AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Jeu 9 Nov - 16:57

Luna avait de la peine à contenir sa joie, mais bien sûr il fallu que madame maladresse se pointe à ce moment la et elle renversa son Goblet de juste de citrouille sur son costume de l’école.

«Oh non c’est le deuxième aujourd’hui « dit elle pour elle-même
Elle se redirigea vers le buffet et prit une petite portion de chips et un autre verre de jus de citrouille. Elle mangea sa portion avec délicatesse.

Elle était hyper heureuse et ça se voyait sur son visage. Elle avait un sourire si doux et ses yeux brillait de mille feux. Elle cherchait Susan des yeux, elle devait la féliciter. Elle la trouva en pleine discutions, elle se rapprocha, mais madame maladresse refit surface, et là en éternuant elle envoya le contenu de son Goblet sur la personne qui discutait avec Suzane. C’est quand elle rouvrir les yeux et qu’elle voulut boire une gorgée de son Goblet qu’elle se rendit conte qu’il n'avait plus rien, elle baissa la tête et cherchait parterre, mais rien donc c’est en relevant la tête qu’elle découvrit ou avait atterrie son jus de citrouille. Elle fît une sorte de grimace et elle mit sa main sur son visage et elle secouait négativement sa tête.

*crétine crétine*
*tu l’as arrosé de jus de citrouille !*

*Je n' aime pas cette maladresse !!*dit elle en serrant son verre de jus de citrouille
Revenir en haut Aller en bas

La vieil
avatar



MessageSujet: ...   Jeu 9 Nov - 21:35

Si on avait dit à Pomona que sa chère maison allait gagner le match contre celle de la chère et terrifiante Minerva, elle ne l’aurait pas crue. Comment était-ce possible ? Oh non, non pas qu’elle considérait l’équipe de Poufsouffle comme mauvaise, mais tout le monde savait que la vieille McGonagall écrasait tout sur son passage. Le professeur de métamorphose était la terreur du corps enseignant, étrange non ? Mais c’est Poufsouffle qui a gagné ! Et Gryffondor ils l’ont dans le *** ! Hi hi hi ! Alors comme à l’accoutumée, une fête avait lieu dans la salle commune. Seulement cette fête n’avait jamais eu lieu dans la salle commune de Pomona. Il était très tard maintenant. Que faire ? Son rôle d’enseignante en mettant fin à la fête, ou son rôle de femme en dansant avec ses élèves ? Dilemme à minuit… Elle entra dans la salle, et tout le monde faisait la fête. Ils l’a regardait tous avec un air suppliant pour ne pas mettre fin à la fête… Irrésistible !

« ALLEZ ON FAIT LA TEUF !! »

Et elle bondit sur la table en faisant des roulades sur le sol !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2062
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Ven 10 Nov - 13:03

Susan n’avait pas vu le temps passer et son taux d’adrénaline, monté très haut depuis le match, ne lui permettait pas d’avoir une vision très nette de l’heure en reposant avec fouge l’envahisseur fatigue. Lorsqu’elle vit Chourave entrer dans la salle commune, un pli soucieux vint barrer son front et elle lança un coup d’œil à sa montre vert et argent jaune et noire avec des petits blaireaux au bout de chacune des aiguilles. Midi ? Déjà ? Surprise, elle regarda par la fenêtre. Pourquoi faisait-il nuit ? Une éclipse ? Une attaque de Vous-Savez-Qui sur le soleil ? Une attaque terroriste de McGonagall ?
La fillette écarquilla les yeux. Oh Merlin ! Il était déjà minuit ? Et elle n’avait même pas commencé à travailler à son devoir de métamorphose alors que McGonagall allait très certainement l’attendre au tournant, après l’humiliation de son équipe.
La petite Poufsouffle pinça les lèvres et se tourna vers sa directrice de maison, inquiète. Chourave allait probablement leur crier dessus en leur ordonnant d’aller se coucher, dans le genre «Oui, je suis bien contente qu’on ait gagné mais maintenant, tout le monde file au lit !». Pire, elle passerait sans doute un savon aux préfets qui n’avaient pas mis un terme à la fête, et elle aurait bien raison.

Prête à subir les remontrances de son professeur, Susan délaissa le gardien de l’équipe avec un sourire contrit et entreprit de se frayer un passage jusqu’à Chourave, le dos rond et adoptant sans s’en apercevoir le regard à la Bambi qui vient de perdre sa maman, pauvre chéri (Walt Disney, ou comment traumatiser les 2-7 ans) !
Elle se stoppa net quand Chourave se mit à hurler, déchaîner, et à se tortiller en un simulacre de danse pour le moins étrange. C’était quoi, ça ? Une crise de nerfs de professeur excédé ? Une imitation de l’état de McGonagall à la fin du match ? Et puis d’abord, la «teuf» ça signifiait quoi ?
Susan tenta de tourner le mot dans tous les sens possibles sans grand succès. D’ailleurs, tout le monde avait l’air plus ou moins décontenancé ou franchement hilare devant l’attitude de Chourave.
A présent franchement convaincue que son cher professeur souffrait d’un grave trouble nerveux et demandait de l’aide («Peut-être que la teuf était le nom d’une potion ?), Susan se mordilla la lèvre d’un air indécis. Son devoir de bonne élève lui soufflait d’aller aider au plus vite la malheureuse Pomona mais sa timidité naturelle, elle, lui tirait la manche et criant «Non, n’y vas pas ! Elle va te mangeeeer !».

La fillette demeura dans cet état d’hésitation quelques minutes, espérant sans doute plus ou moins que quelqu’un se bouge à sa place. Ce qui ne fut pas le cas, hélas ! Dégonflés, va !
Elle parcourut d’un pas peu assuré les quelques mètres qui la séparait encore de son professeur jusqu’à se retrouver en face d’elle et demanda, sur un ton qui semblait presque s’excuser de son intervention éhonté :

- Euh… Tout va bien, professeur ? Vous voulez un peu de jus de citrouille pour vous rafraîchir ? Sinon on a de l’eau…

Ceci étant dit, la fillette recula tactiquement de quelques pas, des fois que Chourave ne se mette en tête de la gifler…

(547 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Ven 10 Nov - 17:37

Envoyant que cette chère Suzanne pataugeait c’était le mot (lol9 dans le langage moldue, Luna inter veina à son secours.

« teuf ça veut dire fête je crois en langage moldu « dit elle souriante

Puis un pli aussi grand qu’une maison apparue sur son front à elle. Elle regardait sa directrice de maison, est- ce qu’elle était venue folle ? Luna se posait sérieusement la question en voyant une chourave complètement ravagé lol.

« Euh elle a pris quoi comme boisson avant de venir ici »demanda t’elle à Suzanne

Elle la regardait puis regardait sa directrice, est-ce que c’était la victoire, qui la rendait autant libérer, elle mourrait aussi de se libérer, et puis tant pis, elle se libéra

Elle se mit à bouger le popotin dans un rythme genre danse des canards mais en plus comique et cria aussi

« Faisons la teuf, euh la fête mes cher camarades « sur ses mots elle prit Suzanne par les mains et elle l’a fit tournée.

Elle c’était retenue jusqu’à l’arrivée de madame chourave.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Ven 10 Nov - 18:21

Le 5ème année discutait de la victoire avec Alexander et constata que le garçon avait le triomphe modeste. La victoire avait fait beaucoup de bien aux Poufsouffle mais le garçon affirma que tout le monde aurait pu en faire autant. Cedric n’en était pas convaincu mais n’allait pas contrarier le garçon, s’il était si modeste ça allait le gêner.

Il se contenta de sourire et alla piocher sur le buffet une part de cake aux olives qu’il posa dans une assiette en cartons et qu’il mangea petits morceaux par petits morceaux en le coupant avec les doigts. Puis Alexander fit part de sa surprise de ne pas l’avoir vu dans l’équipe. Il était connu (enfin chez les 5ème années du moins) que le jeune Diggory adorait le Quidditch et était très sportif alors ça pouvait en effet paraître surprenant qu’il ne soit pas titulaire de l’équipe de Poufsouffle.


« A vrai dire j’y étais jusqu’à l’année dernière, mais j’ai eu une très mauvaise blessure qui a mis du temps à guérir. Du coup l’équipe a été forcée de me remplacer ce qui est normal. Je recommence seulement à m’entrainer peu à peu mais il va me falloir passer quelques selections avant de pouvoir réintégrer l’équipe. J’espère que ça sera possible, je ne me sens pas vraiment à l’aise en temps que spectateur. »

Il ne précisa pas qu’il occupait le poste d’attrapeur car il ne souhaitait pas qu’Alexander culpabilise de lui avoir pris sa place ou encore se mesure à lui pour voir qui des deux l’emporterait, ça pouvait devenir gênant. Il prit note de ce que le préfet lui dit : qu’il manquait des Poursuiveurs dans l’équipe et se promi d’aller se renseigner au plus tôt pour passer les essais.

« Je ne manquerai pas de me renseigner. Poursuiveur alors… Pourquoi pas, vraiment pourquoi pas ! »

Et il sourit à Alexander puis enfourna un nouveau morceau de ce délicieux cake aux olives dans sa bouche. Puis Madame Chourave fit son apparition dans la salle et pendant un moment la salle commune devint silencieuse car chacun avait peur que la directrice mette fin à la fête. Il était vrai qu’il était déjà tard ! On ne voyait pas le temps passer quand on s’amusait.

Mais finalement non, Madame Chourave visiblement fut touchée par les visages suppliants de ses élèves et décrêta que la fête pouvait reprendre. Puis elle se mit à sautiller toute joyeuse et fit même une galipette par terre Suspect. Peut-être avait-elle bu un coup de trop ou sinon elle était particulièrement déchaînée ce soir là, mais Cedric éclata de rire comme beaucoup d’élèves autour de lui et tout le monde se mit à applaudir le professeur Chourave. Quelques « vive Madame Chourave » « vive Poufsouffle » « vive la Botanique » retentirent dans la salle et les discussions reprirent peu à peu. Enfin pas pour Susan qui visiblement se faisait du soucis pour son professeur et alla lui proposer son aide.

Puis Cedric décida de prendre conger d’Alexander après lui avoir une fois de plus serré la main.


« Encore bravo. Je pense qu’on se reverra bientôt sur le terrain. »

Puis il se mêla à la foule des élèves car avec l’arrivée de Chourave, de la musique avait commencé à retentir et quelques élèves s’étaient mises à danser. Cedric les rejoint parce qu’il les connaissait puis au bout de quelques instants il remarqua une fille (Hope), un peu à l’écart des autres et qui observait la fête mais sans y participer.

*Tout le monde devrait s’amuser un jour pareil !*

Et il s’approcha de la demoiselle pour lui proposer de les rejoindre.

« Salut, tu devrais te joindre à nous pour fêter un peu la victoire qu’en penses-tu ? Ca te dirait de danser un peu ? »

Et il lui tendit la main prêt à l’accompagner sur la piste de danse improvisée dans la salle commune.

[657 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Sam 11 Nov - 11:52

Hope continuait d'observer ses camarades en silence, déçue qu'aucun d'entre eux ne lui aie adressé la parole. Il est vrai qu'elle ne devait pas avoir l'air très sociable, avec sa manie de regarder les gens pendant plusieurs minutes sans leur parler. Pourtant, elle n'avait jamais mangé personne, du moins à sa connaissance, et d'habitude le fait de discuter avec les autres ne la gênait pas plus que ça... mais dans cette salle, où tout le monde ou presque se connaissait, elle se sentait différente. Elle contemplait donc chaque visage, se forçant à sourire à chaque fois qu'on posait les yeux sur elle ; elle était ravie que Poufsouffle aie gagné ce match, et elle aimait voir ces dizaines de visages réjouis, au milieu des rires et des centaines de couleurs tourbillonant dans la Salle Commune. Elle ne put s'empêcher de penser :

* Si seulement Holly était là... on ferait vraiment la fête, avec elle... *

Elle soupira, et se laissa glisser contre le mur sur lequel elle était appuyée pour s'asseoir par terre. Elle ne devait pas avoir l'air bien malin, mais tous les sièges étaient occupés, et elle commençait vraiment à fatiguer, debout à ne rien faire d'autre de considérer chaque détail de la fête...

Elle regarda Susan parler au professeur Chourave, elle même à moitié affalée quelque part dans la salle commune, Hope ne pouvait pas voir où de son point d'observation. Elle ne put retenir un sourire amusé en voyant le professeur de botanique se déchaîner, et contempla les mines étonnées des autres élèves.

Elle se releva ensuite, déçue que Susan, sa chère voisine de Défense Contre les Forces du Mal Laughing, n'aie pas prêté plus attention à elle qu'au reste du décor. Elle haussa les épaules, résignée, et porta son attention sur un des joueurs de l'équipe de Poufsouffle. Elle observa longuement ses traits réguliers, et s'efforça de retrouver son nom ; quelque chose comme Deggry... non, plutôt Dirry... non, ça n'était pas ça du tout... Diory, peut être ? Toujours pas, non... Diggory ! Voilà, c'était ça. D'après ce qu'elle savait de lui, il jouait au poste d'attrapeur, et se débrouillait plutôt bien. Elle regrettait que sa soeur ne soit pas là, elle aurait pensé exactement la même chose qu'elle en le voyant : brillant, certes, plutôt beau garçon, mais c'était là son principal défaut ... Holly et elle s'étaient promis de ne jamais regarder l'un deux comme plus qu'un ami, et elle était bien décidée à ne pas rompre sa promesse. Elle le regarda s'approcher d'elle, étonnée, et lui sourit poliment, persuadée qu'il se dirigeait vers quelqu'un d'autre. Elle le verrait sûrement obliquer vers la droite à 50 centimètres d'elle, comme toujours. Elle ne prêta donc aucune attention particulière au jeune homme, jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il s'adressait à elle.

Prise de court, elle bafouilla un " Salut..." à peine intelligible, sembla hésiter une fraction de seconde, puis prit la main de Cedric en souriant, se laissant entraîner sur la piste.





{527}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2062
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Dim 12 Nov - 14:20

Si Susan n’était pas allée retrouver Hope, sa voisine préférée de cours de DCFM, c’était tout simplement qu’elle ne l’avait pas vue, toute occupée qu’elle avait été à tenter de remonter le moral au gardien de l’équipe.
Pour l’heure (minuit passé, donc), la fillette avait vaguement entendu Luna lui causer, sur sa droite, au sujet de la «teuf».
Depuis quand Chourave connaissait-elle les dialectes vernaculaires de la douce France, pays du fromage qui pue et du vin qui enivre ? La fillette lança un coup d’œil en biais à son professeur de botanique, la soupçonnant fortement d’avoir trop abusé du vin qui enivre, justement.
Peut-être que Dumbledore avait venir quelques caisses de beaujolais nouveau spécialement pour les professeurs.
Il devait organiser des trucs genre «soirées gustatives» dans la salle des professeurs pour égayer un peu les fins de journée et les corrections de devoir. Si ça se trouve, tous le reste du corps enseignant se livrait à une orgie digne de l’Empire romain décadent en ce moment même.

Susan fut détournée de ses pensées par Luna qui la fit tourner d’un seul coup. Surprise, Susan écarquilla les yeux dans une imitation très juste du «Quoiquigna ?» que tout individu mal réveillé est susceptible de lancer à son réveil avant de poursuivre sur une série de questions existentielles du type «Où suis-je», «quel jour sommes-nous» et «Au fait, je suis qui, moi ?».
Mais le moi existe-t-il seulement ? Comme le disait si bien Anouilh «Oh pourquoi demander qui on est, ça veut dire si peu de choses qui on est !». Et comme le dirait Bergson «Le moi n’existe pas car nous ne sommes que durée mouvante».

Ces quelques réflexions dépourvues d’intérêt mises à part, Susan lança un coup d’œil en arrière, hébétée. Tout s’enchaînait beaucoup trop vite pour elle et son esprit, très terre-à-terre, exigeait des explications claires.
Elle vit Chourave passer dans son champ de vision tandis que Luna la faisait tourner et grimaça. Pauvre Pomona, sa réputation allait en prendre un coup ! Et McGonagall, si cette histoire lui venait aux oreilles, se ferait une joie d’en rajouter une couche.

La fillette manqua de trébucher sur un saladier renversé – bande de sagouins ! - et se raccrocha à la manche d’un Poufsouffle qui passait par-là. De toute façon, tous les Poufsouffle semblaient se concentrer sur le mètre carré de tapis transformé en piste de danse alors…
Elle grogna un «s’cuse» et reposa d’un coup de pied le saladier kamikaze.
Puis, elle parvint à se stopper pour revenir à une position un peu moins mouvante, et, tout en levant les bras pour éviter les coups de coude des autres élèves, parvint à répondre à Luna en gardant un air de dignité royale (ce qui, avec les bras levés, est très difficile) :

- Dumbledore les a peut-être tous bourrés pour pouvoir manger tout seul les caisses de bonbons au citron qui lui ont été livré aujourd’hui… Tu sais comme il en est friand.

* Oh Merlin, que m’arrive-t-il ! Voilà que je me mets à médire sur Dumbledore… *

(511 mots).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Dim 12 Nov - 17:48

Holly entra dans la salle commune après être passer à la bibliothèque pour aller chercher de la lecture pour le soir même. Elle vit que tout le monde dansait au milieu de la salle, s’assit dans un coin de la salle et posa ses livres à côté d’elle. Elle s’aperçut que Hope dansait avec Cédric dans l’amas de monde. Son enthousiasme s’envola d’un coup en voyant que sa sœur avait rompu leur promesse.

*Je vois que Hope a trouvé quelqu’un … * pensa-t-elle avec amertume.

Holly détourna la tête, furieuse contre sa sœur : elle était tellement contente de la retrouver après avoir passé ses vacances en France avec sa sœur, Wendy... Elle avait passé tellement de temps loin de Hope qu’elle était énervée contre sa sœur, mais aussi contre elle-même car elle avait préféré aller avec Wendy que de rester avec Hope en Angleterre. Leur promesse venait de s’envoler, tout comme la joie que Holly avait ressentie en entrant dans la salle commune de Poufsouffle. Elle prit les livres qui étaient prés d’elle puis monta dans le dortoir, et redescendit quelques secondes plus tard. Elle se remit à la même place et continua à regarder les élèves danser sans vraiment comprendre pourquoi l’ambiance était aussi festive... Holly leva la tête et vit plusieurs banderoles noires avec une écriture jaune ; à voir ce qu’il y avait noté dessus, Holly en déduit que l’équipe de sa maison avait du gagner un match de Quidditch et en fut heureuse. Elle continua de dévisager les élèves puis tourna la tête et vit une élève qui ne lui était pas inconnue. Elle la regarda puis reconnu l’élève que Hope lui avait décrit dans plusieurs de ses lettres. Elle se dirigea vers elle, et entreprit d’engager la conversation pour ne pas exploser de rage contre Cédric et sa sœur.

« Salut » dit-elle, un peu intimidée, en espérant de tout son être que Susan ne se tourne pas vers elle d’un air réjoui en lançant :

« Salut, Hope, comment ça va ? Tu t’es encore dédoublée, espèce de farceuse !! »

Elle se força à sourire à Susan, espérant pouvoir se lier d'amitié avec elle autant que l'avait apparemment fait sa soeur. Après tout, ça ne devait pas être bien compliqué, Holly avait toujours été sociable, et Hope et elle n'avaient jusqu'à présent eu que des amis communs...

* Pourquoi changer les bonnes vieilles habitudes *, pensa-t-elle, pleine d'une espérance démesurée.


Tout en attendant la réponse de Susan, Holly se surprit à observer du coin de l'oeil sa soeur, qui comme de juste avait l'air de passer le plus beau moment de son existence... et Hope qui lui racontait dans ses lettres à quel point elle lui manquait, à quel point elle avait envie que sa soeur la rejoigne... elle l'avait crue, en plus !

Elle se tourna à nouveau vers Susan et entreprit de se présenter, d'une voix calme et posée :

- Au fait, je suis la soeur de Hope... Holly Zellwiger ! Tu dois être Susan, je suppose ? Smile Hope m'a beaucoup parlé de toi dans plusieurs de ses lettres !

Fatiguée d'observer les élèves présents dans la salle, Holly attendait, tout en "harcelant" Susan avec ses questions, le moment propice pour pouvoir entraîner Hope dans un coin sombre Laughing et lui faire sa fête... de toute façon, c'était elle qui l'avait cherché...

* Dommage *, pensa-t-elle, * ce n'est pas un accueil vraiment idéal à réserver à une personne qu'on n'a pas vue depuis deux ou trois mois, mais enfin... c'est elle qui m'y oblige ! *

Elle se força à focaliser son attention sur la réponse (éventuelle) de Susan, chassant toute autre pensée, négative ou pas, de son esprit fatigué.


{ 525 }
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2062
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Dim 12 Nov - 20:42

Heureusement que Holly avait précisé qu’elle n’était pas Hope car Susan, qui ignorait jusqu’alors que sa voisine de DCFM avait une sœur, ne se serait probablement pas posée de question et aurait lancé un joyeux «Oh ! Je ne t’avais pas vu, tu vas bien, Hope ?», qui aurait probablement désespéré la fillette.
La jeune sorcière était toujours occupée à se morfondre sur sa méchanceté chronique envers ce cher Dumby, leur grand-père à tous, lorsque sa camarade vint lui parler.

Elle écarquilla les yeux d’un air ahuri : waouh ! Oser affronter la foule des Poufsouffle sautant dans tous les sens pour se taper la discute avec un être aussi inintéressant que Susan Bones ne pouvait qu’être la preuve d’un incroyable courage. Ou révélateur de tendances suicidaires inquiétantes.
Toutefois trop heureuse de pouvoir se raccrocher à quelqu’un qui lui paraissait mentalement stable et non contaminé par la crise de folie de Chourave, Susan ne s’appesantit pas outre mesure sur ce qui avait bien pu pousser Holly à venir la voir.

Au contraire, elle adressa un grand sourire enchanté à la fillette tout en rosissant de gêne à l’idée que quelqu’un puisse la trouver assez intéressante pour parler d’elle à sa sœur.
A moins, bien entendu, qu’il s’agisse de mention du type «J’ai rencontré une fille, Susan Bones, Merlin comme je la plains ! Elle est d’une niaiserie que tu ne peux imaginer ! A ses côtés, Heidi passerait presque pour une petite fille intelligente, et pourtant, elle est blonde, elle !»

Essayant d’écarter cette sombre pensée de son petit esprit tourmenté – après tout, Hope lui avait paru absolument parfaite – Susan évita de justesse un coup de coude lancé par un voisin euphorique qui faisait danser une brune de septième année, et répondit d’un ton enjoué :

- Salut ! Tu vas bien ? Je suis contente de voir que tu es à Poufsouffle aussi ! Mais tu ne veux pas aller un peu à l’écart ? Parce que là, on va se faire piétiner… Enfin, surtout moi, rajouta-t-elle avec un sourire en coin.

Car Susan était d’un petit gabarit et entourée, présentement, hormis Luna, d’élèves de trois ou quatre ans ses aînés, avec la taille qui va avec, bien entendu.
Lorsque les deux fillettes se furent un peu éloignées de la foule bruyante, Susan ôté négligemment un morceau de pop-corn qui s’était retrouvé coincé dans ses cheveux sans qu’elle sache trop comment et se tourna à nouveau vers Holly.
Elle était enchantée de cette rencontre, d’abord parce qu’elle lui permettait de retrouver un peu de tranquillité, ensuite (et surtout), parce qu’Holly avait l’air aussi sympathique que sa sœur, avec laquelle elle n’avait eu, somme toute, que peu le temps de discuter :

- Pffff, soupira-t-elle en se laissant tomber dans un des moelleux fauteuils qui avaient été reculés pour laisser la zone devant la cheminée libre, je sais bien qu’on a gagné, mais je me demande si toute cette excitation est très utile.

Elle contempla un instant, pensive, la foule des élèves avant d’expliquer d’une voix fluette un tantinet anxieuse :

- Enfin, je ne sais pas si tu aimes ce genre d’ambiance, mais moi, pas trop en fait… Je me sens toujours très mal à l’aise quand tout le monde se met à danser.

Elle tritura un coin de son pull d’uniforme et leva un regard candide vers Holly avant de demander, avec une franchise déconcertante :

- Tu me trouves stupide ?

(574 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   Dim 12 Nov - 21:37

Les intentions de Cedric à la base n’étaient pas mauvaises. Il voyait juste une fille s’ennuyer et il lui avait proposé de danser un peu pour qu’elle s’amuse peut-être un peu plus. Mais il ne comptait pas s’imposer, peut-être préfèrerait-elle rester toute seule dans son coin attendant une occasion de dévaliser le buffet. De toute façon il ne comptait pas s’accaparer la fille, il l’invitait pour une danse, peut-être deux et après c’était à elle de voir si elle voulait rester sur la piste à s’amuser ou si elle voulait déserter la fête parce qu’elle n’était pas à l’aise.

Visiblement elle fut surprise par la proposition mais elle accepta sans dire un mot, mais quand même avec le sourire, sourire que Cedric lui rendit. Il la guida tel un gentleman sur la piste de danse. Ensuite il ne savait pas vraiment comment la fille voudrait danser. Il ne savait même si elle savait danser.

Au commencement il dansa face à elle, ne la touchant pas de peur qu’elle le prenne pour une sorte de pervers, puis la musique devenant un peu plus entrainante, il essaya d’attraper ses mains pour tenter de la guider au mieux dans une ébauche de rock. Pas trop compliqué puisqu’ils n’avaient pas la place et puis que peu de filles savaient danser le rock… Il essaya de la guider au mieux et la fit tournoyer une première fois. Puis il s’arrêta et se rapprocha d’elle juste le temps de lui parler à l’oreille.


« Je ne sais pas si tu as déjà dansé du rock, mais ce n’est pas dur, il suffit de te laisser guider… »

Et il recommença à la guider avec douceur. Le Poufsouffle ne la fit pas trop tournoyer mais ils continuèrent de danser tous les deux au rythme de la musique et au milieu de la piste de danse où les gens étaient maintenant bien nombreux. Plusieurs couples dansaient ensembles et la soirée de célébration de la victoire laissa place à quelques slows et quelques instants romantiques.

Puis à un moment la musique « We Are the Champions » retentit dans la salle. Musique qui passait assez régulièrement pour célébrer une victoire quelle qu’elle soit. Cedric alors interrompit la danse avec sa « cavalière » le temps d’applaudir à nouveau un peu l’équipe de Poufsouffle.

Ensuite le garçon estimma qu’il avait assez embêté Hope. Il était difficile pour lui de savoir si ça lui avait fait plaisir de danser un peu mais quand il croisa son regard il lui sourit et lui montra qu’il était toujours là si elle voulait rester avec lui, mais il ne voulait pas la forcer et c’est pourquoi il la laissa libre de décider.

La musique était lancée depuis maintenant un petit moment et les premiers élèves dont Cedric commençaient à fatiguer.


*Demain dure journée… Mais je peux bien en profiter encore un peu ! Ca n’est pas tous les jours qu’on fait la fête à Poufsouffle !*

Il fit un petit signe de « je reviens » aux personnes qui dansaient autour de lui et alla se chercher une Bièraubeurre pour se rafraîchir un peu le gosier. Il ne proposa pas à Hope d’aller lui en chercher une mais ça n’était pas par incorrection, c’était juste pour qu’elle ne se sente pas obligée d’accepter de rester plus longtemps en sa compagnie (même si en général les filles ont de très bonnes excuses pour faire comprendre aux garçons qu’elles ne veulent pas danser avec Rolling Eyes)

[580 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celebration de la Victoire (pour tous les Poufsouffles !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: