AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




JOURNAL INTIME de Julien Vogel!! Empty
MessageSujet: JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!   JOURNAL INTIME de Julien Vogel!! EmptyVen 9 Fév - 18:41

[HJ Bonjour à tous, ce topic est réservé seulement à moi même...Pourquoi? Pour que vous comprenniez mon personnage qui sera compliqué à cerner sans cela, il écrit dans un journal intime, et c'est volontaire les fautes d'orthographes, il n'a que 11 ans Smile...Au rendez vous, de l'humour, bonne lecture]

Julien était adossé contre le tronc d'un saule pleureur dans le parc, tenant entre ses mains, un livre, il le tenait avec fermeté et envie, pendant que le vent lui carréssé le visage. Il avait depuis peu de temps acheter un journal...intime, étant donné qu'il n'avait désormais plus personne à qui se confier il avait trouvé cette méthode. Le vendeur lui avait dit qu'il était enchanté pour avoir des pages à l'infini et qu'il ne changeait jamais de tailles.

Julien entreprit de commencer à y écrire dedans, ses peines, ses moment de bonheur, sa vie!


Citation :
17 Novembre
Cher journal...pourquoi journal? Je me le demande...et d'ailleur pourquoi est ce que j'écrit la dedans moi? Je me le demande encore. Bon laisse moi au moins me présentais, et si tes pas content du feras avec, de toute façon tu n'as pas trop le choix...Julien Vogel, Serdaigle, 11 ans, beau gosse malgré lui...t'inquiète la modestie sa me connait, et mes chevilles ont une tailles tout à fait raisonnable, je te remercie de t'en enquièté, bon revenont en à nos moutons...ou brebis si tu préfére, quoi que brebis, mouton, à la fin sa devint des cotelette dans nos assièttes. Snif et dire que c'est pauvre petite bébéte était en train de courir et de beler tranquillement dans un champs MEEEE...Pourquoi je raconte cela moi? C'est carrément hors sujet! Bon, on met de côté les brebis, les moutons, la nourriture ayant référence aux brebis et moutons, et on parle de moi...enfin je parle de moi étant donné que tu n'es qu'un objet inanimé!

Bon, pour commencer, je ne suis qu'un garçon qui aime les choses simple, surtout les femmes...oui mais comme tu l'entends, j'aime regarder les femmes, mais pas commes les autres...j'aime les voir car je les trouve belle, gracieuse, rayonante, pour moi...c'est l'incarnation de la beauté supreme sur cette terre, elle sont tellement...bon je m'arrête avant de sortir une bétise que je ne pensais que à moitier...Bon tout d'abord je suis un Serdaigle, et oui, sa paraît étrange, mais je suis intelligent, oui, je sais sa semble un peu...euh, oui bon on s'en fou, disons que morceau de tissu ma répartit dans l'une des quatres maisons, qui ont l'air tout aussi débile l'une que l'autre, y suffit de voir les regard entre les vert et rouge, j'ai oublier les noms de leur maison...je crois que c'est les Serpières et les Bouffondors, ou un truc dans ce genre....y'a aussi les Pouffy je crois, ou les Poufflemard...il me semble que c'est cela oui.
Oui bon, j'ai du aller me mettre sur un tabouret, qui plus est ETAIT BANCALE...avec les moyens qu'ils doivent avoir pour entretenir un château de cette taille, ils sont même pas foutus d'avoir un tabouret stable.

Oui je m'emballe et alors? Sa te dérange? M'en fou tu fais avec. Ensuite une vielle femme, toute ridée, l'horreur et venu poser un chapeau tout miteux sur ma belle cheuvelure blanche qui brille. Oui je suis l'incarnation de la beauté masculine...Rooo sa va, laisse moi jubilé de cela, au moins dans ce livre je suis beau, pas comme dans la vrai vie, les autres dégénè qui vive dans le collège se moque de la couleur de mes cheveux, mais bon ils n'ont pas persister...Normal je l'ai ignore royalement, ils en avaient marre à force. Bon ensuite le tissu m'a parler à l'oreille et m'a presque fait des avances...bon d'accord j'arrête de dire des bétises, mais n'empeche qu'ils sont pas nette, depuis quand un morceau de tissu décide de où on va?

Mouai bon après je suis allé m'asseoir à ma table qui m'applaudissait...TOUT SA CAR CE CHAPEAU à dit Serdaigle...on doit applaudir pour un mot? Ils sont fou chez les sorciers!! Bon par contre ils sont pas radin au niveau nourriture, j'ai pour une fois mangé à ma faim, oui ce n'est pas comme à l'orphelinat, oui ils n'ont pas trop de moyen financier la bas. Ah j'allais oublier, le directeur...il est sénile. Surtout avec sa phrase d'entrer, euh je crois que c'est le directeur Dumby, oui c'est surement cela, un vieux personnage avec une robe qui brille. Moi j'ai manger, une assiète de marguerite...mais non pas la fleur...INCULTE VA, sale bouquin...mais la marguerite, du riz au cornichons avec des jaune d'oeuf cuit dedans, MIAM...ensuite (Oui je te raconte ma vi, et alors? Tes la pour l'écouter) j'ai manger des pommes de terre vapeur et...y avait déjà une fille qui loucher sur moi! Personnelement, je ne comprendrais jamais les filles, en plus elle était maquillé, l'horreur à son âge, se maquiller...j'ai failli recracher ce que j'avais en bouche...Entre elle et un tableau, j'aurais pas fait la différence...quoi que entre elle est un picasso je fait la différence..Picasso c'est de l'art...la fille c'est du travail baclé...Euh oui bon j'ai manger des patates...EN PUREE...C'était bon et en dessert, un bon sorbet au citron, miam, et cela m'a déplut de voir le directeur en train d'en manger lui aussi.

SURTOUT qu'il m'a regarder avec un air malicieux, il ma fait un signe avec sa cuillière comme un salut, et j'ai vite comprit...on étaient les seul idiot de la salle à manger du sorbet au citron...OUIN sa veut dire que je vais devenir sénile comme lui? Je veut pas moi.

Bon ensuite j'ai du suivre un prefet qui se croyez être le chef avec son grade, ouai ouai, je t'en foutrais moi du prefet, ensuite on à vue un tableau qui demander un mot de passe.

Tien essaye de deviner le mot de passe...aller un petit effort! Tu trouve pas? Evolue un peu...sa te feras pas de mal! Non? C'était Bouyabaisse...un plat français, le prefet disait que c'était Dumby qui choisissez les mot de passe...donc en résumé...Dumby= SENILE...Poudlard= MAISON DE FOU!

Bon la salle commuen était très belle, oui et le dortoir, dieu existe, quel confort, quel toucher, c'était vraiment agréable de sentir cela sur sa peau, je me suis rapidement endormit...faut me comprendre j'ai toujours dormit dans des drap et des matelat pas très confortable... Enfin bref, j'ai passer une nuit inoubliable dans un maison de fou...

Bon je vais te laisser vieux parchemin et aller passer une nouvelle journée à te raconter ce soir...je vais te fermer à clé et mettre la clé autour d'une chaine, qui sera autour de mon cou...

Faut vraiment que j'évite d'écrire la dedans, je dit trop de connerie...enfin mieux vaut que je les écrives la dedans que de les dire!

Bonne nuit journal.

PS: réfléchit à un nom que je pourrais te donner!

(HJ 1082 mots au total)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




JOURNAL INTIME de Julien Vogel!! Empty
MessageSujet: Re: JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!   JOURNAL INTIME de Julien Vogel!! EmptyDim 11 Fév - 19:52

Citation :
18 Novembre.
Cher journal…aujourd’hui le sujet sera déjà de te trouver un nom, car j’ai pas l’intention te rester tout ce temps avec un journal que j’appellerais journal, tu peut comprendre cela j’espère ?...Oublie ce je vient de dire, mais que je suis bête tu ne peut même pas oublier, étant donné que tu ne peut même pas retenir la moindre information, et encore savoir que je te parle, alors j’ai rien à craindre, cela n’empêche que je vais te donner un nom que tu le veuille ou non… Alors réfléchissons, étant donné que je vais te fréquenté assez longtemps, mieux vaut que soit quelque chose de convenable…faudra aussi que je trouve le moyen de d’enchanter car j’ai pas envie que quelqu’un te lise, j’imagine déjà l’humiliation et les moquerie que je récolterais sur le fait que j’écrit dans un journal intime…je te laisse imaginer…sa te feras pas de mal !

Bon, laisse moi réfléchir…Dumby ? Non sa me rappelle trop l’autre sénile…Serdy ?...Oui pas mal, alors mon cher Serdy j’espère que tu vas bien ce soir et que tu as passé une agréable journée dans ton tiroir à rien faire à par attendre en compagnie de la poussière….sinon à part sa tu as fait quoi de beau…hmmm…palpitant, en résumé tu as rien fait, m’étonne pas de toi.

Bon aujourd’hui j’ai assisté à mes premier cours, la journée s’annonçait bien, j’ai vue un beau et grandiose levé de soleil tranquillement, suite à cela j’ai marché dans un sentier de pierre quand soudain un idiot de premier ma percuter par derrière me faisant faire la connaissance des gravillons par terre, qui m’ont accueillit à bras ouvert et pas de façon tendre. Mais le plus ironique fut qu’il m’avait pris pour une personne âgée, il croyait que j’était une personne de 60 ans, super…vraiment super, je t’en foutrais moi tu ‘’excusez moi monsieur’’ Tu aurais du le voir en train de bafouiller devant un pauvre première année, laisse moi rire…OH DOUCE IRONIE QUAND TU NOUS TIEN…bon heureusement il est vite parti, temps mieux pour moi cela m’a permis de finir ma promenade sans encombre particulier, heureusement. J’ai suite à cela bien manger, oui je te raconte ma vie…et alors, tu es la pour cela, j’ai pas payer 8 mormilles au vendeur pour que tu te la coule douce…mais pour que tu souffre autant que moi, alors tu écoute et tu te la ferme…Et pas de mais, tes à moi, je fais ce que bon me semble de toi…te torturer également.

Bon où j’en étais, ah oui, j’ai bien mangé ce matin, tranquillement sans personne, tout SEUL, malgré que j’ai encore une fois ce regard inquisiteur de ce vieux directeur qui semblait lire en moi comme dans un livre ouvert, m’énerve avec son regard ce vieux sénile, pourquoi moi ? Pourquoi c’est moi qu’il regarde ? Qu’ai-je fait au seigneur pour qu’il me regarde comme cela…Moi psychoter, non, un être aussi parfait que moi ne peut pas psychoteR…Et je suis très modeste merci de t’en inquiéter et mes chevilles ont une taille tout à fait raisonnable.

Enfin bref je disais avant que tu ne m’interrompes que j’avais bien mangé et je me dirigeais vers l’une des salles de cours pour assister à mon tout premier cours de magie, potion avec les adorable serpière, j’ai faillit me perdre dans le château, avec les moyen qu’ils ont, sont même pas foutu de donner un plan de l’école au élèves, ah bonjour l’organisation, j’ai faillit arriver en retard…et pour quoi, un cours horrible en présence d’un prof qui ferais bien de se laver les cheveux parfois, sa m’étonnerais pas qu’on puisse alimentait une friteuse avec toute l’huile que contient les cheveux gras de ce prof…qui s’appelle…euh Servillo, ou serviluis je suis plus un truc dans ce genre.

Bon en bref c’est un professeur froid, beaucoup plus que moi, non t’inquiète je ne serais pas méchant avec toi, enfin presque pas, bon ok juste un petit peu. Enfin bref ce professeur est méchant il à retirer des point à Serdaigle pour une raison, débile, je vous jure, j’avais envie de lui faire bouffer ses cheveux gras à cet espère de…Oui je sais zen, je vais me calmer…bon les potions c’est bien, si ce n’est le prof que j’ai envie de planter à coup de chaudron en pleine poire.

Suite à cela j’ai eut un cours de métamorphose, j’ai adoré, même si la prof, est une vielle mégère très strict, le cours était passionnant, j’adore, c’est merveilleux, grandiose, une telle magie dans une seul baguette pour changer ce que l’on désire par une simple formule, surtout que le vendeur ma dit que ma baguette était puissante pour cela,…enfin mis à part cela, je me suis éclaté en métamorphose, mais pas dans le sens que tu le pense, je suis reste calme dans mon coin à prendre des note comme un élève modèle, cependant intérieurement j’était content de faire de la métamorphose, je ne sais pas pourquoi…mystère qu’il faudra élucidé avec le temps tout les deux…hein mon petit serdy !

Suite à cela j’ai eut enchantement, c’est pas mal, le professeur est sympathique, même si il est très vieux, il à beaucoup de ride, et ses cheveux sont encore plus blanc que les miens, mais les miens, sont magnifique, els sien démodée, ce n’est point comparable…je suis une beauté à l’état pur, il est une vielle à l’état pur lui oui…il est petit mais je le respecte pour son savoir.

Bon sinon je n’avait pas d’autre cours de la journée et j’ai pus trouver la bibliothèque, ouah tout c’est livre, j’en bavait presque par terre, c’était, c’était, oui c’était, merveilleux tant de livre à lire et si peut de temps à leur consacrée pour les dévorais…ouai je suis amoureux des livre et alors, pourquoi tu crois que j’écrit dans tes pages banane va.

Bon sinon à part cela aujourd’hui, rien de bien particulier, ci ce n’est que j’ai l’air d’un con à écrire la dedans, dans ce putain de journal, bon sang j’ai mieux à faire…

Bon je vais arrêter la moquette moi…faudrait il que je la commence.

Au plaisir de ne plus jamais t’ouvrir Serdy

(HJ 1027)
Revenir en haut Aller en bas
 
JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!
» Une sérénade séraphique [Julien Vogel + libre]
» Journal intime d'Aelita Stones
» Journal Intime d'un Mercenaire Mafieux
» journal intime d'une psychopathe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7-
Sauter vers: