AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Elle étudie, est-ce seulement dur à concevoir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Elle étudie, est-ce seulement dur à concevoir ?   Mer 8 Nov - 15:59

"Je n'aime pas étudier, car étudié est dur, long et sans intéret, madame..." Elle se souvenait d'avoir dit ça à sa gouvernante un matin d'aout alors qu'elle regardait ses cousins jouer dans le jardins et qu'elle était privée de sortie. Elle se souvenait aussi très bien de la baguette qui l'avait frappée derrière la tête et l'ordre de se taire et de travailler. Et c'est en se souvenant de tout cela que Diabalzane rentra dans la bibliothèque gigantesque de Poudlard. Voir tous ces livres et se dire qu'elle allait devoir les utiliser pour faire ses devoirs lui donnait la nausé.

*Dur, long, sans intéret...*

Elle n'avait pas changé sur son idée de ce qui était futile et ce qui ne l'était pas. Elle lâcha son sac à côté d'une table et se laissa tomber sur la chaise. Elle sortit ses affaires et se releva, telle une adolescente blasée et de mauvaise humeur, pour se diriger vers les rayons. Trop de lettres sans doute et elle resta immobile devant un livre dont elle lisait le titre pour la troisième fois consécutive. Elle avait souvent des moments d'absence ces derniers temps. Elle se déconnectait du réel et restait sans voix devant des choses idiotes, et elle passait, par la même occasion, elle même pour une idiote.

- Vous cherchez quelque chose mademoiselle Södergren ?

-Hein ?

Diabalzane sursauta et se retourna brusquement, faisant alors face à Madame Pince, la bibliothécaire. Elle resta hébétée, ne sachant que répondre, elle n'était même pas sûre d'avoir compris la question. Elle se redressa pour se donner une contenance, et, le regard fière et la mine sévère elle fit non de la tête.

- Merci bien madame mais je n'ai besoin d'absolument rien.

- Eh bien vous n'avez rien à faire ici...


- C'est pas ce que je voulais dire. Je n'ai pas besoin de vous pour m'aider si vous préférez !

Madame Pince la regarda en biais et hocha vaguement la tête avant de partir. Diabalzane soupira et passa la main dans ses cheveux blonds. Elle attrapa un bouquin au hasard et se rassit à la table. Elle ouvrit l'énorme livre qui parlait de potions complexes et d'ingrédients introuvables. Diabalzane aimait bien cependant les livres, elle se plongeait dedans et il était dur de l'en faire sortir. Elle aimait les lectures passionnantes et adorait se plonger sans faire attention au reste. Et puis, elle oubliait ainsi sa famille pour quelques petites heures où les histoires tristes et dramatiques des autres lui laissaient voir un soupçon de contentement : il y avait des gens plus malheureux qu’elle et c’était bien fait pour eux/

Mais elle ne parvint pas, pas cette fois ci, à se concentrer. Elle pensait trop à Drago qu'elle n'avait fait que croiser en cours. Il lui manquait déjà, et elle se trouvait ridicule de penser comme ça. Elle croisa les bras sur sa poitrine et leva les yeux vers la fenêtre qui lui faisait face, pensant à leurs baisers et au fait qu'elle voulait être éternellement dans les bras du jeune homme. Elle secoua la tête, se repenchant vers sa lecture, en vain.


[519 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Elle étudie, est-ce seulement dur à concevoir ?   Mer 8 Nov - 16:59

La Gryffondor n’avait absolument aucune envie de travailler mais il le fallait bien, elle avait tellement parlé en cours de sortilèges qu’elle avait fini par accumuler un retard énorme et n’était même pas sûre d’avoir assimilé la moitié du programme. C’était un peu bête sachant que les 1er examens allaient commencer dans deux semaines Shocked et qu’elle n’avait pas que cette matière à travailler.

*Bon sang il va me falloir un sacré coup de pouce !*

Elle avait son après-midi de libre et elle comptait bien en profiter pour travailler un peu. Et même si le temps dehors était magnifique, elle s’était décidée à se rendre à la bibliothèque pour trouver des compléments de cours et ainsi boucher les trous dans ses parchemins.

Lavande entra sans accorder un regard à Madame Pince. Dire bonjour à cette vieille bique était une perte de temps vu que la dernière fois que la Gryffondor avait tenté de le faire, la Miss Pince l’avait pris pour une agression et avait commencé à lui poser tout un tas de question : qui es-tu ? que viens-tu faire ici ? quel est mon travail ? Suspect. Lavande n’avait pas très bien compris le sens de la dernière question mais elle avait été posée de façon si agressive que la jeune fille avait fini par bredouiller un « excusez-moi de vous avoir dérangé » qui sembla satisfaire la bibliothécaire.


*Peut-être qu’elle considère qu’entendre les élèves lui dire bonjour lui rajoute du travail, on ne sait jamais Suspect*

Enfin quoi qu’il en soit Lavande ne lui dit pas bonjour ce jour-ci et ne la regarda même pas. Elle alla s’installer sur une table innoccupée et passa un temps fou à sortir ses affaires. Lorsqu’elle eut fini et que la table fut bien remplie de livres, plumes multicolores, parchemins remplis de dessins et auxquels il manquait de grands bouts de cours, elle se retrouva découragée. Elle avait très envie de rejoindre Parvati mais elle savait pertinament qu’elle ne travaillerait pas si elle retrouvait sa meilleure amie.

*Bon alors commençons…*

C’est alors qu’une jeune blonde arriva dans la bibliothèque. De dos elle disait vaguement quelque chose à Lavande mais elle ne se souvenait plus à quelle maison elle appartenait.

*En tous cas c’est une deuxième année c’est sûr !*

Peut-être que la fille qui venait d’entrer avait l’intégralité des cours de sortilège ce qui éviterait à la Gryffondor de longues heures de recherches dans les bouquins poussiéreux de la bibliothèque ! N’étant pas d’un naturel timide, Lavande décida de se lever et d’aller déranger quelques minutes cette personne qui pourrait la sauver d’un mauvais pas.

« Excuse moi de te déranger… »

La blonde lui tournait le dos et Lavande venait de lui tapoter sur l’épaule alors qu’elle venait juste d’ouvrir un livre (et pas un livre de cours Evil or Very Mad). Mais alors que la fille levait les yeux sur elle, Lavande se rendit compte de son erreur. Elle allait demander un service à une Serpentard ! Maintenant elle se souvenait de cette fille, c’était Södergren la préfète des verts et argent ! Le visage de Lavande qui était tout sourire changea d’expression et se fit soudainement plus méfiant. Fallait-il lui demander ce service ou non ? Peut-être valait-il mieux tourner les talons pour éviter la casse mais elle avait vraiment besoin de ces cours.

« Aurais-tu vu d’autres 2ème année dans le coin ? »

On voyait clairement que ça n’était pas ce que Lavande avait voulu demander à la base. Elle s’était montrée plutôt froide mais pas vraiment impolie. La Gryffondor faisait partie de ces personnes qui souhaitaient avoir le moins de contact possible avec des Serpentard car ils étaient sournois, mesquins, sadiques et qu’ils en faisaient baver à Harry.

[623 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Elle étudie, est-ce seulement dur à concevoir ?   Dim 12 Nov - 16:19

*Et lentement se sont couchés,
Tels de pauvres soleils
Les enfants aux corps abîmés
Par les coups des merveilles

Et leurs jeunes âmes endolories
Ont laissé leurs yeux se fermer
Mais songez-vous qu'ils sont endormis ?
Croyez-vous qu'ils osent rêver ?

La rage ne signifie rien
Et aussitôt elle disparaît
Quand on croise un regard gamin
Qui nous supplie de s'en aller.

Et ils vous regardent faire volte face
Songeant que vous n'avez rien compris
A leurs appels à l'aide nous restons de glace
Puisque nous faisons abstraction de leurs vies...*


Diabalzane se retourna alors même qu'elle se recitait ces vers anonymes, faisant semblant de parcourir du regard une page sur une potion impossible à réaliser s'il on avait pas une centaine d'années à perdre. Elle regarda la Gryffondor les larmes aux yeux. Larmes qui étaient venues sans qu'elle ne s'en rendent compte, larmes qu'elle effaça d'un revers de manche pour se donner contenance et pour tenter de se durcir à cette rencontre.

Stupéfaite, Lavande Brown - elle savait que c'était elle pour les cours qu'elles avaient passés ensemble - s'était stoppée net dans ses paroles et avait carrément changé d'idée. Diabalzane le lut parfaitement dans ses yeux. La seconde année de Serpentard la dévisagea un instant avant que la jeune femme aux couleurs du lion courageux se remettait d'aplomb pour lui poser une question que Diab' sentit non voulue à la base.


- Tu voulais me demander autre chose. Mais tu savais que j'allais te répondre négativement. Tu savais très bien qu'un serpent ne s'approche pas d'un gryffon. Alors pourquoi ne pas rester dans cette idée ? Même si j'avais croisé un millier de seconde année je ne te le dirai pas. Et le pire c'est que tu le sais...

Sur un ton monocorde, d'une voix enrouée, brisée, mais sans émotion particulière pourtant. Diabalzane passa une main dans ses cheveux blonds et ferma les yeux avant de se retourner de nouveau vers l'énorme livre qu'elle ne lisait pas. Elle soupira et posa sa tête dans sa main. Elle leva les yeux au ciel. A peine quelques secondes s'étaient déroulées.

*Et nos vils personnes une fois de plus
Se détournent de gens qui n'ont rien fait
Et nous crions que nous voulions être justes
Mais nous sommes les bourreaux de leurs étés...*


Elle se retourna de nouveau et regarda Lavande dans les yeux.

- Tu voulais quoi comme aide ?

Les doigts fins de Diabalzane frappaient à une cadence régulière le bois noueux de la table d'étude comme pour signifier à la jeune fille qu'elle avait intéret à parler vite et bien. Le regretterait-elle ? Diabalzane n'en avait pour l'instant pas la moindre idée. Mais si jamais un Serpentard passait par là elle était dans une situation désastreuse. Mais ne suffisait-il pas de simplement se jeter sur la Gryffondor pour masquer le fait qu'elle lui parlait en bonne et due forme ?

*Et sans qu'ils ne s'en rendent compte
Les enfants de novembre se meurent
Et ce n'est plus un corps qui montent
C'est un esprit qui s'envolent avec ses soeurs...*


[512 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle étudie, est-ce seulement dur à concevoir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle étudie, est-ce seulement dur à concevoir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: