AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -33%
Microsoft Manette Xbox One sans fil
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Perdus [ Victoire ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 178
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyDim 26 Jan - 18:11

Perdus
Victoire & Ted

made by black arrow


Ted était étendu sur son lit, dans le dortoir des garçons de Poufsouffles de sixième année. Sa jambe droite pendouillait tristement en dehors de celui-ci, tandis qu'il croisait sereinement les bras derrière sa tête. Et puis, un oreiller vînt atterrir droit dans son visage.
« Hé Lupin, tu t'endors ou quoi ? A ton tour de tirer une carte ! »
Le grand Poufsouffle de sixième année se redressa, attrapant la bouteille de Whisky Pur-Feu que lui tendait Freddie, un brun maigrichon au sourire enjoué. Il croisa le regard d'Allistair sans grande conviction et reprit sa place dans le cercle. On était vendredi soir, et Freddie - toujours dans les bons plans -, avait décidé de leur faire découvrir un jeu auquel il jouait habituellement avec son groupe d'amis moldus. De manière inattendue, Freddie devenait très compétitif lorsqu'il était question de jeux d'alcool. Pour l'heure, Teddy s'en était plutôt bien sorti, et s'il avait un peu bu, ses sens n'étaient pas particulièrement altérés pour autant.
Il tira un deux de pique noir, et son regard passa sur ses camarades de dortoir, avant de désigner Jim du doigt. « A toi de boire Jimmy ! » Il ne remarqua pas les signaux d'alerte envoyés par Allistair, ni  les airs d'huître que Jimmy affichait depuis quelques instants. Une gorgée de Whisky Pur-Feu et il se redressait précipitamment, avec pour direction les toilettes. Freddie poussa un soupir exaspéré. La fête était finie.

Conscient qu'il ne pourrait pas s'endormir de sitôt, Teddy descendit dans la salle commune, où plusieurs élèves étaient encore occupés à papoter. Les mains fourrées dans les poches de son pantalon de pyjama, il jeta un œil à l'horloge de la salle commune, et constata que l'heure du couvre-feu était légèrement dépassée. Il ne savait plus qui se chargeait des rondes côté préfets ce soir-là, se pouvait-il que ça soit Prudence, ou Lucas ? Le mieux aurait été qu'il s'agisse de Graham, car son ami l'aurait certainement couvert - ils avaient un passif dans le domaine des dérogations au règlement de l'école. Le plus embêtant serait de tomber sur l'une des jumelles Lloyd, qu'il connaissait moins - surtout celle de Serdaigle, qui affichait toujours des airs si sévères -, encore qu'il pensait pouvoir s'en sortir, même dans cette éventualité-là. Le vrai problème demeurait alors - comme souvent - Rusard, mais le jeune homme se sentait d'humeur imprudente. Ils avaient récemment dépassé la date anniversaire de la bataille de Poudlard (et l'anniversaire de Victoire), et il était encore dans cet état d'esprit étrange qui accompagnait cette période. Peut-être que c'était stupide, mais l'alcool aidant, il avait pris sa décision.

Il sortit de la salle commune, baguette illuminée, et s'immobilisa, écoutant attentivement les bruits de la nuit. Mais pour l'instant, pas d'âme qui vive en vue. Les sous-sol de l'école n'invitaient pas vraiment à la balade, surtout le soir. Il laissa ses pas le guider jusqu'au Hall, où il s'arrêta, pensif. Il se serait bien baladé dehors, par un temps de mai qui restait frais la nuit, mais supportable. Cela dit, se promener dans le parc de l'école serait sûrement la chose la plus stupide qu'il puisse faire : marchant sur les étendues d'herbe non abritées, il deviendrait une cible extrêmement facile pour les yeux acérés du concierge de l'école. Il tourna la tête vers les escaliers, et grimpa les étages sans trop réfléchir. Il atteignait le septième étage lorsqu'il prit vraiment conscience de ce qu'il faisait et s'arrêta à nouveau. La salle commune de Gryffondor était toute proche. Victoire et Alfie, Victoire et Alfie, Victoire et Alfie.... Il fronça les sourcils et fit volte-face, se retenant de justesse de pousser un cri de biche effarouchée en apercevant quelqu'un face à lui. Son cœur battant à tout rompre, il fut soulagé de n'avoir laissé échapper qu'un vague « Mais qu'est-ce que - » mécontent avant de s'arrêter, surpris. Victoire se trouvait face à lui. Ou bien, il avait de sacrées hallucinations, et il aurait deux mots à dire à Freddie, avec sa soi-disant bouteille de Whisky Pur-Feu.

« Vic ? » Il passa distraitement la main dans ses cheveux bleus, luttant contre la vague de sentiments contradictoires qui s'était abattue sur lui à la vue de sa meilleure amie. Meilleure amie qui lui avait tapé un scandale magistral en cours optionnel avec le professeur Jones, devant sa petite-amie et toute la BAM, qui flirtait outrageusement avec ce crétin de Hartley qui draguait tout ce qui bougeait, et qui n'était pas digne d'elle. « Tu fais quoi ? » demanda-t-il automatiquement, même si sa propre présence en ces lieux n'avait rien de tout à fait explicable. Il se demanda si elle était allée voir Hartley, puis poussa cette pensée loin de son esprit, dégoûté par la vitesse à laquelle son esprit semblait tirer ce type de conclusion dernièrement.


Dernière édition par Ted Lupin le Dim 26 Jan - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1088
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyDim 26 Jan - 23:05

Victoire & Ted

Les mois passaient et Victoire ne vivait toujours pas mieux le couple de Teddy et d’Erin, bien au contraire. Au début, quand son meilleur ami avait commencé à sortir avec cette fille insignifiante, Vic s’était dit que ça ne durerait pas. Il finirait par se rendre compte qu’elle était aussi ennuyante que Binns et il la laisserait tomber. Il finirait par lui revenir. Mais Erin s’était occupée de lui lorsque Teddy ce faible avait attrapé la grippe sorcière ce qui avait rendu Victoire complètement folle, et le garçon était resté avec elle. La jeune fille commençait à penser qu’elle serait celle qu’il finirait par laisser tomber, malgré ses belles paroles du bal. Ils passaient pourtant toujours du temps ensemble mais Vic sentait confusément que quelque chose avait changé entre eux. Peut-être que c’était encore sa paranoïa qui parlait pour elle, occultant toute la partie raisonnable de son cerveau si si je vous assure elle en a une. N’empêche qu’entre Tempérance et Jo, et maintenant Erin, Victoire avait l’impression de partager Teddy avec beaucoup trop de personnes et elle détestait ça. Elle savait qu’il était temps qu’elle grandisse un peu -elle venait d'avoir quinze ans par Gryffondor !-, qu’elle prenne de la maturité et qu’elle cesse d’agir comme une gamine à qui on avait piqué son jouet préféré. Teddy n’était pas un objet, il avait tout-à-fait le droit d’avoir des amies (même si elles étaient beaucoup trop jolies au goût de Victoire) et d’avoir une copine (même si Vic était 100% sûre qu’Erin ne convenait pas du tout à Teddy).

Mais c’était beaucoup plus facile à penser qu’à l’appliquer. La petite rouge et or savait bien qu’elle avait promis de calmer ses crises d’hystérie et pourtant, ça ne l’avait pas empêché d’enguirlander Teddy devant une classe remplie de leurs amis et camarades, et du professeur Jones par-dessus le marché. Mais elle n’avait pas pu ne pas s’exprimer. Victoire restait Victoire, une fille spontanée, qui ne réfléchissait généralement pas aux conséquences de ses actes José s’en souvient encore. Elle était tellement frustrée et triste car elle avait l’impression que Teddys s‘éloignait d’elle. Et constater qu’il préférait être en binôme avec sa copine, alors qu’ils étaient déjà dans la même année, plutôt qu’avec elle dans ce qui avait été, et serait sûrement, leur seul cours commun à Poudlard avait été l’ingrédient qui avait fait déborder le chaudron. Victoire en avait été incroyablement blessée, elle s’était sentie trahie et abandonnée. Si elle rongeait son frein précédemment par rapport à Erin, c’était désormais pire. Elle avait l’impression qu’elle allait éclater à chaque seconde qui passait et elle ne pouvait même pas se confier à la personne qui lui était le plus proche car il était le principal concerné. Sans compter que son anniversaire avait suivi et qu’il s’agissait toujours d’une période particulière, pour elle mais surtout pour lui.

Heureusement, Victoire ne manquait pas d’occupations pour tenter de se changer les idées. A commencer par le Quidditch, évidemment. Gryffondor était assuré de gagner la Coupe, ce qui n’était pas une raison pour laisser les Serdaigles gagner le dernier match de l’année aussi Vic se montrait encore plus dure avec son équipe que le reste de l’année. Le match opposant les élèves à des adultes approchait aussi à grands pas et la blonde s’en réjouissait. Elle faisait aussi partie de Sterne et du club de duel et ce dernier lui permettait particulièrement de se vider la tête elle s’imagine lancer des Avada Kedavra sur Erin et tout va mieux.

Et puis il y avait Alfie Hartley.

Alfie dont la bouche magique lui faisait instamment oublier Teddy, Erin, sa jalousie, sa colère, et tout le reste.

Sans doute l’utilisait elle un peu, ce qui était complètement Serpentard n’aurait pas manqué de souligner James, mais en même temps, cela ne semblait pas déranger le garçon qui s’amusait bien de son côté avec d’autres filles. Et elle aimait vraiment bien Alfie. Il était drôle, il était galant, il était très beau. Avec lui c’était simple. Pas de prises de tête. Que de l’amusement. Et Merlin savait qu’elle en avait besoin en ce moment.

Victoire venait d’ailleurs de passer un moment bien sympathique avec le jeune homme. Tellement sympathique que le couvre-feu était passé lorsqu’ils s’étaient séparés. Non que cela n’effraie la jeune lionne dont l’un des passe-temps favoris était de déroger au règlement. Elle laissa Alfie dans le hall d’entrée du château, après un dernier baiser et grimpa les escaliers, un grand sourire étirant ses lèvres, faisant rayonner tout son corps. Mais ce sourire s’évanouit lorsqu’elle aperçut une silhouette familière dans le couloir qui menait à sa salle commune, alors qu’il s’agissait pourtant de la personne qui ne manquait jamais de la faire sourire.

A une autre époque, elle lui aurait sauté immédiatement dans les bras, laissant éclater son bonheur, et sa surprise, de le découvrir vagabondant au niveau du septième étage et lui aurait aussitôt ordonné : "Allez viens Teddy Bear, on va aller explorer le château ! Alleeezzzzz Teddyyy on a pas cours demain en plus !!!! On pourra trop narguer James après !!" Mais là, le simple fait de le voir la fit se stopper. Elle prit brutalement conscience que ses cheveux devaient être complètement ébouriffés, sa bouche gonflée, et qu’elle n’avait même pas de gilet pour tenter de cacher que son tee-shirt était légèrement froissé.

Elle suivit du regard la main de Teddy qui passait dans ses cheveux qui avaient retrouvé leur bleu habituel, le bleu que Victoire aimait tant avant de répondre d’un ton amusé : « Ce serait plutôt à moi de te poser la question vu qu’on est à deux pas de ma salle commune. » Elle ne cessait de l’observer. Elle l’avait toujours trouvé beau. Il était même le plus beau garçon sur cette planète pour elle. Aucun autre mec, même pas Théodore Zabini, même pas Alfie, ne lui arrivait à la cheville. Presque inconsciemment, elle avança d’un pas en sa direction. Elle ne pouvait pas rester loin de lui trop longtemps. Elle n’y arrivait juste pas. Puis, brusquement, son énervement latent se réveilla et elle lança, amère, : « Tu viens rendre visite à ta vieille copine d’enfance ? Tu t’es souvenu de son existence ? » Victoire savait bien qu’elle se montrait injuste. Teddy ne l’avait pas oublié. Il passait toujours des moments avec elle mais elle n’y pouvait rien, le souvenir du cours sur les sortilèges de projection restait bien trop présent dans son esprit.



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 178
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyMar 28 Jan - 23:24

Ironie du sort, Ted ne s'était pas attendu - et surtout pas préparé - à tomber sur Victoire, bien que ses pas l'aient inconsciemment mené jusqu'à une zone si proche de la salle commune de Gryffondor. Pour autant, l'heure du couvre-feu était dépassée : il n'aurait dû tomber sur personne du tout, et certainement pas sur sa meilleure amie.

Elle lui répondit d'abord avec amusement, et il retomba pendant quelques instants dans l'aisance de leurs rapports, lui décochant un demi-sourire : « Touché. » répondit-il en levant les mains en signe de reddition. Un temps d'arrêt. Il l'observa. Elle semblait quelque peu... échevelée. Loin de sa tenue et de son apparence si impeccables habituellement. Avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit - et sans vraiment savoir ce qu'il comptait dire, si ce n'était qu'elle n'avait décidément pas répondu à sa question -, l'apparente bonne humeur de Victoire se transforma en colère, des relents de la crise du cours facultatif du professeur Jones se faisant sentir dans ses reproches. Teddy fronça les sourcils. « T'exagères, Vic'. » Il était conscient que les choses étaient différentes depuis la rentrée de janvier, depuis le bal. Mais il ne savait pas comment se comporter. Pas depuis qu'il avait pleinement pris conscience de ses sentiments pour elle. Pas depuis qu'il avait renoncé à lui dire quoi que ce soit. Pas depuis qu'il essayait de passer outre ces fichus sentiments. Ce qui ne l'empêchait pas de souffrir quand on lui disait que Victoire flirtait avec Hartley. Il avait mal, mal, mal, et pourtant son esprit ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer, de construire des scènes dans sa tête qu'il essayait désespérément de chasser. Il voulait que Victoire soit heureuse, mais il ne voulait pas la voir avec Hartley, et il en venait presque à regretter l'époque de son béguin irrésistible pour Théodore Zabini oui Teddy avait un béguin pour Zabini, faites passer, que Teddy n'appréciait pas beaucoup, mais qui avait le mérite de ne pas être un petit Dom Juan émérite, contrairement à Hartley.

Il était conscient que Victoire faisait des efforts. Il connaissait suffisamment bien la blonde pour savoir que la nouvelle de sa relation avec Erin n'avait pas été facile à digérer. Mais ce n'était pas comme s'il était collé à longueur de journée à sa petite-amie. Ils avaient suffisamment d'amis en commun pour passer naturellement du temps ensemble, même en groupe Tempérance la chandelle. Il sortait avec Erin et il s'entendait bien avec elle, même s'il n'était pas amoureux d'elle. Ce qui tombait finalement assez bien, car la meilleure amie de Tempérance avait de toute évidence des sentiments pour quelqu'un d'autre. Il ne cherchait pas non plus à négliger Victoire, elle occupait une part trop importante de sa vie pour ça - et l'aisance de leurs rapports lui manquait terriblement. Il essayait juste de ne pas être amoureux d'elle, et elle rendait toujours ça particulièrement difficile.

« Depuis quand je suis censé avoir oublié ton existence ? » demanda-t-il à savoir, fourrant les mains dans les poches de son jogging. « T'étais où ? » reprit-il en grimaçant intérieurement, détestant l'impression que cette phrase donnait, celle qu'il était en train de la fliquer. Et en même temps, il passa outre, scrutant le visage de sa meilleure amie, tâchant de refréner la petite voix dans son esprit qui répétait avec entêtement "pas avec Alfie, pas avec Alfie, pas avec Alfie".
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1088
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyMer 29 Jan - 9:38

Entre Victoire et Teddy, tout avait toujours été naturel. Lui parler s’apparentait à respirer, un geste quotidien qu’elle effectuait constamment, sans presque s’en rendre compte. Ils se connaissaient depuis tellement longtemps. Depuis aussi longtemps que les souvenirs de Vic remontaient. Elle n’avait que des bribes de ce qu’elle avait vécu lorsqu’elle était tout bébé mais la plus vieille image concernait Teddy. Elle se remémorait une mèche bleue vive, ce bleu qui était rapidement devenu sa couleur préférée, et un éclat de rire. Cet éclat de rire qu’elle avait ensuite entendu à maintes reprises, parfois même le provoquant. Ça n’avait jamais été compliqué ou même conflictuel entre eux, même s’ils avaient connu des disputes évidemment. Ça avait toujours été simple, évident. Mais, au grand désarroi de Victoire, plus maintenant. Maintenant, tout semblait plus difficile.

Victoire n’avait jamais pensé que Teddy lui était acquis. Au contraire. Sa possessivité était née du fait qu’elle avait toujours cru qu’il la laisserait tomber. Et elle avait parfois l’impression, même s’il ne s’agissait que de ça, une impression, que c’était le cas en ce moment. Qu’il l’avait remplacée par sa copine, et par ses deux amies jaunes et noires. Elle posa son regard sur lui. La surprise de le voir dans ce couloir avait laissé place à la joie. Bien sûr qu’elle était contente qu’il soit là, elle était toujours contente de passer ne serait-ce qu’un petit moment avec lui. Même si tout semblait désormais curieusement bizarre entre eux. « Ted Remus Lupin, quelle bêtise t’apprêtais tu à faire, et pourquoi ne m’a tu pas impliqué tout de suite ? » demanda-t-elle, continuant sur le registre familier de l’humour.

Mais l’humour laissa la place à la colère. Victoire s’énervait généralement assez vite sans blagues ? On ne l’avait pas remarqué mais rarement son énervement était dirigé vers Teddy. Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle n’y arrivait juste pas. Il avait toujours été sa plus grande faiblesse -la seule, sans doute, qu’elle admettait, elle qui était si fière. Mais il l’avait blessée, et Victoire détestait être blessée. « Oui j’exagère, admit-elle néanmoins, c’est moi, Victoire l’excessive. » Mais elle n’y pouvait rien, certains des actes de Teddy la rendait complètement, mais complètement folle.

D’ailleurs, la remarque suivante de Teddy ne manqua pas de l’agacer. Comment osait-il lui poser cette question ? Elle avait été tout à fait claire lors du cours du professeur Jones et elle ne pensait pas que quiconque ait loupé sa petite crise -ou, à défaut, en ait entendu parler. « Depuis que tu m’abandonnes au profit de ta copine pour le seul cours de l’année, le seul cours de toute notre scolarité qu’on aura en commun » répondit-elle, retenant le “Et tu es tout le temps fourré avec elle !” qu’elle pensait pourtant profondément. Mais il lui aurait dit encore une fois qu’elle exagérait, et il n’aurait pas forcément eu tort.

« Oh, en bas, déclara la jeune rouge et or lorsque son meilleur ami lui demanda d’où elle revenait, je n’ai pas vu passer l’heure. » Victoire ne savait pas réellement pourquoi elle ne lui parlait pas d’Alfie. Ce n’était pas son genre de garder des secrets, surtout pas à Teddy. En plus, il savait très bien ce qu’il se passait avec le Serpentard parce que tout se savait toujours à Poudlard. Au fond d’elle même, elle savait que c’était parce qu’elle voulait que ce soit lui qui aborde le sujet. Que ce soit lui qui évoque le gars avec qui elle flirtait depuis des mois. Pour imaginer que cela le touchait qu’elle s’intéresse au garçon. Pour rêver qu’elle n’était pas la seule jalouse de ce duo. Même si elle savait qu’en réalité, si Teddy s’inquiétait de ce rapprochement, c’était plus du fait de son instinct protecteur de pseudo grand-frère que d’une réelle possessivité.



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.


Dernière édition par Victoire Weasley le Dim 22 Mar - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 178
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptySam 15 Fév - 20:58

Teddy secoua la tête pour signifier à Victoire qu'elle se trompait : il n'était pas venu là pour accomplir la moindre bêtise. En fait, il aurait été bien en peine d'expliquer pourquoi il se trouvait là, si ce n'était qu'il avait laissé ses pieds en faire à leur propre tête, et que peut-être, l'influence du Whisky Pur-Feu avait joué quand il avait été question de décider d'un plan, ou simplement d'avancer comme bon lui plaisait. « Le nom complet, vraiment ? Je ne faisais rien du tout Vic', je t'assure. » promit-il en toute innocence, avant d'ajouter : « Je suis sorti faire un tour, et je marchais juste au hasard. » Parce qu'il connaissait sa meilleure amie, et qu'il savait qu'elle ne le lâcherait pas tant qu'elle n'aurait pas obtenu une explication un tant soit peu valide. Il haussa les épaules. Il n'avait rien de mieux à lui offrir que cette justification-là.

Mais le moment de légèreté fut (malheureusement) bref, et Victoire lâcha une critique acerbe, qui n'était que trop familière aux oreilles de Teddy. La scène au beau milieu du cours avec le professeur Jones ne lui avait pas plu du tout, d'autant plus qu'elle était particulièrement injustifiée. Mais parce que la blonde vînt reconnaître qu'elle se montrait excessive, et que cela n'arrivait vraiment pas très souvent, le jeune Métamorphomage se détendit quelque peu, souriant même en entendant les mots 'Victoire l'excessive' sortir de sa bouche. « Un peu. » accorda-t-il, visiblement attendri. Encore une fois, l'état de grâce fut interrompu par un éclat de colère, et cette fois-ci, Teddy fronça les sourcils, visiblement agacé. « Il y avait une autre place libre à côté de moi mais t'es partie te mettre à l'autre bout de la classe pour une raison obscure. » En outre, il avait du mal à comprendre pourquoi Victoire en faisait tout un fromage ainsi. Certes, ils ne partageaient pas de cours habituellement, mais il préférait nettement passer du temps avec elle en dehors des salles de classe, de toute façon. Il n'y avait rien de très fou à être assis côte à côte dans le silence complet pendant que leur prof dictait la leçon du jour. « C'est qu'un cours. Et je ne t'abandonne pas. » ajouta-t-il dans un souffle.

Et puis, il remarqua que Victoire avait l'air particulièrement échevelée, et son cerveau sauta aux pires conclusions. Après tout, d'où venait-elle ? L'heure du couvre-feu était passée, et elle ne sortait pas de sa salle commune, elle s'y dirigeait. Si elle avait traîné avec ses copines de Gryffondor, elle n'aurait pas eu besoin de sortir. Et de toute évidence, elle n'était pas avec lui non plus. Il restait une autre option. Une très désagréable option, qui faisait se contracter son ventre de manière douloureuse. « En bas ? » répéta-t-il, attendant qu'elle en dise plus, même si ce fut vain. Pour une fois dans sa vie, Victoire avait décidé de se montrer particulièrement opaque. Elle qui pouvait lui parler de ses entraînements de Quidditch pendant des heures, se contentait d'une réponse qui en disait finalement très peu sur ce qu'elle avait été occupée à faire. Il soupira. « T'étais avec Hartley ? » demanda-t-il en tâchant de cacher son irritation. Foutu pour foutu, autant poser la question. Mieux valait savoir que de garder la tête dans le sable, non ?

[ 555 ]
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1088
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyLun 23 Mar - 1:50

Victoire n’aurait su dire exactement pour quelle raison elle n’appelait jamais Teddy par son prénom. Peut-être cela remontait-il à son enfance et que "Te’yy" avait été plus facile à prononcer pour elle que Ted. Reste qu’elle aimait être la seule à pouvoir l’affubler d’un surnom aussi ridicule que Teddy Bear sans qu’il ne lui dise quelque chose. Elle adorait qu’il soit le seul à l’appeler Vicky, ce surnom qu’elle ne supportait pas dans les bouches des autres. Il était son Teddy. Elle était sa Vicky. Elle ne pensait pas que cela changerait un jour. Elle ne pensait pas que leur duo, que leur amitié que rien ne pouvait atteindre à ses yeux, traverserait une phase aussi compliquée.

Malgré toute la colère, tout le ressentiment qui animait la jeune rouge et or, elle avait tenté un trait d’humour et elle avait vaguement l’impression que c’était tombé à plat. Pourquoi avait-il fallu que tout se complique ainsi ? Pour un peu, Victoire en aurait pleuré. Elle avait toujours été émotive, même si elle n’aimait guère le montrer, question de fierté, encore plus lorsque cela concernait Teddy. « Donc toi quand tu marches au hasard, tu atterris prêt de ma salle commune ? » demanda-t-elle après un moment de silence. Elle aurait voulu qu’il lui dise qu’il était venu pour elle, pour la voir elle. Elle aurait aimé qu’il lui dise que lui aussi n’appréciait guère le climat bizarre qui s’était installé entre eux depuis le bal. Elle aurait souhaité qu’il lui dise, encore une fois, qu’elle comptait pour lui et que ça, ça ne changerait jamais. Elle l’aurait laissé la rassurer. Ils auraient prétendu, rien qu’un instant, qu’il n’y avait ni Erin Hazzard, ni Alfie Hartley, ni rien qui les séparait. Que tout était comme avant et que rien ne pourrait jamais les séparer.

Victoire avait parfaitement conscience de l’agacement de Teddy, elle le remarquait à sa posture, à cette manière qu’il avait de froncer les sourcils. Elle savait bien qu’elle avait encore exagéré et que lui taper une crise avant le début d’un cours était contraire à la promesse qu’elle lui avait faite le soir du bal. Mais selon elle, sa colère était parfaitement justifiée et que Teddy ne parvienne pas à le comprendre ne l’énervait que davantage. « Pour une raison obscure ? Pour une raison obscure ??! Comme si j’allais me contenter de servir de chandelle entre ta… » Vic s’interrompit avant de dire quelque chose qu’elle allait inévitablement regretter. Elle n’aimait pas Erin, pour une simple question de jalousie, elle s’en rendait bien compte. Ce n’était pas la peine de l’insulter, surtout devant Teddy. « Entre ta copine et toi » termina-t-elle dans un souffle. « Je sais que tu ne m’abandonnes pas, pas vraiment, admit-elle un peu plus calme, mais même si je t’ai promis de me calmer, j’ai toujours aussi peur Teddy. J’ai peur de te perdre. » Son regard bleu était toujours aussi sombre, comme la mer en pleine tempête, mais il avait désormais un éclat plus mouillé, comme lorsque la pluie s’abat sur l’océan. Oui elle avait peur, elle avait peur tout le temps, elle avait peur aujourd’hui plus qu’avant, elle aurait peur demain plus que maintenant.

Teddy avait beau dire qu’elle ne lâchait jamais le morceau tant qu’elle n’avait pas obtenu ce qu’elle désirait, lui non plus ne se contentait pas de sa réponse, volontairement floue. Quand il prononça le nom d’Alfie, elle eut du mal à retenir un sourire satisfait cette personne aurait peut-être dû finir à Serpentard. « Il s’appelle Alfie. Pas Hartley, Alfie. Et oui, j’étais avec lui » répondit-elle, toujours aussi laconique ce qui, effectivement, était loin d’être dans son habitude. Ce qui n’était pas non plus habituel, c’était la distance physique qu’elle continuait de garder avec Teddy. Vic s’avança donc encore vers lui, se retrouva face à lui –ou plus précisément la tête en face de son torse, n’hésita qu’une seconde avant d’enrouler ses bras minces autour de la silhouette dégingandée de son meilleur ami. Une fois tout contre lui, Victoire s’autorisa à soupirer et même à fermer les yeux. C’était ici, dans ses bras, que la jeune fille se sentait le plus à sa place. « Je suis contente de te voir » dit-elle finalement, sa tête blonde reposant près de son cœur.

[713 mots]




   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 178
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyJeu 26 Mar - 20:42

Teddy sentit que sa réponse avait peiné Victoire, ce qui le surprit car une minute auparavant, elle avait été occupée à l'accuser de manigancer un quelconque méfait. Admettre qu'il avait laissé son cerveau embué par le Whisky Pur-Feu guider ses pas n'était pas particulièrement glorieux, mais dans un élan de ce qui lui sembla être de la raison, le Poufsouffle décida de sauter le pas. Reconnaître ses égarements alcoolisés valait mieux que d'offenser Victoire à vie car on sait que ça ne déconne pas avec cette personne, c'était évident. « D'accord, d'accord. » souffla-t-il en levant la main en signe d'apaisement. « On faisait un jeu de cartes moldus avec les mecs de mon dortoir... Possiblement un jeu d'alcool. » développa-t-il en faisant bien plus de mouvements de mains que nécessaire. « Jimmy a mal supporté le Whisky Pur-Feu, et je suis sorti faire un p'tit tour. J'suis content d'être tombé sur toi ! » termina-t-il en adressant un sourire en coin à sa meilleure amie. « J'imagine que c'était un peu par réflexe. » dit-il à mi-voix, plus pour lui-même que pour le bénéfice de Victoire. S'il s'était senti raisonnablement sobre en quittant la salle commune, il commençait à redouter que le Whisky Pur-Feu ait eu cette terrible manie d'opérer à retardement. Ou bien, tant qu'il était assis à côté d'un Jimmy à l'air maladif, il avait eu l'impression d'être au top de lui-même. Grossière erreur.

Même s'il avait beau se creuser les méninges sur le sujet, Teddy avait bien du mal à saisir les raisons qui poussaient Victoire à lui en vouloir pour le cours sur le sortilège de projection. Il côtoyait certes la jeune fille depuis sa plus tendre enfance, mais il avait tendance à se montrer plutôt terre à terre. Dans sa tête, il n'avait rien fait de mal : il s'était assis à côté de sa petite-amie à un cours commun avec les autres années, parce qu'il savait que voir Noé lui faisait de la peine et qu'elle avait besoin de son soutien. Pour autant, il aurait volontiers vu Victoire s'asseoir à côté de lui, puisque l'autre place adjacente était libre. Il fronça les sourcils. « Tu ne jouerais pas la chandelle. On n'est pas ce genre de couple hyper exubérant, si ? En plus on était en cours... » répondit-il, clairement perplexe. Un sentiment à la surface de son cœur luttait énergiquement pour se faire connaître, mais le grand Poufsouffle n'osait plus y croire. Victoire avait toujours été possessive, ça n'avait rien de surprenant, il le savait. Pour autant, ça ne voulait rien dire. « Tu ne vas pas me perdre Vic', pourquoi tu me perdrais ? Même si je sors avec Erin, t'es toujours ma meilleure amie. C'est pas près de changer ça ! » lui assura-t-il avec la sincérité d'un enfant. S'il y avait une chose dont il était sûr, c'était qu'il serait toujours présent pour elle, dans la capacité qui lui était accordée. Et il osait croire que c'était pareil pour elle, même si elle venait à sortir avec un petit malotru comme Hartley (et oui, Alfie avait été son ami, était son ami, mais depuis qu'il avait appris la teneur de sa relation avec Victoire, il ne pouvait pas s'empêcher de le détester un peu.)

D'ailleurs, il soupçonnait sa meilleure amie de revenir d'un entretien avec le Serpentard, justement, ce qui provoquait une désagréable sensation dans son ventre. Comme une boule dont il n'arrivait pas à se débarrasser il fallait manger moins de féculents au dîner. Comme Victoire se montrait - injustement - opaque, ce fut Teddy qui vînt combler les blancs et prononcer le prénom de leur camarade. Elle n'eut qu'à confirmer son hypothèse. Il passa une main dans ses cheveux bleus. « J'comprends pas ce que tu fais avec lui Vic', c'est un dragueur de première. Tout le monde le sait. Je l'ai vu avec d'autres filles. » De manière immature, il avait envie de glisser que Graham, lui, aurait été d'accord avec lui, parce qu'il savait que son ami partageait son désintérêt (récent dans le cas de Teddy) pour le Serpentard. Mais il paraissait peu charitable de vendre ainsi le préfet de Gryffondor. Tendu, Teddy laissa pourtant retomber ses bras en voyant Victoire s'approcher de lui pour le serrer dans ses bras. Son cœur se mit à battre (encore) un peu plus vite. Il l'encercla de ses bras allez hop au couvent. « Moi aussi. » souffla-t-il en posant le menton sur sa tête. Il aurait aimé que cet instant ne s'arrête jamais. Pouvoir oublier le reste : l'attaque sur Joséphine, leur dispute du bal, l'image de Victoire embrassant Alfie... Mais il n'y parvenait pas. Et la sentir si proche lui faisait mal, parce qu'il savait que ça ne pouvait pas durer. Doucement, il s'écarta à nouveau d'elle, fourrant les mains dans les poches de son uniforme pour se donner contenance.

[ 812 ]
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1088
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyVen 27 Mar - 17:13

Victoire pouvait se montrer douce puis éclater de colère l’instant d’après. Elle pouvait rager pendant une heure avant de fondre en larmes. Elle prenait de plus en plus conscience avec le temps que son caractère explosif et excessif mettait les nerfs de ses proches à rude épreuve même Teddy, qui était probablement le garçon le plus patient du monde. Elle lui imposait depuis très (trop) longtemps ses crises et elle se demandait de plus en plus comment il pouvait la supporter au quotidien on se le demande tous. Elle ne pouvait pas demander à son meilleur ami que son monde ne tourne qu’autour de sa petite personne, c’était injuste et vaguement malsain. Il allait définitivement falloir qu’elle accepte de le voir mener sa vie, sans qu’elle ne soit constamment fourrée dans ses pattes. Mais plus elle se le disait, plus elle lui semblait qu’elle s’accrochait à lui, qu’elle ne voulait pas le lâcher.

« Un jeu d’alcool ? »
Vic haussa les sourcils. Teddy avait trop de chance ! Il avait l’air de bien s’amuser avec ses copains de son dortoir. Le jour où elle lancerait un jeu d’alcool avec V n’était pas venu. Non que la blondinette n’aime pas sa comparse, la brunette était son amie. Elle s’entendait bien avec même si elle ne partageait pas son obsession étrange pour le téléfon. « Fais gaffe, je pourrai cafter à Harry, fit-elle semblant de le menacer, pire : à ta grand-mère. » Or, Andromeda était la seconde personne la plus effrayante au monde après mamie Molly. Vic préférait éviter de se confronter à elle. « Ça aurait pu être pire, effectivement. Tu aurais pu croiser Rusard. » Le concierge était beaucoup moins effrayant que dans les histoires de tonton Ron : "Je me suis retrouvé plus d’une fois pendu à ses chaînes les enfants, dans un cachot sombre et entouré de bestioles dangereuses. C’est pour ça qu’il faudra toujours que vous empruntiez la carte des Maraudeurs à James. Sauf toi Rose, il vaut mieux que tu restes tranquillement dans la salle commune. On sait jamais tu pourrais croiser un Serpentard." (il fallait imaginer cette histoire entrecoupée de "Ronald !" lancés par une Hermione faussement exaspérée et des rires de Harry). Mais il l’était un peu quand même. « Tu ne préfères pas aller traîner du côté du dortoir de ta copine ? » D’accord, d’accord, Victoire en faisait un peu trop, elle le reconnaissait, mais ça lui faisait drôlement plaisir que Teddy ait grimpé des tas d’étages pour se retrouver près de la salle commune des Gryffondors au lieu de traverser les cachots pour aller voir Erin.

Victoire finit par exposer, tout en cris comme d’habitude, la raison de son ressentiment. Teddy ne comprit pas. Rien d’étonnant à ça, le jeune homme avait toujours été beaucoup plus mesuré qu’elle. Mais Teddy et elle avaient toujours formé ce duo inébranlable. Lorsqu’elle était avec lui, elle ne voulait l’avoir que rien pour elle, comme lorsqu’ils étaient tout petits. C’était sans doute égoïste mais les seules personnes qu’elle acceptait lors de ses moments avec le Métamorphomage étaient les membres de sa famille –et encore, plutôt juste les garçons, et plutôt juste James. « Et bien il n’y avait qu’avec toi que je voulais partager ce cours. Pas avec toi et ta copine. » Avec le temps, elle avait peur que Teddy ne devienne un de ces types qui était tout le temps collé à sa petite-amie, et qu’elle ne pourrait plus jamais le voir tout seul. La partie raisonnable de son cerveau lui rappela que Teddy ne lui avait, pour le moment donné aucune raison de douter ainsi de lui. Erin et lui n’était effectivement pas l’un de ses couples qui ne semblaient jamais se séparer, qui ne semblaient jamais décoller la bouche de l’autre –et encore heureux pour les nerfs fragiles de Victoire. Elle était en soit plus tactile avec le Poufsouffle que la Serpentard –même si ce n’était pas comparable, elle était son amie d’enfance. « Je suis pas facile à vivre. Je suis excessive. Je m’entends pas avec tes amies et avec ta copine. Il y plein de raisons qui pourraient faire que t’en ai marre de moi. » Vic haussa les épaules. Ils avaient déjà abordé le sujet lors du bal mais il suffisait de peu, en l’occurrence d’un bête placement à un cours, pour qu’elle ait de nouveau l’impression qu’il allait l’abandonner.

Incapable de retenir sa pensée plus longtemps, elle lui lança avant de pouvoir le regretter : « Mais justement. T’as pas l’impression que quelque chose a changé ces derniers temps ? » Peut-être tendait-elle le bâton pour se faire battre car hormis son attitude possessive, elle n’arrivait pas à savoir exactement d’venait le problème.

Teddy finit par lui demander d'où elle venait, et avec qui elle était détective Teddy vs Miss Weasley. Il laissa échapper ce qu’il pensait d’Alfie et la part de Victoire qui pensait à rendre jaloux le brun avec le blond en fut fort satisfaite cette Gryffondor est décidément un peu beaucoup trop fourbe. Quand il avoua qu’il avait vu Alfie avec d’autres filles, elle acquiesça. Le Serpentard lui avait parlé du "coup d’éclat" de Teddy. Cela avait attendri autant qu’énervé Victoire. Elle était absolument persuadée que c’était l’instinct protecteur de pseudo grand-frère qui avait parlé. Qu’il ne la voyait que comme une petite-sœur inconsciente, incapable de ne pas tomber amoureuse d’un mauvais gars. Aussi préférait-elle ne pas aborder la confidence d’Alfie avec lui. Elle refusait d’entendre qu’effectivement, il ne la voyait que comme une sœur oui elle y tient. « Mais moi aussi je sais que c’est un dragueur. Je le sais depuis longtemps. Mais je m’en fiche, il fait ce qu’il veut avec d’autres filles, on sort pas ensemble » affirma-t-elle de manière vive. Elle était à deux doigts de lui demander si son petit sermon était une crise made by Teddy, parce qu’il lui semblait bien que le speech "il faut arrêter les crises" du bal le concernait aussi, mais ça aurait été pousser la provocation un peu trop loin.

Sa tête collée au torse de Teddy, bercée par les battements rapides de son cœur –l’alcool semblait le rendre tachycardique, il faudrait qu’elle lui en glisse un mot, elle sentit soudainement que les bras de Teddy avaient cessé de l’entourer. Le moment paisible venait de se briser. Victoire ne put s’empêcher de se sentir rejetée et, malgré la posture du jeune homme, ses mains agrippèrent son dos Victoire c’est comme la glue perpétuelle : une fois collée, elle ne se décroche pas. Elle leva ses grands yeux clairs vers le visage du garçon et l’observa, la tête un peu penchée, une certaine stupéfaction brillant dans le regard. Elle ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit. Le comportement de Teddy lui paraissait curieux mais elle se sentait aussi un peu perturbée, et elle n’aurait su dire pourquoi. Ce ne pouvait pas être leur proximité –elle y était habituée depuis l’enfance. Ni le fait qu’elle se redemande subitement ce que cela lui ferait d’embrasser Teddy –pas du tout.

[1 186 mots]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 178
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] EmptyAujourd'hui à 1:04

Devant les menaces de Victoire, Teddy leva les mains en signe de reddition, affichant pourtant un sourire malicieux : « Tu ne ferais pas ça, je serais privé de sortie à vie et je te manquerais juste trop. » contesta-t-il en haussant les sourcils, tout à fait sûr de lui. Pour autant, il n'était même pas convaincu qu'il aurait été privé de sortie. Il n'avait jamais été un enfant à problèmes. Sous ses faux airs de rebelle s'était toujours caché un garçon plutôt doux et inoffensif. Surtout, il n'aurait rien fait qui aurait ouvertement inquiété sa grand-mère. Elle en avait déjà bien assez vu. Aussi, même s'il ne craignait aucunement que Victoire le dénonce, il préférait jouer les fanfarons plutôt que de plaider pour une cause qu'il savait non existante.

Toujours grisé par les effets du Whisky Pur-Feu - ou était-ce simplement le fait d'être au contact de Victoire en cet instant où tout paraissait presque normal, voire hors du temps ? -, Teddy haussa les épaules à l'évocation de Rusard, pas inquiet pour un sou : « Je me serais débrouillé. Mon père était un Maraudeur, je te rappelle. » Pas qu'il ait tout à fait l'étoffe de son paternel, jusqu'à maintenant. En tout cas, il ne se sentait pas encore entièrement digne de son héritage. Son père avait combattu dans deux guerres, plaidé auprès des Loup-Garous. Il avait été préfet de Gryffondor et un élève studieux. Teddy, quant à lui, et ce même si sa grand-mère affirmait qu'il était un "très bon garçon" merci mamie n'était pas tout à fait à la hauteur.

ll fronça les sourcils quand Victoire fit référence à Erin. Elle ne pouvait pas comprendre et il ne pouvait pas l'en blâmer, il n'avait pas essayé de lui expliquer. Ou plutôt : il ne pouvait pas - plus - lui expliquer. Erin avait besoin de quelqu'un parce que Noé lui avait brisé le cœur, et Teddy avait besoin de quelqu'un parce que Victoire... n'était pas prête pour qu'il lui révèle ce qu'il ressentait, et fasse voler en éclats une amitié de quatorze ans. En tout cas, c'était ce qu'il s'était mis en tête au bal, et depuis, rien ne lui avait vraiment donné tort. Il secoua la tête. « Pourquoi tu dis ça ? Tu préfères que je m'en aille ? » lui rétorqua-t-il en fourrant les mains dans ses poches. De fait, ses pas l'avaient mené à la tour de Gryffondor, et pas aux cachots. Il espérait qu'Erin ne lui en tiendrait pas trop rigueur, mais il ne pensait pas que ça soit le cas. Les conditions de leur relation étaient claires depuis le début.

Levant les bras en l'air en signe d'impuissance, il les laissa retomber devant les reproches de Victoire concernant le cours sur les projections. Difficile de gagner à ce jeu-là. « J'sais pas quoi te dire. Pour moi c'était qu'un cours. » répondit-il en étudiant le visage de la blonde. Il sentait bien qu'il l'avait blessée, et pas qu'un peu, mais il ne pouvait pas non plus revenir en arrière. Et si c'était à refaire, aurait-il vraiment géré les choses différemment ? La réaction de Victoire lui paraissait tellement disproportionnée. Et il repensa à tout ce que Noé lui avait dit, au fait qu'apparemment tout Poudlard les soupçonnait de sortir ensemble, et si ce n'était pas le cas, prochainement. Il supposait que l'article de Rita Skeeter n'avait pas aidé à ce niveau-là. Trouver la ligne entre des meilleurs amis standards et eux avait toujours été compliqué, parce qu'ils avaient grandi ensemble et qu'il la connaissait mieux que personne. Mais leur conversation commençait à faire écho à celle du bal, et Teddy songea qu'en fin de compte, qu'il soit en couple ou pas, peu de choses avaient vraiment changé dans sa situation.

« Je ne comprends pas pourquoi tu ne t'entends pas avec elles. Mais tu sais, je crois vraiment que ça pourrait encore s'arranger avec Jo'. Et avec Erin aussi, il n'y a pas de raison. Vous êtes dans plein de groupes ensemble en plus, non ? » préféra-t-il répondre, tout en naïveté et chargé de bons sentiments. Il ne mentionna même pas Tempérance, parce qu'il savait à quel point son jugement sur Victoire dépendait à présent du comportement de la blonde envers ses deux meilleures amies. « Et si je devais en avoir marre de toi, je crois que ça serait arrivé au cours des quatorze dernière années, pas toi ? A mon avis on est bon pour le long terme là, Weasley. » lui fit-il remarquer, sourire en coin aux lèvres. Car face à l'intensité de Victoire, Teddy avait toujours eu tendance à afficher une nonchalance totale, généralement ressentie, parfois semi-feinte.

Il tressaillit cependant quand elle lui dit que quelque chose avait changé, son sourire se figeant quelque peu. Les choses étaient certainement différentes depuis la rentrée. La voir attaquer Jo' lui avait fait l'effet d'une bombe, puis leur discussion du bal, qui s'était essentiellement soldée par un statu quo. Désormais, il sortait avec Erin en espérant pouvoir faire retrouver un semblant de normalité à ses relations avec Victoire, tout en peinant à ignorer le fait qu'il avait vaguement envie d'encastrer la tête d'Alfie dans une armoire. « Si, c'est sûr. » admit-il doucement. « On s'fait vieux Vic', tu agresses mes potes, je menace tes copains, la maturité quoi les choses changent je suppose. »

Teddy n'était pas très fier de l'altercation qu'il avait eue avec Alfie. A posteriori, ça ne lui ressemblait vraiment pas, mais lorsqu'il avait vu le Serpentard avec cette fille, il avait un peu perdu les pédales. C'était juste tellement inattendu de la part de Victoire, de sortir avec un petit dragueur comme lui. Elle méritait un mec bien, qui l'appréciait à sa juste valeur, pas un blondinet qui courait après tout ce qui portait une jupe même vous Argus, oui oui. « Je comprends pas c'que tu fais avec lui. » réitéra-t-il en fixant sa meilleure amie. En fin de compte, ce n'était pas qu'il était trop vieux, ou Victoire trop jeune. C'était qu'il ne l'intéressait pas - ne l'intéresserait jamais comme ça - et qu'elle préférait flirter avec un petit crétin comme Hartley. Et pourtant, elle se montrait plus irrationnelle qu'elle ne l'avait jamais été cette année. Elle piquait des crises qu'il ne comprenait pas, et n'arrivait pas à s'entendre avec la moindre de ses amies belle perf' Vicky. Et elle se tenait à présent si près de lui qu'il n'aurait eu qu'à se pencher de quelques centimètres pour poser ses lèvres sur les siennes. Le cœur battant à tout rompre, il recula. « Qu'est-ce que tu fais ? » Parce que quelque part au fond de son esprit, et même s'il n'avait qu'une seule envie, c'était de ne penser qu'avec son cœur, une voix lui rappela qu'il avait une petite-amie, oui, oui, et que même si leur relation était particulière, elle était quand même vraie et que décidément, Victoire avait vraiment, vraiment le don pour lui mettre la tête en vrac.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Perdus [ Victoire ] Empty
MessageSujet: Re: Perdus [ Victoire ]   Perdus [ Victoire ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdus [ Victoire ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: