AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyDim 6 Jan - 21:21

[Je poste l’ouverture de mon cours dès maintenant au lieu de la rentrée prévue car je crains ne pas être libre pour poster lundi…]

Je tiens d'avance à m'excuser pour l'importance du regroupement des niveaux. Mais préparer une potion me demande un travail considérable, vous verrez lors du post d'ouverture la quantité d'informations que je dois divulguer. Comme je souhaiterais que la plupart d'entre vous participe, je préfère diviser en deux les groupes de travail et assurer au maximum... Sans avoir trop de travail... Embarassed (J'ai mis deux heures rien que pour expliquer la potion que vous allez réaliser...)

Severus Rogue resta silencieux. Il était assis sur sa chaise la plus inconfortable, un silence placide régnant da la salle de classe qui se remplirait bientôt de la présence d’élèves qui, pour la plupart, auraient plutôt préféré rester deux heures de plus dans leur ancien cours plutôt que d’assister à son cours. Un rictus apparut sur son visage froid et garni par les sombres potions qu’il préparait d’habitude. Il allait avoir l’occasion de découvrir les petites nouvelles années sur un angle plus précis que celui sur lequel il les avait observés lors de la Cérémonie de répartition. La plupart d’entre eux étaient minuscules, tellement minuscules qu’il avait du mal à penser qu’il s’agissait là de première année. Mais chaque année, c’était pareil : les premières années étaient de plus en plus petites, alors que les élèves qu’il voyait vieillir devenaient de plus en plus grands.

Pour ce premier cours, le programme était chargé, extrêmement chargé, bien qu’ils avaient une heure et demie, Rogue doutait qu’ils parviendraient à terminer leur cours. Il fallait tout d’abord réaliser une potion extrêmement drôle, certes, telle était sa propriété principale, mais sa réalisation comptait nombre de manipulations assez difficiles pour les premières années, et pour quelques secondes années assez peu expérimentées. Les notions à acquérir à la fin du cours étaient assez denses ; car il s’agissait de l’un des principes fondamental de la préparation d’une potion qu’il ne fallait omettre pour rien au monde. Les erreurs étaient humaines… Une erreur était quelque chose de tellement humain que Rogue n’en faisait jamais. Les erreurs, après tout, ce ne sont que des défauts techniques, qui a dit qu’une erreur n’était pas une autre voie à suivre sur un chemin à prendre ? S’égarer sur ce chemin serait-il une erreur ? C’était bien grossier que d’avoir un tel raisonnement.

La pomme qui était tombée sur la tête de Newton, d’accord, ça n’était qu’une simple preuve de toute la rigueur de la physique, et les erreurs des raisonnements humains n’en avaient été que plus liquéfiées ; mais à la base, en pur raisonnement scientifique, non-magique, l’Homme n’était-il pas une « erreur » de la nature ? Certes, le mot « erreur » prend plusieurs acceptions selon la façon dont on l’utilise, voyez par exemple cette dernière utilisation n’est pas péjorative, et les erreurs en potions prenaient la même tonalité pour Rogue. Ca n’était que des chemins que l’on prenait pour découvrir des nouvelles facettes de la Magie, et lorsqu’elles étaient répétées trop souvent, et qu’elles n’avaient aucun but déterminé, produisant simplement «un « bloufff » caractéristique et inutile, Rogue pensait qu’il vallait mieux, à ce moment là, employer le mot « erreur ».

Après tout, Einstein n’avait-il pas découvert la formule E= mc² grâce à une erreur ? Enfin si, là on pouvait parler d’erreur, car les effets de cette formule n’ont rien de positif lorsqu’on sait que Hiroshima en a subi beaucoup de conséquences.
Hélas, hélas, on s’égare, on s’égare… revenons-en à ce pauvre Rogue qui attendait l’arrivée de ces élèves sans impatience. Pourquoi les attendre ? L’attendaient-ils avec impatience, lui ? Enfin, les quelques Serpentard qui subissaient sa sympathie, eux, étaient plutôt satisfaits d’être traités comme des petits élèves modèles, mais ça n’était pas pour autant qu’ils aimaient les Potions…


- Ah, la la… Si seulement j’avais eu ce maudit poste… C’est le cas de le dire…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyLun 7 Jan - 10:42

Pourquoi les potions avaient elles sur lui un attrait aussi fort ? C’est la question que se posait Siegfried en se rendant au premier cours de potion de l’année. Depuis son arrivée à Poudlard, il avait sans cesse eu l’impression de ne faire que réapprendre des choses qu’il avait oubliées. Comme si il réactivait des souvenirs perdus chaque jour. Il avait mis cette sensation sur le compte de son amnésie. Ignorant tout de lui-même avant ses 8 ans, sans attache, et passablement somnambule, Siegfried avait admit pouvoir n’être pas tout a fait saint d’esprit… A son grand désarrois…
Les potions n’échappaient pas à cette règle, mais c’était un peu plus fort. C’était comme si il avait passé des heures et des heures à manipuler les composés aussi bien magiques que dangereux. Il manipulait les potions avec facilité, et il aimait ça. Cela avait généré en lui un autre intérêt. Il s’était imaginé que, d’une façon ou dune autre, son passer perdu avait été mêlé a la manipulation des potions. En se plongeant complètement dans cette discipline, peut être parviendrait il à avoir un flash, un souvenir, une émotion, quelque chose qui lui rappellerait…
Qui lui rappellerait… Qui lui rappellerait quoi que ce soit… Quoi que ce soit, pour vu que ça soit quelque chose d’inattendu et de nouveau… Quelque chose…
La majeure partie des élèves craignait ce court. Il était vrai que, contrairement a d’autres cours, l’échec dans la réalisation d’une potion aboutissait souvent à provoquer, au mieux, une explosion, ou au pire, des effets non désirés parfaitement désagréables. Il était même étonnant qu’on conserve les classes entières pou ce cour, prendre des petits groupes eu été plus prudent. C’était encore une absurdité d’adulte.
Le cours de potion n’avait donc déjà rien de bien réjouissant de part sa prédisposition à entraîner des catastrophes. Mieux valait d’ailleurs éviter de se mettre trop prêt de certains élèves particulièrement prédisposés à déclencher l’apocalypse thermonucléaire globale en plein Poudlard. Ce manque d’attrait était accrut par le fait que le professeur animant ce cour était Severus Rogue lui même. Même pour un serpentard, Rogue avait quelque chose d’effrayant. C’était un homme visiblement doué, mais terriblement frustré. Frustré de ne pas être professeur de défense contre les forces du mal depuis des années. Frustré de ne pas voir sa maison gagner la coupe des 4 maisons, ou la coupe de quiditch non plus. Frustré de voir sa classe dominée par des élèves griffondor comme Hermione granger. On ne devait pas rigoler tous les jours chez les Rogue…
Il dirigeait la maison serpentard, mais même ses protéger évitaient de lui adresser la parole. Il dégageait tellement de colère, de froideur, et d’hostilité… Il compensait cette hosterité par une capacité accrue à favoriser sa maison concernant le règlement et la remise de point en comparaison de ses concurrents. Pas très fair play le rogue. C’était un serpentard dans l’âme, pensa Siegfried. Mais il valait mieux rester a distance. Malfoye avait fait l’erreur de vouloir trop se montrer les années précédentes, et Rogue avait plus ou moins décidé d’en faire son champion. Des occasions répétées de se ridiculiser en somme… Le genre de situations que Siegfried préférait éviter.
Il s’installa donc sans faire de bruit. Ni trop en avant de la classe, ni trop en arrière. Juste au bon endroit, pour être le plus discret possible.


* 557
Revenir en haut Aller en bas

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyLun 7 Jan - 11:35

Premier jour de rentrée, premier cours. Les vacances avaient étés longues, très longues, c'était le cas de le dire. Beaucoup de rencontres, et de retrouvailles. Plus ou moins agréable, selon l'endroit et la personne, évidemment. Cependant, quelle ne fut pas la surprise de Rowen, lorsqu'elle lu dans son emploi du temps, que le premier cours réunirait quatres années !! Ouaille !! Elle qui pensait être débarassée des mioches de seconde année en passant en quatrième année, voilà qu'elle devait se les recoltiner. Youpi, ô joie, ô bonheur.
Se passant une main dans les cheveux l'air désinvolte, la demoiselle tendit à bout de bras son morceau de parchemin, où les indications sur la première heure et demi de cours étaient inscrites. Elle lu et relu plusieurs fois la matière "potion", tout en espérant que le "Professeur Rogue" qui était inscrit au bas, allait s'effacer, se changer, ou que sais-je. Malheureusement, elle dut se faire à cette affirmation : pour sa quatrième année passée à Poudlard, son professeur de potion serai encore une fois "Rogue". Argh, mais qu'elle plaie, franchement !!
Déjà qu'elle n'aimait pas les Serpentards, alors le directeur en plus !! Encore heureux qu'il n'y avait pas Potter dans sa salle de classe. Alors là, les Gryffondors en auraient mangé, ça oui. Pfff, décidemment....

Froissant son bout d'emploi du temps, et le fourrant rapidement dans la poche droite de sa robe de sorcière, la demoiselle descendit les escaliers qui allaient la mener dans les cachots... Brrr, sombre endroit que les cachots. L'odeur, l'humidité, l'éclairage très heu.. modeste, allons nous dire, en faisait un lieu peu fréquenté. Elle qui aimait le calme et être seule, jamais il ne lui serai venu dans l'idée de passer son après midi dans ces cachots là. Ils devaient vraiment être frappés, les gens, siphonnés ouais. On se demandait bien pourquoi Rogue enseignait là. Il ne devait plus avoir toute sa tête, pauvre homme.
Mais passons ces pensées, ô combien joyeuses. Les lapins roses, les bisounours, les sucres d'orges et les peluches toutes douces, c'était pas maintenant. Et, tout en se dirigeant vers sa salle de classe -dans la mesure où l'on pourrait appeler "ça" une salle de classe-, la demoiselle chassa toutes ces idées de sa tête. Il fallait être bien préparé mentalement, pour pouvoir survivre à la dure loi de l'ouest. Ca ouais.

S'appuyant contre le mur, en ayant bien pris garde de ne pas se poser sur une partie humide, la demoiselle sortit sa main de sa poche -et il faisait froid !!- et regarda l'heure. Moui, ça allait bientôt sonner, le long calvaire allait pouvoir commencer. Chance.
Elle soupira, et s'amusa à faire balancer son sac d'avant en arrière -j'ai dit sac, pas Dobby, eoh-, tout en fredonant un petit air, les yeux rivés sur l'aiguille du cadran de la montre. Plus que quelques secondes... Quatre.. Trois...Deux.. Un.. Zero !! Drinnnng !! ARGH !! Cloche, pourquoi es tu donc toujours au rendez vous? ;_;
Mettant de côté ses envie de meutres -envers la cloche, biensûr-, la fillette se mis près de la porte, et attendit que Roguinouchet ouvre celle cI. Chose qui ne tarda pas. Eh ben, il était matinal, celui là. Son cours durait déjà assez longtemps, pas la peine d'essayer de gagner du temps en se levant plus tôt !! Pfff...

Entrant tout de même dans la salle parmi les premiers -youpi !!-, la demoiselle alla s'asseoir le plus au fond possible. Au moins, il n'aurai rien à lui reprocher, et elle se tranquille pour faire sa sieste.. Ah non, on était pas en cours d'histoire de la magie, elle ne pourrait pas. Il n'y avait pas que les armures de Poudlard qui étaient rouillées par les vacances.
Sortant son calepin de sa quatrième année -rouge bordeaux, cette fois ci-, la jeune préfète le posa à plat sur sa table, tout en rangeant celle ci. Les fioles et autres verreries qui prenaient place là étaient déjà parfaitement bien rangées, mais Rowen trouvait quand même à y redire. Gentille la gamine, hein?
Une fois cela fait, elle reporta son attention sur son -charmant- professeur, et s'aperçu qu'il avait l'air de très bonne humeur !! ( ceci est ironique, au cas où certains ne l'auraient pas compris ).
Quoi. Il était encore frustré de ne pas avoir eut son poste de professeur de Défenses contres les Forces du Mal? ( il semblait à Rowen que Percy, l'ancien préfet en chef, avait longuement rabaché ce point ci lors de sa première année ) D'ailleurs, cette année, il semblerait que la personne qui assurerait ce poste était légèrement.. Très légèrement.. extravagante? Ce devait être le mot.
En tout cas, il était hors de question que Rowen s'entende avec quelqu'un d'aussi peu poli. Couper le directeur de Poudlard dans son discours !! Vraiment, cela ne s'était jamais vu durant les quatres années qu'elle avait passé dans cette école. De plus, son style vestimentaire était à tomber par terre ( prenez ça dans n'importe quel sens, ça n'a pas d'importance ).
Bref, une année qui s'annonçait, comme ça -Rowen leva le pouce-.

La classe commençait peu à peu à être remplie. Des têtes connues étaient revenues. Têtes que, si possible, la jeune lionne aurai préféré ne plus avoir à voir.
Toutes maisons confondues parsemaient la pièce, et Rowen en était sûre, le professeur Rogue allait pouvoir se dérouiller. Après deux longs mois de vacances sans pouvoir reprocher quoi que ce soit à personne, il devait s'être sacrément ennuyer. M'enfin.
Admirant son cher professeur se passer rapidement une main dans ses cheveux gras, la fillette attendit avec impatence - ou non !! - que le cours ne commence...


* 941
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyLun 7 Jan - 12:35

Aura avait hâte que ce premier cours de potion commence. Elle n’avait encore jamais eu véritablement de cours, dans une classe avec d’autres élèves, alors ce premier était pour elle une découverte. Bien des rumeurs couraient dans l’école que le professeur Rogue était loin d’être le plus marrant de tous, mais bon, le professeur lui importait peu, tant que le cours était bien. Par le passé, on lui avait expliqué ce qu’était une potion, et on lui avait cité le nom et les effets de certaines d’entre elle. Mais elle n’avait encore jamais eu l’occasion de s’essayer à la réalisation de l’une d’entre elle. C’était maintenant le moment ou jamais.

Enivrée par ce parfum de nouveauté qui régnait tout autour d’elle, elle descendit les escaliers vers les sous-sols de l’école. Elle ne savait pas vraiment ou aller, mais il y avait toujours un élève ou l’autre pour la renseigner. Elle arriva ainsi sans problème devant le cachot de potion. Quel froid il faisait. Aura resserra sa veste et patienta dans un coin, regardant d’autres élèves arriver peu à peu devant la classe. Elle ne connaissait encore personne, et avait un peu de mal à s’adresser aux gens qui l’entourait. Alors, tout en patientant, elle observait ceux qui étaient autour d’elle. Elle se demanda à coté de qui elle allait bien pouvoir s’asseoir. Elle n’aurait peut-être pas l’occasion de véritablement faire connaissance durant le cours, mais après tout restait possible.

C’est alors qu’un doute assaillit Aura. N’avait-elle rien oublié pour le cours ? Elle ouvrit son sac, et y tréfouilla quelques secondes, juste assez longtemps pour faire l’inventaire complet de son contenu. Des plumes, de l’encre, quelques rouleaux de parchemin, son chaudron de taille conventionnelle, ainsi que son manuel. Rien ne manquait. Lorsqu’elle était chez elle en compagnie de son professeur particulier, elle pouvait toujours se permettre de retourner chercher quelque chose qu’elle avait oublié, mais ici, ce n’était pas possible. Et surtout pas au premier cours, et encore moins à celui du professeur Rogue. Rassurée, Aura referma son sac et regarda sa montre.

Il ne restait plus que quelques minutes avant le début du cours, et le professeur n’était pas encore là. L’impatience la faisait faire les cents pas, ce qui n’eut comme conséquences que de l’énerver encore plus, au risque d’énerver les autres élèves présents. Par chance, aucun ne semblait faire attention à ce qu’elle faisait. Enfin, la porte s’ouvrit. Aura repris le chaudron qu’elle avait déposé pour pouvoir fouiller son sac. Elle rentra alors dans une grande salle de cours, capable de contenir un nombre assez élevé d’élèves. Elle choisit la seconde rangée, et s’installa au milieu, attendant que quelqu’un s’asseye à ses côtés. Elle installa aussi ses affaires, et regarda le reste de la salle se remplir.

Etrangement, seuls les élèves de Serpentard s’installaient aux premiers rangs. Les autres Serdaigles, Griffondor ou Poufsouffle préféraient les derniers rangs. Aura fut prise de doute, mais voyant que certains étaient obligés de s’installer devant, elle en conclut que le professeur Rogue devait préférer les Serpentard. En rien découragée par cela, elle se retourna vers le professeur.
(516 mots)

*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyLun 7 Jan - 22:48

Peter avait toujours eu du mal pour définir les sentiments exacts qu'il éprouvait à l'égard de Severus Rogue, le maître des potions.

On aurait bien sur put penser à des mots tels que crainte, dégoût, antipathie, aversion...
Mais finalement, il s'était résigné à penser qu'il éprouvait juste une profonde et terrible appréhension à l'idée d'assister au cours de potions.
Ce n'était d'ailleurs pas uniquement dû à ce cher Rogue, mais d'une certaine manière, la matière elle-même le dégoûtait un peu...
Oh bien sur, il n'avait rien contre la contemplation de fioles aux couleurs chatoyantes, proprement rangées sur une étagère,
Mais lorsqu'il faisait irruption dans les cachots, avec la délicate saveur d'un pain au chocolat imprégnant encore son palais, et qu'il inspirait une odeur composés de différentes senteurs organiques, organes issus eux même d'animaux divers, dans des états de décomposition plus ou moins avancé, Peter ne pouvait s'empêcher d'éprouver un petit haut le coeur...

Malgré ce léger gène qu’il éprouvait à l’égard de cette matière, et après avoir envisagé plusieurs excuses pour justifier un éventuel manquement au premier cours de l’année, Peter s’était résigné à se préparer pour les cachots.
Il s’était levé aux aurores, spécialement pour l’occasion.
Après tout Rogue ne serait peut-être pas si détestable cette année, peut-être même avait-il mis ses vacances à profit pour se libérer de cette haine qu’il éprouvait contre l’humanité toute entière.
Mais le rouge et or ne se faisait pas tellement d’illusion, même si Rogue faisait son entrée en cours avec un nez rouge, une perruque violette et une petite fleur qui enverrait de l’eau lorsqu’on appuierais dessus, Rogue resterait Rogue, ce qui impliquait que l’ambiance générale qui se dégageait de ses cours resterait la même que l’année précédente…

Un immense sentiment de fierté l'envahi lorsqu'il entra triomphalement dans la salle des potions: IL AVAIT REUSSI!

C'était son premier cours de l'année et il était à l'heure!!
Légèrement déçu qu'aucun de ses camarades ne soit là pour assisté à cette éblouissante performance, il tenta de reprendre un air sérieux, tandis qu'il s'avançait entre les tables vides.

Il trouva finalement un bureau libre (cela n'avait rien de surprenant étant donné qu'il n'y avait que trois élèves dans toute la classe)
Il y posa ses affaires, le bruit que fit son chaudron en se posant sur la table sur répercuta sur les parois glacées de la salle.
Peter ferma les yeux et serra les dents, priant pour que personne n'ait remarqué cette installation quelque peu maladroite.
Il entrouvrit les paupière, mais les seules bruits qu'il entendait provenaient de quelques potions qui bouillonnaient au fond de la salle de cours, dégagent des volutes de fumés rouge sombres.

Peter s'assit enfin et balaya la salle des yeux, prenant bien soin d'éviter le regard de Rogue au passage.
La salle était froide, froide dans le sens où il y régnait une température glaciale, mais aussi à cause du silence oppressant qui s’y était imposé, comme si la bonne humeur et la chaleur humaine n’avaient pas leur place dans ce cours.

Le jeune gryffondor se retourna, face à la porte d’entrée pour voir arriver les nouveaux élèves.
Peut-être que lorsque la salle serait pleine, de légers marmonnements parviendraient-ils à couvrir le bruit que faisaient les battements de son cœur, surexcité à l’idée d’assister à son premier cours en tant que deuxième année.


[553 mots ^^]

*
Revenir en haut Aller en bas

Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2498
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyMar 8 Jan - 18:30

Heaven était en état d’excitation intense depuis qu’elle s’était lever le matin, avec comme première matière le cours de potions, à son plus grand bonheur. Bien sur, tant qu’on était Serpentard, le cours de Potion, c’était génial, pas comme pour les Gryffondor et autre Serdaigle et Poufsouffle. Mais ce n’était pas pour cela que Heaven était contente. Les potions était ce qu’elle préférait dans le monde des sorciers, et avec ce que sa mère lui avait montrer, elle était encore plus pressée d’avoir son premier vrai cours de potions. Après tout, les potions servaient énormément lorsqu’on était un sorcier.

Heaven se rendit rapidement de la Grande Salle, où elle venait de prendre un petit déjeuner tout ce qu’il y a de plus basique, pour se rendre dans les cachots, et plus précisant ce cher cachot où se déroulait les cours de potions. La porte était déjà ouverte, mais tous les élèves autre que Serpentard, c’est-à-dire Gryffondor, Poufsouffle et Serdaigle, restaient dans le couloir, redoutant plus que tout le fait de devoir entrer dans cette salle avec le professeur Rogue. La jeune Serpentard les dépassa et entra dans la pièce. D’autres Serpentard étaient déjà présents, et elle reconnut le capitaine de l’équipe de Quidditch de sa maison, ni trop en avant, ni trop en arrière. Elle se dirigea vers lui et décida de prendre place à ses côtés.


- Salut, tu permets ? lui demanda-t-elle, pointant du doigt la place vacante aux côtés du garçon.

Elle n’attendit cependant aucune réponse, et tira légèrement la chaise en arrière pour s’y installer. Elle sourie au jeune homme et sortit une plume, un parchemin et de l’encre. Même dans la classe, on entendait les élèves des autres maisons pester après le cours qui allait commencer, alors qu’à l’intérieur de la salle, les Serpentard étaient joyeux à l’idée que le cours commence, et de voir Rogue rabattre le caquet d’élèves qui se sentiraient trop peu concernés par le cours et qui préfèreraient faire autre chose que la potion prévue.

Puis petit à petit les élèves, contre leur gré sûrement, se pressèrent d’entrer dans la pièce. La cloche n’allait pas tarder à retentire, et le professeur à arriver. Le cours pourrait enfin commencer et Heaven serait aux anges, buvant les paroles de Rogue, qui, lui, s’occuperait de reprocher telle ou telle chose à tel ou tel élève sur tel ou tel geste ou telle ou telle préparation. Ca allait être… Bien, oui, bien était le mot parfait. Un cours de potions, quoi rêver de mieux ? Bon, d’accord, on pouvait rêver de pleins de choses, beaucoup mieux qu’un cours de potions, mais s’était déjà pas si mal !

Se tournant vers le Serpentard à ses côtés, elle se demanda si commencer une discussion, quelqu’en serait le sujet, si il daignerait lui répondre, bien que le caractère des Serpentard était bien connu pour ne pas être le plus adorable possible, et bien au contraire même. Pour savoir, il faut essayer, alors pourquoi ne pas tenter d’engager la conversation ? Bon, déjà, trouver un sujet qui plairait…

- Dis moi, quelle équipe de Quidditch supportes-tu Léthé ?

Bien, le Quidditch, il serait forcément intéressé, après tout, il était quand même capitaine de l’équipe de Serpentard…



=> 537 mots

*


She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyMar 8 Jan - 19:48

Commençons par mettre les choses au clair. D'accord, Juliet était heureuse depuis qu'elle avait retrouvé sa chère école, moment qu'elle attendait depuis, disons, deux mois...
Oui, c'est sûr, c'est pas très marrant de tourner en rond chez soi, et à part le petit séjour bien sympathique en Ecosse qu'avait réussi à lui garantir sa tante en prétextant à ses parents qu'elle allait travailler dans les champs (ils auraient préféré la voir travailler dans leurs champs, mais bon...), les vacances avaient été très longues.
Mais si nous parlons de cela, c'est parce que Juliet n'était pas spécialement enchantée de retrouver les cours de Potions et le fameux professeur qui les dirigeaient... En fait, elle n'avait pas exactement la même sensation de révolte à son égard qu'éprouvaient beaucoup d'élèves, mais plutôt comme une sorte de respect apeuré, sa voix froide qui glaçait tout le monde l'impressionnait, et d'un côté elle était admirative de sa force d'autorité et du peu d'efforts que cela semblait lui demander.
Certes, il suffisait que le professeur Rogue pose son regard sur vous pour que vous cessiez immédiatement toute activité, tellement terrifié à l'idée d'avoir fait une erreur que cela vous coupe totalement dans votre élan, même si c'était un élan de bavardage immodéré.

Le matin où le professeur Flitwick leur avait remis leur emploi du temps respectif, elle remarqua que les heures de potions n'avaient évidemment pas disparues, et que leur fatidique professeur non plus. Mais Juliet ne savait pas si cela était source de déception ou de joie dissimulée. En fait, elle n'arrivait toujours pas à voir si elle était apeurée et révoltée de son injustice qu'il montrait à chaque occasion envers les trois maisons dont il n'était pas le directeur, ou admirative de son sang-froid et son sadisme permanent.

Toujours était-il que là, elle devait justement de rendre à son cours de potions, le premier de l'année.

* Peut-être qu'il est allé au soleil cette année pendant les vacances et qu'il revient tout bronzé ! * s'amusa-t-elle à penser, en s'enfonçant dans les profondeurs des cachots - en dehors des cours de Rogue, elle appréciait tout de même beaucoup ce lieu, allez savoir pourquoi.

Elle avait fait attention à partir bien en avance pour pouvoir faire face à tous les imprévus qui pouvaient se mettre sur son chemin jusqu'à la salle de cours - oh, je sais pas moi, un hippogriffe bleu, un épouvantard, ou bien encore un Détraqueur, peut-être Wink. Mais malheureusement il n'en fut rien, les cachots étaient on ne peut plus vide, et elle arriva avec quelques minutes d'avance à la salle de toutes les émotions - pour les élèves bien sûr, Rogue, lui, était toujours imperturbable.
Elle rentra timidement - sa tactique pour ne pas perdre de points, ne pas se faire remarquer - jeta un coup d'oeil du côté du bureau, constata que Rogue n'avait malheureusement pas bronzé et qu'il regardait toujours les élèves d'un air mauvais, et s'empressa de s'installer à une table, ni trop loin, et ni trop près.
Vous comprenez, si vous vous mettez d'entrée de jeu au dernier rang, Rogue comprendra immédiatement que vous le haïssez, et il va tout mettre en oeuvre pour que vous continuiez dans cette voie en vous enlevant des points à chaque occasion. C'était ce côté qui inspirait un peu d'admiration à Juliet, car qui peut vraiment "désirer" qu'on le déteste ? La petite Serdaigle ne connaissait guère que son professeur de potions pour réagir de la sorte...

* Olalah, quelle enfance malheureuse il a dû avoir pour en arriver à ce stade ! *

Bon, les élèves allaient continuer d'arriver, et malheur à ceux qui arriveraient ne serait-ce qu'une minute trop tard ! La petite espérait seulement que cela ne serait pas des élèves de Serdaigle, même si elle ne souhaitait pas non plus particulièrement que ce soit des élèves des autres maisons...


[643 mots]

*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyMar 8 Jan - 20:04

Dennis resta perplexe. Il observait avec une attention imperceptible un tableau représentant un moine en train de lire un livre biblique, bref, un tableau pas très intéressant. Mais il était fixé sur la toile brodée, et contemplait sans même le savoir les vestiges d’une époque lointaine et révolue. Il ne savait pas pourquoi ce tableau l’inspirait autant, mais une intense et frénétique envie de ne pas détacher ces yeux de ce portrait ambigu l’envahissait, le saisissait tel un enchantement mystique dépourvu de toute humanité. Son regard verdoyant s’était figé dans une voûte imperturbable dirigée vers cette incroyable peinture, et si son regard avait pu être un magnifique filament rougeoyant, il aurait dessiné un arc de cercle pourpre et d’une perfection digne de grands géomètres. Son attention fut pourtant rompue par la sonnerie du collège, celle qu’il détestait tant, qu’il méprisait, qu’il haïssait avec une ardeur sans précédents. Il remit son sac sur ses épaules, détacha son regard du tableau, et, en tant que bon deuxième année élève au collège Poudlard, se dirigea vers le cours qu’il avait : le cours du Potion.


En deux ans d’enseignement, cette matière s’était révélée passionnante et littéralement captivante, tant par ses potions ravissantes que l’on réalisait avec un intérêt caché, que par ses illustres ingrédients que l’on mélangeait pour former des potions rougeoyantes, verdoyantes, orangées, bleutées, ou encore sillonnées d’une couleur des plus magnifique, présage de magie soudaine ou d’effet plus saisissant que surprenant. Il accéléra le rythme de ses pas, sans une seule seconde chercher à dépasser le flot des élèves qui l’imitaient, se rendant à des cours inintéressants ou parfois captivant. Il détestait la sonnerie, car elle était souvent synonyme d’un présage d’ennui, aussi fort que la soudaineté et la vivacité qu’elle mettait à retentir. Il était au premier étage, le seul souci était que les potions se situaient aux cachots. Il continua donc à marcher, sachant pertinemment que Rogue ne le pénaliserait pas, étant élève de Serpentard. Une fois les trois premiers escaliers descendus, il s’aventura dans un petit passage secret qui le conduisit directement vers le Hall. Enfin, il emprunta l’escalier qui menait vers les cachots, avant de prendre le couloir de droite et d’arriver, essoufflé mais satisfait, devant la Salle de Potions. Il n’y avait que deux ou trois élèves. Il n’était donc pas en retard. Il entra dans la salle, et aperçut dans un coin une image familière : son ami, Peter Davis, de Gryffondor. Satisfait, il se précipita pour s’assoir à côté de lui, sans jeter un seul regard à Rogue, créant une union entre deux maisons qui était depuis très longtemps taboue. Il ne serait pas étonné de voir Rogue surpris d’apercevoir deux élèves de deux maisons totalement opposées en rapports amicaux, il en serait même satisfait, mais il espérait surtout qu’il ne désavantagerait pas comme à son habitude les autres maisons, cette nouvelle année lui procurant quelques sentiments sacralisés le rendant sage et honnête homme –après tout, c’était possible.


Il se demandait ce que le Maître des Potions leur avait préparé aujourd’hui, et s’il n’avait pas choisi comme à son habitude, pour infliger à la Classe ses habituelles répliques cinglantes et déplacées, une Potion de son cru fort difficile à réaliser, cela n’en aurait été que plus habituel. Le petit Dennis, après avoir lancé un sourire amical à Peter sans pour autant oser lui parler de peur d’offenser le Directeur des Serpentard, parcourut du regard la salle et s’arrêta sur une petite Serdaigle qu’il reconnut sans aucune difficulté : la petite Juliet. Un sourire vint égayer son visage, et il se retint difficilement de lui faire un petit signe de la main, mais lui adressa quand même le sourire le plus coloré qu’il puisse faire. Il reporta ensuite son attention sur Rogue, qui, visiblement, semblait toujours en proie à son habituelle mauvaise humeur et avait décidé, comme à son habitude, d’arborer le sourire le plus inexistant que jamais. Une trace colorée de joie sur le visage de cet homme aurait été aussi bienvenue qu’un tyrannosaure dans une cour de récréation…


[675 mots]

*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyMar 8 Jan - 20:08

Rogue posa ses yeux sur les élèves qui s'installaient. Enfin, il jugea qu'il était temps de débuter. Il lança d'une voix forte et hautaine:

- Taisez-vous. Bien. A présent, commençons sans plus tarder. Vous êtes réunis cette année pour un départ, enfin, pour la plupart d'entre vous, dans le noble art des Potions. Ne vous attendez pas à une séance culinaire inutile et futile, où il suffit de jeter à la volée des ingrédients afin d'obtenir un parfum volatil et délicieux. Ôtez-vous immédiatement cette idée de votre esprit. Les potions sont beaucoup plus compliquées, plus... subtiles. Pour ce premier cours, nous allons débuter par la potion la plus simple que vous feriez dans votre vie: la Comica. C'est un italien qui l'a découverte, d'où son nom. Elle provoque facilement le rire, mais elle est toutefois moins puissante que sa sœur la Drolissima, découverte par le même personnage... Une fois que la potion aura été réalisée, je vous poserai des questions et on s’occupera, dans la partie théorique, d’apprendre les dix ingrédients caractérisant la toxicité d’une potion, du plus insignifiant, très peu efficace, à l’ultime poison, mortel et dont l’antidote n’a pas encore été trouvé… Rien à voir avec la potion que vous allez réaliser maintenant, qui est facile car elle ne respecte nullement les règles des ingrédients d’une potion et qui est ce que j’appelle un « fouillis archaïque » car elle est réalisée avec le barbarisme d’un débutant en la matière. Bref, il vous sera facile de la réaliser. J'espère pour vous que vous avez pris des notes. Enfin bon, ce n’est pas mon problème, ce n’est pas moi qui aurait une grosse évaluation à la fin du mois... Tout ce que vous avez à faire est inscrit au tableau. Vous avez une heure pour appliquer à la lettre ce qui est demandé. Les nouveaux, si vous avez un problème, vous me demandez. Les deuxièmes et troisièmes années, si vous avez un oubli... Vous n'aviez qu'à revoir vos cours pendant les vacances... Vous travaillerez sous hotte aspirante, car les simples vapeurs dégagées par les rares potions que certains d'entre vous auront plutôt réussies suffiraient à faire rire la classe entière. Les ingrédients sont dans l'armoire. Dépêchez vous!

Un regard sadique apparut sur son visage. Il sortit sa baguette magique, la remua, et le tableau se retrouva remplit de toutes les instructions nécessaires à la potion.

Brève Description:


Citation :
La Potion Comica provoque le sourire et le rire. Elle n'est pas très puissante, mais en trop grande quantité, elle provoque la folie, et parfois, l'hystérie. Il faut en abuser avec modération. Elle fut réalisée pour la première fois en 1624 par l'Italien Italo Gulvini, sorcier, et virtuose de l'art des Potions. Pour ce cours, vous allez en réaliser un échantillon. Le tableau comporte toutes sortes d'informations utiles pour la réalisation de la Potion quand on est nouveau, aussi, si vous avez envie de pimenter le cours, n'hésitez pas à poser des questions à votre professeur adoré. Wink

Ingrédients:


Pour un chaudron de solution:

- De l'oignon en faible quantité, il chatouille les narines et accentue l'effet risible
- Trois pétales de Rose, elles allègent le tout et permettent au rire d'être plus doux, tout en l'accentuant et l'améliorant.
- 3 mL d'Arguivine, pas 1mL de plus. Cet ingrédient, lui même composé de plusieurs substances rares, coûte une fortune mais reste efficace. Il provoque l'hilarité facilement.
- Une patte de crabe vigoureux d'Egypte: les anciens Egyptiens faisaient fermenter dans leurs sols une plante qui a aujourd'hui disparu. Les pattes de crabe sont les seuls vestiges de cette plante qui s'est incrustée dans les pattes des crabes vigoureux d'Egypte pour n'en plus sortir: la Dromaeticia. Elle contrôle les muscles zygomatiques.
- Deux gouttes d'animinine: très puissant acide, elle rendra liquide la patte de crabe puis disparaîtra après l'utilisation, ce qui est sa principale qualité. Pas plus de deux gouttes!
- 150 g de sucre Roumain: celui-ci a été longuement cutlivé par les Roumains et a été pendant une longue période la source d'un bonheur joyeux. Un sorcier Roumain a eu l'idée, en 1457, d'implanter dans le sucre Roumain une once de gaieté grâce à un sortilège inconnu. Il propsère rapidement de nos jours, mais les Moldus ne comprennent toujours pas la cause de son succès...

Outils:


- Le chaudron, évidemment;
- Une cuillère de bois, aussi appelée "Batulette" quelques années auparavent
- Une spatule surmétalisée, sur laquelle on versera l'animinine.
- Un cube ouvert surmétalisé, dans lequel on mettra la patte de crabe et où se produira l'animinose.

Protocole:


Citation :
1. Déposer de l'eau dans votre chaudron, le remplir à ras bord. Entretenir le feu sur lequel il est posé.
2. Lorsqu'elle arrive à ébullition, déposer l'oignon, sans même enlever les parties gênantes. Celui-ci tombera au fond du chaudron. Remuez la potion rapidement, dans n'importe quel sens, nous verrons dans une prochaine partie théorique quelle est l'importance de sens de remuage pendant la préparation d'une potion; l'essence intéréssante de l'oignon, invisible à l'oeil nu, se propagera dans la solution. Les morceaux d'oignons qui resteront au fond de la potion ne gêneront pas, puisqu'il s'agit de fournir un échantillon, donc la partie supérieure de la potion.
3. Après avoir bien remué, ajouter les trois pétales de rose. Remuez dans le sens contraire des aiguilles d'une montre pendant trois tours, puis, faites de même à la verticale, de haut en bas cette fois-ci, pour que l'essence magique de la rose se propage dans tout le contenu. Le parfum de la Roze ne nous est d'aucune utilité, l'hydro distillation n'est pas utile. Enlever ensuite les pétales de rose avec la cuillère.
4. Ajouter les 3mL d'Arguivine, puis remuer pendant cinq tours dans le sens des aiguilles d'une montre. Si tout se passe bien, la potion devrait prendre une teinte rouge clair.
5. Dans le cube ouvert surmétalisé, hors du chaudron, placer la patte de crabe.
6. Prendre dans le flacon deux gouttes d'animinine avec la spatule surmétalisée, verser ensuite ces deux gouttes dans le cube surmétalisé, sur la patte de crabe. Observer la fumée jaune caractéristique, et la rapidité à laquelle la patte de crabe devient liquide. La Dromaeticia est la substance bleue en faible quantité qui surnage dans la substance rouge, celle de la Patte de crabe.
7. Verser tout le contenu du Cube dans le Chaudron, même la patte de crabe liquide: le crabe apporte une teinte de goût à la Potion. Remuer pendant six tours dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. La potion prendra enfin une teinte rouge très franche, la clarté se dissipant.
8. Verser les 150 g de sucre Roumain tout en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, continuer à touiller jusqu'à ce que la potion prenne une teinte orangée très franche.

Sortez un flacon en verre, et remplissez-le d'un peu de votre solution. Etiquetez le de votre nom et prénom, ainsi que de votre maison, puis, attendez que le cours se finisse pour remettre l'échantillon au professeur.

Les erreurs:


Citation :

- Si vous mettez trop de pétales de Roze, une fumée assez rougeâtre devrait apparaître rapidement lorsque vous versez l'Arguivine. Mais cela ne nuit pas pour autant à votre potion, simplement, la fumée, au lieu d'être incolore, restera rouge.
- Si vous ne respectez pas les sens de mélange, les couleurs risquent d'être différentes. A vous d'être imaginatifs et d'inventer des couleurs des plus bizarres si vous voulez rater votre potion, mais Rogue devinera à tous les coups pourquoi vous avez raté votre potion! (que vous l'ayez précisé dans votre RP ou pas, il le devinera!)
- Vous pouvez aussi vous permettre d'auto inventer des erreurs, c'est autorisé. Mais évitez de faire exploser la salle de cours... >_<

Les 7 mots à glisser:


Difficultée: Facile.
Thème: Légumes

Attention: Genre, Nombre, Accord, Conjugaison,... a respecter!

- Tomate
- Carottes
- Soupe
- Potager
- Salades
- Sel
- Concombre

A ne glisser que dans votre premier post, celui qui va suivre.
La quantité m'importe peu. Amusez vous... Vous avez jusqu'au 17 janvier inclus pour avoir terminé votre potion.
En tout cas, ma prochaine intervention vous permettra de gagner des points, et je vais faire un peu aussi de théorie pour la demi-heure qui va suivre (les cours de potions durent 1h 1/2 in-RP).


Dernière édition par le Mer 9 Jan - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] EmptyMar 8 Jan - 23:19

Ah ah ah.. Le cours commençait à peine, que déjà le monsieur j'ai un sac poubelle sur la tête se permettait d'être agaçant. Décidemment, Rowen n'aimait pas, mais pas du tout ce professeur. Heureusement pour elle, elle ne se sentait pas tellement visée par les élèves qui auraient pu avoir des "oublis". Elle avait avalé comme il se devait tout son ancien carnet de notes, et pouvait être au top pour sa potion. Chose étrange cette fois ci, les Poudlariens ne seraient pas en binôme. Bon, d'un côté, c'était plutôt bien : elle s'était souvent retrouvée l'année précédente en compagnie de Serpentards. La première fois, son camarade était un adorable et méticuleux deuxième année, la seconde fois, un serpentard arrogant qui ne savait même pas comment touiller dans son chaudron. A penser qu'il n'avait jamais fait la cuisine de sa vie. Quoi que, la jeune lionne n'avait jamais non plus réussit une seule fois à faire un plat convenable. Soit elle mettait trop de sucre dans son rôti, soit elle mettait trop de sel dans son flan. A supposer qu'il y existe en passant, des recettes de flans ou de rôti où ces ingrédients apparaissaient. Mais passons. Ne nous attardons pas sur les magnifiques talents culinaires de la jeune demoiselle. Il fallait être actif et dynamique, pour pouvoir rendre à Rogue d'amour, sa fiole de potion à la fin du cours. Ah ah ah.. Sérieusement, cette potion qui faisait rire, si seulement on avait pu la déverser sur la tête du maître des potions pour lui enlever cette expression de constipé, l'heure aurai passé bien plus vite. M'enfin.
Elle enfila son tablier ( façon de parler !! elle n'allait pas mettre un tablier de cuisine blanc avec des fleurs orangées peintes dessus, Rogue aurai bien vite fait de vider le sablier des Gryffondors !! ) et se jeta à la pâte.

Elle se dirigea assez rapidement mais sans courir vers son potager magique, et fouilla dans l'armoire, pour prendre les ingrédients dont elle avait besoin. Elle avait mémorisé de tête tout ce qu'il lui faudrait pour réaliser la potion, sachant très bien, après quatre années passées avec lui, que son professeur n'aimait pas les élèves qui restaient devant l'armoire trois cents ans, la liste des ingrédients recopiée sur la main, hésitant sur l'endroit où se trouvait ceci ou cela.
La jeune préfète, connaissant bien la disposition des ingrédients, pris sous son bras un peu d'oignon, trois pétales de rose, une petite fiole d'Arguivine, la patte de crabe vigoureux de je ne sais plus où mais on s'en fiche c'est une patte de crabe quand même, une petite fiole d'animinine, du sucre roumain, et retourna à sa place avec tout le matériel nécessaire.
Elle posa bien en valeur sur sa paillasse, la spatule et le cube surmétalisés, puis commença la pratique...
En passant, la demoiselle jeta un oeil à la patte de crabe, tout en se disant qu'avec une soupe à la tomate, il aurait été bien excellent. Elle arrêta tout de même de faire des yeux doux à l'un des composant de sa future potion, et se mis au travail. Il n'y aurait pas de potion si elle ne finissait pas à temps, simplement un zero sur sa feuille de note.

A l'aide d'une formule qu'elle connaissait bien, la fillette aluma le feu, puis remplit à ras bord le chaudron. Tout en rangeant et en mettant ses ingrédients à la queue leu leu, la préfète attendit que l'eau arrive à ébullition, pour y jeter dedans ( sans autre forme de procés ), son oignon. Hum, avec des carottes, des courgettes et des pommes de terre, on aurait pu faire une excellente soupe #SBAFF#. Non Rowen, ne pense donc pas à manger, le petit déjeuner du matin était déjà assez copieux comme ça -_-". M'enfin.
L'oignon tomba avec un bruit sourd au fond du chaudron, et Rowen attrapa sa spatule pour touiller. Pour une fois qu'ils pouvaient le faire n'importe comment, la jeune lionne en profita ( c'était tellement beau pour être vrai !! ). Elle tourna à gauche, à droite, sur le côté, devant, derrière, elle agita sa spatule comme on touille les oeufs, et se rendit compte qu'elle s'était trop laissée emporter.
Elle reporta donc son attention sur son bureau, et attrapa les trois pétales de rose, un petit peu plus délicatement que son oignon. Elle les ajouta à la potion, puis tourna dans le sens contraire des aiguilles d'une montre trois fois, le refit de haut en bas, et tenta ( avec beaucoup de difficulté quand même ) de retirer les pétales de son mélange.
Manquant de tomber la tête la première dans son chaudron, la fillette enleva ce qui n'était pas utile, et les reposa dans un petit bac prévu à cet effet, posé sur sa paillasse. Elle pouvait maintenant passer à la suite de la recette, et re regarda son papier d'instruction pour voir ce qu'elle devrait faire ensuite.


"Excuse moi, tu peux me passer ta fiole d'Arguivine? Il n'y en a plus dans l'armoire"

Rowen se retourna, et fit face à une seconde ou troisième année de Serpentard, tendant la main pour recevoir ce qu'elle avait demandé. Bredouillant qu'elle avait bientôt finit avec, et intérieurement, se demandant si les serpentards savaient dire "s'il te plait", la jeune lionne versa 3 mL de la fiole dans son mélange, qui pris la teinte rouge clair d'une tomate délavée.
Satisfaite, elle se retourna ensuite vers la jeune serpentard, et lui tendit la fiole.


"Merci"

Bon au moins, elle savait le dire, c'était déjà ça. Mais qu'elle ne fut pas la surprise de Rowen lorsqu'elle constata bouche bée, que sa camarade avait des morceaus de salades entre les dents.
Se retenant avec grand mal de pouffer de rire, la fillette se pencha sur son chaudron, voulant donner l'impression que c'était les vapeurs qui s'en dégageaient qui la rendait hilare, et non une quelconque laitue qui n'avait pas voulut se déloger au brossage.
Ca allait, elle n'était pas trop en retard par rapport aux autres, et contempla d'un air satisfait, son début de potion..


{ C'est une patte de lapin ou une patte de crabe qu'il faut placer dans le cube? °_° Parce que ya pas marqué la patte de lapin dans la liste des ingrédients x). Je continuerais le reste de la potion après que les autres aient posté, ça le fait pas si je la finit trop vite x). J'espère que ça ne dérange pas, mais comme ce n'est pas précisé, en combien de fois on doit le faire... }

Edit Rogue: Comme tu veux! Tu as autant de temps que tu le souhaites, en autant de posts que tu veux, mais ta potion doit être finie avant le 17 janvier... ^^ Et c'est une patte de crabe, oui...

Edit 2: Je viens de comprendre... Non, je suis un gros étourdi, la partie 5 du protocole est un lapsus. C'est bien patte de crabe, hein, pas de lapin... Pardonnez moi, mais je suis un rêveur né... ^^*

Edit 3: J'ai souligné les mots pour mieux me repérer... ^^


* 1014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Contenu sponsorisé





~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty
MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]   ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» Premier cours de Duel pour les élèves de troisième, quatrième et cinquième années. [Cours de Duel]
» Cours 1 - Mise à Niveau en Potion (1ère année, tte section)
» Cours de potion N°11 : Amortentia
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5 :: Cours année 5-
Sauter vers: