AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Coupe du monde de Quidditch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Coupe du monde de Quidditch   Mar 12 Juin - 15:13

Aujourd'hui avait lieu la finale de la Coupe du monde de Quidditch. Les deux équipes qui allaient s'affronter étaient la Bulgarie et l'Irlande. Chacune avait sa chance de remporter le match décisif, mais la petite O'Gara comptait bien sûr les joueurs de son pays pour ramener le prix sur leur terre.

L'atout des bulgares était sans hésitation le jeune Viktor Krum, joueur surdoué au poste d'attrapeur. Vu son jeune âge, nul doute qu'il l'emporterait sur le parrain de notre jeune amie, Aidan Lynch. L'Irlande était connue pour ses trois excellents poursuiveurs : Troy - Mullet - Morane. Certain qu'avec ce trio, l'équipe allait vite prendre la tête et mener les bulgares par le bout du nez.

** Veille du match **

Sur une vaste plaine reculée de toute activité moldue, des tentes de camping s'élevaient par milliers. C'était incroyable de voir autant de sorciers de divers pays se rassembler pour une même passion. On pouvait sentir l'excitation de chaque sorcier rencontré.

Sur le centre se trouvait la tente des O'Gara, où seulement Betty, la mère, et Léa avaient fait le déplacement pour l'occasion. Alors que la jeune fille tenait dans ses mains le programme couvert de velours agrémenté d'un pompon, un homme entra un balai en main.

« Léa ! » dit-il en observant la jeune fille de quatorze ans. Levant la tête, elle reconnut l'attrapeur de l'équipe nationale d'Irlande et se hâta d'aller lui sauter dans les bras. En effet, comme beaucoup le savent déjà, Aidan Lynch est le meilleur ami de sa mère, mais également le parrain de sa fille.

Le joueur avait été invité à prendre le repas du soir. L'entraîneur leur avait donné à tous quartier libre avant le grand jour. Ce fut l'occasion pour la jeune fille de parler de son rôle de capitaine de Serdaigle et aussi de son poste de batteuse.

** Jour J **

Aux alentours de huit heures du matin, la jeune fille se leva, fit sa toilette, s'habilla et se rendit dans le camps afin de voir comment l'ambiance avait évolué suite à hier. Certains sorciers avaient la gueule de bois, ayant trop consommé de boissons alcoolisées dans l'euphorie des évènements.

Au détour d'une allée, elle aperçut une personne qu'elle connaissait. Cela faisait très longtemps qu'elle s'était vue, un an à peu près. Par politesse, elle s'approcha et se fit remarquer en la touchant à l'épaule. Se retournant sur elle, Léa dit : « Bonjour Mad... Angela ! » avec un sourire très doux. Angela était la maman de Clément Myu, un très bon ami de Gryffondor que Léa n'avait plus vue depuis le bal de Noël de troisième année.

[HJ: Priorité à Clément Myu pour répondre, après vous faites comme vous voulez, même système que pour le bal de Noël ou vous ouvrez votre propre sujet]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Mar 12 Juin - 15:55

Clément avait passé la majorioté de ses vacances entre sa propriété et le manoir des symphonies, sa mère avait reçu de la part du ministère de la magie des places pour la coupe du monde de quidditch. Leur tente était installée parmis des centaines de tente. Elle offrait à l'interieur deux grande chambres et une belle cuisine, sa mère l'avait bien choisie. Clément était allongé sur son lit en train de se préparer au match du soir tout en pensant à plein de choses. Il se redressa quelques minutes plus tard afin de s'étirer, il avait la flemme de bouger, mais il faillait bien, il s'habilla lentement avec un tee-shirt rouge et noir et un jean noir, et se rendit au coin cuisine où il s'assit sur une chaise à moitié endormi encore, il pris deux croissants et les mangea lentement. Quelques minutes passèrent, quand il entendit sa soeur se reveiller, son frère avait preféré aller dans une autre tente, il se tourna vers Linda :

- 'jour

il lui adressa un leger sourire, elle s'assit en face de lui et se servit d'un croissant :

- bonjouuur

dit elle fort enthousiaste, Clément ayant finit de manger se leva, et contourna la table afin de faire un bisou sur la joue de sa soeur. Il mis ses chaussures et sortit de sa tente, la lumière matinale lui aveugla un instant les yeux, il avanca un peu au hasard, puis au loin il vit sa mère, il s'approcha et vit qu'elle n'était pas seule :

- maman!!


dit il en allant vers elle


- hey Léa, ça va?

dit il avec un large sourire enthousiaste, ça faisait trop longtemps qu'il ne l'avait vu, près de 6 mois à vrai dire. Angéla regarda les deux jeunes gens


- ce fut une joie de te revoir Léa ^^ , mais je dois retourner à la tente, veux tu te joindre à nous pour le repas du midi?

demanda la mère de Clément à Léa, quand à Clément il avait un large sourire sur le visage

- qu'est ce que tu deviens?

demanda t'il à la jeune fille
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Dim 17 Juin - 18:31

Alors qu’un sourire se dessina sur le visage de la dame, elle allait lui répondre quand une voix masculine se fit entendre. Se penchant un peu pour voir lequel de ses enfants l’avait appelé, la jeune fille fut surprise par la métamorphose de Clément. Sur le coup, elle se rendit compte combien elle avait négligé son amitié avec lui pour les beaux yeux d’Olivier et pour le Quidditch. Bien qu’ils partageaient tous les deux la même passion, Clément semblaient moins investi dans son poste de poursuiveur, et l’irlandaise fut très vite séduite par le gardien de l’équipe de Gryffondor. D’un mouvement de la tête pour placer ses cheveux derrière son épaule, elle balaya les souvenirs partagés avec Dubois et se concentra sur le moment présent.

D’un hochement de tête, d’un sourire, la jeune sorcière exprima qu’elle se portait bien. Mais, ne sachant pourquoi, elle se sentait un peu intimidée par ses retrouvailles. De un, la présence de sa mère, bien qu’elles se soient toujours bien entendues, la gênait un petit peu. Ca ne dura pas longtemps, car elle rejoignit la tente pour les laisser à deux, prenant le temps d’inviter Léa pour le déjeuner. « C’est très gentil de votre part, mais maman a déjà tout prévu. » refusa-t-elle poliment, la saluant d’un petit geste de la main. De deux, la prestance que dégageait son ami l’intimidait. Ce n’était plus le gamin qui aimait rire, déconner à tout moment, enfin c’était l’impression qu’elle avait. Ici, elle avait un parfait adolescent avec une voix plus mature, et un corps plus développé, tout comme elle en fait.

L’observant, elle se demandait bien ce qui avait provoqué se changement. Certes, pas le fait de s’être séparé d’Aléhandra. D’ailleurs, cette décision avait bien surpris Léa quand la nouvelle lui parvint. Ils étaient si amoureux qu’elle ne pensait pas à une rupture si soudaine et de plus, en plein bal de Noël. Non, Clément n’était vraiment plus le même garçon. La question qu’il lui posa la choqua un peu. Cela faisait SI longtemps qu’ils ne s’étaient plus vus ? « Et bien, ça va ! » répondit-elle en se balançant un petit peu sur ses pieds. « C’est bientôt la rentrée, je profite de la Coupe du Monde avant de replonger dans le stress des matchs et des cours ! » rit-elle sur la fin car en ce moment, elle était un peu stressée devant le Clément nouveau. « Et toi ? On ne t’a plus vu après le bal de Noël… » demanda-t-elle un rien inquiète de savoir ce qu’était arrivé à son ami. « Personne n’a su me donner de réponses à ton sujet, et les hiboux que je t’envoyais me revenaient toujours avec la lettre… » expliqua-t-elle en le regardant droit dans les yeux, cherchant une réponse « Où étais-tu ? »

L’irlandaise le fixait. Son sourire du début s’était effacé pour laisser place à un visage concentré, presque sur le point de l’engueuler pour l’avoir laissée sans nouvelles. Alors qu’elle pensait être sa meilleure amie, qu’ils se disaient tout sans rien cacher à l’autre, elle se sentit un peu trahie et abandonnée par lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Mer 20 Juin - 16:48

Oh ça m’énerve ! Pourquoi faut-il toujours qu’il y ait autant de sales gosses ? Même ici, pourtant le prix des places auraient dû les ralentir un peu, étant donné qu’ils sont tous plus miséreux les uns que les autres, mais non, évidemment, cette sale marmaille est là ; je sais, ils se sont tous ligués contre moi ! Je ne voies que ça, évidemment j’aurais dû y penser plus tôt. Tous des voleurs, des piques assiettes, tous plus minables les uns que les autres. Heureusement, mes parents ont eu la bonne idée de réserver dans un quartier chic, il manquerait plus que ça, avoir des voisins minables en prime. Mes amis et moi-même avons planté nos tentes dans un coin à la fois centré, mais aussi éloigné de la populace. On ne mélange pas les torchons et les serviettes dîtes-vous ? Nous on préfère dire qu’on ne mélange pas l’or et le plaqué.

En tout cas les faits sont là, mes amis et moi, étions dans une tante, je ne sais même plus à qui elle est d’ailleurs, de toute façon toutes les tentes sont à nous, on va où on veut quand on veut. C’est ça notre pacte. Donc nous étions installé dans le salon, autour d’une table. La même ambiance hypocrite que d’habitude, un petit sourire à droite, un autre à gauche mais au fond, ils me m’agacent tous, je les exaspère tous, mais on fait comme on peut, c’est toujours mieux que de rester avec de la vermine…

Donc nous étions tous là, assis, rien à faire comme d’hab. Que c’est monotone la vie, non mais c’est vrai quoi. Enfin l’un d’entre nous a une bonne idée, pas trop tôt !

« Je parie 3000 sur l’Irlande. »

Un sourire moqueur, et ma voisine qui renchérit :

« T’es malade toi, moi je parie 5000 mais pour la Bulgarie ! »

Et voilà que les enchères sont lancées ! La petite dame là bas sur le tabouret, le gringalet ici ? Oui, on augmente, on augmente ! Donc voilà passé deux bonnes heures, nous en étions à 10 000 pour les paris. Personnellement je croyais à L’Irlande, bien sûr en Bulgarie ils avaient ce mec pas trop mal fait… Comment s’appelle-t-il déjà ? Krum comment ? Hector ? Non… Victor voilà c’est ça, Victor Krum. Mais à part lui, son équipe c’est de la dobe.

Lassée par toutes ces histoires à la c**, j’ai fini par prendre un petit sac, puis je suis sorti de la tente, mais bien sûr, comme on ne peut pas me laisser tranquille, une pimbêche a trouvé le moyen de me demander pourquoi je sortais, agacée ma réponse a fusé :

« Je t’en pose des question pauvre c**** ? »

Et me voilà dehors, oh gloire, au miracle ! Un peu d’air frai ne fait pas de mal, c’est sûr. Puis je me suis mise à marcher, sans but précis, si ce n’est éviter les mauvais coins.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Mer 20 Juin - 17:41

~ L’excitation d’avant match ~


L’heure de la finale de Coupe du Monde de Quidditch était enfin arrivée et Cedric comme tout bon fan de Quidditch qui se respecte ne pouvait pas laisser passer une occasion pareille… Il avait déjà pu suivre quelques matchs (dont tous ceux de l’Irlande, en direct ou en rediffusé au travers de multiplettes enregistreuses ^^) et était plus qu’enthousiaste à l’idée de se rendre au stade pour voir en live cette finale qui promettait d’être passionnante !

Par chance, le jeune Diggory de plus avait pu dégotter des places de qualité. Pas dans la tribune officielle qui était bien petite et qui serait déjà occupée par les Weasley & Co et tout le gratin du Ministère de la Magie d’Angleterre et d’autres pays. Mais Cedric bénéficiait des places juste en dessous de cette tribune ce qui offrait une visibilité à peu près équivalente même si les gradins offraient moins de confort que la tribune (mais plus d’ambiance ^^).

Bref, Cedric était aux anges et particulièrement impatient de voir enfin le match débuter. Il s’était donc rendu sur place très tôt en compagnie de son père, personne bénie qui avait pu lui trouver de si bonnes places pour pas trop cher, et de la famille Weasley (plus Harry et Hermione, pratiquement de la famille aussi ^^). Après un voyage pas forcément des plus confortables, Cedric se retrouva sur place et suivit son père jusqu’à leur tente après avoir pris congé des amis de son père et de leurs enfants (qu’il ne connaissait pas plus que ça…)


~ Installation sur le camping ~


A l’arrivée de Cedric sur son emplacement, il put constater que sa tente était déjà montée. Il ne put s’empêcher de pousser un soupir de soulagement en voyant que la tente avait une tête normale. Oui car à force de fréquenter Arthur Weasley, Amos Diggory le père de Cédric commençait à envisager les fabrications moldues de manière un peu différente. Ainsi ça n’aurait pas étonné Cedric si Amos avait imité son ami et avait décidé de monter la tente lui-même.

Par chance, la tente était déjà dressée donc le Poufsouffle n’avait déjà plus rien à craindre pour son logement… Il reconnu toutefois la touche personnelle de son père quand il vit deux grosses pomme de terre plantées sur chacun des mats de la tente canadienne.


*Truc moldu contre l’orage ça, si je ne me trompe pas ^^*

Son père était avec lui quand Cedric installa ses affaires dans sa tente (sa mère est restée à la maison ^^) mais il ne resta pas longtemps puisqu’il avait visiblement pas mal de boulot avant le coup d’envoi du match. Ca ne gênait pas le futur 7ème année de rester seul avant le match. Il savait comment s’occuper et puis après tout il était majeur ! Il n’avait pas besoin de surveillance constante !

~ Petite balade avant le match ~


Cedric resta quelques instants dans sa tente, le temps de poser ses affaires dans sa chambre mais il sortit rapidement dehors pour s’imprégner de l’ambiance avant que la fête ne commence…

Dehors, tout était splendide, surtout les quartiers des supporters… Cedric n’était pas loin de celui des supporters de Bulgarie et il décida d’aller y jeter un œil.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Mer 20 Juin - 19:33

Il y avait vraiment beaucoup de personnes, nous ne dirions pas encore que la foule était en folie, mais il y avait quand même de la foule. De nombreux enfants sans surveillance –mais que font les parents ?- courraient dans tous les sens, ils semblaient dans un état d’excitation assez... pitoyable, oui le mot convenait fort bien à la situation. Les gamins étaient misérables et vraiment ridicules. Bon d’accord, une coupe du monde ça n’arrive pas tous les jours mais de là à se mettre dans de tels états il faut se calmer un peu quand même ! La jeune sorcière prénommée Helena, essayait tant bien que mal de se frayer un chemin. Crier n’aurait servit à rien, la moitié des personnes présentes ici ne devaient pas parler allemand de toute façon.

La sorcière jeta quelques regards noirs pour enfin arriver vers une partie emplie de ‘fanatiques bulgares’. Quels autres termes employer ? Quand on voyait l’état des lieux, aucun ne pouvait refléter la folie de ces gens. Si ce n’est fanatique, et encore, le mot est bien faible… Hell décida de jeter un coup d’œil tout de même à leurs tentes, la question principale : y avait il de riches, et optionnellement, beaux bulgares susceptibles d’attirer l’attention de cette démone ? Un rapide coup^d’œil lui indiqua qu’elle n’était pas au bon endroit. Non ici ça puait la pauvreté, elle avait intérêt à passer son chemin rapidement.

La jeune sorcière commençait à s’éloigner du quartier pauvre Bulgare, quand elle entendit un bruit étrange derrière elle, la demoiselle se retourna lasse, puis poussa un cri aigu, une espèce d’engin étrange lui fonçait droit dessus ! L’objet la frôla, faisant voler ses boucles blondes puis poursuivit son chemin, prenant de l’altitude, il s’agissait en fait d’un jouet pour gamin, les joueurs de quidditch à guider avec sa baguette, la sorcière fulminait, et hurla à l’intention de l’enfant en allemand :


„Du könntest dir Dummkopf entschuldigen!“

Le gamin ne sembla pas comprendre: il devait être bulgare, mais ça avait eu le mérite de détendre la jeune femme. Soupirant de soulagement mais aussi d’énervement, la demoiselle reprit son chemin et se trouva face à un jeune homme qui semblait visiter ou chercher quelque chose. Il était de son âge très certainement, peut-être un peu plus âgé ? En tout cas elle remarqua immédiatement qu’il était beau. Oui, mais était-il riche ? Um… tenue vestimentaire ? Correcte. Il n’avait pas l’air d’être un mendiant c’était déjà ça. Bon après était-il à la hauteur de Hell ? Peut-être pas… mais elle pouvait quand même s’amuser. Voulant tester si oui ou non il comprenait l’allemand, donc ce qu’elle avait di à ce sale gosse, elle reprit dans sa langue maternelle à son intention :

« Verzweifelt sind Sie bulgarisch? »

Le regard azur de la miss toisa un instant le bel homme qui se tenait là. Il avait un regard charmeur, de jolis yeux, et un visage sans imperfection – évidemment – assez grand, il semblait sportif. Joueur de quidditch ? En tout cas il n’était pas gras. Et il n’avait pas l’air de faire parti de ces petits pleurnichards qu’elle pouvait parfois côtoyer. Elle lui adressa alors un petit sourire charmeur, attendant sa réponse. Au pire, en fonction de la langue qu’il aurait choisi, elle saurait à quoi s’en tenir pour lui parler…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Jeu 21 Juin - 11:21

Le principal problème des supporters Bulgares, c’était qu’ils parlaient le bulgare ! Langue relativement incompréhensible pour toutes les personnes non initiées (donc Cedric). Du coup, les échanges avec les autres personnes présentes ici étaient plutôt limités… Comme Cedric n’était pas vraiment le garçon le plus bavard du monde ça lui convenait, mais comme ici les supporters aimaient bien harponner les gens qui passaient et même si Cedric n’avait pas forcément envie d’engager la conversation, il aurait quand même bien aimé pouvoir comprendre ce qu’on lui disait…

Une première personne avait commencé à l’interpeller avec plein de babioles à vendre et Cedric avait refusé poliment avec un sourire… Puis ce fut le tour de deux garçons de son âge, un peu plus agressif, mais le seul mot que le Poufsouffle fut capable de saisir fut « Krum »… Il se détourna des deux ados comme il le put et continua d’avancer.


*Pas évident… J’espère que mon père s’en sort bien…*

En avançant entre les tentes, les gens continuaient de parler à Cedric mais il n’y prêtait que peu d’attention : il leur souriait poliment et continuait son chemin.

En marchant il vit de loin une demoiselle, de son âge également, qui n’avait pas vraiment la tête d’une supporter. C’était assez curieux de la voir aussi bien habillée pour marcher au milieu de gens barbouillés aux couleurs de la Bulgarie et beuglant des chansons de supporter…


*Elle travaille ? Non… Elle est trop jeune pour être au ministère… Trop fashion aussi sûrement…*

La miss réprimanda un gamin en répondant dans une langue qui ressemblait fort à de l’allemand… mais il n’eut pas le loisir de se poser beaucoup de questions au sujet de la miss puisqu’elle continua sa route et avança droit vers lui une fois que leurs regards se furent croisés. Cedric ne chercha pas à l’éviter et de toute façon il ne l’aurait pas pu puisqu’elle semblait résolue à engager la conversation… en allemand/bulgare…

Cedric n’étant pas un expert en langue, il n’aurait pas vraiment pu jurer que ce qu’il avait entendu était de l’allemand ou même du bulgare, la phrase prononcée était trop courte… Il comprit juste le mot « bulgarisch » et d’après ce mot, il ne pouvait pas vraiment aider la miss… Il secoua la tête et sourit gentiment à la jeune blonde avant de répondre…


« Ah non pas bulgarisch… Désolé… Je… Tu parles anglais peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Jeu 21 Juin - 12:17

Jan était en Angleterre depuis une bonne semaine déjà et il se débrouillait plutôt bien en anglais. Il avait été pris en charge par une famille d'accueil qui s'était gentiment proposé pour l'accueillir afin qu'il puisse développer son anglais et ainsi, regarder la coupe du monde de Quidditch. La famille qui s’était proposé pour se charger de lui était une famille irlandaise, les O’Gara. En tout ils étaient quatre. Le père, Mr O’Gara, qui était resté à Dublin avec leur petit garçon d’un an, la mère, Mrs O’Gara, qui était d’une grande bonté, et Léa, une jeune fille qui avait quatorze ans mais avec qui Jan s’entendait à merveille. Tout deux ne partageaient par forcément les mêmes passe-temps ou les mêmes avis mais tout deux se respectaient mutuellement et il y avait cette entente cordiale qui naissait généralement entre un grand frère et sa petite sœur. Jan avait appris à apprécier chaque être de la famille O’Gara à sa juste valeur, comme il l’avait toujours fait selon les principes de son défunt grand-père.

Aujourd’hui était une un jour particulier. Les O’Gara allaient enfin se rendre sur le campement de la coupe du monde pour assister à la finale qui opposerait l’Irlande à la Bulgarie, pays natale de sa mère et où lui étudiait. Cependant, il n’avait aucune préférence pour la celle-ci et préférait même que ce soit l’Irlande qui gagne. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle avait éliminé le Danemark en demi-finale.

Cependant, chaque équipe avait son propre atout. Celui des Bulgares étant notamment l’attrapeur surdoué et fidèle ami de Jan, Viktor Krum. Jan et Viktor s’étaient connus dès leur première année à Durmstrang et Viktor avait été alors l’un des seuls à ne pas martyriser continuellement Jan. Ils s’entendaient donc très bien et c’était tant mieux pour eux ! Quant aux Irlandais, eux avaient leur trio de poursuiveurs. Jamais de toute sa vie Jan n’en avait eu avec une entente aussi cordiale et un jeu aussi beau. Ainsi donc, les deux équipes avaient leur chance de remporté la coupe, même si Jan avait un penchant pour l’Irlande qui semblait plus forte sur le papier.

~~ Veille du match ~~

Quelques parts dans un camping moldu qui ne l’était pas, des tentes de campings bourgeonnaient un peu partout, par centaines, voir par milliers. Jan trouvait surprenant le nombre de sorcier qu’il y avait dans le monde. La tension montait, l’excitation était palpable, on sentait bien que c’était un évènement d’une grande importance pour le monde des sorciers.

Dans une tente au centre du terrain, les O’Gara, accompagné de Jan, avaient décidé de loger. Aidé de Léa, le jeune danois avait monté entièrement la tente.

Quelques instants plus tard, chacun s’affairait à son activité de la soirée. Léa, tenait dans ses mains le programme couvert de velours agrémenté d'un pompon et le décortiquait afin de connaître le programme par cœur. Mrs O’Gara, quant à elle, préparé le dîner en vue d’une éventuelle venue d’un invité que Jan ne connaissait absolument pas. Et quand à ce dernier, il était assis dans un coin de la tante et lisait, tout en levant de temps en temps la tête pour citer quelques passages de son livre à Léa, qui agrémentait de petits commentaires cette lecture. Cependant, à peine avait il levé la tête pour la troisième fois qu’un homme de grande carrure entra dans la pièce, un balai à la main, l’air content. Il appela Léa qui se jeta dans ses bras et les présentations furent vite faites. Jan, Aidan Lynch, attrapeur de l’équipe d’Irlande, Aidan, Jan Jensen, étudiant en magie à Durmstrang. Ceci fait, la soirée se passa agréablement croulant sous les paroles de Léa qui parlait de son rôle de capitaine de Quidditch à Serdaigle, une des maisons de Poudlard encore inconnu pour Jan…

~~ Jour J ~~

Six heures trente… Jan se réveilla, et entreprit de sortir dans la fraîcheur matinale sans se changer, ni faire sa toilette. Une fois dehors, le danois scruta les alentours : personne en vue, un vrai désert. S’équipant alors d’un seau, il fit alors un tour parmi les tantes avoisinantes et trouva enfin ce qu’il cherchait : un point d’eau. Là il s’abreuva en eau et remplit tout son seau avant de revenir à sa tante où Léa ne s’était pas encore réveillé mais où Mrs O’Gara s’affairait à préparé le petit déjeuner. Cette dernière le remercia et Jan entra enfin dans la tente, où il s’habilla. Lorsqu’il avait enlevé son haut, il aurait juré que Léa avait les yeux ouverts mais se fit vite à l’idée que c’était son imagination. Ce que Jan ne voulait pas, c’était que la petite ait vu son tatouage qui l’obligerait sûrement à révéler son origine sociale. Finissant alors de s’habiller, il fit sa toilette et sortit une nouvelle fois, cette fois pour faire un tour du côté bulgare !

Quelques instants plus tard, il arriva sur ce côté du camping et se sentit comme chez lui. Saluant quelques uns de ses camarades d’école, il avançait parmi la foule naissante. Tout le monde avait un drapeau à l’image de Krum et un à l’image de la Bulgarie. Le jeune homme était comme devenu l’idole de son pays, sans même le vouloir, sans même le demander. Tout en avançant, Jan reconnut aussi des étrangers. Notamment des petites françaises et quelques anglais bien curieux. Arrivant alors vers la fin du camp bulgare, il remarqua une jeune fille, plutôt belle, et un jeune homme assez charismatique. Un couple étrangement bizarre et qui avait surtout l’air de ne pas se comprendre. Jan, aurait bien voulu les aider. Ayant quelques notions d’anglais et d’allemand, parlant le bulgare et le danois, il aurait pu servir de traducteur mais là, il devait s’empresser de retourné près de Léa. Souriant d’un air charmeur en passant devant la jeune fille qui le remarqua, Jan revint vers sa tente…

Arrivé a destination, le jeune danois remarqua que Léa n’était plus là. Apparemment, elle aussi devait être sorti pour faire un tour dans les alentours. S’approchant alors de Mrs O’Gara, il dit d’un anglais clair et appliqué : « Excusez moi de vous déranger Mrs O’Gara mais ne sauriez vous pas où est passé Léa ? » Celle-ci se retourna vivement et le regardant en souriant avant de répondre En désignant une direction : « Tu apprends vite mon enfant ! Je crois qu’elle est partie de ce côté » Jan remercia alors son hôte et se dirigea vers le chemin qui se trouvait un peu plus loin. D’ailleurs, le jeune danois n’eut pas à chercher longtemps et lorsqu’il aperçut Léa, se dirigea vers elle. Elle était en compagnie d’un jeune garçon roux mais Jan s’imposa quand même et dit : « Bonjour Léa, je t’ai cherché partout ! » Puis se retournant vers l’autre, il continua : « Bonjour… » Il ne connaissait pas le jeune homme mais se devait de le saluer quand même, ne serait ce que par simple politesse.


Dernière édition par le Ven 13 Juil - 12:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Jeu 21 Juin - 14:25

La demoiselle fixait avec attention le jeune homme attendant de sa part une réponse quelconque : oui, non, pardon ? Rien compris, ou encore elle ne savait trop quoi. Et la réponse finit par arriver elle avait, semblait-il pris légèrement de court le jeune garçon. Il fallait avouer qu’elle était assez directe, pas dans ses paroles, mais dans son énonciation, elle restait bien entendu hypocrite mais balançait les choses comme une personne franche l’aurait fait, avec autant d’aplomb et de tenue.

La réponse qui lui parvint fut quelque peu hésitante, le jeune homme s’exprimait en anglais… Soit, elle allait parler anglais, une minute, le temps de se régler sur le mode british. Reprenant un sourire plus serein - car il n’avait pas compris un mot de ce qu’elle avait di un peu plus tôt donc son honneur était sauf – elle lui répondit :


« Ja… Oh désolée, um… oui je parle anglais. »

La jeune fille remarqua alors qu’il sortait en effet du cadre, il n’était pas dégoûtant comme les trois quarts des êtres présents ici, il semblait soigné, et n’avait pas un visage recouvert d’une substance répugnante et surtout laide. Un petit sourire parut sur le visage de la demoiselle, qui décida de poursuivre la conversation :

« Vous … Tu viens d’où ? »

Oui, elle l’avait vouvoyer au début, mais s’était aussi souvenu qu’il l’avait tutoyer, et elle n’allait pas s’abaisser à le vouvoyer, si lui la tutoyer, elle lui était peut-être même supérieure alors tout de même ! La sorcière remarqua le gamin qu’elle avait réprimandé, plus loin. Il semblait avoir compris que la prise de distance était le seul remède contre la miss. Une sensation de douce fierté vint alors envahir la demoiselle, elle se sentait puissante, dominante, oui, supérieure à ce tas de déchets, parfait, elle était de toute façon la perfection même, alors ce gamin avait le visage parfait : reflétant à la fois l’admiration et la crainte, crainte portée au maître tout puissant, et admiration face à la perfection…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   Jeu 21 Juin - 16:28

*la jeune femme arriva sur un ballet. Elle revenait tout juste d’un petit voyage en Russie voir ce qu’il lui restait de famille. Mâchant une grosse gomme, elle descendit doucement de son ballet dans la section où touts les Bulgare se trouvaient. Saty venait de quitter Durmstrang alors elle comprenait très bien tout le charabia que les personnes qui l’entouraient disaient. Mais certaines personnes n’avaient pas l’aire à comprendre que les Bulgares ne comprenaient pas tous l’anglais!Saty était venue encourager les Bulgares car l’équipe des Vautours de Vratsa et des Ardeal s’entendait assez bien…enfin quand il était pas sur un terrain de quidditch bien sur. Mais alors Saty vit une jeune Française se faire taquiner par le cousin de son ami. Quelle peste ! Alors la jeune femme alla voir le jeune garçon qui embêtait miss Van Kölberg et le prit par le collet. Saty lui dit quelques petites choses en Bulgare et le petit garnement hocha la tête en signe de compréhension. Baissant doucement les yeux d’autres personnes arrivèrent près de Saty et débarquèrent de leur ballet, le ricanant ils dirent :

-Qu’es que tu as dis à ce petit?


-De la laisser tranquille…depuis tout à l’heure il la suit comme son ombre. Que ton cousin se calme ou je le l’enferme et il ne viendra pas voir le match !

*elle lui fit un petit sourire et mit son ballet sur son épaule, tourna les tallons, elle entra dans sa tente. Mais le ressorti aussi tôt avec une petite lettre Puis elle continua en Bulgare :

-Karkaroff ma écris… il aurai aimer qu’ont soient un an plus jeune…car il paraît qu’il y a un grand tournois cette année à pot-de-lard…

*elle tourna les yeux…et rajouta :

-Quand il y a quelques choses d’intéressant il faut qu’on aillent fini l’école ! À là merde.


*dit-elle avec un petit sourire en coin. Puis elle partie dans la foule, ballet sur l’épaule elle n’avait aucune difficulté à passer dans cette gagne de Bulgare.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupe du monde de Quidditch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupe du monde de Quidditch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coupe du monde de Quidditch
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Coupe du monde de ski alpin
» Qui gagneras la coupe du monde de rugby ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 4-
Sauter vers: