AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Domaine Maiden] On s'incruste !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 145
Âge : 14 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyMar 3 Déc - 11:51

On s’incruste !
Vanellope avait réussi à mener à bien ses manigances. Elle avait été chercher Fiona en ce troisième jour des vacances puis, elle avait pris son amie par la main, l’avait entraînée dans les rues de leur bonne vieille ville de Bristol et, une fois dans un endroit tranquille, elle avait sorti de son sac le Portauloin. « Direction le manoir Montgomery ! » Voilà plusieurs mois qu’il était prévu que les deux nées-moldus aillent chez leur camarade Psychée et son frère Lucas pour examiner le matériel professionnel de leurs parents. Vanellope attrapa le portauloin (seul moyen pour deux sorcières sans permis comme elle de voyager rapidement) et quelques secondes désagréables plus tard, elles se retrouvèrent à proximité d’une très grande maison. Les terres s’étendaient autour à perte de vue. Psychée lui avait expliqué qu’ils avaient beaucoup d’animaux, y compris des espèces pour lesquelles il fallait une autorisation… cela expliquait l’espace autour de la maison.

« On est arrivé ! » Vanellope était très excitée par cette sortie. Déjà, Fiona et elle en parlaient depuis des mois, mais en plus, c’était la première fois que V irait dans une maison de sorciers sang pur ET blindés de frics. C’était carrément exotique ! Les deux filles se rendirent sur le perron pour sonner à la porte. À la surprise de la lionne et de l’aigle, ce n’était pas leur pétulante camarade Psychée qui leur ouvrit mais son frère aîné, Lucas. Le jeune homme dut sentir leur surprise car il leur expliqua presque aussitôt : « Fiona, Vanellope, bonjour. Ma sœur est un peu malade, mon père vient de l’emmener voir le médecin. Elle m’a chargé de m’occuper de vous deux. Entrez. » Il s’effaça pour leur laisser la place. Vanellope entra en regardant partout autour d’elle. Cela lui parut bien plus simple que ce qu’elle avait imaginé, mais très grand. Dans cette maison, on devait pouvoir mettre cinq fois son appartement. « Salut Lucas ! Désolée de te déranger alors ! Psychée aurait du nous envoyer un hibou, on serait venue une autre fois ! » Enfin, elle disait ça, mais comme partout et tout le temps, elle était parfaitement à l’aise. Honnêtement, elle aurait été très déçue que leur visite soit reportée, même si elle aurait compris, sa camarade de dortoir n’avait pas fait exprès de tomber malade. V aurait pu demander si elle avait attrapé quelque chose de grave, mais elle voyait bien que Lucas n’était pas plus inquiet que ça. Et comme il était complètement gaga de sa sœur…

« Désirez-vous du thé monsieur ? » Demanda un homme d’un certain âge sortit de nul part. « Oui, merci, sers-le dans la salle de musique s’il te plaît. » Lucas fit signe aux deux filles de le suivre. Il les emmenèrent dans une grande pièce du rez-de-chaussée. L’instrument central de la pièce était un très beau piano à queue de taille imposante, mais il y avait aussi des guitares, des percussions… tout ce qu’il fallait. Le regard de V fut aussitôt attirée par les instruments non-musicaux : c’était pour ça qu’elle était venue, pour voir comment marchaient les enregistrements sorciers. « ça y est Fiona ! On y est ! Tu as emmené de quoi prendre des notes, hein ? » Lucas restait posté à la porte, adossé au montant. Il ne paraissait pas très concerné. V l’avait bien dit l’autre fois à Fiona : ce type était rasoir. Ça ne l’empêcha pas de s’approcher des machines (sans toucher pour le moment). « Il n’y a pas beaucoup de boutons… beaucoup moins que sur une platine moldue. » Remarqua-t-elle. Elle aurait bien demandé à Lucas de leur montrer mais c’était plus le pote de Fiona que le sien donc… à elle l’honneur !

{624}
(c) 2981 12289 0



       
       

           

               

           

           Fine comme une aiguille forte comme une épée
Ingénue et savante
Tu ne supportes pas l’injustice
Pour toi c’est le seul désordre
    Frimelda
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 147
Âge : 15 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyMer 4 Déc - 23:47

On s'incruste !
Fiona & Vanellope

made by black arrow


Fiona était de retour à Bristol pour les vacances, et si ce fait était encore plus enthousiasmant que d'habitude, c'était pour une excellente raison : V et elle allaient enfin pouvoir se rendre chez les parents de Lucas et de Psychée, et avancer dans la réalisation du grand projet de la Gryffondor. Et ça, c'était sans même évoquer un point fondamental : ce serait la première fois que Fiona (et aussi V, à sa connaissance) se rendrait dans une maison purement sorcière. Enfant née de deux parents entièrement moldus (et entièrement divorcés, mais c'était un autre sujet), la 'vraie' vie des sorciers était toujours restée source de bien d'interrogations pour la jeune Anglaise. Elle avait des amis de Sang-Pur (Lucas) ou de Sang-Mêlé (Graham, Louis), et si elle leur posait des questions et écoutait attentivement lorsqu'ils abordaient des sujets qui lui étaient totalement inconnus ou au moins, jamais abordés dans son quotidien (que faire des gnomes de jardin, comment débarrasser la vieille penderie de la tante Greta d'une invasion de Doxys et autres conversations sur les tâches ménagères dont Graham est certainement un grand spécialiste), elle n'arrivait pas tout à fait à se mettre à leurs places pour autant. Raison pour laquelle elle était bien contente de partager cette expérience avec V. Son amie, elle au moins, la comprenait parfaitement.

Les deux filles étaient parties de Bristol, et Fiona avait observé Vanellope avec circonspection tandis que celle-ci sortait une vieille boîte de conserve de son sac, avec une fierté un poil exagérée pour quelqu'un tenant machin métallique vide dans les mains - et gare au tétanos. Certes, V lui avait expliqué de quoi il en retournait en chemin - c'était un minimum avant de se comporter de manière aussi délirante, sinon Fiona aurait simplement fini par la prendre pour une illuminée (et encore, depuis qu'elle avait découvert l'existence du monde sorcier, peu de choses la choquaient vraiment) - ça n'atténuait pas l'étrangeté de la situation. Pas plus que les paroles de son amie n'avaient su rendre compte de l'horrible sensation qui s'empara d'elle quand elle posa la main sur le Portoloin, et fut transportée jusqu'au domaine des Maiden.

« Oula.... P'tite nausée... » avertit-elle en frémissant, faisant quelques pas en se demandant si elle allait rendre son petit-déjeuner sur le paillasson de Lucas. Elle n'avait pas dormi de la nuit, une insomnie - comme depuis toute petite - la maintenant éveillée, les yeux grands ouverts dans son lit sans espoir de rejoindre les bras de Morphée. En cet instant de pure fragilité, elle se demanda si son cerveau déjà fatigué n'était pas la raison pour laquelle V apparaissait bien plus pimpante qu'elle. « C'était horrible, non ? J'refais jamais ça. Tu crois que j'peux habiter chez les Montgomery ? Ils sont déjà tellement dans cette famille, ils ne me remarqueront peut-être pas... » marmonna-t-elle en avançant à côté de V, sentant la nausée la quitter peu à peu (sans pour autant s'envoler totalement : elle restait nichée au creux d'elle, sous la surface, prête à revenir à tout instant et lui donnant l'impression d'être sacrément faiblarde).

« Salut Lucas ! » sut-elle tout de même lancer, sourire aux lèvres lorsque la porte s'ouvrit sur son camarade de l'école. Puis : « Oh mince, rien de grave j'espère ? Oui c'est clair... » approuva-t-elle aux paroles de Vanellope, même si elle se doutait bien que ce regret n'était que partiellement ressenti. La Gryffondor entretenait ce projet depuis si longtemps qu'elle mourait d'impatience de venir chez Psychée. Retarder l'échéance lui aurait brisé le cœur. « Ta mère n'est pas là ? » Histoire de ne pas se mettre à raconter des bêtises sans se douter que Madame Montgomery avait l'oreille collée à la porte, prête à noter toutes les folies pouvant traverser les esprits des deux filles.

Fiona sursauta quand un vieux monsieur - de toute évidence une sorte de serviteur - apparut brusquement, échangeant un regard surpris avec Vanellope. Lucas et Psychée n'avaient clairement pas le même genre de vie qu'elle. Cela étant, on lui avait tellement fait le récit de la prétendue opulence dans laquelle vivait la famille de Lucas qu'elle était presque un peu déçue. Certes, c'était très, très grand, mais il n'y avait rien qui apparaisse être dans la démesure : pas d'énorme lustre de cristal à l'horizon, pas de piscine intérieure en vue - pour l'instant. Le piano à queue qui se trouvait dans ce que Lucas avait appelé la 'salle de musique' (ils avaient une salle spécifique !) était en revanche tout à fait impressionnant. La blonde dut en détacher les yeux lorsque Vanellope l'interpella : « Oui bien sûr, attends. » Elle fouilla dans son sac, dont elle parvînt à extraire un petit carnet à la couverture bleu clair ainsi qu'un stylo à bille. Posant le reste de ses affaires sur une chaise à proximité, elle ouvrit le carnet. C'était très excitant, elle avait l'impression de participer à une sorte de grande expérience scientifique.

« Lucas ? Tu peux nous montrer comment ça marche ? Sauf si tu as d'autres trucs à faire évidemment... » Elle se tourna vers son ami. Tout avait l'air particulièrement cher dans cette pièce, et elle n'avait pas trop envie de risquer de casser quoi que ce soit. Il lui faudrait des années de baby-sitting pour pouvoir rembourser les parents du Poufsouffle. « L'idée c'est de comprendre comment ça fonctionne, et de voir si on pourrait enregistrer de la musique moldue sur ou avec un de ces trucs. » détailla-t-elle en ramenant les yeux vers V, en quête d'appui. Son amie n'était pas la plus grande fan du préfet, elle le savait, mais c'était là un point sur lequel elle ne pouvait pas la rejoindre. Elle connaissait Lucas depuis aussi longtemps qu'elle connaissait Poudlard. Il n'était pas quelqu'un qu'elle aurait forcément qualifié de 'fun', mais il n'était pas rasoir pour autant !

[ 983 ]
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 145
Âge : 14 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyJeu 26 Déc - 22:24

On s’incruste !
V supportait bien le portauloin, ou plutôt, elle faisait admirablement fi des effets secondaires. Elle était peut-être moins sujette que Fiona au mal des transports. La brunette jeta un coup d’œil compatissant à son amie qui ne parvenait pas tout à fait à compenser son sourire bien ancré. « Ce n’est pas dans mon top 3 des meilleurs moyens de transport. Ça passe ? » Demanda-t-elle en faisant référence à la nausée qui semblait prendre la gorge de son amie. Pour ce qui était du retour, elle préféra éluder. D’ici à ce qu’elles doivent repartir, Fiona irait peut-être mieux et aurait oublié les aléas du trajet aller.

Lucas leur ouvrit et leur annonça que Psychée était chez le médecin (ou le médicomage ? Bref, chez quelqu’un qui soigne quoi). Si V ne sembla pas se soucier particulièrement de la santé de Psychée car son protecteur de frère ne paraissait pas inquiet, Fiona s’en enquit et Lucas lui répondit : « Psychée a toujours eu une petite santé quand arrive le printemps, ça devrait vite passer. » pour enchaîner sur l’endroit où se trouvait sa mère. « Ma mère est dans le parc, elle s’occupe de notre éléphant. » Et il était capable de leur dire ça sans ciller. Pas uniquement parce que Lucas est un maître dans l’art du flegme britannique et de l’ennui total mais aussi parce que pour lui c’était parfaitement normal d’avoir un éléphant dans un parc. V le savait déjà, Psychée lui parlait souvent de tous les animaux de sa mère, pour ce qui était de Fiona, elle n’en savait rien. Lucas lui avait toujours fait l’effet d’être taiseux.

Une fois dans la pièce de musique, la jeune fille oublia l’éléphant (dans un premier temps, aller dans ce fameux parc lui avait paru tentant…) car elle repéra aussitôt les fameuses machines qui servaient pour les sorciers à enregistrer et mixer la musique. V les examina pendant que Fiona sortait de quoi prendre des notes. « Oui, bien sûr. Il faut juste tourner ce bouton et passer sa baguette ici… » Il joignit le geste à la parole. V n’aurait jamais osé, elle, car elle n’arrivait pas à savoir ce qu’ils pouvaient faire ou non sans se retrouver concerné par la restriction magique pour les jeunes sorciers. Dans le doute, pas de magie du tout, ça lui paraissait tout aussi bien. « Et voilà, ça enregistre. Pour mixer par contre, c’est plus compliqué. » V hocha la tête par la négative : elle n’avait pas besoin de la fonction mixage. « Je vois… ça paraît extrêmement simple d’utilisation mais je suppose que les sorts à l’intérieur doivent être complexes… Tu as le manuel explicatif ? » Lucas allait lui répondre mais ils furent tous interrompus par l’arrivée du thé. Le serviteur (majordome?) les servit et la tasse arriva à eux en volant l’une après l’autre. V n’était pas une grande amatrice du thé anglais si cher à sa grand-mère, pourtant, celui-ci sentait plutôt bon. Elle jeta un coup d’œil à Fiona pour voir si elle pensait comme elle : c’était bizarre de se faire servir par quelqu’un non ?
(c) 2981 12289 0



       
       

           

               

           

           Fine comme une aiguille forte comme une épée
Ingénue et savante
Tu ne supportes pas l’injustice
Pour toi c’est le seul désordre
    Frimelda
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 147
Âge : 15 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyLun 13 Jan - 0:01

Fiona hocha faiblement la tête à l'interrogation de V, les lèvres pincées et le teint pâle. Comment la Gryffondor semblait-elle aussi sereine et Fiona se sentait-elle aussi nauséeuse, elle ne le comprenait pas. Pourtant, elle ne se considérait pas comme particulièrement chétive ou faiblarde. « Oui, ça va passer. » acquiesça-t-elle bravement, tâchant de mettre leur trajet retour de côté dans son esprit pour l'instant. Pourtant, il leur faudrait bien rentrer à Brighton tôt ou tard, malgré sa suggestion d'emménager chez Lucas à vie. Elle n'était pas tout à fait sûre que les Montgomery aient envie de prendre en charge un rejeton supplémentaire - surtout un qui ne supportait pas les trajets anodins en Portoloin.

A peine étaient-elles arrivées que Lucas leur annonçait l'absence de Psychée : celle-ci était apparemment chez le médecin. Fiona adressa un regard compatissant au Poufsouffle, mais celui-ci ne paraissait pas particulièrement inquiet. « Ok, j'espère que ça va aller ! Hm, est-ce que tu viens de dire éléphant ? » répéta-t-elle en s'arrêtant dans ses pas et en échangeant un regard abasourdi avec Vanellope. Décidément, Psychée et Lucas ne vivaient vraiment pas la même vie qu'elles. « Vous avez un vrai éléphant ? Est-ce qu'on pourra le voir ? » reprit-elle avec enthousiasme, se sentant un peu comme une enfant au zoo. Sa mère ne voulait même pas prendre de chat, alors un éléphant ? C'était carrément du délire. Lucas n'avait peut-être pas de piscine remplie d'or liquide ou de chandelier fait de diamants, mais la maison cachait visiblement bien son jeu. Quelles autres surprises pouvaient les attendre dans cet endroit ?

Un serviteur, déjà, le genre que Fiona ne voyait que dans les films, et une salle de musique avec un piano magnifique. Comme elle savait que V n'était pas la plus grande fan de Lucas (pour ne pas dire qu'elle ne l'appréciait pas franchement), la blonde se remit de son émerveillement pour interroger son ami sur les machines qu'elles étaient venues étudier pour le projet de la Gryffondor. Cahier en main, elle dessina un schéma rapide de la bête, notant les instructions que leur donnait Lucas. « C'est vrai que dit comme ça, ça semble étonnamment facile. » acquiesça la blonde, impatiente de voir le manuel pour mieux comprendre de quoi il en retournait.

« Merci Monsieur ! » dit-elle aussitôt en attrapant la tasse de thé qui flottait vers elle, venant interrompre la minute quasi studieuse. Elle sentait que V la regardait, et prit une gorgée de thé chaud avant de ramener les yeux vers Lucas : « Tu euh... Il y a beaucoup de gens qui travaillent chez vous ? » C'était fou tout de même, non ? Fiona n'était pas sûre qu'elle aurait été très à l'aise à l'idée d'être servie ainsi. C'était un peu déconcertant, et au vu de l'attitude de V, elle se doutait que son amie devait ressentir la même chose. Pourtant, Lucas affichait son flegme habituel, semblant considérer tout ce qui se déroulait autour d'eux - la mention de l'éléphant, la salle de musique, le majordome - comme étant d'une normalité sans faille.

[ 516 ]
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 145
Âge : 14 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyJeu 16 Jan - 17:35

On s’incruste !
Vanellope n’avait pas été surprise par l’histoire de l’éléphant parce qu’elle était déjà au courant. Elle comprenait quand même la réaction de son amie car, franchement, à part les Montgomery, qui pouvait se targuer d’avoir un éléphant ?! V n’était pas très au fait de ce qui se passait dans le monde sorcier mais cela lui suffisait comme preuve que cette famille était hors norme ! D’ailleurs, Lucas répondit à la Serdaigle avec l’indifférence constante qui la caractérisait. « Ma mère l’a sauvé d’un zoo en pleine faillite qui était très limite avec les normes sur l’hygiène et les droits des animaux. On a aussi une autruche, un zèbre, des chevaux, et une volière pleine d’oiseaux exotiques. On pourra aller les voir après si vous voulez. » Il jeta un coup d’œil à leur tenue, V en déduisit que ce petit tour nécessiterait de mettre autre chose que ses petites tennis en toile. En même temps, ce n’était pas un zoo mais un parc privé, il ne devait sûrement pas y avoir d’allée.

« Je vous prêterai le manuel, vous n’aurez qu’à me le rendre à la rentrée. » Répondit Lucas en attrapant sa tasse de thé littéralement au vol. V prit la sienne, sans s’en renverser dessus ce qui était proprement magique car si la lionne était plutôt agile, elle n’avait pas encore pris l’habitude de voir ses boissons et sa nourriture flotter. Personne ne connaissait donc les plateaux ? La paresse sans limite des sorciers (qui, à côté de ça, se privaient des réseaux sociaux) l’étonnerait toujours. « Merci. » Elle emboîtait le pas de la politesse de Fiona, un peu honteuse de ne pas l’avoir fait en premier lieu. La Serdaigle enchaînait, donnant un sujet de conversation à cette pause théinée que la Gryffondor n’avait pas anticipé : chez elle, ce n’était pas qu’on ne buvait pas de thé, mais ça prenait plus la forme d’un gros mug coloré ou avec des dessins ridicules sur un coin de canapé.

« Monsieur Fabeck est notre majordome, nous avons aussi une cuisinière et une gouvernante. Maman est contre l’exploitation des elfes de maison, même si elle en a eu à une époque. C’est encore très courant chez les sang-purs. » Tiens, voilà une référence qui faisait penser à quelque chose qui titillait le cerveau de V. « Comment vous savez que vous êtes sang-pur ? Je veux dire, moi, je serais bien en mal de remontrer plus loin que mes grands-parents… j’ai peut-être eu des sorciers dans ma famille il y a longtemps… tu vois ce que je veux dire ? » Lucas opina du chef à sa question, signe qu’il allait lui répondre. Il prit quand même une gorgée de thé en plus, peut-être pour se laisser le temps de la réflexion. « Pour les sorciers purement anglais, il y a un registre des sang purs, mais être anglais et sang pur commence à être rare. Du côté des Montgomery, nous sommes anglais avec des ascendances japonaises et américaines, et du côté de ma mère, le gros de la famille est allemande. On sait que nous sommes de sang-pur parce que chaque famille suit de très près sa généalogie, pour pouvoir prouver sa pureté. Encore qu’à part mon arrière grand-mère, plus personne ne le fasse chez moi. » V soupesa ces histoires… « Je vois… je t’avoue que j’ai du mal à comprendre ces histoires de sang, surtout du point de vue de gens comme MS. Personne ne nous demande qui sont nos parents chez les moldus, pas vrai Fiona ? »

{594}
(c) 2981 12289 0



       
       

           

               

           

           Fine comme une aiguille forte comme une épée
Ingénue et savante
Tu ne supportes pas l’injustice
Pour toi c’est le seul désordre
    Frimelda
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 147
Âge : 15 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptySam 18 Jan - 20:01

Fiona n'était pas aussi proche de Lucas que V ne l'était de Psychée. Si elle était de la même année que le préfet de Poufsouffle et le connaissait donc depuis ses onze ans, Lucas n'était pas pour autant quelqu'un de très facile à lire, et surtout, pas quelqu'un de très bavard. Fiona aimait passer du temps avec lui et appréciait son calme à toute épreuve, mais elle ne le bombardait jamais de questions. Aussi, découvrir que la famille Montgomery possédait, évidemment, un éléphant, eut de quoi lui faire ouvrir des yeux ronds. Mais la jeune Anglaise n'était pas au bout de ses surprises : s'ensuivit en effet une énumération de toutes les créatures qu'abritait la maison familiale, et on n'allait pas se mentir, il y avait de quoi remplir un zoo. Fiona ne cherchait même plus à cacher sa surprise, tandis que l'air affiché par V lui laissait comprendre que son amie était déjà au courant de toute cette affaire. « C'est dingue que ta mère ait fait ça... Enfin, super surtout. J'adorerais pouvoir voir tous ces animaux ! » acquiesça-t-elle avec entrain, habituée aux airs flegmatiques de Lucas. Elle se dit que sa mère devait être quelqu'un de très intéressant, et se demanda si elles auraient l'occasion de la rencontrer. D'un autre côté, même si sa propre mère avait voulu sauver un éléphant (ou même un petit mouton), pas sûre qu'elle aurait pu l'héberger où que ce soit chez elle. Pas sûre du tout, même.

« Ah, chouette. Merci Lucas ! » répondit-elle concernant le manuel car V l'a laissée en charge du rayon 'politesse', songeant que la Gryffondor était tout de même dure avec Lucas. Certes, elle ne l'aurait pas qualifié de bout-en-train, mais il était quand même très gentil, et loin d'être aussi ennuyeux qu'elle l'affirmait toujours. En tout cas, sa vie de famille ne l'était certainement pas : animaux divers et variés et majordome. Il vivait à des lieues de leurs vies à elle, et ne semblait même pas en avoir conscience.

Soulagée de ne pas s'être renversé de thé dessus - on ne savait jamais quand les tasses volaient vers vous, remplies à ras bord - Fiona interrogea Lucas sur les employés de la maison. « Une cuisinière et une gouvernante... Est-ce que vous faites quand même la cuisine parfois, du coup ? » reprit-elle, partie pour aller jusqu'au bout de sa curiosité, puisque Lucas semblait disposer à répondre à ses questions. De son côté, elle se disait qu'il faudrait au moins savoir cuisiner quelques trucs, des fois que la cuisinière tomberait malade et qu'il faudrait se faire à manger soi-même. Encore que, elle supposait qu'il restait l'option des livraisons à domicile.

Vanellope enchaîna sur une interrogation très différente de ses préoccupations ménagères, demandant à Lucas comment il connaissait le niveau de pureté de son sang. Question fort juste, dont Fiona suivit la réponse avec attention. « Nope, sauf si t'es affilié à la Reine, je suppose, mais dans ce cas-là les gens le savent déjà. » Paparazzis et compagnie, même pour les cousins plus éloignés de la famille royale. Mais on pouvait difficilement comparer la pureté de sang à une affiliation à la famille royale anglaise, on était quand même sur deux problématiques très différentes. « Je n'crois pas qu'il y ait d'autres sorciers dans ma famille en tout cas. Pas d'après mes parents du moins. » Bon, après il y avait Leith, mais ils n'avaient pas réellement de liens du sang, même s'ils se ressemblaient très vaguement. Et puis, dans sa famille à lui, il y avait d'autres sorciers, son père le premier. Comment sa mère s'était-elle débrouillée pour finir avec un sorcier, elle ne le comprendrait jamais.

[ 612 ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Domaine Maiden] On s'incruste !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre-
Sauter vers: