AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptyMer 26 Déc - 17:30

De la vapeur, des bruits sourds comme des caisses que l'on traîne sur du bitume, des voix pour la plupart infantines voir même des cris, des hululements, des pas précipités, une odeur de rentrée mélangée à celle des parfums sucrés et fleuris des filles...aucun doute, les frères Gibson étaient bien sur le quai 9 3/4 de King's Cross. Raphaël n'allait pas tarder à embarquer dans le Poudlard Express en partance pour la célèbre école de Sorcellerie dans laquelle il étudiait. Il avait le dos tourné à la foule qui s'agglutinait devant les wagons. Il n'était pas pressé de partir à la chasse au compartiment libre...et puis s'il n'en trouvait pas, il virerait tout simplement le ou les occupants. Pour le moment, il voulait profiter une dernière fois de son frère. Il avait un pincement au coeur de le quitter après seulement quelques semaines passées chez lui. Elles avaient trop courtes à son goût! Il avait passé un mois chez lui puis il était partit chez sa cousine Jade. Puis deux jours avant la rentrée, il avait demandé à partir pour passer la dernière journée de vacances avec Samuel. Jade avait été un peu déçu qu'il parte, mais elle avait compris et ne lui en avait pas tenu rigueur. Elle connaissait parfaitement le lien qui unissait les deux frères et elle se réjouissait de leur si bonne entente. Et puis, ils se revoyaient dans deux jours...pas de quoi fouetter un chat. Samuel ne l'avait pas vraiment montré, trop fier sûrement, mais il avait touché par le geste de son jeune frère. Ils avaient beaucoup parlé mais aussi de nombreux silences avaient pris place au milieu de leurs confidences fraternelles. Ils étaient plus émus qu'ils ne voulaient le laisser paraître.

Sur ce quai de gare...l'un en face de l'autre, ils se regardaient...lâchaient un conseil qui se valait vain....Raphaël, sûrement plus courageux que son frère niveau "sentiments" si on peut dire, prit la parole
"Je ne vais pas tarder à y aller. Prend soin de toi Sam!" Samuel souriait, le visage rieur mais on sentait une certaine émotion. Il hocha la tête "C'est plutôt moi qui devrait te dire ça! Fait gaffe à toi et ne provoque pas de scandale..." Raph leva les yeux au ciel en soupirant amusé... "Moi? Faire des scandales? J'suis pas Malefoy!" dit-il avec ironie. Ils se turent, se toisèrent...puis Sam s'exclaffa "Allez....va...tu vas louper ton train et si ce cher Severus ne te voit pas à la table des Serp's, il va s'acheter du shampooing et là...ça risque de casser le mythe!" déclara-t-il avant de lâcher un petit rire amusé. Raph ne pu s'empêcher de rire à son tour. Il ne se moquait jamais de son directeur de maison en temps normal, il le respectait trop pour cela, mais en cet instant, avec la tension, le fait de quitter Sam...il se lâchait un peu plus. Il reprit son calme et se pencha vers la malle qu'il avait à ses pieds. Son Grand-duc et son chat avaient été envoyé directement à Poudlard. Il n'allait pas s'encombrer de bêtes à poils et à plumes pendant le trajet. Comme s'il n'y avait pas déjà assez de bazar avec les valises obèses des élèves...Non, merci, il s'en passerait. Il était sur le point de partir. Il prit une inspiration puis fit mine de s'avancer vers le Poudlard Express mais il fut retenu par une main puissant sur son épaule. Il s'arrêta aussitôt et se retourna. Son frère l'avait arrêté et avant qu'il est pu demander la moindre explication, son frère le prit dans ses bras. Raph écarquilla les yeux sous la surprise. L'étreinte fut extrêmement courte et d'un côté il en était soulagé. Il aimait son frère et c'était réciproque...mais devant tout ce monde! Encore heureux qu'ils soient à l'écart, caché par la vapeur et que cette étreinte est été courte et virile à la fois. Une espèce d'accolade fraternelle qui fit sourire Raphaël. Son frère était plus sentimentale qu'on aurait pu le penser! Ce devenait dangereux tiens! (lool) Non, sérieusement...il était touché de ce geste, surtout venant de Samuel qui n'était que peu démonstratif...tout comme lui d'ailleurs. Il lui sourit "Faut vraiment que j'y aille cette fois...je t'écrirai sans faute. Et...ne court pas trop après toute ses filles...tu vas finir par t'essoufler..." dit-il avant de pouffer de rire. Sam lui tapa légèrement l'arrière de la tête "Ouais, c'est ça....moi m'essoufler? C'est mal me connaître frérot...j'suis très endurant!" dit-il avant de lui faire une grimace avec sa langue. Un sourire radieux apparu sur le visage de Raphaël. En cet instant il ne voulait plus partir...mais il le fallait et puis il n'y avait pas que des inconvénients à retourner à Poudlard. Il y avait son meilleur ami Quentin et les deux femmes de sa vie.

Il dit enfin aurevoir à son frère qui lui fit un signe de la main puis s'éloigna vers le Poudlard Express en traversant la vapeur de la locomotive à vapeur, s'engouffra dans l'un des wagons rouge et se retrouva dans un véritable méli-mélo. Par Merlin...et vas-y que je te passe devant, que je te bouscule, que je te crie dans les oreilles, que je te....raaaah! Stop! Il avait juste été surpris par ce brouhaha! Il en avait pourtant l'habitude...mais les petits nouveaux étaient intenables! Attends que Gibson leur apprenne la politesse et les règles de bienséances! D'abord, il était plus âgé que tout ces petits morveux pas encore répartit! A voir leurs têtes de glands, il était peu probable qu'il y en ai un qui attérisse à Serpentard...Ainsi, puisqu'il était plus âgé, il avait droit au respect! Ensuite, il était de l'illustre maison de Salazar Serpentard, donc encore une raison pour que ces nains s'écrasent et le laissent passer et enfin...et pas des moindres, c'était un Gibson. Sang pur et riche, ces bouffons n'étaient absolument rien à côté de lui...de simples et répugnants veracrasses. Il n'allait pas froisser ses vêtements à tenter de se frayer un passage dans ce capharnaüm...et il n'allait sûrement pas gaspiller sa salive pour rien à essayer de faire comprendre à des moux du cerveau qu'il était de leur devoir de le laisser passer. Il sortit donc sa baguette, certains se stoppèrent comme pétrifié se demandant ce qui allait se passer, les plus proches de lui ouvraient des grands yeux ébahis...voir même effrayés. Puis, il lança un sortilège qu'il grommela entre ses dents et les gnomes de 1ères et 2èmes années qui se trouvaient dans le couloir se retrouvèrent plaqués contre les parois avec une force incroyable. On entendit des cris de surprises et d'effroi. Les razes-moquettes ne comprennaient absolument pas ce qui leur arrivaient et Gibson n'était pas du genre à leur faire un discours pour les rassurer. Voir leurs têtes était déjà bien jouissif comme ça. Il reprit sa valise et passa devant eux sans s'arrêter, faisant mine de ne pas les voir...mais le sourire sadique qu'il arborait était bien plus évoquateur qu'autre chose. Il parcourait le passage étroit tout en regardant si les compartiments étaient déjà pris ou pas. Une bonne partie était déjà occupé par bon nombre d'élèves...et le silence qui s'était installé avait alerté certains d'entre eux qui collaient à présent leur visage contre les vitres des compartiments pour comprendre ce qui se passait. Raphaël faisait mine de ne rien voir. Il arriva enfin à un compartiment libre. Il l'ouvrit, et s'y engouffra. Quand il l'eut refermé derrière lui, l'enchantement prit fin et des bruits sourds de corps retombant sur le sol se firent entendre. Le sourire narquois au coin des lèvres, il ne se retourna pas pour voir leurs réactions mais les murmures qu'il pouvait entendre lui donnait envie de rire.

Il hissa sa malle dans le filet au-dessus de lui et s'installa sur la banquette. Le brouhaha habituel reprenait vie petit-à-petit mais Raphaël n'y prêtait plus aucune attention. Il regardait le quai et à sa grande surprise son frère n'était toujours pas partit. Il aurait pensé que ce dernier était partit à l'instant même où il avait disparu dans la vapeur pour monter à bord du Poudlard Express...mais non, il se tenait là, jetant des coups d'oeil à la locomotive et à...tiens à qui d'ailleurs? Il porta son regard dans la direction en question et ne fut guère étonné d'y voir une splendide créature. Incroyable! Il avait à peine quitté son frère que ce dernier était déjà en vu d'une nouvelle proie. Il leva les yeux au ciel (ou plutôt au compartiment) et poussa un soupir amusé. Aaah son frère ne changerait donc jamais...! Il regardait les adultes sorciers et moldus *yeurk* dirent aurevoir à leur progéniture. Il n'en éprouvait aucune rancoeur, ni aucune envie. Des parents, il n'en avait plus! Sa famille, c'était son frère et sa cousine. Son regard se perdait dans la vapeur blanche qui voletait sur le quai et son esprit s'envolait à son tour en pensant à ses vacances finies et à la nouvelle année scolaire qui s'annonçait. Les BUSE à la fin de l'année...la pression des profs...il sentait qu'il allait avoir peu de temps pour les plaisirs et les errances nocturnes. En parlant de plaisir, un visage apparu dans son esprit...celui de celle qui avait prit son coeur. Il n'avait eu des nouvelles de Daphnée qu'au cocktail organisé par les Parkinson. Ils avaient dansé ensemble et passé une très bonne soirée, mais à part ça...aucune lettre, sûrement à cause de son père et de sa tyrannie maladive. Il espérait qu'elle le chercherait dans le train et qu'elle viendrait le rejoindre. Et Jade? Il ne l'avait pas vu sur le quai. Elle était peut-être déjà installé dans le train? Ou bien elle était juste un peu en retard. Dans tout les cas, ils se verraient à Poudlard. Quant à Quentin...il esperait faire le voyage ensemble jusqu'à l'école de sorcellerie, ainsi ils pourraient passer un bon moment ensemble, entre amis. Au même moment où il pensait à cet après-midi qu'ils avaient passé ensemble chez Florian Fortarôme, la porte du compartiment coulissa, se qui fit tourner la tête à Raphaël vers le visiteur indésirable ou pas. Il espérait juste que ce ne soit pas un crétin de première qui débarque. De toute façon, il ne lui laisserait pas le temps de lui demander quoi que se soit...il se verrait renvoyer sans aucun ménagement, avec perte et fracas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptyMer 26 Déc - 22:02

Blaise était arrivé en avance à la Gare de King’s Cross sa mère voulait absolument voir Lucius Malefoy pour lui parler de quelques chose dont Blaise ignorait tout. Ambre la petite sœur de Blaise tenait d’une main ferme la robe de sa mère, une fois que Lucius apparu, Blaise en profita pour se retrouver avec Drago, Crabbe et Goyle. Ils ne se dirent pas un mot pendant qu’ils traversèrent la barrière munit chacun de leurs effets alors que Blaise se dirigeait vers le train une main attrapa sa robe de sorcier afin qu’il se retourne sans un bruit. Le jeune homme savait que c’était son meilleur ami qui l’avait rappelé à l’ordre sans doute pour qu’il regarde quelque chose. Pas un son ne sortit de la bouche de Malefoy seulement un signe de tête pour lui montrer la troupe autour de Potter. Il reconnu alors Maugrey Fol Œil malgré la casquette qu’il avait sur la tête, Rémus Lupin et une Auror qu’il avait déjà vue Tonks et qui savait qu’elle faisait partie de la famille de Drago Malefoy du côté de sa mère. Il y avait aussi la petite famille Weasley, le trio bien évidement mais, un élément attira plus particulièrement le regard de Blaise, il se retourna alors vers Drago et celui-ci détourna simplement les yeux.

*Un chien… Pourquoi m’a-t-il montré ce chien ?*, se demanda-t-il alors avant de suivre les trois Serpentard dans le train.

- Goyle, appela alors Blaise sans que Malefoy ne le voit faire et qu’il parte vers un des compartiments. Je sais que Malefoy n’aime pas Potter mais, pourquoi voulait-il que je vois ce chien ?

Le garçon souleva les épaules puis il crispa ses mâchoires et ferma presque ses yeux, c’était la preuve d’une intense activité cérébrale chez le jeune homme.

- Peut-être… Black…, dit-il avant de rejoindre les deux autres Serpentard.

Blaise resta alors un moment dans le couloir du train sans bouger comme un piquet se fut un première année qui le fit bouger pour passer.


*Sirius Black ? Non impossible… Quoi que…, c’est quand même un black mais, c’est le seul de la famille à avoir fini chez les Boufondor donc il ne peut pas être si intelligent que ça… Non, c’est impossible*, se dit-il en entrant dans le premier compartiment qu’il trouva.

Dans celui-ci, il n’y avait qu’une personne, il le connaissait de vue vu qu’il partageait le même dortoir, il s’agissait de Raphaël Gibson. Daphné Greengrass était d’ailleurs souvent venue dans leur dortoir pour chercher après le jeune homme, malheureusement elle était toujours tombée sur Blaise, soit quand il dormait encore ou quand il venait de finir sa douche. Autrement dit celui-ci n’était jamais fortement vêtu enfin bref, Blaise connaissait donc le jeune homme mais, n’avait jamais vraiment discuté avec lui.


*Bon, en tout cas j’espère qu’il n’est pas comme Dray et qu’il ne va pas me saouler avec Saint Potter pendant tout le voyage*, pensa-t-il en plaçant sa male dans le filin. *Quatre ans à entendre que Potter ne m’hérite pas sa place de Héro ou de sauveur du monde sorcier c’est bien suffisant non ? Enfin pour moi tout ce qui compte c’est que le Lord soit de retour et que moi je me retrouve aussi loin de lui que possible*, se dit-il en soupirant.

- Bonjour, dit-il en souriant et en dévoilant ses dents blanche qui contrasté avec sa peau hâlée, Blaise Zabini on occupe le même dortoir, lui dit-il en lui tendant la main. On a pas encore l’occasion de se parler je pense…

Ce sourire chaleureux et cette façon de se présenter bien sûr Blaise ne la réservait qu’au Serpentard et pas à n’importe quel Serpentard à ceux d’être digne d’être connu. Hors, il avait entendu que des éloges sur le jeune Gibson et il avait donc un peu hâte de le connaître, il redoutais néanmoins que le jeune homme ne vois en sa personne que le fils de la plus belle femme du monde sorcier. Comme quasiment la plus part des sorciers, sauf peut-être Malefoy car, ils avaient appris à se connaître avant que celui-ci n’en entende parler.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptySam 29 Déc - 19:54

Il porta son regard vers l'entrée du compartiment et vit alors qu'il s'agissait d'un élève de sa maison. C'était déjà bien. Au moins, il n'avait pas besoin de virer un bouffondor ou un Poufsouffle. Il avait déjà vu ce Vert et Argent à plusieurs reprises puisqu'ils partageaient le même dortoir, mais pas seulement. Il le connaissait aussi parce qu'il traînait souvent avec la bande à Drago. Ils n'avaient néanmoins jamais discuté ensemble...bizarre quand même! Etre de la même maison, de la même année, dormir dans le même dortoir, avoir tout les deux des familles riches et de sang pur et ils n'avaient quasiment jamais parlé ensemble. Un comble! Il le regardait sans rien dire...avec ce regard perçant gris-vert qui ne le quittait jamais. Il avait beau tenter de se montrer plus..."doux" dirons-nous...ses yeux semblaient ne pas vouloir l'écouter et restait tout aussi perçant que mystérieux. Il le suivit du regard ranger sa malle dans le filin...se demandant bien pourquoi il n'était pas avec Drago et le reste de la bande. Intriguant quand même. Il se méfiait de ce genre de changement.

Il perçut alors les pensées du jeune homme. Dray? Non! Ne me dites pas que Drago se fait surnommer ainsi? Il garda son sérieux mais il avait une folle envie de rire. Il en prenait un coup dans sa belle chevelure blonde platine le Malefoy! Il mit cette info de côté puis reporta son attention sur le vrai sens de la pensée de Zabini. Avec Potter? Alors là aucun risque! Quelle perte de temps de parler de ce binoclard! Il y avait bien d'autres choses de plus intéressant que Saint Potter...D'un côté il plaignait ceux qui devaient subir cette torture. Entendre parler de Potter à tout bout de champs et patati et patata...quelle sinécure! Il était bien content de ne pas entendre Malefoy radoter sans cesse avec cette histoire de Survivant et de soit-disant Héro qui ne mérite pas son titre de Sauveur de l'humanité. De toute façon à quoi bon essayer de faire changer les gens et leur point de vu...après tout, Potter était devenu une légende alors qu'il avait à peine 1 an. On ne pouvait tout changer d'un coup. C'était ancré dans l'esprit des gens et même si la Gazette avait tenté de dénigrer l'image de Saint Potter...certains, comme lui par exemple, le croyait malgré tout. Mais l'admettre devant les autres....il ne fallait même pas y penser! Il était trop fier pour ça!

Néanmoins c'était la suite des pensées de Zabini qui l'intéressèrent plus particulièrement.
*Que le Lord soit de retour!?* Ainsi il y croyait lui aussi?! Il était surpris et d'un côté...il se sentait moins seul. Il n'était donc pas le seul à avoir fait le lien avec Diggory...l'attaque des Détraqueurs...le Ministère qui tente par tout les moyens de cacher la vérité...et le retour de Voldemort. Si ça se trouve, il y avait d'autres élèves de sa maison qui avait le même raisonnement. Il aurait bien aimé savoir qui exactement, mais il se voyait mal partir à la chasse aux infos sans éveiller les soupçons. Cela aurait pu se révéler dangereux! Surtout quand on sait pertinnement qu'on a des fils de (ex?) Mangemorts dans le même dortoir que soit...y a de quoi rester prudent et ne pas revendiquer haut et fort qu'on croit en son retour et qu'on est prêt à se battre pour le faire disparaître à tout jamais. Non! Il valait mieux pour lui rester discret. Raphaël venait à peine de sortir de ses pensées que Zabini le salua et se présenta. Il était plutôt chaleureux et avenant...ce qui changeait de ses autres comparses. A moins qu'il sache à qui il avait affaire?....Ce qui était fort probable.

Il lui répondit en hôchant la tête, un mince sourire sur les lèvres puis saisit la main que le jeune homme lui tendait. Raphaël était bien connu pour ne pas sourire très souvent....voir jamais. Quand il se permettait de sourire, c'était toujours avec ironie ou avec un brin de sadisme quand il a fait un mauvais coup. Il ne se laissait aller qu'en dehors de Poudlard...ou avec de rares personnes proches de lui. Et là, son visage s'en trouvait totalement transformé....transfiguré même! Ce visage fermé, neutre...voir hautain se trouvait pétillant de joie...bref....un changement total. Cependant, en présence de Zabini qui s'était montré si souriant...il s'était permis un léger sourire poli en guise de réponse.


"Enchanté Blaise, Raphaël Gibson." Il attendit qu'il est terminé de se présenter entièrement puis reprit.

"Oui...en effet! Un comble pour deux jeunes gens qui sont de la même maison et partage le même dortoir...d'un côté j'dis ça..." dit-il d'une voix posée en laissant sa phrase en suspens.

Il se demandait bien ce que pouvait penser Zabini à son compte. C'est vrai après tout. Ils ne se connaissaient que de réputation...mais Raphaël ne savait pas comment Blaise pouvait le voir et le considérer. Néanmoins, cette présentation chaleureuse laissait penser qu'il devait en avoir une bonne opinion...ce qui était un bon début. Il se demandait d'un côté où pouvait être passé le reste de ses accolytes...mais plus pour très longtemps. Il lui montra la banquette en face de lui. Zabini ne s'était pas encore assit et par courtoisie, il lui indiqua par ce geste qu'il avait sa "bénédiction" pour prendre part à la discussion. Oh, évidement, Blaise n'avait sûrement pas besoin de lui pour savoir si oui ou non il avait le droit de s'asseoir, surtout après avoir ranger sa malle, mais c'était par politesse. De plus, il préférait avoir ses interlocuteurs en face de lui, les yeux dans les yeux plutôt qu'à côté de lui. Il appréciait de pouvoir lire en autrui comme dans un livre...c'était plus pratique!


"Mais il y a un début à tout!" lança-t-il avec calme tout en observant son voisin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptyDim 6 Jan - 17:21

Raphaël n’avait pas l’air d’un mauvais bougre avait songé le jeune Serpentard. Car, Raphaël c’était présenté à lui et avait même esquissait un sourire. Il se souvenait de la première fois qu’il avait rencontré Drago Malefoy et où il lui avait serré la main, une amitié était alors née entre eux parce qu’ils avaient tous les deux une aversion profonde pour les sangs de bourbes. Mais, les temps change et les esprits évolues même le prince devait admettre cela. Raphaël reprit alors la parole en disant qu’en effet c’était un comble pour deux jeunes gens qui sont allé dans la même maison et qui occupe le même dortoir de ne pas s’être encore parlé.

- En fait, j’ai déjà entendu parler de toi, par Greengrass il me semble que vous êtes ensemble non ? Enfin, ça ne me regarde pas mais, tout fini par se savoir à Poudlard d’ailleurs ça commence à m’agacer, lui dit en attendant debout que le jeune homme accepte qu’il prenne place.

Ce que le vert et argent fit un peu après, Blaise s’installa donc sur la banquette en face du jeune homme près de la fenêtre. Il regardait un instant à l’extérieur du train qui c’était déjà mis en marche il vit alors un chien noir courir près d’une fenêtre du train jusqu’à ce que celle-ci soit au bord du quai puis le chien disparu tout comme le quai de la gare
.

*Sirius Black un animagus…, oui c’est ça et moi je suis le prince Charles ! Goyle a toujours des idées farfelues. Black n’est pas aussi intelligent pour apprendre ça*, se dit-il en se retournant vers Raphaël.

- Alors est-ce que tu te plais chez les Serpentard ? Tu as déjà parlé avec d’autre personne que ceux de notre maison ? Je ne parle pas des Bouffondor ou des Poufsouffle car, je considère que c’est une perte de temps que d’essayer de dialoguer avec eux… Surtout avec S…, Potter, qui ne pense qu’à une chose sortir sa baguette.

Blaise pensa alors au double sens de sa dernière phrase et parti dans un fou rire, ça faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Et oui, à 15 ans les garçons et les filles aussi d’ailleurs ont tendance à avoir l’esprit mal placé.

- Enfin…, je ne sais même pas si il a une copine donc…, dit-il en essayant de se contenir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptyLun 7 Jan - 21:56

Il observait Zabini mais cette fois-ci de façon tout à fait normal, sans chercher à le percer à jour comme il avait l'habitude de le faire. Jusqu'à ce qu'il parle d'une personne chère à son coeur. Il laissa échapper un regard étonné, mais se reprit bien vite. Il ne s'attendait pas à ce que Zabini parle de Daphnée. Il l'avait plutôt appelé "Greengrass", ce qu'il n'appréciait pas trop. Ce n'était sûrement pas fait consciement, mais quand on parlait d'une jeune fille de bonne famille on ne l'appelait pas par son simple nom. C'était impoli! Il n'en tint cependant pas rigueur et se pencha sur l'autre partie de la remarque de Zabini. Oui....ils étaient bien ensemble...De toute façon, ce n'était plus trop un secret, surtout le jour où Daphné lui a sauté dessus et l'a embrassé passionnement alors qu'il venait de lui demander d'être sa petite amie. Ce baiser l'avait renversé. Et puis la scène s'était déroulée dans la Salle Commune de leur maison, donc pas très discret. Mais Raph n'avait pas à se cacher et d'ailleurs, il n'en avait pas envie. Il vivrait sa relation au grand jour, que ça plaise ou non. Mais ce qui l'étonna un peu plus, c'est le fait qu'il en ai marre de tout se sache à Poudlard...Ah bah ça...C'était l'un des inconvénients de Poudlard et des Serpentards. Poudlard avait beau être grand, les lieux étaient fermés et regroupaient une communauté de jeunes sorciers aussi bavards que Skeeter. Et puis...chez les Serp', ça y allait aussi pas mal....pas Serpent pour rien!

"Oui...nous sommes ensemble." répondit-il simplement.

Cela lui faisait bizarre, il avait dit cela à voix haute et claire, sans honte pour la première fois. Honte? En quoi aurait-il honte? Il avait une petite amie superbe qu'il aimait et de sa maison. De plus il ne craignait absolument pas le regard des autres. Il ne voyait donc pas où était la honte. Néanmoins, il avait peut-être bien son idée sur le pourquoi du comment et il n'en était pas très fier. Son père avait heureusement perdu de son emprise sur lui, mais à priori, Raphaël ne l'avait pas oublié si facilement. Inconsciement, il avait pensé de la sorte à cause de lui et il n'en était pas très fier. Il s'en voulait même un peu. Quant aux rumeurs....il avait de la chance si on peut dire de ne pas avoir été trop touché par ces dernières. Il était de toute façon assez discret et ne recherchait pas les scandales...ou du moins, juste ceux qu'il ne pouvait pas contrôler totalement. Malheureusement, au dernier trimestre, la Rumeur l'avait atteint à son tour. Ce fameux baiser à la Montgomery dont il avait été la victime avait été colporté dans tout Poudlard. Il n'avait pas du tout apprécié que cette histoire soit connue du grand public...surtout qu'à cette époque il était déjà avec Daphné, sans être officiellement son petit ami. Heureusement pour lui, la jolie Vert et Argent ne l'avait pas trop mal pris. Il n'avait pas été la victime, ni le coupable d'ailleurs, mais il n'était jamais plaisant de se voir affublé d'une rumeur...surtout quand on ne la pas cherchait...contrairement à certains.

Le Serpentard prit enfin place et porta son regard vers le Quai de la gare. Instinctivement, sentant le Poudlard Express s'ébrouer, il porta son attention lui aussi sur le Quai à la recherche de son frère. Il ne réussit à la voir que quelques secondes avant qu'il disparaisse de son champ de vision. Sa gorge se serra...non par la chagrin, mais par une soudaine appréhension. Il ne voulait pas retourner à Poudlard cette année. Et il savait très bien pourquoi. Il trouvait que l'école était beaucoup trop surveillée et il ne pouvait pas faire tout ce qu'il voulait. Heureusement qu'il avait des moyens d'échapper à la vigilance des professeurs et des préfets...ça aidait toujours au cas où. Et puis laisser son frère derrière lui...il ne savait pas l'expliquer, mais il avait un mauvais pressentiment. S'il ne pouvait percer les pensées de son frère, il en ressentait certaines de ses émotions...et Raphaël n'était pas mauvais quand il s'agissait de les intérpreter. Il avait changé durant les vacances...et cela avait été d'autant plus flagrant lorsqu'il était revenu à Londres une semaine avant la rentrée après avoir passé 3 semaines chez sa cousine Jade. Dans tous les cas, il resterait en contact étroit avec lui...pour s'assurer que tout allait bien. Mais ce qu'il y avait de bien était le fait qu'il allait revoir sa si jolie petite amie. Il avait hâte de pouvoir la serrer dans ses bras et de savoir si ses vacances s'étaient bien passées.

Il revint aussitôt à la réalité car il avait senti le regard de Blaise sur lui. A cet instant-même, il perçut ses pensées et il en fut très étonné bien qu'il n'en montre rien. De quoi parlait-il? Sirius Black? Un Animagus? Pourquoi cette idée lui venait-il soudainement à l'esprit? Contrairement à Zabini, il n'avait pas vu le chien noir sur le Quai....voilà pourquoi il ne comprenait! Et voilà pourquoi il ne pouvait faire le rapprochement. Quand il entendait parler du "fidèle serviteur de Voldemort", il trouvait cela ridicule. Un jour, il y a deux ans précisément, alors qu'il déjeunait avec ses parents, son père avait déclaré avec ironie que le Ministère était rempli de gros bonnets qui n'y connaissaient rien. Il avait alors apprit la vérité assez rudement...Black n'avait jamais été du côté du Seigneur des Ténèbres....et toute cette histoire n'avait été qu'une grosse erreur judiciaire. Dans tout les cas, lorsque Black s'était enfuit de la prison des sorciers, il avait fait preuve de génir. C'était les propres mots de son père...pour vous dire. 13 années dans l'endroit le plus lugubre et le plus répugnant de la Terre...il y avait de quoi devenir fou.


*Pour réussir à s'évader d'Azkaban, il en faut au moins un minimum...Ce qui ne semble pas être le cas des Lestranges...* songea-t-il avec ironie en faisant référence à l'intelligence.

La question suivante de Blaise le déconcerta. Qu'est-ce qui lui plaît chez les Serpentards? Euh....question bizarre mais intéressante dans le fond. Tout simplement le fait d'en être un voilà tout. Etre à Serpentard, la maison la plus illustre à ses yeux, même si ce n'était pas le cas pour les autres élèves, avait des avantages et des inconvénients. Les avantages étaient dûs au fait qu'il était parmi les gens de son rang, respecté par ses pairs et craind par ses ennemis. C'était toujours plaisant. Les inconvénients est qu'on mettait tous les Serpentards dans le même panier....et Raphaël trouvait cela trop facile. Chacun était différent....on ne pouvait se permettre de qualifier les Verts et Argents de tout les termes péjoratifs qui existait! D'un côté, il n'était pas ennuyé par les sang-de-bourbe...une bonne chose de faites....mais il était parfois ennuyeux de se voir dévisager par des visages soit appeurés ou méprisants. Il y avait des limites! Quant aux rencontres qu'il avait faite...oui, il lui était arrivé de parler à d'autres élèves. Certaines rencontres s'étaient montrées intéressantes contre attente et d'autres beaucoup moins. En ce qui concerne Saint Potter....Oh non....par Merlin, pas lui...qu'on parle de tout mais pas de l'opposum à lunettes! Il se faisait déjà assez remarqué sans en rajouter une couche en parlant de lui. Le pire était que quoi qu'il fasse, Potter et sa clique semblait être un sujet de discussion inépuisable....De quoi épuiser n'importe qui! Quel plaisir avait-on sincèrement à parler du binoclard et de ses deux bouffons qui lui servaient d'amis? La belette et l'épouvantail....Miss Je-Sais-Tout et le traître à son sang! Charmante compagnie en perspective. Il chassa de suite ces idiots de sa tête et prit la peine de répondre à Blaise.


"Oh...ce qui me plaît? A part le fait d'être moi-même un Serpentard...et bien le fait d'avoir à mes côtés des gens de mon rang et d'avoir ce pouvoir que je peux avoir sur les autres...mais ce n'est pas simplement ça!" dit-il tout en posant ses mots avant de reprendre, "Quant aux rencontres que j'ai pu faire....oui...en effet, j'ai bien parlé à quelques personnes mais ça ne s'est guère reproduit! D'ailleurs, certaines étaient intéressantes....D'autres beaucoup moins!" dit-il railleur.

Soudainement, sans qu'il ne sache pourquoi, Blaise se mit à rire aux éclats. Raphaël leva un sourcil mi-étonné, mi-amusé. Que lui prenait-il? Raph n'avait pas relevé la dernière remarque du Vert et Argent, donc ne comprenait pourquoi il riait. C'est alors qu'il vit enfin la référence en se repassant les propos du jeune homme et il ne pu s'empêcher de sourire réellement amusé. Il n'était pas très porté sur ce genre de blagues "vaseuses", mais il devait avouer que c'était drôle. Blaise reprit la parole en essayant de se contrôler. Blaiiiiise, non! Pas Potter....c'est pas vrai! Ne remet pas le binoclard sur le plateau.... Arff! Il lui demandait d'ailleurs s'il avait une petite amie. Qu'est-ce qu'il en avait à foutre qu'il est une petite amie ou pas? Et qui était-ce d'abord? Une groupie? Une écervelée? Une espèce d'hystérique qui s'évanouit en entendant juste le nom de son bien-aimé? Sûrement les trois à la fois! Ce n'était pas son problème! D'ailleurs, seule la sienne l'intéressait! Il reprit son calme et prit à son tour la parole.


"Je crois qu'effectivement, il a quelqu'un...une certaine Alehandra Stones... *Gryff oblige!* ...mais sincèrement, pour sortir avec Potter, faut avoir faim..." lança-t-il d'une voix mi-railleur, mi-ferme.

Il voulait à présent changer de conversation. Potter et ses aventures volume 654, c'était fini pour aujourd'hui. Il avait préféré ignorer le fait que Blaise l'ait tutoyé tout à l'heure. Il n'appréciait pas qu'on le tutoie en fait. C'était plus fort que lui, mais son interlocuteur avait des circonstances atténuantes. C'était un élève de sa maison, partageant le même dortoir, du même âge et puis c'était un Zabini...donc pas de quoi
se formaliser. Comme il voulait éviter Potter à tout prix, il engagea la discussion sur tout autre chose.


"Alors, ces vacances se sont-elles passées comme tu le voulais?" demanda-t-il d'une voix tranquille.

[1670 mots]

*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptySam 12 Jan - 0:52

[hj : avec la permission des deux concernés, je m'incruste....]


"...N'oublie pas de nourrir mon serpent, nettoye sa cage une fois par semaine. Pense aussi à t'occuper de la maison au moins une fois par semaine et si c'est trop dur pour toi au moins une fois toute les deux semaines...c'est pas compliqué, tu lances ce sors de nettoyage que je t'ai montré, tu n'as même pas à t'occuper du reste, tu peux bien sortir ta baguette juste pour ça..."

Miles parlait à son père et lui donnait...comme d'habitude...les recommandations de l'entretien de la maison que son père aurait la tâche d'accomplir durant l'absence de son fils.
Habituellement c'était lui qui le fesait, son père étant toujours la loque qu'il était devenu après la mort de sa femme, bien qu'il se soit un peu reprit depuis. Le jeune homme était sans cesse obligé de répéter à son père toutes les choses qu'il aurait à faire, sinon celui-ci oubliait tout et ne fesait aucun effort pour s'en souvenir.

Pour ce qui était du nettoyage et autre tâche ménagère ce n'était pas vraiment ce qui génait le garçon, c'était sans cesse lui qui s'en incombait et puis même si son père était un bon a rien de saoulard, il était assez propre...c'était plutôt le fait que son père oublie de nourrir le réptile qui l'angoissait plus... il ne voudrait pas avoir à tuer son père pour la perte de l'animal...du moins pas tout de suite...
En mémo pour son père, Miles avait programmé des messages auditif dans toutes la maison pour sonner régulièrement dans toute la maison. Au moins avec ça, Miles suposait que son paternel s'occuperait de quelques tâches deux fois par semaines. Ca avait marché depuis qu'il avait instoré ce système lors de sa troisième année à Poudlard, alors pourquoi ça ne fonctionnerait pas une nouvelle fois ?

Le jeune homme, après avoir finit tous ses rappels, monta dans sa chambre pour récupérer les affaires qu'il avait préparé la veille, caressa une dernière fois la tête du reptile et descendit. Il retourna dans la cuisine, d'où son père n'avait bougé et le regarda...
Toujours cette air hagard, avec dans les yeux un peu plus d'humanité qu'il y a six mois...c'était déjà pas trop mal comme évolution. Ces yeux se posèrent sur le Serpentard quand Miles annonça à son père qu'il partait pour Poudlard. Ils restèrent à se regarder sans rien dire, son père tentant de faire arriver les informations à son cerveau, Miles, avec un air de tristesse et de honte...

Le jeune homme sortit finallement de la maison et, ayant reçut son permis de transplanage durant le début des vancances, commença à se concentrer sur l'image de la gare et celle du quai 9 3/4 pour transplaner. Habituellement, il c'était toujours déplaçé en balais depuis qu'il avait été admis à Poudlard...mise à part la toute première fois où il avait dû faire le voyage entre sa maison et la gare...jour qu'il n'oublira jamais et où il se souviendra de ne jamais plus monter en voiture avec son père...

C'était la première et dernière fois qu'il était monté dans un de ces engins quand son père était au volant...
Les autres fois c'était un des voisins qui accompagnait le garçon à divers endroit, où alors son père ne voulait pas qu'il monte avec lui pour ses virées beuverie d'où il revenait très tard le soir...ou plutôt très tôt le matin...
Ce jour là, comme à son habitude, le père de Miles avait bu plus que de raison, et malgrès le fait qu'il se soit habitué à l'alcool et qu'il ait essayé plusieurs remèdes...plus que maladroits et...inutiles, il avait prit le volant pour conduire son fils à la gare vu que personne d'autres ne pouvait le faire, et que cette fois-ci il ne pouvait se dérober à son "devoir paternel".
Il aurait mieux valut pour le garçon que son père refuse de l'emmener...ça lui aurait éviter de visiter divers champs et fourrés...faillit rentrer plusieurs fois dans des murs...d'ammocher un peu plus la carlingue et surtout des tas d'ématomes qu'il avait reçut en étant baloté à l'arrière de la voiture dû fait que les ceintures avaient, pour on ne sait quel raison, été arrachées...

Au final, ils avaient quand même réussit à arriver entier au point de rendez-vous des élèves...
Après être sortit de la voiture en sueur et en observant la voiture mi éberlué, mi énervé, Miles pensait que si son crétin de vieux se tuait en voiture ça ne lui ferait pas grande différence.

En repensant à ça, Miles se déconcentra mais réussit tant bien que mal à conserver une image de King's Cross et de sa voie 9 3/4.
Le corps du jeune homme s'évapora alors pour réaparaître plusieurs miles plus loin...dans un buisson qui bordait le quai...la déconcentration qu'il avait subit lui avait valut de se transplaner quelques mètres plus loin que ce qu'il avait prévu...
Le Serpentard jura à voix basse avant de regarder aux alentours pour voir si on l'avait vu apparaître. Aucun rire ou messe basse...apparemment tout allait bien.
A quatre pattes il se déplaça vers un arbre qui cotoyait le buisson et passa derrière pour se relever. Puis il récupéra sa valise qu'il avait sortit du feuillage et entreprit d'entrer dans un wagon.

Monté, il traversa le couloir à la recherche d'un compartiment vide, au mieux, occupé de Serpentard, au pire...occupé par Aelita et seulement elle......dans ses rêves XD.

Finallement il en trouva un occupé par d'autres élèves de 7ème année avec qui il parlait de temps en temps, quand il n'avait pas le choix...
Il les salua sèchement et posa sa valise dans un des portes bagages surplombant les banquettes. Il reposa ses yeux sur les deux Serpentard qui parlaient entre eux et laissa son regard se perdre ensuite vers l'extérieur.
Après quelques secondes, il se retourna vivement et sortit aussi vite qu'il était entré.

Il se déplaça de quelques mètre dans l'allée et finit par s'appuyer à une vitre et plongea dans ses pensées comme à son habitude. Repassa dans sa tête tout ce à quoi il avait dû penser avant de partir, tout ce qu'il allait retrouver à Poudlard...d'ennuis comme de bonnes choses...L'image d'Aelita accapara alors son esprit pendant plusieurs minutes....jusqu'à ce qu'il entende les cris de premières années. Ces derniers le bousculèrent alors dans leurs amusements.

Miles se retourna, remonté, et fixa les gnômes qui se trouvaient à ses pieds. Il les observa de son regard noir et sortit sa baguette. Il leur lança un sort de mutisme et les envoya valdinguer à l'autre bout du couloir sans distinction de sexe ou même de probabilité d'appartenance à une certaine maison.
Il fixa le bout du couloir où se trouvaient maintenant les morveux puis partit dans l'autre direction.

Il s'arrêta à nouveau quand il arriva au bout du wagon et s'assit dans les escaliers qui servaient à descendre du train pour reprendre sa réfexion.
Pendant plusieur minutes il resta ainsi sans bouger...les yeux fermés...on aurait pu dire qu'il dormait.

Quand il réouvrit enfin les yeux, il décida de retourner dans son compartiment pour chercher un livre dans sa valise et il se leva.
Il retourna dans le couloir et marcha en réfléchissant à l'endroit précis où il avait rangé son bouquin. Quand il releva la tête pour voir où il en était du trajet, il tomba nez à nez avec la vieille aux bonbons. Il ne l'avait pas entendu crier, de sa voix éraillée et sans timbre, l'éternelle phrase qu'elle sortait pour annoncer son passage aux gamins friands de ces horreurs.


*Dégage vieux croûton.*

Il observa les espaces qui restaient autour du grand chariot de bonbon, et avisa qu'il n'était pas possible de passer à côté. Il ne pouvait pas pousser la vieille, bien qu'il en était très tenter...sachant que rien ne pourrait lui éviter d'avoir à se pousser, il utilisa la galenterie comme prétexte, pour lui même, dans le geste qu'il allait faire.
Il se tourna donc et chercha la porte du compartiment le plus proche pour y pénétrer.
Sans regarder qui logeait à l'intérieur, sans dire un mot, il entra et regarda la femme pour lui signifier qu'elle pouvait passer.
Comme elle marchait trop lentement à son goût, il soupira et lança un regard à l'intérieur de la cabine.
Il apperçut alors la peau de noir de Zabini et fronça les sourcils doucement. Il observa la personne qui était avec lui et réfléchit pour savoir où il avait pu le voir. Il savait qu'il était de sa maison, l'ayant vu déambuler dans la salle commune des Serpentard, mais il n'arrivait pas à mettre un nom sur cette tête...
Il aurait aimé que les deux autres ne voit pas son intrusion...mais...c'était beaucoup espérer que de voir cette voeux réalisé...Il se tourna alors à contre coeur vers eux.


"Salut..."

Il n'avait pas oublié ce que Zabini avait fait à Aelita et l'autre, étant avec lui ne valait sans doute pas mieux...mais étant empéché par la momie de retourner dans son compartiment (son chariot commençant à peine à passer devant la porte du compartiment dans lequel il se trouve), Miles sentait que Blaise aller lui adresser la parole comme il l'avait eu fait il y avait déjà un moment...

* 1526
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptyMar 15 Jan - 16:41

Blaise écouta alors le jeune homme lui dire qu’effectivement il était avec Daphné Greengrass, cher les Serpentard appeler quelqu’un par son nom de famille était comme un signe de respect. Dés que ce nom était mal mené comme celui de Potter par exemple ce n’était plus du respect mais, de la moquerie voir de la méchanceté envers ces personnes. Si quelqu’un dans la maison appelé un autre par son prénom c’est qu’il le connaissait suffisamment bien pour osé l’appeler par son prénom. Aussi Blaise alterné le nom et le prénom de Drago par moment sachant quand il devait lui montrer le respect qui lui était dû.

Enfin, Blaise avait posé une autre question au jeune homme concernant le fait si il était bien ou non chez les Serpentard. Le jeune homme lui répondit alors, que le fait d’être un Serpentard, d’avoir des gens de son rang à ses côtés et de voir l’ascendance qu’il pouvait avoir sur les autres lui plaisait. Mais, ce n'était pas simplement ça. Quant aux rencontres qu’il avait pu faire, oui il avait bien parlé à quelque personne mais ça ne c’était pas reproduit, certaines étaient intéressante alors que d’autres non. Blaise avait alors enchaîné sans vraiment se rendre compte sur Potter, cela faisait tellement longtemps que Malefoy lui en parlait que c’était souvent très dur d’en décrocher.

Raphaël dit alors à Blaise une chose intéressante toutefois, c’est que le dit Potter avait bel et bien une petite amie et pas n’importe laquelle Alehandra Stones. Il n’entendit même pas la dernière question de Raphaël et embraya sur sa théorie.


- La cousine d’Aelita…, tiens…, tiens ça pour de la coïncidence…, c’est une drôle de coïncidence, se dit-il dans un murmure. Oui effectivement pour sortir avec Potter il faut avoir faim, dit-il d’un air absent, tout comme pour sortir avec Malefoy…, si on se met dans la peau d’un Gryffondor bien sûr…, ces deux jeunes filles sont vraiment étrange l’une est à Gryffondor et sort avec le roi de ceux- ci. L’autre est à Serdaigle et elle est sortie avec le prince de notre maison, tu ne trouves pas ça étrange ?

C’est alors que la porte coulissa faisant entrer un jeune homme d’assez grande taille dans le compartiment, Blaise reconnu aussi tôt Miles Bletchley.

- Tiens quand on parle d’Aelita Stones son petit ami n’est jamais loin ! Comment vas-tu Bletchley ?, lui demanda-t-il en tapotant légèrement la place qui était à côté de lui pour inciter le jeune homme à prendre place. Justement, on parlait de ta copine enfin plus précisément de sa cousine, tu savais qu’elle était avec Potter ? lui demanda-t-il en le regardant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) EmptyMar 29 Jan - 15:31

Blaise l'avait écouté sans rien dire, évitant de l'interrompre ce qu'il appréciait particulièrement. Qui aimerait se faire couper la parole quand on parle de toute façon? Néanmoins, Blaise fut interpellé par la petite amie de Potter...ou plutôt par le nom qu'elle portait. Et ce que Raph' entendit le surpris. Alehandra Stones, la cousine d'Aelita?? Ainsi donc, elles étaient du même sang? C'est à se demander comment! D'après ce qu'il avait pu voir et entendre, la Alehandra était plutôt cruche dans son genre, totalement différente d'Aelita...en tout cas d'après leur balade nocturne. Malgré la mauvaise réputation de la Serdaigle au sein des Serpentards, Raphaël n'avait pas prêté attention aux ragots et avait préféré se faire sa propre opinion. Faut dire que sortir avec Malefoy....ça pouvait poser des problèmes....Pfff, et cette manie d'appeler le blond platine "Prince"...Jamais il ne pourrait s'abaisser à l'appeler de la sorte, surtout en sachant qu'un tel titre n'existe pas dans le monde de la Sorcellerie. Il avait beau respecter Malefoy pour ce qu'il était, ce qu'il représentait, son nom, son rang, son influence, il ne pouvait se résigner à le surnommer ainsi.

"Etrange? Hé bien..."

Mais il n'eut pas le temps de poursuivre le fil de sa réflexion car au même moment son attention fut attirée par la porte coulissante du compartiment et l'intrus qui venait de faire son apparition. Tiens, il le connaissait de vu celui-là, mais aussi parce qu'Aelita lui en avait quelque peu parler. D'ailleurs, il l'avait appris d'une manière bien particulière. Alors qu'il sortait de sa Salle Commune, elle lui avait sauté dessus au sens propre du terme, le confondant ainsi avec son petit ami, Miles Bletchley, un gars de 7ème année. Sur le coup, il avait trouvé cela peu convenable pour une jeune fille...mais à présent, avec le recul, il trouvait cela plutôt comique d'une certaine manière. Il avait de la sorte appris à connaître un peu mieux cette Serdaigle qui était considérée comme une espèce de pestiférée juste parce qu'elle était sortie avec le grand Drago Malefoy! Etait-ce le blondinet qui n'avait pas assumé ses sentiments et avait reporté toute sa rancune et ses propres blessures sur Stones? Peut-être les deux à la fois, mais au fond, personne ne pouvait vraiment savoir...Il était juste triste de constater que les familles, se croyant tout permis, s'imposent dans la vie privée, sentimentale ou amicale de leurs enfants et tentent par tous les moyens de tout contrôler.

Bref...apparement, la jeune Serdaigle sortait à nouveau avec un Serpentard...étrange quand même...mais si ça marchait, personne n'avait rien à dire. En tout cas, Bletchley n'avait pas l'air spécialement ravi d'être ici...il cherchait peut-être sa petite amie? Que faisait-il là si ça ne l'enchantait guère? Et Zabini? Il tapotait légèrement la place qui était à côté de la sienne, invitant ainsi Miles à s'asseoir...Mais il faisait cela d'une telle façon qu'on se demandait s'il se moquait de lui ou si c'était sincère. Quant à Miles, il les salua, ce que fit Raph' à son tour. Puis Blaise aborda le sujet "Petite amie, cousine et Co" et là Raph se demanda à cet instant si c'était vraiment approprié. D'après Aelita, il ne fallait pas mieux pas échauffer Miles sur sa relation....et puis en ce qui concerne Gibson, parler de Potter ou de sa petite amie ne l'enchantait guère. Il resta donc silencieux, préférant se taire plutôt que de l'ouvrir pour rien dire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)   Une nouvelle année...et une! (PV Zabini) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)
» Nouvelle année 2011
» Ma resolution pour la nouvelle année
» une nouvelle année-libre a tous-
» Bal Masqué pour fêter la nouvelle année.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5-
Sauter vers: