AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) Empty
MessageSujet: Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)   Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) EmptyDim 21 Oct - 10:35

Membre du Groupe :
- Susan Bones, Poufsouffle, 5ème année
- Elizabeth Harris, Poufsouffle, 2ème année
- Wendy Scotts, Poufsouffle, 2ème année

Sujet d'Etude : Voltiflor

Règles :
- On ne peut poster chacun qu'une fois par semaine (donc il peut y'avoir 3 messages dans ce sujet par semaine)
- Notre post doit contenir des observations précises faites durant l'entretien de la plante, et également un Rp de minimum 7 lignes qui nous permettra d'être noté afin de rapporter des points à notre maison.
- Les observations doivent être plausibles.


Dernière édition par le Sam 9 Fév - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) Empty
MessageSujet: Re: Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)   Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) EmptyDim 28 Oct - 1:15

Le samedi était le jour le plus apprécié de la jeune Elizabeth pour quatres raisons. La semaine se terminait la veille de ce jour là, à savoir le vendredi pour les perdus, donc ça signifiait que les cours étaient terminés donc que les élèves pouvaient se reposer. Deux raisons était que Elizabeth pouvait enfin s'occuper de sa plante, à savoir le Voltiflor, plante qu'elle aimait beaucoup entretenir dans la serre n°2. Troisième raison pour laquelle Eli adorait le samedi était parce qu'elle n'était pas seule à s'occuper du Voltiflor. En effet, sa camarade de classe, Wendy, était elle aussi de la partie. Une occasion de plus de voir son amie pendant le week-end, c'était toujours bon à prendre et ça ravissait plus que jamais Eli. Et enfin, la dernirèe raison de la joie de la jeune Harris et de voir son autre amie, Susan Bones. Eleve de 4 ème année, Eli la voyait très peu en semaine et c'était à chaque fois une joie quand les trois jeunes filles se réunissaient le samedi dans une des serres de Poudlard. Voilà donc pourquoi Eli était si heureuse d'être en week end et c'est en toute logique qu'elle se vetit de sa plus belle tenue. Enfin, quand elle parlait de sa plus belle tenue, elle parlait en réalité d'une tenue qui ne la changeait pas plus qu'à l'ordinaire mais qui était un peu plus légère qu'à son quotidient. Cravate rayée jaune et noire caché sous un pull noir serré, la jupe noire, les chaussettes blanches étincellantes dans des chaussures noires brillantes, et enfin une cape noire ouverte montrant fièrement le blason de la maison Poufsouffle dont Elizabeth était si fière. Les cheveux détachés et la mine souriante, Elizabeth sortit de son dortoir, impatiente de voir ses deux amies. Elle monta les marches en toute hate pour se diriger vers le rez de chaussée et elle croisa quelqu'un qu'elle n'avait pas vu depuis un moment. Il s'agissait du moine gras, le fantôme de Poufsouffle. Après lui avoir dit le plus beau bonjour qu'elle pouvait, elle continua son chemin, se dirigeant vers l'extérieur de Poudlard.

Ce jour là, il ne pleuvait pas. Le soleil ne brillait pas non plus mais il ne faisait pas froid, chose plus qu'apréciable. Le vent soufflait quand à lui fortement et les cheveux d'Elizabeth furent emmelés au boût de deux minutes de marche à l'extérieur. Elizabeth adorait le vent, ça lui rapellait quand elle était sur son balai en train de jouer au Quidditch. Elle adorait prendre de la vitesse sur un balai et adorait aussi sentir le vent dans ses cheveux, sentir le souaffle sous son bras et... marquer! Calme toi Elizabeth, tu as les pieds sur terre là, enfin en théorie... En parlant de Quidditch, le prochain match allait les affronter aux Gryffondors, l'équipe rouge des Lions, célèbre pour son plus jeune attrapeur depuis plus de 100 ans, Harry Potter. Espérons que le tournois des trois sorciers l'aura un peu fatigué et qu'il sera moins compétitif face à Alexander, qui était déjà un fabuleux joueur. Elizabeth pensa donc à son tout dernier match de Quidditch de l'année, en espérant que ce serait Poufsouffle qui emporterait la coupe de Quidditch de Poudlard. La maison des blaireaux était une des maisons les plus illustres de Poudlard et elle méritait de gagner, tant ses élèves étaient motivés et vaillants. Après tout, serait ce un hasard si le mot Poudlard avait la même initiale que Poufsouffle (même en anglais en plus!) ? Dieux seul le sait... Pour le moment, Elizabeth penssait certes au match de Quidditch qui allait bientôt approcher mais elle penssait surtout au voltiflor, la plante qu'elle entretenait avec Wendy et Susan. La jeune fille se dirigea vers les serres de Poudlard, croisant un couple d'élèves de Beauxbatons, qui, pour l'occasion, la regardèrent de haut. En même temps, il fallait dire que Elizabeth n'était pas très grande et que les Beauxbatons n'étaient pas connus pour leur franche sympathie, surtout envers les années inférieures. Eli, pas contrariante pour un sous, adressa un joli sourire au garçon et à la fille français et poursuivit son chemin, voyant que les deux étranger n'avaient pas du bien saisir son message de sympathie. Ils ne devait pas connaître...

La première année arriva quelques minutes plus tard dans la serre n°2, les cheveux tellement en bataille qu'on aurait dit qu'elle s'était battu avec un groupe de fan des bizzars sisters qui voulait avoir un autographe de leur chanteur préféré. Elle entra dans la serre et vit qu'elle était la première des trois Poufsouffles. Tant mieux, elle pourrait se préparer en les attendant. Elle passa en premier lieu devant la table où était posé son voltiflor, encore assez petit, et se dirigea vers une petite salle un peu en retrait. Pn pouvait à l'intérieur y trouvait un petit vestiaire où les jeunes filles passaient avant chaque manipulation pour ne pas se salir. C'était en soit assez dommage étant donné que Elizabeth s'était changée un peu plus tôt dans la matinée, juste avant de partir, mais il fallait bien se protéger de tout ce qui pouvait salir. Elizabeth enleva sa cape et l'accrocha sur un porte manteau prévu à cet effet. Elle pris ensuite une blouse, elle était de couleur beige et un peu sale et l'enfila. Elle se rendit ensuite dans la serre principale et regarda son voltiflor.. Enfin son, plutôt leur voltiflor car elles étaient trois à s'en occuper, et trois très heureuse de prendre en charge cette plante, qui était aussi un prétexte pour se réunir entre amies. Elizabeth regarda donc la plante, qui ressemblait comme le lui avait dit le professeur Chourave, à un filet du diable, quand à lui beaucoup moins sympathique. Elizabeth resta donc plantée devant sa plante, se disant que de penser au match de Quidditch qui allait arriver en attendant ses deux amies était une bonne idée car elle aurait le temps de s'occuper du Voltiflor quand Wendy et Susan serait là. C'était pendant qu'elle réfléchissait à une toute nouvelle feinte volante, qu'elle entendit la porte s'ouvrir derrière elle, laissant entrer son amie...


O°o 1016 Mots o°O


[HJ: Comme je vous l'ai proposé par Mp, celle qui veut répond et ensuite on se tient à cette chaine]

FAIT 1 014

Edit Pomona = Semaine 1 (post 1/3) :: 14,25/20
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) Empty
MessageSujet: Re: Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)   Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) EmptyLun 5 Nov - 21:01

Hum… alors ce livre-ci disait que… Et celui-ci affirme que… Et l’autre défend de… Brouh lala ! Que de recommandations à lire avant de s’occuper d’une plante ! Wendy regrettait presque d’avoir accepté, et pourtant on lui avait dit que c’était la plante la plus simple de la liste !

Non non, allez ! Un petit effort ! Il ne fait pas se laisser aller, tout ira bien, les livres sont lus, les leçons sont apprises, ça va rouler comme sur des roulettes ! (Si possible pas dans le décor… On vous a raconté la première fois que Wendy est monté sur des patins à roulette ? Et les rollers, mazette, les rollers ! Quelle tranche de rire ! Enfin, sauf pour Wendy et ses petites fesses potelées de l’époque, cela va sans dire…)

De toutes façons, Elizabeth lui avait assurée que la plante était inoffensive, et qu’elle était très loin de ressembler à cette fichue mandragore ! Wendy en était soulagée. En plus elles allaient être aidées par la préfète de leur maison.

Wendy ne l’avait jamais vue que de loin, elle était en quatrième année, et Wendy trimait déjà péniblement en première année pour s’occuper trop des autres, à son grand désarrois d’ailleurs, elle qui préférait être entourée que de plancher sans arrêt pour obtenir les résultats médiocres dont elle récoltait les Troll en Métamorphose, ou les autre pas forcément mieux en étude des Moldus ou en classe de Sortilèges…

Par contre, elle connaissait assez l’autre préfet de sa maison, Alexander Shinku, pour avoir bavardé déjà avec lui plusieurs fois, et partagé quelques moments sympathiques. Comme la séance photo, lorsque Myrielle lui avait offert sa robe rose à son anniversaire (qu’elle ne savait toujours pas d’ailleurs que ça avait été son anniversaire, mais ça, Wendy ne dévoilerait pas son secret comme ça, non non non !)

D’un pas un peu hésitant, mais tout de même cette fois, un peu plus sûr du chemin qu’il devait prendre, l’indienne s’était dirigée vers la serre qui avait été attribuée au petit trio, pour s’occuper d’une Voltiflore… Tiens, d’ailleurs, un ou une ? Par défaut, Wendy avait pensé « une », parce que « une plante », mais en réalité, elle n’en savait rien.

Elle poussa doucement la porte, en appelant à la ronde « Youhou ? Eli ? T’es làààà ? » D’une voix qui tremblait malgré sa volonté. Jamais trop rassurée dans les endroits qu’elle ne fréquentait pas assez à son goût. Puis lorsqu’elle rentrait des serres, elle passait toujours toute une après-midi à se décrotter. Pas qu’elle soit pas douée sous la douche, allez pas commencez vos salaceries bizarres, non, c’était juste qu’une fois lancée, Wendy ne s’arrêtait pas (un peu comme quand elle parle, quoi !) et elle finissait pleine de terre de la tête au pied, à se demander si elle n’avait pas voulu se prendre pour une plante, et s’enterrer pour voir ce que ça faisait de se faire arroser. Mais la question n’est pas là.

Aujourd’hui l’attention se porterait sur un petit plant de Voltiflore (ahah ! J’ai rusé !), petite plante tentaculaire, qui ressemblait à s’y méprendre à un filet du diable, qui lui était plutôt agressif. Wendy jeta un coup d’œil à la ronde, pour voir les pots des autres groupes, tout en se dirigeant vers la salle où elle allait passer son tablier et ses gants, ainsi que retrouver sa superbe truelle usée, mais ô combien utile lorsqu’on manie la terre (cherchez pas, c’est l’amour fou entre Wendy et la terre, en ce moment ! Vive les truelles !)

[hop! Et voila la réponse promise!]

Pomona ; agréable à lire, avec un peu d'humour... : 15/20, très bien
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) Empty
MessageSujet: Re: Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)   Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) EmptySam 9 Fév - 17:50

[ Nouveau Post pour la nouvelle année!]

Et voila que ça repartait pour une année, une! Toute enjouée et heureuse, Elizabeth avait bien l'intention, une année de plus, de s'occuper de son très cher Voltiflor, plante qu'elle avait laissée seule pendant les grandes vacances. Enfin seule, tout était relatif car la présence de Pomona Chourave était en fait loin d'être insuffisante pour une plante, quelle qu'elle soit. L'année passée, Elizabeth, Wendy et Susan, s'étaient occupée d'un Voltiflor, une plante des plus rares qu'elles avaient l'habitude de venir entretenir les samedi. Mais voilà, cette année là, le samedi, était le jour de l'entrainement de Quidditch. Et comme la potion de dédoublage n'avait pas encore été inventée – du moins pas à la connaissance de la jeune Harris - les trois jeunes filles n'avaient pas pu venir plus tôt dans l'année. Ajoutez à cela une bonne tartine de devoir et vous obtiendrait un Voltiflor qui ne pouvait compter que sur la directrice des Poufsouffle.

Mais voila, Elizabeth aimait les plantes , elle les adoraient même et avaient expressement motivées ses amies, pour qu'elles s'en occupent comme avant, à savoir d'arrache pied. Quand vous connaissait Elizabeth Harris, vous vous dites que quand elle motive quelqu'un, ça porte toujours ces fruits, et vous avez raison. L'indienne, la préfète et la capitaine de Poufsouffle, avaient donc choisis, comme jour tout particulier, un dimanche de novembre, pour revenir dans les serres de Poudlard. C'est donc en toute logique, qu'un dimanche de novembre, elles s'y rendirent.

Elizabeth était seule. Comme on pouvait s'en douter, elle était à la bibliothèque, tandis que ses deux amies devaient sûrement être dans la salle commune ou dans un autre lieu de Poudlard. La jeune fille avait volontairement préféré un sac de cours léger pour se rendre à la bibliothèque et prit donc ses devoirs d'histoire de la magie, où l'essentiel des recherches, se faisaient dans les livres poussiéreux de la bibliothèque et non pas dans " Histoire de la magie " de Batilda Tourdesac. Elle rangea donc ses quelques parchemins et sortit de la bibliothèque, comptant se rendre immédiatement dans les serres, sans passer par la case “salle commune”. Elle dessendit donc les marches des escaliers toujours en mouvements de Poudlard et, après avoir croisés quelques une de ses connaissances, arriva dans le hall.

Le lieu était désert, il n'y avait aucune trace de Wendy ni de Susan. En même temps, après un coup d'oeil à l'horloge de la grande salle, Elizabeth remarqua qu'elle était bien en avance. De manière générale, Elizabeth était toujours en avance, elle détestait être en retard. En effet pour elle, se faire attendre était une preuve d'irrespect flagrant en particulier quand on pouvait l'éviter. C'était pour cela que la jeune jaune et noir mettait un point d'honneur à être ponctuelle, voire plus si elle pouvait. Dans ce cas là, elle avait pu et était définitivement bien en avance. Ce n'était pas grave, bien au contraire, elle pourrait en profiter pour sortir tous les instruments de leur rangement habituel et ainsi préparer le travail aux deux jeunes filles, à savoir Wendy et Susan.

Elizabeth ne s'arreta donc pas et alla directement vers les serres, l'endroit où elle aimait passer tant de temps. D'un point de vue extérieur d'ailleurs, il n'y avait aucune raison. L'endroit était humide et sale et on pouvait y rencontrer tout types de plantes, plus ou moins innofensives. Pomona Chourave vous dirait que le filet du diable est une plante tout à fait charmante quand on la connait mais sur ce point là, Elizabeth avait un doute, un gros même. Certes, on pouvait l'approcher sans danger quand on connaissait ses points faibles, mais elle n'était pas pour autant "charmante". Il en était de même pour les "mignones" mandragores, aussi affamées que des ogres, qui n'attendait que quelques secondes de distraction de votre part pour vous arracher un doigt. Elles étaient certes, très utiles, mais on ne pouvait pas les qualifier d'attachantes, elles non plus.

Hormis ces deux ou trois petites plantes qui sortent un peu de l'ordinaire (comme beaucoup d'autres mais passons), toutes les autres sont d'une perfection absolue. Le voltiflor était en effet une plante des plus sympathiques, du moins si on appréciait la compagnie d'une plante. Elle ressemblait à un filet du diable (Tiens! Quand on en parle!) mais il avait lui au moins l'avantage d'être innofensif. Il lui ressemblait en tous points et Elizabeth priait d'ailleurs à chaque fois qu'elle se rendait dans les serres, pour que Chourave n'ai pas eu la bonne idée de placer un vrai filet du diable dans les parages ce qui aurait fait sans doute perdre à Poufsouffle, trois de ses membres les plus importants, sans exagérer bien sûr.

Elizabeth arriva donc enfin dans la serre N°2, celle où se trouvait leur très chère plante. Eli était, comme elle l'avait imaginé, la première, car Wendy et Susan n'étaient pas là. Passant devant le Voltiflor, toujours aussi vert (logique me direz vous pour une plante), Eli se dirigeat vers la petite remise prévue pour ranger les affaires, pas plus grosse qu'un placard à balai. En gros, c'était un vestiaire. Eli posa son sac et enleva sa cape, qui lui tenait chaud de manière générale, sous sa blouse. Elle enfila ensuite une blouse beige, celle qui était à sa taille, et rangea toutes ses affaires dans le petit placard, prévu à cet effet. Revenant ensuite dans la serre elle même, la jeune Poufsouffle constata avec horreur, qu'elle n'était pas seule...

Elle était à présent entourée, non pas de personnes, mais de pots, des pots qui auraient pu paraitre innocents s'ils avaient été vides. Mais là, ils ne l'étaient hélas pas. On pouvait voir dans toute la serre, une bonne trentaine de pots, si ce n'était plus, contenant une plante qui avait, contre toute vraisemblance, les même feuilles étrangement repoussantes de la Mandragores. (Et de deux! Quand on parle du loup! ) Elizabeth les reconnaitraient entre milles. Cette légère couleur violacée qu'elle avait vu trop souvent l'année passée, ne lui rapellait que de mauvais souvenirs ET quelques rares bons souvenirs. C'était son premier TP, avec Wendy même et elle avait trouvé la plante attrocement... attroce. Rien ne pouvait la décrire alors je vous laisse imaginer la réaction d'Elizabeth quand elle avait eu pour sujet d'examen... la mandragore. Que de bons souvenirs donc que cette fabuleuse plante, qui à présent l'encerclait de tous les côtés, comme si l'an passé n'avait pas suffit...

La jeune fille se disait que tant que personne ne dépotait une plante – malheur à lui s'il avait fait ça – rien de facheux ne pourrait lui arriver. Elle entendait encore trop souvent ces cris stridents dans sa tête qui avait la facheuse manie de lui coller des migraines attroces. Merci qui ? Merci Pom-pom! Elizabeth, mi-rassurée, mi-pétrifiée (ce qui était assez paradoxal quand on savait que les mandragores avaient la capacité d'enlever les personnes de leur état de pétrification), se convainquit qu'il n'y avait aucun danger et alla expressement dans la serre d'à côté, après avoir attentivement lorgné la serre N°2 d'un oeil suspect. Il n'y avait pas d'arrosoir, et arroser une plante sans arrosoir, était tout bonnement impossible. Sauf si bien sur on utilisait un sortilège Aguamenti sur la plante, CE QUI ETAIT, rappellons le, formellement interdit, puisqu'utiliser un sortilège en dehors d'une salle de cours était literralement interdit et durement sanctionné. Morale: Si vous voulez arroser une plante sans arrosoir, utilisez un sortilège Aguamenti dans une salle de cours, c'est à dire, dans une des serres de Poudlard. - PAF! - Elizabeth Harris ou comment contourner le réglèment tout en ayant raison.

La jeune fille trouva enfin ce qu'elle recherchait au bout de la première serre et alla de ce pas s'en saisir. C'est là qu'elle entendit la porte de la serre N°2 qui s'ouvrait. Deux choix s'imposaient à elle. Ou, il s'agissait d'un Serpentard qui, dans un élan d'intelligence, avait eu envie de s'instruire et était donc venu dans l'espoir d'en connaitre plus sur les plantes, scénario assez peu crédible disons le nous, ou bien, il s'agissait de Wendy, ou de Susan, ou même des deux, qui arrivaient, à l'heure prévue s'il vous plait, dans la serre de Poudlard.


[ 1354 ]


§§§ 1 356 Pas de note cette fois-ci, mais 20 points à Poufsouffle
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) Empty
MessageSujet: Re: Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)   Voltiflor (Bones, Harris et Scotts) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voltiflor (Bones, Harris et Scotts)
» Bones...
» Husky harris se confie
» Payton, Jaimie & Jason Harris
» ECW du 27 juin 2012 - Ted DiBiase VS Husky Harris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5-
Sauter vers: