AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un moment seule...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Un moment seule...   Lun 27 Nov - 21:34

Une fois dehors, le contraste avec la fraîcheur du château me fit presque suffoquer de chaud, j’enlevais alors ma robe de sorcière et me dirigea vers un banc. Je m’assis et regardais autour de moi, la plupart des élèves de l’école étaient dans le parc, il était soit entrain de réviser soit entrain de s’embrasser. J’eu un petit sourire qui se glissa sur mes lèvres en les observant, mais je détournais vite le regard.

*Je ne peux plus parler mais je peux encore penser*, me dis-je en voyant soudainement Harry, Ron et Hermione sous un arbre entrain de réviser.

Hermione avait l’air assez agitée, en expliquant quelque chose que Ron ne semblait pas comprendre. Je souris en les regardant, ils avaient l’air tellement unis tous les trois pourtant en première année, ils ne se connaissaient pas. C’est alors que l’image d’Alexander me revint en mémoire, je soupirais pour tenter de l’effacer et regardais les autres élèves.

*Non, je dois penser à lui, je ne peux pas l’oublier, je ne peux pas tourner la page aussi facilement, je ne veux pas qu’il souffre. Je ne le souhaite pas pourtant c’est ce que je vais faire, il faut que je le fasse, je ne peux plus continuer à lui mentir et à me mentir*, dis-je en prenant un parchemin une plume et quelques chose d’assez résistant pour écrire dessus.

Cher Alexander,

Mon cher Alexander,

La nouvelle, Ce que j’ai a te dire n’est pas facile, aussi te demanderais-je quand tu liras cette lettre de t’asseoir. J’espère que tu te trouveras dans un endroit tranquille et calme…, sache mon cher Alexander que je t’aime, tu auras très certainement du mal à me croire après les lignes qui vont suivre. Tu es mon chevalier, mon ami, mon sauveur, tu m’as aidé comme jamais personne ne l’avait fait au par avant, tu m’as aimée comme personne d’autre ne m’a aimé. Tu es un être unique, mais je ne te mérite pas, je ne suis pas la jeune fille forte que tu pensais que j’étais…, je suis faible, bien trop faible, j’aime toujours un être qui me haïs. Je ne veux pas te faire souffrir, je pensais te demander un peu de temps, mais je pense que ça ne sera pas suffisant, je ne veux pas te faire souffrir plus qu’il n’en faut.

Tu penseras sans doute, que je suis une égoïste que je ne pense qu’à moi et tu auras sans doute raison Alexander, mais je préfère que nous nous quittions comme ça. Je ne te mérite pas et je suis certaine que tu le sais mieux que moi, soit heureux c’est tout ce que je souhaite pour toi et ne te préoccupe plus de moi.

Adieux mon doux chevalier,
A.S


Je recopiais la lettre soigneusement avant de siffler après le hibou de Samuel, il arriva presque immédiatement et je lui confiais ma lettre. Et le laissa repartir en direction du château, je commençais à verser quelques larmes que j’essuyaient d’un revers de la manche.

*Pourquoi pleurer ? C’est mieux ainsi*, pensais-je en me levant pour me diriger vers le château.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: ...   Sam 2 Déc - 15:18

Les rumeurs... Ah les rumeurs ! Cette phrase vous a peut-être fait pensé au cher Gilderoy Lockhart, l'homme le plus idiot du monde, mais c'est une erreur ! Il faut chercher un peu plus loin, pour trouver le petit Lukas Spieller... Cette expression malencontreusement un peu trop Lockhartienne, est à l'ordre du jour. En effet, des rumeurs circulaient, enfin circuler est un bien grand, beaucoup trop grand mot, mais plutôt des bruits, des bruits minuscules, mais ont produit une joie intense sur Lukas : Miss Aelita Stones, préfète de Serdaigle, aurait rompue avec Monsieur Alexander Shinku. Et là, préparez-vous à l'apparition de plein de sentiments différents. En premier lieu, la joie : eh oui, Lukas était amoureux d'Aelita depuis tellement longtemps... Mais en second lieu, la rage : il s'en voulait d'être heureux, en vue de la tristesse de la jeune fille. Car oui, en troisième lieu, la tristesse d'Aelita. Si Lukas se jetait sur elle comme sur une bête de foire dix minutes après sa rupture, ce serait la fin des haricots pour lui. Il faut qu'il soit le confident, l'ami, celui sur qui elle peut compter. Car oui, si c'était à faire, il préférait se résoudre à son amour, et garder l'amitié de la petite Serdaigle... S'il l'a perdait, il ne serait plus rien.

En cet après midi de relaxation... excusez-moi vous ne devez pas comprendre... ça fait deux semaines que je vous dit que Lukas révise presque jour et nuit pour les examens, et là vous palpez le mot relaxation ? En effet, Lukas avait pris une petite rallonge sur le repas du midi, et se baladait dans le parc, son livre à la main tout de même, au cas où le besoin d'étudier deviendrait vital. Il vit alors une jeune fille assise sur un banc, et qui se leva pour partir vers le chateau... C'était Aelita...

« Aelita ! Attends moi ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un moment seule...   Sam 2 Déc - 17:51

Je me dirigeais vers le château, perdue dans les brumes de ma pensée, je n’entendis pas mon prénom, mais j’entendis faiblement « attends moi », au début je crus que ce n’était pas adressé à moi. Puis me disant que je ne perdais rien à me retourner, je vis Lukas courir dans ma direction, je le regardais avec étonnement.

*Il m’a s’en doute suivit jusqu’à la bibliothèque…, sait-il que j’ai rompu avec Alexander ? J’espère que non…, enfin si lui est au courant, ça veut dire que tout le château va le savoir. Je ne veux pas que LUI(*), le sache, je ne veux pas qu’IL(*) se moque de moi, pas maintenant pas aujourd’hui.*, me dis-je en attendant que Lukas arrive à ma hauteur.

~ J’allais rejoindre la salle commune, j’ai trop chaud dehors, veux-tu venir avec moi ~, lui demandais-je par écrit une fois qu’il fut prés de moi.

(*) pour Drago Malefoy
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: ...   Sam 2 Déc - 18:08

Aelita n'entendit pas Lukas tout de suite, et ne retourna qu'après plusieurs secondes. Elle avait l'air toute craintive, vulnérable... Alors ce serait vrai ? Elle aurait vraiment rompue ? Si c'était cela, elle avait l'air plus que peinée... même complètement renversée... Ce que Lukas ne comprenait pas, c'est en fait pourquoi ils avaient rompu... à cause de Drago ? Oh non ! Et si c'était à cause de lui ?? Si Alexander les avait surpris quand Lukas avait embrassé Aelita ? Si c'était de sa faute que la jeune fille était si malheureuse ? Lukas eut un mouvement de recul, s'en voulant littéralement jusqu'a la mort... il n'en revenait pas, à cause de lui... Il avait causé le plus grand malheur d'Aelita... Puis elle lui tendit un papier, alors il se ré avança.

~ J’allais rejoindre la salle commune, j’ai trop chaud dehors, veux-tu venir avec moi ~

Venir avec elle... bien sur. Elle avait besoin de réconfort... Mais était-ce à Lukas de le faire ? Son destructeur qui voudrait la sauver...

- Je... je... je... dit-il au bord des larmes. Oui je... allons-y... Mais... ne t'inquiète pas... il n'est pas... pas au courant...

Il éclata littéralement en sanglots, avant d'avancer avec la jeune fille vers le hall d'entrée... Non, il ne fallait rien dire...

[Salle commune]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un moment seule...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment seule...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: