AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Non-Lecture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Non-Lecture.   Dim 5 Nov - 13:06

Mille-Sept-cent nonante-huit pages. Diabalzane savait avec précision combien il y'en avait pour la simple et bonne raison qu'elle s'était jetée à la fin du livre pour voir le nombre de pages. Elle avait envie de savoir à quoi elle se mesurait même si elle savait pertinamment que ça n'allait pas être de la tarte vu la taille du pavé. Elle tenait l'ouvrage fermé sur ses genoux, les mains tremblantes. Elle lâcha le livre qui glissa sur ses jambes fines et tomba sur le sol, s'ouvrant à la page cinq-cent vingt-et-un. Elle regarda les lignes fines qui s'étalaient tout le long. Elle serra les dents, ses yeux perdus sur ce nombre, cinq-cent vingt-et-un. Nombre qui n'avait rien de symbolique, qui ne signifiait rien de particulier. Elle s'immobilisa totalement, les dents toujours serrées, sa longue frange poussée sur le côté, les yeux figés sur le livre. Un doux sourire se posa sur ses lèvres fines. Un sourire inexplicable, sans raison puis elle éclata de rire...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Non-Lecture.   Lun 20 Nov - 20:06

Elisabeth entra lentement dans la salle commune des serpentards après avoir prononcé le mot de passe. Elle parcourut des yeux la salle plongée dans la pénombre, peu de personnes s'y trouvaient à cette heure ci. Le feu crépitait doucement dans la cheminée diffusant une douce lumière et réchauffant la pièce. L'interrieur de leur salle commune était vraiment luxueux, des sièges en cuir, d'immenses tapisseries accrochées au mur...Tout cela était grandiose.

BOUM

Elle se retourna vivement car le bruit d'un objet qui tombe avait attiré son attention. Une fille -sans doute d'un an de plus qu'elle- avec de longs cheveux blonds et une frange ramenée sur le côté se tenait dans un fauteuil. Un livre ouvert était étalé à ses pieds. Elisabeth la toisa longuement, jaugeant si elle allait, ou non, lui adresser la parole. Un éclat de rire de la part de celle-ci la coupa net dans ses interrogations. Cette fois le regard qu'elle lui lança était plus que méprisant.


"Ca t'arrive souvent de rire toute seule?!!"


Son ton était froid et cassant, ce qui n'était pas la meilleur façon de se faire des amis, mais après tout tant pis. Elle se planta devant l'inconnue guettant une quelconque réaction de sa part. Celle-ci se faisant attendre, Elisabeth s'assit dans un fauteuil en face de l'insteressée et ne la quitta pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Non-Lecture.   Mer 22 Nov - 19:43

Elektra, qui était dans le dortoir, avait prit son violon est commençait a y jouer dans elle entendit du bruit en bas. N’arrivant pas a se concentrer, délicatement elle rangea son violon, et se dirigea vers les escaliers, elle les descendit puis quand elle arriva en bas elle remarqua qu’il y avait sa cousine et … euh … une inconnue.

-« Tien, bonjours Diabalzane… »

Son ton était neutre mais elle affichait un petit sourire.

Puis elle se tourna vers Elisabeth, la regarda de bas en hauts, d’un aire neutre, haussa une sourcil, puis regarda Diabazane.

-« Jolie coupe … »

Le ton n’avait pas changer .
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Non-Lecture.   Jeu 23 Nov - 19:49

Elisabeth attendait toujours la réponse de Diabalzane quand des bruits de pas la firent se retourner. Une jeune fille descendait rapidement les escalier du dortoir des filles. Elle avait de longs cheveux ondulés et deux yeux bruns en amande. En fait en y regardant bien, on aurait pu jurer que les deux personnes ici présentes étaient parentes. Elisabeth la détailla sous toutes les coutures avant de la regarder directement dans les yeux, après que celle-ci se soit adressée a Diabalzane. Elle la regarda, haussant un sourcil, ne sachant trop si la deuxième réplique lui était adressée ou non. Finalement elle s'abstint de répondre et promena son regard tentôt sur l'une tentôt sur l'autre

"Vous êtes soeurs?"

Elle n'avait pas prononcé ça d'un ton méchant ni railleur, c'était une simple question comme une autre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Non-Lecture.   Jeu 23 Nov - 20:10

« Ca t’arrive souvent de rire toute seule ? »

A vrai dire non, jamais, elle ne riait jamais seule. Elle ne riait qu’en compagnie de ses meilleurs amis et encore, lorsque uniquement ils ne parlaient pas de sujets graves ou importants tout au moins. Diabalzane haussa les épaules et ne préféra pas répondre. En ces temps-ci ne valait-il mieux pas rire plutôt que pleurer. La jeune fille, un première année, Diabalzane ne la connaissait pas. Etant préfète elle avait sans doute dû entendre son nom quelque par au détour d’un couloir, mais rien n’était sûr. En tout cas la jeune fille lui parlait d’un ton sec et méprisant et la jeune Serpentard commençait à penser qu’il y avait bien assez d’Halloween trop douce pour condamner la sécheresse d’une vraie Serpentard. Södergren se contenta donc d’hocher doucement la tête.

En parlant de Södergren d’ailleurs, la cousin que Diabalzane ne connaissait pas tant que ça apparut soudain, sortant de nulle part. La jeune préfète leva la tête et la vue d’un membre direct de sa famille de Sang Pur lui fit mal à un point inimaginable. Elle n’en montra rien et reporta son attention sur le livre qu’elle ramassa, ferma et posa sur la table basse dont les moulures en forme de cranes et de serpents regardaient le feu qui s’éteignait lentement.


- Ton cousin est mort.

Elle avait appris la mort de son frère par une lettre on ne peut plus implicite de ses parents. « Il s’en est allé » Ainsi elle ne savait pas à quelle heure, avait-il dit quelque chose ? Lui avait-il laissé un souvenir ? Quelqu’un l’avait-il vu mourir ou l’avait-on simplement découvert sans vie alors qu’on lui apportait le repas ? Dimitri était mort mais personne ne se souciait de lui au manoir. Peut-être Gaavril avait-il été peiné ? Mais elle était sûre que sa mère n’en avait rien à faire et que la bonne était heureuse de ne plus faire de repas pour ce garçon « inutile » Le cœur de la jeune Serpentard se serra. Lui aussi, à une époque, avait étudié dans une école de magie. Mais il avait eu la chance de se rendre à Durmstrang.

- Ma coupe n’a aucune importance. On pourrait bien me raser la tête que ça ne me ferai ni chaud ni froid.

Sa voix ne tremblait pas. Elle avait eu quelques jours pour se remettre des évènements. Il fallait qu’elle fasse comme tout allait bien. Elle ferma les yeux un instant.


-Flash-

Une pièce sombre et désagréable. Des draps jetés sur le côté. Un grand garçon blond dont les yeux bleus regardent avec tendresse une petite fille qui lui ressemble étrangement.
-Je ne t’abandonnerai jamais Olganouchka.
-Je sais Dimi.
-Et puis je serai toujours avec toi.
Il pointa du doigt le cœur et la tête de la jeune fille.
-Je serai ton fantôme.

-Fin du Flash-


Diabalzane rouvrit les yeux doucement. Elle regarda les deux jeunes filles face à elle. Il était son fantôme. Elle regarda l’ombre frémissante que les flammes du feu projetaient d’elle sur le mur vert et argent de la salle commune. Il était là. Et si elle se concentrait elle l’entendait. Elle secoua la tête.

*C’est absurde…*

Et elle s’inclina devant les deux jeunes Serpentard.

- Je me dois de réviser pour les examens. Bonne soirée mesdemoiselles.

Et elle disparut rapidement. Montant les escaliers du dortoirs des filles de deuxième année.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Non-Lecture.   Jeu 23 Nov - 21:31

Elles se tenaient toutes trois, l'une en face de l'autre, sans prononcer le moindre mot. Diabalzane semblait pensive et un peu...mélancolique. Non, ce n'était pas le mot. Bien qu'elle eut l'air de s'efforcer de rester calme et courtoise, dans ses yeux se lisait une tristesse infinie. Ces signes là ne la trompaient jamais en général, et elisabeth éait prète à parier que tout n'était pas rose dans la vie de la jeune fille. Elle en venait presque a regreter d'avoir été blessante avec elle, mais seulement presque, son orgueil de serpentard la rapellait à l'ordre.
Diabalzane répondit à la question d'Elektra d'un ton neutre mais tout de même froid, le cousin d'Elektra était mort donc...son frère? Elisabeth décida de ne pas se meller de ce qui ne la regardait pas, et après que la concernée soit montée dans le dortoir des deuxièmes années elle plongea son regard dans les flammes faisant mine d'ignorer royalement elektra; après tout personne ne lui avait demandé de s'incruster dans la conversation. Mais elle attendait tout de même une quelconque parole de la part de la serpentard.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non-Lecture.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Non-Lecture.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» Quelle est votre lecture du moment ?
» Vos avis sur la lecture de fantastique
» de la lecture pour tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: