AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Journal de bord de Dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Mer 24 Oct - 15:21

Ok, ok. Pour commencer on va tout changer. C’est vrai quand même, toute cette monotonie qui s’installe, toute cette vie sans le moindre changement, c’est chiant ! Voilà c’est dit, faites passer le mot ! Donc le thème aujourd’hui sera le changement. Oui, je change, tu changes, il change… Tout change ! – à noter : je suis forte en conjugaison, n’est ce pas ?- Bref, le sujet concernant le changement, ce qui est, si mes souvenirs sont bon, un nom commun, on va mettre de côté les verbes. Une autre fois, peut-être ?

Pour un développement plus clair et plus facile à suivre (non pas que les simples d’esprits puissent lire ce journal, puisqu’il faut être plus qu’intelligent pour forcer cette magie, mais ce n’est là, pas notre sujet non plus, donc on va passer dessus…) nous allons procéder par tirets… oui oui, des petits traits d’environ 0.5 centimètres de longueur, faisant en moyenne l’épaisseur d’une plume des plus basiques qu’il soit. Oui voilà un tiret (exemple pour les incultes : « - » ) Soit, après chaque tiret donc sera exposée une idée, un thème indiquant un changement en cours ou déjà exécuté… A présent, l’aspect théorique étant achevé, nous allons commencer la pratique…

-Ne pas présenter mon journal comme je le faisais avant et toujours, d’ailleurs, changer la dite présentation pour un effet de nouveauté à chaque fois… par là, qu’entendons-nous exactement ? La date, le lieu, le pays… Tout cela ira en début, en fin de page. Cette présentation pourra être centrée, alignée d’un côté comme de l’autre… Surtout, ne jamais répéter deux fois de suite une même présentation…

-Arrêter de se morfondre sur le passé. Comme son nom l’indique, il est bel et bien passé, achevé, terminé et il est grand temps de passer à autre chose, d’envisager de nouveaux horizons…

-Suivre les cours qui m’intéressent avec assiduité, mais permettre à mes pensées de vagabonder pendant les cours moins passionnants (non je n’ai jamais dit que c’était l’histoire alors arrêter de me regarder comme ça, non mais c’est pas vrai ça !).

-Accorder de l’attention à ceux et celles qui le méritent et en accorder beaucoup moins aux incultes et ignares en tout genre…

-Continuer à rabaisser Potter et toute sa clique de cinglés sans oublier l’élection du souffre douleur annuel…

-Se montrer plus froide avec les personnes sans intérêt, arrêter de s’emporter pour des idioties et rester calme quoiqu’il arrive…

Toutes ces décisions sont faites pour mon bien en fait. Bon peut-être qu’elles auront aussi un aspect légèrement positif pour els personnes qui m’entourent, mais une chose est sûre, je ne veux plus être juste la préfète russe… Non je veux être plus que ça ! Je veux devenir plus forte, plus sûre encore que j’ai déjà pu l’être, qu’on me reconnaisse comme étant La fille qui est et qui sera à jamais une personne d’exception. De toute façon, j’ai déjà tout pour réussir… Je possède tout ce dont n’importe qui rêverait… J’ai l’argent, le sang, la beauté, l’assurance, et le pouvoir. Que pourrais-je demander de plus ?

Je suis, et je vais rester une personne inoubliable, vous pouvez compter sur moi…


Dαωи Kσѕтσναк...


[529]


FAIT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Mer 9 Jan - 19:21

Russie, le manoir, chambre habituelle du deuxième étage, le 22 Juillet 1995.

Me voilà enfin seule. Je crois bien que c’est la première fois de ma vie que je me retrouver aussi entourée. Le temps passe vite, presque trop vite même. Le manoir semble plus accueillant, mais il est aussi sans le moindre doute des plus bruyants qu’il soit. Mon cousin est né. Il est si petit. Il semble être si doux et si fragile… mais il a une voix aussi… C’est assez terrible, mieux vaut ne pas trop le contrarier.

Isaac est venu pour les vacances, il accompagne son père. Ca fait bizarre… Je ne suis pas habituée à voir le père d’Isaac, et là, le voir tenir compagnie à ma tante est encore plus étrange. C’est même un peu gênant… Ceci étant je suis bien contente de pouvoir passer mes journées avec isaac. Damian est resté en France. Ca me déçoit un peu, mais je sais qu’il a des obligations vis-à-vis de sa famille adoptive. Puisque, lui, il l’a encore à ses côtés. D’ailleurs, je pense aller rendre visite à Ivan une nouvelle fois. Je m’y suis rendue avant-hier et je me suis fâchée. Sa tombe n’est plus entretenue par sa famille. Ils sont vraiment sans cœur. Et ils osaient me reprocher sa mort…

J’ai envie de hurler quand je voie ça… Je pense demander à ma tante de jeter un sort sur la tombe pour qu’elle soit abritée des intempéries. Je ne pense pas qu’elle s’y oppose, elle est devenue plutôt agréable ces temps-ci. Le bébé l’occupe beaucoup par contre. Diabbalzane s’est encore isolée. J’aimerais pouvoir lui parler, mais elle m’évite, à dire vrai, je crois qu’elle évite tout le monde…

La neige a quitté les lieux depuis plusieurs mois, pourtant à chacun de mes réveils, j’espère en voir quelques flocons. Je sais pourtant bien que nous sommes en été et qu’il fait beaucoup trop chaud pour qu’il se mette à neiger, mais étrangement, cet espoir ne me quitte pas. Tous les matins, à peine levée, je vais ouvrir ma fenêtre et je plonge mon regard dans l’horizon, comme si tout à coup la température allait chuter, et s’accompagner tout aussi brusquement d’une chute de neige, froide et belle.

Ce matin, j’ai fait comme toujours, ce même geste, bien sûr, il n’y a toujours pas de neige, et il fait déjà quinze degrés, juste ce matin. Le manoir semble être encore endormi. Je n’arrive pas à faire comme eux, je n’arrive pas à rester allongée, je n’arrive pas à ne rien faire… Pourtant, je pense faire un effort considérable ce matin, en attendant pour partir. Cela fait déjà une vingtaine de minutes que je suis éveillée. Mais je ne me suis toujours pas vêtue pour aller courir. Je crois que je vieillis non ? Ceci dit, je ne vais pas tarder, la forêt m’appelle… Après une heure de course, je avis devoir rentrer discrètement. Ma tante n’aime pas l’idée que je préfère les joies du sport à celles du tricot ou de toute autre activité qu’elle trouve plus féminine et mettant, soit disant, en valeur le raffinement de la femme… ce qu’elle semble ignoré c’est que si je ne courre pas, je deviens facilement irritable. Etant déjà lunatique, si en plus, elle me prive de mon seul moyen de m’extérioriser, on ne va plus s’en sortir je crois…

Bon allé, je vais aller me dégourdir les jambes. En plus, j’entends déjà Perséphone crier dehors. Elle n’a pas de patience… Elle est comme moi je crois. On s’est bien trouvées toutes les deux. Je ne sais pas ce que je pourrais faire pour remercier Myrielle, ce faucon est sans doute la plus belle chose qu’il me soit arrivée depuis ma naissance, après les retrouvailles avec mon frère…

Dαωи Kσѕтσναк


[631]


*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Jeu 7 Fév - 7:36

Angleterre, Londres, manoir Irving, le 30 Août 1995,

Les vacances ont défilé si rapidement ! A peine ai-je eu le temps de les entre voir qu’elles avaient déjà filé au triple galop… Le temps ne semble vraiment pas vouloir être dompté. Je ne comprends pas… Pourquoi diable le temps est-il aussi changeant ? Dans les moments durs, les secondes semblent être éternité… Alors que dans les doux instants de la vie, elles semblent passer encore plus vite qu’en temps normal… C’est étrange, et agaçant. Je sais bien que les sorciers ont déjà tenté de calmer le temps, et qu’ils n’y sont jamais parvenus. C’est tout simplement impossible, voilà tout… je le sais bien, mais comme tout être humain, je me sens irrésistiblement attirée par l’impossible… Comme si moi, mieux que quiconque, pourrait y arriver. N’est-ce pas là le sentiment d’individualité et de singularité qui nous rend si forts ? Hélas, je crois qu’il s’agit aussi de la sensation qui a mené beaucoup de grands de ce monde dans les ténèbres avant l’heure. Alors où pouvons-nous trouver notre équilibre ? Il semble presque impossible de l’atteindre, et sa simple existence paraît relever de l’utopie.

Cependant je crois que je m’égare dans mes songes et que j’en oublie l’essentiel. Oui… l’important… Les vacances sont finies. Bon, d’accord, c’est ma dernière journée. Mais cette nuit que je vais passer sera ma dernière ici, dans le manoir de la famille irving. C’est étrange. Je ne me sens pas à l’aise ici… tout est trop… neuf, trop… inhabituel. La Russie me manque tant. Je suis bien avec Isaac, mais mes terres natales semblent m’appeler dès que je le quitte et que mes yeux se ferment sur cet univers anglo-saxon. Je crois que cette île est trop petite pour moi… Sans exagérer j’ai l’impression d’étouffer. Je sais pourtant que l’Angleterre est grande… mais à l’échelle mondiale, que représente-t-elle ? Pas grand-chose. Je voie en elle une simple petite île, ridiculement étroite à côté des steppes russes. A chaque fois que je ferme les yeux et que je me laisse bercer par le doux chant des oiseaux, je voie s’élever face à moi de grandes étendues glacées. Les ruelles noires et Moscou, le parc central de Saint-Pétersbourg. Je crois que cet univers est inscrit dans mes gènes… Je n’arrive pas à respirer loin de ces terres. Tout semble être trop noir, trop dur…

Damian… Je ne lai pas vu de toutes les vacances et mon cœur est lourd à cette simple pensée. Je n’aime pas qu’il soit loin de moi, comme si la distance créait un fossé impossible à traverser et qu’il allait tout à coup disparaître, comme il a pu apparaître dans ma vie. Dès que je ferme les yeux, je crois le voir… Mais à peine les rouvre-je que déjà la réalité me revient en plein cœur. Il n’est pas là. Il est loin de moi. J’aimerais le retrouver juste une fois… Là, maintenant, en face de moi. J’aimerais voir son regard au bleu si pur et hypnotique. Voir ses traits froids et son faible sourire que je suis la seule à voir… J’aimerais sentir son cœur battre doucement, à côté de moi. Peut-être en demande-je trop ? Je crois que c’est le cas, en effet. Mais pourtant je ne peux pas envisager une vie sans lui et je sais que tout à côté de lui n’est rien. Sa présence fait mon bonheur et son absence me lacère le cœur. Certaines personnes peuvent prétendre que je suis hypocrite ou que j’exagère… Pis encore, d’autres s’accorderaient à me cracher au visage, m’accusant d’inceste. Mais il n’en est rien de tout cela. Absolument rien même. Il se trouve juste que personne ne peut comprendre ce que je vis et ce que je ressens. Qui oserait prétendre le contraire ? Je suis née sans parents. Leur mort ayant été si prématurée, je ne peux que dire ça d’eux. Je n’avais qu’un frère avec qui le sang me reliait totalement. Or, il se trouve que nous avons été séparés. Il a grandi en France, alors que moi j’ai évolué en Russie. Le hasard m’a même mené jusqu’à Paris après mon septième anniversaire. N’était-ce pas déjà un signe ? Hélas nous ne nous y sommes pas trouvés. Cependant, nous avons fini par nous trouver enfin… Et, je l’espère, pour toujours. L’Angleterre a beau être étroite, elle demeure la terre qui m’a permis de retrouver mon frère, et ça je ne l’oublierais jamais.


Dαωи Kσѕтσναк


[744]


§§§
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   Sam 10 Jan - 16:40

Poudlard, Dortoir des Serpentard ; 1er Septembre 1997.

MON DIEU !

Telle fut ma réaction lorsque j’ai remis la main sur ce carnet. Franchement, j’avais fini par oublier sa seule existence… Cela fait plus de deux ans que je n’ai rien écrit et autant dire que rattraper le retard accumulé me semble plutôt impossible pour le moment. A moins de remonter le temps, effectivement…

Je vais donc faire une mise à jour de ce qui a pu m’arriver dans les grandes lignes. Pour commencer, la grande nouvelle (et pas des moindres s’il vous plait), c’est que je suis toujours avec Isaac Irving. Mieux même, nous sommes fiancés à présent. Je sais que c’est encore récent mais j’ai beau tenté de penser à autre chose, à chaque fois, mon regard finit par se poser sur la bague qu’il m’a donnée. Je suis fiancée… Tant de belles choses m’attendent ! Je n’osais pas sérieusement croire qu’un jour ce magnifique évènement puisse m’arriver, me concerner. Pourtant je ne rêve pas, tout se déroule comme je l’écris.

Pourtant le monde actuel est loin d’être rose. Les mangemorts sont de retour et ils ne sont vraiment pas d’humeur ‘amicale’. Je suis à l’abri grâce à mon statut de sang pur. Mais il vaut mieux qu’ils évitent de trop gratter sous la couche de pureté qui me protège. Mes parents les ayant trahit, ils risqueraient d’avoir quelques doutes sur moi. Erwan est à l’abri aussi mais son amie… Keira, une fille étrange est née-moldue et a quitté le pays, m’a-t-il di. J’envisage d’agir, mais j’hésite encore… patience, je préfère prendre mon temps avant de me décider à faire quoique ce soit.

Elea a été adoptée par le grand père d’Isaac. Ca fait bizarre… mais ça ne me gène pas. La famille s’est bien agrandit du coup ! Ma tante, Ievdoskia, mère de Diabalzane (ma cousine) Södergren a épousé le père d’Isaac il y a deux ans. Ils ont eu un fil, Ian qui est mon cousin mais aussi mon filleul tout en étant… mon demi beau frère… Isaac qui est mon cousin par alliance est devenu mon fiancé. Dire que les Montgomery prétendent avoir des histoires de famille compliquées ! Elea, ma cousine éloignée m’a aussi présenté (sans vraiment le vouloir) son cousin (qui se trouve donc être aussi mon cousin) : Chad Armani. Notre cousine commune, Jenny White, toujours aussi stupides ne cesse de nous coller. J’envisage de la jeter discrètement du haut de la tour d’Astronomie… Que dire de plus sur ma famille ? A part que j’envisage très sérieusement de fonder la mienne dès que possible…

Elea et moi avons passé pas mal de temps à nous voir pendant les vacances. Ceci di c’est pour Myrielle que je me suis inquiétée. Elle est partie se battre contre son frère et je ne vais pas cacher que je la voyais déjà presque morte. Telle ne fut pas ma joie lorsque j’ai eut une missive de sa provenance ! Elle ‘na rien. Bon elle a été blessée, mais est vivante et c’est bien là le plus important pour moi.




[514]


516 BILL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de bord de Dawn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de bord de Dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Un journal de bord ?
» Journal de Bord - Explications
» Un journal de bord, c'est quoi ?
» Le code du parfait journal de bord
» Modèle de journal de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Réunions de l'AD-
Sauter vers: