AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 après le parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: après le parc   Mar 21 Nov - 12:16

J’arrivais de nouveau dans la salle commune mais cette foi, j’étais muni du livre sur l’histoire de la magie. Avant d’entrer de nouveau dans la salle commune j’entendis quelques bribes des paroles d’Halloween. Halloween pensait que Diabalzane était jalouse d’elle, c’est alors que je me retins de pouffer de rire, tellement la question semblait ridicule. Puis elle lui dit :

Parce que je traîne avec ton cher étendre Blaise !

J’écarquillais les yeux, je n’en revenais pas qu’Halloween ait pu dire ça, ma respiration se bloqua en imaginant que Diabalzane aurait pu éprouver quelque chose pour moi. Mais je retombais vite sur terre en continuant à écouter la conversation. Apparemment, Halloween avait attaqué Malefoy et elle disait avoir aimé le faire…, pauvre Diabalzane.

*Elle est stupide où elle fait exprès ?*, me dis-je en sortant un peu ma tête du couloir, je vis que Diabalzane effleurait de temps à autre sa baguette.

Je savais que Diabalzane était une personne intelligente, mais il ne fallait pas trop la tenter de mettre ses menaces à exécution.

J’entendis alors une drôle de réponse de la part d’Halloween, comme quoi elle ne voulait pas me lâcher parce que j’étais son seul ami dans cette maison.


*Diabalzane lui aurait dit alors de me laisser tranquille ?*, me demandais-je en sortant de l’ombre.

Ca suffit !, dis-je d’une voix autoritaire en arrivant près d’elles, c’est un comble tout de même, je ne peux pas vous laisser cinq minutes seules que vous vous attaquez déjà, dis-je en les regardant à tour de rôles. Diabalzane si tu crois que mon amitié pour toi va se briser parce que j’accorde un peu d’attention à Halloween, c’est que tu me connais bien mal, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux. Puis je me retournais soudain vers Halloween, quant à toi, je pensais que tu étais différente des autres mais tu ne vaux guère mieux, tu as une langue de vipère, tout ce que tu dis est blessant alors retient tes paroles et tes sarcasmes !, lui dis-je en la regardant elle aussi droit dans les yeux. Vous êtes différente, oh c’est étonnant ! Mais personne ne se ressemble bon sang ! Drago a décidé de jouer avec Diabalzane et bien qu’il s’amuse, elle est assez grande pour savoir ce qu’elle fait et je lui fais confiance ! Je pense que Drago a un nouvel objet dans sa collection, mais rien ne me dit qu’elle ne fait pas pareil, dis-je en souriant à Diabalzane, tout ce que j’espère c’est qu’il ne lui fera pas de mal et qu’elle sera un peu heureuse avec lui. Je ne souhaite que ton bonheur Diabalzane même si c’est lui que tu as choisi, lui dis-je en lui tendant enfin mon bouquin sur l’histoire de la magie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Infirmerie

Parchemins : 873
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: après le parc   Mar 21 Nov - 13:48

Il avait eu un long moment de silence dans la salle commune, on pouvait entre une mouche volée, les deux gamines ne cachaient pas leur colère l’une à l’autre, l’atmosphère c’était tendue comme une élastique prête à se rompre à tout moment, mais Blaise arriva au bon moment, il était d’une humeur mauvaise, son visage avait de la peine à cacher sa colère et ses yeux lançaient des éclaires. Halloween en le voyant venir ainsi, se mit à regretter toutes ses paroles. Elle était allée trop loin beaucoup trop loin. Il avait du entendre tous ses dire.

Ca suffit !, ça commençait mal, pour les deux petites filles, Halloween jeta un regard Diab.

c’est un comble tout de même, je ne peux pas vous laisser cinq minutes seules que vous vous attaquez déjà. Et ça continuait d’un ton encore plus autoritaire, oula làelle devait se mettre à parler , éclaircir les choses, mais elle le laissa finir.

[b]Diabalzane si tu crois que mon amitié pour toi va se briser parce que j’accorde un peu d’attention à Halloween, c’est que tu me connais bien mal.
Halloween regardait Blaise et Diab et décida d’aller s’asseoir dans le canapé. D’un coup Blaise pivota sur lui-même et m’adressa la parole avec un ton et des mots blessants, c’était à son tour d’avoir un poignard dans le cœur, elle ne cilla pas le regard de Blaise, mais elle devait se contenir pour ne pas pleurer.[/i]
[/i]
. Halloween, quant à toi, je pensais que tu étais différente des autres mais tu ne vaux guère mieux, tu as une langue de vipère, tout ce que tu dis est blessant alors retient tes paroles et tes sarcasmes !,

Il avait fini avec elle, maintenant il parlait à son amie

. Vous êtes différente, oh c’est étonnant ! Mais personne ne se ressemble bon sang ! Drago a décidé de jouer avec Diabalzane et bien qu’il s’amuse, elle est assez grande pour savoir ce qu’elle fait et je lui fais confiance ! Je pense que Drago a un nouvel objet dans sa collection, mais rien ne me dit qu’elle ne fait pas pareil, tout ce que j’espère c’est qu’il ne lui fera pas de mal et qu’elle sera un peu heureuse avec lui. Je ne souhaite que ton bonheur Diabalzane même si c’est lui que tu as choisi.

Il avait fini son discours et tendit son livre à Diab. Halloween regardait Diab, si elle allait se mettre à parler, s’expliquer, réagir.

Elle elle en était incapable, elle avait pleins d’épines dans la gorges et un énorme poids dans son coeur, bizarrement Blaise lui avait fait encore plus mal que les coups de son père, elle s’était allongée sur le canapé recroquevillée sur elle- même c’était la position qu’elle prenait quand elle retournait dans sa chambre après les coups , habituellement les sanglots venaient après, mais pas cette fois-ci, elle ne pouvait sortir aucun son de sa bouche et elle ne pouvait évacuer la douleur qu’elle ressentait ,en pleurant, seuls ses yeux montraient leurs tristesses. Elle ressemblait à une petite boule ses longs cheveux lui couvraient le visage et le dos. Ainsi on ne pouvait pas voir ses yeux baigner d’encre de Chine. Elle respirait calmement, elle regardait en travers ses cheveux, le feu, elle ne pouvait s’arrêter de penser à la phrase de Blaise sur son compte.

.* Halloween, quant à toi, je pensais que tu étais différente des autres mais tu ne vaux guère mieux, tu as une langue de vipère, tout ce que tu dis est blessant alors retient tes paroles et tes sarcasmes ! *

elle le répétait sans cesse, elle ferma les yeux un petit moment, pour essayer de contrôler cette envie de hurler qui lui travaillait les boyaux. Si Diab souffrait avant, Halloween s’ouvrait maintenant. La douleur était si douloureuse, elle avait l’impression qu’on lui avait enfoncé un poignard dans son petit cœur, elle n’avait pas bougé depuis que Blaise lui avait dit cette phrase et elle ne bougera sûrement pas de toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: après le parc   Ven 24 Nov - 17:37

Diabalzane haussa les épaules.

- Mais bon sang qui vous dit que je suis un objet pour lui ? Tant que je ne lui obéirait pas au doigt et à l'oeil je n'en serais pas un ! Vous comprenez que je l'adore ? Que nous pensons pareil et que nous sommes alliés à défaut d'être amis ?

Elle lança un regard à Halloween qui se recroquevillait. Elle avait envie de lui cracher dessus à cette morveuse. Elle voulait faire croire qu'elle avait mal ? Ainsi l'avis d'un garçon suffisait à lui faire mal ? Diab' persiffla, dire quelle ne le connaissait pas avant.

- Et puis toi tu ne connais pas Malefoy. Tu as entendu quelques mauvaises choses sur lui, mais la jalousie amène la calomnie et le sort qu'il t'a jeté il l'a fait peut-être parce qu'il m'apprécie.

Elle appuya sur "apprécie" en regardant Blaise.

- Sur ce je vais te laisser mon cher Zabini. Passe une bonne fin de journée.

* Et j'espère que celle d'Halloween se terminera aussi mal que la mienne a commencé.*


Et elle disparut dans les escaliers des dortoirs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: après le parc   Mar 12 Déc - 16:49

Je regardais Halloween avec un regard vide et froid, je ne l’appréciais plus autant d’un coup elle avait mis en colère Diabalzane, ce qui m’avait mis également en colère sur le coup.

Penses ce que tu veux de moi Halloween, je n’en ai que faire, mais cesse d’insulter des personnes que tu connais à peine, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux. Tu ne sais pas toute la peine que tu peux faire avec de simple parole ! Les paroles peuvent faire bien pire que des sortilèges ça dépend comment elles sont employées et de la manière dont elles sont dites, lui dis-je en partant vers la porte de la salle commune. J’ai besoin de prendre un peu l’air et de rester un moment seul, alors évite de me suivre, lui dis-je en quittant la pièce.

[Bibliothèque]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: après le parc   

Revenir en haut Aller en bas
 
après le parc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Après le parc Borely { Chris
» Après le parc ( Juliette )
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Après sa promenade au parc [PV : Florian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: