AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 35
Âge : 12 ans (10 février 2003)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] EmptyLun 11 Nov - 0:27

Valentina & Charlotte

La baguette en bois de peuplier tournait sur le pupitre, projetant de minuscules étincelles rouges. Une main jouant avec cette dernière, l’autre contre sa joue, Valentina était distraite. Malgré sa prédisposition pour les cours, il n’était pas rare que la gréco-argentine se perde dans ses pensées lorsqu’elle était en classe. Son cerveau comprenait tout très facilement, sans qu’elle n’ait besoin de se concentrer. Elle assimilait rapidement les consignes et les conseils si bien que ses professeurs ne lui faisaient aucun commentaire lorsqu’ils s’apercevaient qu’elle était complètement dans la lune. Même s’il était un peu plus étonnant de la voir autant rêvasser en cours de Sortilèges, une de ses matières favorites. Néanmoins, le sujet abordé par la professeure Montgomery-Bones, qu’elle avait déjà oublié, n’était pas assez passionnant pour la soustraire à l’actualité chaude du moment : le discours que donnerait Hermione Granger-Weasley, Ministre de la Magie et sa future tante par alliance, un peu plus tard dans la journée. D’ailleurs, si Valentina avait eu le courage de parler en public pour dire quoique ce soit, ou même d’oser exprimer son opinion à cette chère Susy sa professeure, elle lui aurait dit que ses cours étaient nases et qu’elle ferait mieux de rentrer chez elle qu’il aurait été plus intéressant d’écouter le discours de la Ministre en classe et d’en discuter après.

Comme à son habitude, Tina s’était assise à côté de Charlotte. Elle appréciait aussi énormément Dominique, la camarade de chambre de Cha que la jeune Serpentard admirait énormément. Dominique n’avait jamais peur de dire ce qu’elle pensait, elle était forte et avait confiance en elle. Valentina ressemblait plus à Charlotte, elles étaient toutes les deux réservées, timides, dans leur monde. Même si, clairement, Tina n’était pas assez timide pour se faire embarqué par ce crétin de Douglas au bal de Noël. De toute façon, elle réservait toutes ses danses, tous ces bals à James, un peu comme Victoire qui y allait tout le temps avec Ted. Il était hors de question qu’elle perde du temps avec des imbéciles alors que l’amour de sa vie serait bientôt à Poudlard. Mais ce n’était pas pour parler de bals, de Douglas ou encore de James -pourtant son sujet favori- que Valentina se tourna vers Charlotte alors que le cours de Sortilèges se terminait dans le brouhaha le plus complet bravo Susy l’autorité jusqu’au bout. « Je me demande ce dont va parler la Ministre. Tu crois que c’est un truc par rapport à Magicis Sacra ? Ça doit être beaucoup de soucis à gérer quand même. » Mais Tina ne doutait pas des capacités d’Hermione Granger-Weasley. Elle avait largement prouvé, et ce pendant des années, qu’elle était la plus brillante sorcière de sa génération et Ron et Harry n’aurait pas tenu deux jours sans elle. Dire que Tina aura la chance un jour de la compter dans sa famille ! Elle aimait beaucoup la sienne, vraiment, mais quand même, une Ministres et des héros de la guerre, ça avait de la gueule ! Elle se demandait ce que cela faisait d'être entouré de tout un tas de personnes célèbres. Elle n'avait pas encore osé demander à Dominique mais cela viendrait sans doute un jour dans l'une de leurs conversations.

[536 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte Follet
Charlotte Follet
Poufsouffle

Parchemins : 204
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] EmptyLun 11 Nov - 16:06

[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Inform10

Férocement attentive au cours du professeur Montgomery-Bones, Charlotte Follet alternait entre ingestion des paroles de son professeur, les yeux écarquillés et retranscription sur son parchemin neuf d'informations essentielles, les yeux non moins écarquillés. Charlotte était une élève attentive. Très attentive. Trop attentive, peut être ? A ses yeux, non. Les cours étaient la chose la plus importante à Poudlard et elle n'aurait raté une information importante pour rien au monde. L'Américaine ne se trouvait pas particulièrement intelligente, elle était incapable de réussir un devoir sans l'avoir préalablement et méticuleusement révisé. Ainsi, elle savait que sa seule chance de réussir était de ne rater aucune bribe d'informations durant les cours, pour mieux les travailler plus tard. Alors, effectivement oui, la Poufsouffle était très vigilante à ce que le professeur dictait.

C'est d'ailleurs pour ça que la petite sorcière fit un bon démesuré quand Valentina, sa voisine de table en sortilèges – une élève de Serpentard qu'elle appréciait beaucoup – fit rougeoyer sa baguette en la faisant tournoyer sur le bureau. La baguette tournait et tournait, tant et si bien qu'elle avait finit par s'allumer, façon bout de bois incandescent destiné à allumer un feu tu as décidé d'allumer un feu, Valentina ? Tu as froid ? Ou c'est juste le bureau qui ne te plait pas ?.
Sortie de sa torpeur éducative, Charlotte lança un micro-regard affolé à sa camarade, puis revint sur la baguette, convaincue que les étincelles allaient vraiment finir par mettre le feu au bureau, tout en décalant légèrement son parchemin neuf loin d'un potentiel danger ces Serpentard sont quand même sacrément originaux. Trop tracassée qu'on ne remarque Charlotte baisser son attention de cours un quart de seconde de trop le petit manège, la Poufsouffle vérifia que le professeur n'avait rien vu : tante Susan était occupée à jeter un ravissant « Avis » et toute la classe – elle y compris – s'émerveillait de la nuée d'oiseaux bleus qui voletaient un peu partout dans la salle. Charlotte en perdit presque de vue la détresse – devrions-nous dire lassitude ? Non, pour Charlotte c'était de la détresse – de Valentina. Que son amie s'ennuie autant en cours ne lui ressemblait pas. Valentina était très intelligente et n'était pas du genre à trouver les matières ennuyeuses. Ou alors – et à la réflexion ce serait parfaitement logique – la verte et argent était si intelligente qu'elle trouvait justement les cours longs, beaucoup trop longs... la faute à ses camarades de classe, qui, comme Charlotte, mettaient vingt ans à comprendre. Instantanément, l'Américaine s'en voulu.

Mais pas très longtemps, puisqu'une fois le cours terminé, Charlotte comprit l'agacement de Valentina : la Serpentard avait autre chose en tête, autre chose qui n'avait rien à voir avec les cours.

- C'est aujourd'hui ?

Lança Charlotte, hors de la réalité. Pas qu'elle ne s'intéressait pas à l'actualité, mais son expérience dans la Brigade Anti-Menace l'avait tellement traumatisée qu'elle avait eu tendance à se concentrer sur les cours une fois l'expédition sabordée terminée. Tout ce qui touchait à Magicis Sacra la terrifiait terriblement et elle laissait dorénavant ça aux grands : Magicis Sacra lui faisait maintenant très peur. Plus qu'avant, car à l'inverse de son arrivée à Poudlard, Magicis Sacra était pour elle devenu du concret des gars qui mettent des élèves en cage et qui parient sur des duels d'enfants.

- Oui, tout ça est très inquiétant.

Charlotte avait prit soin de garder pour elle tout ce qu'elle avait vécu à Ilvermorny. Convaincue d'avoir été un trast durant « l'expédition des toilettes », la sorcière s'était promis de ne plus jamais en parler. Elle avait glissé à Prudence Faraday, furtivement, qu'elle s'excusait et qu'ils n'auraient plus jamais affaire à elle, et avait depuis cet instant là évité soigneusement les élèves plus âgés qu'elle, notamment ceux de la BAM exception faite de Douglas qui ne cessait de la coller.
La sorcière rangea ses affaires avec Valentina et se leva du bureau pour quitter la classe, se félicitant au passage d'avoir survécu à un autre cours de sortilèges sans que tante Susan ne trahisse sa couverture. C'était toujours ça de pris. Soucis numéro deux de Charlotte : que quelqu'un ne devine un jour son lien de parenté avec la directrice des Poufsouffle.
Que c'était compliqué, la vie d'un première année !

(695)


Dernière édition par Charlotte Follet le Sam 16 Nov - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 35
Âge : 12 ans (10 février 2003)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] EmptyJeu 14 Nov - 23:59

Abordée par ses pensées, Valentina ne se rendait pas compte que sa baguette projetait des étincelles. A dire vrai, elle ne se rendait même pas véritablement compte qu’elle la faisait tourner. Le sursaut de Charlotte à côté d’elle aurait pu la faire réagir mais si Tina le remarqua bah alors Cha qu’est-ce qui va pas ? t’en tires une tête, Douglas t’as parlé c’est ça ?, cela ne la fit pas arrêter son geste pour autant. Même si Tina était une élève relativement attentive, se perdre ainsi dans son propre monde n’était pas rare. Ainsi, elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait imaginé sa rencontre avec James tout en prenant distraitement des notes avant de se rendre compte que loin d’écrire ce que le professeur Londubat leur racontait à propos des bienfaits de l’essence de dictame, elle avait dessiné une bonne centaine de cœurs où s’affichait le prénom de l’amour de sa vie. Valentina était si tête en l’air qu’elle pouvait rester en pyjama rose et chaussettes dépareillées toute la journées sans se préoccuper plus que de raison des divers regards appuyés de ses camarades avant qu’une Minerva McGonagall passablement agacée ne la menace de lui retirer des points pour non-respect du règlement vestimentaire "C’est la troisième fois cette semaine Miss Kostas ! Vous souhaiteriez peut-être être collée en même temps que votre frère qui a encore donné une potion aux effets indésirables à notre concierge ?" Souvent dans la lune, il lui arrivait de perdre ses camarades, se retrouver dans une salle de cours avec des personnes plus âgées, suivre le cours tranquillement avant de se dire que 1) les autres élèves avaient l’air diablement plus grands qu’elle 2) le sujet dudit cours était bien plus compliqué que tout ce qu’elle avait pu voir pour le moment. Mais tout aussi rêveuse qu’elle soit, elle n’oubliait jamais sa baguette et, Merlin merci, ne flambait rien non plus en tout cas pas encore lorsque, comme en ce moment même, sa main jouait avec.

Si son esprit n’était cette fois ci pas accaparé par James, dont la première venue au château se rapprochait de jours en jours, il l’était par quelqu’un de sa famille. Hermione Granger-Weasley, la Ministre de la Magie, devait donner un grand discours. Naturellement curieuse, Valentina ne pouvait s’empêcher de se demander de quoi elle allait parler. Le nom du groupe de mages noirs qui terrorisait la communauté sorcière, Magicis Sacra avait été évoqué. La petite brune était arrivée au château après l’occupation de MS mais elle en avait tout aussi bien ressenti les effets. Ses parents, et elle aussi, avaient été très inquiets de ne recevoir aucune nouvelle de leurs trois autres enfants. S’il avait été chouette d’être étouffée d’amour pendant quelques temps, ses parents compensant leur nervosité en la gavant d’affection, elle n’avait été que soulagée lorsque cette occupation fut terminée et surtout, elle espérait ne pas finir prisonnière de Poudlard à son tour. « Oui, c’est aujourd’hui. Tu veux qu’on aille l’écouter ensemble ? Je crois qu’ils ont mis quelques postes de radio dans la Grande Salle pour que tous les élèves puissent être informés » répondit Tina à Charlotte. « Inquiétant je ne sais pas trop. On est plutôt tranquille pour le moment mais c’est vrai qu’avec ces malades, on ne sait pas ce qui peut arriver. » Elle finit de ranger précautionneusement toutes ces affaires de cours dans sa besace. Aurait-elle le temps de passer dans sa salle commune avant d’aller écouter le discours ? Son sac était toujours trop lourd à cause des livres. Oh comme elle avait hâte d’apprendre le sort qui permettait de réduire le poids d’une charge !


[614 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte Follet
Charlotte Follet
Poufsouffle

Parchemins : 204
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] EmptySam 16 Nov - 8:50

Quand Valentina proposa à Charlotte d'aller écouter le discours dans la Grande Salle, la Poufsouffle ne répondit pas de suite : et pour cause, la situation la mettait très mal à l'aise ! D'un côté elle sentait bien que toute l'école – Valentina comprise – voulait savoir ce qu'allait dire Hermione Granger-Weasley à propos de Magicis Sacra, mais à côté de ça, Charlotte aurait volontiers fait l'autruche en se rendant au même moment - par exemple - à la bibliothèque  ou sur Mars, tiens, c'est bien Mars. La fillette rêvait de partir loin des soucis qui touchaient le monde magique et généraient, par la force des choses, beaucoup de stress. Beaucoup trop de stress, plus qu'une simple première année maladivement timide et anxieuse pouvait en supporter. Pire encore que d'être sujette au stress, Charlotte aurait vécu comme la pire des calamités d'être repérée en tant qu'anxieuse chronique ma vie est géniale, oui je sais : s'il y avait bien une chose qui la terrifiait, était qu'on la remarque et elle supputait que son absence parmi tous les élèves de l'école, justement, ne se voit Où est la coincée de première année, au fait ?.

- Oui si tu veux.

Lança Charlotte sur ton qui ne trompait personne, mais qui ne jurait toutefois pas avec l’intonation peu assurée qu'elle utilisait quotidiennement. Elle suivit ainsi Valentina dans la Grande Salle, tablant sur le fait qu'elle aurait toujours son amie verte et argent pour la rassurer après l'élocution de la Ministre, si vraiment les nouvelles étaient trop mauvaises. Puis dans tous les cas, Charlotte avait toujours dans son entourage le soutien inébranlable de sa famille : la douceur de Jaimie et la force d'Eléonore pouvaient l'aider à remonter la pente en cas de besoin. Car oui, Charlotte, plus que quiconque était une empathe née : la détresse des gens – en plus de la sienne – avait tendance à la toucher plus encore. Si les nouvelles données par la Ministre de la Magie étaient mauvaises «  Castelobruxo, Uagadou et Mahoutokora sont occupées par Magicis Sacra. Beauxbâtons est en train de tomber à leurs mains. Mais rassurez-vous, nous contrôlons la situation ! » elle ne savait pas vraiment comment elle pourrait réagir de préférence la nuit et de façon violente : une bonne petite terreur nocturne et Dominique deviendra à coup sûr ta meilleure amie.

- Oui...

Confirma Charlotte à Valentina : oui, il fallait reconnaître que EUX étaient plutôt tranquilles, effectivement. Contrairement à Ilvermonry, par exemple, aucun des élèves n'avait succombé aux paillettes de Magicis Sacra, du moins pouvait-on l'espérer. Mais ce n'était pas pour ça que toutes les écoles avaient leur chance, ô non.

Finalement incapable de rester silencieuse plus longtemps – la verte et argent devait savoir – la Poufsouffle ajouta :

- A Ilvermory, les pauvres, ils n'ont pas cette chance...

Techniquement, personne hormis les élèves de la BAM ne pouvait savoir que des élèves d'Ilvermorny avaient rejoint les rangs de Magicis Sacra. Pas tous certes, mais beaucoup, déjà. Ce qui était très inquiétant ! Est-ce que le professeur McGonagall en avait informé le Ministère ? Très sûrement. Mais ça ne rendait pas le danger moins grand quand on voyait ce que le Ministère avait fait jusque là... Seraient-ils les prochains ?

(525)
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 35
Âge : 12 ans (10 février 2003)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] EmptyDim 17 Nov - 20:36

Loin de comprendre que Charlotte soit mal à l’aise à l’idée d’aller écouter le discours de la Ministre (et future tante par alliance de Valentina, ne l’oublions pas), Tina se réjouit de constater que son amie était partante. La fillette se tourna pour proposer à Dominique de se rendre toutes les trois dans la Grande Salle mais s’aperçut que la rouquine était déjà sortie de classe tout ça pour finir dans les griffes de Victoire c’était bien la peine de partir rapidement. Tina ne se départit pour autant pas de son sourire encourageant et s’exclama à l’adresse de Charlotte : « Super ! Allons-y. Dominique est déjà partie, on la retrouvera peut-être dans la Grande Salle. » La jeune verte et argent se leva énergiquement de sa chaise avant de vérifier, pour ce qui lui semblait la quarantième fois, au moins, qu’elle ne laissait rien traîner sur sa table. Et pour une tête en l'air comme Valentina, il n’était pas rare d’oublier diverses affaires manuel de cours, plumes, photo de James encadrée, doudou… dans les lieux où elle se rendait. Cette inspection minutieuse ne survenait pas tout le temps et il n’était pas rare que des professeurs ou des camarades rapportent les objets que Tina laissait derrière elle c’est quoi ce tee-shirt Tina ? Comment-ça tu as demandé à Dominique de piquer un vêtement à James ?? Mais aujourd’hui, malgré son excitation à entendre le discours d’Hermione Granger-Weasley, elle sentait que Charlotte était un peu plus réservée qu’elle.

Les deux filles finirent par sortir de la salle de cours, saluant la professeure Montgomery-Bones, qui la gratifia au passage d’un regard qu’elle avait sûrement voulu sévère mais que Valentina trouva aussi effrayant qu’un chien réclamant une caresse le Whisky Pur Feu a sapé toutes les capacités de Susy à être autoritaire. Dans les couloirs, elles marchèrent tranquillement. Tina remarqua cependant que les tableaux semblaient bien agités. Les personnages papotaient à voix stridente entre eux. Elle croisa des groupes d’élèves qui discutaient ensemble et elle crut bien entendre les mots "discours" "Ministre" et "c’est sûrement une nouvelle concernant MS" revenir souvent dans les bavardages. A force de se concentrer sur ce qui se passait autour d’elle elle manqua une marche et dévala tout l’escalier elle se rendit compte qu’elle n’avait pas ouvert la bouche depuis quelques minutes. De quoi avait-elle parlé avec Cha déjà ? Ah oui, du fait que l’ambiance à Poudlard était revenue au calme après des mois d’occupation l’an passé que Tina elle-même n’avait pas vécus, Merlin merci. « C’est vrai que ça fait un moment maintenant qu’à Ilvermorny ils subissent l’influence de MS. Je me demande si ça a changé certains élèves… » D’après ce qu’elle avait compris, lors de la dernière excursion de la Brigade Anti-Menace, ses membres s’étaient faits attaqué par des élèves de l’école nord-américaine alors Tina supposait qu’être occupés par un groupe de mages noirs avaient bien fini par les toucher. Vraiment, heureusement que MS avait fini par déguerpir du château avant qu’elle n’entre à Poudlard ! Elle n'aurait vraiment pas souhaité subir une telle influence.

[519 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte Follet
Charlotte Follet
Poufsouffle

Parchemins : 204
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] EmptyMer 20 Nov - 8:07

Passablement angoissée d'entendre tous les tableaux parler de l'élocution de la Ministre de la Magie, la tension de Charlotte ne cessait de croître. Mais de quoi allait-on leur parler ? Le Ministère allait lancer un assaut contre Ilvermorny pour cueillir les méchants un par un et collatéralement, blesser un élève ou deux s'il le fallait ? Les autres écoles de magie prenaient ainsi le risque de recueillir en leur sein la Menace venue s'y réfugier : ils l'avaient déjà fait à Poudlard par le passé c'était quand déjà ?, pourquoi ne pas recommencer ? Cette idée donnait la nausée à la Poufsouffle, convaincue qu'il ne faudrait pas deux jours à la la chef de MS ou à un de ses sbires pour enfermer Charlotte – de nerf – dans un cachots « Où sont tes complices ?! » «  Et bien, c'est à dire que... euh... Vous savez, je... Euh... Hiiiiiinnn... ».
Autre éventualité tout aussi réjouissante : Hermione Granger-Wealsey sommait le monde sorcier – enfants inclus – de partir en croisade : « Tous contre Magicis Sacra ». Ainsi sorciers et sorcières, petits et grands, majeurs et mineurs, seraient partis affronter la baguette au poing et la goutte au nez une armée de sorciers composés en partie de jeunes et innocents sorciers qui n'avaient pas demandé à voir leur école colonisée. Cette éventualité faisait encore plus peur à Charlotte : pire que la première, celle-ci obligeait une partie de la population à se battre, chose qu'elle trouvait scrupuleusement intolérable. Elle savait – maman lui avait dit – que la violence ne résolvait rien.

- Tina !

Se surprit-elle à lancer, peu habituée à appeler Valentina autrement que par son prénom en entier. La jeune fille montra du doigt ce que venait de lancer un sorcier de 6ème année à son camarade de maison, non loin d'elles. Une Bombabouse de la taille d'une balle de ping-pong se tenait - prête à exploser - à quelques pas de Valentina. Les deux jeunes filles prirent en même temps la poudre d'escampette et empruntèrent un couloir adjacent, loin de tout danger. Elles n'étaient pas passées très loin de la catastrophe.

- On a eu chaud.

Lança Charlotte, rassurée d'avoir pu éviter les dégâts occasionnés par la Bombabouse, dont franchement, elle se serait bien passée.
Remise de ses émotions, quelques instants plus tard, elle lança à la verte et argent.

- Au moins il y'en a dont le moral est toujours à la fête...

Constata la jeune sorcière, à moitié ravie, moitié stupéfaite d'être autant déconnecté de la réalité. Ces garçons là réalisaient que dans quelques instants leur quotidien allait être drastiquement contrarié ? Que Magicis Sacra allait débarquer à Poudlard dans la foulée et prendre des élèves pour faire des combats inter-maison, sans baguette, peut être ?

-  Euh... hein ? Euh oui, je pense que certains élèves ont dû rejoindre leur rang. C'est très égoïste mais je suis bien contente qu'ils ne soient pas ici. On ne sait pas trop ce qu'ils leur font subir, en fait.

Le stress de Cha' reprit le dessus : s'ils revenaient à Poudlard, qu'allaient-ils subir ? Des menaces ? Pire, des tortures ? Allez savoir pourquoi les Américains les avaient attaqué, eux la BAM, peut-être qu'ils étaient tous sous Imperium ? C'était possible, jamais le Ministère ne pourrait empêcher Magicis Sacra de jeter un sort impardonnable. D'ailleurs, jamais le Ministère ne pourrait empêcher MS de faire quoique ce soit, la preuve.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]   [Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Thème] Discours annonciateur, sortilèges et rêveries [Charlotte]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Sortilèges-
Sauter vers: