AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Hello old friend [ Candys ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 560
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyLun 9 Déc - 13:51

Hello old friend
Candys & Tempérance

made by black arrow


Tempérance était très occupée à faire le récit de sa soirée précédente à un Teddy affichant un air mêlant - comme souvent - l'incrédulité à l'amusement. « ... Du coup j'avais toutes mes affaires à récupérer et celles de Jo' parce qu'elle avait dû partir précipitamment pour aller préparer la salle de duel. Et franchement, j'ai plutôt bien géré Teddy, je te jure. J'avais presque tout. Mais quand je suis arrivée à la salle commune, je me suis rendue compte que ma baguette était restée en haut de la tour d'Astronomie et mon portefeuille, parce que je l'avais pris avec moi pour la sortie à Pré-au-Lard, et j'avais complètement oublié de le retirer de mon sac ensuite. Et puis, après, je ne pense pas à le remettre dedans pour la sortie suivante, de toute façon. » Teddy acquiesça docilement, visiblement habitué à ce débit de paroles. « Bref, j'ai déposé les affaires de Jo', et j'ai dû me coltiner toutes les marches pour retourner jusqu'à la tour d'Astronomie. Mais en chemin je suis tombée sur un Gryffondor, tu sais, Lachlan, celui qui sort avec Siobhán depuis la rentrée ? La petite brune là, à Serdaigle. Et il avait récupéré mes affaires pour me les rendre ! C'est trop gentil tu ne trouves pas ? » conclut-elle victorieusement, brandissant son portefeuille vert émeraude comme pour appuyer ses dires. Teddy l'attrapa par le coude pour lui éviter de se prendre le bras d'une armure dans la tête (du réchauffé : elle avait la cicatrice pour le prouver). Après six années d'amitié, on adoptait certains réflexes vitaux.

Alors qu'ils atteignaient le Grand Hall, son ami lui annonça qu'il rejoignait Erin dans les cachots. Elle accepta cet abandon, se résolvant à se trouver un autre compagnon pour le déjeuner. Jo' avait le même emploi du temps que Ted et elle ce matin-là, mais elle avait rapidement disparu à l'issue de leur cours de Métamorphose - Tempérance supposait qu'elle préparait un piège pour Victoire. Ballon d'eau au-dessus d'une porte ? Tapette à souris géante ? rejoignait Cole, avec qui elle sortait officiellement. L'Irlandaise apparut discrètement à l'entrée (majestueuse et décidément trop grande) de la Grande Salle, avisant les quatre tables du regard. Son visage s'éclaira en apercevant Candys à la table de Serpentard.

Tempérance avait beaucoup craint que la préfète-en-chef ne lui en veuille pour la débâcle du bal de Noël. Après tout, Noé était son jumeau, et Erin sa meilleure amie. Elle devait forcément savoir ou au moins se douter des sentiments qu'avait la brune pour Noé. Comme elle avait dû la trouver stupide, et indélicate ! La part raisonnable de sa personnalité lui avait pourtant soufflé qu'il n'était pas du genre de Candys de se montrer aussi peu charitable, mais c'était une chose de le penser vaguement, une autre de s'en convaincre. Elle avait alors cru perdre Erin, devoir se séparer en plus de Candys semblait simplement trop. Mais lorsqu'elle était revenue des vacances d'hiver, elle avait doucement réparé les pots cassés avec Erin, et s'était même penchée sur le cas du devenu fort élusif Noé. Candys ne s'était pas montrée hostile envers elle durant toute cette période, aussi se disait-elle que son amie lui avait peut-être généreusement pardonné son idiotie.

Lorsqu'elle la vit, en tout cas, Tempérance n'hésita pas. Ses pas la menèrent naturellement jusqu'à la table des Serpentards, et elle adressa un sourire lumineux à la brune. « Salut Candys ! Je peux m'incruster ? » demanda-t-elle avec l'énergie et l'enthousiasme d'un bébé labrador. Sa relation avec Candys était après tout tout à fait distincte de celle qu'elle avait avec Erin, ou même avec Noé, dont elle était initialement moins proche que de sa jumelle. De fait, leurs petits amis respectifs sortaient même ensemble, ce qui leur réservait sans doute des sorties à quatre dans un futur proche. Elle s'installa en face de la préfète-en-chef, observant les plats disposés sur la table en quête d'inspiration. « Tu vas bien ? Je revenais de la Métamorphose avec Teddy, mais il est parti rejoindre Erin. » Elle se pencha un peu plus en avant, chuchotant : « McGo ne s'arrange pas avec l'âge, non ? Je sens que les ASPICs de Métamorphose vont être un enfer. » Si la Métamorphose était de base réputée pour être une matière particulièrement coriace, force était de constater que cet état de fait ne s'atténuait pas avec le temps. Tempérance n'avait pas franchement envie de finir avec un 'Troll' marqué au fer rouge sur son dernier bulletin, aussi redoublait-elle d'effort, mais elle ne pouvait pas non plus prétendre que cette perspective n'avait jamais illustré ses cauchemars récents.
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 902
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyLun 9 Déc - 18:56

Candys avait passé des fêtes de Noël déplorables. Noé était grincheux comme jamais, et si Candys pouvait le comprendre, elle restait sur ses positions. C’était complètement idiot de s’accrocher à un amour sans retour, surtout que ce n’était pas comme si Tempérance l’avait éconduit, elle avait tout simplement déjà un petit ami était tout à fait heureuse avec ce dernier ! Quant à sa relation avec Erin, elle préférait éviter de s’immiscer là-dedans, mais de toute évidence, la part d’amies féminines de son frères jumeaux s’égrainait au fur et à mesure du temps. D’autant plus que son frère n’était pas franchement le plus sociable du duo Montgomery. Depuis la rentrée de janvier, Candys passait donc son temps, tiraillée entre son frère jumeau, son amitié avec Erin, avec Tempérance, son poste de Préfète-en-Chef, et ce qui comptait le plus à ses yeux, son couple avec Derek. Pour la brune –qui avait décidé de garder ses extensions et avait donc de nouveau les cheveux longs- tout cela devenait un poil compliqué.

Mais elle faisait avec et ne se plaignait pas. Elle avait de nombreux amis et était contente de les compter dans son entourage. Elle se doutait que Tempérance l’approchait désormais avec prudence, mais Candys espérait que son amie la connaissait bien assez pour savoir qu’elle ne pouvait pas lui en vouloir. En soit, cette pauvre Tempérance n’avait –pour une fois- rien fait de mal ! Elle avait beau avoir deux pieds et deux mains gauches, pour le coup, ce n’était absolument pas sa faute si Noé était tombé amoureux d’elle et pas d’Erin. Surtout que Derek la tannait depuis des mois pour qu’ils organisent quelque chose aux Etats-Unis tous les quatre, Julian, Tempérance, Derek et elle durant l’été, donc imaginez un peu la gêne !  

Ce jour-là, la jeune fille était sortie très tôt de classe. Elle avait eu Potions ce matin, et après le cours terminé, elle s’était dirigée vers la Grande Salle, pour étudier un peu avant le déjeuner. Derek étant un an plus âgé, il avait cours et Noé, tout grincheux qu’il était toujours un peu, avait décidé de retourner dans la Salle Commune des Vipères, pour éviter toute rencontre délicate. Candys était donc seule dans la Grande Salle, avec deux vieux grimoires près d’elle, son parchemin et un encrier. Son ventre émit ensuite un grognement significatif. Il devait être l’heure de déjeuner. Si les repas de fêtes et le dîner étaient plutôt conséquents, le déjeuner, bien que conséquent également, restait relativement libre pour les élèves, suivant les différents emplois du temps. Candys débarrassa donc son coin. Une assiette et des couverts apparurent d’eux même, et avec eux, Tempérance, que Candys n’avait pas vu arriver. « Salut Tempé ! Bien sûr, installe-toi je t’en prie ! Je meurs de faim ! » Son ventre émit à nouveau un grognement, et la brunette esquissa un petit sourire. Elle était contente de voir son amie, surtout que depuis qu’ils étaient revenus des vacances d’hiver, une peur panique la prenait à la gorge dès que Derek parlait des ASPICs.

Elle s’empara d’un plat de purée de pommes de terre, qu’elle nappa d’une généreuse couche de sauce avant de regarder ce qu’il y avait d’autre. Elle aurait volontiers fait un repas totalement sucré, mais elle entendait d’ici sa mère hurler. « Oui, ça va, et toi ? Oh, j’ai eu Potions ce matin moi. » Elle avala une cuillère de purée, avant de reprendre « J’ai du mal à me dire qu’Erin sorte avec Ted… C’est assez… Inattendu ? » Elle ne les pensait pas si proches que ça… Après, Ted était sûrement un pansement pour Erin, et peut-être qu’Erin était un pansement pour Ted, qu’en savait-elle ? Toujours était-il qu’elle ne l’avait pas vu venir. Elle ne put qu’acquiescer aux paroles de son amie, sentant en même temps sa gorge se serrer. « Heureusement qu’on ne les passe que l’an prochain… » Elle posa abruptement sa fourchette, posa une main sur sa bouche, prise par une quinte de toux. Une fois calmée, elle posa un regard sur Tempérance, désolée. « Je suis désolée, j’ai un peu de mal à me dire que la fin de l’année approche et que… » Et que Derek allait partir, la laisser seule dans un château immense, alors qu’elle passait presque tout son temps libre avec l’américain. Si personne –ni elle-même- n’avait parié sur cette relation, un an et demi plus tard, le couple était toujours là. « Dis moi… Pourquoi tu n’as pas largué Julian pour mon frère ? » Elle déglutit difficilement, un peu honteuse d’avouer une peur qui en soit, n’avait peut-être même pas à être là de base. « Comment ça se passe, entre toi et Julian avec… Avec la distance ? » Après tout, Julian avait deux ans de plus, donc cela faisait déjà presque une année qu’il n’était plus à l’école… Tempérance devait bien avoir quelques secrets à partager, non ?
acidbrain



scones & s'mores.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 560
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyMer 18 Déc - 19:07

Tempérance s'était installée - sans encombres, et c'était assez rare pour être souligné - à la table des Serpentards, en face de Candys. Il était plutôt rare de trouver la préfète-en-chef seule. A minima, elle était d'habitude accompagnée de Derek, Noé, ou encore Erin très sectaires ces Serpentards. En y ajoutant le fait que de par ses fonctions, Tempérance la voyait souvent discuter avec les préfets qu'elle encadrait avec Bartley, la Poufsouffle ne s'était pas tout à fait attendue à la trouver exclusivement entourée de vieux grimoires comme une Serdaigle, bouh. Elle sourit avec gratitude à son amie devant son accueil enthousiaste, avisant les grimoires du coin de l’œil : « Super, merci ! Tu étudiais quoi ? » interrogea-t-elle en se demandant vaguement si elle n'aurait pas dû être en train d'étudier, elle aussi. Ou au moins, prochainement. Pour l'instant, elle s'était surtout concentrée sur l'étape 'nourriture', à vrai dire comme toute bonne Poufsouffle, prends-en de la graine Candys et respecte un peu les clichés de ta maison merci bien.

Contente de ne constater aucune animosité provenant de Candys - et pour le coup, ça aurait été vraiment douloureux : elle n'était pas préparée à ce que Candys se mette à lui faire la tête à son tour -, Tempérance observa les plats apparus sur la table, et opta pour une part de tourte, avant de répondre à son amie : « Oui, ça va aussi. Je gère mieux la Métamorphose que les Potions en général, même si les deux matières ont pour réputation d'être terribles aux ASPICs. » nota-t-elle en ignorant superbement le pincement au cœur qui accompagnait généralement l'évocation du mot interdit. Si elle avait dû se concentrer dessus à chaque fois, elle aurait très certainement terminé avec un ulcère, tant les professeurs semblaient avoir ce mot à la bouche dernièrement. Entre ça et le permis de Tranplanage, le sixième année n'était finalement pas beaucoup plus rigolote que la cinquième - qui avait pourtant abouti avec le passage des BUSEs. Mais il faut dire que l'occupation de l'école par MS avait alors un peu trop occupé l'esprit de Tempérance pour qu'elle prête tant gare que ça aux examens salut la cancre.

Elle acquiesça d'un hochement de tête concernant Erin et Ted, tout en coupant un morceau de sa tourte. « Je suis d'accord avec toi. Mais ça a l'air de les aider tous les deux, non ? Même si je ne suis pas... sûre que ça soit une très bonne idée. » dit-elle précautionneusement. Cependant, Ted ne l'écoutait pas et prétendait qu'il n'avait pas d'autre choix. Quant à Erin, le rétablissement de leur amitié était trop récent pour que Tempérance ne se risque à critiquer cette décision. Sans parler du fait que Tempérance était naturellement très réticente à émettre des avis contraires à ceux de ses amis. Si elle s'améliorait avec le temps, elle n'était pas exactement devenue une grande amatrice de débats enflammés en une nuit.

« C'est clair ou- » La blonde s'interrompit, observant Candys d'un air concerné. « Tu vas bien ? T'es malade ? » Fait plutôt rassurant, Tempérance n'avait aperçu aucun symptôme de la grippe sorcière qui avait saisi l'école quelques semaines plus tôt. Mais comme Candys reprenait la parole d'un air particulièrement solennel, Tempérance se garda de faire d'autres commentaires, attendant avec inquiétude de savoir quel sujet souhaitait aborder la préfète-en-chef. Si elle avait appréhendé une discussion concernant Erin, ou Noé, suivant les deux petits mots "dis-moi", Tempérance n'avait pas franchement vu venir la question pleine d'angoisse de Candys au sujet des relations à distance. Elle posa sa fourchette à son tour, se mordillant la lèvre inférieure. « C'est... différent. Et pas facile, très honnêtement. On se voit juste pendant les vacances ou les sorties, parfois. Et on s'envoie des lettres mais franchement je suis nulle à ça. Il me manque tellement... » confia-t-elle tristement, puis, jugeant qu'elle allait traumatiser Candys avec sa réponse, elle reprit aussitôt : « Mais vous ça ne sera que pour un an du coup ! En fait, ce qui m'angoisse le plus, c'est de me dire qu'il reste encore une autre année là, tu sais ? Mais juste un an si vous vous organisez pour vous voir régulièrement, ça va aller je pense ! Derek va faire quoi après l'école, lui ? » demanda-t-elle histoire d'alléger un peu la discussion, qui menaçait de devenir très sombre, très vite. Candys apparaissait déjà être très près du bout du rouleau : Tempérance n'était pas là pour l'enfoncer davantage.
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 902
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyJeu 19 Déc - 19:50

Candys avait longuement retourné la situation dans tous les sens possibles. En vouloir à Noé, d’avoir mis Erin et Tempérance dans une situation délicate. En vouloir à Tempérance, de n’avoir rien remarqué des sentiments de sa meilleure amie et de son jumeau. En vouloir à Erin, de jouer la victime alors qu’elle n’avait pas dit ni à Noé ni à Tempérance ce qu’elle ressentait. En vouloir, aux trois à la fois, pour toutes les raisons énoncées ci-dessus. Mais cela aurait engendré une séparation de son groupe d’amis qui était déjà bien mis à mal, et d’avoir été battue froid par Cole l’an passé lui avait suffi, merci bien. Elle préférait se tenir loin des dramas, mais tout en soutenant comme elle le pouvait chaque parti. Ce qui se révélait relativement compliqué parfois, mais il était hors de question qu’elle ne soit mêlée à tout ça quand, en réalité, elle n’était pas concernée. « Oh, les potions. Disons que je n’ai pas d’excuses si je suis nulle dans cette matière et ma tante risque de cafter à ma mère… » Et surtout, comme elle avait toujours plutôt apprécié cette matière, un peu comme tous les membres de sa famille (ou du moins la majorité ?) elle préférait continuer sur sa lancée.

Elle acquiesça d’un signe de tête suite aux paroles de la Poufsouffle pour les ASPICs. Il était vrai que les pires, ceux qui avaient la plus mauvaise réputation étaient ceux de métamorphoses et ceux de Potions. Candys se débrouillait dans les deux, c’était plutôt la botanique et les Soins aux Créatures Magiques qui lui rendaient la vie compliquée, mais c’était également deux matières qu’elle avait laissé tomber. La plus difficile aux yeux de Candys, pour le moment, était La Défense Contre les Forces du Mal, qui était également, à son humble avis, la plus importante avec Magicis Sacra qui trainait dans les parages. Concernant Erin et Ted… Elle n’était pas très proche de Ted, elle le connaissait parce qu’ils étaient de la même année, mais c’était tout, ils se disaient bonjour quand ils se croisaient, mais n’étaient pas tout le temps ensemble. « Tu crois ? J’ai peur que la fin soit plus brutale qu’elle ne devrait l’être… » Elle n’avait pas envie de voir Erin dans une nouvelle dépression. Elle avait créé son groupe de musique depuis quelques temps, et Candys, si elle avait dû décliné, lui avait offert une autre préfète à la place.

Elle secoua négativement la tête. « C’est la feuille de Mandragore de Derek, un vrai supplice tu n’imagines pas, l’embrasser est une horreur ! Un bout de pomme de terre je crois. » Heureusement, les pommes de terre étaient fondantes, donc Candys s’était vite remise de son étouffement. Elle s’était demandé si elle devait discuter avec Tempérance de toute l’histoire Noé/Erin, puis avait décidé que ce n’était pas la peine. Si elle commençait comme ça, elle finirait noyée dans tout cela et ce n’était absolument pas ce qu’elle voulait. Elle voulait être la Suisse, voilà. Même si, forcément, elle avait tenté tant bien que mal de réconforter son jumeau dès qu’ils étaient retournés au Manoir Montgomery. Le sujet plus délicat enfin abordé, Candys fixait son amie de ses prunelles émeraudes. Elle avait posé de nombreuses questions à la demoiselle par le passé sur son couple avec Julian, tout simplement parce que ce dernier étant le meilleur ami de Derek, elle pensait qu’elles pouvaient s’épauler. Maintenant, Candys n’était plus sûre de rien, si ce n’est que son cœur se brisait un peu plus chaque jour. « Je ne sais pas trop, on n’en a pas vraiment parlé, j’ai l’impression qu’on essaye tous les deux d’éviter le sujet… » Elle imaginait mal Derek lui écrire des lettres, soyons honnêtes… « Je suis désolée qu’il te manque tant, je comprends… Au moins il a pu venir un peu au bal ! » Elle essayait de ne pas déprimer plus que de raison, mais vraiment, c’était compliqué. « En fait, je crois que j’ai peur qu’il ne trouve quelqu’un d’autre dehors qui puisse lui apporter plus moi… » Derek restait un homme, avec des envies, des besoins. Candys le savait, et elle avait eu droit à THE discussion avec sa mère –par Salazar merci, ça n’avait pas été avec son père !- et elle devait l’avouer, elle se demandait si ils devraient sauter le pas avant que Derek ne parte. Elle avait pensé poser la question à Opaline, avant de se raviser. Et elle avait bien du mal à se dire que, peut-être, elle pourrait demander à Tempérance son avis là-dessus, tout simplement parce que ce sujet, tout bateau soit-il, lui semblait affreusement tabou –surtout pour son père, qui la voyait toujours comme la crevette qu’elle était à sa naissance.
acidbrain



scones & s'mores.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 560
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyLun 23 Déc - 17:17

Tempérance n'épilogua pas sur le sujet 'Potions', peu désireuse de s'étendre sur ses propres exploits en la matière. Encore que comparé à la Botanique, le cours de Potions était presque une promenade de santé pour la jeune Irlandaise. Au moins son chaudron n'avait-il jamais sorti les dents et essayé de lui mordre vicieusement le poignet - jusqu'à maintenant. Quant au fait que les murs avaient des oreilles lorsqu'on s'appelait 'Montgomery' à Poudlard, la blonde ne pouvait que compatir sans tout à fait pouvoir se mettre à la place de Candys. En outre, elle s'était déjà illustrée par des impairs auprès de Noé : elle ne comptait pas réitérer l'expérience avec Candys. Par principe, il fallait considérer que ces gens pouvaient être affiliés à peu près n'importe qui dans l'école - Rusard y compris Rusard est un Montgomery, faites passer.

Quant au couple formé par Erin et Ted, c'était une problématique qui inquiétait tout autant Tempérance que Candys. Elle savait qu'Erin voulait effacer le plus rapidement possible les révélations du bal de l'esprit général (et surtout de celui de Noé) : elle le lui avait dit explicitement. En ce qui concernait Ted, il semblait que la rentrée de janvier avait pour lui aussi été synonyme de grands changements. Etait-ce une bonne idée ? Du point de vue plutôt fleur bleue de Tempérance, non. Et Candys n'était visiblement pas en reste bonne chance Erin. Mais comme elle ne pouvait pas entièrement comprendre, la blonde avait pris le parti de simplement faire preuve de soutien, tout en s'assurant de loin qu'Erin ne souffrirait pas plus que ça avait déjà le cas. Pour Ted, l'entreprise s'annonçait encore plus compliquée étant données les rumeurs récentes concernant Victoire et Alfie ou quand gérer la vie amoureuse de tes amis devient un emploi à plein temps. « Brutale, carrément ? Tant que Victoire ne s'emporte pas comme elle l'avait fait avec Jo' - et apparemment, elle a promis à Teddy de calmer ses ardeurs -, j'ose espérer que rien de brutal ne va se produire d'ici la fin d'année... » dit-elle, quelque peu inquiète. Jusque là, tout allait bien, ce qui pouvait, certes, être le signe annonciateur de la fin du monde, mais le tempérament optimiste de l'Irlandaise la poussait à croire que ça signifiait peut-être simplement que tout allait bien.

Rassurée que Candys ne soit pas en train de s'étouffer ("comment ça marche le Heimlich déjà ? Si je lui tape dans le dos ça suffit ?"), Tempérance tâcha tant bien que mal de répondre à ses incertitudes liées à Derek et son départ prochain de l'école. Les choses semblaient se dérouler si naturellement entre les deux Serpentards depuis qu'ils s'étaient mis en couple que l'idée que Candys puisse être angoissée ne lui avait même pas traversé l'esprit. Et pourtant, Candys et Derek formant un couple, ça n'avait pas été une évidence initialement. « Je pense que vous devriez en parler Candys, surtout si ça t'inquiète autant. Si ça se trouve, il ressent la même chose que toi. » lui indiqua-t-elle d'un air concerné. Même si Derek ne lui était jamais apparu comme un grand adepte du déballage affectif détrompe-toi il adore les balades au clair de lune avec Julian pour papoter à cœurs ouverts, il était généralement quelqu'un de sincère et serait certainement plus à même de rassurer Candys que Tempérance.

Le sourire de la blonde ne remonta pas tout à fait jusqu'à ses yeux à l'évocation du bal : « Oui, c'était une très belle surprise. » Même si tout le reste avait globalement été une catastrophe sans nom. « Tes parents ont pu voir la photo de Derek et toi, au fait ? Vous étiez très beaux ! » Parler du bal de Noël ne suffit pourtant pas à faire retrouver entièrement sa bonne humeur à Candys, dont les paroles suivantes firent réfléchir Tempérance pendant plusieurs secondes, tandis qu'elle mâchait sa nourriture. « 'Plus' que toi ? Une fille plus âgée ? » répondit-elle, pensive. Il faut dire que si quelqu'un à Poudlard était bien placé pour comprendre Candys, c'était forcément Tempérance. Julian avait deux ans de plus qu'elle le vieux, et il évoluait hors de l'école depuis bientôt un an à présent. Si Tempérance se représentait sa vie de tous les jours à travers ses récits et ses lettres, ce n'était certainement pas pareil que d'y être. Elle eut un rire sans joie : « Bienvenue au club... Tu sais, je n'y avais pas réfléchi tant que ça au début, mais j'ai eu une longue discussion sur le sujet avec Alan dernièrement, et c'est une perspective assez horrible. » Mais Tempérance avait une confiance aveugle en Julian. Lorsqu'il la regardait, elle avait sincèrement cette impression - un peu niaise, mais vraie - qu'elle était la seule personne qui comptait dans la pièce déso Derek. Il la regardait comme si elle était précieuse, et si ça la terrifiait au début, elle commençait à s'y faire au fil du temps. Elle n'avait pas peur des autres filles qu'il pourrait rencontrer, mais elle n'avait pas envie d'y penser pour autant - ce n'était pas une image réjouissante. Mettre la tête dans le sable : une technique brevetée Biel.
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 902
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyLun 13 Jan - 20:34

Qu’on soit bien d’accord, Candys voulait le meilleur pour ses amis. Aussi, elle avait sincèrement envie qu’Erin trouve le bonheur, même si elle doutait que ce dernier se trouve chez Ted Lupin. Elle ne pouvait s’empêcher de voir l’aura de Victoire flotter autour de lui, comme un vautour affamé près à se jeter sur sa proie. « Je sais mais quand même… Je ne dis pas que Victoire irait jusqu’à malmener Erin comme elle l’a fait avec Jo ‘, mais cette petite a une assurance qui dépasse de loin celle d’Erin… Elle aurait presque une langue de vipère si elle s’y mettait… » Candys n’avait, en soit, rien contre Victoire Weasley. A dire vrai, elle ne la connaissait pas vraiment, mais l’assurance qu’elle dégageait pouvait être déstabilisante, même pour elle. Cette petite blondinette avait une confiance en elle presque à toute épreuve et elle ne donnait pas cher d’Erin si Victoire Weasley se décidait à faire de sa vie un enfer. Victoire, terreur des bacs à sables, bientôt dans vos salles. Elle espérait seulement que la jeune Gryffondor saurait se tenir et qu’elle n’irait pas arracher les cheveux d’Erin parce qu’elle avait osé lui voler son Teddy.

Concernant ses doutes sur le futur de son couple, Candys était en proie à une incertitude qui la rendait folle. Elle avait voulu en parler à Erin, mais la situation de cette dernière était trop compliquée pour qu’elle ne s’y résigne. Tempérance était la personne toute indiquée pour ce genre de discussion, même si un endroit plus intime que la Grand Salle de Poudlard aurait été préférable. « Tu crois ? J’ai du mal à voir Derek se soucier de ce qu’on deviendra après… De se soucier de n’importe quoi après la fin de l’année même en fait… » A part le fait qu’il retrouverait enfin Julian, Candys ne savait pas trop où en était son petit ami dans ses réflexions. Avait-il les mêmes peurs et doutes que la brunette ? Peut-être… Ou peut-être pas du tout. Parfois, elle avait encore l’impression de le découvrir, et si cela pouvait être plaisant de temps en temps, à l’instant T, ne pas savoir exactement ce qu’il ressentait la faisait trembler de peur.

Le sourire de Tempérance à l’évocation de l’arrivée surprise de Julian au bal prouvait tout l’amour qu’elle lui portait. Les joues de Candys s’empourprèrent quand Tempérance lui dit une nouvelle fois qu’ils avaient formé un couple très beau lors de ce dernier. « Oui, ma mère était ravie, ma tante Vickie aussi ! Chiara je ne sais pas trop… Mais mon père… Il a toujours un peu de mal avec Derek, je crois que c’est de voir sa fille grandir… Tes parents ont pu voir la vôtre, avec Julian ? » Le sourire de Tempérance sur cette dernière ne pouvait tromper personne quant aux sentiments qu’elle ressentait pour l’ancien Serdaigle ! « Ah bon ? Comment ça ? Enfin, si tu ne peux pas en parler je comprendrais… » Puis, décidant de prendre son courage à deux mains –ou pas, mais elle pouvait toujours essayer- elle se décida « Tu crois qu’on pourrait aller quelque part plus… discret, après ? Il y a une autre question que j’aimerai te poser. » Parce que de toute façon, elle ne saurait jamais quoi penser de toute cette histoire si elle n’en parlait pas. Et franchement, elle ne se voyait pas en parler à sa mère, encore moins à son frère jumeau –qui la lapiderait probablement sur place- et surtout, surtout pas à son père.

acidbrain

• 589 •


scones & s'mores.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 560
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] EmptyHier à 23:17

Le sujet 'Victoire' était un sujet fort épineux, dès que Teddy était concerné. Tempérance avait vu Victoire arriver à Poudlard, deux ans après avoir rencontré le Poufsouffle, le suivant aussitôt comme son ombre et méprisant ouvertement toute personne du sexe féminin un peu trop proche de lui. Sans surprise, Tempérance n'avait pas échappé à la règle, et la pourtant pacifiste Irlandaise s'était pris plus d'un coup de fesse énergique avant de commencer à sortir avec Julian, échappant ainsi apparemment à l'ire de la jeune Weasley. Pour autant, elle savait à quel point Teddy tenait à Victoire, et elle savait aussi que lorsqu'elle ne se montrait pas irrationnelle en sa présence, Victoire pouvait être tout à fait sympathique, et même drôle. Le seul hic étant qu'elle avait gratuitement attaqué Jo' lors de la rentrée, et que ça, même Tempérance ne pouvait pas entièrement le lui pardonner, loyauté oblige. Surtout que Tempérance était bien placée pour savoir que d'un, Jo' était auparavant une farouche supportrice d'un rapprochement entre Ted et Victoire, et que de deux, la rouquine était plus attirée par Cole que par Ted. Avec toutes ces cartes en main, difficile pour elle de pouvoir se ranger du côté de la blonde - surtout que Jo' était sa meilleure amie, alors que Victoire était... l'amie folle de son meilleur ami ? Elle comprenait donc parfaitement les réticences de Candys, et ne pouvait totalement la rassurer, même si ça ne l'empêchait pas d'essayer : « Elle sait que si elle s'en prend à Erin, Teddy ne le lui pardonnera pas cette fois. Je pense qu'Erin est plutôt tranquille sur ce front-là. En plus aux dernières nouvelles, elle est encore occupée à se prendre le chou avec Jo'... » Parce que les deux filles s'arrangeaient peut-être pour passer en dehors du radar du Métamorphomage, mais Tempérance n'était pas dupe. Les catastrophes les suivaient l'une comme l'autre, or, en tant qu'experte hors paire des maladresses, elle savait différencier la 'vraie' cata de l'attentat finement orchestré. Tant qu'elle ne finissait pas en tant que victime collatérale de leur guerre, elle supposait qu'elle pouvait s'estimer heureuse.

Tempérance était très bien placée pour comprendre la situation de Candys : elle avait traversé les mêmes difficultés un an plus tôt, même si ses inquiétudes n'avaient alors pas tout à fait été les mêmes que celles de la Serpentard. Cela dit, à l'époque, il lui avait semblé que Julian était bien plus serein qu'elle à la perspective de quitter prochainement l'école - et incidemment, de la quitter elle. Elle comprenait désormais que c'était nettement lié à la foi inébranlable que le brun avait dans leur couple, chose qui, après deux ans, avait encore le don de surprendre Tempérance, et qui l'effrayait parfois par son intensité.  « C'est vrai qu'il n'a pas l'air d'être du genre à planifier très à l'avance. Encore que je ne le connais pas si bien que ça. » rectifia-t-elle aussitôt, regrettant de s'être peut-être montrée injuste envers l'Américain. « Tu sais, l'an dernier j'avais l'impression que Julian n'était pas du tout stressé ou inquiet au sujet de la fin d'année qui arrivait, mais au final on vivait simplement les choses différemment. Si ça se trouve Derek préfère juste vivre dans l'instant présent ? » avança-t-elle avec incertitude. Si elle avait parfois eu ses doutes sur le Serpentard, il lui semblait réellement amoureux de la préfète-en-chef, et elle ne pouvait pas croire qu'il se fiche complètement de Candys. L'hypothèse la plus probable lui semblait plutôt être qu'il soit un peu maladroit avec ses sentiments.

Elle fut satisfaite d'avoir fait retrouver le sourire à Candys en évoquant le bal de Noël. « Chiara c'est ta petite-sœur, c'est ça ? Quand est-ce qu'elle rentre à Poudlard ? » Son cœur se serra en entendant Candys parler de son père, son sourire se figeant brièvement. Elle pensa au fait qu'elle ne saurait jamais comment son père à elle aurait réagi. Se serait-il montré protecteur ? Aurait-il cherché à nouer des liens avec Julian pour mieux le surveiller ? L'aurait-il apprécié ? Et comment aurait-il pu ne pas l'apprécier, quand il rendait Tempérance aussi heureuse ? Elle déglutit discrètement, se forçant à retrouver un air plus naturel pour répondre : « Oui, ma mère a vu la photo. Elle aime beaucoup Julian, il a un petit côté gendre idéal, tu sais ? » reprit-elle en espérant que Candys ne remarquerait pas l'instant de flottement qui avait précédé sa réponse. Elle n'avait pas particulièrement envie de fondre en larmes au milieu de la Grande Salle - et Merlin savait que ça lui était déjà suffisamment arrivé.

Elle préféra plutôt se concentrer sur les interrogations de Candys, et son inquiétude visible concernant sa relation avec Derek. Au sujet de la discussion récente qu'avait eue Tempérance avec Alan, elle répondit quelque peu à regret : « Il m'a demandé si je faisais confiance à Julian. Tu sais, comme s'il risquait d'aller voir ailleurs, comme il a quitté Poudlard ? » Alan Carmichael, briseur de couples. Elle savait que ce n'était pas des mots que Candys avait envie d'entendre en cet instant. Elle-même n'avait pas spécialement envie de songer à cette éventualité. « Je n'y avais jamais trop pensé, tu sais ? Et j'imagine qu'on pourrait poser la question inverse en soi. C'est une affaire de confiance, après. » En fin de compte, rien ne garantissait non plus à Julian qu'il ne se passait rien pendant qu'elle était à Poudlard par exemple des Nono rôdant dans les cuisines. Mais l'ancien Serdaigle lui faisait confiance, et inversement. Il ne lui avait en tout cas jamais donné de raison de douter de lui. Pourquoi le faire maintenant ?

Tempérance lança un regard inquiet à Candys lorsqu'elle lui demanda si elles pourraient discuter quelque part de plus discret. « Oui bien sûr, rien de grave j'espère ? » interrogea-t-elle avec sollicitude, scrutant le visage de son amie. « Tu veux aller dehors ? Il y a moins d'oreilles indiscrètes, surtout avec le froid. » Tempérance était couverte, et elle avait l'habitude des températures écossaises, elle n'avait donc pas peur. Ce qu'elle craignait plus, c'était les raisons qui poussaient Candys à se montrer aussi énigmatique.

[ 1026 ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Hello old friend [ Candys ] Empty
MessageSujet: Re: Hello old friend [ Candys ]   Hello old friend [ Candys ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello old friend [ Candys ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: