AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Journal de bord de Dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Journal de bord de Dawn   Jeu 4 Jan - 23:18

Paris, le 31/08/93



Cher journal, les vacances se sont déroulées sans que je n’écrive quoique ce soit, pour tout te dire, ou t’écrire plutôt, je n’en avais pas vraiment le cœur. Pourtant je n’ai pas vraiment que du négatif dans a petite vie si ordinaire ! En effet, mon frère s’est montré ! Enfin. Bon d’accord, ça fait un petit moment déjà, amis j’ai encore du mal à m’y faire. Nous nous sommes rencontrés la semaine des examens. Il m’avait surprise, me volant ma place à chaque fois… Mais maintenant je comprends mieux, Kostovak, un autre Kostovak au sein de l’établissement ! de plus, je suis sûre que papa et maman auraient été fiers de lui, tout comme moi d’ailleurs, car nous sommes tous deux à serpentard, la meilleure des maisons, cela va de soit.

Paris et bien triste je trouve, mon cher pays natal me manque, tout comme Ivan. Les médecins refusent de me donner de ses nouvelles et les visites sont proscrites. J’ai peur. Je m’attends au pire, les jours passent et se ressemblent, la même attente sans cesse. J’espère bien pouvoir le voir le plus rapidement possible, quitte à quitter Poudlars une semaine d’examen, je puis supporter d’attendre encore d’avantage, sa présence me manque énormément, je veux plus que tout revoir son doux visage bienveillant, entendre son magnifique accent russe, sa voix froide qui pourtant me réchauffe le cœur dès les premières syllabes. J’attends donc avec impatience de pouvoir le rejoindre ne serait ce que dans sa chambre à sainte Mangouste.

Bien entendu je n’ai pas rejoint mes parents adoptifs ne Russie, je ne veux même pas entendre le son de leur voix tant ils me répugnent, il s’agit de moldus, ils sont à l’image de leur espèce : répugnant, sans pitié sans éducation et stupides. Rien que de repenser à eux ne m’énerve. Je leur souhaite tout le malheur possible, et surtout si les partisans du mage noir cherchent quelques victimes moldus, et bien la porte leur sera grande ouverte, ils pourront me faire confiance. J’aimerais que cette garce soit celle qui souffre le plus tant qu’à faire, ses frères je m’en moque, mais elle, je veux la voir les supplier à genoux, en pleurs. Je veux qu’elle souffre aux martyres. Mais passons, elle aura ce qu’elle mérite, j’en suis persuadée.

Les vacances se sont plus ou moins déroulées, sans grands événements particuliers. J’ai eu l’occasion de dessiner. Depuis qu’Ivan est hospitalisé, je en cesse de dessiner, peut-être une façon de me rapprocher de lui d’une manière comme d’une autre ? La rentrée approche. Je suis bien évidemment passée en troisième année, tout comme mon très cher Vladimir. J’ai révisé mes cours de l’an passé afin de ne pas les oublier, et j’ai aussi jeté un œil aux prochains qui arriveront. Le programme a l’air assez complexe, mais je sais que nous y arriveront, nous sommes tout de même des sangs purs et de plus des membres de serpentards !

A ce sujet, en me promenant sur le chemin de traverse, j’ai rencontré un petit idiot qui souhaite entrer dans la maison de notre cher Salazard… Alexis ou quelque chose dans ce genre je crois bien qu’il s’appelle. Il n’avait pas beaucoup de personnalité, il buvait mes propos, un parfait petit esclave à mon avis. Si Malfoy le voit, il devrait lui plaire, mais peut-être pas assez futé cependant, mais sûrement plus que les gorilles préférés de Malfoy.

Je vais te laisser, demain je rentre (enfin) à Poudlard, et je vais pouvoir recommencer une année, aux côtés d’un Kostovak ! J’ai hâte d’y être. J’ai très envie de revoir Isaac aussi. Je m’entends assez bien avec lui, il est très gentil et a de très bons gouts artistiques, en tout cas littéraire.


A bientôt,
D.K


[Edit Albus 629 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Dim 7 Jan - 14:24

Quelque part en France, nuit du 31/08/93 au 01/09/93


Cela fait déjà quelques heures que je suis en route pour la nouvelle année. Il fait nuit. Je n’ai pas d’heure sur moi, mais je pense qu’il n’est pas très loin de minuit. Peut-être plus, voire moins, je n’en ai pas la moindre idée. La nuit est plutôt claire, étoilée. La lune repend une douce lueur argentée sur le paysage. Nous sommes en pleine campagne. Nous ? Oui j’ai du prendre un taxi, mon train ayant eu un problème (je hais les trains). De plus j’ai failli oublier la lettre à la maison, oui tu sais bien, la lettre que j’ai reçu voilà maintenant deux ans. Je voulais la coller ici afin de ne pas la perdre :

Citation :
Melle Kostovak,

J’ai le devoir de vous donner quelques compléments d’information concernant votre passé et votre famille. Vous avez du grandir dans une famille de moldus, vous m’en voyez navré mais je ne pouvais rien faire contre cela. Je ne vous dirais pas qui je suis, la question n’étant pas là. Sachez seulement que vous êtes issue d’une lignée de grands sorciers russes au sang purs. Vos parents ont trouvé la mort le jour où ils vous ont mis au monde. La raison ne sera pas évoquée dans cette lettre, étant encore trop obscure. J’ai seulement le devoir de vous informer de la présence d’un de vos proches dans l’école dans laquelle vous allez aller. Vous allez aller à Poudlard, n’en soyez pas vexée, vous comprendrez plus tard. Bien que Durmstrang soit bien mieux réputé, vous irez en Angleterre et y retrouverez votre frère. Sachez seulement que vous avez tous deux le même âge. Vous devrez apprendre le reste de vous-même. Peut-être un jour aurons-nous l’occasion de nous parler face à face et d’en dévoiler d’avantage, mais sachez que je ne peux trop vous en dire tant que je ne suis pas sûr de vous.


La lettre était, heureusement rédigée en russe, je en sais pas comment j’aurais fait sinon, parce que l’anglais, j’avais encore quelques difficultés, heureusement tout va pour le mieux à présent. D’un côté au bout de deux années passées en Angleterre je ne pouvais que progresser. J’ai envoyé un hibou à l’hôpital avant de partir, j’espère avoir des réponses assez rapidement. Je vois des lumières qui approchent, la ville sans doute. Je pourrais y prendre le bateau et ensuite un train de nouveau pour arriver en un seule morceau (du moins je l’espère) à la gare de Londres puis enfin je reprendrais le train pour Poudlard. Je sens que je vais bientôt faire une allergie aux trains.


Londres, le 01/09/93


J’ai eu mon train, nous roulons pour Londres à présent. Je serais en avance comme ça je pourrais sans problème trouver un compartiment avec peu de monde. J’ai eu un gros doute tout à l’heure, heureusement je n’ai pas oublié Bluesky, mon chaton, il est vraiment drôle. Il est tout noir et possède de grands yeux bleus, louchant légèrement, il doit être croisé avec un siamois ! Il est adorable bien qu’un peu suractif…

J’arrive en gare, je te laisse.

D.K


[523 mots!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Mar 6 Fév - 22:20

Angleterre, Poudlard, le 31/10/93


Aujourd’hui est le jour J. Je vais retourner en Russie… J’ai si peur de cette journée prochaine, je souhaiterais ne pas y aller, mais je ne peux faire un pareil affront à Ivan, Je lui dois d’être là, pour lui, je dois être présente. Je veux lui dire au revoir, le voir une toute dernière fois… Il est mort depuis un semaine, mais je n’arrive pas à y croire, je m’attends à le voir d’une seconde à l’autre, comme s’il allait soudainement surgir dans un couloir et se mettre à rire de moi, mais ça n’arrivera pas, je le sais, mais je n’arrive pas à m’y faire, c’est si dur. Il n’est plus là à présent, et tout est de ma faute, si seulement je n’étais pas aller voir les dragons l’an passé…

Malgré tout, il y a quelques points positifs. Je sais que ça fait un moment que je n’ai plus écrit, alors laisse moi rédiger un peu tout ce qui a pu se passer depuis la rentrée.

Tout a commencé avec le voyage en train, il aurait été parfait, si seulement il n’y avait pas eu les détracteurs, j’ai voyage en compagnie de Daphné, une jeune fille de serpentard qui est en troisième année, tout comme moi. Elle ne parle que très peu et tient à tout prix à me vouvoyer, c’était un peu étrange, mais je respecte son choix, elle avait l’air si… triste, son visage, ses gestes… Elle me fait penser à moi il y a deux ans. Je dois avouer que j’ai évolué tout de même depuis le temps ! A présent j’arrive à entrer dans des groupes de gens, et même à prendre la parole en public. J’ai moins peur au milieu d’une foule. Je sens que cette école, bien qu’elle soit emplie de sang de bourbe m’a en quelque sorte aidée à progresser. D’in côté je suis dans la meilleure maison qui puisse exister dans cette école : serpentard, deux années passées là-bas. Ce ne fut pas toujours simple, certes, mais je m’en sors tout de même.

En parlant de serpentard, j’ai aussi revu Isaac, cela faisait un moment que nous n’avions pas discuté, nous nous sommes contacté par hiboux afin de nous voir une matinée en bordure de lac. C’était assez agréable.

J’ai aussi discuté avec Diabalzane, l’autre préfète de serpentard. Elle s’est montrée à mon goût, je pense que nous pouvons nous considérer comme des amies, et si ce n’est pas le cas, ce n’en est pas loin. Cette fille est très belle et, le plus important, elle est russe ! Ça me fait tellement plaisir de voir une autre personne de Poudlard d’origine russe, ça a peut-être l’air bête dit comme ça, mais ça me rassure un peu, je me sens moins seule.

A part ça, j’ai aussi rencontré, enfin c’est une façon de parler : Harry Potter. Le si célèbre Harry Potter, il est étrange. Notre rencontre s’est faite dans de bien étranges circonstances, en effet, je me trouvais dans les cachots, loin de tout, espérant être en paix. Je venais e recevoir la lettre de sainte mangouste m’annonçant le décès d’Ivan. Je pensais être tranquille ici, puis contre toute attente, il est apparu devant moi. Franchement je n’avais ni la force, ni l’envie de me monter contre qui que ce soit ce jour là. Et lui aussi a été assez aimable. Pour un gryffondor il s’est même montré un peu intelligent. Capable de réfléchir et d’aligner deux mots ayant un sens. Autant dire que j’en ai été fort étonnée. Puis Blaise est venu puis a commencé à chercher Harry, ils étaient insupportables, ils se cherchaient, mais en même temps faisaient les hypocrites…

Ce fut une bien étrange rentrée, et comble de malheur, je n’avais pu faire remplir mon autorisation de sortie pour aller à pré-au lard… Je ne sais pas comment je vais bien pouvoir me débrouiller à présent… je crois bien que je peux faire une croix sur les sorties pour des années et des années… de toute façon, je ne voies pas l’intérêt pour moi qu’il y a à faire de pareilles sorties, avec qui pourrais-je bien y aller ? Franchement, personne ! Et c’est sûrement bien mieux ainsi.

Je vais y aller, je dois aller voir le professeur Rogue pour l’avertir, puis après préparer mes valises.


D.K


[756 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Sam 10 Fév - 20:32

Russie, Manoir des Södergren, 01/11/93


Ma Russie ! Ma chère Russie ! J’ai attendu cette journée avec tant d’impatience et de peur mêlés… Et elle s’est finalement écoulée, avec une lenteur démoniaque mais elle s’est enfin achevée. Les retrouvailles ont été bien pires que je le craignais, jamais je n’avais imaginé une telle horreur… Mais ceci passera après les faits les plus importants de la journée : l’enterrement.

Ivan était encore plus beau que d’ordinaire, ses yeux, même clos semblaient émettre un appel empli d’espoir. Son visage était encore plus gracieux, plus apaisant. Il semblait si paisible, le maquillage avait même fait disparaître les brûlures causées par les dragons, une vraie merveille ! Sa famille m’en voulait bien sûr, et elle m’en voudra sûrement pour l’éternité. Mais ils n’ont rien osé me faire, ils craignent tous la magie, c’est impressionnant comme les moldus peuvent être terrifiés par ce qui leur est inconnu.

Une bonne nouvelle m’est parvenue hier au soir. Alors que je partais prévenir le professeur Rogue, j’ai reçu un hibou, le même hibou que celui reçu il y a de cela trois ans. Un hibou au doux pelage gris, à l’air intelligent et solidement construit. Je dois bien admettre que mon cœur, en le revoyant paraître sous mes yeux n’a fait qu’un bond ! Et les nouvelles que contenait la missive qu’il me portait étaient encore plus bouleversantes. Je ne sais par où commencer…

Le premier point qu’il me paraît important de mentionner, est la personne si mystérieuse qui m’avait envoyé la lettre pour mon entrée à Poudlard. Il s’agissait d’une personne bien plus proche que je n’aurais jamais osé l’espérait. Une tante, ma tante, la sœur de maman ! Et le plus impressionnant dans tout ça, c’est qu’il s’agit de la mère de Diabalzane, ma préfète et amie, se trouve être ma cousine ! C’était tellement invraisemblable ! Et d’ailleurs, j’avoue que j’ai encore du mal à assimiler tout ça…

La deuxième nouvelle, qui en quelque sorte est liée à la toute première, est que j’ai une nouvelle famille, Madame Södergren, ma tante, la sœur de maman, je ne sais comment la désigner, m’a en quelque sorte adoptée. En fait, elle a mot pour mot, récupéré ma garde auprès des moldus. J’ai l’impression de n’être qu’un simple objet qu’on aime envoyer par-ci par-là, comme si mon avis importait peu. De toute façon, il ne fait aucun doute que je préfère aller chez ma tante que rester chez ces moldus ! Et pour cause…

Katia m’a encore joué un sal tour, étonnant n’est-ce pas ? Mais ce tour là était bien pire que les autres et cette fois-ci, elle va savoir ce qu’est la souffrance, j’ai la ferme intention de lui faire payer son affront, elle m’a carrément coupé les cheveux cette folle à lier ! Je savais bien qu’elle était dérangée mais là, ce fut la goûte qui a fait débordé le vase et je compte bien la faire souffrir au moins autant qu’elle m’a fait souffrir. Sa vie va devenir un véritable cauchemar, mais pas maintenant, pas tout de suite, c’est trop tôt, je préfère attendre qu’elle vive une vie de rêve pour lui faire ensuite connaître un vrai cauchemar. Elle me le paiera, tôt ou tard, elle paiera ses nombreuses dettes.

Revenons à ma nouvelle famille. Les Södergren, je suis en ce moment même assise dans ma nouvelle chambre, sur mon nouveau lit. Ca fait bizarre. J’ai l’impression d’être d’ici tout en étant une étrangère, je ne connais personne encore, mais je me sens déjà plus ou moins à l’aise dans cette vaste demeure, comme si depuis le début, je n’attendais que ça. Je fais enfin partie d’une vraie famille, sans trop de problème pour l’instant, j’ai une tante, une cousine. Mon oncle est mort. Je ne sais comment, mais je pense qu’il vaut mieux attendre que Diabalzane ou sa mère m’en parle.

Ma tante m’a donné des clichés de maman et papa ! J’avais tant de mal à y croire ! Mais c’est bien vrai, je les ai face à moi maintenant, ils me sourient, ont l’air si heureux, si proche tout en étant si loin. A portée de main tout en restant intouchables… J’aimerais tant pouvoir leur parler, les toucher, mais j’ai bien peur que ce soit impossible, et pourtant, je garde ce souhait au fond de moi. Je continue à espérer, suis-je stupide pour autant ? Je ne pense pas. Il faudra que je montre les photos à Vladimir ! Ma tante m’a proposé de m’en donner d’autres pour qu’on en ait tous les deux !

Plus je regarde ces photos, et plus je me rends compte à quel point on pouvait se ressembler maman et moi. Elle avait les mêmes airs que moi, ou plutôt, j’ai les même airs qu’elle, elle a un regard magnifique, d’un bleu impressionnant ! On croirait qu’elle a la capacité d’hypnotiser tant son regard est ensorceleur ! Cependant elle a de longs cheveux blonds, j’ai hérité de ceux de papa de ce côté-là, il les a d’un noir fort semblable aux miens… Ca me fait un bien fou d’avoir ce point de repère, de les voir face à moi en quelque sorte…


D.K


[867 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Dim 6 Mai - 19:12

Angleterre, Poudlard, le 20/04/94


Bon d’accord, je sais, ça fait une éternité que je n’ai plus écrit dans ce journal, j’aurais peut-être du l’ouvrir un peu plus mais en ce moment j’ai l’impression de perdre le contrôle, tout ce que je possédais, tout ce qui faisait mon quotidien semble petit à petit s’évaporer, monter dans les cieux comme une fumée de plus en plus oppressante, étouffante. Je ne sais pas si un jour j’arriverais à sortir de ce brouillard chaque jour plus intense… j’ai l’impression que le court de ma vie m’échappe très lentement mais avec une assurance agaçante, presque énervante. Par om commencer ? Ma vie semble être un véritable labyrinthe dans lequel je m’enfonce chaque jour de plus en plus et qui semble gagner en grandeur et en trouble… Je vais commencer par mes rencontres dernières…

En réalité c’est à la fois court et long… j’ai rencontré une petite nouvelle répondant au prénom de Flora, une jeune fille assez étrange. J’aime son répondant mais je sens qu’elle va attirer pas mal d’ennuis à Serpentard et ça m’énerve un peu, comme si nous n’en avions pas assez avec Strue ! Mais bon nous verrons bien comment tout cela va continuer…

J’ai parlé avec un des petits Weasley, un idiot, un incapable qui e sait même pas où il pose les pieds, non mais vraiment ! Grâce à lui je me suis fait méchamment mordre par le rat de Snedlditetikasi… Non mais vraiment, je n’avais encore jamais vu aussi empoté ! Mis à part, peut-être Ce Poufsouffle… Alister je crois…

J’ai aussi eu une petite discussion avec Potter et Kortigas, et autant le dire tout de suite, depuis ce jour là, mes problèmes n’ont fait qu’empirer. Bon en résumé, nous parlions aussi gentiment que d’habitude, mais Potter a perdu son sang froid –un débutant-, et a littéralement incendié BlaiseKortigas a jugé bon de se jeter dans le tas et m’a lancé un sort que Blaise a vite arrêté et c’est là qu’est arrivé Isaac peu après un gamin de Serdaigle. Et je dois avouer que son intervention est à la fois bienvenue et une malédiction. Les points sont tombés, mais je m’en moque un peu, ce qui m’a fait mal c’était sa réaction… peut-être faut-il que je m’explique ? Soit, je vais essayer de résumer mes pensées le plus facilement possible…

Je parle avec Isaac depuis ma première année. Notre première rencontre a eu lieu dans la forêt interdite… Oui je sais que je n’aurais pas du y allé mais il ne m’a pas sanctionné pour ça… A l’époque j’étais encore distante et froide, mais il ma impressionné, son calme, ses manières, tout en lui m’inspirait et avec le temps cette admiration n’a pas cessé de croître. Je sais bien qu’il sort avec Myrielle, qui d’ailleurs est une jeune fille très agréable que je ne peux m’empêcher d’envier, je m’expliquerais plus tard à son sujet… Isaac me plait, je crois que plus le temps passe, plus il m’attire. Je ne saurais expliquer ce que je ressens mais je me sens attirer par lui comme si nous étions des aimants… Et puis il y a Blaise aussi… je n’arrive pas à savoir ce qu’il est pour moi, tout comme Isaac, il m’attire, mais depuis un délai plus court, depuis qu’il est redevenu un vrai Serpentard… Et puis savoir qu’il est resté longtemps avec Clara me fait un peu peur aussi… De plus, qu’est ce qui me prouve qu’il va rester le même ? J’ai tenté une approche lors du bal de Noël mais il m’a carrément ignoré, alors que dois-je faire ? Continuer ou pas ? Vraiment, les sentiments c’est trop difficile…

Bon sinon que dois-je dire ? Ah oui, Myrielle ! Une fille vraiment très agréable, je comprends pourquoi Isaac est avec elle. Elle est magnifique, douce et calme, à son image, je ne crois pas lui arriver à la cheville… Elle m’a fait d’ailleurs un superbe cadeau : un bébé faucon, sa faucone Préciosa a eu des petits, et elle m’en a confié un, je l’ai baptisé Perséphone, j’aime bien ce nom, je ne sais pas vraiment pourquoi…

Je voies que le temps me fais beaucoup écrire… je vais faire une pause, peut-être reprendrais-je plus tard, j’ai encore tant à dire !


D.K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Lun 7 Mai - 23:27

Angleterre, Poudlard, le 21/04/94


Oui bon je sais que je suis très irrégulière dans ce journal, mais bon lorsqu’on vit à 100 à l’heure, c’est difficile de se trouver une place pour toutes activités, j’essaie donc de revenir à ce que je pouvais dire… ou écrire plutôt, oui écrire correspond d’avantage à la situation… Bien alors je vais parler de Diabalzane peut-être ? Allé, c’est parti.

Voilà, elle vient de quitter le collège, je ne pensais pas la perdre de ci tôt, mais apparemment ma tante a décidé de la mettre à Durmstrang… j’aurais aimé la rejoindre, mais avant que je n’ai pu en parler à ma tante, cette dernière m’a informée par hibou que la dernière volonté de mes parents ne pouvait être ainsi brisée et que je devais donc rester ici… d’un côté ça m’arrange, je tiens à garder un œil sur Erwan… ce petit m’inquiète un peu, je me sens trop coupable de son état je crois… peut-être me faut-il là aussi m’expliquer ? Soit, je vais donc faire un résumé…

Erwan… En fait je ne l’ai vraiment vu que depuis l’année dernière, mais je le connaissais depuis un moment déjà… en fait je le connais depuis que j’ai 7 ans… cela fait donc déjà plus de six ans ! Je m’en souviens comme si c’était hier… Nous devions présenter un balai russe en Roumanie. Nous nous y rendions en voiture à l’opéra. Nous étions trois danseuses. Au volant notre professeur, elle était énervée à cause des costumes qui avaient, semblait-il un défaut. Et elle n’avait pas fait attention et c’est là que l’accident survint. Un gamin était en train de marcher sur le bord du trottoir, je revoie son air apeuré, j’entends encore les cris de sa mère, et je revoie cet éclair aveuglant que j’ai moi-même produit lors de la collision. C’est ce jour là que ma vie de sorcière a débuté et que celle d’Erwan s’est arrêtée… Voilà comment j’ai découvert mes pouvoirs… Cette journée fut assez longue, je ne pensais pas revoir un jour ce garçon et voilà qu’il est carrément venu à ma rencontre dans un lieu des plus étrange : ici, une école de magie ! En Angleterre qui plus est… Vraiment c’était la dernière des choses à laquelle je m’attendais… Voilà pourquoi je me sens obligée de veiller sur lui un tout petit peu au moins, le strict minimum… Si je n’avais pas été là ce jour là, il ne serait pas comme il est aujourd’hui…

La vie se base souvent sur des remords quand même… C’est assez impressionnant notre façon quasi habituelle de formuler des hypothèses parfaitement inutiles dans le cadre où de toute façon nous ne pouvons changer nos actes passés… cela ne nous empêche pas cependant de dire des choses insensées, sans le moindre lien avec la réalité présente, uniquement relié à nous par des rêves, des espoirs qui ne pourront jamais se réaliser…

Je crois que je suis en train de m’éloigner de mon but premier là… Alors revenons en à nos moutons… Suite à notre ‘rencontre’ au lac, j’ai enfin répondu à Isaac, sa lettre datait un peu, mais j’ai quand même moins de retard que lui… Je ne sais plus comment lui parler, que dire, dans quel sens, comment bien m’exprimer sans trop me dévoiler ni le perdre, je ne veut pas qu’il s’éloigne de moi, mais j’ai pourtant l’impression de l’avoir déjà perdu ! Comment écrire à une personne qui semble aussi proche que lointaine ? Froide que chaleureuse ? Vraiment je n’en sais rien… J’espère ne pas avoir trop écrit de sottises en tout cas…

Au fait, je suis un peu hors-sujet, mais j’ai été élue capitaine ! Enfin une chose positive dans ma triste existence… il va falloir relever rapidement le niveau de l’équipe qui laisse sérieusement à désirer ces temps-ci… (pour ne pas dire tout le temps…). Ah zut, je vais devoir partir en cours… Je réécrirait peut-être ce soir, qui sait… On verra bien...


D.K


[666 mots...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Lun 30 Juil - 13:25

Russie, Manoir des Södergren, le 19/08/94.


Les vacances ont déjà bien débuté. Damian et moi avons rejoint notre nouvelle demeure familiale, bien que ses parents officiels soient toujours sa famille française, il a obtenu la permission de venir me rejoindre en Russie. Ca me rassure un peu. Non pas que notre tante soit terrifiante bien qu’assez étrange. Mais plutôt que je me serais sentie un peu seule dans ce grand manoir. Diabalzane semble se cacher dans sa chambre et n’en sort presque jamais. L’elfe de maison est plutôt bizarre… Sinon ça fait vraiment plaisir d’être ici en Russie.

D’ailleurs Iedovkia, ma tante, m’a donné une photo de maman quand elle était jeune. Pas une photo où elle est avec papa. Enfin bref, je suis vraiment très contente. Je l’imaginais bien comme ça, peut-être plus claire de cheveux ? En tout cas je trouve que je lui ressemble beaucoup, et ça me fait vraiment plaisir de savoir qu’au fond, notre famille reste présente dans le monde des sorciers. Son regard est magique, vraiment envoûtant, elle a de magnifiques yeux bleus qui ne peuvent laisser qui que ce soit de marbre… j’espère être aussi belle et grande qu’elle.

Pour en revenir à la Russie, le ciel est assez dégagé, j’ai donc pu sortir assez souvent pour m’occuper de Perséphone. La vitesse à laquelle elle évolue est vraiment consternante. J’ai l’impression qu’elle est aussi intelligente que sa maman. En tout cas, elle en est digne, ça ne fait aucun doute. Je commence à gérer ses vols et à la faire revenir quand je veux. Bien sûr il y a quelques difficultés parfois, comme la fois où elle a préféré poursuivre sa proie, mais bon elle est encore jeune et a un avenir très prometteur. Le professeur Flitwick lui a d’ailleurs jeté le sortilège de longévité comme me l’avait proposa Myrielle, elle restera donc à mes côtés pour un bon moment encore.

Theb, non je ne l’oublie pas. Il a vraiment grandi, je crois que maintenant on peut dire que c’est un chat, plus un chaton. Il aime assez jouer, bien que j’évite un peu les rencontres avec Perséphone. Bien sûr, elle ne lui fait rien quand elle le voit, et il en va de même pour lui, puisqu’ils ont grandi ensemble, mais je préfère éviter une quelconque bavure.

Damian s’est mis à la boxe je crois. Ca fait plaisir de voir qu’il s’intéresse aux sports que j’ai faits avant. Bon j’avoue que ça fait un moment que je n’en n’ai plus fait, mais le voir en faire m’a redonné goût à cette discipline. Je fais beaucoup de joggings pour rester en forme. De plus, ça permet de faire voler Perséphone dans des endroits encore inconnus.

Sinon le manoir semble un peu vide. Entre l’obstination de Diabalzane à ne pas se montrer – à croire qu’elle a été défigurée lors de son année à Durmstrang – et l’absence de monde, puisque Iedovkia ne fait pas de réception. D’ailleurs je me demande pourquoi, mais bon… Je n’ai cependant pas à me plaindre, puisque j’ai encore Damian que je ne vais pas laisser partir si facilement. Et puis bien sûr Tehb et Perséphone qui m’occupent bien mes journées.

Je crois que je vais devoir aller voir ma belle d’ailleurs, elle est à la fenêtre et semble s’impatienter.


D.K


[550 mots]

Ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Mar 31 Juil - 13:33

Russie, Manoir des Södergren, 31/08/94


Et voilà, le temps passe si vite. Nous arrivons au bout des vacances scolaires. Et en plus je n’ai pas eu le temps de tout écrire ici. Bon d’accord, je l’avoue j’écris peu, mais c’est si difficile de transcrire les idées, les impressions…. Les sentiments tout simplement. Mais là je viens de relire le journal et je me suis rendue compte que je n’avais même pas mentionné l’Evènement des vacances. Donc je vais le faire à l’instant, juste le temps de trouver la meilleure façon d’en parler sans manquer d’objectivité.

C’était il y a un moment déjà. Nous allions à la coupe de monde de Quiddich, grand évènement dans l’univers sorcier. Le temps était plutôt bon. En tout cas il n’a pas plu, c’est déjà ça. Le camping était immense et certaines personnes avaient des tentes plutôt… étranges. Mais bon on fait comme on peut hein ? Bref, l’avant match était assez agité, chaque supporter cherchant à rejoindre son groupe de fan – tous des malades à mon avis, mais bon… tout le monde n’a pas la chance de posséder un cerveau très développer – pour faire la fête après le match, puisque forcément, leur équipe favorite allait gagner, bien sûr c’était une évidence…

Ensuite le match… Et bien il a très bien été mis en route. Beaucoup d’animations. La tête des hommes face aux vélanes était vraiment à mourir de rire, c’était fantastiquement génial. Peut-être devrais-je faire un test sur Potter ? Ce sujet serait à approfondir je pense… Sinon en ce qui concerne les farfadets ils étaient potables, mais bien moins amusants que l’effet vélane, c’est une certitude. Peu après le match s’est plutôt bien déroulé, les performances sur les éclairs de feu étaient vraiment fantastiques. Cette vitesse, cette capacité à réagir avec autant d’efficacité… Vraiment ça me fait rêver, mais bon atteindre un niveau pareil me semble être presque impossible. Ils ont dû commencer au berceau !

Le match s’est terminé dans la bonne humeur. Malgré le fait que ce soit Krum, l’attrapeur de l’équipe de Bulgarie qui ait attrapé le vif d’or, les irlandais ont gagné. Mais c’était un très beau match malgré tout, je l’avoue. Nous avons ensuite rejoint le camp pour aller dans nos tentes. Alors que nous allions nous endormir, il y a eu comme un grondement, puis des cris. A croire que les gens font la fête éternellement. Mais non ce n’était pas une fête… pas du tout.

Les mangemorts. Qui l’eut cru ? Ils ont fait leur retour, plus cruels que jamais. Ils étaient là, en groupe. Un des groupe s’est amusé avec le couple moldu je crois, celui qui gérait le camping… mais cette marque. La marque des ténèbres, j’ai vraiment eu du mal à y croire au début. Je me sens perdue depuis. Je sais que Voldemort suit des idéaux plutôt bons. Débarrasser le monde des sangs impurs n’est pas une mauvaise chose, mais quelque chose, je ne sais pas quoi exactement, me dérange.

Lorsque nous sommes rentrés en Russie, j’ai bien essayé d’interroger notre tente mais elle n’a rien voulu dire. Elle a gardé le silence. Mais je sens que les mangemorts sont bien plus proches de notre famille qu’elle ne veut l’admettre… Tout cela m’intrigue. Mais je ne vais aps rester là, immobile sans rien faire, c’est hors de question. Je compte bien savoir de quoi il en retourne, et que cela plaise ou pas à Iedovkia !

Et flûte, je vais devoir éteindre, je crois qu’elle arrive. Elle ne dort donc jamais ?


D.K


[591 mots]

Ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Mer 1 Aoû - 10:21

Angleterre, Poudlard, Dortoir des filles de Serpentard, le 02/09/94


Et voilà, les vacances sont terminées. D’un côté, je l’avoue, la Russie va beaucoup me manquer durant cette période scolaire. J’espère y retourner pour les fêtes de fin d’année, mais je ne dois pas trop espérer, après tout, Diabalzane ne rentrait pas toujours là-bas, et notre tante ne sera peut-être pas d’accord. Qui sait ? D’un autre côté, cette rentrée que j’imaginais plutôt… agréable m’a vraiment surprise et beaucoup déçue…

Tout a commencé plutôt bien. Dans le train, du moins le début du trajet. Je l’ai passé avec Damian, Myrielle et Isaac. Autant dire que c’était parfait. Mais c’était compté sans les petites embrouilles. En effet, Damian, pour une raison qui m’est inconnue, s’est énervé et nous a… comment dire ? Lâché. Bon d’accord, je ne lui parlais pas beaucoup, mais il ne parlait pas, alors que faire ? Le reste du trajet s’est donc fini juste entre la belle rousse qui m’a confié Perséphone, et nous deux, Isaac et moi, les préfets.

J’ai appris des petites choses durant ce voyage. Il se trouve en effet que Myrielle est créatrice, ou styliste je ne sais pas trop quel terme on emploie. Dire que je ne le savais pas avant ! Il faut dire qu’elle a l’œil, et ne doit pas être nulle, pour ne pas qu’elle est certainement très douée, dans ce domaine. En tout cas je suis ravie de voir à quel point elle et moi nous sommes rapprochées avec le temps. Elle est vraiment très agréable. A la fois douce et imprévisible.

Isaac n’a pas beaucoup parlé. Il ne parle jamais avec vigueur en général, il se contente toujours d’aller à l’essentiel. Mais c’est sûrement ce qui fait tout son charme… Pour ce qui est de Damian, je ne l’ai pas vu après… J’espère qu’il ne s’est pas attiré trop d’ennui, et que sa petite crise n’est que passagère.

Une fois le train arrêté, nous sommes allés comme toujours dans la grande salle. Sauf que cette fois-ci, j’aiguiller les nouveaux élèves vers Hagrid, puisqu’à présent je suis préfète. Tiens c’est amusant mais je crois que je ne l’avais pas encore mentionné… En parlant d’Hagrid, il reste au rang d’enseignant, c’est vraiment n’importe quoi. Comme si cet homme des cavernes pouvait nous apprendre des choses intéressantes. Dumbledore déraille totalement ces temps-ci. En prime, on a un ex auror timbré en professeur de défense contre les forces du mal. Mais lui, c’est un spécimen. Il est complètement parano ! bref, une année qui s’annonce bien.

Une fois la cérémonie achevée, les nouveaux élèves étaient tous installés à nos tables, comme d’habitude. Je crois que j’ai aperçu deux jumelles qui ont grossi nos rangs, c’est amusant, mais ça me fait pensé à Damian et à moi. Elles s’appellent Laflamme je crois… Enfin bon voilà, pour l’instant la soirée était à peu prêt potable. Nous avons donc dîné en paix. Malgré le fait que certains élèves - je préfère ne pas citer de nom mais regarder la table à côté-là, juste là, avec un blason rouge et or – un peu bruyant pour ne pas dire agaçants.

Ensuite est arrivée la soirée de bienvenue… Alors là c’était…

Flûte quelqu’un monte les escaliers, bon je continuerais plus tard… (à croire qu’on ne me laisse jamais finir d’écrire ce que je veux, c’est frustrant.)


D.K


[559 mots]

Ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Mer 1 Aoû - 22:51

Angleterre, hélas, Poudlard, toujours dortoir des filles, quelle originalité c’est d’un monotone… 03/09/94


Voilà voilà, donc j’en étais à cette superbe soirée de bienvenue. Un véritable fiasco, vraiment, je crois que si elle n’avait pas eu lieu, tout aurait sans doute était beaucoup plus simple. Mais de toute évidence le destin ne voulait pas que ma vie soit facile. Quelle injustice, vraiment. Mais par om commencer ? Là est la question…

Bon alors déjà avant la soirée je suis beaucoup restée avec Isaac, étant donné que nous devions vérifier si tout était bien récupéré dans le train et que des boulets, comme Neville bis n’avaient pas laisser traîner quoique ce soit. Nous avons un peu parlé, de tout et de rien. Il n’est pas vraiment bavard de toute façon. Mais bon, on l’aime bien comme il est non ?

Bref, voilà c’était le passage avant soirée. La soirée maintenant… Nous avons plutôt bien commencé, souhaité la bienvenue aux petits nouveaux, bref, on n’a pas été méchant, enfin je ne crois pas… ensuite je me suis assise dans un coin tranquille et là monsieur je cherche les embrouilles, alias Malfoy a décidé de pointé le bout de son nez. Les choses auraient-elles étaient différente s’il était resté dans son coin ? Je n’en sais rien et ne le saurait sans doute jamais de toute façon. Bref. Il a commencé à me parler des petits nouveaux, nous n’étions pas trop d’accord, je ne sais plus pourquoi. Puis il a commencé à me titiller avec Blaise. J’ai fait de mon mieux pour rester calme et sereine, puis Diabalzane est arrivée. Ensuite ça a été un peu le bsard.

Millicent a voulu faire sa maligne, parce que Strue s’est faite remballée par Diabalzane. Comme si on en avait quelque chose à faire de cette idiote ! Non mais vraiment. J’ai donc dû retirer mes premiers points et attribué ma première retenue à Miss Bullstrode. Pas génial tout ça.

Damian est arrivé et on a discuté un peu à part, mais il m’a vite laissé tombé pour aller réconforter Diabalzane. Je sais bien que c’est notre cousine, mais elle n’a pas daigné nous regarder de toutes les vacances, mais il a malgré tout préféré aller la voir elle ? Honnêtement voir une telle réaction de sa part m’a vraiment énervée. Il s’excuse pour son départ au train et il me largue immédiatement pour les beaux yeux de Diabalzane.

J’en ai marre vraiment. Pourquoi ça se passe toujours comme ça ? A croire que je suis maudite… dès que ma vie prend un tournant agréable je tombe et me blesse de plus en plus profondément. J’avais retrouvé mon frère, trouvé un foyer, un vrai digne de ce nom, j’étais devenue préfète et je me sentais… différente et voilà qu’en une journée, une seule soirée, tout bascule. Je ne comprends pas. La vie n’est pas facile, je sais bien, mais à chaque fois qu’elle semble être plus simple, on tombe sur une montagne plus haute que le Mont Everest…

En tout cas, les nouveaux élèves n’ont pas dû beaucoup apprécier leur première soirée quand on voit la tension qu’il y avait…

J’en ai marre, je suis trop fatiguée, on verra demain pour la suite.


D.K


[538 mots]

Ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de bord de Dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un journal de bord ?
» Journal de Bord - Explications
» Un journal de bord, c'est quoi ?
» Le code du parfait journal de bord
» Modèle de journal de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Réunions de l'AD-
Sauter vers: