AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Lit en marchant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Jeu 23 Mar - 22:35

Je marchais doucement, le long du lac, mes cheveux s’envolaient au grès du vent et des larmes qui n’étaient doue qu’à la force du vent, s’envolaient de mes yeux pour faire des perles d’eau. Je regardais devant moi, toute fois, je ne voyais personne, j’étais trop plongée dans mes pensées pour voir qui que se soit. J’avais été rejetée et reniée, par les deux hommes que j’aimai le plus au monde, comment vivre avec ça ? Avec cette peine qui me déchirait le cœur en deux parties égale. Tout le monde voulait m’aider à l’oublier, le seul inconvénient c’est que je ne le voulais pas, je voulais le garder encré dans mon âme. Car je craignais au fond de moi, de ne jamais plus le revoir tel que je l’avais vu pendant c’est trois semaines durant lesquels, il m’a aimé…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Jeu 23 Mar - 22:51

Alexander se sentait bien seul d'un coup, les deux jeunes filles l'avaient laissées toutes les deux sans qu'il comprenne pourquoi. Enfin, son sentiment de solitude ne dura pas, il sentit rapidement la présence de quelqu'un dans les environs, et il eu une magnifique apparition, mais celle ci avait un "je ne sais quoi" de triste et mélancolique qui le prit à l'âme.

Il s'approcha d'elle silencieusement et alors qu'elle faisait tombé un mouchoir de sa poche sans même y prendre garde, il le ramassa et toussota légerement pour se faire remarquer.


- Mademoiselle... Excusez moi mon audace, mais vous venez de faire tomber ceci, et au vu du vent qui règne en ces lieux, et des larmes qu'il fait couler, un mouchoir ne devrait aps être de trop... pour les effacer.

Il lui adressa un sourire tout en la saluant très bas. Bien qu'il désirait faire le baise main à une jeune femme à l'allure si triste et romanesque, il se retint de peur de paraître impoli.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Jeu 23 Mar - 23:03

Je fus surprise par l’éloquence de ce jeune homme, il était grand élancé et assez beau garçon. Je lui souris alors tristement pour lui rendre la politesse.

Merci, c’est bien aimable à vous d’avoir ramassé, ce qui sèche les larmes, mais ne redonne pas le sourire à celui qu’il l’utilise, lui dis-je en le regardant, vous utilisez bien notre langue, lui dis-je en regardant son insigne.

Je vis alors qu’il s’agissait d’un Poufsouffle et aussi surprenant que cela va vous paraître, je m’en sentis soulagée. Je n’avais pas à faire à un Serpentard qui se serait servit de cette belle langue pour me faire tomber dans un piège. Ce jeune homme m’intriguait toutes fois, est-ce qu’il essayait de se cacher en employant un tel langage ?

Vous êtes préfet, c’est pour cela que êtes si éloquent ?, lui demandais-je en le regardant, où est-ce seulement en présence de jeune fille que vous êtes si charmant ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Jeu 23 Mar - 23:12

Alexander eu un sourire malicieux, il se remit droit prestement et se plaça à côté de la jeune fille en souriant.

- Et si mademoiselle, je vous répondais en toute franchise que c'est un peu des deux ?


Il se plaça devant elle, l'air cérémonieux, et essuya une larme avec délicatesse sur l'une des joues de la jeune fille.

- Voyez ces larmes, elles sont de trop, je n'aime pas voir une femme pleurer, mais toutes les femmes aiment les belles choses, les belles paroles, j'espère donc être plus efficace qu'un mouchoir si vous me permettez de tenir compagnie à votre solitude.

Il lui sourit et lui tend le bars, esperant que cette peut être nouvelle compagnie ne le fuira aps aussi sûrement que les deux précédentes.

- Mais n'y voyez aucune arrière pensée toutefois, mes paroles sont autant dictés par mon éducation que par mon désir de voir apparaître un sourire vos lèvres.

Il lui fit un salue de la tête.

- Je manque à mon devoir en oubliant de me nommer, je suis Alexander Shinku, à Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Jeu 23 Mar - 23:33

Je l’entendis alors déblatérer un discours sur ses façons de parler, je le regardais droit dans les yeux essayant de sonder son esprit afin d’y discerner un quelconque mensonge, mais à ma grande surprise, je n’y vis que de la gentillesse.

Vous êtes bien présomptueux pour penser me rendre le sourire, cependant vous m’intriguez, lui dis-je avec sincérité.

Un sourire apparu mais disparu aussi tôt de mon visage, je ne voulais pas qu’il gagne avec trop de facilité non plus. Je pris le bras qu’il me tendait si aimablement, en posant délicatement ma main sur son avant bras.


Stones, lui dis-je une fois qu’il se fut présenté, Aelita Stones de Serdaigle, lui dis-je en le regardant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Ven 24 Mar - 10:43

Alexander la gratifia d'un mince sourire.

- Soyez assurée Mademoiselle Stones, que je suis enchanté.

Il posa la main sur la sienne et la guida à nouveau dans le cours qu'elle suivait pour sa promenade, sans rajouter un mot qui ne serait pas necessaire. Mais des ornières sur le chemin, sans doute causé par trop de vent, vinrent à paraître risquer pour le légère démarche de sa compagne du moment.

- Je ne sais mademoiselle si vous devriez poursuivre de ce côté, à cet saison il fait sec et mauvais, les racines sortent du chemin et je craindrez que vous ne vous blessiez.


Il avait posé son regard sur elle, attendant de savoir ce qu'elle désirait faire, pour poursuivre sur des chemins meilleurs il fallait quitter le tour du lac et ce n'était apparement pas le but de cette demoiselle.

- Cependant si vous choisissez de continuer je vous accompagnerez avec plaisir pour vous éviter toute chute.

Dit il avec une reverence.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Ven 24 Mar - 12:54

Quant il posa sa main sur la mienne comme pour me guider, mon premier réflexe eut été de retirer ma main de son bras. Mais le geste était si doux et si bien veillant que je la laissai. Mais mon visage était toujours aussi triste, je voulais sourire à ce charmant jeune homme, seulement je n’y arrivais pas. Bizarrement, je ne me sentais pas de force à lui mentir en affichant un beau sourire.

Puis il me fit comprendre que le terrain que j’empruntai, n’était pas le meilleure pour se balader en cette saison. Je le regardai donc dans les yeux un moment en y réfléchissant.

Vous avez sans doute raison monsieur Shinku, je suis donc vos bons conseils, je vous suivrai où bon vous semblera, du moment que je marche, lui dis-je en le regardant toujours.

Il était beau et distinguait ce pendant, il lui manquait un je ne sais quoi pour me plaire définitivement. Cependant j’avais l’impression, que le jeune homme cachait quelques choses derrière ses belles phrases. Je me trompais sûrement, en tout cas il avait une grâce et un comportement, que tous les garçons envieraient, si il savait que bon nombre de filles succomberaient pour l’éloquence et le charme de ce jeune homme. Ce qui était le plus intéressant à constater chez le jeune hommes c’est qu’il ne se rendait peut-être pas compte du pouvoirs qu’il avait entre ses mains, ce qui était je dois bien le consentir à le dire, encore plus charmant. Car un homme jpue comme nous les femmes à la séduction et c’est à celui qui manipulera, le mieux possible le cœur de l’autre, qui gagnera. Cependant je crois que nous sommes encore trop jeune pour ce genre de jeux, toute fois, Alexander Shinku le jouait, mais sans s’en rendre vraiment compte, du moins je le pensais. Il disait que c’était par son éducation, qu’il était comme, il est, galant courtois et sachant manier le verbe mieux qu’un fleuret.

Etes vous de sang pur monsieur, lui demandais-je alors sans retenue, car pour parler au si bien que vous le faites, je doute que vous soyez simple un sang impur, lui dis-je en le regardant droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Ven 24 Mar - 13:30

Un sourire ironique naquit sur son visage, il ne s'était pas attendu à cette question de la part d'une serdaigle, il devait en convenir.

Il la guida sur un sentier qui sans quitter le tour du lac, s'en éloignait légerement, quelques abrisseaux en protégeait le sol et éviterait à sa compagne les désagrement d'une chute sur des racines trompeuses.


- Je suis de sang mélé mademoiselle Stones, mon père est un moldu très bon, d'origine anglaise, ma mère vient d'une grande famille de sorcier japonais, les Shinku. Selon la tradition, ma mère étant l'unique héritière encore en vie, mon père a pris le nom de ma mère, integrant ainsi notre caste, bien que pas une once de magie ne coule dans son sang. Nous vivons en Angleterre car mon grand père y a une maison et des magasins et mon père a encore un peu de mal avec l'écriture japonaise.

Une pente douce se profilant, il passa devant la jeune fille et lui tendit la main.

- Faites attention à ne pas glisser, vous vous saliriez.

Il l'aide dans ce passage un peu plus difficile avec le manque de clarté ambiant, et lui sourit avec moins d'ironie alors qu'elle lui fait face.

- Ne m'en veuillez pas de ces longs discours, mais malgré ses origines je tiens beaucoup à mon père, il a tout quitté et tout accepté pour l'amour d'une femme qui n'était pas de son pays et encore moins de son monde, il a même abandonné son nom. J'aimerais pouvoir dire que je ferais un jour le même sacrifice pour celle que mon coeur aimera, mais je sais que cela serait vain car je suis le dernier des Shinku, et l'héritage est la seule chose qu'on ne peut renier dans mon pays.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Ven 24 Mar - 14:01

Alexander me dit alors qu’il était un sans mêler, chose que j’avais dû mal à concevoir pour un jeune homme aussi bien élevé que lui. Puis il parla de sa mère, qu’elle était d’origine japonaise, les sorciers du Japon étaient beaucoup plus stricts que nous et il reposait tout sur l’honneur. Alors finalement, je compris pourquoi il était si bien élevé.

Votre père doit être un homme d’une grande sagesse et il doit aussi aimer beaucoup votre mère, lui dis-je en le regardant droit dans les yeux, les mariages ne sont plus arrangé aux Japon ? lui demandais-je par curiosité.

Pour les mariages entre famille de sang pure cela existait partout dans le monde, m’a raconté mon cher père. Mais que les pays asiatique y mettaient encore plus de volonté à ce que ça se passe comme ça. A l’époque où il m’avait appris cela, je ne savais pas encore que j’allais subir cette sorte d’arrangement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lit en marchant   Ven 24 Mar - 14:41

Il répondit sans détour à la question.

- Certes si, ma tante avait été marié avec le fils d'un ami de mon grand père, mais nous avons aussi de grands preceptes sur l'amour dans mon pays, et on ne contraint jamais un coeur déjà pris à se lier à un autre. Tout ceci tient à la philosophie boudhiste très ancré dans notre culture. Là bas, c'est très differend, même la vision de ce qu'est un sang pur est un peu différend, c'est celui qui garde un honneur sans tâche qui a le sang le plus pur. C'est une valeur fondamentale pour laquelle l'on pourrait mourir.

Il lui fit un léger sourire, à peine perceptible, mais il se sentait dans l'intonation douce de sa voix.

- Mais vous, mademoiselle Stones, vous êtes anglaise de pure souche ? Et sorcière sans doute aussi de pure souche, pour vous être interessé à mes origines et m'avoir demandé si les mariages étaient arrangés il faut être d'une famille qui connaissent le monde impitoyable de l'honneur.... à l'anglaise.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lit en marchant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lit en marchant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» J'aimerai avoir la faculté de dormir en marchant, serais-ce possible ? |feat. Perle du Lac|
» [Guide] Marchant Ambulant (MA)
» Devenir divin en marchant sur l'eau ^^
» ? MENS SANA IN CORPORE SANO ? EVENT VI ? Groupe IV
» Brûlure non effective en marchant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: