AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Arthémis Logia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Arthémis Logia
Arthémis Logia
Serpentard

Parchemins : 3
Actuellement : 1ère année



Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Arthémis Logia   Arthémis Logia EmptyVen 18 Oct - 23:24



Arthémis Logia

Une jolie citation juste ici.



Nom : Logia
Prénom : Arthémis
Âge : 12 ans
Date de naissance : 14 Novembre 2002
Statut de sang : ???. Sang-Mêlé
Origines sociales : Aisé
Baguette : ?Bois d’érable, plume de phénix, 30 cm, flexible
Signes particuliers : Nope Une marque quelconque, évitez le
métamorphomage, la demi-vélane, le vampire, les dons de voyance, le loup-garou, le fourchelang.

Matières préférées : Sorts

Physique

Toi, tu as pris les cheveux roux et les yeux bleu-gris de ton père. C’est ce que ta mère a voulu. Son souhait a été exaucé. T’as même hérité de quelques épis rebelles ! Par contre, pour la forme de tes mirettes et des traits du visage, tu as tout chipé de ta maman.



Tu aimes les sweats avec des capuches. Ils tiennent bien chaud, la capuche te permet de cacher ton visage. Sur certains sweat, il y a de grandes poches avant, dans lesquelles tu peux mettre ta baguette magique. Parfois, tu la cache même dans les longues manches de tes sweats ! Tu déteste ne pas avoir ce précieux objet magique sur toi. Tu as l’impression d’être « nue » et vulnérable sans ta baguette ! A vrai dire, tu as du mal à te défendre sans ta magie. Bon, tu peux bien mettre des coups de pied et de griffe, voir même des morsures. Mais ça ne sert pas à grand-chose, surtout face aux adultes.



Pour le bas, tu ne jures que par les jeans ! Donc, le jour où tu as appris que tu DOIS continuer à porter un uniforme à Poudlard, c’est-à-dire ni sweat et jean,  tu n’as pas retenu ton mécontentement ! Tu maudis le type qui a inventé l’uniforme et la jupe ! Tu détestes ces immondices ! Le premier car tu n’aimes pas que l’on t’oblige à porter des fringues que tu n’as pas choisi ! Quant au second, tu trouves les jupes pas du tout pratiques ! Tu te demandes qui est le gros blaireau qui s’est dit que cela serait bien de crée un vêtement qui laisse passer les courants d’air entre les jambes ? C’est pour cela que tu portes toujours des collants bien opaques avec ton uniforme.  Tu es la plus heureuse des filles lorsque tu retrouves tes vêtements préférés pour le week-end !

Caractère

Déterminée : Tu es une jeune fille remplit d’une bonne dose de détermination. Tu ne lâche pas tes objectifs de vue et tu le les lâchera pas, à moins de te faire changer d’avis ou que tu ne te rends compte que ton objectif voulu est bien trop ardu à atteindre, pour une jeune fille comme toi. Tu finis toujours ce que tu as commencé. C’est ainsi que l’on te l’a enseigné. Tu déteste les geignards qui se plaignent et ne font rien pour finir ce qu’ils ont à faire ! Bougez-vous le popotin au lieu de chouiner, par Merlin !

Aussi, tu ne te laisse pas intimider facilement et hors de question pour toi de te laisser marcher sur les pieds par qui que ce soit ! Tu n’es pas du genre à chercher la bagarre à tout va, mais tu n’hésites pas à te défendre bec et ongle s’il le faut !

Aventureuse : Rester à un même endroit ne te conviens pas ! Tu veux découvrir de nouveaux environnements. Tu déteste t’enfermer dans une petite routine quotidienne car tu t’ennuis vite. Les endroits inconnus ne te font pas peur. Équipée de ta baguette, tu cherches des endroits secrets pour y vivre une aventure, même une toute petite. Donc, à chaque fois que tu trouves une porte ou un passage secret, on peut être sûr que tu vas aller explorer !

Ambitieuse : Toi, tu veux devenir une grande sorcière ! Maitriser de puissants sorts, ça te dit ! Tu penses que tu peux y arriver ! Après tout, tu connais pas mal de sort (grâce à l’apprentissage de ton père), même si tu ne les maitrise pas encore. Tu es encore trop jeune et tu dois t’armer de patience ! Tu voudrais aussi devenir une grande exploratrice et découvrir de nouveaux endroits, plantes ou encore animaux ! Tu t’imagines bien être la première sorcière à revendiquer l’existence des Quilin, créature mi- licorne mi- dragon, ou celui des cités d’or d’Amérique Latine ! Pourquoi de tels buts ? Peut-être pour rendre fier ton père ? Pour te prouver que tu es capable de réaliser de grande chose ? Pour te motiver ? Ou tout simplement pour t’amuser ?

Calme : Oui bon enfin, tu ESSAYES de rester calme. Tu ne veux pas te faire passer pour une hystérique ou une personne encline à la violence dû à des commentaires peu glorieux. De ce fait, tu feins de ne pas être touché par les remarques désobligeantes des autres, venant des jeunes comme des adultes. Oui, tu fais tout pour te contrôler, même si au fond de toi, tu bouillis de colère. En fait, c’est peut-être pour cela que tu ne veux pas laisser éclater ta colère. Car tu sais à quel point elle est redoutable et qu’elle peut faire du mal ! Les mots peuvent bien plus blesser que le plus puissants des sorts.

Tu as beaucoup de mal à montrer des sentiments de peur ou de tristesse. Cependant, tu laisses parler tes autres émotions sans problème.

Déjà que tu as toi-même du mal à admettre que quelque chose ne va pas ou te terrifie, alors devant les autres … Tu veux jouer les fortes ou te prouver que tu es assez costaux pour supporter tes douleurs et craintes seule. Mais tu restes jeune et tu dois comprendre qu’aucun humain ne peut supporter tout ce poids seul !

Indépendante : Comme pour ton calme, tu essayes d’être indépendante et de ne pas trop dépendre des autres. Après tout, tu es à Poudlard, maintenant ! Tu essayes de te débrouiller seule pour des choses que tu estimes capable de faire. Bien sûr, quand tu n’arrives VRAIMENT pas à quelque chose, tu demandes de l’aide, mais tu évites. Tu ne veux pas déranger les gens avec tes petits problèmes.



Désobéissante : Pour rien écouter, il y a du monde ! On te dit de ne pas aller à tel endroit, mais tu n’en a rien à faire ! Tu vas vouloir y aller, ton goût de l’aventure étant plus fort que tout. Tu as déjà fait des promenades nocturnes dans la forêt en dépit du danger. A chaque fois, tu t’es fait rattraper par ton père et que tu t’es fait passer un bon savon ! Quant à te laisser seule à la maison, c’est hors de question ! Comme le dit l’expression « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ! », et bien tu en profites pour faire tout ce que tu veux, et particulièrement des bêtises !

Tu ne te laisse pas dominer par un « régime » qui te semble stupide ou insensé, de ton point de vue de jeune fille. Beaucoup de personne –dont ton père- te dises que tu es ch*ante à ne pas écouter ! Tu sais, parfois, les ordres et les règles ne sont pas là que pour te gêner ! Un jour, tu vas finir par te faire vraiment mal !



Perfectioniste : Tu fais tout pour devenir plus forte mentalement et magiquement. Tu travailles durement tes sorts et tes potions pour les maitriser à la perfection ! Tu fais tout pour te perfectionner dans tous les domaines, au point à t’en épuiser ! Il va falloir accepter que l’on ne peut pas être bon partout ! Pour les sortilèges, tu t’imposes de devoir maitriser à la perfection ce dernier pour l’utiliser librement, sauf en cour et en cas de force majeur. Tu ne fais pas ça pour impressionner les autres.

Quant à ton mental, tu essayes de ne pas paraitre « faible » à cause de deux sentiments : la tristesse et la peur. Quand tu fais quelque chose et que les résultats de ton travaille ne te correspond pas,

Solitaire : Tu as du mal avec les interactions sociales. Tu es fille unique et tu as eu quelques altercations avec les autres enfants à l’école primaire, qui t’ont marqué dans un mauvais sens. Tu as donc appris à être seule. Tu ne fais pas parti de ces gens qui pensent que les amis, c’est caca. Non ! Simplement, tu as du mal à accorder ta confiance aux autres, de peur que l’on profite de toi. Et tu trouves que tu ne sais pas vraiment t’y prendre avec les gens, n’étant pas très diplomate. T’approcher et discuter un peu avec toi n’est pas compliquer et assez facile. « T’apprivoiser » beaucoup moins.

Une fois « apprivoiser », tu es un peu plus souriante et tu laisses parler ton côté un peu plus spontané. Tu es plus enclin à devenir amie avec des sorciers qu’avec des Moldus.



Rancunière : Tu as la rancune tenace ! Tu ne pardonne pas à ceux qui t’on fait du mal ou t’on trahit. La confiance est quelque chose d’important pour toi, et voir comment des gens peuvent cracher et détruire si facilement une confiance accordé de dégoute ! Il t’en faut beaucoup pour accorder une seconde chance !



Secrète : Tu as du mal à te confier aux autres, même à ton père –en faite, surtout à ton père-. Tu ne veux pas paraitre faible aux yeux des autres, surtout de tes proches ! Alors, tu gardes tes craintes pour toi et fais comme si les insultes, les brimades et autres méchancetés glissent sur toi et tu fais un maximum pour garder ton calme et feindre l’indifférence.

Mais quand tu dois te libérer de toute cette accumulation, soit tu fonds en larme, soit tu libère ta colère ! Pas de demi-mesure !

Pour te décharger de ce poids, tu écris tes peurs, ta tristesse ou encore ta rancœur et ta colère sur du papier Moldus, avant de les brûler dans la cheminée de ta maison ou avec l’aide du sort Incendio, au cas où des inconnus venaient à lire.




Aime

Les sortilèges : Tu adores utiliser ta magie et ta baguette pour dessiner, selon toi, de sublimes sorts ! Parfois, tu te mesure aux autres élèves de première année pour savoir où se situe ton niveau. Tu trouves la vie bien triste sans sort ou magie.



Lire : Depuis tes neuf ans, tu t’es pris d’affection pour les livres, compagnon discret et peu encombrant quand tu es seule. Tu as une préférence pour les livres d’aventures et d’actions. Que cela parle de parle de dresseurs de dragon, de pirate ou encore de créatures ne venant ni d’Adam ni d’Eve, peu importe, du moment que l’histoire et les personnages sont bien écrit.



L’eau : Comme pour la magie, tu as toujours été fascinée par l’eau, source de toute vie, pouvant néanmoins être ravageur ! Tu te demandes comment sont les créatures marines au plus profond des abysses. Tu es le genre de gamine à passer des heures dans son bain et à refuser de sortir de la piscine ! En plus, tu trouves que nager procure les mêmes sensations que le vol, le risque de tomber en moins.



L’exploration : Tu aimes explorer de nouveaux environnements. Dès que tu entends le mot « explorer » ou « aventure », tu réponds « présent » ! Ce que tu veux dans la vie, après Poudlard, c’est de vivre de belles aventures, découvrir de nouvelles zones et défier les autres sorciers, pour prouver que tu fais partie des meilleurs duellistes !




N'aime Pas

Les Moldus : Tu as passé une partie de ton enfance avec eux et très franchement, tu le regrette un peu. Tu n‘aimes pas leur manière de croire que la magie n’existe pas, alors qu’elle est sous leur nez ! Tous ses phénomènes que les Moldus rapportent à des aliens ou au paranormaux … Tu trouves cela ridicule ! Cela ne peut être que d’œuvre de la magie !

A moins qu’ils s’en prennent à toi, tu ne feras pas spécialement de mal aux Moldus, bien que tu ne les porte pas spécialement dans ton cœur.



Ne pas avoir ta baguette sur toi : Tu déteste ne pas avoir ton arme sur toi. Tu as l’impression d’être à nue et sans défense, ce que tu déteste le plus ! Tu te sens un peu perdu sans ta baguette. Après tout, que serait un sorcier sans sa meilleure amie et canalisatrice de magie ? Et puis, que se passerait-il si tu te trouverais dans une situation délicate, sans magie pour t’aider ?



La trahison : C’est la chose que ne supporte pas ! Tu considères la confiance comme quelque chose de très important et de précieux. Voir que certains ont l’audace de piétiner cette confiance te répugnes ! Tu finis toujours par faire payer amèrement aux traitres cet acte !  



crackle bones


Dernière édition par Arthémis Logia le Ven 18 Oct - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Arthémis Logia
Arthémis Logia
Serpentard

Parchemins : 3
Actuellement : 1ère année



Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Re: Arthémis Logia   Arthémis Logia EmptyVen 18 Oct - 23:35



Histoire



Chapitre 1

Sainte-Mangouste, 03h27 le 10 Décembre…

Dans l’hôpital sorcier anglais, un petit cri se fît entendre. C’était toi, venant tout juste de venir au monde. Ta pauvre mère, épuisée, pleurait cependant de joie à ta vue. Tu hurlais à plein poumon et tu avais beau à plus ressembler à un Gremlins qu’à un petit humain, ta mère ne pouvait s’empêcher de te trouvait magnifique.

« En voilà une petite sorcière qui a de la voix ! », affirma le médecin.

Ton père, qui venait d’arriver, ce vu remettre la petite chose que tu étais.

« Elle te ressemble aussi. », ajouta ton père, te laissant lui attraper le doigt dans ta petite main.

« Promet-moi … De prendre soin de notre petite Arthémis … », soupira pour la dernière fois sa mère.

« Tu veux dire nous, Darling … », commença ton père, avant de voir sa dulcinée, allongée et ne respirant plus. Elle avait un sourire épuisé sur le visage.

« Darling ? DARLING ! »

La vie venait à peine de commencer pour toi que tu perdis ta maman. Une vie pour une vie.



Chapitre 2 : A la maison

La vie dans le manoir était un peu plus mouvementée depuis ton arrivée. Tu acaperais toutes l’attention de ton père. Bébé, tu ne pleurais pas beaucoup, seulement quand quelque chose n’allait pas. Tu étais toujours admirative devant des sorts lancés par ton père. Cela le faisait sourire de voir que tu semblais t’intéressais très tôt à la magie, particulièrement aux sorts. A l’aide de sa baguette, il dessinait des petites créatures magiques. Tu fus fascinée et essayée d’attraper les animaux fait de magie, en vain.

Tu voulais faire la même chose, reproduisant les mêmes gestes, dans le but de crée toi aussi de la magie, en vain. Cela amusait ton géniteur.

« Il va falloir attendre que ta magie se révèle. », disait-il.

En grandissant, tu commençais à être dans les pattes de ton père, voulant qu’il t’en apprenne plus sur la magie et qu’il te montre de nouveaux sorts. Il t’expliquait tant bien que mal que tu aurais besoin de ta propre baguette magique. Tu le regardais exécuter des sorts complexes et préparer des potions. Tu te rappelais l’avoir vu réussir la difficile Félix Félicis ! Il avait fallu attendre six mois !

Voyant que tu t’intéressais à la magie, ton père t’enseignait ce qu’il savait, sans baguette. Tu t’appliquais beaucoup plus dans ces petites leçons que dans tes cours Moldus !

En revenant de l’école, la première chose que tu faisais, c’était de retirer ce sale uniforme que tu devais obligatoirement porter ! Tu troquais ta tenue de travail pour tes sweats chauds et tes pantalons si confortable pour toi ! Tu revoyais un peu tes leçons et bâclait certains devoirs, avant d’aller t’amuser dans le manoir ou à la lisière de la forêt. Les cours Moldus t’ennuyaient, mais tu essayais de les suivre.

Dans le manoir, tu étais calme, mais ton père ne pouvait pas te laisser seule car tu étais assez désobéissante. Dès qu’il avait le dos tourné, tu en profitais pour faire ce qui te passait par la tête, comme explorer la forêt. Parfois, tu regardais dans les albums et tu trouvais des photos de ton père et ta mère, heureux. Parfois, tu te demandais s’il n’aurait mieux valu que tu ne viennes pas dans ce monde. Après tout, ta maman ne serait pas partie au ciel si tu n’avais pas vu le jour. Tu pensais que c’était un peu de ta faute si elle n’était plus de ce monde. Peut-être que ton père t’en voulait pour cela. Tu gardais cette pensée pour toi et cela te motivais à devenir une grande sorcière.

Un soir, alors que tu n’avais que sept ans, une idée germa dans ta tête : chevaucher un vrai balai ! Comme les oiseaux, tu voulais aussi pouvoir voler dans le ciel. Tu pris donc en douce le destrier de ton père et parti dehors. Et … Tu ne t’en sortais pas si mal ! Tu arrivais à manier le balai sans trop de difficulté et à t’envoler. Accompagnée d’Athéna, le hibou Grand-duc de la famille, tu chevauchais ton destrier volant sans peur ! Tu aimais sentir le vent dans tes cheveux et sur ton visage. Tu passas tellement de temps que tu n’avais pas fait attention à la nuit qui était tombée. Tu essayas de retrouver ton chemin. Tu réussi à revenir au manoir, mais très tard.

Tu t’étais fait disputer par ton père, non pour lui avoir pris son balai en douce, mais pour être revenu aussi tard. Il s’était inquiété pour toi et parti à ta recherche. Tu regrettais ta bêtise.

Cette même année, tes pouvoirs se déclaraient, confirmant ton statut de sorcière. Tu étais tellement heureuse que tu avais, le soir-même, demander à ton père à aller à la mer. Il accepta, mais tu devais attendre les vacances. En attendant, tu demandais à ton papa de te parler plus de Poudlard. Vous aviez discuté de l’école de sorcellerie, jusqu’à très tard dans la soirée ! Le lendemain, tu étais si fatiguée que ton père t’autorisa à rester à la maison pour la journée.

La mer … C’était un endroit que tu affectionnais particulièrement ! Tu te sentais bien près de l’océan. Nager te donnais l’impression de « voler ». Tu suppliais ton père pour qu’il utilise le sort de Têtenbulle à chaque fois que vous étiez à la mer ou près d’un lac. Si tu avais vécu à une autre époque, tu serais devenue une sorcière-pirate !

Pour tes deux dernières années de cours, tu étais devenue plus calme et indépendante. Déjà, le départ de John t’avait mis un sacré coup au moral ! Tu avais passé la soirée de son départ à pleurer silencieusement dans ta chambre. Tu avais passé tellement de bons moments avec lui.

Pour ta neuvième année, tu avais pris goût à la lecture et parcourais la réserve de livres de ton père. Certains ouvrages étaient en runes et tu ne les comprenais pas. Tu demandais à ton père de te les traduire, quand il en avait le temps. Tu ne t’occupais presque plus de tes devoirs Moldus.

Après la dispute avec Mary et sa trahison, tu décidas de ne plus te lier d’amitié avec des Moldus et tu attendrais Poudlard pour te faire des amis … Si tu avais à t’en faire, vu comment tu étais devenue solitaire !



Chapitre 3 : L’école

Ah, l’école … Ce n’était pas du tout ta tasse de thé ! Tu n’avais pas trop le choix d’y aller. Ton père ne pouvait pas te faire l’école à domicile et tu devais apprendre à vivre en communauté, ne serait-ce que pour te préparer à Poudlard.

Tu n’avais pas des notes horribles, mais pas non plus mirobolantes. Tu te situais dans la moyenne. De toute manière, tu n’allais pas poursuivre ta scolarité chez les Moldus, et peu de chance que les cours Moldus allaient grandement te servir à Poudlard ! De plus, tu n’écoutais pas trop le professeur. Durant les pauses, tu en profitais pour faire le tour de l’école, parfois même pour sortir en douce ! Bon, tu ne t’éloignais jamais très loin, allant voir les chats des rues ou la boutique de pâtisserie juste en face. Tu te faisais souvent gronder, d’ailleurs !

Tu racontais aux autres élèves que tu étais une sorcière et qu’un jour, tu leur jetterais à tous un sort ! Bien sûr, personne ne te croyait et se moquait de toi ! Tu avais beau affirmer haut et fort que tu deviendrais une lanceuse de sort confirmée, les autres enfants continuaient à en rire ! Et puis, tu avais un nom très étrange pour une anglaise !

Tu étais, néanmoins, parvenue à te faire un ou deux copains : John et Mary. On vous appelait les « Weirdo ». Tes copains étaient connus pour avoir une bonne dose d’imagination et aimaient jouer des rôles. Ils pensaient surement que toi aussi, tu t’amusais à jouer les sorcières pour t’amuser. Pourtant, tu étais sérieuses … Vous vous teniez un peu plus à l’écart des autres enfants. Tu ignorais les remarques peu glorieuses des autres, bien qu’une partie de toi réclamait vengeance !

Tu t’amusais bien avec tes deux camarades, jusqu’au jour, alors âgée de sept ans, John dû changer d’école, à cause d’un déménagement. Même si ce n’était qu’un Moldu, cela te fît de la peine. Après tout, c’était ton ami. Vous aviez passé votre dernier jour ensemble près de la pâtisserie de l’école et vous aviez fait un beau festin. Chacun de vous aviez pris un peu d’argent en douce à vos parents (10 livres chacun) pour que vous achetiez vos gâteaux. Tu t’étais fait disputé le soir-même quant ton père c’était rendu compte qui lui manquait de l’argent.

Il ne restait plus que Mary, maintenant. Vous continuiez à jouer ensemble. Mais tu sentais qu’elle commençait à changer … Jusqu’à finalement aller vers un autre groupe de fille ! Tu ne comprenais pas pourquoi. Tu l’avais mal pris et vous vous étiez disputées !

Pendant tes deux dernières années d’école primaire, tu avais décidé de rester seule, passant tes récréations à errer dans les couloirs. Certains gamins eurent pitié de toi et voulurent t’intégrer dans leur groupe de jeu, mais tu les envoyais sur les roses !

« Eh bien, reste toute seule ! », disaient-ils.

« Tant mieux ! C’est tout ce que je veux ! », Répliquais-tu !

Tu commençais à t’habituer à la solitude. Etre seule n’était pas si mal, tout compte fait. Pour t’occupait, soit tu lisais (tu avais commencé à prendre goût à la lecture vers neuf ans. Tu aimais les livres parlant d’aventures ou contenant des créatures comme les loups garous et les vampires), soit tu écrivais ce que tu ressentais … Avant de détruire les preuves ! Pas question que quelqu’un venait à lire ce que tu avais écrit dessus !

Chapitre 4 : Poudlard

Il était l'heure pour toi d'aller à Poudlard ! Enfin ! Tu n'en pouvais plus d'attendre. Tu n’étais pas étonnée d’avoir reçu ta lettre pour Poudlard, mais cela te remplit de joie. Avec le hibou sur ton épaule, tu parti vers la chambre de ton père pour lui annoncer la nouvelle … Il était 6h du matin … On pouvait dire qu’il ne s’attendait pas à cela, venant de ta part ! Bien sûr qu’il était content pour ta lettre.

« Il est encore trop tôt pour aller sur le Chemin de Traverse. Patiente jusqu’à cet après-midi, d’accord ? Aller, retourne dans ta chambre.»

Au final, tu t’étais endormie dans son lit, jusqu’à 11h, la lettre à côté de toi.

Dans l’après-midi, tu fis les courses pour Poudlard. A la ménagerie magique, tu voulais un serpent ! Ton père refusa, te demandant de choisir un autre animal. Tu lui montras la grosse mygale dans son terrarium. Même réponse ! Après moult argument, vous aviez fini pour ressortir avec une chouette épervière. Tu refusais de la mettre dans sa cage et l’animal restait sur ton épaule ou se réfugiait dans ta capuche de sweat, jusqu’à la fin de la journée.

Lors du grand départ, tu avais promis à ton père de ne pas faire trop de zèle. Cela allait te faire drôle de ne revenir que pendant les vacances et de te retrouver avec une centaine d’élèves ! Dans le train, tu fis la connaissance de tes camarades de voyage. Tu te surpris à discuter avec eux, partageant beaucoup plus de points communs avec eux qu’avec tes anciens camarades Moldu !


Le soir, accompagnée de trois autres élèves, tu admirais le château de Poudlard. Tu ne l’avais pas pensé aussi grand ! Le lac sur lequel tu naviguais t’intrigué. Quand tu maitriseras le sortilège de Têtenbulle, tu iras bien faire un tour dedans.



Dans la Grande salle, tu scrutais toute la pièce : Les bougies flottantes par magie, le plafond reflétant le ciel étoilé de l'extérieur, les quatre tables, abordant chacune les couleurs des maisons de Poudlard et les autres élèves être répartis. Tu te demandais où tu allais atterrir.

« Arthémis ! »

Tu avançais vers le Choixpeau, calmement et la tête haute. Tu n’avais pas peur. Ou du moins, tu ESSAYAIS de ne pas laisser paraitre ta peur. 15 lignes minimum


La partie moldue

Prénom ou Pseudo : Yoru
Comment avez-vous découvert le forum ? Grâce à Google
Célébrité pour l'avatar : Summer Fontana
Un petit mot ? Bonsoir !


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1196
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Re: Arthémis Logia   Arthémis Logia EmptyVen 18 Oct - 23:56

Bienvenue parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1482
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Joséphine, Julian & Quentin


Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Re: Arthémis Logia   Arthémis Logia EmptySam 19 Oct - 7:08

Bienvenue à toi ! 😊


Arthémis Logia Sign_a10
Arthémis Logia Poufso10Arthémis Logia Club_d10 Arthémis Logia Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Choixpeau Magique
Choixpeau Magique
Admin

Parchemins : 946



Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Re: Arthémis Logia   Arthémis Logia EmptySam 19 Oct - 19:32



Serpentard

« Never outclassed. »
" Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins."





Arthémis Logia Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas

Hermione Weasley
Hermione Weasley
Ministre de la Magie

Parchemins : 2395
Âge : 33 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Re: Arthémis Logia   Arthémis Logia EmptyLun 28 Oct - 19:39

Bienvenue parmi nous !

N’hésite pas si tu as des questions Smile


We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Arthémis Logia Empty
MessageSujet: Re: Arthémis Logia   Arthémis Logia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthémis Logia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Techniques de Balmung Shirodenki
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]
» Présentation : Calamasagne Dyplouf [Terminé]
» Coin détente pour Nami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: La magie est partout :: Cérémonie de répartition-
Sauter vers: