AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 3e cours : La branchiflore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

La vieil
avatar



MessageSujet: 3e cours : La branchiflore   Ven 3 Nov - 16:39

Pomona entra dans sa salle de classe. C’était aujourd’hui le dernier cours de l’année. Comme cette année avait passée vite ! Ils n’avaient pas eu le temps d’étudier beaucoup de plantes… Le filet du diable, la mandragore, et aujourd’hui une nouvelle. Elle prit donc sa baguette comme à l’habitude et la remua en l’air.


3e cours : La branchiflore


Le cours devait être rapide, et il n’était franchement pas gagné qu’il y ai des travaux pratiques. Elle attendit impatiemment ses élèves. Il fallait absolument qu’ils finissent le cours, puisque les examens approchaient et que le sujet risquait de tomber… Allez pressons ! Le devoir n°2 n'avait pas franchement été une réussite frappante... Et qui dit qu'il y aurait un devoir ?! Houlala un cours sans TP ni devoir... Esperons que McGonagall ne l'apprenne pas...

[Le cours aura peut-être un devoir, mais pas de TP. Je le commence avant la fin des précédents pour des raisons de temps...]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Ven 3 Nov - 17:11

Le dernier cours de botanique était annoncé. Ce n’est pas qu’il n’aimait pas cette matière, mais les travaux pratiques étaient une grosse corvée pour lui, surtout le dernier qui était de nourrir une Mandragore.

Entrant dans la serre, le professeur était déjà présent. Malgré l’épisode Zabini, elle ne semblait pas avoir une dent contre les Serpentards. C’était tant mieux, et puis tous n’étaient pas des ratés. Sur place, Isaac récupéra le devoir qu’il avait remis, seize sur vingt. Pas mal ! C’était déjà ça d’acquis pour récupérer ce que quelques vipères avaient fait perdre.

« Bonjour professeur » dit-il en la saluant de la tête. Dans le fond, elle n’était pas si vache que ça la madame joufflue. Prenant place à un banc, il se demandait si ils auraient le temps pour un nouveau travail, ou bien devoir, les examens étaient dans un mois et une nouvelle matière à étudier… *Pfff… heureusement que j’ai déjà revu une bonne partie des cours.* pensa-t-il en installant ses affaires. Plume, encrier, et parchemins prirent place sur le bureau de bois, ainsi que le livre de cours ‘Propriétés des plantes aquatiques magiques du bassin méditerranéen’ étant donné que la Branchiflore était mentionnée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Dim 5 Nov - 19:08

Hope entra dans la salle de classe, et observa un moment le décor de la pièce. Elle se dirigea à pas lents vers le fond de la salle, et adressa un léger sourire au professeur en la saluant :

Bonjour !

Arrivée à la hauteur de Isaac, elle sembla hésiter une fraction de seconde : devait-elle le saluer, puisqu'il était le seul élève à part elle dans la salle ? Après tout, c'était le moyen le plus simple d'engager la conversation, et de créer des liens... elle prit nerveusement une mèche de cheveux entre ses doigts, la tortilla en marmonnant un " Salut " à peine audible, puis fila s'asseoir au fond de la pièce et sortit ses affaires le plus calmement possible. Une fois que tout fut installé sur la table, elle se mit à contempler la salle d'un air songeur, tout en dêmélant ses longs cheveux noirs avec ses doigts. Elle entreprit ensuite de les attacher en une longue natte, tout en regardant les élèves entrer et remplir progressivement la salle de cours. Ne trouvant rien pour attacher le bout de sa natte, elle découpa un long bout de parchemin le plus proprement possible sur sa feuille de cours, et improvisa un ruban pour tenir l'extrémité de sa coiffure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Lun 6 Nov - 12:24

Ce matin Drago avait eu beaucoup de mal à se réveiller et l’idée d’aller en Botanique plonger ses mains dans de la terre n’était pas vraiment pour lui faire plaisir. Au petit déjeuner, il était tout simplement muet et fermé à toute discussion ce qui ne gênait pas particulièrement ses voisins de tables qui avaient l’habitude de ses sautes d’humeur.

*Cours de Botanique… encore*

Il avait presque l’impression de n’entendre parler que du professeur Chourave et de ses sales mandragores. Mais qu’on leur fiche la paix avec ça ! Et puis si ces petites saloperies n’existaient pas, Granger resterait pétrifier à vie et cette idée n’était pas pour déplaire au Serpentard.

Ce fut donc à contre cœur qu’il suivit un groupe d’autre Serpentard vers les serres de Botanique. En plus aujourd’hui le soleil tapait sur les serres ce qui promettait un moment très désagréable.


*Allez ça n’est qu’un dur moment à passer, après c’est le week-end… Ensuite bientôt arrivent ces fichus examens puis mon anniversaire et les vacances d’été !*

Dès que le mois de Mai et ses beaux jours arrivaient, Drago ne pouvait s’empêcher de se projeter le plus souvent possible dans ses futures vacances d’été. Il aurait 13 ans (ça aussi il l’attendait avec impatience) et il reverrait son père et sa mère et son manoir et il n’aurait plus ces fichus devoirs à faire (enfin probablement que si mais il pourrait se débrouiller pour les refiler à un autre cela allait de soit !

Drago franchit la porte de la serre juste après Isaac et une Poufsouffle indéterminée. Il salua le professeur Chourave d’un regard et d’un léger hochement de tête mais desserra à peine les dents pour marmonner un « bonjour » peu convainquant. Il se faufilla ensuite entre les tables et décida de s’installer à côté d’Isaac qui semblait déjà avoir plus ou moins préparé son cours puisqu’il avait sorti un exemplaire d’un bouquin de Botanique qui avait l’air passablement ennuyeux : « Propriété des plantes aquatiques magiques du bassin Méditerranéen »


*Ouaouh, pourvu qu’elle nous donne pas ça en lecture extra scolaire !*

« Salut Isaac, tu attends quelqu’un ? »

Puis il posa ses affaires à côté du préfet de sa maison ne prêtant absolument pas attention à la ridicule Poufsouffle qui avait essayé d’adresser la parole à Mister Irving, puis il commença à sortir ses affaires, c’est à dire un bouquin qui avait l’air de ne jamais avoir été ouvert tellement il semblait neuf, un parchemin vierge et sa magnifique plume en or. Il se rendit compte alors qu’il avait oublié son encre et qu’il allait devoir en emprunter ou ne pas prendre de note.

*Quand je disais que la journée commençait bien !*

« J’ai oublié mon pot d’encre, ça t’ennuie si on la partage ? »

Drago se montrait aimable avec Isaac. Il se doutait qu’à cause de l’histoire de Myrielle celui-ci ne le portait pas vraiment dans son cœur mais après tout le jeune Malefoy n’en était pas vraiment responsable et il espérait qu’Isaac se montrerait assez adulte pour comprendre ça. Peut-être était-ce pour ça aussi qu’il avait choisi de se mettre à côté de lui aujourd’hui, pour tester un peu le comportement d’Isaac à son égard, pour savoir à quoi il devrait s’en tenir à l’avenir !

[551 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Lun 6 Nov - 12:48

Avril venait de se réveiller le moral dans les chausettes , elle tomba de son lit en se levant et elle glissa sur le savon quand elle alla prendre sa douche . La jeune fille broya du noir pendant tout le petit déjeuner qui était pourtant était bien garni . La jeune Gryffondor sortit son emploi du temps malgré le jus de citrouille qu'elle venait de se renverser dessus . Elle repassa à contre coeur dans la salle commune pour se changer et enfiler une nouvelle robe de sorcier puis elle prit son sac en bandouliére et elle se dirigea vers les serres de botanique , elle pensa :

* POurvu que la botanique me rende mon moral *

* Ca c'est pas sùr *

* Oh toi ! ... *


Avril monta les escaliers en réfléchissant au cour , se demandant quelle étrange plante allait -t-il pouvoir étudier . La jeune musicienne s'attacha les cheveux à l'aide d'un ruban de soie rouge aux couleurs de sa maison qui ressortait parfaitement bien avec ses cheveux bruns et ses yeux d'un bleux très foncées .

La jeune Gryffondor arriva devant la porte de la salle de cours et attendit quelques minutes en compagnie de plusieurs amies que le professeur Chourave leur disent d'entrer . Au bout de quelques minutes la porte s'ouvrit et Avril rentra en silence quelques méches cachées le haut de son doux visage . A la vue du professeur , Avril fit apparaître un grand sourire suivi d'un :


" Bonjour professeur ! "

Très amicale . Elle s'asseiya au milieu de la classe et sortit toutes ses affaires en un rien de temps . La jeune fille refit sa queue de cheval laissant échapper quelques méches rebelles de sa couette , elle ouvrit son livre de botanique et elle commença à lire quelques petit texte sur la branchiflore.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Lun 6 Nov - 15:28

Une fois satisfaite de sa natte, et bien qu'amusée du manque d'intérêt de ses gestes dans un cours où la coquetterie n'était certainement pas la meilleure qualité dont il fallait faire preuve, Hope soupira, s'attendant à rester comme souvent plus d'un quart d'heure assise à ne rien faire en patientant, le temps que les retardataires se décident à entrer dans la salle. Fatiguée d'observer des visages empreints d'une morosité trop communicative, elle commença à feuilleter son exemplaire de « Propriété des plantes aquatiques magiques du bassin Méditerranéen », convaincue que cette initiative ne l'aiderait pas à s'occuper. Elle commença à lire plusieurs articles, plus inintéressants les uns que les autres, lui sembla-t-il, puis sourit en lisant le nom comme toujours assez étonnant, voire quasi ridicule, de l'auteur du livre : Abgar Baghdassar Callum, comment pouvait-on porter un nom pareil ?

Fatiguée de lire une dizaine de fois le même paragraphe d'introduction sans arriver à en comprendre un mot, elle releva la tête, et constata avec surprise que le garçon de Serpentard était dans la salle. Elle ne l'avait pas vu entrer, ce... coment s'appelait-il, déjà ? Drago Malefoy, c'était bien ça. Sans arriver à comprendre pourquoi, elle se sentait intriguée par le jeune homme, non pas qu'elle souhaitât devenir son amie, elle s'en fichait assez éperdument, mais sa façon de mépriser les trois quarts du monde qui l'entourait l'intriguait au plus haut point. Elle se résolut à penser à autre chose, persuadée qu'elle n'obtiendrait pas de réponse à ses interrogations avant longtemps...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Professeur

Parchemins : 1930
Âge : 32 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Assistante de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Lun 6 Nov - 16:02

C’est beaucoup plus sûre d’elle, dans la mesure où Susan pouvait être sûre d’elle, que la petite Poufsouffle arriva en cours de botanique en cette glorieuse journée. Elle était presque certaine d’avoir fait, cette fois, un TP convenable, et son binôme, Lavande Brown, y était certainement pour beaucoup. La fillette n’avait donc qu’une toute petite boule d’appréhension dans l’estomac à l’idée des résultats à venir et ne s’en préoccupait, somme tout, pas vraiment.
Et puis, c’était la fin de l’année, le soleil brillait, les oiseaux oiseautaient, les chats chatonnaient et tutti quanti. Bref, la caricature même de la parfaite journée de printemps, comme sur des tableaux d’amateurs de peinture du XIXème siècle, pour un peu, on s’attendrait presque à voir des femmes endimanchés dans des habits de couleurs criardes et des gentlemen en smoking prendre le thé sur l’herbe ou partager, carrément, un pique-nique champêtre sur les pelouses de l’école.
Au lieu de quoi, c’était des élèves en uniforme et manquant très certainement de sommeil en raison des examens approchant qui s’égaillaient sur les pelouses, profitant des premiers rayons de soleil de la journée et des dernières minutes de liberté avant la sonnerie.

Susan, elle, s’était directement dirigée vers sa salle de classe, devinant que si elle commençait à lire sous un arbre, il lui serait vraiment difficile de décrocher à temps pour être à l’heure et qu’elle traînerait des pieds en franchissant la porte de la serre.
La fillette s’était donc dirigé d’un pas déterminé, les yeux résolument fixés sur autre chose que le charmant spectacle du printemps explosant dans toute sa beauté, vers la salle de cours, se consolant en songeant que Chourave avait toujours des leçons intéressantes et que de toute façon, elle était dans la dernière ligne droite avant les vacances.
Dernière ligne droite qui incluait, hélas, les examens ! Cruel passe-temps inventé, très certainement, par des sadiques en mal d’imagination. Fallait-il avoir l’esprit tordu pour torturer une jeunesse encore insouciante en la plongeant dans la dure réalité des évaluations ?
D’aucuns prétendraient certainement qu’il s’agissait d’une juste préparation à la dure loi de la jungle social et d’aucuns avaient tort ! Ou plutôt, ils avaient tendance à oublier qu’eux-mêmes, élèves, s’étaient insurgés contre les examens. Non, en fait, si ceux-ci perduraient, c’était uniquement pas vengeance des anciennes générations : puisqu’on ne pouvait s’en prendre directement à l’inventeur des évaluations, reportons notre haine sur les générations futures en ayant la satisfaction sadique de penser qu’elles aussi y passeront. En somme, il y avait une justice.

La fillette passa la porte et adressa un timide sourire à sa directrice de maison qu’elle salua d’une voix fluette. Puis, elle alla s’installer au second rang, à une table libre, et tira ses affaires de son sac, espérant vivement que le cours commencerait rapidement pour qu’elle puisse se concentrer sur autre chose que sur le chant du merle qui, le sadique, s’était collé près d’une fenêtre d’où il observait (et raillait) les élèves d’un œil rond, telle un bouton de bottine.

(502 mots)


Dernière édition par le Lun 6 Nov - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Lun 6 Nov - 18:03

Le coude sur la table, la tête dans la paume de sa main, le jeune sorcier attendait le début du cours avec un certain ennui. Une Poufsouffle de première année franchit l’entrée de la serre, et sans trop savoir pourquoi, elle s’aventura à lui dire un bonjour à peine audible. En retour, elle eut droit à être ignorée, ca ne servait à rien qu’elle cherche le moindre signe de sympathie venant de lui.

Drago arriva ensuite dans la serre numéro trois, où les cours du premier cycle étaient donnés. Rien qu’à le voir, le jeune Serpentard comprit que lui non plus n’avait pas fort envie d’être là. Le professeur Chourave avait profité de leur temps pour préparer les Mandragores qui, a maturité, serviront à la potion de dépétrification. Et puis quoi encore ? L’héritier de la famille Malfoy se dirigea vers lui, le salua et commença à s’installer.

« Malfoy », dit-il poliment accompagné d’un mouvement de tête, « Non je n’attends personne, installe-toi » ajouta-t-il en se redressant afin de ne plus être vautré sur le banc.

Apparemment, ils étaient tous les deux à découvrir qu’il existait un livre sur les plantes aquatiques magiques du bassin méditerranéen. Les bouquins semblaient parfaitement neufs ! Regardant vaguement dans l’ouvrage, il reporta son attention sur le jeune garçon qui lui demanda de partager son pot d’encre. D’un geste assez bref, Isaac plaça l’encrier au milieu du bureau. « Pas du tout, sers-toi ! » marmona-t-il avant de se retourner pour bailler, cachant sa bouche ouverte du revers de sa main.

« T’es au courant avec Granger ? » demanda-t-il à son collègue. Bien sûr, qu’il l’était, ca faisait, d’ailleurs, la joie de tous les Sepentards, bien que la joie ne soit pas dans leur répertoire. « Ca serait encore mieux si cette pimbêche de Stones la rejoigne » grommela-t-il de manière à ce que seule lui ne l’entende. Depuis quelques mois maintenant, des gens s’étaient retrouvés pétrifiés. Pourquoi ? Comment ? Personne ne le savait, ou du moins, certains dissimulaient bien ce dont ils étaient au courant. La plus grande rumeur concernait une créature, et surtout la Chambre des Secrets, que Potter aurait soi-disant ouverte.

Une Gryffondore fit un entre rayonnante dans la grande jardinière du professeur joufflu. Non ! Voilà, c’était fait, la matinée d’Isaac était foutue. *Espérons croiser Myrielle sur à la pause* se dit-il en chipotant replaçant correctement sa chevalière en argent sertie d’une pierre noire, par-dessus son gant. A penser à sa petite amie, le garçon se souvint que son voisin était devenu assez proche de Diabalzane, une jeune fille très respectable avec qui il partageait son rôle de préfet. Ce n’était ni le lieu, ni l’endroit pour parler de ça, et puis la vie sentimental de Malfoy ne l’intéressait pas. Tant qu’il ne commet pas d’erreurs comme l’année passée. A elle seule, la fille qu’il avait fréquenté, lui causa énormément d’ennuis.

Le fait que Drago Malfoy soit installé près de lui serait la source d’une bonne entende. Ils ne se connaissaient pas du tout l’un l’autre, et aucun n’avait cherché à arranger ça. Peut-être que c’était mieux ainsi.

[521 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Lun 6 Nov - 22:02

Ce matin, contre toute attente j’avais enfin reçu une lettre de mes frères, enfin c’est encore Jérémya qui m’avait écrit, vu que c’était lui le plus fort des trois. Il avait sûrement frappé Samuel pour qu’il lâche le parchemin, Michael qui lui est le plus intelligent des trois se serait retiré pour éviter les coups. J’aimais mes frères mais ils pouvaient être pénibles quant il le voulait, surtout quant ils s’amusaient à me protéger et à me chouchouter devant tout le monde, je les ai hait plus d’une fois quand nous étions tous les trois en Roumanie. Charlie n’arrêtait pas de rire des papouilles qu’ils s’amusaient à me faire alors que pour moi c’était des jeux de quand j’étais petite, je leurs disais d’arrêter, mais ils ne m’entendaient jamais bien sûr. Bref juste avant d’arriver au cours de botanique j’étais entrain de lire le parchemin qu’ils m’avaient envoyés.

Bonjour petite sœur,

Comment vas-tu ? Tu nous manques beaucoup tu sais, chaque jour qui passe est une torture morale pour nous. Non je plaisante bien sûr, mais il n’empêche que tu nous manques, nous attendons impatiemment la fin de l’année pour t’enlever aux griffes de Poudlard. En parlant de griffes nous avons appris par la gazette du sorcier que des élèves se seraient fait attaquer alors qu’il marchait tranquillement dans les escaliers de Poudlard et principalement des Sang… Tu vois, je me suis retenu je ne l’ai pas dit ! Enfin heureusement, tu ne crains rien de se côté-là, en revanche je suis désolée pour la meilleure amie de ton ami célèbre. Ca me tue que n’empêche que tu le connaisses, enfin nous connaissons les Malefoy et les Weasley mais ça n’est pas la même chose en plus il faut jouer finement vu que les deux familles se détestent. Ce qui est bizarre vu qu’ils sont en quelque sorte cousin avec le rattachement de la famille Black. Ah oui, mais c’est vrai tu n’es pas au courant, en fait c’est Charlie qui a fait des recherche dans son arbre généalogique et qui c’est trouvé avec Malefoy comme arrière petit cousin, ça lui fait un choc, mais tout de suite après il a éclaté de rire en imaginant la tête de son plus jeune frère. Je ne sais pas si lui tu le connais, mais en tout cas, il hait presque autant que nous se vaurien de Malefoy – je sais, je ne devrais plus le dire mais c’est plus fort que moi, après ce qu’il t’a fait-. Enfin, j’aimerais te revoir, tu as dû encore grandir cette année, Charlie voudrait te voir aussi mais cette année, je pense que ça va être impossible car ses parents ont gagné un voyage en Egypte et ils peuvent tous partir, donc il ne va pas s’en priver, même si ça lui crève le cœur de ne pas te voir. Tu auras comme lot de consolation tes trois frères qu’est-ce que tu en penses ? Ah oui, et vu que tu sors avec le Pou…, aïe, c’est Michael qui vient de me frapper et de me dire : « ne lui dis pas ça elle va être vexée après ». Donc je reprends avec Alexander Shinku, si je ne me trompe pas dans son nom de famille, on c’est dit que ça serait bien qu’il vienne chez nous, mais pas la première semaine du mois d’août, car cette année la famille Malefoy nous invite à passer une semaine chez eux en vue des circonstances. Je sais tu n’auras certainement pas envie d’y aller, mais c’est comme ça, papa est mort et Narcissa voulait faire un geste et non pour une fois l’invitation n’est pas de Lucius mais de Narcissa. Je ne sais même pas si les deux hommes de la maison seront présents la semaine où nous devons débarquer chez eux, donc respire et ne pense pas à ce mauvais moment à passer ok ? Bien, je vais te laisser, on se voit le premier juillet à la gare de King’s Cross.

Bisous,

Tes frères qui t’aiment.


Je rentrais dans la classe le sourire aux lèvres, jusqu’aux passage où je vis que Narcissa nous invité au manoir suite au décès de père. Jérémya essaya de minimiser les choses en me disant que Lucius et Drago ne seraient sûrement pas là.

*Il ne manquerait plus que cela*, pensais-je alors que mon regard se posa instinctivement sur Drago.

Je lui jetais un regard noir, tout en m’installant au fond de la classe, je ne voulais pas y aller, même pour tout l’or du monde et pourtant le remord me montait à la gorge. Ce n’était pas Lucius mais Narcissa qui avait fait l’effort de nous écrire et de nous inviter, pour qu’on pense moins à la perte de père. Narcissa n’avait décidément rien à voir avec son mari, ni avec son fils d’ailleurs, je me demandais comment cela était il possible.


Bonjour professeur, dis-je en revenant sur terre.

Je sortis mes affaires en voyant constamment le visage de Narcissa devant moi.


*Oui, ils ne vont pas être présent…, j’espère qu’ils ne seront pas là*, pensais-je en espérant de tout mon cœur que Narcissa annule l’invitation, si jamais Lucius et Drago restaient au manoir.

[865 mots^^]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   Mer 8 Nov - 22:43

Clara se réveilla en sursaut alors qu’elle était en nage. Elle regarda autour d’elle pour voir que sa chambre était encore plongé dans la nuit. Elle soupira et se dirigea directement dans la salle de bain pour se détendre. Elle se regarda dans le miroir alors que ses yeux n’étaient pas en face des trous… elle se demandait bien pourquoi ce rêve revenait sans cesse depuis quelques jours… devait-elle aller voir un professeur pour leur en parler ? Avait-elle seulement peur de ses examens et par ce biais là, l’inconscient s’amuser à titiller son esprit juste pour la fatiguer encore plus… arg quel malheur…

Clara n’arrivait même plus à ce concentrer sur ces cours et cela la dérangeait… devrait-elle en parler à ses parents… oui c’est ce qu’elle allait faire… elle allait écrire à sa maman pour lui demander quoi faire…
En attendant, elle prit sa douche et s’habilla en essayant de ne plus y penser. Il était encore très tôt et les rayons de soleil perçaient à peine le ciel encore bleu marine. Elle partit alors à la Grande Salle pour se restaurer avant d’aller au cours de Botanique. Décidément ces cours lui prenaient beaucoup de temps et même si elle adorait cela… ce n’était pas évident de tout maîtriser… en plus elle avait terriblement peur de se faire disputer de ne pas être assez attentive etc… bref quoi qu’il en soit, la jeune fille prit un bol de céréales avec un verre de jus de citrouille et une biscotte au passage. Elle les mangea avec lenteur, alors que la Grande Salle se remplissait de plus en plus de monde. Clara n’y prêta aucune attention, toujours entrain de repenser à son rêve jusqu’à ce qu’elle arrive devant la salle de cours.

Elle regarda vite fait et remarqua déjà un nombre de personnes assez importants… pourtant elle n’avait même pas vu Aelita dans la Grande Salle… elle devait vraiment être dans les choux pour ne rien avoir remarquer… il y avait des Serpentard aussi… dont ce machin de Drago Malefoy… Ô joie de la nature… cet espèce de crétin était venu en cours pour se mettre à côté du préfet de Serpentard lui-même… il paraissait que ce garçon sortait avec Myrielle… d’ailleurs Myrielle … comment allait-elle ? Clara ne l’avait pas revu depuis un très long moment et commençait à s’inquiéter de la santé de la jeune fille… avec tout ce qu’elle avait vécu au début d’année dernière et même la fin… Clara baissa la tête alors qu’elle entrait discrètement dans la salle de classe.

- Bonjour professeur.

Elle prit place auprès d’Aelita et lui sourit vaguement avec discrétion avant de sortir ses affaires. Elle prit sa plume et commença à écrire sur son parchemin : « Troisième cours : la Branchiflore ». Elle sourit en sachant parfaitement ce qu’était cette plante et elle oublia automatiquement son rêve, préparant son cours dans la tête alors qu’elle se détendait de plus en plus… elle n’avait pas décroché un mot mais son sourire avait simplement saluer gentiment sa meilleure amie… elle ne voulait pas se faire remarquer dans ce cours alors… Mais après réflexion, elle pensait qu’Aelita pourrait lui en vouloir de ne pas lui avoir dit bonjour et peut-être la croirait-elle comme étant une malpolie ? Clara se détourna alors vers Aelita et lui tenta un énième sourire avant de lui murmurer quelques mots avant que le cours ne commence… de toute manière le professeur Chourave n’était pas encore prête à débuter le cours alors pourquoi serait-elle punie pour avoir parler avant que cela ne commence ?

- Bonjour Aelita… Excuse moi du temps mais j’avais peur que le cours débute de suite… comment vas-tu ? Tu dois être contente d’avoir récupérer ton corps… tu sais si Blaise va bien ? Je ne l’ai pas revu depuis un moment vu que j’ai eu beaucoup de chose à faire mais bon… tu crois qu’il m’en veut ? Enfin… je suis contente de te voir à ce cours… j’avais peur d’être seule avec tous les Serpentard… heureusement que Pansy et Goyle n’est pas là… si tu savais ce qui s’était passé… rhalala il faudra que je te raconte la bêtise… enfin si je la croise tu peux être sûr que je vais mourir sur place… en fait… aaaaaah je peux pas te le cacher plus longtemps… en fait, Goyle est venu m’embêter dans la salle sur demande et Pansy est arrivé plus tard… il y a un ami de Gryffondor qui était venu au même moment mais en fait… pfff… et bien j’ai réussi à partir dans le couloir sans rien montrer avant de fermer la porte à clef de la pièce… ensuite j’ai agrippé mon ami et on est parti en courant jusqu’à la salle commune… non mais tu nous aurais vu… et puis peut-être que Parkinson l’a dit à Malefoy… Rhalala je suis dans la misère… par Merlin… fait qu’il me préserve…


******

[ 821 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3e cours : La branchiflore   

Revenir en haut Aller en bas
 
3e cours : La branchiflore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2 :: Cours année 2-
Sauter vers: