AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
ASOS : code réduction -15% cumulable avec la promo jusqu’à -50%
Voir le deal

Partagez
 

 The Impossible [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1590
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


The Impossible [PV] Empty
MessageSujet: The Impossible [PV]   The Impossible [PV] EmptyMer 25 Mar - 17:34

Pour la première fois de sa vie, Alan était sûr de lui et de ce qu'il allait faire. Le sorcier avait même établi un plan d'action qui ne laissait (il l'espérait) que peu de place à l'imprévu. Il le savait, même après avoir imaginé tous les cas de figure d'un plan, il lui arrivait toujours d'être surpris. En mal, bien sûr, sinon c'était pas drôle.
C'était l'histoire de sa vie.
Mais cette fois-ci, Alan avait pensé à tout : il avait même anticipé inattendu. Oui, parfaitement, inattendu. A tout moment Alan était prêt à dégainer sa baguette et à pétrifier tous ceux qui se dresseraient sur son chemin : il avait pour la première fois de sa vie quelque chose de capital à faire, quelque chose qui le paralysait à tous les niveaux, qui le faisait mal dormir la nuit et vomir à l'inter-cours, et il fallait que ça cesse. Ce stress permanent, cette envie de mourir plutôt que de souffrir d'avantage, cette envie de hurler ce qu'il avait à dire, tout ça commençait à le rendre fou. Alan en était venu à une solution : parler. Se libérer de se poids. Être humilié, s'il le fallait, mais au moins avancer et arrêter de souffrir pour rien.

Il n'en pouvait plus : ses pensées étaient sans arrêt tournées vers Graham Bishop. En classe, Alan n'arrivait plus à avoir d'aussi bons résultats qu'avant, le Quidditch ne le passionnait plus autant – il avait même demandé à McGonagall de lui retirer son titre de capitaine pour le donner à Quino. Celle-ci avait catégoriquement refusé – il n'arrivait plus à s'amuser et à rire. A chaque fois qu'il traversait un couloir il tordait le cou pour tenter d’apercevoir le Gryffondor et à chaque fois qu'il le voyait, il maudissait les personnes qui l'entouraient d'être aussi proches de lui. Bref, il allait mal.

La discussion avec Prue et Viska et celles avec Quino, lui avaient donné le courage d'aller de l'avant. Aller de l'avant signifiant s'ouvrir à Graham sous peine de passer sa vie dans la souffrance. Alan n'était pas un garçon stupide, Graham était son ami, il n'y avait donc aucun problème à ce qu'il lui parle de ce qui lui arrivait depuis plusieurs mois. Il pouvait comprendre. Au pire, Graham se moquait de lui – ce n'était pas à exclure, Graham était si parfait qu'un Poufsouffle réservé et peu charismatique inspirait peu de respect – et bien il pleurerait un bon coup et avancerait, main dans la main avec ses amis.
S'il y avait bien une chose qui avait donné à Alan l'envie de se lancer, c'était de réaliser à quel point son clan était là pour lui. Il appelait ça désormais son clan, tellement le terme de 'famille' lui paraissait faible. Alan le savait, jamais il ne perdrait Prue, Quino, Viska, Tempérance et Ted. Il les avait dans la peau et ils lui avaient tous fait comprendre qu'ils seraient toujours là pour lui. Ça l'avait aidé. Beaucoup.

Une fois installés dans le Poudlard Express à destination de Londres, Alan prit congé de Viska, Quino et Prue, assis avec lui dans le wagon.
- J'ai quelque chose à faire, je reviens dans pas longtemps.
Alan fut incapable de sourire à ses amis :  il était pétrifié.
Quelques minutes plus tôt, le Poufsouffle avait métamorphosé un bout de parchemin en origami d'oiseau pour envoyer un message à Graham : lieu de rendez-vous précis et secret. Il ne voulait pas qu'on le voit aller lui parler pendant qu'il était avec ses amis rouge et or. Il ne voulait pas qu'on les voit ensemble, il ne voulait pas qu'on les entende. Alan avait la phobie des ragots et il savait que sans une prudence à toute épreuve, la moindre parcelle de faux-semblant deviendrait à une sordide vérité aux yeux de tous. Le capitaine de Poufsouffle ne pouvait pas prendre ce risque : à l'inter-wagon se trouvait un petit compartiment relativement sombre et étriqué, véritablement à l'abris des regards. C'est là qu'Alan avait donné rendez-vous à Graham. Il l'attendit donc là-bas, après s'être assuré que personne ne l'avait vu s'y éclipser.

(672)


The Impossible [PV] Sign_a10
The Impossible [PV] Poufso10The Impossible [PV] Club_d10 The Impossible [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1242
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


The Impossible [PV] Empty
MessageSujet: Re: The Impossible [PV]   The Impossible [PV] EmptyDim 29 Mar - 23:37

Et une nouvelle année se terminait à Poudlard pour le Gryffondor qui avait fait plusieurs conclusions sur lui. La première était qu'il n'était toujours pas fait pour être préfet. La seconde, que la jalousie le conduisait à des actions débiles telle que sortir avec une dinde. Mais la dernière, la plus importante, c'est que cette jalousie qu'il avait eu envers Louis et Payton n'était pas anodine. Peut-être... non... sans doute était-ce dû au fait qu'il aimait les garçons. Il ne savait pas si c'était réellement exclusif, si du coup il arrêterait d'aimer les filles aussi, il faut dire qu'il n'avait jamais eu de fille à aimer, mais une chose dont il était sûr, c'est qu'il était jaloux de Payton et se l'avouer avait aidé à tout comprendre. L'avouer aux autres allait être plus compliqué par contre. Il ne savait pas si Louis l'accepterait par exemple. Surtout compte tenu des raisons pour lesquelles Graham avait compris qu'il pouvait aimer les garçons. Ses parents... il ne savait pas. Enfin il savait que son père faisait des blagues homophobes devant les programmes télévisés et que sa mère ne disait rien. En fait il avait beaucoup plus peur de son père qui déjà avait toujours du mal à accepter que son fils soit un sorcier. Après tout sa femme usait le moins possible de la magie, seul Graham lui rappelait chaque été qu'il n'était pas un moldu comme lui. Bref, une complication supplémentaire, mais tant qu'il n'était pas en couple avec un garçon cela serait assez facile à cacher et puis même après tout, il pouvait très bien finir sa vie avec une fille et ne jamais avoir à parler de ça. Etait-ce en revanche sain ? Cela était une toute autre question.

Le ciel était plutôt lumineux au-dessus d'eux, mais cela pouvait changer à tout moment au fur et à mesure qu'ils approcheraient de Londres pour autant il se décida à apprécier ce que le ciel lui donnerait pour aujourd'hui surtout qu'un ciel bleu comme celui-ci était toujours agréable. Installé confortablement sur une banquette dans la cabine des préfets, le jeune homme écouta d'une oreille distraite le discours barbant de son confrère Préfet-en-Chef. Il subit quelques remontrances pour avoir manqué une ou deux réunions dans l'année entre préfets, mais outre ça apparemment il avait fait du bon travail. Un oiseau de papier se faufila alors par la fine ouverture de la porte de la cabine. Lorsque la créature se posa sur les genoux de Graham, le garçon haussa les épaules : « Sans doute une qui n'a pas encore compris que je n'étais plus Mister Poudlard. » dit-il et il déplia le papier. Il ne pouvait pas avoir plus faux, l'oiseau venait d'Alan, un de ses amis, qui lui demandait de le rejoindre à un endroit précis du train. L'heure quant à elle se trouvait être dans peu de temps. Un bon moyen de s'éclipser. « Et malheureusement en célébrité que je suis je ne peux faire attendre mes fans. Vous me ferez un résumé à la rentrée hein. » lança-t-il s'éclipsant avant que son ainé préfet-en-chef ne le force à rester.

S'il était content de cette invitation il restait tout de même interloqué. Le capitaine des Poufsouffle aurait très bien pu venir trouver Graham ici et surtout qu'est-ce qui nécessitait un rendez-vous ? Avait-il fait une bêtise et Alan lui en voulait-il ? Non ce n'était pas possible, il n'y avait rien qui puisse venir à l'esprit du Gryffondor. Ou alors peut-être que le Poufsouffle ne cherchait qu'à avoir de plus amples informations sur Victoire pour éliminer la capitaine de la prochaine coupe de Quidditch ? Enfin, Graham ne saurait cela qu'en se rendant à ce rendez-vous si tant est qu'il puisse trouver le lieu. L'endroit qu'avait indiqué Alan était un peu isolé des cabines des élèves de Poudlard. En dehors de quelques élèves, peu de personnes passaient par ici. Lorsque le Gryffondor arriva, il eut du mal à trouver la position de son ami avant finalement de l'apercevoir dans une cabine de fortune.

« Salut Alan ! » s'exclama-t-il. L'endroit n'avait rien de confortable et les deux adolescents, ayant bien grandi, aurait à peine la place pour se tenir face l'un à l'autre sans manquer de se marcher sur les pieds. Pour autant Graham y entra. La porte se referma derrière lui, les deux garçons étaient totalement isolé. « Je n'ai rien contre les endroits un peu étriqué... enfin peut-être que si parce que ça manque de place, mais qu'est-ce qu'il y a pour que tu m'isoles dans le seul endroit où je ne pourrais être sauvé. Tu veux m'assassiner c'est ça ? » blagua-t-il prenant une mine faussement effrayé. Le jeune homme avait peut-être un don pour la comédie ?

(783 mots)
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1590
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


The Impossible [PV] Empty
MessageSujet: Re: The Impossible [PV]   The Impossible [PV] EmptyHier à 0:42

Quand Graham arriva dans le compartiment, le cœur d'Alan manqua un battement. Puis deux. Déjà, l'endroit était petit et clairement, ça ne mettait personne à l'aise. Alan se colla presque au mur, pour laisser le Gryffondor respirer, sans pour autant lui donner l'impression de l'éviter.
La situation était tendue au possible pour Alan et pourtant, Graham avait toujours le mot pour rire, pour détendre tout le monde. Alan le trouvait terriblement attirant à chaque fois qu'il parlait, c'est pour cela d'ailleurs qu'ils étaient là. Il était parfait.
Les mots du lions détendirent légèrement le Poufsouffle : alors oui, il n'était pas le sorcier le plus cool de sa génération en temps normal, mais là encore moins. Il pouvait assez bien faire semblant d'être relax quand il était avec des gens qu'il aimait assez et n'était naturel qu'avec ceux qu'il côtoyait beaucoup. Graham, clairement, n'en faisait pas partie. Depuis qu'Alan se surprenait à vouloir l'embrasser à chaque fois qu'il le voyait, il avait remarqué que sa seule présence l'angoissait au possible. Des papillons voletaient dans son ventre et s'ensuivait ensuite des douleurs abdominales pendant plusieurs minutes. Puis, Graham était plus vieux que lui et ils n'étaient pas dans la même maison, ça faisait qu'ils se voyaient au final assez peu juste dans la salle de bains des préfets pour prendre des bains à poil, c'est tout.

Le fait que Graham le salut d'un simple 'Salut Alan' fit monter sa pression instantanément. Il n'avait – c'était clair – pas la MOINDRE idée de ce que lui voulait le Poufsouffle. Ça rendait la chose BIEN plus compliquée, en fait. Si encore Graham avait une petite idée de ce que voulait lui dire son ami, ça aurait été bien plus simple. Là, c'était comme annoncer à un enfant qui faisait de la balançoire que son papa avait un cancer.

- Salut Graham.

Vas-y, va lancer le sujet après ça. Merci copain !

- Oh non, je veux pas t'assassiner...

Quel petit plaisantin ce Graham. Ahlala...Mais putain, que c'était dur à dire...

- Bon, il fallait que je te dise quelque chose d'important. De très important.

Alan essayait de rassembler ses idées. Il se trouvait ridicule. Il l'était sûrement d'ailleurs. Vu le ton scolaire de l'Irlandais, Graham devait s'attendre à un exposé en trois points avec six sous-parties et quatre chapitres. Ambiance romantique de rêve, donc.

Le sorcier s'obstinait à regarder la poitrine de Graham, il était incapable de le regarder dans les yeux plus de quelques secondes. Parfois son regard s'attardait sur ses lèvres et en un éclair le regard passait sur ses yeux, mais il ne pouvait pas plus. Alan transpirait presque.

- Je... Je crois que je suis amoureux de toi.

Bam, sparadrap arraché d'un coup. Parfait. Le plus dur était fait. Maintenant, ne restait plus qu'à prier que pour que le silence soit rompu au plus tôt, c'était trop pénible d'attendre.
...
Trop tard, cette seconde de silence était beaucoup trop longue, il devait la combler.

- T'es... T'es parfait quoi. T'es trop drôle, trop beau, t'as... t'as tout pour toi..

Et là, sans même prendre la peine de regarder le sorcier dans les yeux, sans même lui laisser le temps de répondre, Alan posa sa main sur la joue du sorcier et l'embrassa. Le fait qu'il arrive pile sur ses lèvres sans avoir visé était un miracle.
Le baiser dura à peine quelques secondes. Mais le sorcier savait que ça suffirait. Toute sa vie, il avait toujours été convaincu que le plus dur était de se lancer pour faire un baiser. La petite tirade explicative était un plus, mais elle n'était pas nécessaire. Non, depuis toujours Alan croyait qu'embrasser quelqu'un suffisait à le faire tomber fou amoureux de vous. Et là, il l'avait fait, le plus gros du travail était fait. Il avait été très courageux sur ce coup-ci mais n'avait pas franchement respecté le consentement mutuel, il se sentait à présent plus léger.


The Impossible [PV] Sign_a10
The Impossible [PV] Poufso10The Impossible [PV] Club_d10 The Impossible [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





The Impossible [PV] Empty
MessageSujet: Re: The Impossible [PV]   The Impossible [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Impossible [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: