AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyLun 2 Juil - 22:02

Nous étions deux jours après la rentrée des classes. Tout le monde commençait à reprendre ou même simplement à prendre les habitudes de Poudlard, notamment en ce qui concerne le lever et le coucher. Il était assez tôt quand Alex se présenta pour prendre son petit déjeuner à la grande salle. Il n’y avait pas encore beaucoup de monde mais le bruit inhérent à cet endroit très fréquenté était tout de même présent. Il se dirigea tout droit vers sa table et s’installa avec son calme et ses bonnes manières habituelles. Il salua ses compagnons de Poufsouffle et commença à se servir à manger. Il était relativement de bonne humeur même si le planning des matchs de Poufsouffle ne lui convenait que moyennement. A dire vrai il aurait préféré passer dés le premier match pour tester sa nouvelle tactique, mais ça devrait attendre. Il ferait peut être un nouvel entraînement d’ici là, sachant qu’il devait aussi s’occuper du recrutement. La plupart des préfets avaient abandonné leur charge de capitaine mais Alex n’avait trouvé personne de suffisamment apte à le remplacer du coup il continuait ce rôle. De toute façon il se posait depuis déjà deux ans comme un des leaders de sa maison alors ça ne choquait pas grand monde. En revanche il ne comprenait pas pourquoi Léa O’Gara avait choisi de céder à Aelita… en fait il se moquait pas mal des raisons profondes mais la conséquence lui déplaisait car il n’aimait pas être obligé d’avoir des contacts avec son ex-petite amie. Même s’il ne souffrait plus il gardait tout de même une certaine rancœur. Il était plus sensible qu’il n’y laissait paraître surtout quand il s’agissait d’amour… il aimerait pouvoir en parler à Lavande, en fait il aimerait pouvoir lui parler de beaucoup de choses, mais il craignait qu’elle ne le comprenne pas. Elle était charmante et spontanée mais absolument pas emphatique et il ne voulait pas être blessé en dévoilant ses faiblesses. Il faudrait qu’il essaie un jour pourtant, mais plus tard.

Son regard se porta sur les sabliers et il passa ensuite à la table de sa maison, des deux côtés. Il espérait que cette année ils gagneraient. C’était presque une injure personnelle que sa maison perde à chaque fois. Ce n’était pourtant pas faute de se démener comme des beaux diables mais rien n’y faisait, les autres étaient plus nombreux et leurs occupants moins difficiles à bouger. Surtout les Serpentards et les Gryffondors pour qui la coupe était presque le sujet d’une bataille à mort.

Il grignota sa tartine sans conviction. En fait, il commençait à s’ennuyer à ruminer tout seul et il espérait que quelqu’un vienne le tirer de sa torpeur sous n’importe quel prétexte… enfin, pas tout à fait n’importe lequel car il n’avait pas non plus envie qu’on lui renverse du jus de citrouille dessus. Il regarda donc autour de lui d’un air distrait, cherchant à capter un regard connu ou inconnu pour entamer une conversation qui, peut être, amènerait toute une partie de la table à discuter joyeusement de ce début d’année.

Oui, oui, Alex avait beaucoup d’espoir, mais est ce que quelqu’un répondrait à son appel ? Est-ce que Poufsouffle va montrer à quel point la convivialité est son fort ? Ça nous ne le saurons qu’avec la suite des événements !

[553 mots]
Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyLun 2 Juil - 23:51

Alister c’était réveillé aux aurores, habitué à être debout plus tôt avant de voir ses parents foncer travailler sans quoi il ne les voyait presque pas de la journée. C’est comme ça qu’à six heures du matin le jeune Poufsouffle fut tiré du lit. Quinze ans, il allait avoir quinze ans et son corps était encore imberbe, pas un poil n’était apparu sur son torse ou sous ses aisselles. Pas le moindre bouton non plus sur sa peau d’ange, Alister était désespéré, après s’être regardé une bonne centaine de fois sous tous les angles, il alla prendre une douche salvatrice. Il aimait l’eau, c’était son élément préféré, d’ailleurs dés qu’il en avait l’occasion, il aimait aller à la piscine tout près de chez lui. Son père avait même pensé de lui en construire une dans leur jardin mais sa mère refusa sous prétexte qu’il devait se faire des amis et ne pas rester enfermé toute l’été dans leur maison. D’ailleurs pendant l’été sa mère lui dit d’aller prendre un peu le soleil, résultat des courses, il se retrouva rouge comme une écrevisse pourtant il avait mis de l’indice trente sur sa peau si pâle et si fragile. Il avait donc maintenant un teint légèrement hâlé, ce qui lui donnait un petit charme non négligeable.

Alister profita de la douche pour se faire un shampooing, il lava convenablement ses cheveux qui lui arrivait à présent à mis épaule, il ressemblait encore plus à une fille, surtout si on le voyait de dos. Le jeune homme bien sûr ne voyait pas ça du tout selon lui il ressemblait à tous les garçons avec des cheveux juste un peu plus long. Certain week-end quand sa mère restait à la maison avec lui, elle lui apprenait à tutoyer, car il n’arrivait pas à le faire trouvant cela trop intime pour oser le faire. Au bout de quatre semaines d’acharnement, elle y arriva et il perdit presque l’habitude de le faire, il ne le fit plus qu’envers les personnes avec qu’il se sentait mal à l’aise. Bon cessons un peu de repartir dans les flashes back et avançons jusqu’à ce qu’il sorte de la salle de bain un essuie autour de la taille. Un de ses camarades de chambres était réveillé et prit donc sa place sous la douche, Alister avait mit une heure pour se doucher et maintenant il devait s’habiller, il mit l’uniforme de sa maison puis il enfila sa robe de sorcier.

Ensuite il vérifia son sac de cours et voyant que tout était bien là, il décida d’aller à la Salle Commune pour lire un peu en attendant l’heure du petit déjeuner. Il vit alors Alexander Shinku descendre de son dortoir et se diriger vers la sortie de la Salle Commune, Alister décida alors de refermer son livre pour l’instant et de suivre son préfet. Il le vit pénétrer dans la Grande Salle mais il n’avait pas envie de le suivre du moins pas tout de suite, il attendit un moment, puis prenant son courage à deux mains entra dans la salle un léger sourire aux lèvres. Il se dirigea la tête haute vers la table des Poufsouffle seulement, il n’avait pas prit soin de faire correctement ses lacets et se prit les pieds dedans et c’est comme ça qu’il atterrit tête la première dans un récipient de fromage frais juste en face du préfet. Il releva lentement la tête, appréhendant la remarque cinglante qu’allait lui jeter le préfet à la figure quand il vit qu’il l’avait un peu éclaboussé.


[589 mots^^]
Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyMar 3 Juil - 0:04

[HJ: Désolé mais quand j'ai posté j'avais pas vu Alister...]

Elizabeth n'arrivait pas à dormir. Ce que lui avait dit sa soeurs la veille l'avait profondemment tracassée. Elle lui avait dit que jamais Poufsouffle ne gagnerait la coupe des quatres maisons et que j'aimait elle ne gagnerait un match de Quidditch. Il n'en fallait pas moins à Elizabeth pour la faire ruminer toute la nuit surtout qu'elle avait l'intention d'intégrer l'équipe de Quidditch de Poufsouffle. Il fallait aussi dire que sa soeurs était toujours négative et c'était une qualité que Eli détestait. Elle se disait constamment qu'une situation identique pouvait être vue différement si on était optimiste ou pessimiste. Eli était toujours de nature optimiste car c'est ainsi qu'on pouvait avancer dans la vie. Mais ce que sa soeur lui avait dit l'avait marquée et surtout énervée. Elle ne pouvait plus, à présent, dormir et décida donc de s'habiller pour aller déjeuner. Elle s'habilla donc pas trop vite car il était assez tôt, et sortit de sa salle commune pour se diriger vers la grande salle.

Quand elle arriva, la salle était vide de professeurs et elle apperçut un des préfets de sa maison. Un certains Alexander dont elle ne savait pas grand chose. Elle vit que le jeune homme regardait les sabliers de leur maison et savait qu'il était tracassé par la coupe. Elle se dirigeat dans sa direction et s'assit à coté de lui pour déjeuner. Elle pris un bol de lait avec du jus d'orange comme elle faisait tout les matins. Elizabeth voyait le jeune homme penssif et à la fois inquiet. Ou plutôt énervé. Enfin Elizabeth ne savait pas mais elle se doutait que ça avait un lien avec ce que lui avait sa soeur la veille. Poufsouffle était en mauvaise position et Elizabeth comptait bien la contredire. Elle allait tout faire pour que Poufsouffle regagne le prestige qu'elle méritait et elle allait se donner à fond dans tout ses cours pour essayer de gagner le maximum de points. Le jeune préfet était toujours tout seul et continuait de déjeuner. Elizabeth était curieuse de connaitre cet étrange garçon et se décida à se lancer.


- Est-ce que ça vas? Tu as l'air soucieux...

Elizabeth avait parlé au garçon d'un ton clair mais pas trop fort pour ne pas que les voisins qui les entouraient se retourne et les écoute. Elle regarda le préfet de sa maison en attendant qu'il lui réponde. Elle se rapella aussi qu'il était capitaine et attrapeur de l'équipe de Quidditch. Il se pourrait donc qu'ils soient ensemble si Elizabeth était prise dans l'équipe. Elle l'espérait du fond du coeur car elle espérait plus que tout pouvoir porter les couleurs jaune et noir de Poufsouffle. Elle adorait vraiment le Quidditch et pensait pouvoir former un vrai atout à son équipe en temps que poursuiveuse. De plus elle voulait prouver à sa soeur que Poufsouffle n'avait rien perdu de son prestige car c'était une maison qu'Elizabeth affectionnait plus que tout. Elle voulait que ce soit l'année de Poufsouffle et que ça soit en partie grace à elle. Du moins elle voulait contribuer à sa réussite et ce, par tout les moyens...

[517 mots]
Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyMar 3 Juil - 15:34

Alexander leva la tête lorsqu’il s’aperçu que quelqu’un lui adressait enfin la parole. Il adressa un sourire aimable à la première année et la salua gentiment.

- Bonjour mademoiselle Harris.

Puis il réfléchit quelques instants à la question et finit par y répondre avec un léger froncement de sourcil.

- Je pensais à la coupe des quatre maisons, jusqu’à maintenant je n’ai jamais réussi à emmener Poufsouffle à la victoire… ce qui ne m’empêche pas de vouloir continuer à essayer.

Il allait ensuite lui retourner la question quand du fromage blanc gicla sur sa robe de sorcier impeccablement noire quelques instants auparavant. Il se leva sous le choc mais se reprit bien vite, cherchant du regard le ou la maladroite responsable du dit accident. Il vit alors rapidement qu’il s’agissait de Alister Summerby, un élève de cinquième année. S’autorisant un soupir Alex toucha son bracelet pour prévenir Koyubi qu’il avait besoin de lui puis il s’approcha de l’élève plus âgé et l’aida à se débarrasser du gros des tâches.

- Vous devriez faire plus attention monsieur Summerby, le fromage blanc n’est pas très sain pour le petit déjeuner.

Une fois le principal enlevé (malgré les grosses tâches blanches restantes), Alexander invita le garçon à se joindre à lui.

- Joignez vous donc à mademoiselle Harris et moi-même, j’ai demandé à un elfe de maison de venir pour nettoyer ces tâches mais il va sans doute mettre un peu de temps à arriver. Le matin les elfes ont beaucoup de travail avec le nettoyage des salles de classes à terminer et le petit déjeuner à préparer.

Il se rassit et adressa un nouveau sourire à la première année.

- Excusez le fromage blanc, il ne pourra plus être parmi nous ce matin. Mais je vous propose le chocolat chaud et la confiture de fraise qui sont d’aussi bons compagnons.

Disant cela il se servit une tartine. Certes il était tâché mais au moins il ne s’ennuyait plus. C’était déjà pas mal si on considérait que Alex avait tendance à prendre la coupe très à cœur. Il faut dire qu’il était un préfet très sérieux, il n’hésitait pas à rester loin de sa petite amie plusieurs jours pour faire les rondes lorsque mademoiselle Bones était dans l’incapacité de le faire pour une raison x ou y. Il était donc tout à fait normal qu’il veuille que la maison dont il s’occupait toute l’année soit enfin mise en avant.

Il regarda ses compagnons après une bouchée de tartine et celle-ci avalée leur demanda :

- Alors, ces premiers jours de cours ? Comment ça se passe de votre côté ?

Alexander n’était pas d’un naturel très ouvert mais là il fallait bien nourrir la conversation car l’épisode fromage blanc risquait dans le cas contraire de miner les esprits, surtout celui de Alister. Bizarrement celui-ci semblait avoir craint que Alex ne se mette en colère. Mais le métis était bien trop flegmatique pour ça, la seule fois où il s’était mis en colère c’était contre Lavande et les enjeux étaient bien plus importants qu’un simple problème de tâche.

[514 mots]
Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyMar 3 Juil - 20:20

Le jeune préfet de Poufsouffle semblait préoccupé par la coupe des 4 maisons. En effet cela faisait un bon moment que Poufsouffle n'avait pas été victorieuse selon ses soeurs. Elizabeth faillit hurler quand Alexander lui dit qu'il continuerai à essayer de la mener à la victoire. Elizabeth pensait exactement pareil et hormis le fait de restaurer la gloire de Poufsouffle, elle voulait prouver à sa soeurs que Poufsouffle n'avait rien perdu de son prestige. Ce jeune homme en était la preuve vivante. Elle voulait vraiment que l'année de son arrivée soit celle où Poufsouffle reprenne du souffle et puisse enfin parvenir à la victoire. Même si elle n'arrivait que seconde, Eli serait satisfaite car elle aurait au moins fait une belle progression. Elizabeth voulu reconforter le jeune homme qui avait un air grave.

- Je ferai tout ce que je pourrai pour que Poufsouffle ait la place qu'elle mérite. Tu peus me faire confiance!


Elizabeth ne connaissait pas ce jeune homme et lui parlait comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Elle le trouvait sympathique et gentil et de plus il avait l'air un peu triste que malgré tout ses efforts, sa maison ne perse pas. Elizabeth se mit à sa place et compris combien c'était frustrant. Elle était vraiment motivée pour que ce garçon soit fier de sa maison et elle avait dorénavant une raison de plus d'être très active...
Pendant qu'elle pensait à ça, elle vit un garçon au long cheveu blond se casse la figure et mis du fromage blanc sur le préfet de Poufsouffle. Elizabeth ne rigola pas dans un premier temps mais quand elle vit que le jeune homme avait peur de la réaction d'Alexander, elle pouffa de rire. La situation était risible mais le préfet resta très classe et zen et ne s'énerva pas le moins de monde. Il fut très gentil et proposa même à ce M. Summerby de venir s'asseoir avec eux. Le garçon avait lui aussi l'air très gentil et Elizabeth lui dit bonjour à son tour.


- Bonjour M. Summerby! Je suis Elizabeth Harris! 1ère année!

Il ne lui arrivait pas souvent d'apeller les gens par leur nom mais là elle ne connaissait pas son prénom, donc... Elle voulait paraitre polie mais c'était loupée étant donné qu'elle l'avait apellé par son nom de famille alors qu'elle ne le connaissait pas. Enfin, elle espérait qu'il ne le prendrait pas mal et qu'ils arriveraient à se connaitre ainsi qu'avec le préfet de sa maison. Celui d'ailleurs avait apelé un elfe de maison mais Elizabeth n'avait pas compris comment. Il dit à l'autre Poufsouffle que l'elfe aurait un peu de retard à cause du nettoyage des classes et de tout les préparatifs du petit déjeuner. Ensuite le charmant préfet de Poufsouffle lui fit une petite plaisanterie à propos du fromage blanc à laquelle Elizabeth sourit avec plaisir. Elle le remercia pour sa proposition:


- Merci beaucoup! Je comptait d'ailleurs prendre des deux!


Elizabeth se servit donc du chocolat chaud qui avait l'air vraiment délicieux ainsi qu'une tartine de confiture de fraise, qu'elle adorait également. Le préfet de Poufsouffle, Alexander, demanda ensuite aux deux élèves si leur cours se passait bien. Le garçon étant en train de s'asseoir, Elizabeth lui répondit:

- Pour l'instant, ça vas! A part peut être la potion. Je n'aime pas trop le professeur. Vous l'aimez vous?

Elizabeth regarda les deux élèves plus agés qu'elle et attendit de voir si eux aussi n'aimait pas du tout le professeur Rogue. Elle ne l'aimait pas du tout mais savait prendre sur elle pendant les cours et ne rien dire de déplacé. Elle n'allait surtout rien faire pour défavoriser Poufsouffle.

[602 mots]
Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyMar 3 Juil - 21:08

Alister avait pensé se confondre en excuse devant le préfet de sa maison, mais pas un mot ne voulu sortir de sa bouche. Il avait du fromage blanc sur une partie de ses cheveux, mais sur son visage on aurait pu croire qu’il avait fait un masque de beauté, il ne manquait plus que les concombres pour les yeux. Le jeune Poufsouffle prit une serviette et s’essuya le visage du mieux qu’il put, le préfet ne lui en voulu pas du tout et l’invita même à prendre place près de lui et d’une première année.

- Merci, de ne pas m’en vouloir Monsieur Shinku, je suis vraiment navré d’avoir tâché votre robe, dit-il en baissant les yeux.

Le jeune préfet lui dit alors qu’il dit alors qu’il avait prévenu un elfe de maison, pour venir nettoyer les tâches qu’il avait faites. Alister se sentit encore plus mal à l’aise, si il avait pu disparaître, il l’aurait sûrement fait, tellement il avait honte de ce qu’il venait de faire. Le préfet poursuivit en disant que les elfs de maison prenait plus de temps à venir le matin, vu qu’ils avaient beaucoup de travail. La première année le salua en l’appelant monsieur ce qu’il l’étonna puis elle se présenta à lui, Alister lui sourit.


- Vous…, vous savez vous pouvez m’appeler Alister, je n’ai que quatre ans en plus que vous, je ne suis pas un professeur ni quelqu’un d’important, lui dit-il maladroitement. Je…, je veux dire que le monsieur est un peu trop prestigieux pour une personne tel que moi, mademoiselle Harris, lui dit-il en la regardant et en lui souriant timidement.

La jeune fille répondit ensuite aux dires du préfet de Poufsouffle qui venait de lui signaler la disparition du fromage blanc à leur table mais qu’il restait du chocolat chaud et de la confiture. La jeune demoiselle répondit donc qu’elle comptait prendre les deux, tandis qu’Alister n’avait plus fin du tout. Le préfet demanda ensuite à la jeune fille si ses premiers jours de cours c’était bien passé de son côté, ce à quoi elle répondit que pour l’instant ça avait été, à part peut-être le cours de potions car elle n’aimait pas le professeur elle demanda ensuite aux deux garçons si ils l’aimaient.


*L’aimer c’est un bien grand mot…, non personne n’aimait le professeur Rogue, c’était d’ailleurs impossible d’aimer un homme pareil*, pensa-t-il avant de répondre à la jeune fille.

- Je pense que vous n’êtes pas la seule à avoir ressentit un certain mal être au premier contact du professeur Séverus Rogue. C’est pourtant un homme admirable qui fait d’excellentes potions, toute fois, il convoite depuis longtemps le poste de professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Je ne sais pas ce qu’il vaut vraiment dans cette matière vu que je ne l’ai jamais eut comme professeur de Défense, en tout cas Dumbledore ne lui a pas donné sa chance cette année. Pour en revenir à son caractère, je dirais qu’il est austère car depuis près de dix ans, je dirais il essaye de faire rentrer sa matière dans la tête de ses élèves et que certains sont incapables de reproduirent une potion même élémentaire. Alors imaginez comme ça doit être frustrant pour lui, je n’essaye pas de le défendre, je sais que le professeur Rogue à sa maison fétiche et que les autres à ses yeux ne sont que des bons à rien particulièrement nous. Mais justement nous devrions remonter nos manches et montrer à ce professeur de quel bois nous sommes fait ! dit-il se laissant emporter par son monologue. Pardon, je me suis encore laissé emporter, dit-il en rougissant quelques peux.

[608 mots^^]
Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyMer 4 Juil - 12:14

Le jeune garçon maladroit s'excusa auprès d'Alexander et fit remarquer à Elizabeth, comme elle l'avait imaginé, qu'il pouvait l'appeler par son prénom. En l'occurence, il s'apellait Alister, un prénom plutôt marrant qu'elle ne conaissait pas avant l'incident. Elle sourit donc à Alister qui l'apella à son tour Mlle Harris, ce qui était plutôt marrant étant donné qu'il ne voulait pas qu'elle l'appelle par son nom.

- D'accord Alister! Tu peus donc m'appeler Elizabeth! Je suis en première année comme tu l'auras compris.

Ensuite Elizabeth répondit à son préfet concernant la question des cours. Elle lui avait dit que pour l'instant tout se passait bien à part peut être le cours de potions donc elle trouvait le professeur pas très sympathique. Elle demanda au deux garçons se qu'ils pensait de ce professeur Rogue et Alister lui fit un grand discours sur ce professeur de potions particulièrement antipathique. Il lui dit que c'était un professeur qui désirait depuis longtemps le poste de professeur de Défenses contre les forces du mal et qu'il ne l'avait bien entendu jamais eu. Il était aussi très doué dans sa matière et était souvent frustré de voir que ses élèves n'y arrivait pas.

Enfin il lui dit que le professeur de potions Rogue était particulièrement protecteur avec sa maison, en l'occurence Serpentard, et qu'il avait une légère tendance à être injuste. Il rajouta que Poufsouffle allait lui montrer ce qu'elle savait faire, et Elizabeth lui sourit quand il dit qu'il s'excusait de s'être enflammé. Elle savait que ce prof faisait du favoritisme avec les élèves de sa maison et elle trouvait ça injuste. Si tout les directeurs de maison faisait comme lui, d'accord se serait équitable, mais toujours pas juste, mais là, étant donné qu'il était le seul à le faire, il favorisait largement sa propre maison, en l'occurence ses idiots de Serpentard. Elizabeth ne savait pas si tout les Serpentards était pareil et voulait avoir l'avis de son préfét.


- Alexander, tout les Serpentards sont-ils détestables ou certains peuvent être gentils?

Pour l'instant, tout ceux qu'elle avait vu était vraiment affreux mais elle osait espérer que certains pourraient remonter le niveau de leur maison. C'était difficile à imaginer mais certains avait peut être était envoyé là bas par erreur. Qui sait? Elle espérait que personne d'honnete et gentil n'ait été envoyé à Serpentard par erreur car se serait vraiment horrible pour lui ou elle... Elle regarda le préfet de Poufsouffle tout en se demandant à qu'elle position arrivait Serpentard généralement dans la coupe des trois maisons et au Quidditch. Elle espérait qu'ils soient en dessous de Poufsouffle mais ne savait vraiment pas où ils allaient.
Elle demanda à Alister car elle avait assez dérangé Alexander comme ça.


- Alister, tu sais à quelle position était Serpentard l'an dernier dans la coupe des 4 maisons et aux matchs de Quidditch?

Elle avait demandé ça vite fait bien fait car elle était très pressée de connaitre la réponse, surtout si elle était bonne... Si Serpentard avait été devant Poufsouffle ça serai une motivation de plus pour elle pour remonter les Pouffys à la victoire. Elle n'avait bien sur pas la prétention d'y arriver seule mais elle savait qu'une équipe motivée pouvait faire des merveilles. Elle en avait déjà fait l'expérience...

[540 mots]
"Comptabilisé"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyMer 4 Juil - 12:42

Alexander toucha à nouveau sa gourmette par réflexe et là, Koyubi apparu interrompant la conversation des trois jeunes poufsouffles. L’elfe de maison les salua et leur fit un sourire de sa drôle de figure. Cet elfe appartenait à la maison des Shinku mais il se faisait engager (pour rien évidemment) à Poudlard durant l’année scolaire parce que loin de son jeune maître qu’il avait toujours élevé, il se sentait trop malheureux. En règle générale Alex ne l’appelait (grâce à la gourmette) que lorsqu’il avait vraiment quelque chose d’important à lui demander, mais là, il n’avait vraiment aucune envie de se changer quand un simple claquement de doigt de son serviteur et ami suffisait. Le métis sourit à Koyubi et lui présenta le problème :

- Comme tu le vois Koyubi monsieur Summerby et moi-même sommes tachés, peux tu faire quelque chose contre ça s’il te plaît ?
Koyubi : Bien sûr jeune maître.


Il tapa dans ses mains et toutes traces de fromage blanc (même dans les cheveux d’Alister) disparu. Alexander regarda avec satisfaction sa robe de sorcier de nouveau propre et il remercia son elfe d’un sourire.

- Merci beaucoup, tu viens de nous éviter un passage retardant à notre dortoir.
Koyubi : A votre service jeune maître, je retourne à mes fonctions mais appelez-moi en cas de problèmes.
- A bientôt Koyubi.


L’elfe disparu et Alex revint à la question principale de leur conversation, à savoir les cours et plus particulièrement Rogue.

- Je n’aime pas les potions et je ne crois pas qu’il soit comme ça parce que nous sommes des nuls, personnellement j’ai toujours réussi parfaitement mes potions et pourtant je n’ai jamais réussi à avoir la note maximale alors que monsieur Malefoy est plus mauvais que moi et a toujours des optimales. Il est clairement subjectif dans sa notation et c’est préjudiciable lorsqu’on est professeur.

Alexander tapota sur la table et son regard se reposa sur les sabliers, même s’il ne réussissait pas à obtenir les meilleures notes dans certaines matières il espérait qu’avec beaucoup de notes moyennes, les siennes et celles de ses camarades, il y aurait un mouvement fulgurant qui emporterait sa maison vers la victoire. Doux rêve et doux rêveur. Alex avait toujours été idéaliste, il avait longtemps espéré que Myrielle redevienne douce et gentille (avec lui s’entend), que si il était un élève brillant son grand père retrouve le sourire, que Ran soit moins jalouse, que sa mère lui ouvre son cœur… Bref, autant de souhait qu’il avait tenté de réaliser mais qui, même si ils restaient vains, nourrissait encore son âme. La coupe des quatre maisons faisait partie intégrante des souhaits de Alex mais il arrivait qu’elle lui semble hors de sa portée simplement parce que les autres maisons avaient tout de monstres carnivores près à dévorer sa pauvre et gentille maison.

- Bon, mes amis, nous allons devoir faire gagner la coupe à notre maison cette année, je sens que mademoiselle Harris est de mon avis mais j’espère que vous êtes avec nous monsieur Summerby.


[506 mots]
"Comptabilisé"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptyVen 6 Juil - 18:14

Alister avait toujours des restes de fromages blancs dans les cheveux, quand la jeune fille lui dit qu’il pouvait l’appeler Elizabeth. Elle venait aussi de le tutoyer ce qui mit un peu en confiance le jeune Poufsouffle.

- Bien Elizabeth, lui dit-il en lui souriant maladroitement.

La jeune fille posa ensuite une question au préfet, elle lui demanda si tous les Serpentard étaient détestables ou si certains étaient gentils. Alister ne connaissait aucun Serpentard véritable gentil, sauf peut-être Halloween Strue et encore, c’était une fille assez bizarre selon le jeune Poufsouffle. Il y avait aussi ceux qui une fois sans leur groupe de Serpentard se montraient assez aimable, tandis que d’autre restait vraiment fidèle à leur maison. La jeune fille posa alors une autre question, mais celle-ci était destinée à lui, elle lui demanda si, il savait en quelle position avait fini les Serpentard à la Coupe des quatre maisons et à la Coupe de Quidditch.


- Je crois que lors de la Coupe des quatre maisons, ils ont fini dernier comme lors de la Coupe de Quidditch, mais cette année nous vaincrons, il le faut pour notre honneur ! dit-il en regardant la jeune fille.

Alister n’aurait pas su dire avec exactitude qui de Poufsouffle ou de Serpentard avait fini dernier, mais il pensait que c’était bien Serpentard qui avait fini en queue. Serdaigle avait fait une sacrée remontée et avait gagné tous les matchs pendant les rencontres, il faut dire que l’équipe était assez soudée. Poufsouffle et Gryffondor aussi ont gagné deux rencontres sur quatre ce qui était pas mal du tout. Alister vit soudain un elf de maison apparaître devant lui, apparemment Alexander l’avait appelé, le jeune Poufsouffle connaissait bien les elfe de maisons car il allait quelque fois en cuisine chercher de quoi se nourrir. Alister trouva que l’elfe était un peu bizarre, disons différent de ceux qu’il avait déjà croisé, mais il ne s’en formalisa pas. Alexander demanda à l’elf de maison qui s’appelait Koyubi si il pouvait faire quelque chose pour enlever les tâches que les deux Poufsouffle avait sur leurs vêtements. L’elfe lui dit qu’il était d’accord et frappa aussitôt dans ses mains les traces de fromage blanc disparurent alors, même les petites éclaboussures qui c’était nichée dans les cheveux d’Alister. Le préfet regarda avec satisfaction sa robe de sorcier qui se trouvait à nouveau propre et il remercia son elfe d’un sourire, il ajouta qu’il venait de leur éviter un passage au dortoir qui allait les retarder. L’elfe lui dit qu’il restait à son service si jamais il avait besoin de lui, mais qu’il devait quand même retourner à son service. Le préfet lui dit alors à bientôt et l’elfe disparu, Alexander en revient alors à la première question d’Elizabeth à savoir sur le professeur Rogue. Le préfet dit alors qu’il n’aimait pas les potions et qu’il ne croyait pas que le professeur agissait comme ça parce que les Poufsouffle étaient des nuls, il que pour lui, il avait toujours réussit ses potions et que pourtant il n’avait jamais réussi à avoir la note maximale alors que Drago Malefoy est plus médiocre que lui et il a toujours des optimales. Alexander continua en disant que le professeur Rogue était clairement subjectif dans sa notation et c’était préjudiciable lorsqu’on est professeur. Le jeune préfet tapota ensuite sur la table, il montrait une certaine nervosité, Alister vit alors que son regard se portait sur les sabliers.


*Il doit s’en doute pensée à ce que Poufsouffle gagne la Coupe des quatre maisons cette année*, pensa Alister en le regardant toujours.

Puis le préfet ouvrit de nouveau la bouche pour parler, il dit qu’ils devaient tous s’y mettre pour gagner la coupe cette année, Alister était entièrement d’accord avec lui. Alexander continua sur sa lancée et dit qu’Elizabeth était de son avis mais qu’il espérait qu’Alister le soit aussi. Le sourire d’Alister alors s’agrandit sur son visage et son cœur tambourina un peu plus fort dans sa poitrine.


- Bien sûr que je suis avec vous Mr Shinku et ce de tout mon cœur, je suis Poufsouffle avant tout autre chose, lui dit-il sur un ton enthousiaste.

[691 mots^^]

Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] EmptySam 7 Juil - 0:05

Le préfet de Poufsouffle, Alexander Shinku toucha sa gourmette pour une raison qu'Elizabeth ignorait. Immédiatement une drole de créature apparut comme si elle était à la disposition du préfet. Elle nétoya tout les dégats d'Allister, qui avait fait bien rire Elizabeth, d'un claquement de doigt. Elizabeth compris, grace à ce qu'elle avait lu sur l'histoire de Poudlard, que cette petite créature était un elfe de maison. Bien que dans ce cas là, ce fut plutôt un elfe de chateau. Le fait est qu'Elizabeth n'en avait jamais vu de sa vie car elle n'était pas issue d'une famille aisée. Elle n'était pas non plus originaire d'une famille pauvre. Eli ayant beaucoup de frères et soeurs, avait toujours vécu dont un milieu modeste sans être jamais dans le besoin ni dans l'abondance. Elle aimait cette vie là et était donc heureuse de pouvoir enfin contempler une des ces petites créatures qu'était les elfes de maisons...

Quand l'elfe eu fini, Allister répondit à Elizabeth qu'il ne savait pas vraiment à quelle position était Serpentard l'an passé. Peut être dernier selon lui. Mais dans tout les cas, que ce soit au niveau du Quidditch ou de la coupe des 4 maisons, Serpentard n'était jamais monté très haut. Alexander, le préfet lui répondit aussi. Allister ne faisait que l'apeller Monsieurs mais bien qu'on voyait au premier coup d'oeil que le préfet de Poufsouffle était quelqu'un de respectable, Elizabeth ne voulait surtout pas le vouvoyer car elle espérait bien en faire un ami il fallait avouer que le vouvoiement était rarement de rigueur entre deux amis. Elle voulait aussi être ami avec Allister, mais pour le coup elle avait mal commencé avec lui en le vouvoyant dès la première fois. Elle comptait bien se rattraper pour inverser la tendance.


Pour en revenir à Alexander, il lui répondit à propos de sa question sur Rogue. Il lui dit qu'il était très subjectif et qu'il avait une tendance naturelle à priviligier et avantager sa maison. Il fallait donc qu'Elizabeth et les Poufsouffles, redoublent d'efforts pendant son cours pour essayer de compenser les injustices de cet abominable professeur. Elle se calma car elle s'emportait toute seule en pensant au professeur de potions. Elle voulut changer de ce sujet auprès des deux Poufsouffles et pensait que le Quidditch serait un excellent sujet de conversation. Normal c'était son préféré. Elle avait en plus une question qui la titillait depuis un bon moment. Elle la posa donc au deux jeunes hommes.

- Alexander, Allister, j'aurai une question à propos du Quidditch. Le gagnant de la coupe est désigné en fonction du nombre de points total ou au nombre de victoire totale? Je veus dire que si par exemple au total Gryffondor a 500 points alors que Poufsouffle en a 450 mais que Poufsouffle a gagné 3 matchs alors que Gryffondor n'en a gagné que deux, qui gagne?

Elizabeth espérait avoir été très claire car c'était une question qu'elle se posait depuis un bon bout de temps. Elle espérait qu'un des deux jeunes hommes puissent y répondre pour satisfaire sa soif de curiosité insassiable.

[510 mots]

Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]   Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]
» Tout est possible, tout est réalisable.. Haha
» En tout bien tout honneur [ Pv Guillaume]
» Un matin comme les autres ? [Terminé]
» Légende de mon département...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 4-
Sauter vers: