AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Lun 4 Déc - 17:16

William-Vladimir n’avait pas eu le temps de se faire à ce changement d’école, qu’on lui avait déjà demandé de réaliser, tout comme les autres élèves, les examens de passage en année supérieure. C’était donc, sans réelle préparation mais avec une certaine assurance qu’il avait réalisés toutes les épreuves. Ne connaissant pas le fonctionnement des notations de cet établissement, ni même la personnalité des professeurs qui composaient le jury, le nouvel élève ne savait donc pas si la réussite des épreuves lui signifiait automatiquement le succès de l’examen proprement dit. Il préféra donc ne plus y penser, laissant les choses se faire d’elles-mêmes, et se concentra sur ce qui était plus important ! En effet, si quelques jours plus tôt, il reçu deux courriers des plus étranges, ce ne fut pas par hasard. L’un lui dévoilait l’existence d’une sœur jumelle, l’autre son transfert d’école. Pour Monsieur Levallois, père adoptif de William-Vladimir, les parents de ce dernier avait sans doute été les émetteurs de ces évènements. Pour lui, en envoyant leurs jumeaux, dans deux endroits différents, les parents avaient sans doute voulu qu’ils se retrouvent réunis dans la même école magique. Et, le choix de Poudlard se justifiait par le fait que l’école fait partit des trois plus grandes institutions de magie connus dans toute l’Europe ! Bref, il avait donc une sœur, et c’était l’objectif de sa venue ici !

La journée avait été légèrement éprouvante avec les examens de passage en troisième année, et le garçon fut donc, plus que fatigué en ce début de soirée. Mais cela ne lui épargnerait pas de retrouver sa sœur. Il se disait qu’avec leurs origines, et la particularité qu’ils soient jumeaux, lui aurait donné un caractère similaire, et peut-être donc, qu’ils auraient été répartis dans la même maison ! C’est donc avec une certaine hâte qu’il s’empressa de rejoindre sa salle commune, ou plutôt de suivre une espèce d’elfe de maison qui avait été chargé de l’y conduire ! La petite chose ne cessait de se plaindre en marmonnant quelques sottises que William-Vladimir préféra ignorer. Pourquoi perdrait-il son temps à donner de l’importance à cet insignifiant elfe de maison ! Non, son esprit était déjà bien confus, empli d’un mélange de sentiments provoqués par ces récents évènements. Il suivit donc la petite chose, en direction des bas-fonds du Château. Sa salle commune se trouverait-elle dans les cachots ? Etrange comme position.. mais finalement pas si surprenante après tout ! La froideur et l’obscurité des lieux semblaient bien s’accorder avec le peu de Serpentards qu’il avait croisés en chemin. Lorsque le petit être eut prononcé une formule d’ouverture de porte, et qu’il se soit aussitôt éclipsé, le nouveau Serpentard conclut qu’il était arrivé à destination. Sans réellement savoir pourquoi, il avait une drôle d’impression au fond de lui. Un sentiment étrange, comme s’il se rapprochait d’une énergie qui l’attirait. Peut-être était-ce la réaction qui se produirait à chaque fois qu’il s’approcherait de sa sœur ? Peut-être, oui, ou peut-être pas, il ne le savait encore pas ! Son cœur se mit à s’accélérer, comme s’il appréhendait la rencontre. Respirant un grand coup, il poussa enfin la porte de la salle commune et y pénétra l’esprit et le pas conquérant !


[536 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Lun 4 Déc - 19:13

Dawn avait enfin achevé tous ses examens. Bon les avoir réussi peut-être pas tous avec un optimal, mais elle devait quand même avoir la moyenne. De plus, elle était très contente de sa métamorphose, quand elle y resongeait. Elle était allée faire un tour à la volière dans le fol espoir d’avoir des nouvelles de son frère adoptif mais rien ne vint, elle fut certes dépitée mais se reprit assez vite, les vacances arrivaient et elle pourrait aller le voir à l’hôpital. De toute façon elle allait être seule, sa famille adoptive ne voulant plus d’elle et d’ailleurs elle ne s’en plaignait pas. Elle allait peut-être aller dans un foyer, un orphelinat ou un truc de ce style, cette simple pensée lui fit monter les larmes aux yeux. Aussi bien de la peine que de la colère, les moldus, combien d’années encore devrait-elle les supporter ? Et son frère ? S’il ne s’en remettait pas ? Tout ça était de sa faute, entièrement sa faute…

Dawn était assise dans un fauteuil, à l’ombre, réfléchissant à tout et à rien, son passé son présent et son futur… Et son frère, son autre frère, son vrai frère, de sang, où était-il en ce moment ? Que faisait-il ? Se verraient-ils un jour ? Elle espérait, mais ne se doutait pas qu’à quelque pas, une jeune personne avait les mêmes pensées. La sorcière n’entendit pas la porte s’ouvrir, mais le bruit de pas assez lent et peut-être aussi hésitant attira son attention. La sorcière leva les yeux sur le blondinet qui était entré. Ca alors, lui encore ! Elle avait une impression de déjà vu mais où l’avait-elle vu ? Puis tout vint d’un coup, les examens ! Il s’était intercalé entre elle et Isaac, un nouvel élève sans doute, dont le nom de famille devait être compris entre I et K…

La sorcière plissa légèrement les yeux, il était donc des siens, un serpentard, un vrai, du moins elle l’espérait, les lâches et les traîtres, ça allait bien cinq minutes. Elle avait l’impression de déjà vu, comme si elle l’avait déjà aperçu avant. Mais pas ici, bien avant. Mais elle devait se tromper, il devait être anglais comme tout le monde et ne connaître ni Russie ni France. Elle hésita un moment, il semblait avoir dans ses âges, peut-être un peu plus vieux ou plus jeune mais pas un petit nouveau de première année, mais tout de même un nouveau… Oulala, ça devenait complexe. Elle se redressa et le regarda avec attention avant de dire simplement :


« Bonjour. Tu es nouveau non ? Tu t’appelles ? »

Et voilà, sa curiosité l’avait emportée, elle n’avait pu résister à lui demander son prénom. Elle était intriguée il fallait l’avouer. Bon l’accueil aurait pu être plus chaleureux pour un nouvel élève, mais elle n’était pas du genre à céder facilement son cœur au premier venu, pour obtenir un peu de son âme, il fallait le mériter.

La jeune sorcière le regardait attentivement de ses grands yeux bleu glace. Il avait de beaux yeux bleus lui aussi. Il semblait ni trop grand ni trop petit, mais certainement plus grand qu’elle qui n’était pas très grande, mais plus musclée qu’elle en avait l’air. Il avait l’air à la fois stressé et anxieux tout en étant euphorique… Non c’était contrariant tout ça, ça n’allait pas, elle devait se tromper quelque part. en tout cas c’était étrange qu’il arrive en fin d’année et fasse les examens comme ça…


[581 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Jeu 7 Déc - 11:39

La température glaciale du couloir fut vite remplacée par une atmosphère beaucoup plus chaude. A peine avait-il ouvert la porte, qu’une forte tiédeur l’envahit et qui, étrangement le fit frissonner. Refermant la porte derrière lui, il s’enfonça plus amplement dans la pièce. Il remarqua aussitôt la cheminée, au centre de la pièce, d’où provenait le réchauffement. L’endroit était calme, il semblait désert. On pouvait même entendre le crépitement du bois dans les flammes brûlantes de l’âtre. Pas autre bruit se fit entendre. William-Vladimir explora donc la pièce qui, malgré qu’elle était loin d’égaler son ancienne somptueuse salle commune, était tout de même, il fallait bien l’avouer, magnifiquement décorée. Les couleurs qui dominaient étaient le vert et l’argent, les mêmes qui ornaient son insigne. Sur le côté étaient disposées des tables de travail, en bois, entourées de chaises de la même matière. Cela n’avait pas l’air d’être confortable, contrairement aux fauteuils noirs, qui entouraient le feu de la cheminée. Ça rattrapait la texture en bois des chaises !

D’ailleurs, c’est de l’un de ses fauteuils noirs que provenait un mouvement, une ombre. William-Vladimir avança donc d’un pas, et sentit, encore une fois, son cœur se compresser. Il s’agissait encore de cette impression, cette énergie. C’est alors qu’il remarqua une fille, assise sur ledit canapé, se redresser et le scruter du regard. Il en fit autant, son visage lui semblant familier. C’est alors, qu’elle lui adressa la parole, allant droit au but, sans passer par de longues conversations dites de courtoisies, lui demandant comment il se nommait. Il lui avait semblé entendre un léger accent. Mais d’où provenait-il.. Peu importe, il le saurait bientôt.. Etrange.. en temps normal, le jeune garçon se serait indigné qu’on lui parle de cette façon, mais là.. il ne réagit pas comme à l’habitude, et avança un pas de plus. A présent, le visage de la jeune fille était éclairé par les flammes et il pu mieux la dévisager. Sa peau était laiteuse, et contrastée par la noirceur de ses cheveux. Quant à ses yeux, ils étaient aussi bleus que les siens et son regard semblait froid et distant. Se sentant en confiance, mais gardant tout de même un certain recul, le garçon finit par enfin lui répondre.


"Bonjour.. effectivement je le suis.."

Commença-t-il avant de s’approcher encore un peu plus de la jeune fille. Désormais, seule une table basse les séparait. Le garçon n’aimait pas s’entretenir avec une personne sans se retrouver face à elle. D’ailleurs, il était habitué à ce que les personnes se lèvent de leur chaise, afin de s’en approcher pour se saluer comme il se devait. Une révérence suffisait lorsqu’il s’agissait d’une fille inconnue. Un baise-main était requis si la fille était une connaissance. Quant aux garçons, une poignée de main, bien virile, se devait d’être faite à chaque salutation. Mais entre les principes de Beauxbâtons et ceux de Poudlard, il y avait une grande différence. C’est pourquoi, il lui fallait se rapprocher de la jeune fille, même si elle ne s’était pas levée, lui indiquant ainsi, qu’il lui avait marqué un certain respect. Mais pour les anglais, était-ce un manque de respect que de leur répondre sans les regarder ou bien, sans se serrer la main ? Il en saurait plus, plus tard… Il poursuivit alors sa réponse.

"Et je me prénomme, William…"

Il hésita un instant puis, sans montrer ce doute, il continua..

"William-Vladimir et tu es ?"

[568 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Jeu 7 Déc - 20:12

La sorcière le regardait attentivement, sans rien laisser paraître cependant, il était assez étrange qu’un élève arrive à Poudlard en cours d’année de la sorte, surtout en période d’examen. Et ce simple petit événement l’intriguait, elle était curieuse, certes mais n’en laissait rien paraître, elle n’était pas peu fière d’elle tout de même et n’allait pas se rabaisser à poser des questions auxquelles son collègue ne prêterait peut-être pas la moindre réponse. La sorcière le regarda tandis qu’il se rapprochait, elle hésitait, comment devait-elle réagir avec lui ? Les élèves étaient si différents ici… Elle marqua un temps d’hésitation, puis lorsqu’il donna son nom, enfin plutôt ses deux prénoms, elle se décida. Dawn se leva et lui adressa un faible sourire à la fois interrogateur, et doux :

« Je suis ravie de faire ta connaissance William-Vladimir. Je me nomme Dawn. »

La sorcière n’ayant pas eu de nom de famille ne lui avait pas donné le sien, ainsi étaient faites les règles du jeu, avec elle c’était donnant donnant, il parlait, elle lui rendait son geste, il se taisait, il en allait de même pour elle. Ca avait l’air stupide, enfantin d’agir de la sorte, mais la petite russe ne faisait pas dans le social, puis de toute façon, elle n’aimait pas trop en dire sur elle. Que savait-elle vraiment de toute façon ? ce qu’elle savait, la moitié lui avait été appris par un expéditeur inconnu vivant en Russie… une chance qu’elle ait été adoptée dans son pays natal d’ailleurs, sinon elle aurait rencontré bien des difficultés à lire la missive.

Dawn, tout en se levant et donnant son identité au jeune blond au regard d’azur, tandis une main pour la lui serrer. C’était une sorte de marque de respect, mais aussi d’égalité, aucun des deux n’était supérieur à l’autre. Puis elle le fixa attentivement, quelque chose l’attirait irrésistiblement chez lui, mais elle ne parvenait pas à dire quoi. Il semblait si proche et si loin en même temps, et elle sentait une sorte d’impression de déjà vu, comme si elle avait déjà vécu ou rêver cette scène, c’était indescriptible. Elle se reprit assez vite cependant et d’un geste de la main l’invita à s’asseoir sur le fauteuil en face d’elle. Elle reprit place puis continua à le regarder, sans s’arrêter. Au bout d’un moment, la sorcière reprit la parole :


« Je t’ai vu ce matin, pour les oraux, tu t’es drôlement bien débrouillé pour un nouvel arrivant… Enfin même pour un sorcier. Tu entres en quelle année ? Enfin tu tentes de passer en quelle année ? La troisième toi aussi ? »

Dawn continuait à le regarder, elle s’étonnait elle-même. Elle n’était pas du genre bavarde habituellement et voilà que lui, cet inconnu, enfin pas totalement, elle avait un prénom, mais un prénom sans nom, c’est plutôt vague… la sorcière ne se comprenait pas.

*Ce doit être le stress récent des examens… mais ce William… Non, je dois confondre avec quelqu’un d’autre…*

Histoire de faire partir le doute, elle reprit la parole après qu’il lui ait répondu :

« Au fait, tu viens de quel pays ? »

Bon d’accord, elle ne s’y prenait pas par quatre chemins, mais elle n’y pouvait rien, elle avait toujours été ainsi, directe, franche. Mais elle savait quand même quand s’arrêter. La sorcière le fixa attentivement, attendant une réponse. Durant toute la conversation, elle avait conserver son bel accent de l’est, ce qui au final rendait pour elle plus complexe de savoir qui était anglais et qui ne l’était pas, étant donné que son anglais à elle n’avait pas le moindre accent à ses yeux, les anglais avaient donc tous un accent pour notre jeune Russe, donc ensuite entre l’anglais français, l’anglais allemand… la jeune fille n’y voyait guère de différence…


[632 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Lun 11 Déc - 19:20

[Sincerement désolé de l'attente -__- ]

Etrange cette soudaine arrivée, en effet.. Il n’était pas commun de voir transférer un élève d’une institution à l’autre, en pleine période d’examen, surtout dans une école de sorcellerie, et encore moins d’un pays à l’autre ! Alors oui, il était là.. oui cela devait être fait.. par qui, comment, pourquoi.. tant de questions qu’on se poserait à son égard. Qui seraient les seules personnes à connaître la véracité des faits ? Certainement le Directeur et ses professeurs, tout comme sa sœur, qu’il espérait rencontrer prochainement.. D’ailleurs ce moment n’était-il pas arrivé ? La fille avec qui il conversait semblait avoir quelque chose de différent.. Il serait difficile à William-Vladimir de l’exprimer avec des mots.. C’était plus une sensation, une énergie qu’elle émanait.. ou plus tôt, qu’ils émanaient tous les deux ! Et il y avait cette lueur dans ses yeux, comme lorsque l’on a quelque chose en tête.. C’est alors qu’elle se leva, lui adressant un sourire qui se voulait être courtois. Il en fut satisfait et se disait que finalement, les élèves de Poudlard auraient un certain sens d’amabilité.

‘’Je le suis tout autant, Dawn..’’

Lui répondit-il en appuyant ses paroles par un signe de la tête. Elle accorda ses paroles à ses gestes en le saluant d’une poignée de main. Voilà que c’était étrange pour une fille. Non pas que ce geste fut réservé aux hommes, mais le jeune nouveau Serpentard était encore habitué à sa vie française et à ses traditions de Beauxbâtons ! Mais, il ne dévoila toutefois pas sa surprise, en la lui serrant. Elle n’avait pas la main fragile, mais au contraire, bien ferme, se concédant tout à fait avec le caractère qu’il venait de lui cerner. Elle l’invita ensuite à s’asseoir sur le fauteuil qui se trouvait face au sien. Il la remercia par un sourire, et s’y installa donc. Il pouvait le confirmer maintenant, les canapés étaient aussi confortables qu’ils en avaient l’air. Il reporta son attention sur la jeune demoiselle qui ne cessait de le regarder. Ainsi, elle se prénommait Dawn. Sans le nom de famille, il ne pouvait confirmer ses origines et se contenta donc d’en connaître uniquement le prénom. Il n’eut pas le temps de réfléchir davantage qu’elle entama alors la conversation.
    « Je t’ai vu ce matin, pour les oraux, tu t’es drôlement bien débrouillé pour un nouvel arrivant… Enfin même pour un sorcier. Tu entres en quelle année ? Enfin tu tentes de passer en quelle année ? La troisième toi aussi ? »

Amusant cette manière d’aller droit au but.. Il acquiesça alors d’un signe de tête et se remémora cette journée d’examens. Qu’il se soit bien débrouillé ? Ma foi il l’espérait, ne connaissant pas cette école, ni même le système de notation du corps professoral, il ne pouvait pas en être certain. Il lui sourit alors, content qu’il fut remarqué !

‘’Je te remercie.’’

Commença-t-il avant de poursuivre, en se redressant plus légèrement.

‘’J’espère atteindre effectivement ma troisième année. Au vu de la formulation de ta question, j’en conclue que nous avons le même objectif et donc le même age.’’
    « Au fait, tu viens de quel pays ? »

Etrange comme question ! Pourquoi voulait-elle savoir cela ? Comment pouvait-elle douter qu’il fut un anglais ? Lui qui parlait le français et l’anglais couramment, n’avait pas d’accent, et fut donc comme ‘vexé’ qu’elle ai pu déceler cela. Mais, il ne montra pas pour autant cette mortification soudaine et s’apprêta à répondre. C’est alors qu’il se demanda si cette question et cette conversation si directe n’avaient pas une arrière pensée. Pouvait-elle avoir un lien avec lui.. de par cette forte énergie quand il se retrouve près d’elle.. de cette familiarité qu’elle dégage.. de son franc parlé qui se voulait être direct ? Et si c’était elle.. sa sœur.. comment se déroulerait les choses.. Que feraient-ils ? Ils auraient tant de choses à se dire.. et si finalement, rien ne sortait.. aucun mot.. aucune émotion.. Secouant la tête pour chasser ses pensées, il reprit alors la parole, tentant de rester cordial..

‘’Eum, j’ai été transféré depuis Beauxbâtons..’’

Et si, au contraire, ce n’était pas elle, et qu’il risquait là, de se ridiculiser en prétendant le contraire.. Non, il valait mieux qu’il se taise, et qu’il tente d’en savoir plus sur elle avant de lui parler plus ouvertement..

‘’je relève un accent de l’est lorsque je t’écoute, tu n’es donc pas anglaise ?’’
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Lun 11 Déc - 20:06

Dawn restait souriante et pensive en même temps, ce jeune garçon, ce William Vladimir l’intriguait vraiment, elle était persuadée de le connaître avant, d’où sa question, peut-être s’étaient-ils vus en France, puisqu’elle y résidait depuis peu avec son frère adoptif mais tout de même de cœur : Ivan. Son doux Ivan, elle n’en avait toujours pas la moindre nouvelle et commençait à s’en inquiéter de plus en plus, imaginant le pire. Elle rêvait de le revoir, pour lui reparler, elle rêvait de connaître le fin mot de l’histoire commençant à en faire des cauchemars où elle le voyait mort, son fantôme la hantait, l’accusant de l’avoir tué. Mais elle s’égarait là. La jeune fille redescendit de nouveau sur la planète Poudlard et regarda le garçon, il était, d’après ses dires, tout autant enchanté de faire sa connaissance qu’elle-même l’était. Elle lui sourit légèrement, puis ils prirent place après s’être serré la main.

Suite aux paroles de Dawn, il la remercia, plutôt humblement, il ne se ventait donc pas de ses prouesses. Mais le fait qu’il soit à Serpentard avec les meilleurs, montré biens qu’il était déjà doué, ne serait que d’une intelligence plus ou moins développé. Mais il n’étalait pas sa fierté comme d’autre (ne citons pas de noms). Elle fut ravie de l’entendre déduire qu’elle aussi allait passer en troisième année ou en tout cas l’espérait. Elle avait la preuve qu’il savait réfléchir. Dawn acquiesça cependant ses dires d’une simple phrase affirmative :


« En effet, il semblerait que ce soit le cas… »

Le jeune sorcier ne broncha pas à sa question sur son pays d’origine. Elle ne pu déceler le moindre sentiment, pas d’étonnement, ni de déception, pas de joie, rien. Il cachait bien son jeu, il lui plaisait de plus en plus, il avait un caractère qui devait être très intéressant, c’était en tout cas l’avis très personnel de la petite Dawn, onze ans, bientôt douze. La sorcière à la longue chevelure noire regardait son collègue qui lui répondit qu’il venait de Beaubâton. Elle approuva d’un signe de tête, ceci expliquait cela, ils s’étaient peut-être croisé à paris, c’est d’ailleurs ce qu’elle lui demanda :

« Tu es déjà allé à Paris ? »

Elle ne donnait pas d’explications, uniquement des questions, elle n’aimait pas s’expliquer, surtout si ce qu’elle pensait s’avérait faux, elle aurait eu l’air bien bête. Elle le regardait toujours mais avec moins d’insistance, ses yeux la captivaient, elle n’était pourtant pas très basée sur le physique, mais ses yeux à lui l’intriguaient, cette impression de connaissance, de déjà vu revenait sans cesse.

Il lui dit d’un ton calme, mais sûr de lui qu’il sentait chez elle un accent de l’est, elle eut un sourire, qui n’avait pas remarqué son bel accent ? Bon d’accord, beaucoup le trouvaient laid, mais elle l’affectionnait plus que tout, il était dernier signe révélateur de ses origines russes et espérait bien le garder toujours. Elle lui dit donc souriante :


« En effet, tu as raison, je suis d’origine Russe. »

La crinière noire de la jeune fille n'était pourtant pas un signe très courant en Russie, mais sa peau d'une paleur fantomatique, ainsi que son magnifique regard d eglace étaient tout de même quelques petite preuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Mar 26 Déc - 20:55

[HJ : mes sincères excuses pour cette attente – Comme nous devons conclure rapidement les sujets en cours pour la nouvelle année, je vais faire en sorte d’accélérer les choses ! – Et petite explication pour moi, quand tu dis avoir onze ans et passer en deuxième année, c’est parce que ce sujet est sensé être nos retrouvailles à mon arrivée – Toutefois, nous seront en troisième année dans quelques semaines, ai-je bien compris ?]


Le jeune sorcier était à l’écoute de la jeune fille, attentif à ses moindres faits et gestes. Il se devait de l’analyser pour s’en faire une idée, plutôt générale, sur ce qu’elle était.. qui elle était. Elle le questionna alors sur Paris, ravissante capitale de France où avait grandit William-Vladimir. Il s’empressa alors de répondre, laissant transparaître son amour pour cette ville.

‘’Oh oui, j’y ai vécu, j’adore Paris !’’

Répondit-il, avec enthousiasme. Il lui sourit alors, et tenta de reprendre un peu plus de recul, s’étant laissé à trop d’ouverture sur ses impressions et sentiments. C’est alors qu’elle confirma être d’origine de pays de l’est : de Russie ! Les battements de son cœur qui se faisaient désormais lents, s’accélèrent aussitôt après avoir entendu ce mot.. La Russie.. cela ne pouvait être une coïncidence de plus, non, il devait bien s’agir de sa sœur jumelle ! Il ouvrit alors la bouche, mais avant qu’un mot n’ai pu sortir, un elfe de maison fit son apparition, devant eux et l’interrompit.

- « Ooh Monsieur Kostovak, je vois que vous avez trouvez le chemin vers votre salle commune », commença l’elfe, s’avançant vers le feu, pour le raviver. Lorsqu’il aperçut alors la jeune fille, il ajouta « ooh et votre chemin vous a mené jusqu’à Mademoiselle votre sœur, décidément, on ne peut sous-estimer le pouvoir de Poudlard ! », et comme il était apparu, il disparut aussitôt, après avoir conclut « Bien, vos affaires sont dans votre dortoir Monsieur »

Les mots ne lui vinrent plus.. Tout se confirma en l’instant, c’était elle, ils étaient là, tous les deux, réunis.. Son regard sur elle se voyait maintenant différent, il ne voyait plus une inconnue, mais une sœur qu’on lui avait privé de voir, telle une punition interminable.. Et maintenant ils étaient là, face à face ! Ne pouvant parler, il se décida d’agir, se levant du fauteuil sur lequel il était assis, et se dirigeant vers celui de sa sœur..


[HJ2 : C’est court, j’ai honte, mais il fallait que je fasse vite -__-‘]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   Dim 31 Déc - 10:54

[En réalité, elle est bel et bien en deuxième année et tente de passer en troisième (mais vu mes examens, je ne sais pas si ça va se faire… enfin voilà). Je me suis trompée dans mes années alala je suis pas douée^^… je corrige ça de suite ! Moi aussi c'est plutôt court, et en retard, je suis désolée, mais je n'ai pas beaucoup de temps...]

Dawn regardait son camarade avec attention, elle se sentait proche de lui comme ça n’avait jamais été le cas, c’était un sentiment différent que son rapport avec Isaac ou Gauthier, bien différent, plus rapproché, plus communicatif, elle ne pouvait le décrire. La sorcière le regardait avec une attention qu’elle ne dissimulait pas, elle aimait fixer les gens et se moquait bien que cela puisse les gêner. Dawn l’écouta parler de Paris, belle ville c’était certain, ce qu’elle préférait là-bas était la diversité artistique, tous les musées qu’on pouvait y trouver, son frère avait déteint sur elle, lui faisant partager sa passion pour les arts.

Un elfe de maison fit par la suite son apparition, Dawn fut un peu surprise, étant donné qu’elle ne les avait jamais vu au sein de Poudlard, elle se doutait bien qu’il y en avait, mais ils s’étaient toujours cachés, jusqu’à aujourd’hui. Mais le plus étonnant furent les propos que tint cet elfe. Ainsi il parlait de sœur, de frère et sœur ? Comment cela pouvait-il être possible ? Elle retint sa respiration, personne n’était au courant de cette histoire ici, personne, pas même Dumbledore alors comment pouvait-on faire une blague quelconque à ce sujet ? La jeune fille jeta un regard autour d’elle, ils étaient seuls. Parlait-il alors bel et bien d’elle ? Et ce nom, son nom… Kostovak, elle peinait à y croire. Elle se mit à regarder son frère étonnée, ne sachant que dire, que faire. Elle comprenait pourquoi elle se sentait si proche de lui à présent. Alors qu’il se levait, elle se le va à son tour, mais ne savait que dire. Elle finit par prononcer quelques mots d’une voix hésitante :


« Tu… Ton nom est Kostovak ? »

Elle ne pouvait s’empêcher de douter, d’être méfiante. D’un côté ils ne se ressemblaient pas, lui était blond, elle brune, mais ils possédaient tous deux le même regard d’un bleu à vous glacer le sang. Elle tremblait légèrement, trop d’émotions venaient en elle et elle s’efforçait de les canaliser de son mieux, cependant, elle sentait qu’elle ne tiendrait plus très longtemps. Cela faisait des années qu’elle ne s’exprimait plus qu’elle n’avait plus rie librement, pleurer en toute simplicité. Des années qu’elle ne vivait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas... [Libre, aussi bien à Dawn qu'aux autres!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Ecrire comme Tolkien (Davonline)
» Elles étaient aussi bien de fesses que de face.
» « Une bonne communication est aussi stimulante qu'une tasse de café et empêche aussi bien de dormir après. » [Livre II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: