AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez
 

 [THEME] Apprendre le sortilège de projection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 199
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyMar 11 Fév - 10:45

Vanellope s’installa à côté d’Alan. Ce n’était pas qu’elle manquait d’amis ou, à défaut, de connaissance dans ce cours, mais aucun d’eux ne paraissaient être une bonne idée en ce moment précis : Victoire par exemple était en passe de leur taper une crise, qu’allait-elle donc faire avec Ted et sa petite amie ? Il n’y avait pas besoin d’être devin pour se douter que ça ne pouvait pas bien finir. Heureusement, outre Alan, Fiona s’installa avec elle. « Tu sais bien que j’ai failli y être… et n’importe quelle place sera meilleure que d’être près de Victoire. » Chuchota en grimaçant Vanellope, s’il y avait bien quelqu’un qui pouvait comprendre à quel point les dramas étaient désagréables, ce serait bien Fiona. Son amie et elle essayaient d’en rester le plus loin possible. Dommage que tous leurs amis ne suivent pas leur exemple. « Bonjour Jensen, contente de te voir aussi, toi ça va ? » Lança la Gryffondor au Serpentard qui était passé dans leur rang sans la saluer, ni même Fiona d’ailleurs. Son côté anti-né-moldu était non seulement arriéré mais aussi complètement naze. Cela dit, V ne lui faisait des remarques que pour la forme, tout glissait sur la brunette : elle était imperméable à l’avis des autres sur elle. Elle était plus agacée en revanche par le fait que ça éclabousse Fiona dont, en plus, il lui semblait avoir entendu le nom de famille dans la bouche du Serpentard sans vraiment comprendre dans quel contexte. Si c’était pour demander à Alan pourquoi il traînait avec des nées-moldus, c’était bizarre que son propre nom ne lui soit pas parvenu.

Évidemment, la jeune fille n’avait pas vraiment de proposition à faire pour avancer dans le cours, elle ne faisait pas partie de la brigade quand le groupe avait fait des recherches sur le sort de projection. Elle se contentait donc d’écouter attentivement. Tout ceci lui semblait très intéressant : le petit côté Serdaigle non assumé de la Choixpeau floue répartie, finalement, à Gryffondor, était passionnée par ces recherches en magie. A long terme, elle n’excluait pas qu’elle puisse utiliser ces idées rapidement évoquées pour ses futures inventions musicales… Il faudrait qu’elle en touche deux ou trois mots à Fiona après le cours.

La question de Candys fit se redresser légèrement la Gryffondor. Elle n’avait jamais envisagé réellement que des traîtres puissent être présents au Ministère, et pourtant, ça paraissait plausible maintenant qu’elle y pensait… ça expliquerait pourquoi les gentils paraissaient toujours avoir un temps de retard sur les méchants… certes, c’était hyper manichéen comme façon de penser, pourtant elle voyait très bien ce que ça impliquait. Cela dit, si Candys y avait pensé, nul doute que les adultes aussi. « Le problème, c’est que c’est une organisation mondiale... » Chuchota V plus pour elle-même que pour ses voisins. Elle ne précisa donc pas sa pensée, mais ce qu’elle sous-entendait par là c’est que le ministère anglais n’était sûrement pas le seul touché : MS évoluait au niveau mondial, ça les dépassait totalement. Elle avait tendance à l’oublier parce qu’elle était anglaise et qu’elle voyait surtout ce qui se passait à Poudlard… mais ça allait bien au-delà. La paix devait être mondiale ou ne pas être dans ce cas précis. Cette idée lui fila une légère migraine : ils feraient peut-être tous mieux de se remettre au boulot. En tant qu’élèves, apprendre le sortilège de projection était encore ce qu’ils avaient de mieux à faire.

{573}



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Nicolas Jones
Nicolas Jones
Professeur

Parchemins : 561
Âge : 26 ans
Actuellement : Professeur d'étude des runes


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyMar 11 Fév - 10:51

- Votre question est légitime Mademoiselle de Guise, mais vous donnez la réponse dans votre question : une projection n'est ni bonne, ni mauvaise, peu importe à la magie l'utilisation que nous en faisons. Prenons par exemple le sortilège du désarmement, si c'est vous qui l'utilisez, j'ose espérer que ce sera dans de bonnes conditions, si ce sont des membres de MS, ce sera sûrement pour faire le mal, mais le sortilège, lui, fonctionne exactement de la même manière. Encore une fois, la magie de MS n'est pas de la magie noire, qui plus est, ils désirent avant toute chose que la magie reste pure, trait caractéristique du bouleau. Ils sont convaincus d'avoir raison, la magie ignore si c'est le cas ou non. Donc Monsieur McGowan est dans le vrai, si ce n'est que le bouleau ne se trompe pas. De leur point de vue tordu, leurs intentions sont effectivement pures. Un bouleau n'est jamais qu'un arbre après tout.

Et il n'avait pas le même niveau de réflexion qu'eux. Tout simplement parce que la magie n'est pas une personne, elle ne peut pas réfléchir et juger - surtout pas selon leurs critères humains -, ce n'est pas son rôle. Autre point intéressant, soulevé cette fois par Noé Montgomery, l'utilisation des runes. C'était même la passion de MS pour les runes qui justifiait en grande partie que l'ancien serdaigle dirigea ce cours. Les runes étaient devenues le domaine de prédilection du jeune homme depuis qu'il s'était tourné vers le professorat, être assistant social ne lui ayant jamais rien apporté de bon.

- Pour être tout à fait exact, les runes contiennent le sort. Les cheveux permettent de le localiser, le bouleau à le protéger, la rune à le contenir... chaque élément a un rôle. Quant à leur utilisation fréquente par MS, il semblerait que ce soit plutôt parce que c'est un langage magique universel et que MS est une organisation mondiale. Les multiples concentrations de sens dans un seul symbole ont aussi un côté pratique, mais tout ceci est plutôt une supposition, seul le créateur de cette magie pourrait vraiment nous expliquer le pouquoi du comment.

Alan proposa une rune, c'était intelligent mais ce n'était pas celle-ci, sûrement parce que le voyage était moins important que la destination dans ce sortilège.

- Non, ce n'est pas celle-ci, même si je vois ce qui vous y a fait penser. C'est la rune Kenaz qu'il vous faudra utiliser car ce qui compte ici c'est la création, car la projection est un autre nous-même qu'il nous faut créer, c'est la partie la plus difficile de ce sort. Ce sera un peu plus simple néanmoins pour ceux qui savent déjà faire un patronus corporel.

Le patronus et le sort de projection avaient ceci de commun qu'il fallait extraire de soi pour créer quelque chose de plus. Heureusement, la plupart des élèves présents étaient dans les grandes classes, s'ils n'avaient pas tous étudié le patronus, ils avaient des bases solides. Nicolas s'inquiétait plus pour Douglas et Charlotte, un peu jeunes pour tout ça... mais le savoir c'est le pouvoir après tout, quelque soit l'âge.

- La coopération serait, en effet, la clef du succès ou, en tout cas, celle de la compréhension. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, vous vous en doutez mademoiselle Montgomery. Quant à la présence de traitres au sein du ministère... ce n'est pas l'objet de ce cours et c'est hors de mon domaine de compétence.

Même Minerva McGonagall n'aurait peut-être pas grand chose à leur dire sur cette question et elle était bien plus au fait des avancées du ministère. Il espérait donc que les élèves allaient se reconcentrer sur le cours car ils n'allaient pas tarder à pouvoir passer à la pratique.

Consignes
Le cours continue, les élèves prennent des notes, posent des questions, à mon prochain poste de Nicolas, ils passeront à la pratique. Merci de me préciser dans votre poste si votre personnage maîtrise le patronus corporel ou non.


Nicolas Jones

That's what I do : I read and I know things.

Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 342
Âge : 16 ans {01.07.1998}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyMar 11 Fév - 11:37

« Salut Jo’ » Erin avait regardé passé la française en se demandant vaguement pourquoi ses relations avec la rousse lui semblait toujours bizarrement tendues. Certes, la rouquine avait eu des déboires avec Noé et Erin faisait (ou avait fait) partie des proches du Serpentard, mais ça n’expliquait pas cette sensation désagréable que la métis ressentait quand la jolie rousse la regardait. Surtout qu’elle sortait avec Cole, ami de longue date d’Erin, donc c’était quand même étonnant. La brunette avait décidé, toutefois, de ne pas s’attarder sur le comportement de Jo tant qu’il resterait, à minima, correct. Elle avait bien assez à faire avec Victoire qui semblait toujours faire comme si elles ne se connaissaient pas alors qu’elles se côtoyaient depuis des années, sans compter cette tendance à se mettre toujours en avant. Comme si on pouvait oublier qu’elle était un cliché de blonde parfaite… Ou que Ted était amoureux d’elle. Non que ça rende jalouse Erin. La métis était très familière du sentiment de jalousie mais l’objet n’en était pas son petit ami. Pour son plus grand malheur, Erin ne parvenait pas complètement à oublier Noé. L’aspect positif à relever était quand même qu’elle était moins déprimée depuis la création du girlsband et le temps passé avec Ted. Une fausse relation amoureuse avait le don d’apaiser un peu son mal être par la distraction qu’elle représentait. Tout ça était très sain en plus : ce n’était pas comme si l’un et l’autre se cachaient des choses, non, non, ils faisaient équipe dans l’adversité. C’était une belle histoire d’amitié qui naissait à défaut d’amour, on avait déjà vu bien pire comme relation, Erin en était certaine (quoi qu’en pense Tempérance sur le sujet).

« Oui, oui, ça va. Tu sais comment c’est les cours... » Répondit-elle justement à son petit ami qui, toujours prévenant, attirait son attention pour qu’elle ne regarde plus un certain blond devant elle. Avec qui Noé flirterait-il sous son nez cette fois ? La question restait encore ouverte, suspens, suspens. « Et toi ça va ? Parce que bon, moi, de toute façon, cette histoire de sortilège de projection me met toujours un brin mal à l’aise. C’est avec ça que S me contrôlait... » Elle avait murmuré la fin à la seule intention de Ted. Il était très facile de se confier au jeune homme, elle s’en était rendu compte au fil des semaines. Elle espérait juste qu’elle ne le soûlait pas trop entre ses problèmes avec MS et ceux avec Noé. Elle ne voulait pas profiter de sa gentillesse même si c’était agréable d’avoir un soutien autre que Candys et Tempérance, trop impliquée dans les histoires avec Noé pour être de vrais soutiens pour elle (et Erin ne leur en voulait évidemment pas!).

« Salut Victoire. » Erin n’était pas étonnée qu’elle soit là, mais c’était à son tour d’être un soutien pour Ted dont elle pressa gentiment la main pour lui rappeler qu’elle était là. « Je ne suis pas sûre qu’il faille faire des binômes pour ce cours... » Hasarda-t-elle prudemment, ce qui se révéla vrai d’ailleurs, le cours se voulant dans un premier temps purement théorique. Il sembla toutefois que Victoire préférait s’éloigner. Bon. Noé devant, eux au fond, et encore derrière Victoire. Si ce n’était pas le cours de l’impossible, qu’est-ce que c’était hein ?

« Bonjour Peony, ça va bien et toi ? Il faudra qu’on se voit pour la prochaine choré ! » Sourit Erin à sa camarade préfète. Peony ne faisant pas partie de Sterne au préalable, Erin lui montrait les chorégraphies en détail avant les répétitions de groupe. Cela faisait gagner du temps à tout le monde et évitait que Victoire ne lâche quelques remarques sur leurs avancées… elle ne disait jamais rien contre Erin, ce n’était pas ça, mais la métis restait toujours sur ses gardes pour la bonne santé de son girlsband encore balbutiant mais très prometteur.

La brunette suivit ensuite des yeux le petit manège de Quino. « Qu’est-ce qui lui prend ? » Demanda-t-elle à Ted dans un souffle. On ne pouvait pas dire que ce soit vraiment le genre de Kostas de lancer des compliments comme ça… on parlait quand même du gars qui s’était fait prendre au bal de Noël pour tentative de sabotage…

Heureusement, le cours débuta et apaisa toutes les tensions – qu’Erin était peut-être la seule à ressentir, la faute à son hypersensibilité ? -. Elle regretta évidemment que Tempérance ne se soit pas mise avec Ted et elle mais dans le fond c’était peut-être mieux comme ça, avoir Noé, Tempérance et elle dans une même pièce avait des airs du bal catastrophique qui avait tout brisé (et surtout son coeur). Erin ne participa pas, luttant contre les bouffées d’angoisse qui montaient irrépressiblement en elle quand il était question de MS. Sans parler de la dernière intervention de Candys… Erin devait admettre qu’elle y avait songé plus d’une fois tant tout finissait par échouer à chaque fois… mais c’était encore plus terrible de l’entendre dire à haute voix par quelqu’un d’autre. Elle en arrêta de prendre des notes, malgré toutes les choses nouvelles que le professeur Jones lui apportait au sujet du fameux sortilège. Erin s’ébroua discrètement, essayant de se rappeler un point positif : même si elle n’était pas très joyeuse de caractère, elle savait lancer un patronus corporel, donc le sortilège de projection serait à sa portée. Positive. Po-si-ti-ve !

{904}
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 178
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyMar 11 Fév - 20:27

Teddy était arrivé en cours parmi les premiers : il vit donc bon nombre d'élèves défiler tandis qu'il bavardait tranquillement avec Erin, et que Jo' répondait à ses (honnêtes) questions par des regards et de vagues gesticulations qui n'auraient pas impressionnés le mime Marceau. Mais Jo' fut rapidement rejointe par Derek Bradford, et Teddy se détourna de son amie qui était décidément d'étrange humeur avait-elle tué Tempérance et planqué le corps derrière un gros arbuste, se concentrant sur Erin et l'effet que la proximité de Noé risquait d'avoir sur elle.

« Moi ça va toujours. » répondit-il aisément, adressant un sourire à Erin - ne pas penser à Hartley, ne pas penser à Hartley -, poursuivant : « Mince c'est vrai. Peut-être que ça t'aidera un peu d'au moins comprendre comment elle faisait ? Ça pourrait te permettre de tourner la page en quelque sorte... Même si ça ne sera jamais aussi satisfaisant que d'envoyer un bon vieux maléfice dans la face de Blomberg. » convînt-il raisonnablement. S'il s'était appliqué à parler à la même hauteur que sa petite-amie lorsqu'il était question du sujet plus sensible, il s'était en revanche bien gardé d'étouffer le nom de la grande cheffe de MS. De toute façon, il était déjà identifié comme membre de la BAM, et s'il y avait effectivement des espions au Ministère ou à Poudlard - comme Candys l'évoquerait d'ailleurs quelques instants plus tard - il considérait qu'il était probablement déjà foutu. Il ne put néanmoins pas en ajouter davantage pour réconforter Erin, interrompu par l'arrivée fracassante de Victoire dont il avait précédemment guetté la venue.

Si elle salua cordialement Erin, Teddy avait flairé l'entourloupe avant même que le regard de la blonde ne se pose à nouveau sur lui, pour l'enguirlander de manière très publique. Tout dans la démarche de Victoire indiquait qu'elle lui en voulait. Le Poufsouffle fronça les sourcils. « Le prof n'a rien dit pour l'instant. » acquiesça-t-il aux paroles d'Erin, comme souvent bien plus apaisé que sa meilleure amie. « Et il reste une place à côté de moi. » ajouta-t-il en désignant du pouce la table située à côté de lui. Mais Victoire était partie pour lui en vouloir, et sans lui demander son reste, la blonde déclara avec des accents dramatiques qui attestaient de la valeur inestimable qu'elle pourrait avoir pour l'une des pièces de Dominique, qu'elle irait se trouver un autre binôme. « Ok... » marmonna-t-il en secouant la tête, incrédule. Comprenant difficilement ce qu'il avait pu faire de mal, le jeune Métamorphomage échangea un regard incertain avec Erin, avant de se tourner vers l'entrée de la salle, où Quino était apparu. Le brun se lança rapidement dans un manège des plus étonnants (et tout aussi publique que les récriminations de Victoire...), qui s'acheva par un compliment semi-beuglé à l'adresse de la blonde, justement. Par Merlin, qu'est-ce qui se passait dans cette salle de classe ?

« Pas la moindre idée... » répondit-il quand il se fut à nouveau tourné vers Erin, après avoir observé les agissements de son cadet. Se pourrait-il que Quino soit tombé sous le charme de Victoire à son tour ? Ou le greco-argentin était-il soudainement devenu particulièrement sensible au charme de Vélane ? Une diminution de ses défenses immunitaires, peut-être ? Plutôt Quino que Hartley, supposa Teddy, même s'il aurait simplement préféré que tout le monde se calme trois secondes. Visiblement, c'était déjà trop demander, car à peine formulait-il cette pensée que Tempérance débarquait en catastrophe dans la salle, affichant un air de porte de prison peu caractéristique, et - il le nota avec la même vigilance que Jo' -, le col tâché de sang. « Je me demande ce qui lui est encore arrivé... » chuchota-t-il à Erin en désignant la blonde d'un mouvement de menton. Elle ne paraissait pas présenter de blessure externe : il supposait que c'était déjà un bon point ?

Fort heureusement, le professeur Jones vînt (enfin) les tirer de tous ces égarements, leur posant plusieurs questions qui suscitèrent des réponses animées de la part de membres de la BAM. Teddy esquissa un sourire ravi à l'évocation des Patronus corporels. Il maîtrisait le sort, ce qui signifiait visiblement qu'il aurait plus de facilités à apprendre l'enchantement utilisé par MS. Il n'avait plus qu'une hâte : commencer la partie pratique du cours.

[ 716 ]
Revenir en haut Aller en bas

Cole Prinston
Cole Prinston
Serdaigle

Parchemins : 241
Âge : 17 ans (août 1997)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyJeu 13 Fév - 10:17

Cole avait pris place aux côtés de sa petite amie mais ils furent bientôt rejoint par sa meilleure amie, Ringo, qui se retrouva au bout de leur rangée, avec Derek. Or, la Serdaigle n’était pas la plus grande fan du capitaine des vert et argent. Cole était rassuré de voir que le Serpentard ne faisait pas l’unanimité : il avait été tellement désappointé quand Candys avait commencé à sortir avec ce rustre. Notons que son inimitié pour l’américain datait d’avant cet épisode, le Serdaigle n’ayant absolument jamais compris comment Julian pouvait être aussi proche d’un garçon comme Derek, aussi prétentieux que son ami pouvait être modeste. Il faut dire qu’être la victime de MS ramenait à la réalité, il n’en connaissait aucune qui se soit vantée après un tel épisode. Erin en était même ressortie avec une estime d’elle-même incroyablement basse… un regard vers l’arrière de la salle lui apprit que son amie était avec Ted et que les deux jeunes gens étaient très complices. Dommage que, comme beaucoup des personnes présentes dans la pièce, Cole ne croit pas du tout à l’avenir de cette relation. Ted était très sympa pas comme Derek donc mais son histoire obscure avec Victoire n’augurait rien de très bon pour Erin, sans compter qu’inversement, la métis ne paraissait pas avoir oublié Noé.

Cole préféra laisser les histoires compliquées de ces camarades (et encore, il n’avait pas jeté un œil vers d’autres endroits de la salle où les humeurs étaient dangereuses elles aussi…). Le cours était maintenant bien avancé et Cole souligna quelques mots importants dans ses notes. Il savait faire un patronus corporel donc il ne s’inquiétait pas trop pour la suite mais il tourna quand même la tête vers les plus petits élèves présents, à savoir Charlotte et Douglas, qui seraient sûrement en difficulté.

« Mais… professeur Jones… si la coopération permettait de débusquer des traîtres, pourquoi les Ministère ne le font pas ? » Le brun fronçait les sourcils. Il avait bien compris que leur professeur voulait changer de sujet mais ils avaient finalement rarement l’occasion d’avoir l’avis des adultes. La Brigade faisait ses petites affaires dans son coin, et le Ministère dans le leur, ils n’échangeaient pas vraiment, sauf quand les aurors leur faisaient passer des interrogatoires après leurs missions (aux réussites variées).

Cole devait avouer que les paroles de Candys l’avaient troublé. Il y avait bien déjà pensé lui aussi, mais il avait à chaque fois repoussé cette idée parce qu’il avait confiance en leur ministre, une véritable héroïne de la guerre contre les Mangemorts… sans parler de leur directrice qui devait bien connaître la plupart des sorciers anglais. Cela paraissait étrange qu’elles n’arrivent pas à débusquer les traîtres, non ? Ou, en tout cas, c’était une idée effrayante. Non pas que Cole se sente en sécurité ici ou ailleurs… après tout, Poudlard avait été envahi et Payton, Erin, Julian et même mademoiselle Strue étaient les preuves vivantes que le danger était partout. Il y avait aussi eu les enlèvements temporaires d’enfants sur Traverse et le fait qu’Ilvermorny soit encore sous la coupe de MS… bref, cela faisait peur, mais tout bien réfléchi ce n’était pas surprenant.

{527}


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 158
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptySam 15 Fév - 20:37

Fiona adressa un sourire ravi à Vanellope : « Je sais bien. Il est encore temps tu sais ? Je peux virer quelqu'un de mon dortoir. » proposa-t-elle en haussant les sourcils, avant de se pencher pour sortir un parchemin et un stylo de son sac. Le cours n'avait pas encore commencé, mais a priori cela ne saurait tarder. « Qu'est-ce qu'elle a fait ? » demanda-t-elle en retour à la remarque chuchotée par son amie, tournant peu discrètement la tête pour apercevoir la capitaine de l'équipe de Quidditch de Gryffondor. Fiona savait que V entretenait une relation un tant soit peu tumultueuse avec sa camarade de dortoir, que la blonde était amenée à côtoyer bien plus régulièrement depuis qu'elles avaient toutes les deux rejoint Magic Mix. Si elle s'entendait de manière cordiale avec Victoire, elle pouvait aussi comprendre l'agacement latent de V : la Française pouvait se montrer un brin... théâtrale, trait qu'elle ne partageait pas avec Fiona, et encore moins avec V.

La Serdaigle avait ramené son attention vers V lorsque Jensen McGowan fit une apparition plutôt inattendue, et vînt s'asseoir au bout de leur rangée, à côté d'Alan. Le Serpentard, tout comme Fiona, n'appartenait pas à la BAM. Mais sa présence au cours demeurait plus étonnante que celle de Fiona. Ce n'était pas comme si elle ne se sentait pas concernée par les actions de la BAM. Elle s'était juste considérée comme un trop gros poids à traîner par ses amis jusqu'à maintenant. Le gain qu'apporterait sa présence serait minime par rapport à l'investissement requis. Mais McGowan, lui, était connu pour ne pas avoir les Nés-Moldus en haute estime, et ce même si le Serpentard se trouvait dans l'année inférieure à la sienne - comme V. Elle sourit avec amusement aux salutations lancées par V, mettant très justement en lumière le fait que McGowan les avait superbement ignorées, ajoutant un « Salut ! » à la cantonnade tandis que le Serpentard s'installait.

Elle fronça les sourcils. « Il a dit mon nom, non ? » chuchota-t-elle à V, clairement ennuyée. McGowan était le meilleur ami de Peony, elle le voyait donc régulièrement apparaître à la sortie de leurs répétitions, mais le Serpentard mettait un point d'honneur à l'ignorer - comme il venait tout juste de le faire -, ce qui était tout à fait malpoli. Elle ne le connaissait ni d'Eve ni d'Adam. La snobait-il parce qu'il la jugeait indigne de sa petite personne ? Elle se sentit frustrée qu'il se trouve aussi loin : elle ne pouvait pas l'alpaguer sans que tous les élèves alentours l'entendent, et si elle n'était pas timide, elle ne tenait pas non plus à s'illustrer en agressant irrationnellement le petit prince de Serpentard en plein cours. Ravalant donc son agacement, elle se concentra plutôt sur les paroles du professeur Jones, qui prit la parole suite aux arrivées successives de Prudence Faraday, Tempérance Biel et Viska Spingate.

Elle frissonna à l'idée que le Ministère puisse être infiltré. Après tout, ça avait été le cas lors de la dernière guerre, qui disait que ça ne pouvait pas être arrivé à nouveau ? Cela expliquerait certainement que MS paraisse toujours avoir plusieurs coups d'avance sur tout le monde, mais c'était aussi particulièrement effrayant. Elle leva la main. « Mais c'est possible, non ? Ou Poudlard ? Les Mangemorts recrutaient des élèves, non ? » insista-t-elle en fixant le professeur Jones des yeux. Elle ne pouvait pas croire qu'il ne sache rien, il faisait partie du corps professoral, après tout. Et tant qu'ils parlaient d'espions, il n'était pas question de produire de Patronus corporel tout de suite, ce dont elle était de toute façon incapable, aux dernières nouvelles.

[ 612 ]
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1088
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyLun 23 Mar - 1:27

S’il y avait bien une caractéristique que Victoire ne possédait pas, c’était la discrétion. Elle avait beau se moquer allégrement de la capacité de sa petite-sœur à déclamer des répliques théâtrales à tout bout de champ, Vic n’était pas en reste niveau bruit. Il fallait toujours qu’elle parle et qu’elle rigole fort. Si on remarquait son physique, son charme et son charisme qu’elle devait à son sang de Vélane, on ne pouvait pas non plus manquer sa personnalité bruyante et exubérante. Ce n’était pas tant l’envie d’être remarquée, même si cela jouait un tantinet, mais simplement son caractère. Mais aussi la trace de son éducation. Evidemment, tous les Weasley n’étaient pas aussi excessifs qu’elle et heureusement pour le cœur de mamie Molly mais les repas de famille n’avaient jamais manqué d’animation. Victoire avait grandie dans cette atmosphère et tout comme la fierté, la détermination et la compétitive, elle tirait son impétuosité de sa famille.

La petite lionne avait laissé parler sa spontanéité et sa colère, encore une fois. Encore une fois cette année. Lorsqu’Erin lui fit remarquer que le professeur Jones n’avait pas parlé de binômes, elle se contenta de lui jeter un regard qu’elle espérait le moins méprisant possible. Binôme, duo, partenaires de table, qu’importe le terme. Vic voulait juste passer un moment de plus avec Teddy mais ce dernier lui avait préféré la compagnie de sa petite-amie. La blondinette fixa la place libre à côté de son meilleur ami lorsque celui-ci la désigna –tout plutôt que de voir ses doigts qui se mêlaient à ceux d’Erin. Elle se sentait trahie, blessée et surtout triste, incroyablement triste. Et comme à son habitude, elle cachait tout cela derrière une rage excessive. Mais que même Teddy ne parvenait pas à voir derrière ce maque ne faisait que lui égratigner le cœur encore plus. « Ce n’est pas le problème » souffla-t-elle avant d’ajouter plus fort : « Je vais vous laisser tranquille. » Et elle décampa rapidement, peu désireuse de s’imposer le tableau douloureux de Teddy et d’Erin aussi unis.

Victoire s’était donc assise au fond de la salle, le plus éloignée possible de Teddy, et surtout de la vision qui lui serrait tant le cœur, celle de le voir avec sa copine. Elle était occupée à ruminer sa colère et à fixer le dos de son prétendu meilleur ami d’un regard si noir que s’il avait pu jeter un sort, elle n’aurait pas donné cher de la peau du Poufsouffle, lorsqu’une voix familière retentit à côté d’elle. Sa mauvaise humeur s’envola aussitôt. Elle tourna vers Quino un visage rayonnant. Elle ne savait pas trop pourquoi le greco-argentin se mettait soudainement à la complimenter mais Victoire ne crachait jamais sur un compliment. « Salut Quino ! Merci, t’es chou. Et oui, assieds-toi à côté, on va bien rigoler ensemble ! » Vic avait parlé aussi fort que le garçon le duo le plus discret de Poudlard. Elle ne pouvait pas rendre jaloux Teddy avec Quino, elle le savait bien. Le garçon était très mignon dans son genre mais Teddy savait bien qu’elle le considérait uniquement comme un bon copain. Mais si ça pouvait le titiller ne serait-ce qu'un peu...

Lorsque le professeur Jones leur posa plusieurs questions et que Quino lui souffla une partie d’une réponse, un bouillon de malice scintilla dans les yeux clairs de Victoire. « Joaquín Kostas n’est donc pas qu’un fauteur de troubles, qui l’eût cru ? Ne t’inquiètes pas, je ne révélerai pas ton secret » lui répondit-elle, amusée. Mais le professeur la devança et Vic, qui participait pourtant d’ordinaire beaucoup aux cours n’ouvrit pas la bouche, encore sous le coup de la trahison n’ayons pas peur des mots de Teddy. En plus, elle ne maîtrisait pas encore bien le sortilège de Patronus corporel et que cette technique leur soit utile pour l’apprentissage du sort de Magicis Sacra la déprimait quelque peu. Elle se demanda vaguement quelle forme son Patronus aurait mais, reportant son regard sur le dos de Teddy, elle savait au fond d’elle-même qu’elle connaissait déjà la réponse.

[675 mots]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 308
Âge : 15 ans (05/10/1999)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyMer 25 Mar - 22:46

Peu intéressée par la partie dans les épisodes précédents du cours donné par le professeur Jones, Viska en profita pour observer ses camarades. La plupart, si ce n’était tous, était membre de la petite brigade que Prudence et elle avaient formée après la mise à sac de Serpentard. Bien entendu, malgré leurs divers succès, elles n’avaient jamais été félicitées par les adultes. Ils ne pouvaient pas approuver ouvertement que des élèves fassent le travail du ministère… même si ce n’était pas la première fois que ça arrivait. La génération de sa tante avait fait exactement la même chose, plusieurs parents des élèves actuels étaient des héros et c’était loin d’être fini avec l’arrivée des enfants Granger-Weasley et Potter dans les années à venir. Viska avait un très puissant besoin de reconnaissance qui demeurait inassouvi. Elle se demandait si Prudence ressentait la même chose qu’elle. Elles étaient toutes les deux dans cette histoire depuis le début, elles s’étaient battus, avaient résolu des énigmes, parcouru le château en long et en large à la recherche d’indices…

Viska soupira, du fond du cœur… elle avait hâte de passer à la pratique, même si l’annonce d’un pré-requis de maîtrise du patronus corporel la fit grimacer. Ils l’avaient abordé en défense contre les forces du mal mais elle ne parvenait qu’à créer un petit bouclier lumineux qui ne ferait pas bien mal à un détraqueur… Leur professeur lui disait que son problème était qu’elle ne parvenait pas à se concentrer sur son souvenir heureux, elle se dispersait trop. Pourtant, de moments joyeux, sa vie n’en avait jamais manqué. Sa mère s’était mariée quand sa fille était encore un bambin avec un homme charmant qui l’avait adoptée et était devenu son père. Elle avait été gâtée, choyée, aimée… une fois à Poudlard, elle s’était faite des amis et s’était rapidement intégrée dans sa maison.

Mais si elle avait effectivement été toujours heureuse, elle n’avait aucun moment marquant qui le soit plus qu’un autre. C’était un peu comme si elle avait toujours vécu dans un vaporeux nuage, protégée par tous les adultes de son entourage, mais protégée aussi de la plupart des émotions fortes. Finalement, l’instant le plus marquant de son existence n’était pas un souvenir heureux… Il s’agissait du jour où le professeur Montgomery-Bones lui avait appris que son père, le biologique, pas le vrai qui l’avait vu grandir, était un mangemort en fuite qui avait passé un certain temps à Azkaban avant que la prison ne soit libérée par Voldemort, même pas parce qu’il était un soutien du mage noir, mais parce qu’il frappait sa petite sœur. Soeur qui était donc sa tante et qui vivait à Pré-au-lard. Une famille sorcière qui l’avait bien accueillie malgré tout ce passif, et Viska était devenue plutôt proche de sa tante et de ses cousins. Elle avait même trouvé l’histoire de sa famille sorcière passionnante. Ses parents moldus avaient passé du temps dans le petit village sorcier l’été, c’était encore de beaux moments supplémentaires à ajouter au fil de ses souvenirs… mais toujours pas de patronus corporel.

Viska espérait que, le mécanisme du sortilège de projection étant un brin différent, elle puisse quand même apprendre ce sort. Sinon, elle aurait perdu son temps…

{535}


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager.
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 199
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyJeu 26 Mar - 11:23

"Si seulement..." Soupira la lionne en repoussant quelques mèches de cheveux indisciplinées qui lui tombaient dans les yeux. Elle ne releva pas que, même si elle avait été répartie chez Serdaigle, elle n'aurait pas été dans le dortoir de son amie. Elle aurait été plus probablement dans celui de Dahlia, ce qui aurait été quand même vachement mieux qu'avec Victoire. Certes, V pouvait, par moment, apprécier la blonde. Elle la considérait même parfois comme une bonne amie, mais ses sautes d'humeur fatiguait la brunette qui était, pour sa part, quelqu'un de plutôt égale côté humeur. Mature, solitaire et responsable du fait de sa situation familiale, V avait du mal à comprendre cette passion qui habitait chacun des actes de sa camarade de dortoir. Si encore ça l'amusait, mais même pas, Victoire faisait les montagnes russes émotionnelles perpétuellement mais elle en souffrait plus qu'autre chose. V passait donc une bonne partie du temps à faire semblant de l'écouter... de toute manière, ça tournait toujours un peu autour des mêmes éléments : Ted, son formidable meilleur ami qui l'abandonnait, Erin, la voleuse du dit meilleur ami, Joséphine, la traîtresse qui avait tout gâché, Dominique, la petite soeur qui n'écoutait pas ses sages conseils, Alfie, le beau blond qui était si charmant (point valable pour n'importe quel garçon sur ces quatre dernières années qui acceptait de lui faire des yeux de merlan frit assez longtemps pour que Victoire elle-même daigne accorder son attention à ce brave garçon)... et elle en oubliait sûrement. A côté de ça, Victoire se désintéressait de Vanellope, pour tout dire, la brunette n'était même pas sûre que sa camarade de dortoir sache orthographier correctement son prénom entier (ce qui la reléguait au même rang que son père, incapable depuis toujours de savoir s'il fallait deux L ou deux P). Ce n'était ni propice à une amitié sincère, ni à inciter V à une certaine forme de tolérance. D'autant que Victoire ne trompait personne s’agissant de Ted : cela valait-il la peine de se rendre aussi malheureux pour une histoire d'amour ? Après tout, elles finissaient mal e général, n'était-ce pas ce que leur enseignait la chanson ? "Oh tu sais, comme d'habitude... Lupin est avec sa copine alors Vic' est contrariée." Persifla entre ses dents la brune qui ne craignait qu'une chose : retourner au dortoir le soir même alors que ce cours n'augurait pas de très bons moments pour sa chambrée.

Et puisqu'on en était aux casse-pieds de l'école, Jensen en tenait lui aussi une sacrée couche (mais dans un genre plus prompte à provoquer éventuellement la colère bien réelle de V s'il avait des mots envers Fiona). Toutefois, si elle avait bien perçu le nom de son amie dans sa bouche, elle n'avait pas de contexte. "Je crois oui, mais je ne sais pas pourquoi. Il n'avait peut-être pas envie d'être aussi près de nées-moldues ? Tu sais comment il est..." Heureusement que tous les sorciers n'étaient pas Jensen car Fiona et elle auraient vraiment été des pestiférés !

Le cours commença et se poursuivit sur un mode légèrement angoissé ça tombe bien, c'est de saison. V resta silencieuse dans le reste des échanges. Elle prenait consciencieusement des notes sur tout ce que le professeur Jones avait dit sur le sortilège. V était plutôt douée en sortilèges, elle s'en était honorablement sortie lors du cours de défense contre les forces du mal dans lequel ils avaient étudié le patronus au début de la quatrième année. Ayant l'habitude de faire le tri dans ses pensées, elle avait facilement mis le doigt sur un souvenir heureux. Pour Vanellope, c'était un de ses anniversaires au cours duquel toute sa famille avait été réunie (seule fois de sa vie où ça avait été le cas). V étant particulièrement résiliente, elle n'avait gardé que l'aspect heureux de ce souvenir, gommant le fait que son aspect exceptionnel était du aux défaillances paternels.

Maintenant que la théorie semblait bouclée, elle avait hâte de passer à la pratique !

{662}



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Joaquín Kostas
Joaquín Kostas
Poufsouffle

Parchemins : 71
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 EmptyJeu 26 Mar - 15:13

Quino n'était pas du genre à offrir des compliments à tout-va, preuve qu'il avait un peu perdu les pédales avec toute cette histoire concernant Dada. De toute façon, le jeune sorcier était quelqu'un de plutôt imprévisible et il avait bien le droit de dire aux jolies filles qu'elles l'étaient, sans rien espérer derrière. Il était loin d'être un professionnel en amour mais il se sentait juste un peu mal à l'aise en voyant la préfète des Serdaigle en compagnie d'un prédateur comme Noé. Le Poufsouffle ne connaissait pas personnellement le sixième année, mais il savait qu'il traînait avec une bande de gros dragueurs, du coup, il en était rapidement venu à la conclusion que le blondinet en était un aussi. Quoi qu'il en soit, le Poufsouffle appréciait la compagnie de Victoire, alors autant faire d'une pierre deux coups, surtout que, aux dernières nouvelles, Victoire avait aussi des raisons de rendre Teddy jaloux. Elle accueillit donc son camarade de classe avec beaucoup d'enthousiasme et Quino sut qu'il avait fait le bon choix en allant s'asseoir à côté de Miss Poudlard. « Ca, tu l'as dit ! » assura-t-il à son amie, après avoir pris place.

Une fois assis, Quino coula un regard vers Dahlia et remarqua que celle-ci n'avait même pas daigné se retourner pour être témoin du cinéma qu'il avait montré à toute la classe. Le jaune et noir soupira et décida de ne pas s'attarder plus encore sur cette action vaine. Par la suite, plusieurs élèves firent leur entrée dont Prudence et Tempépé, qui affichaient toutes les deux un air blasé. Le quatrième année se dit qu'il faudrait qu'il aille voir cela de plus près quand le cours serait terminé, histoire de mettre en place une stratégie pour leur redonner le sourire. Après tout, c'était ça le réel rôle du sorcier à Poudlard. Ce n'était sûrement pas de briller par ses notes en cours. Cependant, aussi surprenant que cela puisse paraitre, le jeune Kostas avait la réponse à l'une des questions du professeur. Dahlia avait d'abord donné une partie de réponse et Quino, préférant garder sa fidèle image de cancre, avait décidé qu'il était plus sûr de partager ses connaissances à Victoire au lieu de s'afficher devant tout le monde - alors qu'il venait clairement de s'afficher deux minutes plus tôt, mais dans un contexte tout autre. Joaquín Kostas restait lui-même et il ne comptait pas se transformer soudainement en élève modèle. Il y avait une raison pour laquelle il portait une certaine attention à la BAM, c'était simplement parce que ce n'était pas un cours obligatoire. Lutter contre le mal, c'était forcément plus intéressant que d'écouter un enseignant étaler ses connaissances pendant des heures. « C'est juste que la BAM, c'est plus intéressant qu'un cours. Ne te fais pas des films ! » lui répondit-il en souriant. Elle l'assura qu'elle ne révèlerait pas son secret et Quino tenta d'imaginer comment elle réagirait si elle apprenait l'identité de son crush. Aux dernières nouvelles, les deux jeunes filles n'étaient pas réputées pour être les meilleures amies du monde. De toute manière, ce secret en question était bien gardé avec Alan, du moins, c'est ce que le gréco-argentin espérait.

Il tâcha quand même d'être attentif à ce que disait le professeur Jones. On parlait quand même d'une nouvelle forme de magie, ce qui avait de quoi attiser la curiosité de Joaquín. Néanmoins, quand l'enseignant mentionna le patronus corporel, Quino soupira à nouveau ; étant une brèle en cours, il ne parvenait même pas à créer un simple patronus, alors un patronus corporel, c'était inespéré. Il espérait que cela ne l'handicaperait pas trop dans l'apprentissage du sortilège de projection.

[653]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Apprendre le sortilège de projection.   [THEME] Apprendre le sortilège de projection. - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Apprendre le sortilège de projection.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours d'Etude des Runes-
Sauter vers: