AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 malade?...Nan...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: malade?...Nan...   Ven 17 Nov - 20:57

C’est en une heure très matinale dans un des dortoirs faiblement éclairés aux sous sols de Poudlard qu’une jeune fille se décida à se réveiller. La nuit lui avait parut tellement longue et pourtant elle était l’une des premières à se lasser de la belle chaleur des draps verts morne de son lit. Décidée à ne plus rester dans une position si confortable, Elea se releva sans plus attendre rejetant d’une main les quelques mèches qui retombaient sur son front. Elle fut surprise de sentir la grande chaleur qui émanait de celui-ci, elle qui se sentait frileuse la veille se sentait fiévreuse le lendemain.
*Géniale… et comment je terminerai les devoirs en retard moi ?*
Elea longea le dortoir plongé dans le silence du regard, à première vue personne n’était réveillé. Tant mieux. Elle avait tant de chose à faire d’autant plus qu’ils n’avaient pas cours le matin, une chance pour terminer ce qu’elle avait laisser la veille non ? Et ce n’était pas son teint légèrement maladif qui allait tout bousiller. La jeune fille enfila sa petite jupe noire plissée d’écolière, sa chemise aux plis bien soignés et ses bottines en une vitesse folle avant de saisir son sac où elle avait prit soin de mettre tous ses livres et les parchemins contenants ses débuts de devoirs, et de se diriger vers la sortie non sans oublier de faire le moindre bruit possible.
La Serpentard pu distinguer la clarté qui régnait sur la salle commune mais déjà sa vue devenait elle plus flou. Prenant cela comme un effet de son imagination, Elea ne fit qu’hocher la tête en fermant les yeux avant de les rouvrir et de se diriger vers l’un des fauteuils en face de la cheminée éteinte à cet heure ci. Elle prit place confortablement en reposant son sac sur la table d’un geste las. Elle avait moins envie de travailler tout d’un coup et son regard s’était vite éteint en se dirigeant vers la fenêtre donnant au dehors de la salle. La pluie se glissait sur les carreaux et le temps paraissait frileux. Elea se sentait contrairement à cela brûlante et elle l’était.
Laissant tombé ses livres et ses devoirs, la jeune Mayan s’approcha un peu plus de la fenêtre et posa sa tête contre la vitre de celle-ci en sentant encore la chaleur qui avait prit possession d’elle cette nuit là mais en même temps le froid qui se dégageait de par delà le château.
Parfait contraste si ce n’était le mal de tête qui survenait de plus en plus, Elea crut en cet instant sa tête vouloir exploser littéralement mais si elle se dégageait de cette fraîcheur qui enveloppait la vitre, la jeune poudlarienne savait très bien que son mal s’intensifierait.
Elle en resta là, attendant impatiemment que son mal de tête se calme et en même temps sa température diminuer.
*Pas de chance, les devoirs c’est pour un autre jour ma vieille*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: malade?...Nan...   Sam 18 Nov - 16:38

Esfir avait une jeune fille qui avait le sommeil léger. Elle entendait le moindre bruit lorsqu’une de ses colocataires faisaient du bruit. Dormir en même temps que des filles, n’avait rien de reposant. Elle commençait à regretter son lit en Russie, où le silence et le calme régnaient. Qu’est qu’elle ne donnerais pas pour revoir son lit, qui était nettement de meilleure qualité que celui de Poudlard.

*Vivement la 7ème année*

Fira était très enthousiaste à l’idée que sa 1ère allait bientôt finir. Et les réjouissances qu’elle ferait quand elle pourrait martyrisé des petits Gryffondor de 1ère année l’enchantait. Elle avait l’impression d’être née pour ça.

La jeune Russe ne dormait pas. Elle en était incapable à cause des ronflements qu’elle entendait à côté d’elle. Elle avait bien essayé mais n’avait pas réussit. En plus, c’était l’aube, alors à quoi bon essayer de se rendormir.

Et puis, elle avait entendu Elea se lever. Elle savait que la jeune fille dormait assez mal dans cette école. Esfir, n’avait pas pris la peine de se la déranger. Même si la jeune Russe était d’un naturel curieux, elle préférait laisser la jeune italienne tranquille. Elle l’entendait s’habiller rapidement.

La veille, Fira avait vu sa jeune amie pas très bien. Elle n’avait fait aucun commentaire. Elea était assez grande pour savoir ce qu’elle devait faire. Elle était finalement allée se coucher. Apparemment, elle n’allait pas mieux.

La Russe décida de se lever. Elle ne prit pas la peine de s’habiller tout de suite. C’était le week-end, pas besoin de mettre l’uniforme de Poudlard. Elle prit sa robe de chambre d’un vert foncé. Il était hors de question qu’elle porte une robe couleur prairie. Bien que sa mère l’ait harceler, Esfir n’avait pas cédé. Sa robe de chambre était légère, et le toucher était plus doux que la soie. Mais elle restait de même très chaude. Une petite particularité de la magie. Elle avait des chaussons de la même qualité que sa robe de chambre. Normal pour quelqu’un qui était de sang pur.

Elle descendit avec son allure habituelle, digne de son rang. Quand, elle arriva dans la salle commune, elle vit Elea, la tête poser sur une fenêtre.
Fira avait les mains dans les poches, et regardait d’un air soucieux l’italienne. Elea faisait partie de ses amies les plus proches. D’ailleurs, on les voyait souvent ensemble, Elea, elle et Cora (je me permet^^). Qu’est ce qu’elle n’avait pas fait ensemble. Elle se rappelait le coup de la bibliothèque, comme ci s’était hier. Bien que cela s’était passé au début d’année. Désormais, elles allaient sûrement passées en 2ème année. Esfir ne doutait pas de son passage l’année prochaine. Elle faisait partie des élèves de Serpentard à avoir gagné de plus de points pour sa maison. Mais malgré cela Serdaigle avait réussit à passer devant. Rein qu’en pensant à ça, Fira se mettait dans une rage folle.

*Bon sang Serpentard est la meilleure des maisons, et on se laisse distancer par des petits Serdaigle !!!!*

Essayant d’oublier sa fureur, pour rester aussi neutre elle souffla un grand coup mentalement. Elle en avait fait du chemin cette année. Avant, elle s’emportait facilement. Désormais, elle restait froide, malgré toutes les piques qu’on pouvait lui lancer.

-Elea, ça va? Tu ne veux pas aller à l’infirmerie?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: malade?...Nan...   Sam 18 Nov - 18:49

La Serpentarde restait toujours dans la même position. Qui pouvait il l’aidé en cet instant là à part la dame tyrannique occupant le poste d’infirmière. Non, elle n’y irait pas ! Pas qu’elle avait peur mais plutôt qu’elle n’avait pas envie de rester toute la journée dans des draps blancs à ne rien faire. Les examens approchaient à vive allure et être malade en cette période n’était pas demandé. Elle mit sa main une fois de plus sur son front, rien n’avait changé à part le teint de celui-ci. La jeune Mayan regarda à travers la vite le paysage monotone qui planait sur le parc. Elle aurait bien aimé y aller, sous cette pluie torrentielle, car au moins comme ça elle ne se sentirait pas aussi brûlante et fiévreuse.

Elle ne se rappelait vraiment pas des jours où elle avait été atteinte de quelconque symptôme de maladie tellement ils étaient rares et ne comprenait pas pourquoi ça devait arriver maintenant. La froideur des cachots ne lui aurait jamais fait de mal non ? Il fallait absolument trouver un remède ou sort pour faire dissiper cela mais à vrai dire Elea ne savait où chercher en cette heure si matinale de la journée.

Jurant en remettant sa tête sur la vitre, Elea entendit une petite voix derrière elle, celle d’Esfir elle en était certaine sans même se retourner. Mais elle ne tarda à le faire, un faible sourire illuminant son visage. C’était vrai que d’habitude sa froideur et son sarcasme l’aveuglait envers quelque pour ne pas dire toutes les personnes, mais c’était bien différent quand ceci concernait sa maison et ses proche, sang pur quoi ! Elle n’allait quand même pas faire la gentille petite fille devant des bouffons non ?

-Salut Esfir … Je t’ai réveillée ?

Elle fit mine plus froide pour se montrer un peu plus normale, bien que ce fût peine perdue, avant de répondre à la jeune russe de la même voix plus clistalline :

-Non non ça va ! Enfin pas de quoi s’alarmer jusqu’à aller chez cette vielle mégère d’infirmière !

La jeune fille se sentait on ne peut plus mal à vrai dire mais montrer sa faiblesse devant quelqu’un n’était qu’une honte pour une Mayan descendante de sang pur. Elle se contenta de mettre une main dans ses cheveux en essayant d’oublier son mal de tête assaillant et la chaleur plus qu’étouffante émanant d’elle. Esfir était l’une des amies les plus proches pour Elea bien que celle-ci ne l’ai vu depuis un bon bout de temps un peu comme Cora, la revoir dans un tel état était loin de plaire à l’italienne qui se décida à parler des dernières nouvelles et rumeurs du château.

-Alors que penses tu de suspension du vieux fou et le fait d’avoir Lucius Malefoy comme directeur ?

Elea savait en quelque peu déjà la réponse d’Esfir mais il fallait bien alimenter les discutions pour se faire oublier qu’elle était de plus en plus brûlante et maladive.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: malade?...Nan...   Dim 26 Nov - 14:51

Si elle avait réveillé Esfir? Bien sûr que non. Fira dormait très mal ces temps ci, surtout depuis l’approche des examens de fin d’année. Il était hors de question de redoubler. La réputation de sa famille était en jeu. Ce serait le pompom si elle refaisait sa première année. Elle, une sang pur. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle avait travaillé toute l’année. Avait elle si peu confiance en elle? Non, une Nabirotchkina ne perdait jamais confiance. Cela reviendrait à être faible. Et il était hors de question qu’elle soit le maillon faible dans cette famille de haut rang. Elle préférait que ce soit son frère. Son frère était beaucoup moins malin. Et il risquait moins, puisque c’était un garçon. Ce que son père avait toujours voulu.

-Non, ne t’inquiète pas, tu ne m’as pas réveillé.

Esfir affichait toujours son habituel sourire sarcastique. Bien qu’il soit beaucoup moins voyant avec ces proches. Désormais, son sourire était de plus en plus « vrai » avec Elea et Cora. Sa sœur connaissait son véritable sourire, puisqu’elle le lui avait accordé bien avant. Mais il n’y avait que trois personnes à qui elle faisait ce privilège. Ksénia, Cora et bien sûr Elea. Elle se sentait très rarement proche des gens. Elle n’était pas anti-sociale, mais restait volontié avec des personnes qui lui ressemblait. En gros, elle ne traînait qu’avec des Serpentard. Et encore pas tous…


Elea lui répondit qu’elle allait bien. Enfin pas de quoi aller voir l’infirmière. Esfir en doutait un peu, vu le teint blanchâtre qu’avait son amie. Cependant le jeune Russe n’insista pas. Elle, non n’aurait pas aimé allé voir Pomfresh. Elle devait admettre qu’elle était douée, mais les médicaments infects. Elle était bien placé pour le savoir puisqu’elle avait fait un aller et retour à l’infirmerie. Elle avait attraper une foutue maladie, qui l’avait clouer au lit pendant deux jours. Deux interminables jours, où elle avait dû rester dans son lit, sous la surveillance de l’infirmière. Elle avait d’ailleurs vu les victimes du monstre qui parcourait le collège. Fira, les avait complètement ignoré. Pour elle s’était simplement de vulgaire statut qui était autrefois des élèves imprudent. Et puis, chacun ses soucis. Mme Pomfresh, avait du penser dû penser que la jeune russe avait un cœur d’artichaut, puisqu’Esfir avait vivement détourner la tête quand elle les avait vu.

Citation :
-Alors que penses tu de suspension du vieux fou et le fait d’avoir Lucius Malefoy comme directeur ?

Fira fit la grimace. Qu’est ce qu’elle en pensait? Elea savait très bien ce qu’elle en pensait.

-J’apprécie beaucoup que Lucius Malefoy soit le directeur, mais ça m’étonnerait qu’il reste à ce poste. Dumbledore tient beaucoup à son petit protéger. Je suis pratiquement sûre que Dumbledore reprendra son poste. Il est peut être fou, mais très intelligent. Malheureusement…

Aucune émotion ne trahissait la voix de la jeune russe. Son regard était toujours aussi neutre. Au fait rien ne pouvait démontrer se qu’elle pensait.

-Et toi qu’en penses-tu?

Qu’est idiote pensa Fira. Elle avait bien une petite idée de la réponse de son amie. Mais, elle était curieuse de connaître plus information sur l’opinion d’Elea.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: malade?...Nan...   Sam 2 Déc - 10:37

Elea écouta la réponse avec un certain sourire au coin, oui elle avait deviné. Pour la blonde, Dumbledore n’en était point intelligent car si il l’avait été, peut être ne serait il pas un adorateur de moldus et de sang de bourbe à l’heure qu’il est. La Serpentarde se demandait à chaque fois ce qui pouvait attirer le vieux directeur dans ses gens infectes qui ne peuvent vivre sans magie, invraissamblables et méprisants. La réponse n’était jamais arrivée à Elea, un fou, voilà comment elle le surnommait.

Esfir lui demanda son avis sur la question et Elea ne tarda à répondre avec une certaine hésitation due à la douleur insupportable qu’elle éprouvait et qui s’amplifiait à chaque seconde.

-…eh bien… Je suis presque du même a… avis, bien que j’espère… que Lucius Malefoy restera dans ce pos…

Elle ne put finir sa phrase qu’elle tomba violemment sur le mur derrière elle. La jeune fille était pour une fois faible devant quelque chose, elle se sentait trembler de froid bien que la température aux cachots n’était que des plus normales. Qu’aurait elle donné pour ne pas être dans une situation aussi humiliante pour une Mayan. A vrai dire, tout ! Elle glissa tout le long du mur, les yeux légèrement refermés. Elle se rappelait encore une fois la dernière fois qu’elle s’était mise en position humiliante et insupportable devant son cousin plus âgé qu’elle juste à cause d’un pari stupide qu’elle n’avait pas gagné. Elle avait du répété devant son père qu’elle était décidée à aimer les sang de bourbe jusqu’au restant de sa vie, à son plus grand malheur son père l’avait très mal pris et après deux gifles en criant son déshonneur envers sa fille, l’avait envoyée aux cachots lugubres du grand manoir.

Jamais Elea n’aurait pu oublié cette petite scène qui aurait parut amusant aux yeux des sang de bourbe mais elle avait gardé cela pour elle et son cousin. La jeune fille se replia sur elle-même, elle ne pouvait plus se relever, c’était trop difficile. La chaleur l’étouffait et en même temps elle sentait les brises froides venant de elle ne savait où au juste. Ses cheveux étaient collés à sa peau et ses mains frileuses étaient posées sur ses épaules en croix.

*Peut être devrais je aller à l’infirmerie après tout*

C’était trop insupportable pour que la petite voix au fond de sa tête la contredise mais déjà elle s’était évanouie…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: malade?...Nan...   Dim 10 Déc - 17:13

[HJ excuse moi pr le temps mais ces temps ci j'ai pas le temps ^^"]

Je ré éditerais mon message avec mon prochain rp
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: malade?...Nan...   

Revenir en haut Aller en bas
 
malade?...Nan...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» le chef est malade......(pv fumée et la lieutenante ^^)
» Je deteste etre malade
» Recherche d'un malade compétent
» napoleon est malade!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: