AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Premier cours : rappel [ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Mer 15 Aoû - 11:31

"Ce que j'aimerais que vous fassiez c'est que vous vous présentiez aussi ! Dites-moi vos noms et prénoms, votre année et votre maison et puis.... booarff, ce qui vous passe par la tête, bien sûr ! Nous sommes ici, dans cette salle de classe, afin de nous exprimer ! Y a pas de mystère à cette alchimie, ok ?".

Quelle curieuse introduction ! Sûr que ce professeur était… différent des autres. Peut-être était-ce parcequ’il était écrivain ? Néanmoins… obliger ses élèves à dire tout haut ce qu’ils pensaient tout bas lui parut des plus ahurissants.
Angel sentit que ce serait bientôt à son tour de parler. Voilà ce qu’elle redoutait le plus sauf quand l’impulsion la prenait. Déjà sa gorge se nouait, ses genoux tremblaient. Existait-il un sortilège ou une potion pour vaincre la timidité ? Il faudrait qu’elle en discute avec sa grand-mère car ces situations la rendaient vraiment… malade.

Miss Patil venait de se rasseoir et sa dernière réplique lui flotta dans l’esprit :

J'ai toujours l'impression qu'on considère un peu les Moldus comme des bêtes de foire et je ne trouve pas ça très... Très sain.

Ces mots furent le déclencheur qu’elle espérait. Le courage lui revint en un clin d’œil. Elle inspira un grand coup en se leva en toussotant un peu :

Je me nomme Angel Grisham, en 1ère année de Gryffondor. * Tous ces visages qui me regardent, ho, là, là ! Du cran, Angel !* Tout le monde est sorcier du côté de ma mère, ma famille paternelle est entièrement Moldue. J’ai choisi cette matière par… curiosité et aussi par esprit de… justice ! Le monde sorcier a trop tendance à considérer les Moldus comme des êtres attardés incapables de se débrouiller sans magie. Je puis vous assurer que c’est faux ! J’ai vécu mes quatre premières années dans ce monde avant d’être envoyée chez ma grand-mère maternelle pour éviter des ennuis à papa. Mais je suis revenue souvent chez mes parents et ai pas ma voyagé en leur compagnie. Le monde Moldu regorge d’inventions très pratiques et utiles qui ne doivent rien à la magie quoique, à chaque fois que cela paraît génial, un sorcier éprouve le besoin de prétendre y avoir contribué. Il est temps que cela cesse et que l’on rende à César ce qui appartient à César. Si vous ignorez qui c’est, c’est un empereur romain qui n’avait rien de sorcier.

Pour un peu, elle aurait sorti un « NA » très juvénile mais s’abstint à temps. Tant pis si elle avait dépassé les bornes sauf si le professeur la jugeait trop téméraire et lui enlevait des points. En ce cas… il aurait dû préciser ce qu’il attendait vraiment.
Farouche, elle se rassit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Mer 15 Aoû - 16:10

Quand Angel s’était levée pour parler, Opal s’étonna de la voir pleine de brio, enfumée toute timidité…elle semblait ravie de pouvoir exprimer ses pensées devant un auditoire attentif. La jeune australienne faillit se mettre á applaudir mais à la réflexion préféra s’abstenir…de toutes façons, c’était son tour de parler . Elle se leva, un petit sourire ravi aux lèvres…la timidité et Opal McLane ça faisait deux !

-Je suis Opal McLane et viens de l’Australie. Ma maison est Gryffondor et je suis en première année . La famille de ma mère est 100% sorcière par contre celle de mon père est 100% moldue. J’ai vécu toute ma vie du côté moldu, tout en sachant qu’il existait un autre monde : celui des sorciers mais ça n’a pas du tout gêné pour mener une vie normale et très heureuse. Ma mère me racontait souvent des choses sur son monde « d’avant » et j’ai été toujours très curieuse de le connaître, deux de mes frères ont été élèves ici à Poudlard et ils n’ont pas manqué un détail pour me mettre au courant de ce qu’il se passait de ce côté ci…J’ai des pouvoirs magiques mais me considère plus Moldue qu’autre chose et j’ai pu remarquer que les sorciers ont beaucoup d’idées assez bizarres qui nous concernent…et nous considèrent comme des…attardés parce qu’on doit se servir de nos mains et de nos méninges au lieu d’une baguette magique…pourtant les Moldus sont arrivés à la Lune et que je sache aucun sorcier n’y a contribué, on a inventé le téléphone, la télévision, l’Internet…et pleins de trucs fantastiques sans autre aide que notre ingéniosité. Je me suis inscrite dans votre cours, Professeur Quint, parce que j’aimerais bien pouvoir allier harmonieusement mes deux mondes et pour ça...il me faut les connaître, elle marqua une pause en se demandant si elle devait dire quelque chose de plus puis se decida et ajouta , pleine d’insouciance,…et Lénine était un russe, un satané bolchevique, aux dires de mon grand père McLane, il a beaucoup à voir avec ces histoires de communistes et tout le baratin…et le romain qu’Angel a nommé…ce pauvre César…c’est pas celui qui a été assassiné par son fils qui était une brute ???.

Elle arbora un sourire d’une candeur désarmante et répondit discrètement au clin d’œil que lui avait adressé Angel avant de se rasseoir. À ses côtés, Dennis, très pâle, semblait se livrer à une profonde introspection de son âme, Opal aurait volontiers donné un penny pour ses pensées…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Jeu 16 Aoû - 19:09

Rosy était assise au premier rang de la classe, attendant patiemment que le cours débute réellement. Bien sûr, vous me direz qu'il était déjà débuté, mais pas pour notre jeune Poufsouffle. D'accord, elle avait rempli un parchemin, mais ce n'était pas une feuille de papier jauni qui faisait en sorte que le cours commençait ! Pour la jeune Sud-Africaine, le cours commencerait lorsque le Professeur Quint prendrait la parole...

À peine avait-elle relevé la tête pour attendre que le cours débute que le Professeur Quint s'afférait déjà à prendre place et attendait les derniers élèves qui n'avaient pas fini de remplir le formulaire. Rosy regarda autour d'elle, se demandant qui étaient ces élèves. Elle remarqua que pour la plupart, ils avaient déjà terminé, alors elle reporta son attention vers le Professeur. Au même moment, celui-ci pris la parole.

Il commença à parler et Rosy sursauta, surprise du vocabulaire que son enseignant prenait. Ils étaient une bande de déterrés ? Peut-être que certains élèves l'étaient, mais pas Rosy en tout cas ! Enfin, cela surprenait légèrement la jeune Népalaise que d'entendre un enseignant, un adulte, parler ainsi à une classe. Mais bon, elle ne le laissa pas paraître, continuant d'écouter attentivement son enseignant.

Apparemment, étant donné que Mr. Quint était nouveau et que c'était son premier cours, la classe n'allait pas faire de travail comme tel. Ils allaient « Apprendre à se connaitre. » Ro' trouvait cela à la fois bien et ennuyant. Elle aurait bien aimé pouvoir travailler lors de ce premier cours. Bien sûr, apprendre à se connaitre, c'était bien aussi, mais au point de durer une heure trente ? Hum, la jeune deuxième année sentait que le temps allait être long... Elle soupira légèrement et passa la main dans ses cheveux, histoire de pouvoir les démêlés. Elle écoutait d'une oreille attentive le discours monotone du Professeur Quint en même temps de prendre des notes sur son parchemin. Apparemment, il ne voulait pas que personne n'ait de doute sur la matière enseignée en cours et il voulait que les élèves viennent le voir après le cours s'ils avaient des questions. Rosy pris le tout en note sur un autre parchemin et déposa sa plume, car le discours du Professeur venait de prendre fin.

Bon, maintenant, il était question de se présenter. Rosy se demandait bien ce que les autres allaient dire. Heureusement que September commençait vers le fond de la classe, car la jeune fille n'aurait vraiment pas su quoi dire si elle avait été nommée la première. Elle écouta donc les autres élèves et attendit que les autres prennent la parole. Plus le temps passait, plus les rangées défilaient et plus la parole se rapprochait d'elle. Au bout de quelques minutes, sa voisine de table commença à parler et se présenta. Rosy sursauta légèrement, titannisée de devoir prendre la parole devant une classe de trente élèves. Lorsque Opal eu fini de parler, toutes les petites têtes de la classe se dirigèrent vers elle. Le teint de la petite princesse Népalaise devint rouge tomate. Elle respira fort et pris la parole, avec un calme plutôt déconcertant.

« Eu... Mon nom est Rosy Kryzentel, je suis à Poufsouffle en deuxième année. Que dire d'autre maintenant ? Après un court moment de silence, Ro' pris à nouveau la parole. J'ai choisi de prendre l'Étude des Moldus comme option cette année, car je trouve intéressant que ce cours soit enseigné à Poudlard. Après tout, nous avons beau être des sorciers, nous ne sommes pas les seuls êtres humains sur la terre ! Répondit elle. Plus son discours avançait, plus sa voix prenait de l'assurance. Ma mère et mon père ont de la famille uniquement moldue. Je ne connaissais personne, avant mes 11 ans, qui pratiquait la magie. J'ai eu un choc, mais je suis aujourd'hui bien heureuse d'être une sorcière. D'ailleurs, une des raisons qui m'ont poussés à m'inscrire au cours, c'est cette question qui est dans ma tête. Comment, nous, les sorciers, nous voyons les moldus ? C'est un grand dilemme dans mon esprit et j'espère bien pouvoir répondre à cette question pendant les cours d'Étude des Moldus. » Acheva t-elle en souriant.

Rosy c'était elle-même surprise. Elle n'arrivait toujours pas à croire qu'elle avait réussi à parler calmement, sans bégayer, devant une classe toute entière ! Elle était fière d'elle et souriait gentiment. La jeune Poufsouffle n'avait pas parlé du fait que sa mère soit la princesse du Népal, car elle ne voulait surtout pas attirer l'attention sur elle. Déjà que lorsqu'elle avait trois paires de yeux sur elle, son teint changeait du beige au vert cramoisi... Alors, vous vous imaginez quel teint il aurait pris si toute la classe, avec le Professeur en plus, lui aurait posée des questions sur le Népal ? Oh, disons que Rosy aurait été se terrer sous terre...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Dim 19 Aoû - 11:17

Tout le monde se présentait les uns après les autres. La jeune Fledge se demandait quand exactement ce serait son tour. C’est souvent ce genre de question un peu idiote qu’il la rendait plutôt vive. Puis lorsque la première année n’entendit plus sa voisine parler, elle sentit les regards se tourner vers elle. Cette dernière jeta quelques coups d’œils furtifs à droite et à gauche. Mais de quoi pouvait-elle parler après tout ? Le nom, le prénom, l’année, la maison –même si c’était souvent une évidence de par le blason porté sur l’uniforme- mais ensuite ? Certains avait dit quelques mots sur le pourquoi de leur présence à ce cour optionnel. Après tout il aurait très bien pu se relaxer durant ces heures de libres, les pieds en éventail avec l’agréable chaleur de la salle commune.
D’autres se révoltait sur l’opinion des sorciers par rapport aux moldus. En effet, des gens pensaient que les personnes non-magique devait vivre comme des esclaves et les sorciers, les plus puissants, devraient s’imposer. Miss Fledge ne pensait pas que ce soit la solution la plus judicieux, et puis nombre de mages ne seraient pas d’accord. Il faut une décision basé sur l’opinion commune, pas sur le pouvoir anarchiste d’un ministre qui a les yeux plus gros que le ventre.

A vrai dire, Alyss allait faire simple ! Elle allait tout simplement lui dire ce qu’elle avais mis sur sa fiche et parler de sa famille. Dans sa tête tout était clair donc c’était parfait. La petite se racla la gorge et commença à parler avec une voix forte et assurée :


« Je m’appelle Alyss Fledge, je suis en première année à Serdaigle ? Je suis une sang-mêlé car mon père est un sang pur mais du côté de ma mère j’ai une grand-mère moldus. J’ai plus de sang sorcier en somme et j’ignore énormément des moldus. Je trouve que les sorciers ont la chance de pouvoir étudier le monde des gens ne possédant pas de pouvoirs magiques … or ces derniers n’ont pas cette opportunité. Et puis on doit leur cacher la sorcellerie alors autant bien les connaître pour mieux s’adapter ; Je parle de l’étude des moldus comme l’étude d’un plan militaire mais pas du tout. C’est plutôt une façon d’en savoir plus sur eux … après tout ils vivent constamment près de nous. Hum voilà … je pense avoir tout dit. Et puis toutes les options sont intéressantes, c’est une source d’information. Et voilà … »

La jeune fille se tut et regarda autour d’elle. A qui était le tour ? Tout s’était bien passé, elle n’avait même pas senti son cœur accélérer. Et puis il s’agissait juste d’une petite élocution, rien de terrible ! Et puis elle n’était pas jugé, et de toute façon elle ne mentait pas et même si c’était le cas le professeur n’irait pas s’assurer que tout ce que disait ces élèves étaient vrais… A moins qu’ils aient des objets détecteurs de mensonge ? Hum … peut-être que l’histoire de Poudlard pourrait la renseigner à ce sujet-là. Moué… enfin de pouvoir profiter de ce livre il faudrait qu’elle réussisse à l’emprunter. En début d’année elle avait eu cette chance. Il devrait gonfler leur stock d’histoire de Poudlard tout de même. Ce serait vraiment un achat constructif.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Dim 19 Aoû - 17:49

Aelita ne savait rien à propos du mode de vie des moldus, après tout elle venait d’une famille de sang pur seul son oncle c’était marié avec une moldue. Une fois qu’elle eut finit de répondre au question de son nouveau professeur d’étude des moldus, September leur dit de lâcher les plumes et de le regarder car il allait commencer le cours à proprement dit. Aelita ne pouvait pas s’empêcher de repenser à ce qu’il c’était passé à la grande salle et rougis, elle baissa les yeux pour ne pas croiser le regard de Mr Quint.

Il y eut alors un silence pesant dans la classe et il reprit en disant que les élèves de devait pas faire cette tête d’enterrement et qu’il savait qu’ils étaient heureux de participer au cours. Le professeur se frotta alors doucement les mains et reprit en disant qu’aujourd’hui comme ils étaient tous là, que les élèves allaient apprendre à se connaître. Le professeur reprit en disant que c’était pour briser d’éventuelles barrières ridicules qui pourraient subsister entre les élèves. Il demanda alors pourquoi et y répondit presque aussi tôt en expliquant que tout simplement il voulait qu’il n’y ait aucun doute dans les esprits des élèves et qu’il ne voulait pas que les élèves aient peur de venir en fin de cours pour lui parler et dire qu’il n’avait rien compris.

Aelita écarquilla les yeux à la suite de se discourt car comme tout le monde ici présent jamais elle n’avait eu à faire à professeur aussi sympathique que celui-là. Il était vrai que même lorsqu’elle c’était entretenue avec lui, il c’était montré patient et très attentif envers elle.


*Il fait sûrement ce genre de chose avec tout le monde*, songea-t-elle en le regardant.

C’est alors que professeur renchérit en disant que si ils avaient le moindre problème, il était là et que les élèves pouvaient compter sur lui. Le professeur continua son monologue en disant qu’il verrait d’une part le programme des différentes années en matière d’Etude des modus.

Puis il leur dit assez vulgairement qu’il avait établit un programme qui devrait plaire aux élèves, en mettant le devrait entre guillemets. Il poursuivit en disant que d’une part il ferait un bref rappel sur ce qu’il faut savoir lorsqu’on arrive dans le monde moldu, que c’est vraiment les bases et que c’est pour que les élèves puissent se débrouiller seul en cas d’incident. Il dit ensuite qu’il n’était pas du genre à s’étaler sur deux semestres pour leur apprendre comment marche un four. Il continua en disant alors que tout le monde s’en moquait. Qu’il préférait en tout point savoir qui était Lénine plutôt qu’on lui débite par cœur le mode d’emploi d’un micro-onde.


*Oh on va parler de Lénine dans ce cours*, pensa-t-elle en souriant.

L’homme se retourna ensuite vers le tableau en disant qu’avant d’être professeur il était écrivain et qu’il avait parcouru le collège en interviewant certains et certaines des élèves qui étaient présent. Il se nommait aussi September Quint, Aelita connaissait évidement tout cela vu qu’elle c’était fait interviewer par lui.

Mr Quint dit ensuite qu’il avait passé la majeur partie de sa vie chez les moldus et donc qu’il connaissait inévitablement son sujet. Il poursuivit en disant qu’il aimerait que les élèves se présentent eux aussi, les élèves devaient dire leur nom, leur prénom, son année, sa maison et puis ce qui leur passait par la tête, le professeur dit ensuite qu’ils étaient ici pour s’exprimer et qu’il n’y avait pas de mystère dans tout ceci.

Le professeur fit remarquer qu’il y avait des personnes qui c’était assis dans le fond de la classe, il dit alors qu’il avait été élèves avant eux. Aelita se sentit alors visé par la remarque que venait de faire September et elle baissa légèrement la tête. Heureusement d’autre élève prirent la parole avant elle, il y eut Elizabeth Harris, Susan Bones, Alister Summerby - qu’elle avait déjà croisé dans les couloirs – Klaralye Jenz, Parvati Patil, Angel Grisham, Opal McLane, Rozy Kryzentel, Alyss Fledge. Prenant son courage à deux mains la jeune fille se leva alors que ses jambes se mirent doucement à trembler.


- Stones, Aelita, dit-elle en se demandant pourquoi elle se présentait vu que presque tout le monde la connaissait dans l’école. Je suis en 4ème année dans la maison des Serdaigle. Je ne connais rien au monde moldu, enfin si je connais deux ou trois choses mais qu’ils ne sont je crois pas très importante…, la jeune fille voulu continuer mais elle ne s’en sentait pas la force, vu tous les regards qui pointait vers elle.

Aelita se réinstalla n’osant plus trop rien ajouter, elle ne se sentait pas à l’aise de parler de ça devant tout le monde elle se dit alors qu’après le cours elle irait voir September afin de tout lui expliquer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Lun 20 Aoû - 10:24

Tirée de sa rêverie par elle ne savait plus quoi, Wendy avait légèrement suivit ce qui s’était dit. Ils en avaient des choses à dire, tous. Incroyable d’être loquace à ce point. Surtout quand d’autres ont déjà parlé avant. Enfin, ce n’était pas un mal en soi. Parler c’est bien, c’est très bien même. Wendy écouta distraitement les propos des élèves qui se présentaient à tour de rôle. Elle repéra grosso modo ce qu’il fallait dire pour se présenter, et avait déduit l’ordre de passage. Son tour arriverait bientôt. Que fallait-il qu’elle commence par dire ? Le nom, le prénom, la maison, l’année, ça y’avait pas de soucis. Encore une personne plus proche, dans deux minutes, ça sera à elle. Mais elle n’a rien de constructif à dire ! Mon dieu. C’était la bérézina, totale et complète encore une fois. Si elle disait dès le début que ses parents étaient moldus, on se demanderait dès le début ce qu’elle fait dans ce cours. Ou pas, en fait. Ca reprenait les cours d’histoire qu’elle n’avait pas eu encore. Oui enfin, en année supérieure, parce que là, savoir se repérer dans la rue, elle pensait en être capable. Peut-être bien. En fait elle n’avait jamais essayé. Jamais pu non plus, Charles était toujours sur ses talons.

Un coup de coude de sa voisine la ramena dans la classe. Alyss avait fini sa présentation et maintenant c’était à elle. Misère de misère ! La gamine se leva, dans un bruit de chaise pas très agréable, et commença à bafouiller :

« euhf.. je..je » Si elle n’avait pas la peau si sombre, on aurait pu voir que son visage entier, oreilles incluses chauffaient comme des théières sur le feu. Elle se tut un instant et respira un grand coup, doucement, profondément. Ses doigts avaient commencer à se tortiller entre eux. Toujours en stress de devoir prendre la parole alors que tout le monde attendait après elle pour continuer, elle continua avec une petite voix :

« Je… Je suis Wendy Scotts. En première année à Poufsouffle. Papa et Maman sont moldus et mes parents, je ne sais pas trop. Je viens d’Inde, comme… euh comme... euh, l’autre demoiselle" (et voila, elle avait déjà oublié le nom! "Mais moi je ne connais rien de l'Inde. Je ne connais que l’Angleterre. J’ai été adoptée quand j’étais encore bébé. Je ne connais pas non plus Lenine, ni Grandi… Je ne les avais pas encore vu dans mon programme à l’école. C’est pour ça que je me suis inscrite, parce que ce n’est pas nouveau pour moi, mais je vais quand même apprendre beaucoup de choses. Enfin, je crois. Enchantée »

Elle se tortillait toujours les doigts, pour évacuer une partie de son angoisse, mais ce n’était visiblement pas assez. Elle évitait soigneusement de croise ne serait-ce qu’un regard, ou sinon, sa timidité allait l’emporter et même malgré son teint mat, on aurait pu voir ses rougeurs. Elle décida de se rassoire, elle avait dit assez de bêtises à la suite comme ça pour l’heure. Et puis, il y en avait d’autres à passer. Avec de la chance, elle n’avait marqué personne. Est-ce que la chance a vraiment à y voir ?

Bref. En tout cas, marqué ou pas, elle avait bien retenu que l’une des autres élèves venait du même pays qu’elle. Il faudrait qu’elle lui pose des questions à l’occasion, pour connaître un peu mieux ses origines. Pas qu’elle n’ait pas appris, bien entendu, mais oublié ça c’était déjà plus sûr. Et puis, n’a-t-on jamais réalisé que l’on retient mieux ce qui nous vient par des biais autres que les leçons scolaires ? En tout cas, chez Wendy ça marchait beaucoup de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Lun 20 Aoû - 11:14

Hannah était arrivée à l’heure devant la salle de classe. Cette année, ils avaient un nouveau professeur d’étude des moldus, et non des moindres, puisqu’il s’agissait d’un écrivain. Pour sa part, Hannah n’avait jamais vraiment entendu parler de September Quint en tant qu’auteur. Probablement car il n’avait jamais écrit d’histoires à l’eau de rose, de comptes rendus sur la vie des licornes, ou encore d’ouvrages sur l’art de rester zen et détendu même en pleine période d’examens. Elle c’était installée dans les rangs du milieu, ni trop prés, ni trop loin, et elle avait écouté le discours du jeune professeur. Elle haussa les sourcils de surprise en l’entendant, si enthousiaste, et aussi… familier. De la part d’un prof, ça surprenait toujours. Elle attrapa sa plume d’un mauve criard et la trempa dans sa bouteille d’encre de la même couleur, avant de remplir le questionnaire distribué quelques minutes plus tôt.

Citation :
Nom, prénom : ABBOT Hannah

Année : 4 ème

Maison : Poufsouffle



~Questionnaire~



Avez-vous de la famille moldue ? Si oui, de quel côté ? : Pas vraiment, je n’ai pas de moldus dans ma famille proche.

Connaissez-vous des moldus ? : Personnellement vous voulez dire ? Ha vrai dire… non, pas vraiment. Enfin ça dépend ce qu’on entend par connaître, je vais souvent chez le même antiquaire, qui est un moldu.

Avez-vous déjà eu à utiliser des instruments moldus tels qu'une télévision, une machine à laver, une radio ? : Je suppose que les radios moldues doivent marcher comme les notre, sinon j’aime bien les vieux objets moldus. J’ai un vieux Grand-mère-o-phone (Gramophone) dans ma chambre que j’ai trouvé dans un vide grenier.

Avez-vous déjà pris les transports en communs chez les moldus (train, métro, bus..) ? : Jamais, et ça ne me dit rien tout : ils sont lents et bondés.

Etes-vous déjà allé dans une école moldue ? : Non…

Avez-vous déjà passé une journée dans une véritable maison moldue, avec tout ce que cela sous-entend ? Si oui, qu'y avez-vous appris et qu'en avez-vous pensé ? : Non plus.

Avez-vous déjà été obligé(e) de vous débrouiller seul dans le monde moldu (demander son chemin dans une ville, etc...) ? : Jamais.

Avez-vous voyagé dans le monde moldu ? Si oui, qu'y avez-vous découvert ? : Je connais un peu Londres du côté moldu, et là-bas j’ai principalement découvert les dangers de circulation et les sundaes au caramel… Quand nous allons en vacances en écosse, j’ai déjà eu l’occasion de voir le folklore de la région version moldue.

Avez-vous été confronté(e) à la culture moldue par des monuments, des auteurs ou même des professeurs d'histoire ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? : J’ai déjà lu quelques livres moldus, et en visitant les rues de Londres je suis bien évidemment tombée sur leurs constructions diverses et variées.

Le monde moldu pique-t-il votre curiosité ? Si oui, pourquoi ? : Bien sur, je me demande plutôt comment le monde moldu ne pourrait-il pas piquer notre curiosité, après tout les moldus même s’ils sont des humains comme nous, sont tellement différents des sorciers dans leur mode de vie et leurs mœurs. Je suppose que c’est la nouveauté et le plaisir de la découverte qui attisent le plus ma curiosité.

(Pour les 2 ème année et plus)

Avez-vous été sensible aux cours de vos précédentes années ? : Oui

Qu'y avez-vous appris qui, selon vous, serait utile et instructif ? : Les moyens de transport moldus, qui sont, il faut bien le dire, terriblement compliqués par rapport aux notre.
L’organisation de leur société, leur système scolaire et comment ils vivent au quotidien.


Seriez-vous prêt, dans un futur proche, à faire partager vos connaissances et votre savoir à des camarades plus petit que vous ? A témoigner de votre intérêt pour cette matière ? : Volontiers, mais je ne suis probablement pas la personne la plus calée qui soit en matière de moldus.

Remarques éventuelles concernant le cours : Je n’en ai aucune à formuler pour l’instant si ce n’est que je ne considère pas l’apprentissage de l’utilisation de l’électroménager comme quelque chose de futile.

Quand le professeur frappa dans ses mains, elle sursauta, surprise. Zut, elle avait fait un énorme trait en bas de la feuille. Elle attrapa sa baguette et effaça la rature, elle avait été tellement aspirée par la rédaction que son questionnaire qu’elle en avait presque oublié qu’elle était en cours. Elle écouta le discours du professeur et afficha un air particulièrement septique, il parlait vraiment comme un charretier quant il voulait, ce professeur Quint. Ça lui faisait bizarre de voir un adulte avec un langage aussi peu châtié. Il fallait donc se présenter, heureusement, elle n’était pas la première ce qui lui donna l’occasion de réfléchir un peu à ce qu’elle pourrait bien dire. Malheureusement les élèves avant elle avaient déjà exprimé ce qu’elle pensait sur la matière, elle avait peur de se montrer un peu redondante. Quand son tour arriva enfin, elle se présenta d’une voix claire et posée :

« Je suis Hannah Abbot, de quatrième année à Poufsouffle. Si je me suis inscrite à ce cours c’est d’une part car je ne connais pas très bien le monde moldu, et que ma famille est sorcière. Mais ce n’est pas seulement pour palier à un manque de connaissances que je suis ici, je ne saurais pas trop dire pourquoi, mais, j’apprécie le monde des moldus : leurs drôles d’objets, leurs sports bizarres, leurs mœurs intrigantes…
D’autre part, je crois qu’il est indispensable de connaître un minimum nos « voisins » surtout qu’ils sont bien plus nombreux que nous. »


Après quoi elle laissa la parole à son voisin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Mar 21 Aoû - 14:02

Clara était arrivée dès le début du cours mais bien trop dans ses pensées pour pouvoir discuter avec ses voisins et voisines. Cependant, elle avait salué son professeur par politesse puis s'était assise près d'Aelita, qu'elle salua aussi au passage.
Le professeur leur proposa un questionnaire à remplir, et se fut avec plaisir, que Clara le remplit, prenant soin de prendre son temps pour répondre aux questions.

Citation :

Nom, prénom : Toppinen Clara

Année : Quatrième année

Maison : Serdaigle



~Questionnaire~




Avez-vous de la famille moldue ? Si oui, de quel côté ? : Du côté de ma maman.

Connaissez-vous des moldus ? : Oui, la moitié de ma famille maternelle, mes ami(e)s, mes connaissances en France et autres correspondants que j'ai rencontré lors de mes voyages, mes voisins, etc.

Avez-vous déjà eu à utiliser des instruments moldus tels qu'une télévision, une machine à laver, une radio ? : Oui car en dehors de Poudlard, nous n'utilisons jamais la magie, même pour mon papa.

Avez-vous déjà pris les transports en communs chez les moldus (train, métro, bus..) ? : Et bien, même si les sorciers prennent le train pour Poudlard, je dois bien avouée que je prends le train pour les allées et venues entre mon chez moi et Londres. Cependant il m'est arrivé de prendre l'avion ainsi que le bateau (toujours pour venir à Londres), le bus et le métro lors de ma visite à Paris.

Etes-vous déjà allé dans une école moldue ? :
Oui depuis mes deux ans et demi. J'ai commencé par la maternelle chez les tous petits, puis les petits, les moyens et pour finir les grands. J'ai continué mon cursus en Primaire (CP, CE1, CE2, CM1, CM2 *qui n'a pas été terminé*) mais j'ai dû m'arrêter là pour rentrer à Poudlard. Sinon il aurait été normal que je finisse par le collège puis le lycée. J'ai cru comprendre, cependant, qu'au Royaume Unis, les noms des années d'études étaient différents...

Avez-vous déjà passé une journée dans une véritable maison moldue, avec tout ce que cela sous-entend ? Si oui, qu'y avez-vous appris et qu'en avez-vous pensé ? : Et bien ayant connue le monde moldu avant celui de sorcier, je trouve que les instincts au niveau de la magie me posait problème. En première année, le fait de nettoyer à la main me semblait "normale". Par conséquent, je ne saurais dire ce que j'ai "appris" puisque j'ai toujours vécu avec.

Avez-vous déjà été obligé(e) de vous débrouiller seul dans le monde moldu (demander son chemin dans une ville, etc...) ? : Je ne me rappelle pas avoir demandé mon chemin puisque les endroits qui m'étaient inconnus j'étais accompagnée de mes parents mais oui, vivant dans ce monde, je me débrouille seule.

Avez-vous voyagé dans le monde moldu ? Si oui, qu'y avez-vous découvert ? : J'ai eu la chance de pouvoir visiter la France, le Nord de l'Italie suite à une visite à Vérone, l'Autriche, l'Allemagne, le Japon lors d'une invitation chez des amis à mes parents, ainsi que le Royaume Unis.

Avez-vous été confronté(e) à la culture moldue par des monuments, des auteurs ou même des professeurs d'histoire ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? : Beaucoup de choses. Il est vrai qu'ayant un pied dans le monde moldu, je me devais d'apprendre cette culture dont tous les monuments de France comme le Louvres, les Musées comme celui Gallo-Romain à Metz (dans le Nord-Est de la France)., mais aussi les châteaux de la Loire, les grottes dans le Périgord, les plages de la Côte d'Azur, les stations de ski des Alpes et des Vosges... tout comme le Mont-Saint-Michel. Dans d'autres pays bien entendu, j'ai découvert d'autres choses...
Je connais bien trop d'auteurs pour vous les citer tous (Maupassant, Zola, Flaubert et autres...)
Tout cela me passionne, au point où je ne peux pas me passer de la culture moldue malgré que je sois à Poudlard.
Quant aux professeurs d'Histoire, nous avons eu droit à tout ce qui touche la première et seconde guerres mondiales. L'Egypte et son développement, l'Europe, le Japon ainsi que les Etats-Unis.

Le monde moldu pique-t-il votre curiosité ? Si oui, pourquoi ? : Et bien, j'ai surtout envie de découvrir à travers le regard des sorciers qui ne connaissent pas les moldu ce monde qui leur est si proche et si lointain à la fois. Mais cela n'empêche que d'apprendre d'avantage sur l'endroit que je vis, m'intrigue beaucoup.


(Pour les 2 ème année et plus)


NB : un rappel des connaissances sera effectué lors de la première séance de cours.

Avez-vous été sensible aux cours de vos précédentes années ? : Et bien en vérité, je dois avouer que tout ce que nous avons vu jusqu'à présent, m'étaient connus puisque je vis, en dehors des cours à Poudlard, dans le monde moldu. Le professeur Dukas, nous a enseigné de manière rudimentaire mais intéressante, l'histoire des moldus.

Qu'y avez-vous appris qui, selon vous, serait utile et instructif ? : Nous avons étudier entre autre l’électricité, la communication, ainsi que les moyens de transport, bien que le train fasse partie de l'éducation de Poudlard grâce au Poudlard Express.

Seriez-vous prêt, dans un futur proche, à faire partager vos connaissances et votre savoir à des camarades plus petit que vous ? A témoigner de votre intérêt pour cette matière ? : Et bien ayant vécue dans le monde moldu durant mes onze premières années, je pense pouvoir faire partager nombres de mes connaissances aux personnes qui désirent savoir. Qu'il soit plus jeune ou de mon âge, c'est un réel plaisir que de pouvoir montrer sa deuxième partie de ma personne.

Remarques éventuelles concernant le cours : Je n'ai pas réellement de remarque à faire à par vous dire courage professeur et ne baissait pas les bras...

Après cela, il semblait que l'adulte demande à tous les jeunes de se présenter et Clara baissa la tête, finissant le plus rapidement possible son questionnaire. Ahh pourquoi était-elle à la traîne ?
Quand elle entendit un petit silence, elle releva la tête et découvrit que c'était déjà à elle... zut !

- ... Je m'appelle Clara Toppinen et je suis en quatrième année à Serdaigle. Je viens de France. Ma maman est moldue alors que mon papa, sorcier. J'ai choisi cette matière, car j'aimerais vraiment découvrir la façon qu'ont les sorciers de voir le monde dans lequel je vis depuis quatorze ans.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Ven 24 Aoû - 21:13

(Désolé désolée désolééée je suis en retaaard >< )

La jeune Amber Fiery était certes assise à côté d'Angel, mais quelque chose la retenait. La petite Gryffy était habituellement dynamique, une fille qui ne manque pas de dire ce qu'elle veut, quand elle le veut (saf en face de sa chère mère) mais elle s'y prends quand même aussi poliment. Le problème avec elle, c'était qu'on ne savait jamais ce qu'elle pensait, mais en ce moment, misérable pour certains, qui passaient tour part tour pour se présenter, Amber souriait à chaque personne, même si, petite comme elle l'était, personne ne la voyais faire ses simagrées.

La lionne avait tout de même peur que son tour arrive. Elle, délicieuse optimiste, dynamique Gryffondor, elle avait peur. Peur du ridicule, comme bien des personnes. Ce qui était bien étrange pour elle. Rare était les fois ou elle était timide, il fallait la prendre sur un pied très mauvais pour cela.

Vint le tour de sa voisine, Amber se sentit devenir rouge, rouge comme une tomate, tel le cliché le disait. Elle savait que bientôt était son tour, elle savait qu'elle devait dire quelque chose d'intelligent, mais comme Sébastien n'était pas là, comme il était à Drumstrang, la jeune Gryffondor sentait son courage sortir de matin en matin et se sentait si faible sans lui.

Bref, quand vint son tour, elle hésitat. Elle ne se leva pas. Les autres continuaient tous leurs choses, se présentaient de personnes en personnes....

Le professeur avec eu une telle idée! Il y en avait des histoires à raconter, comme ça?! Une serdaigle se présenta à son tour, Amber avait assez rongé pour aujourd'hui. Quand elle eut, fini, la petite lionne se leva, d'un pied ferme. Elle se présenta, elle aussi.

" - Bonjour tout le monde, mon nom est Amber Fiery. Je suis à Gryffondor, en première année. " Ce qui lui passait par la tête? Il allait voir ce qui lui passait par la tête!

Elle reprit, avec un sourire. Son tract était complètement parti, à présent:

" - J'aime beaucoup cette école, ça fait changement de toute ce qui se passe à la maison, parce que nous on vit dans une maison moldue, ma mère....ma mère a tenu à ce que l'on vive dans un endroit moldu, puisque l'on habite dans un environnement moldu." Elle rêvait ou elel venait de dire genre, cinq ou six fois le mot "moldu" ?

" - Je...je suis de sang-mêlée, ma mère est sorcière et mon père...est moldu." ,dit elle, pour finir.

Elle se rasseya, gratifiant au professeur un beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   Sam 25 Aoû - 19:47

[HJ: On avait jusqu'au 25 août... inclus! Non?... Embarassed ]

Dennis voyait tout le monde se présenter. Il n'avait vraiment pas envie de débiter qu'il avait un père Moldu qui ignorait tout de lui... Lorsqu'il vit les élèves aux alentours débiter leur présentation, il se sentit embarassé.

Vint son tour.


- Je m'appelle Dennis. Dennis Caremis. Je suis en première année à... à Serpentard.

Il lança un regard dans l'assistance défiant quiconque de le mépriser. Sentiment qu'il détestait voir dans les yeux des autres.


- J'ai un père Moldu, une mère sorcière et un frère... indécis. C'est une relation un peu... complexe, car même si je côtoye des Moldus, ma mère préfère englober de sorcellerie toutle monde Moldu, et je ne suis pas très cultivé en matière d'objet non magiques. Mon frère, lui, on ne sait pas si c'est un Cracmol ou un sorcier... En plus, la relation avec mon père est assez complexe étant donné qu'il pense que je suis dans une école de Mathémtiques à Oxford en ce moment.

Il s'arrêta là. Son explication faisait très... brouillon. Mais il attendit le prochain... ou la prochaine qui se présenterait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours : rappel [ouvert à tous]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours : rappel [ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Premier cours : rappel [ouvert à tous]
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: