AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Come Back to Hogwards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Olivier
avatar



MessageSujet: Come Back to Hogwards   Mar 5 Déc - 18:51

Le jeune Olivier revenait à Poudlard. Cela devait faire dans les deux mois qu'il n'avait pas remis les pieds dans le prestigieux établissement, et ce pourquoi? Parce qu'il avait eu la bêtise de se laisser avoir par un cognard. Lui, Olivier Dubois!

Ce jour là était une fraîche matinée de printemps et il venait de revoir Léa. Il était donc heureux, et de bonne humeur, comme tous les jours depuis qu'il sortait avec la jeune Serdaigle... Il avait entraînement avec l'équipe de Gryffondor, et c'est là que tout était arrivé. Si brutalement. Bref, il s'était réveillé à Sainte mangouste et avait passé un long moment en rééducation. Ce qui signifiait qu'il allait lui falloir un moment avant de remonter sur un balais... Pas avant la prochaine rentrée...
Et le revoilà, à tant pour les examens. Comme si il avait le temps d'avoir un niveau... Après avoir perdu deux mois de cours! C'était stupide, tout à fait stupide... Il n'aurait que le temps de se présenter, sans rien dire, et de prendre le sujet qu'on lui donnerai, en espérant que ce soit ce qu'il avait vu avant la fin de l'année. Sinon, tant pis, il pouvait manquer son année. Ce qui serait fort détestable. Juste à cause d'un stupide accident...

Lorsqu'il était plus jeune, il avait été blessé, bien sur, mais depuis le temps, il aurait pensé qu'il s'était forgé un niveau un peu plus solide... Jamais il ne pourrait rentrer dans l'équipe nationale si il s'évanouissait a chaque cognard qu'il recevait!

Ainsi, il avait pris le train de Londres jusqu'à la gare de pré au lard. Tout seul. Il n'avait certes jamais été un être d'une extrême sociabilité, mais le fait de se balader seul dans une gare, en boitant à moitié était assez déprimant. De toutes manières, tout en Olivier déprimait depuis qu'il avait appris qu'il ne pourrait plus faire de match avant la prochaine rentrée scolaire... Dans deux mois!!! Deux mois sans monter sur un balai? Comme si ses jambes allaient se décrocher ou sa tête tomber... C'était totalement stupide. Seul un médecin pouvait sortir un tel verdict, et les médecins ne comprenaient rien au sport. D'ailleurs, il avait passé tout son séjour à l'hôpital à cirer son balai. Et à lire des magasines de Quidditch. Sa dépendance au Quidditch était assez effrayante, pour tout dire.
Dans le train il avait tout de même tenu à emporter son balai avec lui. Même si il ne pouvait pas monter dessus, il avait tout de même le droit de le voir, non? Et puis de toutes manières, il pourrait toujours monter dessus une fois à Poudlard, les médecins n'étaient pas sans cesse avec lui...
Il fallait l'avouer, ce dont il avait hâte était de revoir sa Léa... Il pénétra dans le hall de l'entrée de Poudlard, le coeur serré, boitant à moitié (ses jambes avaient été cassées durant sa chute, et même sainte mangouste avait dit qu'il faudrait du temps pour qu'il se remette à marcher normalement. D'ou le temps perdu à ne pas monter sur un balai... Et le jeune Gryffondor, ne sachant pas ou aller, resta là, à regarder autour de lui, ses valises à ses pieds et l'humeur assez rogue...

[525]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Come Back to Hogwards   Mar 5 Déc - 21:23

Pénéloppe était en pleine révisons, les examens ! Rien que ce terme la mettait dans tous ses états. Elle travaillait comme une folle pour parvenir à passer en année supérieure et, au passage obtenir ses BUSES ce qui n’était pas rien. La sorcière mettait rarement le nez dehors, toujours cloîtrée dans sa chambre, sa salle commune ou parfois, la bibliothèque, continuant d’approfondir ses connaissances le plus possible. La jeune fille bleue et bronze n’était pas dans ses trois lieux là ce jour là. En effet, pour une raison qu’elle-même ignorait elle avait égaré un parchemin, certes il n’était pas d’une grande importance, il s’agissait seulement de quelques exercices corrigés d’arithmétie, mais les avoir égaré était pour elle inconcevable, elle avait fait quinze fois des allés et retours entre la bibliothèque et sa salle commune, fouillée de fond en comble son dortoir, faisant par la même occasion râler ses collègue, mais pour une fois elle s’en moquait pas mal.

La sorcière traversait le hall, pensant l’avoir peut-être faite tomber en se rendant dans la grande salle pour déjeuner. Ses cours étant toujours avec elle, elle avait pu l’égarer à n’importe quel moment. La jeune serdaigle avait donc descendu les escaliers tout en examinant attentivement le sol espérant trouver un morceau de feuille, perdre une feuille était pour elle inadmissible en simple période de cours, alors durant les examens c’était encore pire. Elle était au bord de la crise de nerf et sur le point de pleure, aussi bien d’agacement que nerveusement. Ses périodes là la menait souvent à bout.

La chevelure blonde allait à contre courant, les élèves remontant tous réviser ou se reposer. Elle parvint tout de même à se frayer un chemin puis se retrouva au beau milieu du hall, regardant partout, espérant retrouver cette saleté de feuille fugitive, mais non, rien. Elle en avait plus qu’assez, en plus elle devenait folle, la preuve était qu’elle venait d’apercevoir Olivier Dubois… Chose peu probable étant donné qu’il était hospitalisé. Le grand joueur de quiddich… Elle ramena son regard dans la direction du mirage et s’aperçu qu’il était toujours là, ses bagages à la main… elle secoua la tête et hésita. Il avait un an de plus qu’elle. Il ne devait sûrement pas la connaître bien qu’elle ait été préfète des serdaigles un bref instant. Elle respira un bon coup et s’approcha :


« Bonjour… Eu je peux t’aider ? »

Elle n’avait jamais été très douée pour le social, elle était même loin d’être considérée comme une fille cool qui parlait à tout le monde. Généralement lorsqu’elle s’adressait à des inconnus, c’était pour les fâchés, les gronder ou leur faire remarquer qu’ils ne respectaient pas les règles, rien de très plaisant en fait. La sorcière espérait réellement pouvoir venir en aide à son jeune collègue. Elle avait toujours été de nature douce et aimante, désirant plus que tout aider les autres, s’occupant généralement d’eux avant de s’occuper d’elle-même.

La jeune fille blonde le fixait de son doux regard azur avec un peu trop d’insistance peut-être, mais elle n’en revenait pas. Elle avait du mal à y croire, mais elle était contente de voir qu’il allait bien de nouveau. Même si ce n’était pas un ami, il ne s’agissait pas d’un ennemi non plus. Et puis elle était contente pour lui, il pourrait bientôt reprendre le quidditch.


****
556 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Come Back to Hogwards   Mer 6 Déc - 0:25

Allongée sur son lit, le nez plongé dans l’histoire la magie, la petite O’Gara sombrait dans le sommeil, lassée d’étudier comme une bonne serdaigle. L’odeur dans les pièces de sa maison provisoire se faisait de plus en plus insupportable, normal avec le monde qu’il y avait. Prenant quelques affaires, son livre d’étude, elle mit son sac sur son épaule et quitta la pièce, passa par le salon en poussant un long soupir devant tous ces accros d’apprentissage.

*Ils vont tous se ruiner la santé* pensa-t-elle en poussant le portait qui caché l’entrée de leurs appartements.

Elle prit une grande inspiration de l’air frais qui circulait dans les couloirs du château afin de se sentir moins nauséeuse. Avant de se mettre en route, elle prit une petite pastille à l’eucalyptus, remonta un peu ses manches et entama la longue descente des étages. Marquant une halte à la bibliothèque pour trouver un petit coin tranquille, elle fut aussi vite mise dehors par Madame Pince tellement l’endroit était submergé d’élèves.

*Bon, il ne me reste qu’une solution* pensa-t-elle plantée sur le seuil de la porte « … le terrain de Quidditch ! », et un petit sourire s’esquissa sur son visage. Elle reprit donc sa route, pour arriver au rez-de-chaussée. Jetant un œil aux sabliers, elle n’avait pas fait attention que sa maison était en tête, suivie de Serpentard, Poufsouffle et en dernier… Gryffondor. Si on était à la Coup des VI Nations de rugby, la maison de son petit ami se verrait remettre la cuillère de droit. Loin d’être à ce grand évènement que Léa aimait suivre, supportant sa nation comme au Quidditch, elle se dirigea vers la grande porte où elle reconnut la longue chevelure blonde de Pénélope Deauclaire.

Faisant une petite moue, la jeune sorcière n’avait pas trop envie de la croiser et encore moins de bavarder avec elle, lui trouvant des airs de prétencieuse. *Tant pis…* se dit-elle en haussant les épaules et avança droit devant elle. Plus elle s’approchait, plus elle inclinait la tête pour nier la grande blonde qui discutait avec quelqu’un. Un rien curieuse, elle jeta un regard à son interlocuteur et … tout tomba à terre, son sac, son bouquin, sauf elle, bien que ses jambes étaient tremblantes. La bouche entrouverte, le regard rêveur, c'était comme un mirage. Elle émit un léger « Olivier… » avant de le prendre dans ses bras, le serrant très fort.
Revenir en haut Aller en bas

Olivier
avatar



MessageSujet: Re: Come Back to Hogwards   Mer 6 Déc - 20:15


Tandis que le jeune homme qui se sentait légèrement dépaysé ( deux mois d'absence,c'était presque une vie!) il vit arriver une Serdaigle qui regardait le sol avec attention, suivie du regard par le jeune homme. C'était assez étrange de voir quelqu'un regarder ainsi avec attention une étendue de carrelage et parquet, ce qui, à priori, n'avait rien de passionnant. Mais peut-être cherchait elle quelque chose... De toutes manières, les Serdaigles agissaient souvent de manière étrange: passer toute une journée à étudier alors que l'on pouvait profiter des grands espaces aérien que le Quidditch offrait... Heureusement que certains avaient compris ce principe, comme Léa, qui malgré son coté foncièrement Serdaigle, profitait et aimait le Quidditch autant que lui. C’était une raison pour laquelle il aimait la jeune fille, bien qu’il aurait pu en trouver des centaines, dont une revenait toute simple: c’était parce qu’elle était Léa...

Et la jeune fille dont il ne connaissait pas le nom, placée à une distance relative d’Olivier, à une distance comparable à celle idéale que l’on pouvait adopter pour tirer un souaffle dans un des deux anneaux, et être sur de l’avoir, même si le gardien est à proximité, qu’importe le temps, et qu’importe le nombre de joueurs prêts à vous sauter dessus sans prendre garde aux batteurs assoiffés de sang. Enfin surtout chargé de vous envoyer le cognard dans les jambes... Cognard pouvant d’ailleurs vous briser les os, comme le jeune homme avait pu s’en apercevoir deux mois plus tôt. Mais ne nous égarons pas.

Bref, cette jeune fille semblait le regarder l’air étonné. Elle le regarda d’ailleurs à plusieurs reprises, avant de venir lui adresser la parole. Sans doute était elle étonnée de voir un sixième année dans le hall qui avait à ses pieds de nombreux bagages. Oui, forcément. Qu’elle idée de se faire blesser si tard dans l’année... Il la maudirait longtemps, cette chute de balai!

Elle vint lui demander si elle pouvait l’aider. Ce qui était très aimable de sa part. En aurait il fait autant si, dans le hall, il aurait aperçu un élève l’air égaré, une pile de bagages à ses pieds? Non, il n’aurait pu le faire, non parce qu’il était trop égocentrique pour cela, mais parce qu’il ne l’aurait tout simplement pas remarqué, trop occupé à lire Quidditch magasine, ou un manuel du même cru. Il avait peut-être un problème relationnel, ceci dit. Mais ça n’était pas de sa faute, on ne changeait pas la nature humaine, comme le disait si bien sa tante Écossaise, le jour ou Olivier avait détruit un vase auquel elle tenait particulièrement, parce qu’il avait balancé un ballon de ‘Foute’ appartenant à son jeune voisin moldu, dont il se servait comme d’un souaffle...
Il passa une main sur ses cheveux coupés très courts, et il répondit en souriant:

- « Heu... Merci, je me demandais si il fallait que j’aille voir Dumbledore ou si je pouvait retourner chez Gryffondor directement... Je suis absent depuis deux mois... »

Et là, soudain, tandis qu’il discutait avec la jeune fille, un coup de vent, et un éclair roux vint le serrer dans ses bras... Léa! Et dire qu’il ne l’avait pas vue venir... Son coeur s’était mis à battre. Il ne l’avait pas vu depuis tout ce temps. Certes elle était venu lui rendre visite à l’hôpital, mais qu’est ce qu’une heure ou deux en deux mois? Au début surpris, il la serra à son tour dans ses bras, sentant à plein nez le parfum de la si belle chevelure, tant adorée...
Il murmura:

- «
Léa... Tu m’as manqué... »

[555]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Come Back to Hogwards   Dim 10 Déc - 18:25

Le jeune sorcier semblait quelque peu égaré. Il est certain que si il était avec un groupe d’ami en train de rire, elle ne serait aller lui proposer son aide, mais il était seul et complètement perdu, c’était en tout cas l’impression que donné son expression. La jeune Pénélope l’avait donc rejoint puis s’était proposée pour l’aider, même si elle aurait du réviser, elle ne pouvait le laisser dans cet état. Bon elle n’avait pas pitié de lui non plus, pas à ce point tout de même. La jeune serdaigle eut sa réponse : il rentrait d’une absence assez conséquente, ayant passé deux mois hors de Poudlard, il se demandait q’il devait aller voir Dumbledore ou pas. Pénélope n’en savait pas grand-chose elle non plus, c’est pourquoi elle lui répondit simplement, avec franchise :

« Et bien pour être franche je ne suis sure de rien, mais je pense que si j’étais à ta place, je passerait quand même au bureau de notre directeur, afin d’être sûr que tout se déroule bien comme prévu, cependant Dumbledore est, il me semble, toujours au courant de tout. Mais l’un n’empêche pas l’autre, et je pense que par sécurité, il vaut mieux passer au bureau tout de même. »

Puis une jeune fille fondit sur Olivier. Elle était de serdaigle. Pénélope ne lui avait jamais vraiment parlé. Elles n’étaient pas de la même année d’étude, et en dehors des cours, la blonde travaillait sans cesse, et encore plus maintenant, ayant raté deux mois de cours elle aussi, mais pour d’autres raisons.

En effet ; elle avait été une des victimes du basilique et s’était réveillée il y a peu. La sorcière devait donc rattraper tout son retard, cette attaque n’était pas bien tombée du tout, juste avant les examens annuels… c’était une catastrophe amis bon elle devrait bien faire avec.

Pénélope décida de laisser le couple et dit simplement à olivier :


« Bon ben je pense que tu es entre de bonnes mains à présent, je vais vous laisser, je dois travailler… »

Elle adressa un sourire à Léa et lui dit à elle aussi :

« Au revoir Léa. »

Puis la chevelure blonde s’en alla, sa collègue serait certainement en mesure d’aider son ami, et les deux jeunes gens devaient vouloir rester ensemble, depuis le temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Come Back to Hogwards   

Revenir en haut Aller en bas
 
Come Back to Hogwards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ? Lou
» Back to Hogwarts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: