AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1180
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyDim 3 Nov - 19:55

Noé & Dahlia

Le mois de février commençait doucement à s’installer. Le temps restait froid, voire glacial. Les flocons de neige continuaient de tomber sur le sol gelé du parc. Et les couples se formaient un peu partout. Était-ce la proximité de la Saint-Valentin qui provoquait ce besoin d’affection chez certains de ses camarades ? Noé n’en savait fichtrement rien. Il remarquait simplement que certaines filles portaient leurs uniformes un peu plus court que ce que le règlement l’exigeait et privilégiaient les chemisiers à décolleté –non que Noé n’y prêtait la moindre attention contrairement à certains de ses congénères qui ne se gênaient pas de fixer la poitrine de jeunes filles comme si elles étaient de simples objets. Et comme le Mister Poudlard de cette année n’était pas célibataire, au grand damne de certaines, le blond en voyait passer un certain nombre glousser devant son groupe d’amis en espérant obtenir un rendez-vous chez Madame Pieddodu avec Alfie, Léopold ou encore Harvey. Ses amis lui avait assuré que des filles le courtisait aussi mais difficile de séduire quelqu’un qui, au choix, était plongé dans un quelconque bouquin de cours, leur jetait un regard vaguement méprisant ou se moquait carrément des courtisanes en question. Mais Noé se fichait bien de ces idiotes. S’il n’avait pas abandonné l’idée de se trouver une copine, il ne voulait pas sortir avec la première gourgandine venue non plus. Il voulait oublier Tempérance évidemment, mais il n’était pas désespéré au point de draguer n’importe qui.

Mais bien sûr, ses trois abrutis camarades de chambrée ne pouvaient le laisser aller à son rythme. Noé jugeait qu’ils s’étaient déjà un peu trop réjouis lorsqu’il s’était mis à s’intéresser aux filles, encore plus lorsque, sans doute oubliant un instant à qui il avait affaire, le jeune homme avait demandé des conseils de drague. Maintenant, ses amis le charriait sans cesse et tentaient de le transformer en bourreau des cœurs comme eux. Sans compter qu’ils ne faisaient évidemment preuve d’aucune discrétion et ne s’empêchait pas de gueuler dans les couloirs des : "Regardes cette meuf Noé, elle te mate grave !" "Cette fille méga bonne te bavait dessus mec, t’abuses vraiment !" ou pire encore : "Allez Montgomery, va voir cette fille, elle ne demande que ça ! Ça te fera oublier ta blonde un peu." Franchement, qu’est-ce qu’il avait bien pu faire pour se traîner des boulets pareils ? Il les aimait beaucoup mais parfois, il avait envie de les étrangler. Même si souvent, il avait plutôt envie de rire avec eux.

N’empêche que ces trois fous l’avait collé dans une merde noire. Les soirées à picoler de la vodka c’était bien gentil, Noé les appréciait beaucoup, moins cependant lorsqu’il perdait une partie de pierre, feuilles, ciseau, et qu’il récoltait un gage bien pourri. Ses amis devaient en avoir assez de le voir remballer toutes les filles qui étaient assez braves pour faire fi de son air impassible et l’aborder. Même si évidemment, ils ne savaient pas sur quel papier il allait tomber, celui où était écrit "drague une fille avec qui tu penses n’avoir aucune chance et débrouille toi pour obtenir un rendez-vous avec elle" tombait à pic. Et si Noé n’avait aucune, mais alors aucune envie de se plier à ce défi, il souhaitait encore moins se retrouver métamorphosé en poulet caquetant ou autre maléfice humiliant sortant des esprits malades d’Alfie et de Léo.

Noé s’était donc mis en quête, bon gré, mal gré d’une fille avec qui il n’avait aucune chance. Cela ne manquait certainement pas au château même s’il avait éliminé les filles en couple et les filles trop jeunes de sa liste. Fugacement, il avait pensé à Joséphine de Guise avant de se demander si la folie ne l’avait pas atteint à son tour. Il avait déjà envie de la trucider au bout de cinq minutes passé à son côté, avec Tempérance ou Ted au milieu pour éviter qu’ils ne s’écharpent réellement, sans parler de rendez-vous. C’était ridicule ne serait-ce que de penser à cela. Joséphine lui tapait sur les nerfs et il ne savait absolument pas comment Cole pouvait la supporter il y aurait du philtre d’amour dans cette histoire que ça l’étonnerait pas.

En attendant qu’il trouve la (mal)heureuse élue, il avait des cours où exceller. Le Serpentard était donc sorti de bonne heure, un samedi, de sa salle commune, sa besace de cours sur l’épaule, en direction de la bibliothèque. Descendant les escaliers d’un pas tranquille, il croisa un visage si, ce n’est familier, qu’il connaissait en chemin inverse. Une lumière s’éclaira dans son cerveau si si ça lui arrive de temps en temps. Léo allait le tuer. Et en même temps, il avait bien mérité que Noé lui joue un tour après toutes ses moqueries. Arborant un sourire chaleureux, il interpella la jeune fille : « Tiens Dada Miss Lloyd ! Que fais-tu à vagabonder dans les escaliers à une heure si matinale ? Tu avais une ronde ? » Dahlia remplissait tous les critères pour son fameux gage. Il n’avait à priori aucune chance avec elle, elle était plus jeune que lui, pas dans sa maison, il était le meilleur ami de son frère, était aussi blasée que ledit grand frère. Noé ne la connaissait pas beaucoup mais il la savait intelligente et capable de tenir une conversation entière ce qui cochait ses critères personnels.



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.



Dernière édition par Noé Montgomery le Lun 11 Nov - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 765
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyMer 6 Nov - 10:20

Prêt à tout pour un simple rendez-vous
Noé & Dahlia

made by black arrow


Le mois de février apportait avec lui son lot de banalité pour Dahlia. Après s'être remise d'une grippe sorcière particulièrement virulente - et niée jusqu'au dernier instant (et parfois encore maintenant) -, la vie avait repris son cours pour la préfète de Serdaigle - en éprouvant une irritation renouvelée pour la maison Poufsouffle dans son intégralité. Et ça lui convenait très bien comme ça. L'irritation, elle connaissait. Elle maîtrisait. C'était un sentiment tangible, authentique. Elle l'avait ressentie lorsque Quino avait décidé de jouer les cascadeurs amateurs et de la porter hors de l'infirmerie. Mais elle avait alors été entrelacée avec un soupçon d'autre chose, de plus flou, et c'était bien ça qui la dérangeait.

Ce matin-là, c'était fort tôt qu'elle avait croisé le professeur Flitwick au sortir de la salle commune de Serdaigle. La galloise avait vite regretté cette coïncidence (si tentée que ça en ait vraiment été une : le retour de la théorie du complot Serdaigle s'unit contre moi et tout le tralala !), car (comme souvent), elle éprouvait une faim de loup, et il s'avéra que la requête alors émise par son ancien directeur de maison était destinée à la détourner du droit merveilleux chemin de la Grande Salle. Car oui, Flitwick avait besoin de transmettre un parchemin à un élève, tout de suite, maintenant, et il ne pouvait pas s'en occuper lui-même ce gros paresseux. Quoi de mieux qu'une préfète/larbin/grouillot (barrez la mention inutile) pour réaliser cette tâche ? Dahlia se garda pourtant bien d'exprimer son mécontentement. Si la brune avait un fort caractère, elle avait aussi un respect inébranlable pour la hiérarchie (Dubtaigh exclus depuis ses récentes actions qui a dit vindicative ?) Elle acquiesça donc avec neutralité (elle n'allait pas forcer non plus !), attrapa délicatement la missive et se mit en quête de sa cible.

Cette dernière s'avéra se trouver à la bibliothèque, et se vit remettre son mot sans cérémonie, par une préfète prête à partir alors qu'elle venait tout juste d'arriver. Sa basse besogne terminée (lettre remise, non décachetée et ce malgré ses plus mauvais instincts Quino déteint sur elle), Dahlia quitta la bibliothèque avec pour destination la Grande Salle. La perspective du petit-déjeuner occupait désormais entièrement son esprit (est-ce qu'elle ne prendrait pas des œufs brouillés et du bacon, oh, et un petit bol de porridge, et est-ce qu'elle n'avait pas aperçu des muffins frais à la table des Gryffondors la veille ?) si bien qu'elle ne réalisa pas immédiatement qu'on l'appelait. Mais l'évocation de 'rondes' faisait bien référence à son poste de préfète, et elle leva les yeux pour croiser le regard de Noé Montgomery. Elle ne connaissait pas particulièrement bien le Serpentard, qui était de deux ans son aîné, et faisait surtout partie de la bande d'amis de Léopold. Des trois garçons qui partageaient le dortoir de son frère, il était cela dit peut-être celui pour lequel elle avait le plus d'estime : Harvey était à n'en pas douter un idiot, et elle avait bien du mal à comprendre l'affection que lui portait Léo, quant à Hartley, c'était un Don Juan émérite (qui avait en outre le mauvais goût d'embrasser Victoire Weasley dans des espaces publics, apparemment. Autant dire qu'il n'était pas fréquentable). Noé avait le mérite d'être le plus discret des trois, et avait par ailleurs un atout non négligeable dans sa poche, du nom de Candys. Comme Dahlia, Noé avait une sœur jumelle - point commun - et pas n'importe qui, la préfète-en-chef, qui figurait parmi le groupe restreint de personnes que Dahlia appréciait vraiment à Poudlard.

Bien que surprise que Noé s'adresse directement à elle - les amis de Léo n'avaient pas pour habitude de traîner avec Peony ou elle -, elle secoua la tête en signe de dénégation. « Je n'ai pas de rondes le matin. » répondit-elle avec simplicité, étudiant silencieusement le visage de son camarade. « Flitwick m'a demandé de délivrer une missive à un élève, j'en reviens. » développa-t-elle, son expression en disant long sur ce qu'elle pensait de ce rôle de pigeon voyageur glorifié. « Qu'est-ce que tu fais ? » retourna-t-elle, partagée entre la curiosité et la faim. Il faut dire que Noé avait le mérite de ne pas être un Poufsouffle, ce qui lui faisait déjà gagner un nombre de points non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1180
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyLun 11 Nov - 17:48

Entre son amour pour Tempérance, celui d’Erin pour lui, sans oublier sa quête de la copine potentiellement parfaite qui lui ferait enfin oublier une certaine blonde au sourire rayonnant et à la maladresse incroyable, Noé avait vaguement l’impression que sa vie tournait autour des filles ces derniers temps. Un an auparavant, il n’aurait jamais cru ça possible. Il avouait en toute honnêteté qu’il s’était cru au-dessus de toutes ces niaiseries et qu’il se savait détonner au milieu de tous ses camarades envahis par les hormones, et encore plus à côté de ses meilleurs amis, et qu'il ne s'était pas senti plus mal pour autant. La vie avait été plus simple autrefois. Maintenant tout était beaucoup plus compliqué et Noé n’était pas du tout sûr qu’il appréciait ça. Avant, on lui foutait la paix, on le laissait agir comme il en avait envie sans lui imposer des paris stupides. Noé avait la rancune facile Jo peut témoigner et même si cette rancune était à relativiser lorsqu’elle concernait Léopold et Alfie, il ne fallait jamais sous-estimer un Serpentard agacé. Bien curieusement, le jeune homme croisa la solution à sa petite vengeance dans les escaliers. Alfie étant fils unique, Noé pouvait difficilement cibler sa famille et il doutait avoir la moindre chance face à lui avec ses cibles et il détenait encore un peu d’instinct de préservation pour ne pas risquer sa vie en draguant Victoire. Léo, en revanche, avait deux petites sœurs et l’une entre elles était en face de lui en ce moment même. Naturellement, le jeune homme l’aborda et lança la conversation avec elle. Dahlia ne lui mis pas de vent et il en fut reconnaissant –même s’il s’en serait remis si elle l’avait ignoré. « Tu vois c’est pour ça que je suis bien content de ne pas être préfet comme ma sœur. Les profs te refourguent toujours des tas de missions alors que tu as autre chose à faire de ta vie que d’accompagner à l’infirmerie un deuxième année qui a glissé sur une plume et s’est cassé le bras bisous Ash. » Non que Noé ne se préoccupait pas des plus jeunes en fait si il préférait que MS blesse un gosse que Candys ou lui mais il n’appréciait pas plus que ça s’en occuper lorsqu’ils étaient malades occupés à vomir des limaces ou autres joyeusetés ou les sermonner en cas de bêtises par contre balancer les petits Poufsouffles, ça il savait faire.

« Je me rendais à la bibliothèque. Le samedi matin, il n’y quasiment personne ce qui me laisse le temps d’admirer le vrai amour de ma vie : Irma Pince en personne. C’est plus agréable pour réviser sans une Tempérance Biel pour s’étaler sur ma table. »
Oups, il n’aurait peut-être pas dû dire qu’il travaillait aussi matinalement. Dahlia allait penser qu’il était rasoir, comme tout le monde. Quoiqu’en étant à Serdaigle, elle avait sûrement l’habitude de croiser des personnes encore plus sérieuses et travailleuses que lui. Même si leur but n’était pas forcément le même. Plus qu’une curiosité intellectuelle à satisfaire, être brillant lui servirait à aller loin dans la vie même s’il n’avait toujours pas vraiment fixé son but ultime ah si, en fait c’était d’avoir des cheveux aussi beaux et brillants qu’Ernie MacMillan. « Et toi ? » Noé se demandait si Dahlia allait rejoindre Peony. Les jumelles Lloyd semblaient toujours fourrées ensemble. Le Serpentard était très fusionnel avec sa propre jumelle. En plus, contrairement à Dahlia et Peony, ils partageaient la même maison. Mais il n’était pas toujours avec elle, la preuve. Ils avaient chacun leur propre cercle d’amis et celui de Candys comptait une certaine blonde aux yeux bleus qu’il préférait éviter de croiser trop de fois dans une journée –son cœur bien amoché ne survivrait décemment pas à trop de bondissements, voire d’arrêts, qu'elle ne manquait jamais de provoquer.

[641 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.

Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 765
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyJeu 14 Nov - 0:03

Dahlia n'avait plus qu'un seul mot en tête : manger. Son esprit lui faisait entrevoir l’opulence, des buffets, des œufs brouillés à volonté et des pâtisseries à n'en plus finir. Le tout accompagné d'une bonne rasade de thé, histoire de ne pas s'étouffer sur un morceau de muffin. Sa démarche déterminée - d'aussi bon matin - effraya un petit Serpentard, qui interrompit sa propre trajectoire pour la laisser passer appelez la Bulldo le Bulldozer. Rien ni personne n'aurait dû se mettre en travers de son chemin : ni Flitwick (ce vieux flemmard), ni Dubtaigh (cet horrible traître), ni aucun Poufsouffle (hormis son petit-frère Ash, admettons tu es toléré Ash, de rien). Pourtant, un appel inattendu vînt interrompre sa marche militaire ses pas et ses pensées (tournant à cet instant-là autour de l'ordre dans lequel elle comptait manger les différents aliments au programme de son petit-déjeuner).

Elle se retrouva face à face (ou du moins en face de, car elle était obligée de lever la tête, le Serpentard étant plus grand qu'elle) avec Noé Montgomery, camarade de dortoir et ami de son frère aîné, Léopold. Si elle identifiait aisément tous les copains de son frère, elle n'avait pas pour autant pour habitude de traîner avec eux. Déjà, parce qu'ils avaient deux ans de plus que les jumelles, et d'autre part, parce que si Léo se montrait incroyablement - et de manière tout à fait irritante - protecteur envers elles, il ne les conviait pas pour autant à rejoindre son groupe. Ce qui ne dérangeait pas Dahlia outre mesure quand elle voyait les agissements de certains de ces zigotos bisous Alfie.

« Exactement. » acquiesça-t-elle aux paroles de son aîné, satisfaite de trouver quelqu'un qui partageait son opinion. Elle avait beau chérir Peony, celle-ci n'était pas toujours totalement en phase avec elle concernant les inconvénients de la vie de préfet. Qui avait envie d'accompagner/transporter un petit première année au teint verdâtre jusqu'à l'infirmerie sur son temps libre, hein ? « Ça a quand même ses avantages, mais parfois tu es juste le 'volontaire' tout désigné pour leurs requêtes les plus farfelues. » marmonna-t-elle ensuite. Elle aimait bien Flitwick, ce n'était pas le sujet. C'était un bon prof', même si ses méthodes pédagogiques avaient parfois quelque chose d'un peu trop... Poufsouffle laxiste aux yeux de la jeune préfète. Les cours pratiques tendaient à se transformer en véritables zoos à l'époque où il enseignait. On n'avait pas idée de laisser Quino vaquer 'librement' à ses occupations, qui ne semblaient, par ailleurs, jamais coïncider avec le sujet du cours. Elle fronça les sourcils, chassant rapidement cette pensée de son esprit.

Parler à Noé était plutôt positif : 1) ça ferait les pieds à Léo s'il entendait une rumeur passer, ce qui était toujours une matière pertinente de commencer sa journée 2) elle avait décrété qu'elle l'aimait bien non ce n'est pas lié aux jets de cheveux blonds et aux yeux noisette, pourquoi ? 3) c'était une manière comme une autre de retirer certaines pensées intempestives de son esprit. Dahlia avait toujours suivi ses instincts - même s'ils n'étaient pas toujours (souvent) bons. « Tu révises quoi ? » interrogea-t-elle, sincèrement intéressée. Elle aimait anticiper les choses, même si les cours du Serpentard ne la concerneraient pas avant encore deux années. « Léo va bosser avec toi ? » Elle savait son frère très assidu, et s'attendit presque à le voir apparaître à l'angle du couloir. Pourtant, il aurait été étonnant que les deux Serpentards ne fassent pas le trajet ensemble. Quoique, Léo était parfois bizaremment solitaire et c'est elle qui dit ça. Peut-être avait-il laissé son camarade partir devant ?

« Je vais à la Grande Salle, moi. Je n'ai pas eu le temps de petit-déjeuner avant d'être interceptée par Flitwick. » informa-t-elle le blond avec beaucoup de dignité pour une personne de quatorze ans et des poussières venant essentiellement de reconnaître avoir la dalle. Mais on disait bien que le petit-déjeuner était le repas le plus important de la journée : qui irait lui jeter la pierre ?

[ 671 ]
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1180
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyDim 17 Nov - 22:06

Si Noé avait toujours vu la fonction de préfet comme un possible tremplin professionnel, il la jugeait aussi plein d’inconvénients. Il n’avait aucune envie le soir, alors qu’il se repaissait tranquillement d’un délicieux repas, de bouger du canapé de la salle commune des Serpentards pour aller faire une ronde dans des couloirs glacials accompagné d’une personne soit amicale (Graham, Lucas, Candys) soit qu’il aurait volontiers collé s’il l'avait pu (Faraday qui devait toujours se faire remarquer et dont l’un des amis était, comme par hasard, ce crétin de Kostas oui il a toujours mauvaise le balai sur son visage.) Avant que sa jumelle ne devienne préfète, il avait plutôt une bonne image du poste mais maintenant qu’il connaissait tous les trucs chiants qu’on devait faire, il était bien content de ne pas l’être. D’ailleurs, aucun de ses deux meilleurs amis ne l’était et ils ne s’en portaient pas plus mal et Poudlard non plus car ils auraient sûrement utilisé la salle de bain pour des cochonneries. « J’ai l’impression que certains professeurs s’amusent justement à vous refiler les travaux les plus ingrats qui a envie de décorer la Grande Salle pour le bal de Noël au lieu de picoler pendant le before franchement ? » Quant aux avantages, Noé n’en voyait pas beaucoup. Enfreindre le couvre-feu, tous les élèves pouvaient le faire, surtout s’ils étaient engagés dans la Brigade Anti-Menace. Il y avait bien la salle de bain des préfets qui avait l’air chouette mais Candys lui avait filé le mot de passe c’était une maigre compensation pour être le larbin de service à ses yeux.

Noé fut ravi de constater que, lorsqu’il évoqua ses révisions, Dahlia n’en profita pas là pour le planter sans un mot. Il en fut ravi et il lui adressa un sourire chaleureux. La brune ne se contenta pas de ne pas le regarder avec mépris, le jugeant pour prendre du temps pour ce que de nombreux élèves considéraient comme secondaire dans une école à savoir étudier mais s’intéressa à ce qu’il avait décidé ce jour-là de travailler. « Notre chapitre sur les Inferi. On a commencé la partie sur les forces du mal en Défenses contre les forces du mal même si certains cours me paraissent un peu obsolètes. Mais j’imagine que parler de Magicis Sacra est compliqué pour les profs, tout le monde est dépassé par leur magie. » Mais comment les élèves pouvaient-ils se défendre de manière efficace s’ils n’apprenaient pas des sorts utiles face aux dangers auxquels était confrontait la communauté sorcière de leur temps ? Évoquer les détraqueurs c’était bien gentil mais plus aucun sorcier n’en avait vu en dehors d’Azkaban depuis la dernière bataille contre Voldemort.

« Léo ? La seule raison pour qu’il se lève aussi matinalement le week-end, ce ne serait pas les révisions surtout lorsqu’on a pas d’examen… » Noé interrompit sa phrase, lancée d’un ton amusé, lorsqu’il se fit la réflexion, un peu trop tard certes, qu’il ne s’adressait pas à n’importe qui mais à la petite sœur de Léopold et qu’il était sans doute préférable qu’elle ignore à quoi s’adonner son cher frère aîné le matin de bonne heure lorsqu’il ne travaillait pas en compagnie de son meilleur ami.

« Flitwick a osé t’envoyer en mission le ventre vide ? Quel tyran celui-là vraiment ! » Si Noé usa de son habituel ton sarcastique à la fin, il n’en jugeait pas moins sévèrement son ancien professeur de Sortilèges qui envoyait des jeunes filles porter un message tel un hibou sans même s’assurer qu’elle n’avait mangé avant. « Tiens. J’ai toujours des sucreries sur moi. » Le jeune homme tendit à l’aiglonne un petit paquet de cookies provenant de la pâtisserie Waldorf qu’il avait sorti de sa besace. Il faillit sortir un truc idiot du genre "Je détesterais qu’une fille aussi jolie que toi souffre de la faim" mais s’abstint d’ouvrir sa bouche, Merlin merci. Il n’arrivait pas à croire qu’il ait sérieusement pensé sortir une niaiserie pareille. Il laissait décidément bien trop Alfie et Léopold déteindre sur lui.

[676 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.

Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 765
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyMar 19 Nov - 22:21

Décidément, Dahlia n'aurait pas pu être plus d'accord avec Noé. Le Serpentard lisait-il dans ses pensées ? On disait bien que c'était la maison des plus fourbes, mais c'était également celle à laquelle appartenaient sa jumelle et son frère aîné, aussi n'entretenait-elle pas d'a priori les concernant contrairement à Poufsouffle, désolée Ash. Elle esquissa un rictus amusé. « L'an dernier j'ai dû aller aider Hagrid parce qu'un Poufsouffle Tempérance, ah non a glissé sur une crotte de Porlock et ça a semé la zizanie parmi tous les autres. Ils sont hyper timides tu sais les Porlocks, pas les Poufsouffles, eux par contre ils gagneraient à être plus discrets, ils ont pris ça pour une attaque. Des crottes partout, un vrai carnage. » raconta-t-elle, visiblement pas plus traumatisée que ça par cette aventure. C'était plus la preuve qu'on leur demandait vraiment tout et n'importe quoi, qu'un épisode qui aurait pourtant pu être particulièrement dégoûtant dans sa vie. Il en fallait beaucoup pour la révulser après s'être coltinée des batailles de nourriture dans la Grande Salle et autres joyeux moments vécus à passer derrière les Poufsouffles qui saccageaient les Serres de Botanique.

Devant le sourire enjoué que lui adressa Noé, elle déduisit qu'il s'était attendu à plus de réserve de sa part à l'évocation de devoirs scolaires. Si Dahlia avait d'autres passions dans la vie que de rédiger des dissertations sur son top five des meilleures guerres de Trolls des dix dernières décennies et ce malgré ce que Prudence pouvait penser, elle avait aussi des ambitions à l'issue de ses études, et jugeait que se tenir informée n'était jamais une mauvaise chose. En outre, Noé était de la même année que Léo, elle était curieuse de savoir à quoi s'occupait son aîné (même si elle le faisait généralement plus discrètement que Peony). « Tu ne penses pas que MS emploierait des Inferis ? Je suppose que ça n'a pas trop l'air d'être leur style pour l'instant. Leur magie paraît plus... sophistiquée. » Ce qui était quand même impressionnant. Elle n'était pas en accord avec leurs pensées étriquées, mais elle savait apprécier leur maîtrise de la magie. Personne à Poudlard n'était capable de réaliser ce que Blomberg et ses sbires pouvaient faire. Ce qui les rendait également très dangereux. En entendant la cheffe de MS s'adresser directement à Peony à Ilvermorny, Dahlia avait senti son sang se glacer. Elle s'était promis d'être encore plus préparée la prochaine fois (car il y en aurait une, elle comptait là-dessus) qu'elle les rencontrerait, et pour ça, elle s'entraînait très régulièrement avec d'autres membres ceux qu'elle tolérait de la BAM.

Dahlia fronça les sourcils à l'évocation des activités extra-scolaires de Léo. « Comment ça... ? » commença-t-elle à interroger, avant de se taire devant l'air clairement amusé qu'affichait Noé. « Tu parles d'une fille ? » Elle-même ne savait plus tellement où en était Léo avec ses conquêtes. Il était sorti avec une terrible idiote (de Serdaigle : le blasphème) pendant l'été, puis une rumeur avait circulé plus récemment comme quoi il était avec quelqu'un d'autre. Si Dahlia pouvait comprendre que Léo ne soit pas un modèle de fidélité - il était jeune, la vie était courte -, elle était davantage agacée par ses goûts en matière de filles. D'où sortaient ces personnes, et pourquoi gloussaient-elles aussi fort ? « C'est la même que la dernière fois ? Peony va criser. » nota-t-elle, presque impatiente de voir sa jumelle enguirlander leur frère. Il faut dire qu'à force de leur faire des scènes de grand-frère protecteur, il lui courait parfois sur le haricot, et il n'y avait rien de plus délectable que de voir Peony lui rendre un peu la monnaie de sa pièce.

Et soudain, quelque chose de formidable se produisit. Le gargouillement émis par son ventre lui parut totalement étouffé par la musique triomphante accompagnant l'apparition d'un paquet de cookies provenant de la renommée pâtisserie Waldorf. Un sourire qu'on lui connaissait rarement vînt éclairer le visage de la jeune préfète. Elle attrapa délicatement le paquet, presque avec révérence. « Merci Noé ! Tu es sûr que tu n'en veux pas ? » Elle s'adossa au mur le plus proche, avant d'ouvrir le sachet. « Tu n'étais pas obligé, tu sais. La Grande Salle n'est plus très loin. » lui fit-elle remarquer, l'observant d'un air intrigué. Elle supposait qu'il se sentait poussé à l'assister par solidarité avec Léo, ce qui l'aurait habituellement irritée - elle n'était pas une demoiselle en détresse -, mais si elle y gagnait des cookies, son côté sournois la faisait songer que ça n'était peut-être pas si dramatique que ça Dahlia Lloyd, cible facile des kidnappeurs.
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1180
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyDim 8 Déc - 22:20

Lorsque Dahlia raconta l’anecdote des crottes de Porlock, Noé pouffa. La brunette avait une manière de raconter cette histoire, à la fois d’un ton traînant, vaguement blasé comme si ce genre d’incidents arrivait tous les jours et n’étaient qu’une banalité dans la vie d’une préfète, mais aussi un poil amusé. « C’est tout à fait le genre de catastrophe que pourrait déclencher une de mes amies. Ces Poufsouffles, je te jure, un vrai danger public regardes ce Kostas par exemple, on se demande pourquoi il n’est pas encore viré. » Noé se maudit presque aussitôt. Pourquoi, à partir d’une simple parole de Dahlia, fallait-il absolument qu’il pense à Tempérance ? Pourquoi ne pouvait-elle pas, alors qu’il passait un moment plutôt agréable je donne un petit 7/10 à notre entrevue Dada, quitter son esprit ? Néanmoins, si son humeur s’était rembrunie en pensant à l’élue que son fichu cœur avait choisie sans son consentement, son visage ne le reflétait pas. Comme quoi, ça servait bien d’être un glaçon ambulant !

Bien décidé à rayer la blonde de sa vie marre de tous ces jaunes et noirs qui ne lui attire que des problèmes, d’ailleurs qui, au juste, à autoriser ces blaireaux dans l’école ? de sa tête, Noé se concentra sur les paroles de Dahlia. C’était facile pour lui de s’enthousiasmer sur le sujet des cours. Non qu’il n’y ait que ça dans sa vie, contrairement à ce que certains pouvaient penser, il y avait aussi la vodka Merlin merci, mais cela faisait plaisir, au moins une fois dans sa journée, de discuter avec quelqu’un de sensé, intelligent, et un minimum préoccupé par son avenir. On était tout de même pas à Poudlard pour passer son temps dans la Forêt Interdite à inventer de nouveaux tours à jouer à Rusard ! « Les Inferi c’est de la vieille magie noire, et je n’ai pas du tout l’impression que MS est versée là dedans, au contraire. On dirait même qu’ils veulent à tout prix s’éloigner des techniques qu’employait Voldemort et les mangemorts. » D’où l’importance de se préparer à une telle magie. La BAM c’était bien gentil, et le petit club de duels monté par Joséphine aussi mais ça ne remplaçait pas de vrais cours donnés par des personnes avec une solide expérience et même pendant leur occupation, MS ne leur enseignait pas leurs techniques ces cachotiers.

Puis, malencontreusement, s’en vraiment en prendre conscience, Noé fit la terrible, terrible erreur d’évoquer Léopold et sa tendance à se lever le matin le week-end uniquement lorsqu’une fille le motivait. Devant sa propre sœur. Vraiment, bien joué Noé. Dahlia n’était pas idiote même si elle fréquentait beaucoup trop Kostas, ce qui ne pouvait qu’être un signe d’état mental déficient, elle connaissait bien la réputation de son grand frère. Mais il n’était pas non plus utile de rentrer dans les détails. « Eh bien, tu connais ton frère » se contenta-t-il de répondre. Il était inutile de nier maintenant, surtout après avoir fait une telle allusion. Quant à savoir si c’était la même fille que Dahlia et Peony avait vue, Noé n’en savait rien du tout. Léo changeait de copine tout le temps et lui-même n’était pas sûr de connaitre l’identité de l’actuelle.

Lorsque Noé donna un paquet de cookies à Dahlia et qu’un sourire apparut sur son visage, le jeune homme se surprit à la regarder plus que nécessaire. Si le sourire de Tempérance faisait rayonner une pièce entière, celui de Dahlia, plus rare, n’en était pas moins précieux. Il était ravi qu’il soit la cause, à travers de la nourriture certes comment amadouer les filles, de ce sourire. « J’en ai plein d’autres, ne t’en fais pas » dit-il d’un ton amusé. L’image de glouton sur pattes, après celle d’intello, ne pouvait guère faire de mal. « Tu as l’air d’en avoir plus besoin que moi » observa-t-il. « Ça te dérange que j’aille avec toi dans la Grande Salle en fait ? J’apprécie de discuter avec toi. » Il s’était jeté à l’eau Léo et Alfie applaudissent dans le fond, en fait peut-être pas Léo, il était trop tard pour reculer.

[688 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.



Dernière édition par Noé Montgomery le Sam 18 Jan - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 765
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyMer 11 Déc - 19:21

Le mot 'catastrophe' était presque devenu synonyme de 'Poufsouffle' pour Dahlia. Si elle avait longtemps été méfiante de cette maison pour certaines valeurs qu'elle portait en haute estime (un optimisme et une joie de vivre se rapprochant parfois d'une niaiserie suicidaire), le poste de préfète lui en avait montré une toute nouvelle facette qu'elle appréciait encore moins. Il y avait d'abord Biel, qui semait le désordre parfois où elle passait, souvent à ses propres frais (ce qui était au moins à son crédit) ; Faraday dont l'objectif semblait, conjointement avec Quino, de réduire le château en cendres au plus tôt ; sans même évoquer - à son grand désarroi - son propre petit-frère, Ash, qui était en passe de dépasser Biel en volumétrie de blessures auto-infligées. Cette maison devenait hors de contrôle sans exagérer. Si elle était donc tout à fait d'accord avec Noé, elle était quand même sceptique à l'évocation de cette amie. Elle ne connaissait pas assez le Serpentard pour identifier ses fréquentations en dehors de Léo et de leurs deux autres copains, mais elle savait aussi que Biel était de la même année que lui. Elle songea que lui tenir rigueur de cette association serait fort ironique de sa part : n'était-elle pas elle-même amie avec Quino ? Pinçant les lèvres, la jeune préfète acquiesça donc d'un hochement de tête aux paroles du Serpentard, peu désireuse de s'incriminer à son tour en évoquant ses fréquentations.

Se concentrant plutôt sur des perspectives un brin plus sérieuses, elle approuva les hypothèses de Noé au sujet de MS : « Oui, c'est vrai. Ils ne cherchent clairement pas à lui être associés. Au contraire. » convînt-elle, pensive. Blomberg et ses petits potes n'avaient définitivement pas employé les mêmes stratégies que les Mangemorts, jusqu'à maintenant. Ils avaient privilégié un lavage de cerveau en 'douceur' à la torture employée par les alliés de Voldemort, avaient libéré le château sans infliger de morts, et semblaient même avoir réussi, d'une manière d'une autre, à s'attirer la loyauté de certains élèves d'Ilvermorny (sans doute le lavage de cerveau qui portait ses fruits). Au vu du comportement de Blomberg lorsqu'ils l'avaient revue au sein de l'école américaine, elle avait sans l'ombre d'un doute un plan, et elle était en train de le mener à bien - son arrogance en attestait. Ou bien, elle bluffait très, très bien, supposa la préfète. Même si cette deuxième éventualité aurait été réconfortante, elle n'y croyait malheureusement pas tant que ça.

Dahlia fronça les sourcils lorsque Noé lui dit qu'elle 'connaissait son frère'. Heum, pas tant que ça, en fin de compte. Elle connaissait Peony aussi bien qu'elle se connaissait elle-même, était au courant de ses activités, ses peurs, ses souhaits, mais elle ne pouvait absolument pas en dire autant de Léopold. Leur aîné avait toujours pris une certaine forme de distance avec les jumelles, en tout cas sur une part de sa vie privée. Il les protégeait - trop -, les surveillait - beaucoup trop -, mais il ne leur racontait pas grand-chose. En un sens, elle aurait pu en dire de même pour Ash, qui était de plus en plus sur la défensive, dernièrement. Mais leur petit-frère restait malgré tout plus facile à lire que Léopold. « Pas aussi bien que toi, je pense. En tout cas pas sur ces choses-là. » répondit-elle à Noé, tout à fait factuelle. En fin de compte, ça ne l'aurait pas dérangée tant que ça, si Léo leur accordait à elles aussi le droit à la déconnexion au jardin secret qu'il s'octroyait à lui-même.

En une fraction de seconde, Noé était parvenu à s'attirer les faveurs de Dahlia. Rien n'aurait pu la rendre plus heureuse en cet instant que de pouvoir manger quelque chose. Finalement, la Serdaigle n'était pas si difficile que ça. Sous ses airs revêches se cachait une adolescente à l'appétit des plus sains. « Dans ce cas, ça me va. » De toute façon, elle venait de croquer dans le cookie. Plus de retour arrière possible. Elle haussa les épaules à la proposition de Noé de l'accompagner : « Non pas de souci. » Pour autant, elle restait surprise de ce revirement de situation. Depuis quand Noé lui parlait-il et décidait-il carrément de passer du temps avec elle ainsi ? « Mais je croyais que tu voulais terminer ton devoir à la bibliothèque ? » Son regard se fit suspicieux. « Attends. Est-ce que Léo t'a demandé de me surveiller ? » Elle avait interrompu le mouvement visant à amener un nouveau morceau de cookie à sa bouche, frappée par cette réalisation des plus diaboliques. Ce serait certainement nouveau de la part de son frère. Habituellement, il effectuait ce genre de sale boulot lui-même. Et qu'est-ce qui justifierait une stratégie d'un tel niveau de folie ? Avait-il entendu parler de ce regrettable épisode avec Quino ? Mais ça paraissait impossible : seul le Poufsouffle était au courant aux dernières nouvelles. Il était certes bavard, mais elle doutait qu'il ait les mêmes fréquentations que Léopold que nenni, en fait Léo papote souvent avec Prudence à la machine à café. Mais plus elle y pensait, plus cette hypothèse expliquait le comportement de Noé. Après tout, il était si bien placé pour savoir que Léopold était exagérément protecteur envers Peony et elle. Pourquoi se risquerait-il à s'attirer ses foudres si ce n'est parce que ce grand dadais le lui avait expressément demandé ? « Dis-moi la vérité Noé. » intima-t-elle très sérieusement à son aîné, son regard aussi glacial que pouvait l'être celui de Léopold lui-même. S'il y avait bien une chose qu'elle détestait, c'était qu'on la fasse tourner en bourrique.
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1180
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptySam 18 Jan - 19:20

Avant de la croiser dans les escaliers, en ce jour glacial de février, Noé n’avait que très peu parlé à Dahlia. Elle avait deux ans de moins que lui, et hormis son lien filial avec son meilleur ami, le fait qu’elle ait une jumelle, et leur appartenance commune à la Brigade Anti-Menace, ils n’avaient guère de points communs pensait-il. Elle était celle des deux jumelles qui semblait ressembler le plus à Léo, avec ses yeux bleus inexpressifs et son air blasé, et ce même si elle était à Serdaigle et non Serpentard. Mais en discutant avec elle, Noé découvrait une jeune fille intelligente, sensée, avec qui il pouvait parler de tout et de rien sans qu’elle ne le juge sans oublier qu’elle n’aimait pas les Poufsouffles, elle coche toutes les cases. Le vert et argent n’en oubliait pas son pari stupide. Mais il ne fallait pas que son invitation semble venir de nulle part. Pour l’instant ils s’étaient tenus à des sujets de conversation assez convenus –ses responsabilités de préfète, ses cours à lui, Magicis Sacra- et il serait complètement malvenu qu’il ne lui demande un rendez-vous maintenant. Surtout qu’il avait eu le malheur d’évoquer sans réellement les évoquer les conquêtes de Léopold. Le sujet semblait préoccuper Dahlia et Noé imaginait sans mal que si c’était elle, ou Peony, qui sortait avec des tas de garçons, Léopold serait dans le même état. « Peut-être qu’il ne veut pas que l’image que vous avez de lui change » avança Noé. Léo était quelqu’un de très mystérieux. Même en le côtoyant depuis des années, même en étant l’un de ses plus proches amis, il y avait des parts du garçon que Noé ne connaissait pas tout à fait et ne connaîtrait sans doute jamais. « Il est très protecteur envers vous » observa Noé. Un tel degré de protection que le Serpentard ne comprenait pas toujours. Bien sûr, il ne supporterait pas que quelque chose arrive à Candys, Opaline et Chiara. Mais Line et sa jumelle étaient parfaitement capables de se défendre sans lui. Quant à Chiara, elle avait beau être encore un bébé aux yeux de Noé, elle possédait déjà un sacré caractère et il savait qu’elle s’en sortirait sans mal.

Noé eut l’impression d’être un véritable héros lorsqu’il sortit un simple paquet de cookies de sa besace pour l’offrir à une Dahlia qui, visiblement, mourrait de faim. Que le garçon se trimballe avec des gâteaux sur lui n’était pas étrange. Il adorait manger, surtout du sucré et il pouvait difficilement travailler sans faire une pause pour manger une gourmandise. Noé profita de cet instant pour demander à Dahlia s’il pouvait l’accompagner à la Grande Salle. Cela ne faisait pas partie de son plan de départ mais il n’avait pas prévu de croiser la jeune fille après tout. Si cela ne sembla pas poser de problèmes à l’aiglonne au début, sa méfiance resurgit et elle commença à l’assaillir de questions. « Je ferais mon devoir plus tard. Parler de biscuits m’a donné faim » tenta-t-il de plaisanter.

Lorsque Dahlia lui demanda s’il la surveillait pour le compte de Léo, Noé faillit éclater de rire. Comme s’il aurait accepté de l’espionner ! « Bien sûr Dahlia, je n’ai rien de mieux à faire de mes week-ends de vous prendre en filature ta jumelle, ton petit-frère et toi » répondit-il d’une voix dégoulinante de sarcasme. Mais la brune, elle, était sérieuse. Quand elle lui intima de lui révéler la vérité, il faillit tout déballer : le pari débile qu’il avait récolté lors d’une soirée, son idée de se venger de son frère en lui parlant à elle avant de se dire que Dahlia avait beau être un brin impressionnante (avait-elle pris des cours avec Léopold ?) elle restait une jeune fille de quinze ans qui ne disposait d’aucun moyen de vérifier s’il lui disait la vérité ou non. « Si Léo m’avait demandé de te surveiller, je l’aurais envoyé bouler. Je ne suis pas surprotecteur avec mes sœurs, ce n’est pas pour l’être avec celles des autres. Je t’assure Dahlia, je passe un bon moment avec toi et je veux juste qu’il continue. Mais si tu préfères rester seule, je te laisse et je vais à la bibliothèque. » Noé lui lança un regard franc. Dahlia était presque aussi paranoïaque que lui elle lui plaisait définitivement beaucoup par Salazar !

[727 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.

Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 765
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) EmptyDim 19 Jan - 10:09

Dire que Léopold était protecteur envers les jumelles était certainement l'euphémisme de l'année. Dès qu'elles mettaient les pieds dans le Poudlard Express, c'était comme s'il devenait leur garde-fou attitré. Comme si c'était son job. Contrairement à Peony, Dahlia s'en fichait assez de savoir avec qui Léo sortait et à quel intervalle, tant qu'il lui accordait le même luxe - ce qui n'était pas gagné. Mais s'il continuait ainsi, il pouvait être assuré que la préfète préférerait lui cacher les choses plutôt que de les lui exposer, peu désireuse de s'attirer son jugement permanent. Sans parler du fait qu'étant déjà en sixième année, il arriverait un moment où elles seraient à Poudlard, et pas lui. Elle esquissa en tout cas un rictus amusé à la remarque de Noé : « J'ai l'impression qu'avant ça allait mieux. On dirait qu'il ne s'arrange pas avec le temps. » observa-t-elle, pensive. Il était évident que Léo se sentait responsable d'eux, que ça soit les jumelles ou Ash, mais était-ce bien nécessaire ? Ce n'était en tout cas pas comme si Dahlia avait besoin de Léo pour la défendre. « Tu n'es pas comme ça avec Candys, toi ? » interrogea-t-elle avec intérêt. D'après ce qu'elle avait pu voir des jumeaux Montgomery au fil des années, ça n'avait pas franchement l'air d'être le cas. Et c'était sans doute plus sain comme ça.

Dahlia n'était pas d'une nature confiante, et si elle avait naturellement dit à Noé qu'il était le bienvenu pour l'accompagner jusqu'à la Grande Salle, elle eut ensuite un doute. Le Serpentard ne lui avait-il pas indiqué être en route pour la bibliothèque ? Il n'était pas exactement ordinaire pour eux de traîner ensemble. Elle accepta néanmoins son explication, hochant la tête et songeant qu'elle pouvait difficilement le juger pour avoir faim à son tour. « Je peux comprendre. » accorda-t-elle donc, avant d'être prise d'une suspicion affreuse. Et si Léo avait mis Noé sur le coup ?

La réponse de Noé la fit tout de suite redescendre sur Terre, et elle se sentit particulièrement stupide - sentiment qu'elle abhorrait. Elle grimaça. « T'as raison, c'était idiot. J'imagine bien que tu as d'autres occupations... » Elle était juste étonnée que le Serpentard se mette soudainement à vouloir passer du temps avec elle, au vu et au su de tous, alors qu'ils n'avaient jamais été proches et surtout, qu'il savait à quel point Léo pouvait se montrer déraisonnable avec les jumelles. Mais ça, ce n'était pas de la faute de Noé. C'était le comportement de Léo qui commençait visiblement à lui laisser des séquelles. Elle acquiesça doucement aux paroles suivantes du blond, analysant ce qu'il lui disait. Un garçon plus âgé qu'elle, qu'elle trouvait mignon et cerise sur le gâteau, pas bête du tout, voulait passer du temps avec elle, et son premier réflexe était de penser qu'il était un espion envoyé par son grand frère. Paranoïa bonjour. Elle sourit à Noé. « Désolée pour l'instant de paranoïa, ça ne m'arrive pas d'habitude. » dit-elle sincèrement. « Je ne préfère pas rester seule, au contraire. » ajouta-t-elle à mi voix, dans un rare moment de vulnérabilité. « On y va alors ? » De cookie il n'y avait après tout plus de trace, mais pour autant, la perspective d'atteindre la Grande Salle dans les prochaines minutes n'avait pas quitté l'esprit de la jeune Serdaigle.

[ 557 ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty
MessageSujet: Re: Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)   Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prêt à tout pour un simple rendez-vous (Dahlia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: