n'sait jamais... » continua-t-il en l'absence de réponse de la part d'Erin, ouvrant un œil pour la voir revenir vers lui, bouquin en main, ce qui lui arracha un rictus amusé. « Tu investigues ? » demanda-t-il avant se plier en deux pour tousser loin d'elle. Ça lui faisait penser à Hermione, et les histoires que leur racontait parfois Ron et son parrain sur leur temps passé à Poudlard. Il n'y avait rien qu'une bonne bibliothèque ne puisse résoudre, du moins c'est ce que voulait la légende. Teddy, pour sa part, ne partageait pas nécessairement le même niveau de dévotion envers les livres que la meilleure amie de son parrain, mais il avait quand même appris à les respecter assez pour ne pas moquer Erin trop longtemps. En plus, faire des blagues lui demandait trop d'efforts c'est là qu'on sait que rien ne va plus.

Acceptant docilement les explications d'Erin, Ted referma les yeux et s'allongea plus confortablement. Il saisit la bouteille qu'elle lui tendait et la posa sous sa tête, tout en lui réitérant qu'il ne voulait pas la rendre malade. « C'est gentil. Je me s'rais occupé de toi moi aussi si c'était toi qui étais tombée malade, tu sais ? Je n'suis pas mauvais comme garde-malade en plus, il paraît. » Il ouvrit les yeux pour adresser un sourire un peu enfantin à sa petite-amie. Au vu du nombre d'enfants compris dans le clan Potter-Weasley, Teddy avait connu bon nombre de maladies s'emparant de manière exponentielle de tous ses cadets et il avait parfois été mis à contribution lorsqu'il n'était pas touché lui aussi c'est-à-dire qu'il courait partout pour apporter les premières nécessités à Victoire pendant qu'elle clamait haut et fort qu'elle ne tombait ja-mais malade mais que bon, d'accord, elle avait un peu la tête qui tournait et peut-être qu'elle pouvait s'asseoir trois minutes mais alors juste pour lui faire plaisir. « Tu sais si Victoire va bien ? » demanda-t-il d'un coup, fermant les yeux avant d'ajouter : « Et Dominique et Molly ? Je suis censé garder un œil sur elles... » murmura-t-il avant d'être pris d'une quinte de toux particulièrement violente. Pas exactement l'image qu'il avait prévu d'avoir auprès d'Erin après une semaine à peine de relation.

« Je peux boire dans ta bouteille ? » proposa-t-il quant au fait d'avaler le médicament, pas certain de sa capacité à le faire sans eau. Il risquait en revanche de condamner la bouteille en question, qui se trouvait actuellement sous sa tête et qui lui apportait un réconfort non négligeable. « Sinon je fais sans eau. » Il n'était pas difficile, et il pouvait comprendre qu'Erin veuille préserver son bien. Il était un grand garçon : il pouvait donc se débrouiller autrement Teddy ce héros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





[THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] L'amour est la pire des maladies.   [THEME PV] L'amour est la pire des maladies. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME PV] L'amour est la pire des maladies.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Manu un amour de petit York x Cairn, 9 ans CSP adopté
» Mon amour...
» Amour affectueux...ou Affection amoureuse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Bibliothèque-
Sauter vers: