AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Domaine Maiden] On s'incruste !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 119
Âge : 14 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyMar 3 Déc - 11:51

On s’incruste !
Vanellope avait réussi à mener à bien ses manigances. Elle avait été chercher Fiona en ce troisième jour des vacances puis, elle avait pris son amie par la main, l’avait entraînée dans les rues de leur bonne vieille ville de Bristol et, une fois dans un endroit tranquille, elle avait sorti de son sac le Portauloin. « Direction le manoir Montgomery ! » Voilà plusieurs mois qu’il était prévu que les deux nées-moldus aillent chez leur camarade Psychée et son frère Lucas pour examiner le matériel professionnel de leurs parents. Vanellope attrapa le portauloin (seul moyen pour deux sorcières sans permis comme elle de voyager rapidement) et quelques secondes désagréables plus tard, elles se retrouvèrent à proximité d’une très grande maison. Les terres s’étendaient autour à perte de vue. Psychée lui avait expliqué qu’ils avaient beaucoup d’animaux, y compris des espèces pour lesquelles il fallait une autorisation… cela expliquait l’espace autour de la maison.

« On est arrivé ! » Vanellope était très excitée par cette sortie. Déjà, Fiona et elle en parlaient depuis des mois, mais en plus, c’était la première fois que V irait dans une maison de sorciers sang pur ET blindés de frics. C’était carrément exotique ! Les deux filles se rendirent sur le perron pour sonner à la porte. À la surprise de la lionne et de l’aigle, ce n’était pas leur pétulante camarade Psychée qui leur ouvrit mais son frère aîné, Lucas. Le jeune homme dut sentir leur surprise car il leur expliqua presque aussitôt : « Fiona, Vanellope, bonjour. Ma sœur est un peu malade, mon père vient de l’emmener voir le médecin. Elle m’a chargé de m’occuper de vous deux. Entrez. » Il s’effaça pour leur laisser la place. Vanellope entra en regardant partout autour d’elle. Cela lui parut bien plus simple que ce qu’elle avait imaginé, mais très grand. Dans cette maison, on devait pouvoir mettre cinq fois son appartement. « Salut Lucas ! Désolée de te déranger alors ! Psychée aurait du nous envoyer un hibou, on serait venue une autre fois ! » Enfin, elle disait ça, mais comme partout et tout le temps, elle était parfaitement à l’aise. Honnêtement, elle aurait été très déçue que leur visite soit reportée, même si elle aurait compris, sa camarade de dortoir n’avait pas fait exprès de tomber malade. V aurait pu demander si elle avait attrapé quelque chose de grave, mais elle voyait bien que Lucas n’était pas plus inquiet que ça. Et comme il était complètement gaga de sa sœur…

« Désirez-vous du thé monsieur ? » Demanda un homme d’un certain âge sortit de nul part. « Oui, merci, sers-le dans la salle de musique s’il te plaît. » Lucas fit signe aux deux filles de le suivre. Il les emmenèrent dans une grande pièce du rez-de-chaussée. L’instrument central de la pièce était un très beau piano à queue de taille imposante, mais il y avait aussi des guitares, des percussions… tout ce qu’il fallait. Le regard de V fut aussitôt attirée par les instruments non-musicaux : c’était pour ça qu’elle était venue, pour voir comment marchaient les enregistrements sorciers. « ça y est Fiona ! On y est ! Tu as emmené de quoi prendre des notes, hein ? » Lucas restait posté à la porte, adossé au montant. Il ne paraissait pas très concerné. V l’avait bien dit l’autre fois à Fiona : ce type était rasoir. Ça ne l’empêcha pas de s’approcher des machines (sans toucher pour le moment). « Il n’y a pas beaucoup de boutons… beaucoup moins que sur une platine moldue. » Remarqua-t-elle. Elle aurait bien demandé à Lucas de leur montrer mais c’était plus le pote de Fiona que le sien donc… à elle l’honneur !

{624}
(c) 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 113
Âge : 15 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


[Domaine Maiden] On s'incruste ! Empty
MessageSujet: Re: [Domaine Maiden] On s'incruste !   [Domaine Maiden] On s'incruste ! EmptyHier à 23:47

On s'incruste !
Fiona & Vanellope

made by black arrow


Fiona était de retour à Bristol pour les vacances, et si ce fait était encore plus enthousiasmant que d'habitude, c'était pour une excellente raison : V et elle allaient enfin pouvoir se rendre chez les parents de Lucas et de Psychée, et avancer dans la réalisation du grand projet de la Gryffondor. Et ça, c'était sans même évoquer un point fondamental : ce serait la première fois que Fiona (et aussi V, à sa connaissance) se rendrait dans une maison purement sorcière. Enfant née de deux parents entièrement moldus (et entièrement divorcés, mais c'était un autre sujet), la 'vraie' vie des sorciers était toujours restée source de bien d'interrogations pour la jeune Anglaise. Elle avait des amis de Sang-Pur (Lucas) ou de Sang-Mêlé (Graham, Louis), et si elle leur posait des questions et écoutait attentivement lorsqu'ils abordaient des sujets qui lui étaient totalement inconnus ou au moins, jamais abordés dans son quotidien (que faire des gnomes de jardin, comment débarrasser la vieille penderie de la tante Greta d'une invasion de Doxys et autres conversations sur les tâches ménagères dont Graham est certainement un grand spécialiste), elle n'arrivait pas tout à fait à se mettre à leurs places pour autant. Raison pour laquelle elle était bien contente de partager cette expérience avec V. Son amie, elle au moins, la comprenait parfaitement.

Les deux filles étaient parties de Bristol, et Fiona avait observé Vanellope avec circonspection tandis que celle-ci sortait une vieille boîte de conserve de son sac, avec une fierté un poil exagérée pour quelqu'un tenant machin métallique vide dans les mains - et gare au tétanos. Certes, V lui avait expliqué de quoi il en retournait en chemin - c'était un minimum avant de se comporter de manière aussi délirante, sinon Fiona aurait simplement fini par la prendre pour une illuminée (et encore, depuis qu'elle avait découvert l'existence du monde sorcier, peu de choses la choquaient vraiment) - ça n'atténuait pas l'étrangeté de la situation. Pas plus que les paroles de son amie n'avaient su rendre compte de l'horrible sensation qui s'empara d'elle quand elle posa la main sur le Portoloin, et fut transportée jusqu'au domaine des Maiden.

« Oula.... P'tite nausée... » avertit-elle en frémissant, faisant quelques pas en se demandant si elle allait rendre son petit-déjeuner sur le paillasson de Lucas. Elle n'avait pas dormi de la nuit, une insomnie - comme depuis toute petite - la maintenant éveillée, les yeux grands ouverts dans son lit sans espoir de rejoindre les bras de Morphée. En cet instant de pure fragilité, elle se demanda si son cerveau déjà fatigué n'était pas la raison pour laquelle V apparaissait bien plus pimpante qu'elle. « C'était horrible, non ? J'refais jamais ça. Tu crois que j'peux habiter chez les Montgomery ? Ils sont déjà tellement dans cette famille, ils ne me remarqueront peut-être pas... » marmonna-t-elle en avançant à côté de V, sentant la nausée la quitter peu à peu (sans pour autant s'envoler totalement : elle restait nichée au creux d'elle, sous la surface, prête à revenir à tout instant et lui donnant l'impression d'être sacrément faiblarde).

« Salut Lucas ! » sut-elle tout de même lancer, sourire aux lèvres lorsque la porte s'ouvrit sur son camarade de l'école. Puis : « Oh mince, rien de grave j'espère ? Oui c'est clair... » approuva-t-elle aux paroles de Vanellope, même si elle se doutait bien que ce regret n'était que partiellement ressenti. La Gryffondor entretenait ce projet depuis si longtemps qu'elle mourait d'impatience de venir chez Psychée. Retarder l'échéance lui aurait brisé le cœur. « Ta mère n'est pas là ? » Histoire de ne pas se mettre à raconter des bêtises sans se douter que Madame Montgomery avait l'oreille collée à la porte, prête à noter toutes les folies pouvant traverser les esprits des deux filles.

Fiona sursauta quand un vieux monsieur - de toute évidence une sorte de serviteur - apparut brusquement, échangeant un regard surpris avec Vanellope. Lucas et Psychée n'avaient clairement pas le même genre de vie qu'elle. Cela étant, on lui avait tellement fait le récit de la prétendue opulence dans laquelle vivait la famille de Lucas qu'elle était presque un peu déçue. Certes, c'était très, très grand, mais il n'y avait rien qui apparaisse être dans la démesure : pas d'énorme lustre de cristal à l'horizon, pas de piscine intérieure en vue - pour l'instant. Le piano à queue qui se trouvait dans ce que Lucas avait appelé la 'salle de musique' (ils avaient une salle spécifique !) était en revanche tout à fait impressionnant. La blonde dut en détacher les yeux lorsque Vanellope l'interpella : « Oui bien sûr, attends. » Elle fouilla dans son sac, dont elle parvînt à extraire un petit carnet à la couverture bleu clair ainsi qu'un stylo à bille. Posant le reste de ses affaires sur une chaise à proximité, elle ouvrit le carnet. C'était très excitant, elle avait l'impression de participer à une sorte de grande expérience scientifique.

« Lucas ? Tu peux nous montrer comment ça marche ? Sauf si tu as d'autres trucs à faire évidemment... » Elle se tourna vers son ami. Tout avait l'air particulièrement cher dans cette pièce, et elle n'avait pas trop envie de risquer de casser quoi que ce soit. Il lui faudrait des années de baby-sitting pour pouvoir rembourser les parents du Poufsouffle. « L'idée c'est de comprendre comment ça fonctionne, et de voir si on pourrait enregistrer de la musique moldue sur ou avec un de ces trucs. » détailla-t-elle en ramenant les yeux vers V, en quête d'appui. Son amie n'était pas la plus grande fan du préfet, elle le savait, mais c'était là un point sur lequel elle ne pouvait pas la rejoindre. Elle connaissait Lucas depuis aussi longtemps qu'elle connaissait Poudlard. Il n'était pas quelqu'un qu'elle aurait forcément qualifié de 'fun', mais il n'était pas rasoir pour autant !

[ 983 ]
Revenir en haut Aller en bas
 
[Domaine Maiden] On s'incruste !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre-
Sauter vers: