AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Pensine
Admin

Parchemins : 1147



EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyMer 9 Mai - 22:12

Consignes générales :

Les sortilèges que vous devrez mettre en pratique sont ceux qui auront été étudiés pendant les heures de cours, les TPs ou les devoirs à rendre. Veuillez respecter le matériel mis à votre disposition puisque c’est le même qui servira à tous les élèves.

Postez tous à la suite de ce sujet et faites bien attention à l’ambiance décrite sans quoi vous risquerez de perdre des points bêtement.


Epreuve orale des 1ère année :

Ambiance/Disposition de la salle : Les étudiants entrent dans une pièce plongée dans la pénombre. Quelques bougies éclairent la table où se trouvent les jury mais le reste de la salle est plongé dans le noir. Dans cette partie de la salle se trouve trois fruits sur une table : une citrouille, une pomme et un ananas… Les élèves peuvent en voir vaguement les contours mais ils ont besoin de plus de lumière pour distinguer quel fruit se trouve à quelle place.

Consigne : Utiliser un sortilège afin de pouvoir distinguer où se trouve l’ananas dans la pièce. Une fois l’ananas identifié, trouver un moyen de l’amener sur la table des professeurs sans le toucher avec les mains. (Bonus spécial de 5 points au premier qui trouvera la solution de ce TP)


Epreuve orale des 2ème année :

Ambiance/Disposition de la salle : La pièce est éclairée et vide de table (mis à part celle du jury qui se trouve sur un des côtés de la salle. Suspendu au plafond se trouve un filet avec un souafle à l’intérieur. Ce filet est très difficilement décrochable par la magie puisque le souafle est lourd et ne peut pas être découpé. Au centre de la pièce se trouve une chaise de taille normale. C’est une chaise de cours, assez solide pour qu’un élève puisse monter dessus sans passer au travers. Cependant en montant dessus, un élève même grand ne parviendra pas à toucher le plafond ou même le filet.

Consigne : Trouver un moyen d’aller récupérer le souafle mais sans le faire tomber. Se servir uniquement des éléments mis à disposition dans la pièce. (Bonus spécial de 5 points au premier qui trouvera la solution de ce TP)


Epreuve orale des 3ème année :

Ambiance/Disposition de la salle : La pièce est éclairée et vide de meuble. Le sol de la pièce est recouvert par une sorte de tatami mais en plus moelleux (sans pour autant être complètement mou). La salle est de forme carrée et elle fait environ 12 mètres de côté. Les étudiants entrent par une porte qui se trouve au milieu de la salle et doivent s’avancer jusqu’à un cercle tracé dans le sol. Le bureau des jury se trouve pas loin de la porte et les étudiants une fois dans leur cercle doivent se placer dos au jury et face au fond de la salle (face aux vitres de la pièce). Du côté droit de la pièce se trouvent 1 jeune adulte volontaire pour servir de cobaye à l’examen (ils ne risquent rien sont bien traités et payés pour jouer ce rôle). En réalité les adultes sont 3 mais ils tournent pour se laisser le temps de se récupérer.

Consigne : Un adulte va parcourir à pas lents la pièce du côté droit de la salle au côté gauche et l’étudiant devra stopper cet adulte au moyen d’un sortilège de Stupéfiction avant que l’adulte n’ai le temps de toucher le mur de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hp-hogwarts.com

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyMer 9 Mai - 23:56

Juliette était stressée. Elle n’avait jamais été autant sur les nerfs. La fin de l’année était là, si près. Elle attendait, avec tous les autres premières années de Poudlard, de passer les examens. Juliette avait beau être stressée, elle trouvait tout de même bien drôle de voir les autres élèves à côté d’elle, angoissés et tremblants de tous leurs membres. * Mon dieu, ce n’est pas si difficile que ça, j’en suis sûre !* Juliette était assise sur un des nombreux bancs du couloir. Les élèves étaient regroupés en petits groupes, occupés à réviser. Eh oui, la fin de l’année était arrivée. Toute l’année, Juliette avait trouvé tout si facile, que maintenant, le fait d’avoir des examens la chavirait. Elle était très angoissée à l’idée de se tromper dans un sort, ou simplement d’avoir un blanc de mémoire en pleine action. * Vivement les vacances ! * Pensa t-elle en replongeant une fois de plus sa tête dans son manuel de sortilèges et enchantements. Lorsque Juliette était entrée à Poudlard, une matière l’avait vraiment marquée, et c’était les sortilèges. C’était à la fois passionnant, et merveilleusement instructif ! Juliette adorait le Professeur Flitwick et espérait qu’il soit aussi gentil l’année prochaine, lors de sa deuxième année, si elle réussissait les examens bien sûr. Juliette parcourait les lignes sans rien vraiment lire, car elle était trop occupée à penser.

Elle pensait à ce qu’elle aurait l’air si elle redoublait. Mon dieu, Nathan ne lui pardonnerait jamais et Élizabelle se ferait un très grand plaisir de le crier à toute l’école. Depuis les vacances de Pâques, Juliette savait très bien à quelle maison appartenait sa demie sœur. Elle appartenait aux serpents, ses êtres méchants et moqueurs… Par-dessus tout, Élizabelle était imprévisible. Juliette s’en était rendue compte maintes fois. La gamine chassa ses souvenirs pathétiques de sa petite tête et essaya de se concentrer. Tout autour d’elle, tout le monde s’affairait à se préparer, et parfois ont entendait des bruits de vomissement, signe que des élèves vomissaient d’angoisse. Juliette leva la tête. Tous les élèves firent de même. Les examens allaient commencés. Il était près de onze heures et tout le monde avait hâte de voir qui allait passer. Un homme de petite taille sortit de la porte et s’avança. La tension de tous les jeunes était palpable au millimètre près. Après un moment de silence qui parut interminable, le petit monsieur s’éclairci la gorge.

« Horuni, Juliette. »

* Quoi ?!?! * Juliette fit les yeux ronds. Ils ne suivaient pas l’ordre alphabétique ? Alors là, c’était très louche. Elle ferma son livre d’un coup sec sous les regards désemparés de ses amis qui lui sourirent en signe de bonne chance. Elle laissa son sac sur le banc du couloir et s’avança vers le monsieur nain. Il lui sourit et elle poussa la porte tranquillement, très nerveuse de voir ce qui se cachait derrière cette fameuse porte que tout le monde ne voulait pas voir. Un dragon ? Non, certainement pas. Une cage ? Non plus, après tout, elle n’était pas un lion ! xD La bleue et bronze fut un peu surpris de voir que la pièce était sombre. On ne voyait strictement rien appart quelques bougies qui éclairaient les tables du Jury. Juliette s’avança, déterminée. Elle était plus que sûre de connaître les sortilèges vu cette année et elle était bien prête à montrer ce don elle était capable. Les juges lui expliquèrent ce qu’elle avait à faire. C’était bien simple. Elle se positionna devant les silhouettes floues et sortit subtilement sa baguette. Elle voulait voir plus clair ces choses.

« Lumos ! »

Aussitôt, un petit bout de lumière jais de la baguette de miss Horuni et vint éclairer la surface désirée. Elle aperçu donc trois fruits, à savoir une citrouille, un pomme et… Un ananas. Juliette le regarda. Il était gros et il avait l’air bien bon. Juliette pointa à nouveau sa baguette sur ce fruit qu’elle aimait tant.

« Wingardium Leviosa ! »

Aussitôt, Juliette vit le fruit s’élever dans les airs et se déplacer pour aller se poser sur la table des Jurys. Elle regarda le fruit se poser délicatement, contente de son résultat. Finalement, les examens étaient bien faciles, comparé à tout ce que tout le monde pensait. Elle regarda les juges, attendant leurs commentaires.

----> 720 Mots Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 1:49

Connaissez vous seulement un peu tous les ingrédients qu'à un élève de Poudlard sous le nez dès le matin ? Et le déjeuner ? Vous ne vous êtes jamais demander pourquoi le soir c'était encore plus consistant ?
Et bien voilà... Clara ne savait absolument où donner de la tête. A croire que tous les ans, pour les examens, on les gavait encore un peu plus. Ayant un choix infini pour la dégustation, la jeune bleue et bronze se pencha plus sur quelque chose de pas trop lourd à digérer. Elle avait eu tellement peur le matin même avec l'examen, qu'elle avait faillit partir à plusieurs reprises aux petits coins. La Serdaigle avait finalement opté pour des carottes avec des petits pois ainsi qu'une côtelettes de porc. Clara passa une petite partie avec ses amies mais l'heure passait décidément trop vite. Elle sortit de table en saluant tout le monde au passage puis se dirigea vers les listes pour voir vers quelle heure, elle allait passer. Etant dans les "T", la jeune bleue et bronze savait déjà qu'elle passerait en fin d'après midi...
Alors qu'elle marchait d'un pas rapide en direction des salles d'examens, elle rencontra au passage l'étudiant qu'elle avait rencontré lors de son entrée au Quidditch. Elle lui fit un léger sourire avant de partir mais celui-ci la rattrapa très vite pour lui parler.

- Bonjour Clara... cela fait un baille non ? Par Merlin mais... tu as grandi ?

- Ah ah, ah ah, ah ah ! Très drôle monsieur O'Bryan !

- Hum... je vois que ton humour n'est pas de sortie en cette première journée d'examens...

- Tu penses !

- Ok, ok j'arrête de t'embêter. Comment vas tu dis moi ? Tu es vraiment devenue jolie...

- Tu as fini avec tes faux compliments, oui ? Et je vais très bien merci !!

- Oh... mais quelle caractérielle je vous jure Razz ! Et mes compliments sont sincères...

- Gnaaaaa... mais ce n'est pas le moment propice pour ce genre de détail tu vois... Je vais passer dans un petit moment mon examen et je suis pétrifiée !

- Je vois ça, en effet ! Et pour ma part je vais très bien merci !

- Ho... hum... pardonne moi, je me suis emportée pour rien.

- Ce n'est pas grave voyons ! Et sinon comment vas ton... petit ami, hum... Blaise je crois ?!

- ...

- Clara ?

- ...

- Il va mal ou vous n'êtes plus ensembles ?

- ... il... il m'a oublié. Je... je dois y aller. Bonne journée !

Clara s'empourpra légèrement, retenant ainsi ses larmes et salua d'un signe de la main le jeune homme. Il était vraiment gentil avec elle et d'ailleurs elle se demandait toujours pourquoi... Seulement aujourd'hui, il avait touché un point sensible. Elle s'en voulait tellement d'être partie comme une voleuse mais aurait-elle dû pleurer face à lui ? Non il n'en était pas question ! Clara pensa alors à aller s'excuser auprès du jeune bleu et bronze mais reprit très vite conscience qu'elle devait absolument se dépêcher pour rejoindre la salle d'examen pour passer celui de Sortilège. Etrangement elle avait des doutes sur le contenu de ce devoir... qu'allait-il bien pouvoir leur donner comme sujet d'expérience ? Le devoir qui avait été le plus dure était le sortilège cette année était... en fait tous avaient été durs. Heureusement pour elle, ce n'était pas la matière qui lui posait problème... et après avoir travaillée des heures sur les sortilèges, il n'y avait aucune raison pour le rater.

La jeune fille ne savait pas sur quoi elle allait tomber mais une chose était sûre, cela n'allait pas être si simple. Clara s'avança vers les listes pour constater qu'elle était bien en fin d'après midi: 16h00. Elle allait partir quand quelque chose l'interpella. Elle se rapprocha un peu de la liste et vit alors que la liste ne changeait absolument pas en dehors des années. Seulement là... elle vit que O'Bryan était en sixième année... et quand dans un peu plus d'un an, elle ne le reverrait plus. Clara releva un sourcil interrogateur alors que son regard balayait la liste pour vite comprendre qu'elle allait encore perdre quelqu'un qu'elle appréciait beaucoup. Clara sourit tristement en sachant que le jeune homme l'oublierait mais elle... pourrait-elle en faire de même ? Enfin, ce n'était pas le moment de penser à lui et encore moins revenir sur un sujet pointilleux comme celui de Blaise. Elle se crispa légèrement pour voir à quel heure le Serpentard allait passer. Pas loin après elle... et dire qu'il ne se souvenait de rien. C'est avec le coeur lourd, que l'adolescente ferma un instant les yeux en posant sa main sur la liste.

Elle finit par détourner les yeux et sourit aux élèves présents par encouragement avant de repartir en direction de son dortoir. Elle prit le temps de se brosser les dents, de se préparer convenablement et de refaire chaque exercice que son directeur de maison, le professeur Flitwick leur avait apprit. Les deux sorts les plus probables pour faire parties de l'examen étaient bien le sortilège d'Allégresse et de Stupefaction. Clara prit alors sa baguette et demanda à une de ses amies de s'asseoir sur son lit. Autant apprendre à viser correctement pour ne blesser personne bien qu'elle ne soit pas assez forte pour faire voler une personne. Elle se concentra pendant un petit moment puis d'un geste doux, elle souleva son bras, laissant son poignet souple et tournant convenablement sa baguette:

- Stupefix !

La jeune fille s'immobilisa directement sous le regard satisfait de Clara. Bien. Il fallait passer au second sortilège... mince c'est celui de l'Allégresse mais l'adolescente l'avait travaillé encore la veille sans problème. Clara regarda autour d'elle pour voir qu'aucune autre des filles de son dortoir n'étaient présente. Elle regarda à nouveau son amie immobilisée puis sourit avant de prendre sa position initiale pour lui lancer un second sort. Son bras levé, le poignet souple, elle fit bouger sa baguette tout en disant avec autorité:

- Ennervatum

Aussitôt la jeune brunette reprit vie et Clara lui sourit avant de la remercier poliment pour son aide. Clara rangea ses affaires puis sortit de son dortoir sans plus attendre pour chercher quelqu'un qui serait d'accord pour accepter de rester avec un moment pour se changer les idée. Elle descendit les escaliers avant de trouver quelqu'un au coin du feu, entrain de lire.
Elle allait lui demander quand un garçon apparut à son tour avant d'aller parler à l'autre jeune homme qui lisait. Clara déçue décida d'abandonner l'idée de trouver quelqu'un pour faire discuter. Elle releva la tête pour voir l'heure quand elle s'aperçut qu'il était déjà 15h32. Elle écarquilla des yeux quelques secondes puis se précipita dehors pour rejoindre au plus vite la salle d'examen. Zut ! Elle serait encore capable de rater son devoir parce qu'elle n'avait pas fait attention à l'heure. Non mais vraiment... où elle avait la tête ?

Clara arriva à la salle d'examen une petite quinzaine de minutes en avance. Elle avait eu tellement peur de le rater qu'elle avait couru sans relâche jusqu'à arriver à son but. Elle s'affala sur une chaise libre et regarda autour d'elle pour voir les autres élèves qui semblaient tous aussi stressés les uns que les autres... Clara essaya de reprendre en premier sa respiration, puis se concentra dû mieux qu'elle pu pour éviter une seconde crise de stress. Elle respirait lentement, gardant une main sur son ventre, et regardant droit devant elle. Allait-elle réussir ? Est-ce que le jeune Poufsouffle allait être dur à battre ? Allait-il se défendre très bien ? La brunette se posait une tonne de questions et au moment où son regard allait se poser sur la pendule pour voir l'heure, une voix de femme se fit entendre.

- Monsieur ...

Clara se leva précipitamment et s'arrêta net en comprenant que ce n'était pas elle mais la personne avant elle qui avait été appelé. Sous le choc, elle se rassit avant de se faire remarquer par tout le monde puis essaya de se calmer. Le jeune garçon avait disparu derrière la grande porte. Clara sentait son coeur battre à tout rompre et reprenait une respiration plus calme pour essayer de se détendre. Alors qu'elle se triturait les mains tout en se mordant la lèvre inférieure, la jeune bleue et bronze regardait avec inquiétude la grande porte. Par Merlin, elle savait parfaitement que la prochaine personne appelée était elle, et malgré sa réussite du matin, elle n'arrivait pas à contrôler sa peur. Elle n'eut pas le temps de penser à quoi que ce soit d'autre que la porte s’ouvrit. Clara se prépara à se lever mais au dernier moment, le professeur partie dans les couloirs. Clara soupira légèrement soulagée avant de faire des gestes calmes avec ses poignets pour qu'ils restent souples. 15h57... 15h58... 15h59... 1...

- Miss Toppinen !

- Oui !

Elle se leva calmement de sa chaise et se dirigea d'un air paisible en direction du professeur qui l'avait interpellé. Elle était très loin d'être calme mais il valait mieux qu'elle essaye au moins de paraître ainsi. Se triturant toujours les mains, la jeune collégienne entra dans la salle avant de saluer d'un signe de tête les quatre directeurs des maisons. La pièce était éclairée par des torches en feu et vide de meuble. Le sol de la pièce était recouvert par une sorte de tatami mais en plus moelleux sans que pour autant il soit complètement mou. Cette salle était de forme carrée et elle faisait environ douze mètres de côté. La porte se trouvait au milieu de la salle et Clara devait s’avancer jusqu’à un cercle tracé dans le sol. Le bureau des jurys ne se trouvait pas loin de la porte et une fois Clara dans leur cercle devait se placer dos au jury et face aux vitres de la pièce. Du côté droit de la pièce se trouvait un jeune adulte volontaire pour servir de cobaye à l’examen.

- Bonjour miss Toppinen. Un adulte va parcourir à pas lents la pièce du côté droit de la salle au côté gauche et vous devrez stopper cet adulte au moyen d’un sortilège de Stupéfiction avant que l’adulte n’ait le temps de toucher le mur de gauche.

Clara acquiesça d'un signe de tête puis replongea son regard sur la personne face à elle. Elle tenta de lui faire un petit sourire avant de se concentrer. Elle cligna des yeux une fois pour se souvenir de toutes les règles à suivre pour ce sortilège. La Serdaigle prit une grande inspiration puis commença à se mettre en place. Elle détourna légèrement les yeux pour voir que son directeur de maison lui faisait un signe de la tête pour la rassurer tandis que le professeur Rogue la foudroyait du regard. Elle déglutit mais finit par regarder une dernière fois le professeur Flitwick puis se concentra sur l'adulte face à elle. La bleue et bronze fit un signe de tête quand elle fut prête et l'homme se mit à marcher lentement.

Bon... du calme... tu as le temps de te concentrer... de plus tu es capable de faire ce sort, tu l'as encore fait sur Adénaïs tout à l'heure... oui mais elle était assise... pas de panique Clara ! Oh par tous les Merlins, faite que je réussisse !!!

Clara regardait l'homme marchait paisiblement, chaque détail de chaque mouvement essayant de trouver le moment propice à lancer son sort. Ayant comme arbitre les quatre professeurs, la brunette paniquait de plus en plus. Un... Clara sentait son coeur battre de plus en plus fort mais se concentrait un maximum pour réussir... Deux... il fallait qu'elle réussisse quoi qu'il en coûte... Trois...

- Stupefix !!!!

Et sans comprendre le pourquoi du comment, ni savoir ce qui allait se passer; un jet sortit tout droit de sa baguette... L'homme n'avait fait que quelques pas... et ne se trouvait pas encore à la moitié de la pièce...
Clara ne savait absolument pas qui allait réussir et si son sortilège avait touché l'adulte. C'est alors que contre toute attente, l'homme s'immobilisa sur place. Clara rouvrit les yeux crispés pour découvrir un homme totalement paralysé. Clara le regarda quelques instants totalement dubitatif mais reprit très vite un air plus détendu quand son regard croisa celui du maître des Potions. Héhéhé, ce professeur n'était pas prêt à la voir redoubler. Elle lui fit un petit sourire gêné avant de se tourner vers ses professeurs.

- Fécilita...

- Filius voyons ! Miss Toppinen... une dernière petite question... quel est le sortilège qui permet l'inverse au sort de stupéfiction ?

- Oui professeur Rogue... le sort "Ennervatum" professeur...

- Certes, certes ! Bonne journée !

- Merci. Au revoir professeurs...

Et sur ces quelques mots, la jeune Serdaigle, encore surprise et interloquer de ce qui venait de se produire, quitta la salle d'examen avant de retrouver son dortoir et de se coucher sur son lit pour se changer les idées. Les professeurs la saluèrent juste avant qu'elle ne disparaisse derrière la grande porte de la salle d'examen. Qu'elle mouche avait piqué le professeur Rogue pour être autant en rogne ? Peut-être était-il malheureux de ne pas la garder une année de plus sous son aile... quelle ironie tout de même !


******
[ 2221 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 2:36

Jimmy avait commencé à bien stresser! Les examens commençaient ce matin et ils ne commencèrent pas les sortilèges! Jimmy avait révisé un petit peu. Il descendit dans la grande salle et prit place à côté d’une personne de son année qu’il ne connaissait pas! Il mangea tranquillement ses toasts habituels au nutela. Il vit qu’il n’était pas le seul à être nerveux en cause des examens. Il ne savait pas c’était quoi l’épreuve qu’il attendait mais imaginait le pire. Vers 8h50, Jimmy quitta la grande salle pour aller dans la salle d’attende de l’examen. Elle était bombée de personne qui était tous nerveux comme lui. Il regarda le visage de chacun des élèves de son niveau quand il entendit quelqu’un prononcer Juliette Horuni. Cette fille de Serdaigle ce leva et alla dans la pièce que le monsieur lui avait montré. * Mais… Il n’y va pas en ordre alphabétique! Chanceux comme je suis-je suis sois le prochain ou le troisième. Pauvre petite fille qui passe en premier!* Personne ne parlait dans la salle d’attente et tout le monde était stressé et révisait leur sort dans leu tête. Le silence y régnait quand on appela un nom.

-Ollissay Jimmy.

Jimmy se leva tranquillement très stressé. Il rentra dans une pièce si noire. On lui expliqua qu’il devait venir poser un ananas sur la table des jurys. Il n’y voyait absolument rien.* Pense au sortilège qui peut éclairer les endroits.* Il sortit alors sa baguette et prononça un très beau Lumos assez fort.

-Lumos!

Celui-ci éclairer très bien la pièce. Malgré la lumière il cherchait l’ananas et il la trouva dans un recoin assez loin de la table des jurys. Il pointa alors sa baguette vers l’ananas.*Tu ne dois pas manquer ton coup, tu ne dois pas manquer ton coup!*

-Wingardium Leviosa!

L’ananas fut alors suspendu dans les airs. Jimmy la fit monter à la hauteur d’un mètre et la fit se diriger vers le bureau des jurys. Elle flotta et avança quand même assez rapidement pour une lévitation. Il était fier de lui et il déposa ensuite l’ananas devant les jurys. Ensuite il ressortie de la salle en murmurant un petit <<Nox>> pour éteindre sa baguette. En fin de compte, ce n’était pas si difficile que cela. Ensuite, il se dirigea vers le parc où il profita du beau temps. Après environ 30 minute, il rentra dans l’école et alla dans la salle commune réviser pour ses prochains examens qui arrivera bientôt. Il était au moins prêt pour la métamorphose et la défense contre les forces du mal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 3:22

Les examens étaient enfin là… Après une longue année d’étude acharnée, ils allaient enfin pouvoir en découdre. Et alors que la seconde semaine de Mai s’entamer, on leur donna le programme des examens. Le lundi de la troisième semaine, ils allaient tout d’abord devoir commencer par l’épreuve orale des Sortilèges, qui selon son frère Sullivan et son cousin Alexander était bien facile, et après allaient enchaîné avec l’épreuve écrite ou comme on l’appelait si bien, théorique. Après ce jour-là, Liam ne savait plus quels étaient les prochains examens. Selon son père, connaître le programme des examens à l’avance portait malchance et le jeune Serdaigle comptait bien suivre les conseils de son père, surtout que celui-ci était à présent un Médicomage de grande renommée, sous-directeur de Ste Mangouste. Enfin bon, revenons aux examens. Liam, qui savait que ceux-ci allaient tôt ou tard leurs tombé dessus, avait très bien révisé à l’avance et avait un léger avantage sur ses camarade de même année que lui. En effet, il connaissait le programme par cœur et si jamais on leur demandé de faire un sortilège jamais vu en cours – Et oui, il y en a - mais figurant pourtant dans le programme, le Bleu et Bronze pourrait les reproduire sans grande difficultés notable. Cependant, le bonhomme avait un tic naturel, qu’il avait depuis sa plus tendre enfance… A force que les examens approchaient, il sentait la tension et l’angoisse de plus en plus, étant pourtant sur et certain de les réussir si il ne perdait pas tous ses moyens devant le jury ou les professeurs qui le noterait… A ce jour où je raconte ces faits, Liam révise dans la salle commune et il est plus de minuit…

Quelques jours plus tard, nous y voilà enfin… Liam, assis sur un banc, adossé contre le mur, réfléchissait. Il se remémorait toutes les formules qu’il connaissait, les contre sorts, etc. Tout ce qui pourrait l’aidé pour son examen, le jeune Serdaigle essayait de s’en rappeler. Mais en ce moment-ci, qu’il essayait surtout de faire, c’était de se dé stresser. Lançant alors un léger soupir, relevant la tête de son livre, il se passa une main dans les cheveux et regarda autour de lui… Il y avait des élèves de toutes les maisons dans la salle mais c’était en grande majorité – presque tous d’ailleurs – des élèves de première année. Tous avaient le nez collé sur leur livre et chacun avaient ses propres méthodes pour réviser. Certains se tenaient debout sur un pied, marmonnant de vagues paroles dont on distinguait parfois quelques mots… D’autres préférait la méthode classique et se bouchant les oreilles, n’arrêtait pas de se répéter les différentes formules du livre. L’atmosphère était lourde en cette chaude journée et la tension palpable dans la salle était presque palpable. Certains élèves donnaient l’impression qu’ils allaient fondre en larme, d’autres restait silencieux arborant une mine décontractée. Cependant Liam le savait et en était sûr, tous ses camarades étaient plus ou moins angoissés à l’idée de devoir passé les examens, tout comme lui d’ailleurs…

Le jeune Serdaigle était vraiment sur les nerfs, il n’en pouvait plus de cette attente interminable. Le stresse le rongeait intérieurement et le bonhomme sentait qu’il pouvait craquer d’un moment à l’autre… Péter les plombs comme on dit. D’ailleurs, Liam commencait à compter élève par élève le nombre de ceux-ci qui le séparait de son examen oral. En effet, on avait accroché une liste précédemment concernant l’ordre de passage des élèves dans la salle commune. Lui seul avait lu car les autres étant bien trop occupé par la révision de leurs examens, ils n’avaient pas eu le temps de le faire, bien que Liam les en avaient prévenus. En tout cas, lui devait passer après Juliette Horuni, une fille de Serdaigle qu’il affectionnait particulièrement pour son sérieux et sa grâce. Pourtant, bien que le bonhomme n’était assis à côté d’elle qu’en classe de Sortilèges, le jeune Serdaigle avait appris à la connaître. D’ailleurs, elle était assise juste à côté de lui et de temps en temps et lorsqu’elle le regardait, il lui faisait quelques petits sourires forcés en signe de réconfort. Cependant, quelques instants plus tard, alors que Liam allait replonger dans ses pensées, une voix se fit entendre devant la porte annonçant le nom de Juliette. Liam se redressa alors rapidement et devant la surprise générale de tous les élèves, eut un sourire désabusé. En effet, il n’avait pas jugeait nécessaire de leur faire part de sa découverte, jugeant cela amusant. Se levant alors rapidement, il souhaita bonne chance à son amie et alla dans un coin de la pièce où il se retrouva seul. Le Bleu et Bronze était dans un état d’angoisse impressionnant et il fallait absolument qu’il prenne l’air, risquant à tous moments de s’évanouir. Son front était en sueur et son souffle irrégulier.


* Pense à ce que dirait Sullivan si jamais tu échoues ton examen maintenant… Pense à ce que dirait Papa… Tu dois absolument réussir cet exam’, débarrasse toi de ton angoisse ! *

A ces pensées là, le jeune garçon se ressaisit. En effet, Liam n’avait surtout pas envie qu’on le prenne pour un raté dans sa famille et encore moins pour un bon à rien. Son souffle saccadé tout à l’heure laissait place à présent à une respiration vif et régulière. Il s’épongea alors le front avec une manche de sa chemise et les remonta quelques instants plus tard. Le Serdaigle sentait une bouffé de chaleur montée en lui et essayait vainement de la contrôler. Ne réussissant cependant pas, Liam se consola en pensant qu’il avait tout de même réussit à contrôler son angoisse. Il revint alors s’asseoir dans le même banc qu’auparavant et s’adossa une nouvelle fois contre le mur froid, attendant son tour patiemment. C’était le second qui devait passer après Juliette et pourtant, il n’avait plus aussi peur qu’avant.

Vingt minutes plus tard environs, le petit monsieur sortit une nouvelle fois de la pièce. Cependant, il était seul. Juliette devait sûrement être sortit par une autre porte après avoir fini son examen. Sachant que c’était son tour, Liam se leva à la grande surprise de tout les élèves présents et attendit que le nain parle, ce qu’il fait quelques instants plus tard après s’être éclairci à nouveau la gorge :


« Darling, Liam. »

Sans grande surprise, le jeune Serdaigle déglutit avec difficulté et s’avança vers le petit homme replet. Personne ne lui souhaita bonne chance ce qui lui rabaissa un peu le moral mais continua tout de même d’avancer. Et une fois à hauteur de l’homme, celui-ci lui souri et l’invita à entrer, s’écartant un peu de son passage. Liam ne se fit pas prier deux fois et entra sans grande conviction, bien que s’étant motivé durant la courte période où Juliette avait passé son examen.

Une fois à l’intérieur, le jeune garçon s’arrêta. Cherchant des yeux les juges ou les professeurs qui l’évalueraient, il détaillait aussi la pièce. Elle était plongée dans la pénombre et seules quelques bougies éclairaient la table où se trouver le jury. Quant au reste, la salle est plongé dans le noir et dans une partie de celle-ci, on pouvait voir assez nettement une table. Cependant, on ne pouvait guère voir avec précision ce qui se trouver dessus car Liam ne distinguait que vaguement les contours des ‘choses’ disposé sur la table… Réfléchissant alors un petit peu, le petit génie découvrit bien vite le but de la manœuvre de cet examen et se soulagea bien vite. Mais pour en être sur, il devait attendre les consignes des juges. S’avançant alors droit vers eux, Liam s’arrêta à un mètre de la table de ceux-ci et attendit qu’on lui donne les consignes, ce que fit une vieille dame grincheuse un peu plus tard. Comme il l’avait deviné, il lui fallait trouvé une solution pour tout d’abord distingué lequel des objets posé sur la table était un ananas et le ramenait, sans utiliser ses mains sur la table des jurés. Savant pertinemment qu’il lui faudrait utiliser deux sortilèges pour cet exercice, Liam sortit sa baguette magique dans un geste élégant qui épata le premier juge de gauche. Ne sachant pas pourquoi, le jeune Serdaigle se contenta de sourire et se concentra au maximum. Et après quelques instants, sans crier gare, il fit un léger coup dans le vent et prononça sans ciller la formule magique…

« Lumos ! »

Tout d’un coup, le bout de sa baguette s’illumina, éclairant largement toute la table et ce qui se trouvait dessus. Ainsi donc, c’était une pomme, une citrouille et… l’ananas ! C’était bien ce fruit là qu’il lui fallait apporté à la table des juges sans utilisés ses mains. Tout d’abord, il pensa au sortilège ‘Accio’ mais se souvint que ce sortilège là apporter un objet vers celui qui avait prononcé ce sort, et non la personne choisie. Réfléchissant avec encore plus d’attention, se concentrant un maximum, une illumination finit par lui traverser l’esprit. En effet, la solution était simple, il lui suffisait d’utiliser un ‘Wingardium Leviosa’ et le tour était joué. Prenant alors une grande inspiration, il leva sa baguette légèrement devant lui et après avoir effectuer un léger et gracieux moulinet – lever et tourner comme pour plus de précision - de son poignet souple, il prononça la formule magique adéquate…

« Wingardium Leviosa ! »

Liam avait accentué le ‘gar’ pour que le sortilège puisse fonctionner. Il attendit alors quelques instants puis regarda avec satisfaction l’ananas comment à flotter à quelques centimètres au dessus de la table. Le bonhomme savait que si il se concentrer, il pouvait faire faire n’importe quoi avec son ananas flottant. Levant alors légèrement sa baguette vers le haut, l’ananas fit de même. Le fruit suivait tous les gestes de baguettes de Liam qui à présent fermait les yeux et se concentrait pleinement. Les rouvrant, il vit avec satisfaction que son niveau de concentration était bon pour faire la manipulation sans aucuns problèmes… Liam se mit donc à bouger sa main et à pivoter sur lui-même jusqu’à la table des jurys, l’ananas suivant son mouvement. Puis finalement, après quelques instants d’efforts intensifs, le fruit arriva en face du nez de la vieille femme grincheuse et se posa délicatement devant elle. Un sourire satisfait au bout des lèvres, le Bleu et Bronze dit d’un ton enjoué, presque enfantin…

« Voilà, j’ai fini ! »
« Très bien, vous semblez être très doué… Avez-vous un frère ou une soeur plus âgé que vous ? » Demanda la vieille dame.
« Oui effectivement j’ai un frère. Il est en seconde année à Gryffondor mais est peux doué pour son âge. »
« Eh bien je crois que le Choixpeau à bien fait de vous envoyez à Serdaigle ! Continuez comme cela mon garçon, vous êtes sur la bonne voie ! »
« Merci Madame. »

Après que la vieille juge lui ait parlé, Liam resta debout un instant devant les jurys qui le regardèrent alors avec un sourire. Après cela, l’un d’eux lui indiqua qu’il pouvait se retirer. Le petit monsieur se leva alors à nouveau et indiquant le chemin à Liam, ils arrivèrent devant une petite porte au fond à droite de la pièce par laquelle le jeune Serdaigle sortit. Il se retrouva alors dans une chambre intermédiaire…

[1880] Excusez moi, je n'ai pas pu faire plus ! Mon poignet me fais atrocement mal :s J'espère que vous en prendre compte !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 9:01

Argh… Les examens de fin d’années approchaient à grand pas. A très grand pas pour tout vous dire. C’était aujourd’hui qu’avait lieu l’examen de sortilège. C’est cette pensée qui réveilla Cassandra Priestly, jeune Serdaigle de première année. Elle n’était pas stressée, mais plutôt confiante contrairement à ce qu’elle aurait crut. La jeune fille s’étira avec grand soin. Il était important d’être en forme et bien réveillée. Elle avait donc pris soin de se coucher tôt. Cela avait porté ses fruits, elle se portait à merveille. Une douce chaleur commençait à se faire sentir à Poudlard. La température augmentait de jour en jour. Cassie se redressa, elle resta un moment assise sur le rebord de son lit. Cet examen de sortilège commençait à lui remuer les entrailles. Les Serdaigles étaient à la traîne ! Il fallait que leurs examens soient un succès, la dernière place ne convenait vraiment pas à Cassie. Elle était persuadée que sa noble maison méritait beaucoup mieux.

Les enchantements se bousculaient dans sa tête. Elle les passait tous en revue pour être sure de ne pas avoir, ne serait-ce qu’un trou de mémoire de quelques secondes à l’examen. Il fallait que tout soit parfait. Elle avait besoin que tout soit parfait. Cassie se décida enfin à se lever, elle se passa un peu d’eau sur le visage, puis revêtit rapidement sa robe de sorcière. La jeune fille glissa délicatement ses pieds à l’intérieur de ses chaussures, puis s’attarda devant le miroir. Et oui, c’est une fille vous savez… Priestly se demandait quelle coiffure elle pourrait bien se faire en ce jour si important, si spécial. Quelque chose de sobre, elle ne voulait pas faire trop extravagant comme à son habitude. Elle attrapa deux rubans et les noua dans ses cheveux de façon à obtenir deux couettes basses qui tombent gracieusement sur ses fines épaules. Ses cheveux noir corbeau étaient soyeux et brillants, la jeune fille savait en prendre soin, et oui, comme je vous l’ai dit plus haut… c’est une fille.

Cassie sortit de son dortoir, beaucoup d’élèves discutaient dans la salle commune avant d’aller prendre leur petit déjeuner. Toutes sortes de discussions fusaient de droite à gauche à propos des examens. Des théories les plus improbables et les plus ridicules les unes que les autres. La Première Année se laissa tomber sur un pouf aux couleurs bleues. Les couleurs de la sublime maison fondée par Rowena Serdaigle, où Cassie avait été envoyée.

Eleve – « Cassie ! T’as entendu ? Il paraît qu’ils vont nous demander de réaliser des sorts de quatrième année ! » Entendit elle derrière elle.
Cassie – « Ne dit pas de stupidité ! Il ne peuvent pas nous demander des enchantements que nous n’avons pas étudié… n’est ce pas ? » Demanda t-elle en regardant une élève plus âgée. Celle-ci haussa les épaules. Rah ça l’aidait beaucoup ça ! Voilà. Tout avait pourtant bien commencé. Elle avait juste un peu de stress, mais c’était du bon stress, comme lors de son arrivée à Poudlard, lorsqu’elle avait vu le château pour la première fois.

Flash Back ~

Maman – « Dépêche toi Cassie ! »
Papa – « Tu ne voudrais pas être en retard ?! »

Cassie – « Ne vous inquiétez pas ! J’arrive, j’arrive, je voulais juste vérifier que je n’avais rien oublié… »
Maman – « Encore ? Mais chérie ça doit faire la cinquième fois que tu contrôle tout ! »

Cassie ne prononça pas un mot et traîna sa valise dehors en lançant un regard à ses parents qui signifiait clairement « si vous restez plantés là à me regarder comme des abrutis, c’est vous qui allez me mettre en retard ! ». La famille Priestly grimpa dans le taxi qui les conduirait jusqu’à la gare de King’s Cross. Cassandra ne tenait pas en place. Elle était éxitée comme une puce à l’idée de faire son entrée à Poudlard. Après avoir fait ses adieux à ses parents, la jeune novice en matière de sorcellerie monta à bord du Poudlard express. Elle chercha un compartiment de libre, il y en avait un. Quelques élèves la rejoignirent peu après. Tous des dernières années qui l’ignorèrent royalement. Mais elle s’en fichait… Elle allait à Poudlard ! Poudlard ! La plus grande école de magie du monde, la plus réputée, la plus célèbre. Et elle aurait la chance d’avoir le plus grand directeur que Poudlard ait jamais eu. Albus Dumbledore.

La jeune fille passa sur le lac noir en barque, avec tous les autres Première Année. Une exclamation d’émerveillement s’était élevée simultanément de chaque barque lorsque le château était apparut. Une grande battisse aux tours imposantes. Fait de pierre, Poudlard ressemblait à un vieux château du moyen age. Ce décor de nuit était splendide. Les Première Année furent accueillis par le Professeur McGonagall. Le Professeur de métamorphose… horrible matière qu’était la métamorphose. Mais ce n’est pas le sujet. Les nouveaux élèves traversèrent la grande salle. Cassie ne put détacher ses yeux du plafond. Elle avait lu dans « L’histoire de Poudlard » que c’était un plafond réalisé par magie, mais il avait l’air tellement vrai.

Quatre tables étaient disposées en long. Une table pour chaque maison. Elles avaient pour nom, Poufsouffle, Gryffondor, Serpentard et Serdaigle. Le Professeur McGonagall appelait les élèves par ordre alphabétique. Elle posait un étrange chapeau sur la tête, capable de désigner dans quelle maison ils évolueraient le mieux.

McGonagall – « Priestly, Cassandra. »

Cassie sentit ce bon stress en elle. Elle se demandait dans quelle maison elle serait envoyée. Le choipeaux semblait pensif. Enfin, il finit par lâcher son verdict.

Choipeaux – « Je vois une jeune fille espiègle et turbulente... Très intelligente oui... Parfois méprisante, mais je ne sens pas de mauvais fond... Que faire... Oui très futée : SERDAIGLE »

Serdaigle. Serdaigle ! Cassie était tellement fière, la maison des érudits. Cela lui convenait parfaitement. Elle rejoignit rapidement la table destinée à sa maison sous les applaudissements de ses camarades. Tous ceux qui étaient près d’elle la félicitèrent, se présentèrent et certains lui serrèrent même la main. Ils avaient tous l’air tellement adorable. La jeune Priestly se sentait tellement bien dans sa seconde famille alors qu’elle venait à peine d’arriver. Etait-ce normale ? Bien sur… Les Serdaigles sont les meilleurs.

Fin du Flash Back ~

Les Serdaigles se décidèrent à descendre prendre leur petit déjeuner dans la grande salle. Le tout était délicieux. Cassie s’était tout simplement régalée. L’heure de l’examen était arrivée. L’heure H. Le stress la rongeait de plus en plus à l’intérieur d’elle-même. Elle sentait des papillons se débattre violemment dans son ventre. Un tas d’élèves se pressaient devant la salle d’examen. Les noms défilaient et Cassandra ne voyait pas le temps passer. C’est alors qu’elle entendit son nom.

Nain – « Priestly, Cassandra. »

Cassie eut l’impression qu’une main de fer se refermait sur son cœur et ne voulait plus le lâcher. Elle le sentait battre dans ses tempes, dans sa poitrine, dans chaque partie de son corps de frêle petite fille. Elle pénétra dans la salle. Un silence angoissant pesait dans ses oreilles. Elle fit quelques pas pour s’approcher des juges. Seules des bougies éclairaient la pièce, tout était dans la pénombre, on ne voyait presque rien. La jeune fille pointa sa baguette vers la table où elle distinguait difficilement trois fruits. Mais lesquels ? Dés cet instant, elle su quoi faire. Tous les sorts qu’elle connaissait lui revinrent en mémoire. Elle laissa la magie qui était en elle la parcourir, s’insinuer dans son sang, et faire disparaître tout son stress. La magie afflua avec puissance dans son bras, se concentrant dans sa main, glissant sur le bout de ses doigts, puis se transmettre subtilement à travers sa baguette.

Cassie – « Lumos ! » Prononça t-elle clairement.

Le bout de sa baguette s’illumina, et Cassandra put enfin distinguer les fruits qui étaient posés sur la table. Une citrouille, une pomme… et l’ananas si intéressant. Le but de l’examen était à présent de poser l’ananas sur la table du jury sans qu’il ne touche ses mains. La jeune Serdaigle comprit instinctivement qu’elle sortilège elle allait devoir utiliser. Cela tombait bien, même très bien, elle s’était beaucoup entraînée à ce sort. Au début elle avait du mal, mais à force de persévérance, elle le maîtrisait parfaitement à présent. Tenant fermement sa baguette, elle reproduit le délicat mouvement du poignet qu’elle avait appris avec le Professeur Filtwick, le directeur de sa maison. On tourne et on abaisse. Si tôt dit si tôt fait.

Cassie – « Wingardium Leviosa » Dit-elle en prenant le pus grand soin à accentué la formule lorsqu’il le fallait pour qu’elle fonctionne à la perfection.

L’ananas suivit la trajectoire que lui indiquait la jeune Priestly avec sa baguette, et s’envola pour venir ensuite se poser sur la table des juges qui regardèrent la jeune sorcière une lueur de satisfaction dans leurs yeux. Ils remercièrent Cassie brièvement qui en fit de même, puis sortit de la salle par une porte opposée à celle par laquelle elle était entrée. A peine arrivé dehors, elle se laissa glisser contre un mur renversa quelques peu sa tête en arrière et expira bruyamment. C’était terminé…

[ 1523 mots]


Dernière édition par le Jeu 10 Mai - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 17:54

Avril n'avait pas dormi de la nuit tellement , elle était stressée . Elle se leva se leva très vite et alla se laver . Avril s'était vite coiffé et elle mit une légére couche de mascara , elle laissa ses cheveux détacher pour les laisser sécher de sa douche . Elle se rendit dans la grande salle , elle ne mangea presque rien , elle avait la tête plongeait dans son bouquinde sortilége et enchantements . Elle se leva dix minutes avant la sonnerie des cours pour ne pas arriver en retard , elle croisa plusieurs personnes qui se rendait à un cours tout à fait normal , elle aurait donner beaucoup pour se trouver à leurs places mais ils semblaient plus vieux qu'elle , elle arriva devant la porte . La jeune fille attendait devant la salle d'examens en tortillant une méche de cheveux qui lui tombait dans les yeux . Sa respiration était sacadée , elle entendait des bruits de pas , la jeune fille était très très très nerveuse . Elle vérifia si sabaguette était bien dans la poche de ca cape , elle y fourra une main en vitesse et soupira en sentant le bois froid de sa baguette . Avril aurait donné chers pour avoir fini mais le pire restait à venir , elle pensait pour se remettre en confiance * Allez ! Tu n'as pas à t'en faire , tu as des bonnes notes en sortiléges * . Avril soupirait discrétement , elle se sentait fort mal à l'aise , elle avait comme un pressentiment qu'elle allait tout rater . La jeune fille fourra une nouvelle fois la main dans sa poche , pour en tirer un ruban e soie de couleur vert , la même couleur que ses yeux et elle s'attacha les cheveux délicatement . C'était son ruban porte-bonheur , Avril n'était pas vraiment du genre supertisieuse mais elle se sentait vraiment trop mal . La jeune Gryffondor regarda autour d'elle plusieurs personnes attendaient devant elle qui semblait tout autant nerveux qu'elle . Avril essayait de penser à autre chose mais tout la ramenait à l'examen qu'elle allait forcément rater . Avril se sentait vraiment bizarre , elle n'avait jamais ressentit cette impression , elle était à la fois très angoissé mais aussi excitée de savoir ce qui l'attendait mais l'angoisse prenait souvent le dessus . La jeune fille jeta un coups d'oeil dans son sac et elle prit son livre de sortiléges et enchantements et alla au elle avait légérement corné la page pour pouvoir revenir à l'endroit où elle avait vu des sorts bien pratique . Avril s'adossa contre le mur et une jeune fille sortit de la salle d'examen , elle semblait contente d'elle . Avril la regarda , elle semblait plus jeune qu'elle et elle avait l'air soulagé . Avril lui fit un maigre sourire et elle replongea dans son livre de sortilége , elle entendit alors une voix qui disait :

« Wilson, Avril. »

Avril fit disparaître son sac ainsi que son livre et elle entra dans la salle d'un pas plutôt rapide ne voulant pas se faire attendre ce qui pourrait lui donner une mauvaise réputation . La jeune Gryffondor regarda autour d'elle et elle vit un filet avec un souafle ainsi qu'une chaise sans doute devait elle s'en servir pour monter dans le filet et récupérer le souafle mais Avril savait très bien qu'elle n'avait aucune chance d'être assez grande , elle regarda le sol puis une nouvelle fois le plafond un léger sourire apparut surson visage elle venait de trouver une très bonne idée , elle leva sa baguette et la fixa ... sur elle même . Elle souffla doucement en espérant ne pas se tromper de formule et elle dit d'une voix claire et douce :

" Evanesco ! "

Avril disparut , et réapparut quelques secondes après dans le filet , elle secoua la tête comme si elle sortait d'un long réve et elle prit le souafle , la jeune fille se prit les pieds dans le filet et faillit passer à travers mais elle se rattrapa de justesse . Avril serrait le souafle contre sa poitrine ce qui lui rapeller un match de rugby qu'elle avait faîtes avec son meilleure ami moldu . La jeune rouge et or faillit aussi faire tomber sa baguette . Elle fixa une nouvelle fois la baguette sous son nez et elle dit d'une voix légérement tremblante mais plutôt clairement :

" Evanesco ! "

La jeune Gryffondor se téléporta une nouvelle fois et elle réapparut au point de départ , elle passa une main dans ses cheveux tout en pensant * Ouf , j'ai eu chaud *. Avril posa le souafle devant elle et elle regarda la personne qui était au coin de la piéce qui la regardait . Avril posa le souafle sur la table du jury . Elle avait enfin terminée , tout était fini , fini le stress . La jeune fille avait un sourire radieux . Elle enleva son ruban qu'elle refourra dans sa poche et elle pensa * Tu m'as bien portée chance *. Avril se sentait vraiment soulagé , elle ne c'était jamais sentit aussi mieux de sa vie . Elle avait enfin terminée ....


Dernière édition par le Jeu 10 Mai - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 19:07

Aelita était pour une fois confiante en allant à un examen, elle c’était dit que ça ne devrait pas être pire que l’année précédente. Oui, sauf que la jeune fille c’était trompée d’heure elle c’était rendue au matin, alors que c’était en après midi que l’examen se déroulait. Au fur et à mesure de la journée la jeune fille perdait peu à peu toute confiance en elle. Elle n’arrivait même plus à se souvenir de sorts simples, elle devait alors se replonger dans les livres pour s’en souvenir. A 16h15 -heure fatidique – elle se rendit devant la salle où avait lieu l’examen. Néanmoins son apparence avait l’air confiante et sûr d’elle, cependant à l’intérieur ce n’était pas du tout le cas la jeune fille avait l’estomac qui se tordait dans tout les sens, elle avait été incapable d’avaler quoi que se soit durant la journée. De peur que cela ne fasse un allez retour aux toilettes de l’école, donc elle c’était abstenue de manger. Elle regardait les autres élèves qui attendaient que leur prénom soit annoncé par l’un des professeurs qui devaient les juger. La jeune Serdaigle essayait pendant ce temps de se remémorer toutes les formules qu’elle avait apprise en cours.

- Et mais on dirait Stones, entendit-elle derrière elle.

La voix l’avait fait sursauter car elle la connaissait très bien, il s’agissait de Blaise Zabini, un ancien ami d’enfance qui refusait maintenant de lui adresser la parole. La jeune fille ne se retourna pas de peur de croiser le regard du jeune homme et qu’il se moque d’elle. Malheureusement pour la jeune fille, il n’avait pas besoin de son regard pour se moquer d’elle.


- Non, mais regardez moi ça, elle tremble comme une feuille, dit-il en se rapprochant d’elle, alors Stones il parait que tu aimes tellement notre maison que tu sors avec tous les garçons qui en font parti ?

La jeune fille entendit alors le rire gras de Crabbe dans son dos, heureusement la fille se mit à avancer et elle continua avec elle. Sans compter que Blaise le faisait aussi, elle soupira puis sursauta de nouveau en sentant la main de Blaise sur sa hanche.

- Si ça te dit, je serais d’accord…, dit-il alors que la jeune fille c’était retournée pour lui jeter un regard noir.
- Je pensais que l’on était d’accord Zabini ? Nous devions plus nous adresser la parole il me semble !? dit-elle d’une voix tremblante.

Sa voix ne tremblait pas à cause de Blaise, cela était plutôt à la nervosité qui c’était accumulée en elle depuis qu’elle était dans le couloir.


- Mais pour s’embrasser chérie on a pas besoin de parler, lui avait alors glissé le jeune homme.

Outrée la jeune fille c’était alors retournée et l’avait giflé sans aucune retenue, c’est à ce moment là que le professeur Rogue sorti de la salle de classe.


- STONES ! dit-il sur un ton sec et hargneux.

La jeune fille sursauta, encore une fois au son de la voix du professeur, elle se dirigea ensuite à tout allure vers la salle de classe. Une fois entrée, le professeur Rogue referma la porte non sans lui jeter un regard noir.


- Vous êtes en retard ! dit-il en la regardant avant d’aller rejoindre le professeur Flitwick qui était assis en tailleur.

La jeune fille parcourut alors la salle du regard, elle découvrit alors une pièce bien éclairée mais vide de meuble. Le sol de la pièce était recouvert par une sorte de tatami mais en plus moelleux.

*Est-ce qu’il faut que je retire mes chaussures ?*, se demanda-t-elle alors en voyant le professeur Flitwick.

- Dois- je retirer mes chaussures ? demanda-t-elle alors au professeur.
- Si c’est plus facile pour vous, dit le professeur Flitwick en souriant.

Tout en retirant ses chaussures Aelita observa encore la pièce, elle remarqua que la salle est de forme carrée et elle fait environ douze mètres de côté. Elle se retourna pour voir qu’elle était entrée par une porte qui se trouve au milieu de la salle.


- Vous êtes prêtes Miss Stones ? demanda le professeur Rogue agacé par la jeune fille.
- Heu…, oui professeur, dit-elle d’une voix tremblante.
- Bien !, dit le professeur Flitwiclk d’un ton enjoué, avancez jusqu’au cercle qui est tracé par terre.

Aelita se retrouva donc dos au jury et face au fond de la salle où il y avait d’immense fenêtre.


- Bien du côté droit de la pièce vous remarquerez un jeune adulte volontaire et qui nous sert de cobaye pour l’examen, ne vous inquiétez pas Miss Stones tout se passera bien pour lui, rassura le professeur Flitwick. Le jeune homme va parcourir à pas lents la pièce du côté droit de la salle au côté gauche et ce que je vous demande Miss Stones est très simple. Il faut juste que vous le stoppiez au moyen d’un sortilège de Stupéfiction avant que le jeune homme n’ait eu le temps de toucher le mue de gauche. M’avez-vous bien comprit ? demanda-t-il toujours avec une voix rassurante.
- Elle n’est pas sotte Fillius
! dit alors Rogue sur un ton cassant.

Alors que la jeune fille lui faisait un signe de tête positif, la jeune bleu et bronze prit ensuite sa baguette qu’elle tenait d’une main tremblante.


*Allons Aelita ne panique pas ressaisit toi*, se dit-elle alors que le jeune homme était déjà entrain de marcher dans la pièce.

Elle prit une grande inspiration se concentra et dit d’une voix forte et clair:

Stupefix

Elle vit alors une lumière rouge sortir de sa baguette et aller toucher le jeune homme en question. Le jeune homme s’effondra alors sur le tapis, Aelita comprit pourquoi la salle avait cet aspect.

- Bien, Miss Stones vous pouvez dispos…
- Pas si vite, coupa le professeur Rogue, il regarda alors Aelita en plissant les yeux, dites moi quel est le contre sort de ce sortilège !
- Enervatum, dit-elle sans trop vraiment réfléchir.
- Hum…, et quel est le contre…
- Severus !
- Je veux juste savoir si elle le sait, ça ne comptera pas vraiment pour son examen, dit-il avec un petit sourire en coin, quel est le contre sort universelle pour à peut près tous les sortilèges ?

*Hum, bien sûr si je réponds mal, il va me retirer des points, mais si je réponds bien, je n’aurais rien…*, se dit-elle alors que le professeur arborait une mine réjouie.

- Vous ne le savez pas Miss Stones ? Que c’est dom…
- Finite Incantatem, coupa-t-elle en le regardant droit dans les yeux.

Rogue fulminait, mais il devait bien avouer que la jeune fille avait raison, aussi il laissa le soin au professeur Flitwick de dire à la jeune fille de sortir de la salle de classe.Aelita remit ses chaussures en se pressant un peu plus qu’à son arrivée dans le locale.


- Merci professeur et au revoir, dit-elle en sortant de la classe, le sourire aux lèvres.

[1.163mots^^]
Revenir en haut Aller en bas

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyJeu 10 Mai - 22:14

Hum.. Le jour des examens était enfin arrivé. Plus vite qu’elle ne l’aurait prévu, mais bon, il fallait faire comme cela.. Elle s’était mentalement préparée à passer ce genre d’épreuve, mais il fallait dire, qu’elle avait toujours autant le trac. Elle avait pourtant fait des exercices de yoga, s’était installée la tête à l’envers, tenue en équilibre contre le mur, pour pouvoir vider tout ce qu’elle avait dans la tête.. Enfin par vider, je ne parlais pas de ses connaissances, mais plutôt du stress qui remontait toujours comme une pomme d’Adam, dans la gorge de la jeune demoiselle. Et bien qu’elle ne fût pas une personne de sexe masculin, elle savait tout de même ce que cela faisait d’avoir un horrible truc coincé entre la gorge. C’était une sorte d’automatisme chez elle. Une impression de tout rater, qui la hantait juste la nuit qui précédait le dit examen. C’en était carrément insupportable, et toute la nuit, la fillette de seconde année n’avait cessé de se tourner et de se retourner sur son matelas. Elle sentait qu’elle allait craquer, qu’elle allait rester bouche bée devant le jury, en ne sachant que faire. C’était insoutenable !! Il fallait qu’elle fasse quelque chose pour se calmer. Aller voir l’infirmière pour qu’elle lui donne des calmants ? Ah oui, et elle aurait l’air de quoi après ? Elle ne voulait pas se rabaisser au niveau de ces cancres qui sentent qu’ils vont recommencer leurs années s’ils ne passent pas. Non.. Elle, elle était sûre que la troisième année lui était ouverte. Si des gens comme Potter ou Weasley, qui sont pourtant des gens à la cervelle moindre, y étaient arrivés, tout le monde pouvait le faire, et surtout elle, qui avait d’assez bonnes capacités intellectuelles.
Mais non !! Elle, ce qu’elle voulait, c’était simplement d’avoir une note meilleure que celle des autres. En particulier, des gens avec qui elle faisait une mini compétition, genre Lisa, sa cousine, sa sœur jumelle Sarah, éventuellement son frère jumeau –triplé en fait- Artémis –qui était intenable lorsqu’il se vantait que ses notes étaient supérieures à celles de ses sœurs, et qu’il rabaissait le genre féminin en disant que finalement, les garçons n’étaient pas tous forcément cancre-, ainsi que la pire de toute.. Charline Silver. Cousine éloignée, de cinquième année, qui ne pouvait se retenir de ridiculiser sa petite adorable –tousse- cousine en public.
Mais bon, elle avait l’habitude de ce genre de choses. Alors pourquoi, POURQUOI est ce qu’elle devait STRESSER comme ça le JOUR de l’examen ? C’était pas possible, il y avait quelque chose qui clochait chez elle..

D’ailleurs, elle s’était levée très tôt ce matin là, pour faire le tour du château, afin de se détendre –comme certains disent que la musique pouvait nous permettre de nous évader, dans le cas de Rowen, courir ou taper dans quelque chose –éventuellement, avec sa tête- lui permettait d’aller mieux. Cependant, alors que son subconscient avait presque réussit à la calmer, et qu’elle était aussi paisible que lorsqu’elle s’endormait dans les bras de Morphée, la demoiselle, toute pleine de transpiration, croisa une personne qu’elle aurait préféré ne plus jamais voir.
Et pour ceux qui connaissent l’histoire de la petite Lone, savaient pertinemment qu’il s’agissait de, je vous le donne en mille : Charline Silver..
C’était affreux, comment sa vue l’insupportait, et lui donnait des frissons tout plein le dos. Toute sa vague de confiance et d’apaisement était redescendue comme lorsque le gros moldu du quartier, après quarante mètres à vélo, essaie de monter la grande pente et qu’il n’y arrive pas, étant entraîné par une force gravitationnelle vers le bas. C’était un peu pareil. Sauf que Charline n’était pas le gros voisin germain, mais plutôt, une affreuse peste, très belle de l’extérieur, mais complètement rongée par la méchanceté et la jalousie à l’intérieur. D’ailleurs, depuis qu’elle avait rencontré Rowen, elle ne pouvait supporter non plus, cette fille qu’elle disait venir d’un autre univers, soit, du « bas monde ».
Sapée comme à son habitude, du dernier habit à la mode sorcière, Charl’n avait abordé Rowen avec son air méprisant en lui disant, sur un ton supérieur :


« Eh bien, mademoiselle l’homme, vous n’êtes pas sur vos notes en train de réviser ? Je pense que vous en avez sérieusement besoin.. »

Eclair s’abatant sur Rowen. Mais déjà qu’elle était stressée, si on lui disait en plus, qu’elle n’allait pas s’en sortir, c’en était trop.
Mais Charline commençait déjà à s’éloigner, sans que la préfète n’ait eut le temps de dire quoi que ce soit, à son plus grand agacement. Tss, elle n’avait vraiment pas de chance de se coltiner une famille comme ça, mais bon.. Après tout, elle n’avait pas le choix.
Alors, elle retourna dans son dortoir, incapable de retrouver cet état d’apaisement qu’elle avait eut quelques secondes auparavant, puis se changea, afin d’être top présentable devant le jury de l’examen.
Elle espérait que cette saleté de Rogue n’y serait pas, et qu’elle tomberait sur des professeurs genre Flitwick, Chourave, Sinistra, McGonagall, ou quelque chose du genre. Ou même Binns ne la dérangerait pas. Parce que s’il ne lui rajouterait pas de points, au moins, il n’en enlèverait pas, et c’était déjà pas mal.
Mais bon, quoi qu’il en soit, elle devait faire du mieux qu’elle le pouvait, et descendit dans la grande salle, afin de passer son premier examen de la journée : celui de sortilèges et Enchantements.

OUF !! Pour ce genre de matières, elle n’était pas trop nulle. Disons qu’elle pouvait prendre ça comme de la rigolade, en comparaison des épreuves écrites qui l’attendraient. D’ailleurs, c’était bien qu’elle commence par ce genre de chose, puisque si elle réussissait, elle reprendrait confiance en elle-même, et pourrait mieux se détendre pour les examens suivants. Mais bon, rien n’était joué, et elle s’assit sur une marche de l’escalier pour réviser ses notes, tandis que les autres élèves faisaient inutilement la queue devant la porte. Boh.. Rowen elle, savait derrière qui elle allait passer, et ô bonheur, il s’agissait d’un élève extrèmement pointilleux sur l’heure, et qui faisait la queue. Donc bon, elle le surveillerait, et dès qu’il entrerait, et pourrait s’approcher de la porte. Il ne fallait pas s’inquiéter, No stress.. Comment ça.. ? NO STRESS !!? Et c’est elle qui disait ça ? Elle qui avait peur de faire moins bien que le reste des membres de sa famille ?! AHHHH c’était complètement affreux, il fallait qu’elle avale quelque chose..
Sans prendre le temps de réfléchir, elle attrapa un sachet de Surfizz, et les fourra dans sa bouche, en ressentant l’agréable picotement caractériel des bonbons bicolores..
Cependant, ayant avalé trop vite, et étant à jeun, elle avait d’affreuses brûlures d’estomac et se tenait le ventre comme si Alien allait en sortir d’une minute à l’autre.
Elle comptait prendre un verre d’eau pour noyer tout cela –et par la même occasion, l’embryon en développement accru du dit Alien-, lorsque la personne qui devait passer avant elle ressortit de la salle, un grand sourire aux lèvres. MAZETTE !! Elle n’avait pas encore pu faire la queue.. Aiiiie, elle allait être en retarrrrd !!

Se précipitant comme une demeu *censuré* vers la salle de l’examen, elle freina juste devant puis ouvrit délicatement la porte, pour se retrouver face à un jury des plus effrayant. Les larmes aux yeux, la demoiselle ne fit même pas attention au petit Flitwick qui avait toujours son air aussi joyeux, et évita soigneusement le regard de l’irritable Rogue.
L’épreuve semblait simple. Un souaffle –Quidditch !!- était fixé à un gros fil au plafond, et une chaise était disposée.. L’élève devait alors toucher le souaffle sans le faire tomber, sachant que même s’il était grand, il ne pourrait l’atteindre en levant les pieds.
De plus, il fallait utiliser un des sorts appris cette année en cours. Et lorsqu’elle jeta un œil au professeur Flitwick, Rowen remarqua que celui-ci souriait gentiment.
Prenant confiance en elle, la demoiselle resta quelques instants à réfléchir, sur la manière à procéder pour se saisir de la balle. Attendez, il fallait utiliser un des sorts appris. Et ils n’avaient eut le temps de voir que le sortilège de chatouillis et.. L’engorgement !! Mais bien sûr !! C’était ça qu’il fallait faire.
Mais après, elle ne savait pas où elle devait l’utiliser. Elle voulait en envoyer un sur la balle, pour que celle-ci s’alourdisse et descende, mais elle n’était pas sûre de son coup. Elle regarda alors la chaise, et compris directement.
Alors, ne prêtant attention à un des membres qui avait toussé légèrement, pour lui annoncer qu’elle devait commencer, la fillette grimpa sur la chaise, et s’accroupit légèrement, tout aussitôt.
Pensant qu’elle était lourde, elle se savait si la chaise allait supporter son poids, mais apparemment, elle était en bon état. Alors, sortant sa baguette magique, la jeune fille prononça haut et distinctement :


« Amplificatum !! »

Et à la fin de la prononciation du sortilège, la demoiselle toucha légèrement la chaise avec le bout de sa baguette, et se cramponna à celle-ci, tandis qu’elle grossissait rapidement et généreusement à vue d’œil.
Et comme elle maîtriser parfaitement ce sort, la chaise pris exactement la taille qu’elle avait voulut, et en se levant, elle réussit à toucher la balle.
Pour la récupérer, elle eut l’idée de prononcer le sort inverse à celui qu’elle avait utilisé pour faire grossir la chaise :


« Réducto.. »

Le souaffle perdit du volume, puis glissa à travers les « mailles » . Rowen le rattrapa au vol, puis le glissa sous son bras.Souriant au jury, la demoiselle se ré accroupit, puis prononça :

« Finite Incantatem !! »

La chaise repris alors sa taille normale, et Rowen pu en descendre aisément. Jetant un regard à ses examinateurs, elle pu voir qu’ils étaient en train de noter quelque chose. Elle se mis alors à sourire, puis, attendit qu’on lui fasse signe de sortir, pour prendre la porte. En même temps, elle leur remit la balle sur leur bureau, en se demandant si elle devait lui rendre sa forme normale à lui aussi. Bah, elle pointa sa baguette dessus, puis dit d’une voix claire :

« Finite Incantatem »

La balle se mis alors à redevenir normale, et la demoiselle avait le cœur plus léger..
OUF !! Elle avait finit et réussit. Voilà un exploit qui resterait dans sa mémoire !! Elle était fière d’elle, vraiment.. Et espérait sincèrement que la note suivrait…


{ 1737 Mots }


Dernière édition par le Sam 12 Mai - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Halloween Strue
Infirmerie

Parchemins : 884
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] EmptyVen 11 Mai - 16:08

Depuis passé un mois, elle devait supporter les humeurs carnassiers de ses condisciples, surtout des filles des années supérieures, c'était impossible à vivre dans les dortoirs pendant ce mois surtout pour Halloween, les plus jeunes devaient marcher sur les pointes des pieds pour faire de moins de bruit possible, parler en murmurent et surtout se faire minuscule quand il avait un troupeau de filles des années supérieures qui répétaient leur examens dans la salle commune, en raison que pour rien elles pouvaient vous demander sans grande politesse d'aller voir ailleurs, c'était même venu impossible de faire un pas dans les dortoirs sans se faire hurler dessus par une fille excentrique, qui par le stresse des examens était venu folle.

Halloween avait dû à quatre fois pendant ce mois, éviter un objet volant non identifier, quand elle rentrait dans son propre dortoir, en raison que ses camarades de chambrer avait attrapé le même virus que les filles plus âgées, c'était venu quasiment invivable.

Impossible de répéter dans un endroit pareil, elle avait dû retrouvé refuge dans le seul endroit calme à Poudelard, la bibliothèque !!!Elle avait passée des journées entières à l'intérieure de celle-ci, pour répéter ses examens et avoir des excellentes notes.

Le jour même des examens, Halloween c'était réveillé à 4hoo du matin, tellement sans angoissée de faire une mauvaise note. Ça lui venait quasiment, presque une maladie, Elle avait tourné en rond jusqu'à l'heure du petit -déjeuner et elle n'avait pas pu descendre quelque chose tellement son ventre était noué, le seul fait de voir son horaire des examens, lui donnait l'envie de vomir. Quand l'heure arriva pour elle de se déplacer à son examen, elle se leva, les jambes tremblantes, elle était encore plus blanche que d'habitude, arrivée devant la porte elle constata qu'elle était légèrement en retard et il avait un monde devant cette porte, prit de vertige, elle se mit à pousser tout le monde et s'excusant avec froideur.

« excusez moi, bougez ?!?! »disait elle d'une voix froide.

Elle arriva enfin dans la salle, la pièce avait une luminosité claire et était vide complètement vide, elle constata à sa droite qu'il avait la table des jury seulement, puis en observant froidement la salle de ses yeux chocolat, elle découvrit au milieu de celle -ci une chaise puis à quelques mètres de celle-ci un filet suspendu ou à l'intérieur se trouvait un souaf. Halloween d ne peut cacher sa grimace. Mais elle n'eut pas le temps de réfléchir comment faire pour récupérer se souaf quand elle fut interpellée par un membre du jury.

« Miss Strue aurez vous l'amabilité de venir vers nous « dit la voix d'un ton assez sec.

Halloween tourna la tête et regarda la personne qui lui l'avait appelé c'était le professeur de métamorphose, une dame vieille et sévère.

« J'arrive « réussit elle à prononcer en raison que beau neuf se forme dans sa gorge à ce moment même.

« C'est très simple Miss Strue, vous devez trouvez le moyen d'aller récupérer le souafle sans le faire tomber bien sur en utilisant uniquement les éléments mis à disposition dans la pièce, est-ce que je suis bien claire Miss Strue ?! »demanda t'elle d'une voix ferme.

Halloween fit oui de la tête, elle sortit sa baguette de sa poche et se mit à avancer vers la chaise, entre temps, elle réfléchissait comment pouvait t'elle faire.

*je peux faire comment ?!? mmh creuse toi la tête Hall, oui par merlin trouvé !!!*

Elle s'avança vers la chaise, grimpa dessus celle-ci et lança le sort d'engorgement.

« « Amplificatum »dit elle d'une voix blanche

la chaise prit du volume, quand elle assez prêt du filet , elle lança le sort de Reducto sur le souafle.

« reducto « dit elle en pointant sa baguette sur le souafle

Le souafle vient tout petit est passa en travers du filet, elle le prit dans les mains, elle lui rendit sa taille normal juste après. Puis fit la même chose avec la chaise.

Halloween remit sa baguette dans sa poche et s'approcha des juges, elle leur donna le souafle et sans dire un mot quitta la salle de classe.


EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] 777942signatureHalloweenStrue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty
MessageSujet: Re: EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]   EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» EXAMEN ORAL DE SORTILEGES [Année 1 - 2 - 3 et +]
» Examen SCM - 3éme année
» [INFO] Résultats des examens de la 6ème année
» Bonne Année
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 3 :: Cours année 3-
Sauter vers: