AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Serdaigle

Parchemins : 159
Âge : 12 ans (30/05/2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie   L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie EmptyMer 6 Nov - 17:28


Le cours de sorts et enchantements avait débuté depuis bien longtemps. Un cours qui regroupait les deuxièmes années des maisons Serdaigle et Gryffondor en compagnie du Professeur Montgomery-Bones. Nathaniel, plume en main, prenait d'attentives notes sur le sortilège qu'ils devaient pratiquer, celui d'engorgement. Pour commencer ils devaient s'exercer sur des objets, car même s'ils allaient aussi apprendre à le faire sur des animaux, tant qu'ils ne maitrisaient pas le contre-sort il était hors de question pour eux de le pratiquer sur des êtres vivants. Bien évidemment Nathaniel maitrisait déjà le contre-sort, mais il était bien sûr assez responsable pour suivre les consignes de son professeur et ne pas outre passer les règles. Contrairement à la majorité des élèves qu'il connaissait. Il pensait bien sûr à ses camarades qui s'étaient rendus jusqu'à Ilvermony grâce à un passage secret dans Poudlard et qui avait été un véritable échec. Bien sûr que ça en avait été un, Nathaniel n'en était pas étonné. Quelle idée d'aller affronter un groupe de mages noirs sans l'aide d'adulte. Toutes ces personnes étaient irresponsables. Et il était déçu de savoir que certains de ses amis avaient fait parti de ces personnes à l'instar d'Ash Lloyd ou Alexandre Symphonie. Si le premier n'était pas présent au cours de par son appartenance à la maison Poufsouffle, le second était bien là, derrière un bureau à l'opposé du sien et Nathaniel le foudroyait du regard.

« Amplificatum ! » s'exclama la voix d'un élève de Gryffondor quand soudainement une épaisse fumée noir s'empara de toute la salle de classe et excita tous les élèves présents. « Ah qu'est-ce que c'est ?! » lança une des filles de la classe tout en toussant. D'autres commencèrent à vouloir quitter la pièce, se marchèrent sur les pieds. Le professeur Montgomery-Bones tenta de les calmer et leur demanda de gentiment sortir, mais penser que des élèves de douze ans suivrait ses directives relevait de l'insouciance. Comme le reste de ses camarades, Nathaniel se glissa hors des tables et avec difficulté il réussit à atteindre la sortie. La fumée noirâtre les accompagna tous jusque dans le couloir. Leur professeur tenta de contrôler cette drôle de réaction magique, mais de ne pas en connaître concrètement les raisons fut difficile pour elle. Le cours de sorts et enchantements fut raccourci d'une demi heure. « Roh, moi qui voulait montrer que je le maitrisais parfaitement. » râla Nathaniel auprès d'un de ses camarades de classe avant de s'éloigner de la porte car la fumée qui s'échappait restait tout de même nocive. Tout autours de lui les élèves de deuxième année des maisons Gryffondor et Serdaigle savaient difficilement quoi faire. Il était vrai qu'ils avaient une demi heure de libre, mais rien qui ne leur permettrait de commencer quoique ce soit comme activité avant leur prochain cours. Mais rester ici debout à ne rien faire ne semblait pas être une bonne idée non plus, Nathaniel eut une idée. « Alexandre ! » s'exclama-t-il en interpellant le Gryffondor. Il s'avança vers lui en accourant pour réduire la distance qui les séparait et lui demanda : « Ca te dit d'aller t'asseoir près de l'horloge et discuter un peu ? » Il adorait la vue de la vitre de la grande horloge de Poudlard et l'idée de discuter lui était venue car il avait par tous les moyens envie de dissuader le Gryffondor de continuer à se mettre en danger avec la brigade anti menace. Peut-être que seul à seul il aurait plus de facilité à le convaincre et ainsi à lui sauver la vie. Là était la mission qu'il s'était donné auprès du Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 89
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie   L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie EmptyMar 12 Nov - 23:01

Contrairement à Nath’, Alex’ ne crachait pas sur une demi-heure en moins de cours de sortilège. C’était une matière certes assez amusante, car ils y pratiquaient beaucoup, mais moins il restait enfermé dans une salle de classe, mieux il se portait. Alexandre aimait le grand air et la liberté de mouvement… ses résultats scolaires s’en ressentaient d’ailleurs : il n’était qu’un élève moyen. Si sa mère ne lui en tenait que modérément rigueur, son père, Alexis, le grondait presque à chaque fin de trimestre. Il était moins impressionnant que sa mère mais il possédait quand même le droit de le punir… la dernière fois, Alex n’avait plus pu voir son faucon pendant des semaines : son père l’avait retenu chez eux !

Car, oui, Alexandre n’avait pas de hibou. Il possédait un faucon pèlerin comme les autres membres de la famille de sa mère (encore que, maintenant, ils en étaient les derniers membres, mais passons). Il n’avait pas le droit de l’avoir au château mais comme ses parents vivaient à Pré-au-lard, son oiseau faisait le trajet jusqu’à l’orée de la forêt interdite régulièrement pour lui rendre visite. Comme Alex faisait du Quidditch, il allait y traîner à horaires assez régulier pour que Icare s’y retrouve. Le jeune lion était très attaché à son faucon et, pendant quelques temps, la punition avait fait son effet. Ceux-ci commençaient à se déliter peu à peu et Alex’ n’avait écouté que d’une oreille distraite le cours de sortilège.

En sortant de celui-ci, il prenait le chemin du cours suivant d’un pas tranquille (ils avaient le temps!) quand il entendit la voix de son ami de Serdaigle dans son dos. « Ah, tiens, salut Nath’ ! » Comme ils n’étaient pas dans la même maison, il arrivait que les deux amis ne fassent que se croiser en classe… surtout quand Viska l’agrippait à peine un pied hors de la salle pour l’entraîner à l’écart. Au moins, avec sa cousine dans les parages, il ne risquait pas de perdre la main : il lui apprenait tout ce que lui-même avait acquis auprès de sa mère dans le domaine des arts martiaux.

Viska, tout comme lui, avait mal vécu leur défaite contre les sbires en culottes courtes de Magicis Sacra. Il était encore un novice dans l’art familial, et pourtant il savait que sa mère au même âge était bien plus douée que lui dans tous les domaines, et Harry Potter n’avait pas attendu pour être un héros non plus ! Bref, Alex’ s’était senti blessé dans son orgueil, mais ce n’était pas son genre d’étaler ses états d’âme et il n’en avait ouvertement parlé avec personne.

Avec Nath’, ils avaient à peine évoqué le sujet de cette mission avortée. Alex savait que son ami n’était pas d’un caractère très aventureux… et vu qu’ils s’étaient pris une sacrée raclée, il ne pouvait pas lui jeter la pierre. Instinctivement, pourtant, il se dit que l’envie subite du serdaigle de lui tailler un brin de causette ne devait pas être sans lien avec la BAM, MS et tout le tintouin. « Oui, si tu veux, tu as envie de parler de quelque chose en particulier ? » Autant l’inviter à se lancer maintenant qu’ils étaient là, tous les deux, seuls, en haut de la tour de l’horloge.

{548}
Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Serdaigle

Parchemins : 159
Âge : 12 ans (30/05/2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie   L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie EmptyMer 4 Déc - 17:15


Le pendule de l'horloge oscillait à intervalle régulier face à eux. Alexandre avait accepté la proposition de Nathaniel et les deux garçons s'étaient installés sur un banc face à ce pendule. Derrière lui, la vitre de la tour donnait une grande vue sur l'une des cours de l'école et sur les montagnes qui entouraient le château de Poudlard. Le bleu et bronze ne savait pas réellement comment commencé sa discussion avec Alexandre puisqu'il comptait évoquer un sujet de la plus haute importance. Mais en même temps il ne voulait pas perdre son ami. Mais il savait aussi que s'il n'évoquait pas cela il risquait fort de bel et bien perdre Alexandre non pas parce que ce dernier serait parti voir ailleurs, mais parce qu'il serait tout simplement mort, ou pire renvoyer Hermione Granger is back. « Alexandre... » Il se tortilla sur le banc, ses petites jambes touchant à peine le sol de par sa petite taille. « Je suis en colère ! » s'exclama-t-il attirant soudainement le regard des élèves qui passaient près d'eux. Il se saisit alors de son manuel de sorts et enchantements de niveau 2 et frappa de plusieurs petits coups inoffensifs l'épaule de son ami gryffondor. « Qu'est-ce qui te passe par la tête de continuer les réunions de la brigade anti menace ? » demanda-t-il décidément en colère. Il avait arrêté de frapper son ami et lui montrait à présent sa plus terrible moue de colère. « Tu aurais pu te faire tuer tu sais ! Vous êtes tous des irresponsables ! » ajouta-t-il. Maintenant qu'il avait commencé à parler plus grand chose ne l'arrêtait. « Je suis sûr que si Magicis Sacra n'avait pas menacé le Professeur McGonagall pour nous forcer à aller à l'école, vous auriez déjà tous été renvoyés et ça aurait été bien fait ! » Il posa son manuel de sorts et enchantements à côté de lui et croisa les bras laissant son regard se perdre sur le paysage lointain.

La vue de l'extérieur suffit à apaiser un peu sa colère, mais le garçon n'en restait pas moins convaincu de l'irresponsabilité de son camarade et il ne le laisserait pas repartir pour son prochain cours tant qu'il ne l'aurait pas convaincu d'arrêter de se rendre aux réunions de la brigade anti menace. « Je sais que ça a l'air fun, mais aucun de vous n'êtes des aurors tu sais. Pire encore, tu n'es qu'en deuxième année ! Tu ne peux quand même pas imaginer que tu vas réussi à battre des mages noirs tout seul ? Il te faudrait quand même connaître plus qu'un ou deux sortilèges. Rahlala, je suis sûr que tu n'es même pas capable de réussir correctement un sortilège d'engorgement ou son contre-sort. Certes en duel ça n'aurait pas grand intérêt, mais il faut quand même partir sur les bases avant de s'attaquer aux maléfices les plus complexes. » dit-il comme s'il avait lui-même étudier la question. En terme de duel il était totalement novice parce que cela ne l'avait jamais réellement intéressé, mais cette deuxième année à Poudlard lui avait au moins permis d'apprendre le sortilège de désarmement qui était déjà bien utile en duel et égal à lui-même il le maitrisait très bien. « Bon qu'est-ce que tu as à dire pour ta défense ? Tu vas arrêter bien sûr hein ? » demanda-t-il décidément bien inquiet pour la santé et le cursus scolaire de son ami.

(560)
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 89
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie   L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie EmptyLun 13 Jan - 9:40

Alexandre était plus grand que tous ses amis. En ceci, il promettait d’être comme sa mère et son père biologique, mais ce n’était pas une partie de son patrimoine qui le dérangeait. Il savait, aussi, que la plupart des garçons de son entourage allaient finir par le rattraper, ou du moins à avoir l’air moins enfantin, comblant ainsi le décalage entre lui et eux. Il n’en restait pas moins un peu amusant de voir Nath’ se mettre en colère contre lui. C’était touchant, mais son ami se faisait du soucis pour rien : Alex avait été à bonne école avec sa mère. Certes, il ne croyait pas que la violence puisse résoudre quoi que ce soit, toutefois il ne craignait pas le danger pour autant. Alex était aventureux dans l’âme, il aimait repousser ses limites. Ce n’était pas le cas du Serdaigle, ni de Ash maintenant qu’il y pensait. La seule personne de son entourage qui partageait un peu ses ambitions de découverte était Stef, pour les autres… ils étaient tous bien trop sages !

« Mais non… ce n’était pas si dangereux. » Tenta-t-il en se doutant que ce ne serait pas suffisant pour rassurer son ami. « McGo’ ne nous renverra pas, on n’a même pas été puni tu sais... » Il sentait qu’il pataugeait un peu mais la réaction du Serdaigle lui paraissait si disproportionnée ! Alex avait été vexée d’avoir perdu le combat contre les élèves d’Ilvermorny, c’est vrai. Son orgueil avait été la seule victime réelle de leur escapade… La directrice était trop en colère contre MS pour penser à les punir, surtout que sans eux, les mages noirs auraient pu continuer leurs allées et venues à Poudlard ! Enfin… surtout grâce à Viska, Alex avait tendance à faire de la figuration à la Brigade… Il n’était pourtant même pas le plus jeune participant !

« Eh ! Me prends pas pour un troll quand même ! Je sais très bien exécuter mon sortilège d’engorgement ! » Ses notes en sortilèges étaient tout à fait corrects grâce à la pratique, là où il pêchait c’étaient dans les matières plus théoriques comme l’histoire de la magie – il se prenait mauvaises notes sur mauvaises notes – ou dans les devoirs sur papier (son dernier parchemin rendu en potion n’allait encore pas lui permettre de briller, et il n’était pas doué en potion tout court…). « Et je ne vais rien arrêter du tout. La famille c’est sacré et ma cousine dirige les opérations de la Brigade. En plus, on ne s’est pas battu contre MS mais contre des élèves d’Ilvermony, c’est quand même très différent. Je reconnais que je n’ai pas été très utile avec ma baguette, mais tu oublies que je suis ceinture marron en karaté et en judo. C’est un niveau bien supérieur à tous les autres ado de mon âge ! » Il faut dire qu’il avait été à bonne école, son entraînement avait été intensif toute son enfance… Il avait toujours été doué en sport, cela dit, il était plutôt pacifiste par nature et préférait les entraînements de danse. Il n’était passé ceinture marron que l’été précédent (ce qui était déjà énorme et extraordinaire pour son âge !), c’était un déception aux yeux de sa mère. Elle ne le lui disait pas, ça se voyait. Elle le jaugeait, se demandant si elle l’entraînait assez sans pour autant être une mauvaise mère ou un tyran… Alors Alex redoublait d’efforts pour lui faire plaisir. C’était peut-être parce qu’il passait autant de temps à s’entraîner physiquement qu’il détestait les études ? Il ne pouvait pas être bon partout comme sa mère avant lui… il était trop normal, car en dépit de tout ce sport intensif, il avait eu ne enfance des plus correctes comparé à sa mère. Il en avait bien conscience… et ça le complexait quand même.

« Tu peux bien comprendre quand même que je n’ai pas eu la même éducation que toi, non ? Se battre, c’est normal dans ma famille. Ce serait de ne pas le faire qui serait mal vu chez moi. Mais ça ne veut pas dire que je cautionne tout ce que fait la BAM, on manquait clairement de préparation la dernière fois. Si on avait su que ça finirait comme ça, on n’aurait quand même pas emmené tous ces premières années… » Lui n’était qu’en deuxième année mais il pouvait utiliser autre chose que la magie contre des adversaires de son âge, alors que des petits de première année… là, ça avait été une mauvaise idée il faut bien une excuse pour avoir perdu ! « Bon. Vu que je ne peux pas te promettre d’arrêter la BAM, est-ce qu’il y a autre chose que je pourrais faire pour te rassurer ? » Alex avait bon fond, il ne voulait pas soucier inutilement son ami. Arrêter la BAM était hors de question, sa loyauté envers sa famille, envers Viska, le lui interdisait. Il pouvait néanmoins mettre de l’eau dans son vin et accepter d’autres termes pour assurer sa sécurité (il ne craignait vraiment pas d’être renvoyé, il pensait donc à des critères plus concrets) sans renier les valeurs de sa mère. Il avait imaginé l’espace d’un instant la tête de sa mère en apprenant que son fils fuyait le danger : la punition serait pire que celle infligée par son père quand il avait ramené son dernier bulletin… sans compter le drama que ça ne manquerait pas de provoquer ! Et Ayelet se serait moqué de lui jusqu’à la fin des temps ! Alors, clairement, ça c’était non. Ce devait être dur à concevoir pour Nath mais le lion ne venait pas d’une famille ordinaire… sa mère avait beau avoir raccroché, certaines choses étaient inscrites en elle et influençait l’éducation qu’elle donnait à ses enfants. Ayelet avait commencé seulement depuis deux ans sa formation et elle était déjà très forte. C’était spartiate, pour certains c’était même sûrement de la maltraitance (il avait bien vu le regard de certains sorciers quand il parlait de ses entraînements), pourtant chez eux c’était ça qui comptait : être assez fort pour se battre pour les siens. Fuir n’était jamais une option. Et même Viska, qui n’avait pourtant pas été élevée comme eux, avait un peu ce trait. Ce devait être instinctif, ça venait même peut-être de la malédiction qui frappait leur famille depuis des siècles ? Comme quelque chose d’inscrit dans les gênes… Alex n’aurait su le dire, pour lui c’était seulement un fait, point.

{1 082}
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie   L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Tour de l'Horloge-
Sauter vers: