AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Douce arrivée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Douce arrivée...   Jeu 1 Mar - 19:11

Les rideaux d'un jaune foncé traversé par quelques traits argenté, les divans et les fauteuil de même couleurs... Ses tapis moelleux et legerement usé mais au combien réconfortant comparé au pierre figorifiée du reste de la salle commune... Une petite ambiance à la fois froide et festive, et finalement, les deux escaliers menant aux deux dortoirs respectifs. Voilà ce qui résumait la salle commune des Poufsouffles pour Eliza, et elle n'était pas mécontente de trouver ce petit nid de confort bien à elle. Bientôt, elle monterait dans le dortoir qu'elle occupera maintenant pendant ... quoi? 7 ans. Sa valise serait sans doute au pied de son lit, puis elle placerait plein de photos autour de son lit représentant diverses personnes de sa famille ou encore les emblèmes de l'Allemagne. Eliza entra dans la salle commune avec legereté. Elle n'avait que sa besace vert armé, comme à son habitude mis en bandouillère, dans lequel il y avait, évidemment, son carnet de dessin. Mais peu importe. En entrant dans la salle commune, ce n'était pas de dessiner cette fois dont elle avait envie. Mais de se trouver des compagnons ausquels, elle pourrait confier ses secrets, ou encore un cavalier qui aurait l'amabilité de l'accompagner au bal de Noël. Comme elle était arrivée en retard`pour prendre le Poudlard express, elle fut contrainte de rester cloitrer dans une cabine avec deux nouveaux et son frère, ainsi qu'un fille de deuxième année de Serdaigle à l'aspect repoussant. Confiné dans cet endroit, elle avait pourtant réussi à sortir bien qu'elle ne trouva ni Serena ni Roze, pas plus qu'un rat. Elle fut donc obligé de revenir au compartiment avec son frère qui essayait tant bien que mal de faire connaissance avec les nouveaux, qui avaient l'air plus angoissés les uns que les autres.

M'enfin... Elle ne fut pas ennuyée de se trouvé enfin à Pouldard ! Et maintenant, elle se trouvait dans sa propre salle commune , elle esquissa un sourire comblé. Elle entendit un craquement à peine audible, bien qu'elle le reconnu aussitôt. Elle baissa la tête et s'apperçue qu'elle ne s'était pas trompée. Margot, la ratte que Eliza avait acheté depuis son entrée à Poudlard, se faufilait entre les jambes de sa maitresse pour finalement grimper avec agilité sur le divan. Il alla s'y asseoir, puis, regarda Eliza avec sa sagesse habituelle. Son pelage grisâtre refletait un peu la lumière, et Eliza s'appocha du félin tout en plongeant sa main dans les courts poils parsemé de tache brune et rousse. En regardant Margot, Eliza fut certaine qu'elle souriait. Elle sourit donc à son tour, puis continua de flatter la ratte avec affection. Ah..que l'on se sentait bien ici. Pour égailler son esprit, Eliza chantonna une petite contine qu'elle avait apprécise lors de son séjour dans une école Moldu.


«Deutsch ist super und nicht schwer, hört mal zu, bitte sehr»
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Douce arrivée...   Dim 4 Mar - 11:05

Lia était depuis des heures à réviser dans la bibliothèque, le seul endroit de calme qu'elle avait trouvé. La salle commune des Poufsouffles était tout à l'heure bondée et le vacarme était tellement assourdissant qu'elle avait l'obligation d'aller dans un endroit plus calme. Lia lisait tranquillement un livre de botanique de 3ème année, et elle le trouvait fort interessant. Lia ne s'était jamais interessé aux choses de son âge, mais visait toujours un niveau plus élevé. Elle avait dejà lu de fond en comble tous le slivres correspondant à son année et à l'année suivante ( il fallait bien faire quelque chose de son temps libre ). Elle soupira en lisant la dernière ligne de l'ouvrage et le ferma dans un bruit sourd. Lentement, elle le rangea dans une des étagères et sortit son carnet de croquis. Elle admira alors un croquis qu'elle avait fait la veille du lac de Poudlard et sortit de la bibliothèque.

Sur le chemin jusqu'à sa maison, elle rencontra son petit chaton Kallysto qui était avec un autre chat qu'elle ne connaissait pas. Après plusieurs calins et baisers, elle reprit son chemin vers Poufsouffle et passa le tableau qui menait à la salle commune. Elle fut emerveillée de trouver pour la prmeière fois depuis qu'elle était à Poudlard un calme infini. Seule une fille, de son age surement,chantait en allemand en tenant une ratte mignonne comme tout dans ses bras. Lia ne la dérangea pas et s'assit dans un fauteuil non lointain pour continuer un dessin qu'elle avait fait de la salle commune de Poudlard .. Elle voulait absolument l'envoyer à sa mère qui était en ce moment à St Mangouste pour lui montrer l'endroit chaleureux où elle passait le plus de temps, avec la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 361
Âge : 32 jets de cheveux (7 Octobre 1979)
Actuellement : Adulte [Département de la coopération magique internationale]


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Douce arrivée...   Lun 5 Mar - 16:00

Ernie revenait précisément, lui aussi, de la bibliothèque, qu’il avait quitté quelques minutes après Lia, de telle façon qu’il n’avait pas vu la fillette entrer dans la salle commune.
Mais même s’il n’avait suivi la jeune sorcière que de quelques secondes, il ne l’aurait probablement pas vu. Ne serait-ce qu’à cause de lourds ouvrages qu’ils portaient dans ses bras et lui obstruaient partiellement la vue, à tel point qu’il en était réduit à regarder ses pieds pour marcher sans se casser la figure (la partie du trajet qui comportait des escaliers avait été particulièrement périlleuse et il s’était estimé heureux de ne pas avoir croisé Peeves, lequel aurait probablement profité de la situation pour lui faire un croche-pied ou une autre gentillesse de ce genre).

Certes, Ernie aurait pu, et il ne savait, utiliser un sort de lévitation quelconque pour régler son problème, mais il savait encore plus que l’utilisation des sortilèges dans les couloirs était formellement interdite. Et même s’il était certainement le seul à respecter cette clausule, il n’était pas prêt à y renoncer pour autant. Lui, au moins, pouvait se vanter de n’avoir jamais eu de problème avec Rusard (vraisemblablement parce qu’il ne l’avait, pour ainsi dire, jamais croisé. Rusard trouvait toujours une bonne raison de vous punir, dusse-t-il avancer l’hypothèse que vos semelles de chaussures produisaient de la pollution sonore).

En outre, le jeune Poufsouffle était perdu dans ses pensées (ce qui aurait pu se révéler dangereux, avec tous ses livres dans les bras). Il venait de terminer son devoir pour le professeur Lupin et se demandait avec beaucoup de gravité si il ne devait pas le recommencer totalement : il avait omis un léger détail dans l’exposé de sa doctrine (merci Tonton Rousseau !) qu’il avait dû rajouter dans la marge, ce qui n’était pas très esthétique. La maniaquerie d’Ernie le poussait souvent à se poser des questions sans fondement.

Sur cette pensée d’un haut degré philosophique, il délivra le mot de passe d’un ton distrait à la tapisserie qui marquait l’entrée de sa salle commune. Sans prêter attention aux deux fillettes présentes, il déposa ses livres avec un soulagement évident – quoiqu’il s’interdit tout soupir, qui n’aurait pas été digne de lui – sur une des tables dites de travail (mais qui, le plus souvent, était le lieu de toutes les parties d’échecs, de construction de châteaux de carte et même de Du Balai, un jeu très à la mode depuis le début de l’année scolaire).

Il adressa un long regard calculateur – et on se demande bien pourquoi – à son sac de cours, déposé à la suite des livres sur une chaise. Etait-il plus raisonnable de s’attaquer à la métamorphose ou aux potions ? La métamorphose arrivait plus tôt dans l’emploi du temps mais les devoirs pour Rogue demandaient toujours beaucoup de recherches et de précision, surtout lorsqu’on n’avait pas la chance d’être à Serpentard.

Ernie parut se décider et, l’air résolu, se tourna vers la cheminée. Il avait laissé son livre de métamorphose sur la table basse, coincée entre deux fauteuils, avant de partir à la bibliothèque.
C’est à cet instant qu’il vit les deux jeunes Poufsouffle. Enchanté de découvrir de nouvelles têtes, il leur adressa un sourire sympathique avant de se diriger avec assurance vers la table basse où se trouvait son livre, tout en s’exclamant d’un ton chaleureux (mais manquant cruellement d'originalité) :

- Bonjour, vous allez bien ?

(566 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce arrivée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce arrivée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douce arrivée...
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 3-
Sauter vers: