AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 le loft londonien de madame strue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 885
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyDim 8 Avr - 17:43

Elle avait passé une super soirée, au Bal de Noël, elle avait dû partir le même soir à Londre dans l’appartement de Luxe de sa mère, un duplex en plein milieux de Londres, son père était venu la chercher, à près au – lard, il l’avait déposé devant la porte de l’immeuble comme un vulgaire colis, en oubliant surtout pas la petite phrase stupide.

« Halloween tu seras gentille avec ta mère pendant ses 4 jours, on se verra à Noël « dit il avant de transplanter.

Halloween avait marmonné un truc du genre, oui papa aussi sage qu’une image, un truc dans le genre, malheureusement, l’immeuble ou habitait sa mère était moderne et elle du sonner pour que sa soi-disant mère lui ouvre la porte, la voix dans le communicateur était jeune et joyeuse.

« Hall, c’est toi attends je t'ouvre »entendit elle

* Non, ce n’est pas moi, mais merlin l’enchanteur !?!?* pensa t’elle

Halloween se mordait la langue pour par lui répondre un truc négatif, elle entendit patiemment que le bruit de la porte se fit entendre pour rentrer dans le Hall de l’entrer avec sa malle, comme elle n’avait jamais prit d’ascenseur, elle préféra monter les 6 étages à pied en tirant sur sa malle. En arrivant au 6ième étage, sur le palier de l’appartement, une jeune femme l’attendait avec un sourire sur son visage, elle voulut prendre Halloween dans ses bras, elle fit un geste en arrière et lui envoya un regard noir, qui voulait dire me touche pas !!!

Sa maman fut un moment complètement perdu, mais ce rattrapa, elle voulut prendre la malle, mais la même scènes reproduit, sauve que Halloween desserra la mâchoire pour lui lâcher..

« Pas touche !?!?! moldue !! Je la tire moi- même »dit elle d’un ton froid

Sa maman eue, les cheveux qui se dressent sur la tête et la poussa dans l’appartement, avant de fermer la porte, elle regarda si personne n' était dans le couloir et ferma la porte.

Halloween regardait bouche bé l’appartement de sa maman, il était toute bonnement gigantesque, en plus il avait du parquet sur le sol, un immense salon qui se dressait à sa droite, juste à sa gauche un escalier qui montaient à l’étage, mais en entendant la porte se fermer elle se ressaisit et demanda poliment mais froidement ou était sa chambre.

« Elle est ou ma chambre ?« demanda t’elle sans sourire

Sa maman ce laissa pas avoir une seconde fois par son agissement, elle lui passa devant pour lui montrer le chemin, elle lui ouvra une porte, ou sa chambre se trouvait.

« Voilà ta chambre Halloween, au juste évite de prononcer le mot moldu dans l’immeuble et je te demanderai ta baguette par la même occasion »demanda t’elle la main tendue vers sa fille

Halloween regarda la main et marmonna quelque chose qui n’était pas compréhensible, elle s’accroupit devant sa malle l’ouvra et lui posa d’un geste sec dans sa paume de main sa baguette.

Elle mit par la suite sa maman dehors de la chambre sans ménagement en lui disant devant son nez.

« Bonne nuit chère mère »dit elle avant de fermer la porte violemment et en la fermant à clef.

Sa maman, cligna des yeux surprise et leva la voix cette fois-ci, la baguette dans sa main.

« Jeune fille ouvre moi cette porte !!!Je n’ai pas fini Halloween « dit elle en toquant furieusement contre la porte.

Mais envoyant que Hall ne fit aucun geste, elle laissa tombé et se dirigea dans la cuisine, d’un pas doux, elle posa la baguette sur la table de la cuisine, elle tira un chaise et elle s’assit en posant ses coudes sur la table, elle posa sa tête dans ses mains.

*J’aurais du deviner qu’elle m’accepterait pas si facilement, en plus c’est plus une gamine *

Dans la chambre à ce moment même, Halloween mit sa malle vers la splendide armoire et ouvra la fenêtre par la suite elle s’assit sur le grand lit, en soupirant.

*Si elle pense que je vais effacer en une seule nuit, c’est 11 ans de no présence, elle se trompe*


le loft  londonien  de madame strue 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 885
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyLun 9 Avr - 19:56

Le lendemain tout ce passa bien, Halloween prit son courage à deux mains et se rendit dans la cuisine ou sa maman préparait le souper du soir, des pattes avec de la sauce tomates, Halloween avait remarqué que sa maman cuisinait super bien. Mais elle n’était pas assisse dans la cuisine vers sa mère, ni pour remarquer son fabuleux talent de cuisinière, ni pour la féliciter, mais bien pour l’interroger sur son passé de A à Z, Halloween regardait le dos de sa mère d’un regard froid. La maman sentit son regard et se retourna avec un sourire et lui dit.

« Tu es bien la fille de ton père Halloween, tu as le même regard que lui quand il veut posé des questions »dit elle en baissant le feu sous les casseroles et en s’assiant en face d’elle.

Halloween regarda sa mère s’asseoir en face d’elle, elle la fixait sans rien dire ni un sourire.

« Je t’écoute Halloween « dit sa maman en faisant un signe avec les mains et avec un sourire.

Halloween baissa le regard devant cette jeune femme et se sentit d’un coup enfant et non préa –do. Elle se mit à poser ses questions d’un ton froid

« Vous avez quel age ? »Demanda t’elle en regardant la table, elle laissa pas sa maman réponse et elle enchaîna les questions, en toutes six.

« Quand avez-vous connus mon père ?
« Comment vous l’avez connu ?
« Est-ce que j’ai été désiré «
« Pourquoi j’ai un prénom comme cela ?
« Est-ce que j’ai d’autre prénom ?

Sa maman regardait sa fille et lui sourit encore plus, elle s’installa et se pencha pour prendre les mains de sa fille, qui pour une fois elle ne recula pas, mais fut un peu sur la défensive quand même. Toujours en serrant doucement, les mains de sa fille, elle lui répondit d’une voix douce.

« J’ai 29 ans »dit elle en cherchant les yeux de sa fille, qui lui rappelait cruellement ceux de son mari.

Mais Halloween fuyait ce regard si tendre, aimant. Sa maman continua..
« J’ai connu ton père juste après l’école secondaire »dit elle en souriant
En se rappellent du bon souvenir de cette première sortie

« Je les connus au chaudron Baveur, une de mes tantes y travaillait à l’époque et elle m’avait invité une fois » dit elle en fixant la tête blonde sa fille.
L’autre question posée par sa fille, la mit dans l’embarras.

« Oh oui tu étais désirée, ma petite puce, j’étais jeune certes, mais je voulais t’avoir »dit elle d’un ton un peu triste.

La suite des questions la fit rire.

« à l’époque, je trouvais ce nom super, et tu es née le jour d’Halloween, donc j’ai voulu te le donner ce nom , et pour répondre à la suite, oui tu as d’autre prénom , c’est bizarre que ton père ne te l’a jamais dit, tu t’appelle Halloween, Elizabeth, Abigaïl « dit elle en faisant un immense sourire.

Halloween en restait bouchée intérieurement, de toute cela, elle avait fait le calcule, sa maman l’avait eu à 17 ans, elle était désirée, comment à 17 ans elle pouvait être désirée ?!?! Puis elle avait deux autres prénoms totalement différents.

Halloween lui reposa des questions à la suite

« Pourquoi, je n’ai pas les prénoms des grands-mamans ? »
« et aussi tu fais quoi maintenant ?!?! Comme travaille «

« Et surtout pourquoi tu m’a abandonné il y a de cela 11ans « lâche t’elle en relevant la tête en plongeant son regard dans celui de sa maman. Son regard était meurtrier cette –fois -ci

Sa maman se mordit la lèvre inférieure entendant la dernière question et elle lâcha les mains de sa fille et les ramenèrent vers elle ou elle les posa sur ses genoux. Elle ne voulait pas dire à sa fille qu’elle lui faisait peur.

« Je vais te répondre au deux autres questions, mais la dernière est trop compliqué, tu es trop jeune tu ne comprendrais pas « dit elle en se massant la nuque d’un geste lasse

« Je veux savoir !!! « dit elle en se levant d’un coup et en faisant tombé la chaise

« Halloween tu es trop jeune, tu ne comprendrais pas maintenant ce que j’essayerai de t’expliquer et assis toi stp « dit sa maman d’un ton autoritaire

Halloween obéis à contre cœur et remit la chaise sur ses pieds et se rassit en faisant une moue

« il y a une raison pour cela, Alice , ta grand –maman paternelle, ne m'a jamais accepté dans la famille, ton grand-père Henri, il lui a fallu du temps, mais il m’a accepté, je n’ai pas voulut donné à ma fille le prénom d’une femme qui me haïssait, et j’ai pas donneé le nom de ma maman, en raison que dans la tradition de la famille, je devais donné le nom de la tante et le nom de ma tante était Abigaïl » dit elle d’une voix posée pour faire tout comprendre à Halloween.
« J’ai fini mon lycée, j’ai fait l’université et maintenant je suis avocate « dit elle en levant les bras avec un grand sourire.

« Crois –tu comment je pourrais payer un appartement comme celui –là »dit elle en riant

Halloween ne dit rien, un peu plus tard , le souper était près et elles mangèrent dans un silence et toutes deux allèrent se coucher.


le loft  londonien  de madame strue 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 885
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyLun 9 Avr - 20:21

Halloween n’avait pas vu le temps passé pendant ses 4 jours, le matin même de Noël, elle se réveilla souriante , non qu’elle était contente d’être à Noël, mais elle avait rendez-vous le soir même avec deux jeunes garçons étudiant à Durmstang, de 16 et 17 ans , ils étaient d’origine Polonais, leur mère était la voisine de palier et elle les avaient rencontré le soir d’avant, les trois jeunes s’entendait à merveille, et c’était le plus ancien Ilia qui lui avait proposé la sortie, elle avait accepté sans problème, mais Halloween avait oublié quelque chose d’important, le soir même elle allait recevoir, la famille Stones, ses grand –parents et son père. C’est en oubliant ce détail, qu’elle prit un petit déjeuner seule, en raison que sa maman était occupée dans son bureau à régler une affaire des plus d’urgence. Quand l’heure pour Halloween de se préparer était là, elle s’habilla d’un jeans noir et un pull blanc, ça lui allait très bien et ça la vieillissait légèrement, elle sortit discrètement maquillé, coiffé et légèrement parfum. Elle retrouva les jeunes hommes en bas de L’immeuble et ils partirent direction le bar/ Disco qui était à 2 km de l’Immeubles. Halloween ne se doutait pas que les deux jeunes hommes qui étaient avec elle, avait un oncle célèbre en Pologne et qu’ils allaient finir dans le carré VIP à l’étage et surtout que sa mère avait travaillé, pendant trois ans dans se bars. Quand ils arrivèrent, le patron de Bar, monsieur Sergei Polov , un russe appela directement Igor le garde qui gardait l’escalier d’entrer du salon VIP, pour que les trois jeunes montent, mais au passage il lui dit à Halloween.

« Mademoiselle vous ne serez pas trop choquée de ce que vous allez voir en haut, et saluer bien votre mère »dit il avec un axent russe .

Halloween le regardait surprit et fit un signe positive avec la tête et monta en charmante compagnie.


19h39 :
« Hall !! Chérie prépare toi si te plait les invités vont arriver dans un quatre d’heure »dit elle en arrivant et ouvrant la porte de la chambre d’Hall, mais qu’elle surprise envoyant, la chambre vide, elle fit rapidement le tour de l’appartement, il y avait aucun d’Halloween. Sa maman se prépara rapidement en enfilant une robe courte noire à dos nue et en se coiffant rapidement, elle se maquilla et se coiffa, puis elle prit sa clef et quand elle ouvrit la porte, elle fut surprise, elle découvrit trois jeunes hommes et jeune fille. Un des jeunes hommes avait le doigt en avance près à sonner.

« Bonsoir, vous devez être sûrement la famille Stones »dit elle en souriant et en les invitant d’un signe à rentrer.

Elle enfila son manteau et en constatent les regards étonnés de la famille, elle les expliqua le problème.

« Halloween est partie sans doute pour faire la fête avec les voisins, je lui avait refusé cela hier soir, mais elle a du comment même y aller, j’allais sonner chez ma voisine pour voir si ces fils y étaient encore chez elle »dit elle en ouvrant la porte.

« Ça serait possible que un de vous jeunes hommes m’accompagnes on iraient plus vite dans les recherches « demanda t’elle en souriant.

Et sans attendre la réponse elle sonna chez sa voisine, un petit garçon de 8 ans répondit,

« oui , salut ta maman est là »demanda t’elle poliment au petit garçon.

Le garçon appela sa maman en polonais est parti devant la télèvision, une femme arriva avec une petite fille dans les bras et une autre qui était accroché au tablier, la jeune femme sourit à sa voisine.

« Salut Rebecca tu veux savoir où est ta fille ? »Demanda t’elle en souriant

la mère d’Halloween veina légèrement rouge

« Oui Hanna, j’aimerais savoir ou et ma fille et si tes fils aînés sont là « demanda t’elle d’une voix douce

« Je suis désolée Rebecca, mais mes fils sont partis dans le bar /disco qui à 2 Km avec ta fille, elle t’avait pas prévenue ? »Demanda t’elle inquiète.

« Quoi, elle est allée chez sergeï, mais ce n’est pas fréquentable pour ma fille, elle à 12 ans !!! »dit elle à Hanna qui pâlit

« Ah bon, mais elle en faisait 14 ans dans son jeans et son pull blanc, attends je téléphone pour les prévenir qu’ils viennent les cherchés » dit Hanna en empoignant le téléphone et en téléphonant directement Ilia, elle se mit à discuter sévèrement à son fils et elle raccrocha.

« Ils sont bien chez Sergueï, mais c’est Evgueni qui m’a répondu, il semblait que Ilia était occupé avec Halloween »dit elle

« Au mon dieux, mais je ne peux me déplacer ?!?! mon mari et ses parents arrivent dans 5 minutes,en plus ils sont très ponctuel, si vous plait allez chercher Halloween « demanda t’elle au jeune homme qui était présent

Elle écriva l’adresse sur un bout de papier .et les tendit au jeune homme.

« Vous dites à sergueï que vous me connaissez, ça ira « dit elle en posant le jeune homme dans l’ascenseur.

« Oh et éviter de faire de la magie d’accord »dit elle en pressant le bouton à leur place.


Pendant ce moment la dans le carré Vip , Halloween rigolait beaucoup avec Ilia, ils avaient fini tous seuls sur le canapé assis tranquillement dans leur coin sombre, en raison que Evgueni était allé danser avec une fille rencontrée sur place, Ilia savait l’âge exact d’Halloween, bien sur personnes des trois jeunes avaient bu de l’eau, et Halloween avait bu une bière offerte par l’oncle des jeunes hommes qui n'étaient pas loin d’eux, qui les surveillait d’un œil, en raison que lui aussi était occupé avec des hommes d’affaires et des tortues( ancien mot français désignant des filles de joie)dans un autre coin de la pièce, cet homme dès le début qu’il avait rencontré Halloween,il l’avait apprécié et avait demandé à ces deux gorilles présent de porter un regard doublement protecteur sur elle, ce n’est pas qu’il n’était pas conviance envers ses neveux, c’était juste que d’autres jeunes hommes regardaient Halloween d’un peu trop près, il avait donné l’ordre que quiconque embétait Halloween un moment donné, ils devaient intervenir rapidement et sans douceur.
Bien sur l’alcool aida la mise en route de quelque chose entre Halloween et Ilia, ça avait commencé par des chatouilles, Halloween c’était trouvé allongé sur le canapé tordue de rire à cause d’Ilia, qui lui était sur elle entrain de lui chatouiller le ventre quand d’un coup tout le monde stoppa de rire entre les deux jeunes, Ilia avait sans faire exprès mis la main sous le pull d’Halloween se qui avait provoqué une sorte de décharge électrique entre les deux jeunes, Ilia c’était penché et avait déposé ses lèvres sur celles d’Halloween, le jeune homme l’embrassa avec douceur, elle lui rendit le baisé et tout s’enchaîna rapidement, les baisés innocents étaient terminés et c’étaient des baisés plus marqués qui étaient présent, de temps en temps des bisous papillons étaient déposés dans son cou par le jeune homme. Il lui caressait de temps en temps le ventre et sur les côtés sans dépasser une certaine limite. Chaqu’un avaient les yeux fermer et s’enfichaient de tout. Tout cela se passait sur la musique de the organ –the brother. Le jeune homme à la fin prit de laisse ce qui ne fit pas protester, Halloween venait de découvrir de nouvelles expériences et aussi d’autre sensation sur son corps et elle n'était pas du tout déranger d’être à la verticale sur un canapé, elle passa ses bras autour du cou de Ilia.

Elle goûtait à ces nouvelles expérience avide de nouvelle, elle lui donnait par la même occasion des petits bisous tendre dans son cou, mais elle ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait, elle s’imaginait pas que de tout petit baisé dans un cou, pouvait faire monter la température pareillement aux garçons, elle se rendit compte de son erreur, quand elle entendit à son oreille de la part du jeune homme.

« Tu ne veux pas aller ailleurs ?!?! »Lui demanda t’il en lui capturant avec douceur ses lèvres par la suite. Elle n’eut pas le temps de lui répondre qu’une autre voix lui répondit d’un ton peu sympathique. Elle pencha la tête en arrière et quand elle ouvra les yeux elle fit … L’incarnation du mal (non je plaisante), une certaine personne qui n’était franchement pas l’air ravie de voir un scène pareille devant son nez et qui en plus assassinait du regard sans se retenir, le pauvre Ilia qui rendait un même regard au jeune homme, il avait pas apprécié s’être fait interrompu par un autre homme.


le loft  londonien  de madame strue 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyDim 15 Avr - 15:43

Samuel Stones avait parlé à ses frères de l’invitation pour dîner chez les Strue, Michael avait bien prit cela contrairement au frère aîné, qui ne voulait pas revoir la jeune fille d’aussi tôt. Surtout depuis qu’elle avait faillit tuer sa jeune sœur, Michael aussi en voulait à la jeune fille mais il voulait la faire souffrir, d’une façon très subtile. Jéremya sonna donc à la porte en premier quand une femme vint lui répondre presque en pleur et s’accrocha à sa veste de smoking. Jéremya c’était décidé de venir à la dernière minute mais il c’était habillé de manière correcte quand même, une fois chez les Strue, la mère expliqua aux trois hommes ce qui c’était passé et où était sa fille. Sans se poser d’autre question, le jeune homme parti immédiatement, il connaissait la boîte de nuit depuis longtemps, il planta donc ses frères en transplanant d’abord chez lui pour prendre sa moto. Jéremya avait appris à aimer deux ou trois choses moldues grâce à Charlie Weasley, il avait même trafiquée la moto pour la rendre volante et pour se déplacer sans être vue. Charlie lui avait expliqué que son père avait trafiqué lui aussi une voiture pour la rendre invisible aux yeux des moldus et qu’elle marchait très bien. Donc prenant sa moto, il s’envola en direction des quartiers chauds de Londres, une fois arrivé dans la rue, il se posa en douceur et roula jusqu’à la boîte de nuit.

« Mon…, monsieur Stones, qu’elle joie de vous… »
- Cessez c’est politesse avec moi !, dit-il d’une voix sèche et froide, je viens chercher mademoiselle Strue, elle est en compagnie de deux jeunes hommes m’a-t-on dit, dit-il en levant un sourcil, je pensais que les boîtes de nuit n’était réservée qu’au majeur, dit-il en les fronçant à présent.
« C’est…, c’est le cas »
- Vous avez mis une limite d’Age j’ose espérer alors ?
« Heu…, c'est-à-dire que… »
- J’ai compris, je vais en parler à une de mes collègues, je suis sûr qu’elle viendra mettre de l’ordre ici !

Le patron déglutit et alla vers le bar pour se servir un Whisky pendant ce temps Jéremya avait repéré la jeune fille et c’était dirigé droit vers elle. Il la prit par le bras sans grand ménagement et l’extirpa des deux jeunes hommes.

- Allez mademoiselle Strue, je vous ramène chez vous !
Revenir en haut Aller en bas

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 885
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyMar 17 Avr - 21:45

La tête d'Halloween se déconfit à la vue de Jeremya , le simple vu de son visage , lui rappela l'histoire sur le chemin de travers et surtout l'emprise de ses doigts sur son coup, elle ne put réagir , en raison qu'il l'empoigna sans douceur et l'entraîna dehors devant les nez d'Ilia et d'Evegueny qui les avaient rejoints pour les prévenir que quelqu'un venait chercher Hall .Ils furent impuissant, elle tourna la tête et leur dit.



« On se voit demain !!! Vous n' inquiétez pas »dit elle tout pâle

Elle fut traîner dans toute la disco et avant de sortir, sa peur envola et elle se mit à se débattre violemment et en lui parlant d'un ton froid.



« Lâchez moi !!!! Je suis assez grande pour marcher toute seule !!! »Disait elle jusqu'à qu'ils sortent de la boîte et qu'ils se retrouvent devant une moto.

Halloween se tut, en voyant l'engin et mit les deux pieds devant, elle faisait aller la tête négativement et elle se mit parler d'une voix remplit de peur.

« Vous pouvez toujours rêvez que je monte là- dessus ?!?! je n'irai pas sur cela ?!?! et je paris que vous ne savez même pas conduire ça « lâcha t'elle en plongeant ses yeux dans les yeux de Jeremya.

*Il peut toujours côté sur la tante artémise pour que je monte derrière lui*

Elle tira son bras avec force et réussit avec qu'elle coup de chance de se défaire de l'emprise du géant, elle piqua un sprint direction la maison. Elle courait comme si elle avait un pittbull aux fesses et le pittbull se nommait Jeremya Stones.


le loft  londonien  de madame strue 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyVen 4 Mai - 1:01

Jéremya enfourcha sa moto, mit son casque et parti en direction de la jeune fille en soupirant, il la vit non loin et en passant près d’elle, il l’a prit par la taille.

- Bon maintenant jeune fille tu vas m’écouter !, lui dit-il en la mettant derrière lui, premièrement tiens toi à l’arrière de la scelle, il y a une lanière tu la tiens ! Car j’ai pas envie d’avoir tes mains autour de ma taille. Deuxièmement ta mère se fait du soucis pour toi et troisièmement on décolle, dit-il avant de monter dans les airs et d’appuyer sur un bouton pour que la moto ainsi que ses occupants disparaissent.

Jéremya avait l’habitude de voler avec ça, donc ça ne lui faisait plus rien de regarder droit devant lui sans voir la moto sous lui. Ainsi que de passer dans les nuages, il fit un petit sourire en coin et entama une petite descente.


- Ca va tu tiens le coup ? lui demanda-t-il en criant à cause du vent qu’il faisait, désolé je ne t’ai pas donné de casque mais tu ne m’as pas laissé le choix, dit-il en regardant toujours droit devant lui.

Et heureusement qu’il regardait devant lui car il évita une cheminée de justesse, il atterrit après quelque minute sur la pelouse environnante. Michael accouru alors pour rattraper Halloween, il jeta un regard noir a son frère, Michael n’aimait pas qu’il prenne cet engin.


- Je n’aime pas te voir sur ça ! lui dit-il en passant le bras de la jeune fille au tour de son cou.
- Je suis entier non ? lui dit-il avec un sourire satisfait de lui-même.
- Oui, mais la petite est dans un sale état !
- Ce n’est pas moi qui l’aie mise dans cet état !
- Non, toi tu t’es seulement arrangé pour qu’elle soit malade ! vociféra-t-il.

Jéremya fit une grimace avant de ranger sa moto, dans l’allée, il vit Samuel sur le pas de la porte, il rentra alors dans la demeure.

- Je n’aime pas cet engin et en plus quand on sait à qui elle a appartenu !
- Je l’ai gagné au poker !
- Oui, mais pour la gagner contre Hagrid, tu avoueras !
- C’est vrai qu’il est nul, mais bon… et puis Charlie et moi nous l’avons un peu améliorée…
- Oui et il t’a aussi fait remarquer que tu pouvais voler avec elle…, inconscient ! Imagine qu’il t’ait demandé où tu l’avais achetée ! Hein ? Qu’est ce que tu lui aurais répondu ?
- Mais il m’a rien demandé et c’est justement cela que j’aime chez Charlie, c’est qu’il ne me demande jamais rien !

Jéremya s’en alla dans une autre pièce pour ne plus écouter son frère, il demanda alors poliment si il pouvait avoir à boire à son hôte.
Revenir en haut Aller en bas

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 885
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyDim 6 Mai - 18:50

Halloween n' eut pas le temps de dire le mot quidditch qu'elle se trouva d'un coup derrière Jeremya, elle crut bien qu'elle allait venir verte.

maintenant jeune fille tu vas m'écouter !, lui dit-il en la mettant derrière lui, premièrement tiens toi à l'arrière de la scelle, il y a une lanière tu la tiens ! Car j'ai pas envie d'avoir tes mains autour de ma taille. Deuxièmement ta mère se fait du soucis pour toi et troisièmement on décolle, dit-il avant de monter dans les airs et d'appuyer sur un bouton pour que la moto ainsi que ses occupants disparaissent.

Comme si Halloween avait eu le moindre moment envie d'écouter quelqu'un qui avait eu envie de la tuée, mais elle du quand même, elle devait tenir la lanière en raison que Monsieur Jeremya Stones ne voulait pas qu'elle le touche, elle ne répondit rien à cela, mais elle en souffra quand même, , puis il communiqua le souci que sa mère avait eu, s' il pouvait savoir comment elle s'en fichait de sa mère et de ses soucis. Elle se demandait qu'est se était le troisièmes, quand elle entendit le mot décollage, c'était trop tard, quand elle réalisa la chose, elle se trouvait dans les nuages, elle poussa un grand cris de peur.

« hiiiiiiiii !!!!!!!! »dit elle en tenant la lanière avec une force, elle aurait préféré le serré dans les bras, c'était plus rassurant, mais elle avait interdiction de le toucher, donc elle ne désobeit pas à l'ordre ordonner par Jeremya.

Halloween ne c'était jamais sentit super à l'aise sur un balais ça la rendait malade, donc se trouver sur une moto volante, ça la rendait encore plus rapidement malade, elle voulut regarder le cuire des sièges de la moto pour essayer d'être pas malade, mais ce qu'elle vit lui retourna l'estomac, elle pouvait voir la lumière de la ville à travers, la moto était invisible, elle releva la tête pour essayer de calmer ses envies de vomir , elle ouvra la bouche pour prendre une bonne bouffée quand d'un coup elle ne remarqua pas, en raison qu'elle avait fermé les yeux qu'ils étaient rentrés dans un nuage, elle respira une bonne tasse de nuage, ce qui la fit tousser violemment, la crise de toux finie, il lui demanda en criant si tout allait bien, en raison qu'il avait de fort vent et même elle n'avait pas bien compris, puis il s'excusait de ne pas lui avoir mis un casque, elle comprit pourquoi, par la suite, d'un coup elle vit une cheminée à 6-7 mêtre d'eux et qui s'approchait dangereusement, elle se mit à hurler

« La cheminééééééééaaaaaaaaaah »dit elle en fermant les yeux , Jérémya l'évita de juste, elle tremblait de peur, elle avait qu'une envie descendre de là,mais quand ils descendirent, elle eut de nouveau ses envies vomir, en plus elle voyait tout tourner maintenant, quand l'engin toucha terre, elle fut ravit intérieurement, mais elle était grise, vraiment elle n'allait pas bien, Micheal qui était présent commença à faire la moral à son frère, tout en la soulevant de la moto. Elle voyait double.
Je n'aime pas te voir sur ça ! lui dit-il en passant le bras de la jeune fille au tour de son cou.

- Je suis entier non ? lui dit-il avec un sourire satisfait de lui-même.
- Oui, mais la petite est dans un sale état !
- Ce n'est pas moi qui l'aie mise dans cet état !
- Non, toi tu t'es seulement arrangé pour qu'elle soit malade ! vociféra-t-il.

On pouvait dire qu'il lui passait un de ses savons ?!?! Halloween qui était dans un état d'ébriété assez avancé grâce à la bonne balade en moto, se réveilla et se détacha d'un coup de Micheal, elle ne tenait pas tout à fait bien debout et elle voyait double, mais elle dit à Micheal.

« Ce n'est pas de sa faute... hic .... Je ne me sens pas bien dans les aires et puis ce que j'ai bu avant n'a pas arrangé la chose..hic.. »dit elle en essayant de tenir debout par la même occation.

Elle remarqua qu'il avait Samuel avant de rentrer dans l'immeuble, elle évita son regard, en baissant la tête et murmura avec politesse.
« Bonsoir Monsieur Samuel Stones »dit elle avant de passer la porte d'entrée, elle se mit à monter les escaliers avec une vitesse adaptée à son état.



( dans le duplexe Smile

La maman d'Halloween s'approcha de Jéremya avec un sourire doux et lui proposa avec une grande politesse ce qu'il voulait boire, mais aprèst elle allait prendre quelques renseignement sur sa fille.
« Ah vous êtes revenus Monsieur Stones, mon mari vous cherchez j'ai dû dire que vous êtes absenté quelques minutes »dit elle en s'approchant de lui.

C'était une femme magnifique(*1), peut être pas si belle que les autres dames genre, madame malfoy, la maman de Blaise ou la mère de Diab, mais elle avait un charme fou et c'était une femme joviale. Elle s'avança avec sa robe verte foncé presque noire portant le plateau d'argent vers lui et lui présenta les boissons.

« Monsieur Stones, qu'est ce que vous désirez, j'ai du bourbon, whisky pure feu, de l'hydromel de 1745 on m'a juré que c'était la meilleure année « dit elle en souriant de plus belle

« ou bien j'ai du bourgogne, de chianti, de la bière et du champagne « finit elle

Mais vut sa tête quand elle lui proposait les boissons moldu, elle lui dit
« Essayez, au moins un verre ça me ferai plaisir ?!?! »dit elle franchement

Puis elle repensa à sa fille et lui dit en regardant autour d'eux dans un murmure à peine audible
« Est-ce que ma fille va bien ? Elle est ou ? »demanda t'elle

Mais heureusement elle put finir sa phrase avant que son mari vienne saluer le fils ainé de la famille Stones. C'était un homme aux cheveux noirs(*2), ses yeux étaient bruns comme ceux de sa fille, il s'avança vers eux avec une démarche franc et froide, sans un sourire, son regard était glacié, à sa main droit il portait une chevalière en argent, le sceau de strue était gravé dessus, jusqu'au dernier moment il ne sourit pas, c'est quand il tendit une main vers Jérémya que son visage s'alluma, un magnifique sourire était apparut comme enchantement.

« Quelle joie monsieur Stone de vous voir ?!?! J'espère que ma femme vous a pas consfisqué votre baguette, comme à moi et mes parents, elle déteste avoir cela sous son toi « dit il en rigolant
Rebecca rigola, mais ça lui rappella qu'elle avait oumit de leur demander leur baguette aux frères Stones, elle posa son plateau sur la table et alla cherché le petit coffre en bois ou était déposée la baguette d'Halloween, celle de son père et ceux de ses grand-parents, elle ouvra et le mit devant Jérémya.

« Oui comme mon mari vous a dit, je préférerais que vous et vos frères mettiez vos baguettes dans ce coffre, c'est une question de sécurité « dit elle en lui souriant pour essayer de lui faire passer la pilule.
Son mari cessa de sourit et fixa sa femme, il lui demanda poliment mais froidement si elle pouvait les laisser seule.
« Rebecca tu pourrais stp nous laisser seulement quelque instant « demanda t'il en revenant sérieux

Sa femme acquiésça est s'éloigna vers la cuisine.


Le père d'Halloween fixa Jérémya et lui dit

« J'ai constaté dès mon arrivée que ma fille n'était pas présente, ma femme la protégée, en raison qu'elle sait comment je sévis les moindres écarts d'Halloween « dit il d'un ton posé, il s'éclaircit la gorge et continua
« Ne me mentait pas, je sais très bien que vous l'avez ramené, ma femme ne savait pas mentir en étant adolescente et elle ne le sait toujours pas, alors monsieur Stones où est ma fille ? »Demanda t'il d'un froid, il le fixait. Il passait un doigt sur sa chevalière signe d'énervement.
Monsieur Strue avait 5 ans de différence avec Jérémya et on pouvait dire que personne ne pouvait le mentir en raison qu'il savait pratiquement tout sur tout.




(*1.le loft  londonien  de madame strue Anna_f10


(*2 le loft  londonien  de madame strue Sleepy10


le loft  londonien  de madame strue 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 885
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue EmptyJeu 31 Mai - 18:08

(les filles,je crois que ce sujet va devoir fermés ses portes, clos)


le loft  londonien  de madame strue 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





le loft  londonien  de madame strue Empty
MessageSujet: Re: le loft londonien de madame strue   le loft  londonien  de madame strue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le loft londonien de madame strue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le loft londonien de madame strue
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Madame Duvivier a-t-elle un programme de gouvernement ?
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 4-
Sauter vers: