AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Une journée qui commence....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Une journée qui commence....   Mar 28 Nov - 23:46

Il était près de trois heures du matin quand je me décidais de quitter la salle commune pour aller dormir, je n’avais pas fait de bruit pour laisser tout le monde dormir. Une fois en chemise de nuit et bien installée dans mon lit, j’étais incapable de trouver le sommeil, je pensais prendre mon journal intime… Mais je me rappelais de la tragédie et je revoyais mes mains se consumer petit à petit et je ne pouvais plus hurler, mais je sentais ma peau partir en lambeau et le sang se sécher à cause de la chaleur. Il était six heures du matin quand je décidais de me lever et de me rendre dans la grande salle, je savais que j’allais voir des personnes que je n’aimerais pas côtoyer ce matin. Mais il fallait que je mange quelque chose pour ne pas tomber dans les pommes en cours ou même dans les couloirs. Je m’habillais donc avec l’uniforme des Serdaigle puis je pris un bloque note et un crayon au cas où je devrais parler à quelqu’un. Une fois arrivée dans la Grande Salle, je vis Blaise en pleine conversation avec…

*Celui qui m’a brûlé les mains*, me dis-je en regardant le jeune homme qui semblait me fixer un moment.

Mais je n’eux pas le temps dans savoir plus, car je détournais le regard pour ne pas le voir et me dirigeais vers la table de ma maison, pour avoir un peu de tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 0:22

Miles approchait rapidement et à grand pas de la table des Serdaigle. Il s'approchait aussi inexorablement de son objectif, Aelita Stones.
Elle l'avait vu s'avancer vers elle mais elle avait fait mine de ne pas le voir.

Miles se plaça derrière elle, le regard dur dû au fait qu'elle l'ignorait. Mais il était assez stressé et se demandait ce qu'il allait lui dire.
Il hésita quelques instants puis prit place à la droite de le jeune Serdaigle, le dos face à la table.
Au début il n'osait pas regarder la jeune fille, se demandant si elle le regardait. Il prit une grande inspiration puis se tourna vers elle.


"Euh..."

Il n'arrivait pas à dire quoi que ce soit...se n'était pas dans ses habitudes de s'excuser auprès de quelqu'un, pourtant il devait absolument le faire ! Tout d'abord parce qu'il avait blessé Aelita physiquement alors qu'il avait pour principe de ne jamais faire ce genre de chose contre une fille, deuxièmement parce qu'il avait vraiment été odieux avec elle alors qu'il ne la connaissait même pas...mais elle avait des sentiments pour Malefoy, ce n'était pas possible... Miles n'arrivait pas à s'en convaincre, ensuite sa famille faisait partie des Serpentard et bien qu'elle n'en fasse pas partie elle avait de leur sang ! Et pour finir à cause de Blaise qui était encore là...il n'avait pas vraiment envie de subir sa colère car bien qu'il ne soit qu'en deuxième année, Zabini tenait vraiment à cette jeune fille et il s'avait au combien l'attachement qu'on avait pour une personne pouvait changer cette personne..., il en était un grand exemple...

Miles déglutit une fois puis essaya de nouveau de parler.


"Je..."

Il fit à nouveau une pause.

"Je suis désolé de t'avoir blessée..."

Après cette phrase il baissa la tête et regarde le banc où ils étaient assis, les yeux mêlés de sa colère habituelle et d'une gêne qu'on ne lui connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 16:35

Je vis le jeune homme approcher de la table des Serdaigle, je me retournais pour faire comme si je ne l’avais pas vu, soudain j’entendis sa voix mais ne me retourna pas. Il s’installa alors prés de moi, le dos contre la table, je me sentais mal, j’avais l’impression qu’il se moquait de moi. Il me dit alors qu’il s’excusait, je pris alors mon bloque note et mon crayon pour noter ma réponse.

*Je savais que je devais le prendre*, me dis-je en rédigeant le mot que je fis glisser vers lui.

~ Tu me prends pour une idiote ? Tu crois que je vais prendre tes excuses au sérieux alors que tu regardes Malefoy ? Au fait, pourquoi as-tu brûlé mon journal intime ? Pour me faire du mal ou simplement pour venger une fois de plus Malefoy de ma présence dans l’école ?~

Je le regardais en attendant sa réponse et en attendant aussi sa question, car il ne pouvait pas passer outre le fait que je ne parlais plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 17:10

Miles attendit la réponse à son excuse. Comme elle tardait à venir il releva la tête pour regarder la jeune fille. Il la vit en train d'écrire sur le bloc note qui était en face d'elle lorsqu'il était venu s'asseoir à côté d'elle. Il pensa alors qu'elle l'ignorait complètement et commençait à s'énerver intérieurement. Il allait commencer à s'énerver contre elle et à lui faire remarquer qu'il c'était excuser quand il fut arrêté lorsque Aelita lui fit passer la feuille de papier où elle écrivait il y encore quelques instants.

Miles fut très surpris. Puis il baissa la tête et lu ce que le Serdaigle avait écrit. Là, était inscrit la réponse à ses excuses et cela l'étonna encore plus...comment se faisait-il que la jeune fille écrive ses paroles ?

Il finit de lire ses quelques lignes qui firent revenir et augmenter sa colère.


*Moi je regarde Malefoy...Je le venge...mais elle délire complètement !*

"Comment tu peux dire une chose pareil ! Moi regarder Malefoy, moi le venger ! Je préfèrerais être aveugle et me pendre plutôt que de faire ça !
Si j'ai brûlé ton journal c'est plutôt parce que je ne pouvait pas supporter le fait que tu ais écrit que tu aimes ce..."

Il s'arrêta d'un coup pour ne pas dire de grossièreté.

"...ce fils à papa ! Si je suis venu hier ce n'est en aucun cas parce qu'il me l'a demandé ! Je ne supporte pas les filles qui pleurent pour un amour perdu ! C’est vraiment pathétique ! D’autant plus que cette fois-ci c'était pour ce cancrelat !"

Miles continua de regarder Aelita méchamment, outré de savoir que cette jeune fille le croyait à la botte de cet idiot.
Il la regarda encore un instant ruminant son énervement. Puis il baissa à nouveau les yeux vers la feuille où étaient encore inscrit les paroles d'Aelita...
A ce moment là Miles se rappela que l'a jeune fille n'avait pas du tout parlée et avait inscrit ses paroles sur un bout de papier.


"Et aussi. Pourquoi tu ne parles pas ? T'as perdu ta langue ou tu te trouves supérieur pour ne pas dénier me parler !"

Il la regarda alors avec un regard méchant mais aussi mélé d'une pointe d'interrogation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 18:49

Je regardais le jeune Serpentard qui s’égosillait de plus en plus, tous les élèves présents dans la salle commençaient à se retourner vers nous. J’avais redouté que Drago ait entendu ce qu’il se passait, je fermais et respirait un grand coup avant de reprendre le papier.

~ Vous ne pouviez pas encore crier plus fort ? Je pense que celui que vous appréciez par-dessus tout n’a pas entendu ce que vous venez de dire !~, lui écrivais-je puis je lui plaça le papier sur la table sous son nez.

Je repris ensuis un autre papier de mon bloc note pour pouvoir poursuivre la conversation.

~ Vous ne me connaissez pas et pourtant vous vous permettez de me juger, sous qu’elle droit faites vous cela ? Vous m’avez abordé dans la bibliothèque car vous aviez envie de vous venger, sans doute de votre journée, je n’en ai pas la moindre idée. Mais vous êtes venu vous installer et vous m’avez regardé avec mépris pourtant je ne vous avez rien fait. Vous méprisez une personne qui vous ressemble et qui presque identique à vous. Il est vrai que j’ai aimé cette personne mais si vous aviez lu mon journal vous auriez compris… Oh et puis à quoi bon discuter, je suis lasse de parler ou plutôt d’écrire…, vu que vous m’avez ôté pour un moment la parole. Je n’ai pas à me justifier devant vous de ce que je peux ressentir pour celui que vous avez l’air de haïr. Vous devriez me haïr autant que vous le haïssez…, qu’elle ironie se serait pour moi…~

J’avais employé la troisième personne du pluriel pour ce mot comme pour mettre un peu plus de distances entre nous. Il me prenait pour une snobe et j’avais envie de lui paraître comme tel, je ne sais pourquoi mais j’avais cette envie. Je commençais à haïr tous les Serpentard petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 22:55

Miles attendait ma réponse de la jeune fille qui tarda à repondre car Aelita reprit son bloc note et recommença à écrire. Miles était exaspéré, mais il patienta et attendit que le Serdaigle finisse d'écrire.
Elle lui tendit à nouveau un papier su lequel une autre phrase avait été inscrite.
Le Serpentard lut. Elle se moquait de lui, lui fesant remarquer qu'il parlait trop fort et ne dénia même pas s'exprimer sur ce qu'il venait de lire.

La colère monté de plus en plus en Miles et sa respiration se fesait plus rapide et intance à cause de cela.

Finallement il voulut dire quelque chose mas Aelita vait reprit son carnet pour y inscrire à nouveau une phrase.
Miles se mit à taper la table du bout de ses doigts énergiquement. Il fesais du bruit et le fait qu'il avait élevé la voix quelques instants plus tôt avait eu pour effet de faire se retourner vers eux plusieurs personnes.

Il les regarda d'un air méchant.


"Qu'est-ce que vous regarder ! Y'a rien à voir !"


Stones finit d'écrire son petit texte et le tendit à nouveau au jeune homme.
Il le prit et le lut attentivement. Il commenta alors dans sa tête plusieurs passages de l'écrit.


*Si je me permet de vous juger...
Oui !
J'aurais voulu me venger de cette odieuse journée...
Bien sûr !
Je me suis attaqué à elle sans raison...
Ben si ! elle pleurait et ce genre de personne m'exaspère et m'irrite ! et d'autant plus les mauvais jours !
Que je ressemble à Malfoy !!!
Beurk !!!!!!! je n'irais plus me regarder dans une glace !
...je ne vois pas pourquoi j'aurais compris les sentiments qu'elle éprouve pour ce gringalé !
Ce serait moi qui lui aurait hoté la parole !
Mais elle délire !
Si je la haïe autant que Malfoi !*


Il releva la tête et regarda le jeune fille.


"Oui je te haie !!!! Qui pourrait, ne serest-ce qu'apprécier une pleurnicheuse tel que toi ! Et de quel droit dis-tu que je t'ai hoté la voix ! Je ne t'ai jamais lancé de sort de mutisme ! tu te fous de moi c'est tout !"

Pour finir Miles prit la feuille qui était sur la table et la froissa avec rage.
Sa colère monté peu-à-peu mais il se contrôlé, pour le moment, pour ne pas exploser en présence des autres élèves et des professeurs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 23:09

Les paroles du jeune homme me pétrifière comme s’il m’avait arraché le cœur pour mieux le piétiner ensuite. Si je l’exaspérais tellement pourquoi était-il resté ? Si je l’avais énervé à ce point là dans la bibliothèque pourquoi c’était-il abaissé à me présenter ses excuses. Je restais là un moment la bouche ouverte essayant de parler mais aucun son ne sorti. Je pris alors mes affaires et décidait de quitter la Grande Salle, je ne voulais pas rester près de quelqu’un qui m’insultait gratuitement.

*J’en ai assez, je veux rentrer chez moi, je veux retrouver ma famille. J’ai besoin de croire que quelqu’un quelque part à besoin de moi, mais pas ici, surtout pas dans cette école, pourquoi ? Pourquoi m’en veut-on alors que je n’ai rien demandé ? Au moins le jeune homme nous lie Drago et moi dans sa haine qu’elle ironie du sort*, pensais-je en poussant la grande porte de la salle. Je me dirigeais alors vers les cachots.

Je ne sais pourquoi mes pas m’entraînèrent petit à petit vers cet endroit sombre et humide même en plein été.

[Les Cachots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Mer 29 Nov - 23:34

Alors que le réveil venait à peine de sonner, la jeune Serdaigle commençait lentement à s'étirer dans ses draps chauds... qu'est-ce qu'elle avait bien dormi... étonnant d'ailleurs vu que les examens étaient proches... que dis-je... déjà dans deux jours... Heureusement pour elle, tous ses cours avaient été apprit en avance et de ce fait le stress était moins important que l'an passé.
Clara sortit de son lit douillé à contre coeur cependant, criant moralement à l'injustice d'être seulement en début de semaine... quelle malchance quand même... et dire que le week end venait de lui passer sous le nez à cause des foutus révisions...
Alors qu'elle prenait une bonne douche chaude, elle repensait à tout ce qui s'était passé ces derniers temps...
Le seul et unique problème était qu'en dehors de ses cours... elle n'était au courant de rien... humm... avait-elle réellement oublié tous ses amis ?

Naaaaaaaaaaaaaaan... seulement en tant que bonne Serdaigle, elle s'était éprise de ses devoirs... n'étaient-ce pas les choses les plus importante pour l'instant ? Sans doute que non mais étant encore bien trop jeune pour se rendre compte des choses... aaaaaah qu'est-ce qu'elle aurait aimé être comme Aelita... elle, elle était mature... forte... mûre... intelligente... bref tout son contraire quoi... de plus elle savait s'amuser... Clara beaucoup moins...
Tout en se séchant les cheveux, la jeune fille se dirigea vers le lit de son amie pour la réveiller quand...
... personne... argggggg où était-elle encore passée... La seule chose que pouvait reprocher Clara à son amie était bien son côté négligeant de ne jamais prévenir où elle allait... enfin bon... aimant la solitude... comment lui reprocher cela ?

Elle descendit paisiblement à la Grande Salle et chercha du regard ses amies quand... un serpentard à sa table ? Ce n'était pas Blaise... mais alors qui ??? Clara releva un sourcil interrogateur et se dirigea légèrement vers lui pour prendre place, n'en voyant guère ailleurs... Alors que son popotin se poser sur le banc avec douceur, elle remarqua la chevelure de son amie... était-ce vraiment Aelita ? Clara se frotta un moment les yeux, penchant légèrement la tête vers la gauche pour en être sûr... C'est alors que le serpent se mit à parler d'une voix forte et... insultante en direction de... Aelita... comme à chaque fois sa meilleure amie arrivait toujours à avoir des problèmes avec ces vils personnages... raaaaaaaah mais qu'est-ce qu'il lui voulait lui là ? D'un geste lent, Clara applaudit avec douceur alors qu'un sourire narquois se dessinait sur son visage...

- Et bien après cette magnifique déclaration de haine, tu pourrais peut-être retourner à ta table non ? Ce n'est pas que tu déranges mais... tu déranges !!

Clara releva enfin la tête vers lui et lui fit un magnifique sourire provocateur... elle attrapa une biscotte au passage et la croqua avec férocité alors que son regard provocateur dévisageait le garçon...

- Ah... et si tu detestais telleeeeeeement les pleurnichardes... pourquoi viens-tu les voir pour leur parler ? Il faut vraiment être stupide pour... oh pardonne moi... j'avais oublié que les Serpentard étaient stupide !! Quel manque de respect que de tutoyer une demoiselle que tu ne connais pas... dégage donc retrouver tes amis les serpents et laisse Aelita tranquille où tu auras affaires à moi !

Et ne crois pas que tu m'impressionnes... je ne connais peut-être pas plus de choses que toi sur les sorts mais je suis beaucoup rapide qu'un stupide quatrième année... ?

- A moins que tu veuilles servir de sujet pour mon examen de fin d'année ? Je suis sûre que te changer un cochon amuserait la galerie... enfin... je peux te changer en un autre animal comme la fouine...

Clara n'eut pas le temps de réagir que son amie ne l'avait même pas vu et qu'elle était partie... loin de l'endroit... dommage... elle aurait pu s'amuser un peu au lieu d'être triste...

- Vraiment pour être le roi des abrutis, on peut dire qu'on t'a pas râté...

Elle se leva à son tour et agrippa le col du garçon pour le rapprocher d'elle encore un peu plus, avant de lui susurrer à l'oreille...

- Crois moi... n'essayes même plus de te frotter à la table des Serdaigle... vous êtes peut-être des rusés mais on peut l'être autant.. sans pour autant être malhonnête...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Jeu 30 Nov - 1:17

A peine Miles eut-il fini de parler qu'un voix qui lui sembla nasillarde et sans timbre s'éleva derrière lui, accompagné d'applaudissements.
Le ton que cette personne employait été ironique et bizarement celà calma un peu Miles...de savoir qu'une personne de plus se rajouté ne l'enchanté guère mais sa façon de parler avait révéillé en lui un désir de s'attaquer à elle si elle continuait de s'enfoncer.

Il écouta la voix lui dire qu'il ferait mieux de retourner à ça table car :
"...ce n'est pas que tu déranges mais...tu déranges !"
Miles aussa un sourcil en entendant cette phrase.


*Vraiment très philisophique !*

Miles tourna doucement la tête, de trois quart pour entrevoir qui lui parlé.
C'était Clara Toppinen, la copine de Zabini.


*Manquait plus qu'elle !*

Elle continua dans sa lancée et lui balança alors qu'il n'avait rien à faire à cette table puisque il ne suportait pas les pleurnichardes. Elle lui fesais remarquer qu'il était impolie de la tutoyer et lui lança des menaces, au cas où il s'en prendrait à son amie.
Le jeune homme se tourna alors complètement vers Clara et la regarda d'un regard mauvais.
Son regard se durci encore plus lorsque celle-ci lui lança qu'elle se servirais bien de lui pour ses cours...

Juste après cette intervention, Aelita se leva d'un coup, prit ses affaires et sortie de la grande salle.
Miles la regarda s'en aller, maudissant en silence celle qui c'était incrusté dans un conversation qui ne la conserné pas !
La jeune fille lui dit alors qu'il était le roi des abrutis et après l'avoir saisit par le col, lui dit qu'il n'avait pas interêt à se frotter à la table des Serdaigles une nouvelle fois...encore des menaces ! Miles n'écouta pas la fin de la phrase et attendit de ne plus entendre aucun son sortir de la bouche de Toppinen pour finallement dénier lui préter attention.

Il se leva, remit son col en place et se tourna vers Clara. Il mit ses mains dans ses poches et s'approcha d'elle.
Il approcha son visage d'elle est la dévisagea. Puis il se recila à nouveau et commença.


"Clara Toppinen ! La cruche de ce chère Zabini ! Ce nom te va à merveille je trouve ! Toppinen ! Tes yeux font vraiment penser à ceux d'un taupe ! et je ne dirais pas naine mais plutôt ras motte ! Taupe et naine ! Magnifique !
Et Clara ! Un vrai non de pouffiace ! Il te va vraiment à ravir !
Dommage que t'es pas des lunettes tu serais vraiment assortie à ton nom !
Tu sais Clara ! Aelita est assez grande pour s'occuper de ses fesses ! alors occupe toi des tiennes et ne viens pas me géner !
Ensuite pour ce qui est de mon statue de roi des abruties je pense que la fonction de reine t'irais à merveille ! Par contre je pense qu'il ne faudra pas trop que je sois avec toi ! cela ruinerais ta réputation en temps que tel !
Pour finir, je ne vois écrit nul par qu'il m'est interdit de venir à cette table et ce n'est pas à toi de me dire ce que j'ai ou non le droit de faire ! De toute façon je ne vois pas pourquoi je resterais une minute de plus ici ! Vu les représentant que l'on y trouve !"


Miles fusillait littéralement Clara du regard. Après avoir parler, Miles se décala un peu sur le côté et commença à avancer vers la sortie de la grande salle, bousculant au passage la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   Jeu 30 Nov - 17:36

Mais j’arrivais un peu tard, Aelita était partie mais Clara venait d’arriver et commencé à insulter Miles et par la même occasion les Serpentard. J’entendis Miles lui répondre tout aussi gentiment qu’elle n’avait commencé et je le vis partir vers la porte de la Grande sans trop réfléchir de nouveau je l’attrapa par le col de sa robe de sorcier et le retourna en le plaquant contre la grande porte le poing levé vers la figure de Miles.

Comment oses-tu ?, lui demandais-je avec fureur, comment oses-tu t’adresser à des jeunes filles sur ce ton ? Moi qui pensais que les Serpentard était mieux éduqué que la plus part des élèves de Poudlard, je suis forcé de constater que ce n’est pas le cas ! D’abord Malefoy et maintenant toi ! Tu peux être au dessus de ça, dis-je en baissant le poing et en remettant le col de Miles correctement. Je ne veux pas me battre mes présentes tes excuses à ma petit amie et après cours dans tous les couloirs afin de corriger ta bêtise et tu as intérêt à la retrouver…, lui dis-je en le regardant droit dans les yeux. Sinon, je ne te garantirais pas que ton prochain jus de citrouille sera véritablement du jus de citrouille, lui murmurais-je pour que seulement lui l’entende.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée qui commence....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée qui commence....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: