AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [THEME] Apprendre le sortilège de projection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 906
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyMar 14 Jan - 18:42

En tant que membre de la BAM et préfète-en-chef, Candys avait bien évidemment décider d’assister au cours particulier ordonné par Madame la Ministre Granger-Weasley et leur Directrice, McGonagall. Elle avait d’ailleurs du rappeler l’existence de ce cours de nombreuses fois, pour s’assurer qu’un maximum d’élèves y prendraient pas. Toutes les années seraient confondues, et même si le sort serait sans doute très compliqué à apprendre, le fait que des élèves plus âgés et plus expérimentés soient présents aideraient sans doute le professeur Jones à s’occuper d’autant d’élèves. Elle arriva en compagnie de Noé dans la salle de classe, et ils prirent les premiers sièges. Candys salua son professeur, puis attendit que d’autres élèves arrivent. « Salut Erin ! » Elle adressa un sourire chaleureux à sa meilleure amie. Elle semblait allait bien, depuis janvier, et son couple avec Teddy semblait avoir l’effet escompté sur son moral, ce qui n’était pas pour déplaire à la brunette, qui avait eu de gros doutes au début de cette relation. Les élèves commencèrent à arriver par vague par la suite. « Coucou Jo’, tu vas bien ? » Pour le moment, les élèves d’années supérieurs étaient majoritaires. Teddy arriva, grossissant les rangs des élèves plus âgés. Candys le salua bien évidement, posant un regard protecteur sur sa meilleure amie, qu’il avait rejoint.

Ce fut ensuite le tour de Dahlia et d’Alan d’arriver. Candys fut surprise de ne pas voir Peony en compagnie de la serdaigle, et haussa un sourcil perplexe. « Bonjour Dahlia, bonjour Alan. » Elle évita cependant de poser des questions à la préfète des Aigles. De ce qu’elle avait compris, Peony n’était pas spécialement au mieux de sa forme ces derniers temps. Elle espérait néanmoins que cette dernière puisse convaincre Jensen de venir au cours et potentiellement de rejoindre la Brigade Anti-Menace, mais cela semblait pour le moins compromis pour le moment… Lorsque Victoire fit irruption dans la salle et fit son petit cinéma, elle fronça les sourcils. Cette petite ne manquait vraiment pas de toupet. Se pensait-elle seule au monde ? Cela semblait fort possible, si vous vouliez l’avis de la Serpentard. Finalement, ce fut son petit ami qui entra dans la salle. Le sourire de Candys s’élargit aussitôt et ses yeux pétillèrent, malgré son cœur qui se serra à sa vue. Plus les moins passaient, plus elle avait peur de le perdre. Elle devait lui parler, elle le savait, Tempérance le lui avait assuré, tout irait mieux s’ils en parlaient… Mais elle avait tellement l’impression qu’il se fichait de ce qui allait arriver dans les prochains mois qu’elle avait peur qu’il ne pense qu’elle veuille se séparer de lui avant d’avoir pu lui dire clairement ce qui la chagrinait. Elle salua Cole, avec tout allait beaucoup mieux. Elle sentait bien qu’il n’aimait toujours pas Derek, mais n’étant pas le seul de l’école à ne pas apprécier l’américain, donc elle ne lui en voulait pas.

« Tu crois que Jensen va venir ? Ce serait vraiment qu’il arrête de se regarder le nombril… » glissa-t-elle, en chuchotant, à son frère jumeau. « C’était quoi ce regard que t’as lancé Derek, dis ? » Quoi ? Candys, œil de lynx ? Disons simplement qu’elle connaissait son petit ami et son frère jumeau. Leur entente si parfaite l’avait certes, surprise au début, mais elle devait avouer qu’elle était heureuse qu’ils s’entendent aussi bien. Peut-être trop bien ? Elle n’était pas vraiment sûre de ce qu’elle venait de voir mais si c’était ce à quoi elle pensait, elle devait avouer qu’elle ne savait pas trop quoi en penser… Et d’abord, pourquoi en aurait-il parlé à Derek et pas à elle ?! N’était-elle pas sa moitié ?!
acidbrain

• 613 •


scones & s'mores.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 121
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyMar 14 Jan - 18:47

Peony boudait ouvertement Leopold depuis que ce dernier lui avait fait tout un cinéma dans la Salle Commune de Serpentard, en interdisant à Peony de se rendre au stage proposé par le Ministère cet été. Bien évidemment, elle irait, en compagnie de Dahlia et sans aucun doute d’Ash, et depuis lors, le bâtait froid. Elle avait quinze ans, par tous les diables, elle était parfaitement capable de se débrouiller toute seule sans que Leo ne surveille ses moindres faits et gestes. Cela s’était plus particulièrement illustré par un maquillage qui s’était intensifié. Les lèvres de la jeune fille étaient devenues plus souvent rouges que rose et ses yeux s’étaient ourlés d’un trait d’eyeliner d’un noir profond. Ses tenues restaient comme elle en avait l’habitude, aucun besoin de les raccourcir pour faire hurler son frère. Ses petits talons par contre, avaient été troqués pour des plus hauts, la perchant plus haut que sa sœur –leur différence de taille était déjà quelque peu visible, mais encore plus ces derniers temps.

Lorsqu’elle apprit qu’un cours spécial pour apprendre le sortilège de projection avait été mis en place, elle avait de suite décidé d’y aller. Leopold ne s’y rendrait sûrement pas, elle aurait donc la paix pendant quelques temps. Elle passa d’ailleurs devant lui sans le voir en quittant la Salle Commune, l’évitant soigneusement. Arrivée à la salle de cours, elle passa la porte pour voir qu’une majorité de Serpentard était déjà présente. Quelques autres élèves des autres maisons étaient là, mais Serpentard l’emportait pour le moment. « Salut Erin, tu vas bien ? » lança-t-elle, à l’intention de sa nouvelle camarade de chant/danse, bref, de Magic Mix. « Salut. » dit-elle plus généralement à Derek, Candys et Noé, mais aussi les autres qui étaient à côté des personnes qu’elle connaissait, avant de se reconcentrer sur sa sœur, à côté de qui elle alla s’asseoir et qu’elle embrassa délicatement sur la joue, et on remercie le rouge à lèvres sans transfert. « Tu sais si Ash vient ? »  Peony avait beau être ultra protectrice avec Ash, il était hors de question qu’elle devienne comme Leo. Elle se faisait violence, ces derniers temps, pour laisser à leur frère cadet la possibilité de briller par ses propres moyens, l’entravant au minimum. Ce n’était pas évident, mais elle faisait du mieux possible. « Salut Alan, ça va ? Prue n’est pas là ? » Il était rare de voir Alan sans Prue, mais Peony devait l’avouer, cela arrivait de plus en plus souvent ces derniers temps. Etrange, vraiment…Elle salua également Vic, qui était un peu plus loin dans la salle. Elle était arrivée après son petit cinéma, donc n’avait pas pu avoir le loisir de lever les yeux au ciel. « Et Quino, il vient ? »

La salle se remplit au fur et à mesure et le cours commença. Peony se rappelait peu d’où ils en étaient arrivés lors de leurs recherches sur le sort de projection, elle laissa donc ses petits camarades dire tout ce dont ils se souvenaient, la tête un peu dans les nuages. Certains mots lui rappelaient des souvenirs, mais pour l’heure elle faisait plus acte de présence qu’autre chose.
acidbrain

• 529 •
Revenir en haut Aller en bas

Joaquín Kostas
Joaquín Kostas
Poufsouffle

Parchemins : 61
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyMar 14 Jan - 21:00

Dernièrement, on ne pouvait pas qualifier la vie de Quino d'un long fleuve tranquille. Entre l'apprivoisement d'un nouvel animal de compagnie, le contact avec Dahlia à l'infirmerie, certes intentionnel, mais qui lui avait encore plus fait tourner la tête, l'aveu de ses sentiments à l'égard de cette même jeune fille à Alan et ses révélations à lui, il n'y avait rien de reposant ! Bien sûr, Joaquín Kostas était constamment à la recherche l'adrénaline mais en général, il aimait choisir lui-même les sources de ces sensations fortes (même si en général, ça consistait surtout à faire tourner Rusard en bourrique ou faire exploser des marmites dans les cachots). Il avait besoin de se vider la tête, de voir d'autres personnes. Un cours spécial pour apprendre un nouveau sort dans l'idée de malmener ses ennemis semblait tomber à pic. Bien sûr, il se doutait que Dada serait présente à cette leçon mais nombre de ses amis s'y trouveraient également.

Quino avait laissé Alan partir devant parce qu'il devait passer aux toilettes cette fameuse épidémie de diarrhée et en avait profiter pour cacher son Botruc dans un endroit sûr dans le dortoir même si "Joaquín" et "sûreté" ne rimaient pas vraiment. Très peu de ses proches étaient au courant de son animal de compagnie clandestin. De toute façon, comme il devait cacher ses sentiments amoureux pour Dada en public, autant s'entraîner à mentir à propos d'un autre sujet. Rien de mieux que l'entraînement pour devenir un pro en mensonges ! Ses parents avaient été ses premiers cobayes et cacher quelque chose à son entourage revenait au final à leur mentir, d'une certaine façon. Le gréco-argentin s'en fichait. Il savait à qui il devait l'honnêteté et ce cercle était plutôt limité. Ses autres camarades de dortoir n'avaient pas besoin d'être au courant pour son Botruc. Il fallait bien survivre dans cette jungle qu'était Poudlard !

Le garçon ne savait pas ce que fichait Prudence mais comme l'accès à son dortoir lui était prohibé, il décida de partir sans elle. Elle était une grande fille, après tout (même qu'elle avait été nommée préfète, si ça, c'est pas la classe !). Avoir des alliées au sein du corps préfectoral était clairement un avantage pour un fauteur de troubles comme Quino. Il arriva donc à la salle de cours d'Études des Runes et entra sans frapper. Il ne fallait pas trop lui demander non plus. Il marmonna un « Bonjour. » au professeur sans prendre le temps de voir s'il l'avait entendu. Il était trop occupé à observer les élèves présents et plus il découvrait qui était là, plus son sourire s'élargissait. Alan, bien sûr, était là, Victoire était assise plus loin, au fond de la classe - l'endroit préféré du Poufsouffle, elle savait comme l'attirer jusqu'à elle, ça c'est sûr ! - et on retrouvait sur une même rangée, Peony, Dahlia et… Noé ?! Cette balance de première était forcément là et en plus de ça, il était juste à côté de sa Dada. Enfin, "sa Dada", façon de parler. Son sourire s'affaissa un peu mais il ne pouvait pas montrer de signe de faiblesse en public. Il avait tout un entrainement derrière lui. Pas question que quiconque découvre son crush secret, en dehors d'Alan. Son sourire réapparut alors quand il aperçut deux de ses Poufsouffle de sixième année préférés : Teddy & Jojo (on reste gentil sur les surnoms). Il les salua d'un signe de la main ainsi que Derek avant de s'approcher des jumelles Lloyd, en ignorant superbement le jumeau Montgomery. « Salut vous deux ! » puis il analysa plus attentivement les placements. Pas question qu'il s'asseye à proximité de Dahlia et Noé, le nouveau couple tendance de l'année oui, il avait un peu la haine. Alan était quasiment assis au premier rang, juste devant les préfètes. Quino s'approcha de lui et lui chuchota dans l'oreille « T'es assis trop près de la "cible". » Tout en disant le dernier mot et en s'assurant qu'il tournait bien le dos au reste de la classe (qui avait choisi des places plus au fond, si j'ai bien compris), il mima avec ses doigts le geste des guillemets, pour être sûr que son meilleur ami comprenne. Il jeta une nouvelle fois un coup d'oeil à la disposition de la classe. « Je vais près de Victoire. » confia-t-il à Alan et de se frayer un chemin jusqu'à Miss Poudlard 2014.

« Coucou Vic ! Tu es resplendissante aujourd'hui ! » Non, Quino n'avait pas dit ça haut et fort exprès pour que Dahlia l'entende, ce n'était pas du tout son intention… Avec l'entrée dans l'adolescence, le jeune sorcier avait établi sa propre liste des filles qu'il trouvait jolies et Victoire en faisait forcément partie. Pourquoi se priver d'offrir un compliment ? Ca ne coûtait rien et puis, si ça pouvait faire jacter les gens, c'était un plus Quino va se transformer en drama king. « Cette place est libre ? » Il n'attendit même pas de réponse de la blonde pour commencer à s'installer. Il était conscient que son entrée au cours n'avait pas été des plus discrètes mais "discret" et "Joaquín" ne faisaient toujours pas bon ménage et de toute façon, le cours ne semblait pas avoir commencé.

Quelques instants après, le professeur Jones posa une question à l'assemblée. Ce fayot de Montgomery avait donné une partie de réponse et Joséphine l'avait épaulé. Ensuite, l'amour de sa vie Dahlia répondit également. Quino se mit alors à fouiller dans ses souvenirs. Il savait que la formule était plus longue que simplement le mot "Nunc" et il était sûr d'en savoir la suite. Seulement, hors de question qu'il montre qu'il avait trouvé une potentielle bonne réponse à un cours où la moitié de ses amis étaient présents ! Il se tourna alors vers Victoire et lui souffla « Psst, si tu veux compléter la réponse de Miss-Je-Sais-Tout, le mot qui suivait "Nunc" dans la formule était "Consilia"… Je sais pas si ça peut aider mais je peux pas dire la réponse tout haut car si elle est correcte tout le monde va penser que je suis un élève modèle…» et c'était clairement sa plus grande peur. Il avait une réputation à tenir, nom d'une pipe.

[1084]
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 145
Âge : 14 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyMer 15 Jan - 7:05

Vanellope ne faisait pas partie de la Brigade Anti-Menace l’année où ils avaient essayé de décrypter le sortilège de projection. Visiblement, elle n’avait pas loupé grand-chose puisque le petit groupe, dont elle était désormais membre, avait échoué à résoudre toutes les énigmes qui camouflaient l’ouvrage expliquant ce sortilège. Ce ne devait pas être une mince affaire puisqu’on ne leur proposait de le leur enseigner que plus d’un an plus tard. Par contre, V était plutôt contente que ce soit le professeur Jones qui soit leur professeur sur ce cours, il était moins strict que le professeur Gibson ou McGonagall tout en étant plutôt pédagogue. Elle le salua donc en entrant dans la salle avec un certain entrain : croyez-le ou non mais Vanellope était une excellente élève, brillante dans plusieurs matières. Il faut dire qu’elle étudiait beaucoup pour ses projets d’invention et ça lui servait en cours, faire d’une pierre deux coups était très appréciable pour une élève qui, en primaire, était plutôt moyenne faute d’intérêt pour l’école. On pouvait aussi penser que quand elle était encore chez les moldus, elle passait trop de temps sur les écrans pour utiliser tout son potentiel. Poudlard lui fournissait un environnement nettement plus adapté (même si, de fait, c’était en essayant de fournir des écrans aux petits sorciers qu’elle étudiait…).

Concernant la Brigade, elle avait fini par les suivre dans leurs dernières aventures – elle en était assez membre pour recevoir le courrier du ministère . Après l’invasion de Poudlard, elle avait pensé que ça allait de soi. Perdre lamentablement sur le terrain, à Ilvermorny, l’avait presque fait changer d’avis. Elle avait quand même été enfermée dans une cage grâce ou à cause de la langue trop bien pendue de Victoire. Cela dit, maintenant qu’elle y repensait, ça ne s’était pas si mal passé : ils avaient perdu mais au moins personne n’avait été blessé… leur orgueil peut-être ? Si ce n’est qu’il s’en remettrait vu l’âge qu’ils avaient tous.

« Salut tout l’monde ! » lança-t-elle à la cantonade en cherchant une place où s’asseoir. Des groupes s’étaient clairement formés. En d’autres circonstances, elle aurait peut-être été s’asseoir avec Victoire (après tout, elles étaient presque amies) mais elle avait cet air qui n’augurait rien de bon. V avait tendance à l’interrompre à chaque fois qu’elle commençait à parler de Ted et Erin, ou juste de Ted. La mauvaise foi de sa camarade de chambre était trop évidente et V ne pouvait ni la cautionner, ni se fâcher, ça rendrait sa vie trop compliqué de se mettre Victoire à dos… mais elle ne pouvait pas non plus l’écouter dire tout et n’importe quoi. V avait déjà eu du mal à supporter la période « Joséphine » qui avait tenu du fantasme puisque de toute évidence Jo’ n’avait jamais été intéressée par Ted. Elle sortait avec Cole depuis des mois !

V avait aussi entendu parler des rumeurs sur Victoire et Alfie. Ce n’était pas que ça l’intéresse vraiment mais elle n’avait pas l’impression que ça mènerait à quoi que ce soit de sérieux, ni qu’essayer de rendre jaloux Ted soit la bonne méthode pour obtenir ce que sa camarade de dortoir voulait. Mais encore une fois, Vanellope se gardait bien de tout conseil… Histoire d’éviter le danger, elle se dirigea vers un autre bout de la salle, près d’Alan. À défaut d’être un ami proche, il était plus équilibré que Victoire et lui permettrait peut-être de se concentrer sur le cours. « Je peux venir avec toi ? » Question rhétorique, elle s’installait déjà. Ensuite le cours commença par un récapitulatif bien utile pour V de ce que la BAM avait déjà trouvé. Elle avait hâte de passer à la pratique !

{618}



       
       

           

               

           

           Fine comme une aiguille forte comme une épée
Ingénue et savante
Tu ne supportes pas l’injustice
Pour toi c’est le seul désordre
    Frimelda
Revenir en haut Aller en bas

Prudence Faraday
Prudence Faraday
Préfète de Poufsouffle

Parchemins : 881
Âge : 14 ans (27/07/2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyMer 15 Jan - 20:45

- Ah ben super, personne ne m'attend, merci la vie, sympas les copains, bande de petits ingrats... Je t'en foutrais, moi, de la loyauté... Bien envie de dénoncer ce comportement inique...
Ainsi pestait Prudence Faraday, tandis qu'elle se dirigeait, d'une démarche chaloupée, vers la salle de classe. Elle revenait de la bibliothèque et son sac de cours - une besace qu'elle n'aurait abandonnée pour rien au monde, malgré les mises en garde maternelles ("C'est une scoliose, que tu cherches, c'est ça ? Pardon ? Pardon ? Tu viens de me traiter de "ringarde", ou c'est moi qui entends des voix ? Tu changes de ton tout de suite, jeune fille, ou tu fais ta rentrée avec un cartable à roulettes ! Ah ! Je vais me gêner, tiens !") - était plein à craquer de livres volés empruntés auprès de Madame Pince, qui avait eu l'air de trouver particulièrement suspect cet intérêt soudain de Prudence pour les études, et avait tenu à lui faire subir un interrogatoire en règle ("Qu'allez-vous faire avec ces livres ? Vous ne me ferez pas croire que vous voulez juste les lire, tout de même ? Comptez-vous réaliser des potions illicites dans les toilettes du deuxième étage ? Avez-vous des projets criminels, Faraday ? Non. Ne répondez pas : vos petits yeux fourbes parlent d'eux-mêmes !"). L'irascible bibliothécaire n'avait cependant pas trouvé un prétexte suffisamment crédible pour lui interdire le prêt, car elle avait fini par lui rendre les livres, non sans l'avoir, d'abord, avertie, d'un ton mélodramatique qui n'était pas dépourvu d'accents Trelawniens ("La mort rôde autour du château, mes pauvres chéris ! Est-ce que c'est bien l'au-delà que j'aperçois ? Oui, je le crois !"), que si "Un seul ! Vous m'entendez, Faraday, un seul de ces ouvrages revient dégradé, je m'arrange personnellement pour que Monsieur Rusard puisse de nouveau faire usage de ses vieilles chaînes ! J'espère que c'est bien clair dans votre esprit !". Pourtant, pour une fois, Prue avait été honnête, quand elle avait admis qu'à force de voir ses camarades de cinquième année réviser leurs examens, elle avait été prise d'une bouffée d'angoisse : après tout, elle n'avait pas été très assidue euphémisme, au cours des deux premiers trimestres, et si elle voulait réussir ses BUSEs, dans un an, elle avait intérêt à se mettre sérieusement au travail.

Seulement, maintenant, elle était en retard. En retard, et seule. En retard, seule, et déséquilbrée par le poids de son sac. Merveilleux.
* Tu m'étonnes, que je reste sur le bas-côté de l'autoroute de l'amour... * Songea-t-elle, avec amertume.
Car Prudence n'était pas totalement aveugle : elle avait bien remarqué, que la plupart des élèves de son année avaient commencé à glousser, minauder, roucouler, se tourner autour, échanger des fluides corporels derrière les serres de botanique, et faire toute une affaire d'un sourire retourné ou pas ("Il m'a prêté sa plume. Tu crois qu'il m'aime bien ? Qu'est-ce que je fais ? Qu'est-ce que je fais ?"). Bref, les hormones adolescentes paraissaient avoir pris le pouvoir sur le bon sens et, franchement, Prue était un peu jalouse de ne pas pouvoir participer à la grande foire du mélodrame : les autres avaient l'air de bien s'amuser... Même quand ils juraient leurs grands dieux que "Bouhouhou, Brandon et moi, on a rompu : je l'ai vu porter les manuels de cette conne de Pamela ! C'est horrible comme je souffre, si tu savais !". Hé bien non, Prudence ne savait pas, et elle commençait à trouver ça plutôt vexant : elle puait du bec, ou quoi ?
Même Quino et Alan semblaient se livrer au jeu de la séduction : Prudence n'avait pas de preuve concrète pour la conforter dans son idée, mais elle les trouvait, l'un comme l'autre, beaucoup trop distraits et absents pour ne pas avoir quelques soupçons. D'ailleurs, comme par hasard, ils l'avaient encore laissée tomber comme une vieille chaussette. Certes, ils n'étaient pas censés savoir qu'elle était à la bibliothèque, mais il y avait six mois encore, ils auraient convenu de se retrouver pour aller en cours ensemble. De toute façon, entre le fiasco du bal de Noël et la saison de Quidditch pitoyable, la jeune fille avait l'impression que les deux garçons préféraient l'éviter. A moins que ce ne fût sa propre culpabilité qui ne s'exprimât ?

La sorcière, un peu déprimée, n'avait toujours pas démêlé l'écheveau de ses sentiments, quand elle entra dans la salle, déjà bien remplie. Elle s'arrêta un instant sur le pas de la porte, et scanna la pièce d'un oeil désapprobateur. Alan beaucoup trop proche du premier rang : ok. Joséphine au milieu de ses copains de sixième année : ok. Quino avec Victoire, aka Miss "Gryffondor vaincra" (Prudence n'avait toujours pas digéré de voir la coupe échapper à Poufsouffle) : ok. Décidément, le sort s'acharnait. Elle se dirigea vers un pupitre encore libre, au milieu de la classe, et se laissa tomber sur sa chaise juste avant que le Professeur Jones ne commençât son cours. Prudence posa les coudes sur la table et cala son menton au creux de ses mains : elle voulait bien faire des efforts pour être plus studieuse, mais de là à participer... Il ne fallait pas trop pousser non plus !

[875 mots]


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Bam10[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Hb210 [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Poufso10
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 565
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyMer 15 Jan - 22:15

Tempérance était en retard et pour une fois, ce n'était pas entièrement de sa faute : c'était celle de son enveloppe corporelle. Ayant constaté l'absence de Jo' et de Teddy dans la salle commune vague d'abandons à Poufsouffle, elle s'apprêtait à se résigner à rejoindre la salle de runes seule - ce qu'elle abhorrait, mais elle avait eu beau scruter ses camarades des yeux (façon cocker), aucun n'avait semblé être sur le départ, comme elle. Séchaient-ils tous le cours - certes optionnel - sur les projections de Magicis Sacra ? N'étaient-ils pas curieux, même ceux qui n'appartenaient pas à la BAM ? Elle en était là de ses remontrances silencieuses aux petits Poufsouffles de première année ("hé toi petit, ça ne te tente pas des aventures dangereuses et insolites, face à des sorciers adultes, imprévisibles et maîtrisant une magie dont personne n'a jamais entendu parler ? Non ? Même pas si on te fournit les tickets resto ?"), tournant la tête avec énergie pour reprendre sa marche quand elle se prit une élève entrant dans la salle commune de plein fouet dans la face.

Elle porta aussitôt les mains à son nez endolori c'est un pic c'est un cap, que dis-je c'est une péninsule et constata avec horreur qu'elles étaient couvertes de sang. « Oula... » marmonna-t-elle en levant les yeux, apercevant l'autre élève, tout aussi sonnée, entre ses doigts tendus. Tâtant ses poches d'une main et pinçant son nez de l'autre - elle avait une certaine expérience en matière de saignement nasal, malheureusement -, elle récupéra sa baguette, dont elle se servit pour faire apparaître un mouchoir. Après s'être assurée que sa camarade de Poufsouffle n'avait pas connu de dommages, elle, la jeune Poufsouffle accepta avec résignation de faire un crochet par l'infirmerie : pas question de se faire soigner par une élève de première année - qui ne connaissait d'ailleurs pas le sort -, elle tenait à son visage c'est son gagne-pain merci bien ! -, et elle ne se sentait pas tout à fait sereine à l'idée de pointer sa baguette sur sa propre face en cet instant et elle n'avait plus d'amis pour l'aider, bravo Poufsouffle.

La situation fut gérée par Madame Pomfresh en à peine quelques secondes - Tempérance nota avec amertume que l'infirmière ne lui demandait même plus ce qu'elle faisait , alors qu'à titre personnel, elle trouvait que pour quelqu'un de maladroit, elle finissait quand même rarement blessée ce sont les autres qui prennent d'habitude. Passant devant le miroir de l'infirmerie en sortant, ses yeux louchèrent brièvement sur plusieurs gouttes de sang répandues sur son col de chemise blanc. Elle s'immobilisa, mais finit par pousser un soupir exaspéré. Pas le temps de retourner à la salle commune.

C'est ainsi que Tempérance Biel débarqua dans la salle de runes, vaguement éreintée, le col ensanglanté, l'amour-propre - comme souvent - mis à mal et espérant distraitement ne pas avoir de commotion cérébrale (comment vérifiait-on, déjà ?). Elle salua machinalement le professeur Jones, et dans sa précipitation, ne prit même pas le temps d'analyser ses options : elle tira la chaise libre la plus proche, qui s'avéra située à côté de Prudence et s'y laissa tomber avec la grâce d'un bébé pachyderme. Espérant ne pas être vue, elle tâcha vainement de camoufler son col, exercice qu'elle abandonna au bout de quelques secondes pour se tourner vers sa préfète d'un air morne tranchant avec sa jovialité habituelle. « La forme ? » interrogea-t-elle avant de constater que Prudence paraissait au moins d'aussi bonne humeur qu'elle. Un mauvais karma tournait-il à Poufsouffle ?

[ 592 ]
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte Follet
Charlotte Follet
Poufsouffle

Parchemins : 204
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyJeu 16 Jan - 0:37

Charlotte était mortifiée. Mor-ti-fiée.
La petite première année arpentait les couloirs seule, les mains accrochées à son sac à dos, à la recherche de la salle d'études des runes, complètement au bout de sa vie.
Elle se demandait encore pourquoi elle devait faire ça : mais pourquoi fallait-il que toutes ces mésaventures ne lui arrivent qu'à elle ?
Était-elle maudite ? Avait-elle une pancarte « Accablez-moi, par pitié faites que je souffre ? » accrochée dans le dos ? Elle entendait d'ici sa grand-mère paternelle crier, les mains en l'air  « Mais cette petite n'arrivera jamais à rien dans la vie, si elle reste comme ça ! » complètement paniquée à l'idée d'avoir une petite-fille empotée, complètement asociale, que chacune de ses remontrances ne faisait en fait que traumatiser d'avantage.
Ah mémé, mémé... Douce mémé, pleine de tact et d'empathie.
Maman l'aimait beaucoup.

Le début du calvaire de Charlotte remontait à sa naissance au jour où Douglas McLeod encore lui – le Serdaigle dont elle soupçonnait avoir pour définition dans le dictionnaire : n.p. : Rare spécimen sorcier créé pour faire de la vie de ses condisciples un véritable enfer, Charlotte Follet en tête de liste. – avait eu l'immense bonté de la forcer à venir avec lui au cours OPTIONNEL dispensé par le professeur Jones. Un cours qui portait – comme de par hasard – sur Magicis Sacra et qui n'allait compter, comme on pouvait s'en douter, pas plus que l'intégralité ou presque de la Brigade Anti-Menace.
Brigade où rappelons-le, Charlotte avait promis de ne plus jamais mettre les pieds.
Parce qu'en plus d'avoir été la crêpe intersidérale que tout le monde avait attendu, elle avait eu peur. Très peur.
Si maman avait su que sa fille de 11 ans avait réussi à se glisser jusqu'à Ilvermorny depuis un passage secret dans Poudlard et avait fait semblant d' affronté des élèves américains, elle serait morte d'une syncope en moins de temps qu'il n'en faut pour dire 'AVC'.

« Comme ça tu auras l'occasion de passer un bon moment en ma compagnie. » avait avancé Douglas pour la contraindre à venir : mais bien sûr ! Comme si elle n'avait pas mieux à faire se cacher dans un trou de souris ou lire en livre sans respirer, par exemple ! Même son argument fétiche du « J'ai snow-licorne aujourd'hui, je peux pas. » ne faisait pas le poids contre l'immense pénibilité ego du Serdaigle : Cha' était à chaque fois si désemparée qu'elle en perdait ses mots. Quand elle en avait.

Ainsi, pétrifiée à l'idée qu'on la voit arriver en retard dans la classe, la jeune fille était arrivée dans les premiers. Elle s'était habilement fondue contre une statue démesurée près de l'entrée de la salle et avait attendu son bourreau Douglas. Après avoir vu entrer trois Serpentard, Joséphine et Teddy, une Serdaigle, Alan, la sœur de Dominique – Victoire Superstar Weasley – deux Serpentard, un Serdaigle, puis Quino, une Gryffondor et enfin Prudence, Charlotte commença à trouver le temps long. Mais il était où par Merlin ? Le calvaire allait donc durer toute sa vie, c'est ça : une torture psychologique tous les jours ? Trop, c'est trop.

Agacée, et surtout morte de peur à l'idée d'arriver une fois que tout le monde était assis trop tard ma cocotte, Charlotte se décida à entrer quand elle vit Tempérance, une autre Poufsouffle qu'elle connaissait un peu et qui était gentille avec elle, entrer à son tour.

A peine le pas de la porte franchi, Charlotte écarquilla des yeux de la taille d'une assiette plate : tous les élèves présents étaient BIEN plus vieux qu'elle. Autant dans les couloirs, elle s'y était habituée, autant là, faire cours avec, c'était tout autre chose. Par chance, la première année reconnu rapidement Prudence Faraday sa copine de délire d'infirmerie assise non loin d'elle – Prudence, la personne que Charlotte admirait et respectait le plus dans sa maison – et se décida à la rejoindre.

Hélas, Tempérance arrivée avant elle lui piqua la place et Charlotte se retrouva comme une idiote, face à tous les élèves, sans avoir même une seule seconde pensé à saluer le professeur assis à son bureau Pardon Monsieur mais j'ai clairement d'autres priorités là..
Le regard affolé de la jeune fille se posa sur Joséphine entourée de deux garçons, Quino avec Victoire Super Weasley qu'elle ne pouvait – par respect pour Domi – pas approcher, Alan assis à côté d'une Gryffondor et Tempérance et Prudence, occupée à se dire bonjour.
Préférant mourir de suite dans d'autres souffrances plutôt que de rester face à toute cette classe de grands une seconde de plus, Charlotte prit la première place qui venait à elle.
En l’occurrence, celle libre à côté de Peony, absorbée à parler avec sa jumelle de Serdaigle une jumelle qui ne lui ressemble pas beaucoup, je trouve.
La Poufsouffle resta parfaitement immobile quelques instants, espérant de la sorte se fondre dans le paysage on me voit, on n'm'voit plus. On me voit, on n'm'voit plus. et surtout ne pas attirer l'attention sur elle.
Après plusieurs secondes statique, son sac sur les genoux, Charlotte réalisa deux choses : elle était au bout de la rangée et ainsi, Douglas ne pouvait pas s'asseoir à côté d'elle. Elle remarqua également qu'elle n'avait pas pensé une seconde à demander à la Serpentard assise à côté d'elle c'est TOI qui est assise à côté d'elle, Ginette si la place était prise ou réservée.

- Je peux m'asseoir ?

Lança t-elle maladroitement à la préfète, quand celle-ci remarqua sa présence. Il aurait effectivement été de meilleur goût de poser la question avant mais clairement, Charlotte avait d'autres préoccupations à cet instant là "Et si le cours était trop dur et que je sois renvoyée de Poudlard pour ne pas avoir le niveau ? Mon Dieu et s'il m'interroge ! Je ne connais rien aux runes et en plus je n'ai pas tout suivi de l'affaire Magicis Sacra. Et - oh Merlin - s'il y'a un contrôle à la fin, comment je vais faire pour réviser celui-là et celui de métamorphoses en même temps ? Il faudra choisir ! Bouarf, tant pis, à choisir mieux vaut directement rater les deux et sauter de la tour d'astronomie. Au moins comme ça, Douglas ne pourra pas me suivre. C'est plus sûr."

(1018)


Dernière édition par Charlotte Follet le Sam 18 Jan - 15:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 300
Âge : 15 ans (05/10/1999)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyJeu 16 Jan - 11:48

« Salut les filles, c’est quoi ces têtes d’enterrement ? Vous savez que c’est un cours facultatif et que si ça ne vous branchait pas, personne ne vous obligeait à venir ? » C’est sur ces paroles, adressées à Tempérance et Prudence – cette dernière ayant sa tête des mauvais jours – que Viska fit son entrée dans la salle. Elle était un peu en retard mais le cours n’avaient pas encore commencé à ce moment là. « Mademoiselle Spingate, si vous pouviez vous asseoir pour que nous puissions commencer. » Demanda Nicolas Jones à la Serpentard qui, comme son amie Victoire, ne brillait pas par sa discrétion. Cependant – pour ce qu’elle en savait – Viska avait moins de problèmes relationnels dans l’école que la lionne. Elle menait les opérations de la BAM avec Prudence depuis plusieurs années – et c’était quand même elle qui avait trouvé le passage entre Poudlard et Ilvermony ! , et elle dirigeait aussi le club de danse, Sterne. En dehors de Jensen McGowan avec qui elle avait des relations parfois houleuses, ainsi que Victoire elle-même qui pouvait l’agacer par moment, elle s’entendait avec tout le monde. Être populaire était un peu son but dans la vie même si, comme Prudence, elle avait l’impression d’être larguée comparé à plein de gens de leur âge qui se mettait en couple ou, tout du moins, étaient amoureux. Viska éprouvait bien, parfois, de l’attirance pour d’autres personnes (elle se cherchait encore mais n’était pas complètement sûre que seuls les garçons soient son truc, même s’ils étaient indéniablement son truc ! Conclusion : elle avait beaucoup de trucs!). Pour autant, les hormones la travaillaient plus que les sentiments. Délirer avec les copines, que ce soit à Poudlard ou chez ses parents côté moldu, ça lui suffisait.

L’avantage c’est que Viska était toujours à l’écart des dramas qui secouaient Poudlard. « Pardon professeur ! » Lança-t-elle d’un air tout sauf contrit en se mettant à la table de Tempérance et Prudence, à côté de Tempérance. Le cours commença et elle souffla à ses voisines : « Ils font les malins mais au final on était arrivé à rien... » En parlant de ses camarades qui participaient au cours comme s’ils avaient vraiment fait des découvertes l’année dernière. Remarquez, si ce cours ne leur était proposé que maintenant, c’était sûrement que c’était trop difficile à décrypter pour eux ahlala, cette Sabriye et ces énigmes hein! car il s’était écoulé un an et demi depuis leurs recherches. Ou alors ce n’était pas la priorité du Ministère : Viska n’avait jamais compris leurs priorités, c’était même à cause de ça que Prudence et elle avaient fondé la BAM.

Pour la forme, elle avait sorti son parchemin et sa plume. Elle tapotait cette dernière sur la table en attendant que le cours avance pour de vrai. La jolie blonde était plutôt une élève studieuse (encore que, moins que d’autres, mais sa tante Myrielle comprenait beaucoup plus le système de notation de Poudlard que ses parents donc elle restait sur ses gardes), toutefois elle avait trop hâte de passer à la pratique pour être au maximum de sa concentration…

{520}


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager.
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Serdaigle

Parchemins : 723
Âge : 18 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyJeu 16 Jan - 15:16

Ringo ne faisait pas partie de la Brigade Anti-Menace. Pourtant, elle avait participé à l’excursion échec vers Ilvermorny. A cause de Magicis Sacra, et de par son sang et ses origines, elle se sentait en danger. Enfin pas vraiment elle mais sa famille. La jeune fille avait beau entretenir des rapports compliqués avec sa mère et son frère, elle ne souhaitait pour rien au monde qu’ils ne soient oubliettés. Se sentant donc comme l’une des premières concernées, Ringo s’intéressait à tout ce qui touchait à MS. Il lui paraissait donc tout à fait évident de participer à un cours sur l’un de leurs sortilèges mystérieux. Et puis on parlait de Ringo, et son amour immodéré pour la connaissance pouvait difficilement laisser passer une telle occasion d’apprendre une forme de magie presque inconnue.

Ringo avait suivi Cole en partant de leur salle commune. Arrivés à la salle de Runes, son meilleur ami s’assit naturellement à côté de Joséphine, avec qui il sortait depuis quelques mois après bien trop de temps de flirtage, d’échange de regards et de discussions. Rin avait dû bien souvent se retenir de lui intimer "Vas-y, fonce. T’attends quoi, qu’elle soit plus libre, comme Candys ?" parce que même si Cole avait oublié la Serpentard, le sujet restait tout de même sensible. Ringo était toujours très honnête, surtout avec ses amis, mais elle faisait plus attention désormais à la manière dont elle avait de formuler ses opinions. Le truc était que ce crétin de Bradford (déjà, avait-il besoin d’être présent celui-là ?) avait aussi pris la liberté de se mettre à côté de la rouquine. Rin ne souhaitait pour rien au monde se taper la présence de cet imbécile pendant le cours le plus intéressant de l’année, mais elle ne savait pas si Louis, Payton et Klara se décideraient à venir et elle ne voulait pas non plus s’asseoir seule. « Bradford, quel plaisir de te voir ici. On tente enfin de remplir ce qu’on pense être un cerveau ? » lança-t-elle en s’installant à côté de lui, sans lui demander son avis. Bon, leur dernier travail ensemble, qui remontait à l’an passé, ne s’était pas au final, si mal déroulé que ça. Ils avaient obtenu une bonne note même mais elle ne pouvait pas dire qu’elle regretterait Bradford lorsqu’elle partirait de Poudlard. Il serait certainement l’une des choses parce qu’elle le considère tellement pas que ce n’est même pas une personne mais une chose qui ne lui manquerait pas du tout de l’école de sorcellerie. Auquel elle ne penserait plus jamais, pour tout dire. Bien que Bradford appartenait certainement à cette espèce qu’elle ne manquerait pas de retrouver lorsqu’elle débuterait à Sainte Mangouste : les sorciers dénués de tout sens de préservation, qui oubliait tout bon sens, toute notion de sécurité et d’hygiène et se retrouvaient avec de bêtes maladies infectieuses "Rinrin, allez donc nettoyez les vomis dans la chambre 14, il y a votre ami Backdorf quelque chose qui ne cesse de vous réclamer."

Heureusement, il n’y avait aucune trace de cet idiot de Hartley. Il devait sûrement trouver l’idée des cours optionnels ridicules et penser que sa précieuse personne était plus utile auprès des demoiselles de Poudlard. Dire qu’il ne cessait de se pavaner ces derniers temps auprès de la petite Weasley comme s’il était Mister Poudlard en personne ! Non que Ringo n’y accorde aucune espèce d’importance. Lui non plus elle ne le regretterait pas en partant de l’école. Et puis des blondinets un peu mignons, aux phrases de drague lourdes et qui s’estimaient géniaux parce que deux idiotes étaient tombées en pâmoison devant eux, ça se trouvait à la pelle. Non que Rin ne soit attirée par ce genre de modèles complètement dépassés. Elle soupira intérieurement, et se décida à arrêter de penser à Hartley car c’était complètement ridicule. Le cours commença et elle resta silencieuse, elle n’avait pas fait partie de la réunion auquel faisait référence le professeur Jones et ne pouvait donc pas aider sur cette partie.

[670 mots]



   
magical scientist
The good times come and go but the bad times take a hold every chance they get. And when you're hurt inside it's an easy ride down that amber current cold and fast into that glass of ice. The girl with the broken smile.

Revenir en haut Aller en bas

Nicolas Jones
Nicolas Jones
Professeur

Parchemins : 558
Âge : 26 ans
Actuellement : Professeur d'étude des runes


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 EmptyJeu 16 Jan - 21:57

« Très bien monsieur Montgomery, cinq points pour Serpentard. En effet, l’utilisation de cheveux est essentiel pour ce sort. Ils doivent être dans l’endroit où vous désirez exercer votre projection, en revanche, vous, le lanceur de sort, pouvez être à l’autre bout du monde. Les cheveux servent de catalyseur, ils appellent la magie et permettent à l’image de se créer. Trouvez les cheveux, brûlez-les, et le sort devient inefficace. » On ne savait jamais, cette information pouvait encore servir car s’ils avaient condamné le passage entre Poudlard et Ilvermony, ils n’étaient pas totalement certains d’avoir enlevé tous les « cheveux » et qu’il n’y aurait plus jamais de projection au sein de leur école. « Et vous avez raison Mademoiselle de Guise, cinq points pour Poufsouffle : la mèche de cheveux doit être enroulée autour d’un bout de bouleau. Quelqu’un sait-il pourquoi ce bois plutôt qu’un autre ? » Ce ne devait pas avoir été expliqué lors de leurs recherches mais certains connaissaient peut-être les propriétés magiques des différents bois. C’était aussi à partir de ces caractéristiques que les baguettes étaient fabriquées.

Il laissa quelques instants aux élèves pour répondre et passa à la suite. « En effet Mademoiselle Lloyd, cinq points pour Serdaigle. La formule dans son intégralité est Nunc Consilia deux mots que vous aviez trouvé mais il vous manquait d’autres éléments pour finaliser le sort. » Les bases de ce que certains des présents savaient déjà étant posées, ils pouvaient passer à la suite. Nicolas sentait bien une certaine tension chez les élèves qui n’étaient pas du à son cours. Il supposait que cela avait du être pareil pour tous les professeurs qui leur avait fait cours à ses amis et lui aux grandes périodes de drames entre Carry/Axel/Enry puis Emma et lui.

« Il ne suffit pas de prononcer la formule pour lancer le sort, il faut aussi tracer une rune pour l’activer. Vous vous êtes sûrement rendu compte que la magie de Magicis Sacra ne ressemblait pas complètement à celle que nous vous enseignons, sans pour autant être de la magie noire. C’est tout simplement parce qu’ils ont inventé ces sorts et ces objets magiques eux-mêmes. Cette magie est donc hybride, inspirée de plusieurs traditions, de divers pays… et c’est ce qui la rend aussi parfois confuse. Sachez que les énigmes, auxquelles vous comme nous avons été confrontés, sont une partie intégrante de cette magie. Car le sortilège de projection et tous les autres sorts sont soumis à diverses conditions. Plus le lanceur se donne de contraintes ou offre à ses ennemis de s’en sortir grâce à des énigmes, plus l’effet du sortilège est puissant. » Il sous-entendait par ce cours magistrale que lancer le sortilège de projection n’était pas sans contrepartie, mais il allait y venir. Il attendait de voir si les élèves avaient une idée de la rune à tracer ou s’ils avaient des questions.

Consignes
- Le cours se poursuit, vous pouvez poser des questions et intervenir librement. Il n’y a pas d’ordre de réponse.
- Il est encore possible de faire venir des personnages, il suffit de rattraper la ligne temporelle du cours en début de poste !


Nicolas Jones

That's what I do : I read and I know things.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Apprendre le sortilège de projection.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours d'Etude des Runes-
Sauter vers: