AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Ballade près du lac.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Ballade près du lac.   Jeu 16 Nov - 20:47

Nausicaa n'aimait pas particulièrement la solitude, mais ses difficultés à s'ouvrir aux autres lui imposait la plupart du temps d'être seule. Elle avait fini par s'y habituer. Ce jour là elle avait décidé d'aller passer un moment près du lac, le temps était clément, un doux soleil de printemps arrosait le parc d'une lumière chaude. Nausicaa s'était allonger au pied d'un arbre, son tronc reposant contre celui de l'arbre, sa beusasse trainant au sol. Elle sourit, une douce brise lui caressait le visage, faisant s'emmêller ses long cheveux noirs. Elle regarda un moment le lac, sa surface argentée brillait sous la lumière de l'astre solaire. Elle attendit un moment, puis sortit de son sac un carnet de feuilles blanches et un baton de fusain. Elle crayonna une esquisse du lac. Au fur et à mesure qu'avançait le dessin son imagination l'emportaplus loin, elle dessina quelques tentacules sortant de l'eau, puis un nageur près des tentacules. On disait qu'un calamar géant habitait les eaux profondes du lac, elle pensait que cela devait être assez impressionant de pouvoir nager à ses côtés, mais l'eau était encore très froide et la baignade était interdite, cela ne vallait pas le coup de risquer la punition pour se geler les peids. Le dessin n'était qu'un croquis mais on pouvait voir que la rouge et or avait quelques notions en dessin. Au bout d'un moment fatiguée d'ajouter des details de plus en plus pittoresques à son dessins, Sica posa le carnet de croquis sur le côté et sortit de sa beusasse un livre moldu. Il lui avait été donné par sa belle-mère qui portait d'ailleurs le nom de l'héroïne de l'histoire. On pouvais lire sur la couverture de cuire du livre, écrit en doré "Les milles et unes nuits". Nausicaa avait lu et relu ces histoires à sa petite soeur mais elle y prenait autant de plaisir qu'elle. De plus, sa soeur voulait toujours lire les même histoires et Nausicaa, elle aimait lire toutes les histoires. Elle ouvrit donc le livre à la page marquée d'un ruban rouge, et commença tranquilement à lire. Elle se sentait bien dans la tiedeur du printemps qui touchait à sa fin.
Revenir en haut Aller en bas

Colin Cr
avatar



MessageSujet: Re: Ballade près du lac.   Dim 19 Nov - 23:21

Quand Colin avait ouvert les yeux, il s’était retrouvé à l’infirmerie. Ses membres étaient épouventablement engourdis, comme s’il sortait d’une longue nuit de sommeil. Bizarre pourtant il ne se souvenait pas de s’être endormi Suspect. Aussitôt après avoir ouvert les yeux, il remarqua la présence d’un grand nombre de professeur et de quelques élèves plus un fantôme. Quand il se réveilla, les adultes tournèrent tous le regard vers lui et le regardaient d’un air concerné.

« Qu’est ce qu’il se passe ? Pourquoi je suis ici ? Est-ce que je vais bien ? »

C’est vrai que se retrouver à l’infirmerie sans se rappeler pourquoi avait quelque chose d’assez inquiétant. Mais rapidement l’infirmière prit la parole et lui expliqua qu’il avait été pétrifié pendant plusieurs mois, qu’on était en Juin, mais qu’il était guérit pour de bon et que le danger était écarté.

Colin eut un peu de mal à se faire à l’idée qu’il était déjà en Juin et qu’il avait « dormi » pendant plus de la moitié de sa première année ! Mais il sortit bien vite de l’infirmerie et se dirigea vers le parc.


*J’ai été pétrifié ! J’ai rencontré le monstre de la chambre des secrets ! J’ai frôlé la mort !*

Le Gryffondor était étrangement content, il avait l’impression de s’être élevé au rang de héros puisqu’il avait échappé à la mort et il aurait beaucoup de choses à raconter à ses parents à son retour (même s’il ne se souvenait de pas grand chose).

Il sautillait légèrement dans le parc quand son regard se posa sur une jeune fille dans le parc qui dessinait. Il ne la connaissait pas et décida d’aller la voir. Il l’aborda sans prendre de gants et sans penser qu’il allait peut-être la déranger.


« Salut, tu dessines quoi ? »

Oui il avait raté une partie de sa première année, il fallait donc rattraper le temps perdu. Mais au fait où était Harry ? Il serait sûrement très content de voir que Colin irait bien ! Et puis peut-être qu’il était pour quelque chose dans la fait que le monstre avait disparu !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ballade près du lac.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade près du lac.
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: