AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Une étrange symphonie [pv Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptyJeu 2 Aoû - 16:28

[Je pnjise Clément avec son autorisation, tout le poste est écrit par moi donc ^^]

Journée monotone. Toujours le même rythme. Une fois n’est pas coutume Alex s’ennuyait. Il pensait avec nostalgie au Japon et espérait que tout irait bien avec tout les élèves de la délégation. Son esprit se mit alors à voguer vers ses souvenirs, sa première arrivé à Poufsouffle, son élection de préfet, sa rencontre avec Aelita, celle avec Lavande qui fut pour le moins houleuse… Et puis d’autres encore. Il voyait chaque visage ce matin, comme si c’était un jour qui annonçait quelque chose d’inhabituel. Mais en fait il ne savait pas trop quoi… ce n’est que lorsque Clément Myu s’approcha pour lui glisser un papier que Alexander lu. « Myrielle veut que je porte le nom des Symphonie mais je suis contre, je ne sais pas quoi faire. J’ai rencontré sa grand mère mais apparemment elle vit maintenant dans un hôtel toute seule. Je n’ai ni envie de renier mes convictions, ni de la laisser seule. Tu la connais mieux que moi, qu’en penses tu ? Clément ». Alex relu plusieurs fois le papier avant d’en bien comprendre le sens. Myrielle était une serpentard, comment pouvait elle vouloir d’un gryffondor dans sa famille ? Est ce que quelque chose ne tournait plus rond dans sa tête ? Nul doute que personne n’était au courant de ça à part la grand mère Symphonie.

Finalement Alex prit une plume et un encrier et répondit à Clément : « Cher monsieur Myu, je pense qu’il s’agit là d’un problème qui ne me regarde pas vraiment. Toutefois puisque vous requerrez mon aide voici ce que je peux vous dire : Myrielle a commencé à se rebeller contre les traditions mais elle a besoin d’avoir une famille. Vous peut être. Je ne vois que cette explication. Pour ce qui concerne votre décision, elle ne regarde que vous. Amicalement, Alexander Shinku « Splendeur du rubis ». »
Le jeune métis relu sa réponse et alla d’un bon pas l’apporter au garçon non sans au passage en profiter pour aller dire bonjour à sa petite amie qui était non loin de là. Lorsqu’il revint à sa place il vit qu’une première année était arrivé, Elizabeth Harris de son nom. Il lui fit signe qu’il restait des places de son côté et se rassit. Alors il la salua :

- Bonjour mademoiselle Harris, vous avez bien dormi ?

Son regard alla chercher celui de la petite jeune fille et il lui sourit tranquillement. Pourtant intérieurement il était moins tranquille qu’il n’y paraissait car la nouvelle que venait de lui faire Clément pouvait être porteuse d’un sens caché qu’il se promettait de découvrir au plus tôt. Ceci dit il n’avait pour le moment personne à qui il pouvait en parler et il ne se voyait pas planter la première année pour aller discuter avec Koyubi, ce serait impoli et puis il aimait bien Elizabeth. Elle était vraiment très motivé pour la coupe des quatre maisons ce qui était rare chez les peu combatif jaune et noir. Ils étaient actuellement second ce qui était très bien pour eux mais Alex visait la première place cette fois.

- J’espère que vous avez regardé les sabliers en passant à côté d’eux. Notre score n’est pas mauvais.

Mais imperceptiblement c’est vers la table des rouge et or que Alex tourna les yeux…

[549 sans le HJ]

Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptyJeu 2 Aoû - 16:57

Une journée de cours débutait pour la jeune demoiselle Harris. Elle était comme à son habitude fatiguée dès son réveil, mais 3 minutes après, elle était fraiche comme un gardon. La jeune Poufsouffle de 1ère année se lava, s'habilla et pris ses affaires de cours. Elle voulait aller déjeuner mais elle n'avait pas envie de repasser par les cachots pour prendre ses affaires. Elle ne voulait pas être en retard en cours d'autant plus qu'il s'agissait de son préféré. En effet aujourd'hui, Elizabeth avait de la botanique, ou comme elle aimait l'apeller depuis son premier cours, de l'herbologie. Elle se dirigeat donc vers la grande salle pour aller déjeuner et y arriva quelques minutes plus tard.

Une fois arrivée en haut, elle se dirigea vers la table des Jaunes et Noirs. C'est en regardant vers le milieu de la table, qu'elle apperçut Alexander, son préfet. Il lui fit signe de venir s'asseoir avec lui et elle acquiessa d'un signe de tête. Elle se dirigeat vers son préfet qui se trouvait aussi être l'attrapeur de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle. Autrement dit, un poste très important. Une fois qu'elle fut assise, Elizabeth posa son sac de cours à coté d'elle et regarda Alex en souriant. Il lui demanda si elle avait bien dormi, mais toujours en la vouvoyant, comme il le faisait avec tout le monde ou presques. D'ailleur ça déstabilisait assez Elizabeth, qui elle, le tutoyait même s'il était préfet. Après tout, elle n'allait pas vouvoyer son amie Susan! Donc son autre ami, n'avait pas droit à un traitement particulier car elle aimait autant l'un que l'autre. Bien qu'elle est une légère préférence pour Susan. Elle le regarda, affichant un grand sourire et lui dit:


- Oui merci et toi?


Elizabeth se servit d'un bol de lait chaud avec du chocolat et commença à se faire une tartine de confiture de fraise, sa préférée. Elle était en train de tartiner son pain avec la gelée quand ALex lui demanda si elle avait jeté un coup d'oeil aux sabliers. Elizabeth faillit éclater de rire mais ça n'aurait pas été trop impoli et très déplacé. Elizabeth ne se contentait pas de regarder de temps en temps les sabliers mais chaque jours, dès qu'elle y passait devant, elle regardait s'il y avait une quelconque progression et surtout, elle s'efforçait le plus possible de vaincre sa timidité et de participer en cours pour faire gagner des points. Pour l'instant, elle avait parlé à tout les cours sauf un seul, celui de potions, auquel elle ne se sentait pas du tout à l'aise...

- Oui ne t'inquiètes pas pour ça! Je m'efforce de participer en cours dès que je peus, même s'il faut que je vainque ma timidité. Et en plus je trouve que nous sommes bien placés. Je nous donne deux semaines pour rattraper ce petit retard face à Serdaigle.

Elizabeth souria car elle parlait comme s'il s'agissait d'un paris qui était facillissime à gagner et qui n'avait pas d'important. En réalité c'était tout l'inverse. Gagner des points n'était pas chose aisée et il fallait du temps, de la patience et aussi beaucoup de bonne volonté pour faire gagner des points à sa maison et peut être l'amenner à la victoire, chose qu'Elizabeth espérait le plus au monde...

[542 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptyVen 3 Aoû - 10:27

Alexander continuait à regarder en direction de la table des rouges et or quand la première année de sa maison lui répondit. Il sursauta et fit comme si de rien n’était.

- Hum, ça va, merci.

Il sortit de ses pensées et se reconcentra sur le sujet non moins passionnant de la coupe des quatre maisons, effectivement il était sûr lui aussi qu’un rien permettrait de doubler serdaigle. Il jeta à nouveau un regard aux sabliers. Oui, il faudrait quand même faire de nouveaux efforts.

- Nous finirons bien par gagner un jour, enfin j’espère. Ce serait vraiment triste de devoir toujours laissé notre place car nous sommes la seule maison vraiment méritante… même si les gryffondors sont assez vertueux eux aussi.

Lui ne l’était pas vraiment « vertueux », il était même plutôt narcissique. Mais on ne pouvait rien dire au niveau de son côté serviable, il était vraiment un gentlemen et il aidait quiconque en avait besoin sans jamais rien demandé. Ce n’était pas feint, il avait été éduqué pour être ainsi. Tout comme il avait appris que le meilleur moyen de réussir dans la vie c’était d’être bien dans sa peau. Il ne craignait rien ni personne et encore moins les serpentard plus prétentieux et fiers encore que lui (pourtant il n’y a pas de quoi). D’ailleurs la pensée des serpentards ammenait le jeune préfet à se poser quelques questions qu’il soumit à sa compagne du moment.

- Dites moi mademoiselle Harris, pensez vous que les serpentard pourrons un jour s’entendre avec les autres maisons ?

Lui avait un peu de mal à y croire quand il voyait les idiots du style de Drago Malefoy ou de Blaise Zabini, mais il y en avait comme sa propre mère qui une fois sortit de l’école devenait meilleur. Makiko Shinku avait épousé un moldu alors… Tout était possible dans ce bas monde. Ou presque. La Rédemption par exemple serait refusé à ceux qui ont fauté sans remords et ceux qui ont des remords peineront pour rattraper leurs fautes passés. Certains tuent par conviction, d’autres par vengeance. Alex était entouré de personnes comme ça. C’est alors que son regard capta une chevelure rouge et des yeux bleu acier. Il salua de la tête la serpentarde qui s’approcha de la table des poufsouffle. Sans regarder Elizabeth Myrielle dit :

Myrielle : Tu es un peu trop de bonne humeur Shinku.
- J’ai eu une bonne nouvelle dernièrement.
Myrielle : Et bien reste avec tes bonnes nouvelles et oublis moi veux tu.


Et la belle à l’humeur ardente tourna les talons sans demander son reste.

- Veuillez l’excuser mademoiselle Harris, c’est une amie d’enfance. Une serpentard. Elle n’est pas très polie malheureusement. Avant que vous ne répondiez à ma question, voilà ce que moi je pense des serpentards. Ceux de notre école resteront aussi imbu d’eux même qu’ils le sont aujourd’hui jusqu’à la fin de notre scolarité, mais plus tard, dans la vie active, ils pourront penser par eux même et changer. Nous sommes des poufsouffles vous et moi, nous sommes donc « tolérant » et même si leur comportement peut décourager les plus croyants d’entre nous je pense sincèrement que tout n’est pas perdu pour les verts et argent.

Il sourit à Elizabeth.

- Nous avions parlé de ma mère lors de notre soirée à la salle commune, elle était à serpentard dans sa jeunesse. Je crois que je suis lié à cette maison.

Puis en riant.

- Ce qui ne doit pas nous empêcher de les battre à plat de couture pour la coupe des quatre maison et celle de quidditch !

Ce qui n’était pas trop dur actuellement puisque cette maison était dernière.

[614 mots]
[HJ : ce topic à un rapport avec l'histoire de Alex, ton perso n'est pas sensé savoir (et je pense que tu ne sais pas non plus) donc il peut poser des questions ou pas ^^ à ton gré !]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptyVen 3 Aoû - 16:22

[HJ: Je pense que Eli est assez curieuse de nature... ^^]

Alexander dit à la Elizabeth qu'ils finiraient bien par gagner la coupe des 4 maisons. Elizabeth avait deux projets pour cette première année de scolarité. Premièrement elle comptait faire gagner à Poufsouffle, la coupe des 4 maisons. Pour cela, il n'y avait qu'une seule solution: gagner des points grace aux cours. Il ne fallait pas non plus oublier le respect du règlement qui était très important...

Elizabeth s'efforçait de participer un maximum en cours et avait dore et déjà fait gagner au total 45 points entre les cours de botanique et d'Histoire de la magie. Elizabeth savait que ses deux préfets, Alexander et Susan faisait tout leur possible pour redorer le blazon de leur maison et ammener Poufsouffle à la gloire.

Hormis dans la coupe des quatres maisons, où Elizabeth avait un rôle très réduit étant donné la quantité d'élèves dans les autres maisons, la jeune Poufsouffle, comptait briller dans les tournois de Quidditch. En effet, elle était poursuiveuse titulaire des Pouffys et comptait bien gagner son prochain match. Il opposait les Poufsouffles aux Serpentards et le match s'avérait déjà difficile. Surtout qu'il s'agissait de son premier...


- Je pense que nous avons nos chances dans la course pour la coupe des 4 maisons. Mais Gryffondor, selon moi, le mérite aussi... Si nous ne gagnons pas, j'espère au moins que ce sera les lions rouge et or qui l'emporteront!

Elizabeth penssait ce qu'elle disait. Si les Pouffys devaient perdre la coupe, Eli préférait que ce soit au profis des courageux et hardis plutôt que les Serpentard. Quand au Serdaigle, Elizabeth restait perplexe, ne sachant pas s'ils pouvaient gagner, même si ils étaient actuellement en tête...

Alexander demanda par la suite à Elizabeth si les Serpentards avaient un jour une chance de s'entendre avec les autres maisons. Eli avait longtemps réfléchis à la question juste après la rentrée. Elle se disait qu'au cas par cas, certains Serpentards pouvaient être gentils ou du moins, acceptables mais l'esprit de la maison demeurait toujours. Selon elle, "Les Serpentards" ne pourraient jamais s'entendre avec Poufsouffle, Serdaigle et surtout Gryffondor en temps que groupe.


- Selon moi tant que les élèves resteront dans le cadre des 4 maisons de Poudlard, il n'y aura jamais de cohésion entre Serpentard et les autres maisons. L'esprit des maisons est encore trop fort et les tensions entre elles ne sont pas pretes de disparaitre. A mon avis, les Serpentards pourront commencer vraiment à s'ouvrir aux autres maisons et vice versa quand notre scolarité sera terminée. Nous aurons tous muris et nous changerons forcement tous... Parmis tout les couples mariés et sorciers, anciens élèves de Poudlard, je suis sur qu'il ya des Gryffons et des Serpys qui ont eu des enfants!

Une fille passa ensuite à leur table et parla à Alex. Elle commença à lui parler pour partir en lui disant de l'oublier. Cette fille était dotée d'une logique à toute épreuve.. Et il s'avérait bien entendu que cette fille était une Serpentard... Alex lui dit que c'était une amie mais Eli avait eu peu de mal à le croire. Il lui dit ensuite que ses manières restaient à désirer et que sa mère avait été à Serpentard. Il est vrai qu'à la base, les Serpentards était cencés représenter les sangs pur et le respect mais ces qualités avaient semblent-ils disparues... Par contre Alexander avait été éduqué par une Serpentard et il fallait dire que ça l'avait plutôt bien réussi...

- Une amie d'enfance? A bon, je n'aurai pas cru... Et comment as tu connu cette charmante fille? Ta mère était à Serpentard mais au moins on peut dire qu'elle t'a bien éduqué. Elle au moin, a su faire preuve d'honneur ce qui n'est pas le cas de tout les Serpys qui sont ici. Et pour le Quidditch, pas de pitié, même si ta mère en faisait partie...

[646 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptyVen 3 Aoû - 21:18

Les pensées des deux jeunes gens sur les serpentards se recoupaient ce qui n’était en soit pas plus mal. En revanche Elizabeth mit sa parole en doute sur le fait que Myrielle Symphonie puisse être une vieille amie. C’était pourtant le cas. Ils se connaissait depuis presque toujours et chacun de leur côté leur vie était hanté par le prénom de l’autre.

- La famille de mademoiselle Symphonie et la mienne sont liés par des histoires un peu morbides mais nous étions des enfants à l’époque. En fait nous n’avions même pas l’âge de raison. Autant ne pas vous le cacher, les parents de Myrielle étaient des tueurs à gage et ils ont participé de loin au meurtre de ma tante et mon oncle. Du coup mon grand père s’est vengé en les tuant.

Il se rendait bien compte qu’il ne faisait que conforter les doutes d’Elizabeth sur son amitié avec Myrielle.

- Rassurez vous, mon grand père purge une longue peine à Azkaban, la prison des sorciers, pour sa faute. Il a d’ailleurs beaucoup de remords. Mademoiselle Symphonie vit depuis avec son frère et sa grand mère même si « vivait » serait plus exact. Son frère nous en veut à ma mère et moi pour le meurtre de ses parents mais Myrielle non, elle peut paraître un peu rude mais c’est une excellente danseuse de valse ainsi qu’une admirable fauconnière. Nous étions très amis à une époque mais ensuite son frère nous a interdit de nous voir et aujourd’hui nous sommes sommes à un point où nous nous parlons plutôt froidement en public parce qu’elle tient à son « rang ».

Il grimaça involontairement mais tourna à nouveau ses yeux bleu azur vers Elizabeth.

- Toutes ces histoires de sang pur c’est bien le gros défaut de leur maison. Comme vous l’avez dit ma mère a su m’éduquer dans une certaine vision de l’honneur sans pour autant plonger dans l’erreur du racisme et de la xénophobie. Moldu ou sorcier la race humaine ne vaut pas grand chose… elle trouve toujours quelque chose pour mettre de côté une partie d’entre eux. C’est misérable mais très courant. Beaucoup de philosophe l’ont montré, il y a un côté rassurant à trouver quelqu’un de plus faible et plus misérable que soit, même si ce n’est que pour une question de religion… ou encore de sang. Leur sang est rouge comme le notre, mais pourtant le mien qui est mêlé de mon père moldu est impur à leurs yeux. S’en serait risible si ce n’était pas pathétique. Vous ne trouvez pas ?

Il en revint rapidement au quidditch, sujet qui pouvait facilement être lié aux précédents.

- Pas de pitié non, de toute façon mon amie que vous venez de voir a beau être batteuse titulaire elle ne participe pas aux matchs contre moi. Je crois qu’elle n’aime pas qu’on nous voit ensemble. C’est justement pour ça qu’elle est venu jusqu’à nous, parce que je l’ai regardé et ça la dérange. Etrange comportement propre aux serpents. Après tout ce sont des bêtes à sang froid.

[512 mots]
[Mon poste est un peu minable, je ne savais aps comment tourner mon récit ^^"]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptySam 4 Aoû - 1:25

Alexander lui raconta l'histoire qui s'était passé avec cette Serpentard, Mirielle Symphonie. Il lui dit que ses parents étaient des tueurs à gages et qu'ils étaient responsable de loin du mertre de l'oncle et de la tante à Alex. Le Grand-père à Alexander avait, par rage et fureur, tué les parents de Myrielle et pour cela, il était à Azkaban. Bien qu'il ait eu des raisons plus ou moins bonnes, tuer un homme et une femme était un acte affreux. Alex avait plus ou l'air de le pardonner parce qu'il était en prison, mais pour Elizabeth, tuer est immoral et tuer parce qu'on avait tué n'avait aucun intérêt. Peut être que sur le coup de la colère, mais quand même... Elizabeth Harris voulait devenir auror mais elle ne comptait pas pour autant tuer les mangemorts qu'elle croiserai. Azkaban serait la pririorités mais bien sur si elle n'avait pas choix ou que sa vie en dépendait...

Alex lui ajouta, devant son air perplexe, qu'il était bien ami avec Myrielle et que ces petites remarques qui pouvaient paraitre désagréables, n'était en fait que des signaux cachés. En effet, les deux jeunes élèves ne pouvaient pas se voir et de plus la jeune fille était de Serpentard, donc tout contact avec un sang mélé devait être évité... Elizabeth ne put s'empecher de réagir à sa remarque et dit à Alexander:


- Eh bien quelle histoire! J'espère qu'il est à Azkaban! Même si ces deux personnes étaient des criminels, il n'aurait jamais dus les tuer mais aurait du les envoyer en prison à sa place. Il aurait été en sécurité et surtout il ne passerai pas sa vie à Azkaban...

Alex parle ensuite à Elizabeth des sang-purs et des sangs-mélés. Il lui dit que ses "privilèges" étaient de véritables inégalité chez les gens qui prettai attention à ce genre de détails. Notamment les Serpentards.

- Oui je trouve tout ça aussi très nul! Ce n'est parce qu'on a un sang pur qu'on est meilleur ou plus fort que les autres. Certains enfants direct de parents moldus étaient des sorciers très doués et la plupart du temps, très sérieux. En tout cas, certains sang pur sont d'une nullité sans nom et des sangs mélés vallent mille fois plus qu'eux. Que ce soit sur le plan relationnel ou sur le plan intellectuel. Comme quoi, la maison à laquelle on appartient ne fait pas tout...

Alex parla enfin du match de Quiddich et Eli s'empressa d'aller donner son avis...

- Oui il faut vraiment gagner ce match! Est-que nous avons des postes de libres? Parce que j'ai compris que nous n'étions pas nombreux... J'espère qu'il y aura de nouvelles venus dans l'équipe. Un peu de sang neuf ne fait jamais de mal. Bien que moi non plus je ne fasse pas partie des meubles. Du moins pas encore...

Elizabeth espérait rester longtemps dans l'équipe pour faire gagner des matchs. Mais hélas, elle ne connaisait pas le niveaux des équipes et même si elle le conassait, il était impossible de savoir les résultats du match à l'avance. Enfin, le premier match de Quidditch Poufsouffle Serpentard approchait et c'est là qu'elle se ferait la meilleure opinion...

[528 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptySam 4 Aoû - 13:45

Alexander sentait la répugnance de la jeune fille pour son grand père mais pour le métis il y avait des choses qui ne se contrôlait pas. Quand on voyait son enfant mourir, ce qui n’était pas dans l’ordre des choses, ce devait être terrible. Il fallait sans doute avoir beaucoup de sang froid pour le supporter et surtout avoir l’assurance que les fautifs seraient punis, ce n’était pas le cas à l’époque.

- Votre raisonnement sur le bien et le mal manque de gris mademoiselle Harris. Les mauvais ne vont pas toujours en prison juste parce qu’on sait qu’ils sont coupables. C’est parce que les Symphonies avaient été jugés non coupable que mon grand père est devenu fou, personne dans le monde des sorciers ne s’en prend aux Symphonies. Comme les Malefoy et les Irving c’est une famille intouchable, aucun crime ne pourrait les mener à une cellule à moins qu’il y ai plus de 20 témoins pour constater ce crime. Mon grand père a mal agi mais il avait perdu sa fille à qui on avait coupé la tête. Pourtant les tueurs couraient toujours… et certains cours encore. Il réalise pleinement que sa vengeance était inutile, elle n’a en rien apaisé sa souffrance, mais il est difficile pour certaines personnes de réaliser qu’elles font le mal au moment où elles le font.

Mais il réalisait parfaitement aussi que Elizabeth était plus jeune que lui et que son environnement n’était pas aussi sombre que le sien. C’est avec l’âge, et avec l’expérience si elle devient auror, qu’elle comprendra ce que Alex voulait dire à cet instant précis, en ce beau matin de novembre. Il continua cependant en guise de conclusion.

- Mais il est bon aussi que certaines personnes soient plus optimistes que moi et cherchent le blanc à tout prix.

Puis revint le sujet du quidditch qui, on le sait, passionnait la jeune Elizabeth. Alexander étant capitaine de l’équipe il savait où ils en étaient et il tâcha au mieux de répondre aux questions de la jeune fille.

- Faire partie des meubles est parfois une rude tâche ceci dit nous avons quelques nouveaux joueurs en plus de vous qui devraient suffire à combler un certain manque lors du prochain match. Nous avons notamment une nouvelle gardienne, Wendy Scott. Je ne la connais pas personnellement mais elle a l’air motivée ce qui fait toujours plaisir à voir pour un capitaine.

Il fallait effectivement qu’ils gagnent à tout prix ce match car de leur victoire dépendait aussi leur avancé dans la coupe des quatre maisons. Ce n’était pas rien. La maison d’Helga Poufsouffle était rarement mise en avant même si en ce moment Cédric faisait fureur. Cet engouement faisait légèrement sourire le préfet qui était content que ce soit quelqu’un de leur maison qui soit champion, encore qu’il y est aussi Harry Potter. Alex soutenait officiellement le champion de sa maison mais la participation de Cédric suffisait à lui faire plaisir. Il n’avait pas besoin de plus pour le contenter. D’autant que, n’en doutez pas, si la rencontre avait eu lieu quelques années plus tard, ça aurait été lui le champion ! (vanité quand tu nous tiens ^^)

[528 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptySam 4 Aoû - 14:38

Alex dit à Elizabeth que ses raisonnement manquaient un peu de gris. Pour Elizabeth un acte était soit bon ou mauvais. Dans ce cas, le grand-père d'Alexander avait perdu sa fille, à qui l'on avait coupé la tête. C'était en soit quelques chose de vraiment horrible, mais la mort de quelqu'un n'en excuser pas une autre. Sous l'effet de la colère, certes on pouvait faire n'importe quoi, mais il n'en était pas autremement que tuer est un geste impardonnable. Alexander avait l'air de trouver ça normal qu'il est tué ses deux criminels parce qu'il avait été puni en allant à Azkaban. Ce n'était par parce qu'on était puni pour nos gestes que le geste en question était oublié... Alex lui dit ensuite que les deux tueurs qui avaient tués ses oncles et tantes étaient issus d'une famille très importante. En effet les Symphonie, était une de ces familles de sorciers qui se croyaient tout permis et à qui on fermait les yeux à la moindre infraction.

Elizabeth se ravissa dans son esprit et se mit à la place du grand-père Shinku. On venait de tuer sa fille et son gendre, il savait qui avait commis ce meurtre et en plus, il se trouvait que même s'ils étaient jugés, ils seraient innocentés. C'est exactement ce qui s'était passé et Elizabeth changea radicalement d'avis et se dit qu'elle ne saurait pas quoi faire pour les vanger. Peut être qu'elle aussi dans un exces de colère aurait pu tuer les deux Symphonie, cela elle n'en savait rien. Mais dans tout les cas, elle ressentait la colède du grand-père d'Alex et trouvait terriblement injuste et Elizabeth détestait l'injustice.... Après ça, comment le préfet des Pouffys pouvait encore parler à cette Mirielle? Cela restait une énigme pour elle et elle se dit que de toute manière, elle était trop jeune pour comprendre...


- Je trouve cela vraiment horrible et je comprend mieux ton grand-père. Cette famille est vraiment horrible... Je déteste les injuctices et les inégalités et ce que tu me dit là ne fait que me confirmer que certains Serpentards tournerons mal. C'est évident, surtout s'ils sont protégés même en commétant un crime...[/b]

Alexander enchaina ensuite sur un sujet plus réjouissant que cette macabre histoire. Il parla de Quidditch et des joueurs, ou plutôt des nouveaux joueurs, qui intégraient l'équipe. Elizabeth était maintenant plus optimiste pour le prochain match de Quidditch qui les opposeraient au Serpentards, la pire maison de Poudlard... Alex lui dit que Wendy Scott intégrait l'équipe au poste de gardiennne. Elizabeth était très contente car Wendy était une fille très enjouée et optimiste et elle apporterait une touche de bonne jumeur dans l'équipe. Eli ne savait pas ce qu'elle vallait en temps que gardienne mais elle savait qu'elle apporterait de la bonne humeurs chez les Pouffys, même s'ils perdaient...

[b]- Wendy Scott! Elle est en classe avec moi! Elle est très gentille et très motivée. Je ne sais pas non plus trop comment elle joue au poste de gardienne mais cela sera toujours mieux que de n'avoir personne... Au fait je me demandait, est-ce que tu sais si un certains Taylor Kortigas se présentera au match?


Elizabeth avait eu vent d'un batteur dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle qui jouerai avec Susan mais il ne savait pas s'il allait jouer ou pas. Elizabeth l'espérait car l'équipe manquait de joueurs. La jeune Harris était quand même très heureuse de ce que venait de lui dire son préfet et aussi son capitaine. Ils avaient une nouvelle gardienne et ça c'était vraiment génial... Eli savait qu'il leur manquait un autre poursuiveur. Pour l'instant était fidèle au poste, que Jesse Aaron, un élève de seconde année et elle-même...

[617 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptySam 4 Aoû - 19:05

Alors qu'ils parlaient Elizabeth et lui de sa tante décédée, le préfet de poufsouffle eu comme un flash.

Makiko : Regarde bien Alexander, c'est une photo de ma soeur, ta tante.
- Elle ne vous ressemble pas mère.
Makiko : C'est vrai, nous étions très différente elle et moi, elle était bien plus douce, gentille et tolérante.
- Moins belle aussi.

Le regard de sa mère se durcit et elle reprit la parole avec une certaine aigreur.

Makiko : Elle avait moins de grâce naturelle mais elle était très belle, elle aussi.

Alexander comprit qu'il avait blessé sa mère, cependant celle ci continua à lui montrer des photos.

Makiko : Ta tante avait quatre ans de plus que moi, nous ne nous entendions pas très bien parce qu'elle pensait que toutes ces histoires de sangs purs étaient fausses, à l'époque j'étais à Serpentard et je me pliais aux règles de ma maison par peur d'être rejetté... mais quand j'ai quitté l'école j'ai compris qu'elle avait raison. Pourtant c'est à cause de ça qu'elle a été tué.
- Désolé mère, je ne comprend pas bien ce que vous voulez dire par là.
Makiko : Après la chute de Voldemort les derniers de ses partisants s'en sont pris aux "traitres à leur sangs", autrement dit ceux qui étaient de sangs purs mais leur tournait le dos. Notre famille en faisait partis et c'est pour donner l'exemple que les Malefoy et les Symphonies ont tué ta tante.

Makiko serra les poings, elle qui était d'ordinaire si calme. Dire qu'elle était encore obligé de cotoyer Lucius Malefoy pour les affaires familiales.

- Grand père s'est déjà vengé mère... et il est à Azkaban.

Makiko comprit l'inquiétude de son fils et l'embrassa sur le front.

Makiko : N'ai crainte mon chéri, maman ne fera rien d'irresponsable. Mais toi, tu dois devenir grand et fort pour pouvoir survivre aux futurs attaques des héritiers Symphonies.
- Je vous le jure mère.


Son souvenir s'arrêtait là et la voix de Elizabeth le ramena à la réalité. Elle lui posait une question à propos de Taylor Kortigas. C’était un problème épineux car en fait il n’en savait rien. Il n’avait plus de nouvelles de la proposition du jeune homme… Alors…

- Monsieur Kortigas ? Et bien... il s'est proposé pour remplacer Susan qui est indisposé actuellement. Mais depuis je n'ai pas eu de nouvelles. Cependant il nous reste encore un peu de temps avant le match. Notre équipe est malheureusement loin d'être complète. Il nous manque encore un poursuiveur et un autre batteur même si monsieur Kortigas participe au match.

Les Poufsouffle n'avait pas l'esprit très compétitif d'où un manque cruel de joueur à chaque match. Pourtant d'habitude il y avait tout de même au moins Merryl et Susan... Tiens. En parlant de Merryl. Il n'avait plus trop de nouvelles depuis leur voyage au Japon. Il faudrait qu'il lui écrive si jamais il n'arrivait pas à la croiser. Alexander à force de parler à tout le monde dans sa maison avait l’impression de ne plus parler à personne. Même Susan avait été lointaine depuis la rentrée, mais c’était sa faute. Tout son temps libre déjà rare il le consacrait à sa petite amie. Seul les repas restaient, encore, réservé à ses amis de Poufsouffle. Il ne fallait pas oublier non plus les cours particulier qu’il donnait à Roze, une jeune fille de Serdaigle. Oui vraiment, c’était très dur d’être populaire lol


[572 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] EmptyDim 5 Aoû - 11:25

Quand Elizabeth demanda à Alex si Taylor Kortigas allait participer au match qui opposait Poufsouffle à Serpentard, il lui répondit qu'il n'en savait rien en fin de compte. Elizabeth se dit qu'il leur manquait encore un batteur, ainsi qu'un poursuiveur, et qu'il était donc indispensable que M. Kortigas se joignent à eux. Alexander agrave encore plus la situation au yeux de Eli quand il ajouta que Susan ne pourrait pas non plus participer au match de Quidditch. Déjà, si Susan ne pouvait pas jouer, ça chagrinerai beaucoup Eli qui voulait la voir voler plus que tout au monde, mais surtout, il leur manquerai désormais un autre batteur. Autrement dit, sans Taylor Kortigas, les Poufsouffles n'aurait que deux poursuiveurs, un gardien et un attrapeur. Sur les sept joueurs habituellement sur le terrain, il en manquait 3, ce qui était énorme...

- Il manque aussi Susan! Mais pourquoi elle ne peus pas jouer, elle ne me la pas dit! J'espère qu'elle va bien et j'espère aussi que M. Kortigas se joindra au match, sinon nous risquons fort de perdre.

Elizabeth sentait encore une fois son stress remonter et surtout la victoire s'échapper au loin. Sans deux batteurs et un autre pousuiveurs ils étaient vraiment mal pour le match. Etant donné qu'ils étaient seulement deux personne à détenir le souaffle, il suffisait que les deux batteurs adverses les interceptent avec leur cognards, sans que personne ne puissent les aider, étant donné qu'ils n'avaient plus de batteurs eux-même. Tout, ou presque tout, reposait donc sur l'attrapeur. S'il arrivait à attraper le vif d'or avant que les Serpys aient 150 points de plus que les Pouffys, alors la victoire était possible. Mais le plan de Eli tombait completement à l'eau. Elle qui avait prévu de distenser les Serpys de 150 points en marquant le plus de buts possibles, comme ça même si c'était l'attrapeur des Serpys qui l'attrapait et bien la victoire reviendrait quand même aux blaireaux jaunes et noir. Mais le plan avait bien changé, et les points allait être difficile à marquer, surtout s'il leur manquait un poursuiveur et deux batteurs. Il ne fallait maintenant pas tout miser sur les attrapeurs, mais sur l'attrapeur qui devait attraper le vif d'or rapidement et le gardien, qui devait arreter le maximum de but possibles.

Autant dire que le match était assez compromis mais Elizabeth gardait une petite étincelle d'espoir, et savait que malgré tout, ils avaient une chance de gagner. Les Poufsouffles, gardait pour eux une arme secret donc ne disposait pas les Serpentard, c'était sans aucun doute, l'esprit d'équipe. Les Serpentards jouaient pour gagner et ne penssait qu'à la victoire. Quand un poursuiveur vert et argent détenait le souaffle, il ne faisait jamais de passes à un coéquipier, ne comprenant pas que cette passe pourrait sauver le souaffle de l'équipe adverse. Il fallait constamment jouer en équipe, car il fallait faire confiance à ses camarades, surtout si c'était de bons joueurs... Eli détestait jouer toute seule et de toute façon si elle l'avait, ça lui serait retombé sur les bras. Si l'équipe perdait et qu'un joueur avait préféré ne faire aucun passe, et bien on pouvait être sur qu'il serai jugé responsable de la perte du match. Et comme on disait, il vallait mieux perdre ensemble, que gagner tout seul...


- Mais nous avons aussi nos chances, nous formons une équipe et ça les Serpentards ne peuvent pas le comprendre. Nous ne somme que pour l'instant quatre, et les quatres postes principaux sont casiment couvert. Celui le plus important étant bien sur le tien donc j'espère que tu brilleras au match. Mais comme ma dit Susan, elle ne ta jamais vu rater la vif d'or, c'est vrai?

Susan lui avait dit de mémoire que Alex selon elle n'avait jamais raté l'attrapée du vif d'or mais qu'en revanche, bien qu'il l'ai toujours attrapé, ils avaient bien souvent perdu à cause de l'équipe adverse qui avait marqué beaucoup de points. Il ne fallait pas que cette fois cela arrive, car les Pouffys avaient une nouvelle gardienne, prete à tout pour y arriver, et Eli avait une entière confiance en la jeune Wendy Scott.

[686 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty
MessageSujet: Re: Une étrange symphonie [pv Elizabeth]   Une étrange symphonie [pv Elizabeth] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une étrange symphonie [pv Elizabeth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une étrange symphonie [pv Elizabeth]
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» Symphonie Paradoxale
» (F/LIBRE) elizabeth olsen
» Igor et Grichka Bogdanoff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 4-
Sauter vers: