AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Haut les mains [ Lucas ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 651
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Haut les mains [ Lucas ] Empty
MessageSujet: Haut les mains [ Lucas ]   Haut les mains [ Lucas ] EmptyMar 3 Déc - 23:13

Haut les mains
Lucas & Dahlia

made by black arrow


Dahlia n'avait jamais été une enfant émotive. Bébé, elle ne pleurait pratiquement pas, affichant le calme voire le stoïcisme d'un enfant bien plus âgé, observant ses parents de ses yeux bleus avec un sérieux presque adulte. Les années ne l'avaient pas beaucoup changée sur ce front-là. Elle n'avait ni la fragilité de Ash, ni la passion de Peony. Elle se rapprochait peut-être plus en cela de Léopold, même si elle pressentait que ce qui était parfois feint chez son frère aîné ne l'était pas chez elle. Elle se sentait parfois en colère, aisément, maîtrisait ce sentiment qui était, chez elle, lié de près à une impulsivité parfois destructrice. Mais le reste, tous ces émois qu'elle observait chez ses camarades de classe (et de manière semblait-il de plus en plus fréquente) lui échappait.

Ce bref je-ne-sais-quoi qu'elle avait ressenti lorsque Quino avait abruptement décidé de la porter dans ses bras, elle le mettait sur le compte de son état vaguement nauséeux, et sans nul doute d'hormones adolescentes. Non, son ami n'était pas moche - elle l'avait même vu de près, donc elle pouvait en attester - et elle avait évidemment une certaine curiosité - naturelle - à son égard, mais elle ne s'en importunerait pas plus que ça. Il y avait d'autres garçons qui lui plaisaient à l'école. Noé, le meilleur ami de son frère entre Alfie et ça, Léo n'est pas gâté était mignon, et elle n'avait jamais caché apprécier Lucas - même si elle était plus sceptique de ses chances à ce niveau-là depuis qu'il s'était rendu au bal avec Peony. Bref, l'insensible Dahlia Lloyd n'avait certainement pas développé autre chose qu'une petite adolescence bien naturelle (mais si mondaine). Elle laissait les drames amoureux et les sentiments sirupeux à tous les petits cœurs d'artichaut de son année (et elle préférait encore qu'on l'achève plutôt que de finir comme Weasley, à courir après Lupin H24, la bouche en cœur, la dignité dans le vent).

Outre toutes ces considérations tout à fait raisonnables (et raisonnées), la préfète de Serdaigle avait des sujets autrement plus importants sur lesquels se concentrer bisous Quino. Les membres de la Brigade Anti Menace avaient tous reçu une missive du Ministère, leur proposant de faire des stages d'auto-défense au cours de l'été. Dahlia était plutôt partie pour accepter : au vu de leur performance à Ilvermorny, il paraissait évident que des entraînements supplémentaires leur serait à tous bénéfiques (à certains plus que d'autre, ne pouvait-elle s'empêcher de penser sans charité aucune). Elle n'était pas tout à fait sûre de la réaction qu'auraient les parents Lloyd à cette nouvelle. Après tout, Peony et Ash étaient également concernés, et pour sa part, si elle était contre la présence de son cadet lors de leur expédition, elle était en revanche favorable à sa venue à ce stage. Si Ash comptait réellement se mettre volontairement dans ce genre de situation, alors il avait plutôt intérêt à faire les efforts nécessaires pour ne pas être un fardeau mais bien un atout. Il s'était montré brillant lorsqu'il s'agissait de résoudre des énigmes. Rien ne l'empêchait de s'avancer en sortilèges à partir de maintenant.

C'était forte de ces pensées que la jeune Galloise était arrivée dans le Grand Hall, où elle avait rendez-vous avec Lucas pour leur ronde du soir. Elle ne mentirait pas : elle était bien contente de faire équipe avec le préfet masculin de Poufsouffle, plutôt que Faraday - que Dahlia ne trouvait au demeurant pas si terrible que ça, mais qui restait tout de même trop bavarde et exubérante pour l'impassible Dahlia. Parmi tous les préfets, Lucas était nettement son choix préféré de partenaire - derrière Peony, bien entendu - même si les autres restaient globalement tout à fait acceptables (ce n'était pas comme si elle devait se coltiner les capitaines : Victoire avec elle en ronde ? Jamais de la vie).

« Salut Lucas ! » Elle sourit au Poufsouffle lorsqu'elle le vit apparaître, son esprit faisant malgré elle une comparaison regrettable avec un autre Blaireau. Cette maison finirait par avoir raison de sa sanité. « Prêt pour la ronde ? On commence par le rez-de-chaussée puis les sous-sol ? » proposa-t-elle, tendant sa baguette et s'apprêtant à l'illuminer pour éclairer leur chemin. Jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais rencontré quoi que ce soit d'alarmant, ou de digne d'intérêt au cours de ces exercices. Rien de plus que des couples d'amoureux en train de roucouler (berk) ou des fauteurs de troubles en pleines escapades (toujours les mêmes). « T'as eu la lettre du Ministère ? T'en penses quoi ? » interrogea-t-elle en observant son camarade avec intérêt. Elle était preneuse de son avis : il avait le mérite d'être toujours sensé contrairement à celui des trois quarts des autres élèves de sa maison, Helga on t'aime.

[ 796 ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Haut les mains [ Lucas ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: