AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 sauve qui peut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Infirmerie

Parchemins : 839
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: sauve qui peut   Jeu 9 Nov - 22:07

Elle ne c’était jamais précipitée aussi vite que cela en dehors des serres que ce jour là. Elle avait fourgué son sac, on peu le dire en raison qu’elle n'avait même pas pris le temps de ranger ses affaires commis il le faut dans son sac et c’était précipitée dehors avant bien sûr que son cher préfet remarque qu’elle avait encore une fois enlever des points à sa maison.


*vite vite vite dépêche toi avant qu’il te rattrape et te met une sonnée*

Elle avait réussi l’exploit en un seul cour d’enlever -30 points à sa maison en faisant toute bonnement rien !!!
Ce n’était pas croyable, elle avait vraiment une malchance. Elle marchait vraiment vite, elle ne voulait pas être encore dans le coin quand son préfet verra la note au tableau.

* mais comment tu as pu t’endormir !?!?! Tu veux vraiment ta mort, ce n'est pas possible *

, Elle courait presque, de temps en temps elle regardait si elle voyait une tête blonde derière elle, parfait il y avait pas l’ombre d’un préfet derrière elle, il devait être encore devant le tableau en train de digérer la note.

Elle se dépêchait encore plus, elle voulait être à l’abri dans les dortoirs des filles, seul endroit ou les garçons ne pouvaient pas venir.

Au passage elle ferma son sac qu’elle n’avait pas pris le temps de fermer et remit sa cravate qui était de travers.

* Tu as intérêt de trouver d’excellent argument quand tu le feras devant toi * c’est sur cette pensée qu’elle s’avançait direction le château.

EDIT IRVING: Halloween, relis ton poste et corrige les fautes d'orthographes et tes phrases. On ne dit pas commis faut mais comme il faut.


Dernière édition par le Ven 10 Nov - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: sauve qui peut   Ven 10 Nov - 0:11

Le cours de botanique venait, enfin, de prendre fin. Le travail pratique qu’il exécuta avec la charmante April Swann semblait avoir impressionné la petite dame aux courbes assez larges. Sur le panneau près de la porte de sortie de la serre numéro trois destinée au premier cycle se trouvait les résultats de la leçon sur les Mandragores. Pointant du doigt le parchemin, il cherchait après le groupe de Serpentard. Son prénom était premier, et fut amplement fier de lui pour avoir fait un brillant travail rapportant quarante points à sa maison. April cartonnait aussi avec trente points, et d’ailleurs, il la remercia ainsi que félicita pour leur coopération fructueuse. Mais en continuant d’observer ce qui était inscrit, son visage se déconfit. Suite à la non-participation d’Halloween Strue, Blaise Zabini et Esfir Nabirotchkina, trente points leur furent retirés chacun. Ce qui causé un retrait de vingt points à la maison de Serpentard. *Je vais les tuer, non encore mieux, les étouffer pendant leur sommeil* songea-t-il en serrant les points.

Passant à travers les élèves qui observaient les effets de leurs participations, il constata en rangeant ses affaires que quelqu’un avait vite fait de déguerpir de la jardinerie. En bon élève, il alla consulter à qui appartenait l’objet qui trainait sur le plan de travail. « Halloween Strue » prononça-t-il suivi d’un long soupir las. Prenant l’oubli dans sa main, il le mit dans la poche de sa robe de sorcier, se moquant bien de l’état dans lequel elle allait le retrouver. Sa besace en bandoulière, il passa la porte en prenant le temps de dire : « Au revoir professeur Chourave » qui devait certainement être fier de ses prouesses expérimentales.

En dehors, le soleil brillait de mille feux. *Satané boule de gaz* maudit-il en se cachant les yeux afin de mieux chercher après la jeune fille. Rien dans les parages, il prit donc le sentier qui menait au château. C’est en avançant qu’il aperçut une chevelure blond paille se balançait assez loin devant lui. « Hey Struuue » cria-t-il en s’aidant de sa main pour faire porte-voix. « Bon sang, je vais devoir courir » exprima-t-il en râlant, fatigué de toujours rappeler les autres à l’ordre ou de leur remettre un bien oublié.

Après avoir trotté en direction de la jeune demoiselle qui lui causa quelques soucis, il l’attrapa à l’épaule. « Tu voudrais bien répondre quand je t’appelle. » formula-t-il entre une inspiration et une expiration afin de retrouver un rythme normal. C’est qu’elle était rapide la petite trouble-fête. « Ne bouge pas ! » ordonna-t-il en ouvrant le pan de sa besace pour fouiller afin de lui rendre son bien. Par chance, l’objet n’était pas cassé, et le déposa un peu brusquement dans sa main.

La fixant des yeux, elle avait du prendre la fuite afin de l’éviter et de se faire passer un savon. « Tu devrais t’appliquer davantage aux cours ! » dit-t-il sur un ton autoritaire, il ne voulait pas l’effrayer mais c’était sa nature d’agir comme ça. « Si tu ne t’améliores pas, tu risques d’être convoquée par le Directeur de Serpentard, ainsi que par le Directeur faisant fonction… », il plaça un silence qui pouvait sembler interminable, « …Lucius Malfoy ». Il se doutait bien que là, ca ferait plus effet que de dire Dumbledore.

Il reprit doucement sa route vers le château.

[560 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Infirmerie

Parchemins : 839
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: sauve qui peut   Ven 10 Nov - 17:14

Est – ce qu’elle rêvait ? Elle avait bien entendu son nom ?non elle n’avait pas rêvé, c’était monsieur Irving en personne qu’il l’appelait, Elle accéléra son pas.

*zut de zut !!!*
*allez encore quelque mètre *

« Tu voudrais bien répondre quand je t’appelle.

*fait la sourde d’oreille et avance *

Mais trop tard elle sentait sur son épaule frêle, une main avec une poigne de fer, sa mine se déconfit de peur.

*oh non pitié, je n'ai pas fait exprès*

c’est sur cette pensée qu’elle se retourna vers son préfet qui la fusillait du regard. Elle allait lui exprimer son pardon, quand d’un coup elle entendit.

« Ne bouge pas ! »

Est-ce qu’elle avait bien entendu ?!?! il lui disait ne pas bouger ,Oui certainement, mais il avait l’air de chercher quelque chose dans son sac, mais quoi ? Sa baguette pour la punir ? Non, ce ne pouvait pas être cela, il y avait beaucoup trop de monde.
Quand d’un coup, il lui prit son poignet, elle était prise de panique, il serrait, elle avait tellement mal qu’elle ouvra la main et là surprise, lui déposa dans sa paume avec pas trop de délicatesse son plumier en bois de rose !?!?!


Halloween avait de la peine à cacher son étonnement, monsieur Irving lui avait ramené son plumier ?!?! Hallucinant ?!?! Elle le regardait pendant quelques seconds avec des yeux ronds.

*Il ne va pas me faire la morale ?* pensait elle

« Tu devrais t’appliquer davantage aux cours ! » dit-t-il sur un ton autoritaire, il ne voulait pas l’effrayer mais c’était sa nature d’agir comme ça.

*c’était tout ?!?! *

Ben oui Halloween s’attendait avoir un préfet rouge de colère et poussant des cris de colère contre elle et elle recevait qu’une sévère réplique à la place de cela. Mais le pire allait arriver, elle ne s’attendait pas à avoir une suite.
« Si tu ne t’améliores pas, tu risques d’être convoquée par le Directeur de Serpentard, ainsi que par le Directeur faisant fonction… », il plaça un silence qui pouvait sembler interminable, « …Lucius Malfoy ».

Elle le regardait avec une certaine crainte dans les yeux, être convoquée par Rogue ne l’enchantait pas vraiment, mais en entendant le nom du directeur en fonction, elle du avouer que ses boyaux se tordirent pendant quelques secondes. Le père de Drago Mafloy, elle avait déjà vu le fiston en colère, elle n’imaginait même pas le père.

Mais avec tout cela, elle avait oublié de remercier monsieur Irving, pour le plumier, mais il était déjà bien loin quand elle remarqua qu’elle était toute seule comme une conne sur le chemin à rêvasser.
Elle se reprit et couru pour être à sa hauteur, elle lui parla bien sûre sans le regarder, elle regardait droit devant elle.

« Je t’ai pas remercié pour mon plumier « dit elle pour commencer
Elle risqua un regard de côté, il était d’une beauté à couper le souffle miss symphonie avait de la chance. Puis un petit sourire apparu sur ses lèvres fines

« Vous n'êtes pas quelqu’un de sadique « lâcha t’elle d’un coup, mais envoyant qu’elle avait dit une bêtise elle rectifia.

« Je voulais dire, vous auriez bien pu le voir, mais l’ignorer « dit elle en parlant de son plumier,elle se cachait derrière ses cheveux blonds.

*tu t’en fonce idiote, tais toi !!*

EDIT IRVING 562 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sauve qui peut   

Revenir en haut Aller en bas
 
sauve qui peut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent attise le feu. Sauve qui peut? (With you,Hanade)
» Sauve qui peut pour laisser le pays pour raison cyclonique.
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
» Quand le téléphone portable peut sauver la vie...
» Peut-on se passer de la farine de blé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: