AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Dim 6 Jan - 22:03

Severus Rogue ne savait pas quel le robe choisir en ce matin de Septembre. Cette belle robe très noire et amère, ou celle-ci, plus sinistre et lugubre ? Il finit par pencher pour une autre, extrêmement sombre et effrayante. Il se dirigea ensuite vers son lit, pour remonter les draps en un amoncellement ordonné, bref, il fit son lit. Il sortit ensuite de son bureau, après l’avoir fermé à clef et bien protégé avec une formule. Il emprunta ensuite les escaliers pour arriver vers le Grande Salle. Entre temps, il croisa Irma Pince, et lui lança le regard le plus froid possible, avant de cacher avec une grande difficulté un sourire moqueur lorsque Argus Rusard passa dans le coin et, le regard fixé sur Mrs Pince, se cogna contre un mur. Sa cape flottait dans l’air dans une habituelle torpeur véhémente, et ses yeux étaient à l’affût du moindre mouvement, tel un Tyrannosaure, pardonnez cette comparaison assez… « Crétacienne » .

Il entra dans la Grande Salle sans jeter le moindre regard aux quatre tables des élèves, et se dirigea vers la Table des Professeurs où il s’assit à sa place pour prendre son petit déjeuner. Il ne tarda pas, et quitta la pièce aussi sobrement qu’il était arrivé, pour donner son cours aux premières années. Cette première journée était exténuante, et il en avait déjà assez . A la fin du premier cours, il donna un coup de baguette si violent que la poubelle prit feu, ses nerfs étant à vif. Il tenta tant bien que mal de se calmer, et y parvint difficilement. C’était avec une humeur extrêmement maussade et fatiguée qu’il attendit que les élèves arrivent pour son cours, qui promettait d’être long. Il esperait qu’ils ne parleraient pas trop, pour éviter de mettre trop d’heure de retenues, ou de retirer trop de points. Enfin, quand il disait « éviter », il s’agissait simplement de diminuer son quota habituel d’environ cinquante points retirés et cinq heures de retenues distribuées à quarante cinq points retirés et quatre heures de retenue, car il était trop fatigué pour chercher ce qui pourrait bien ennuyer un élève pendant une heure de retenue, et trop fatigué pour compter les points qu’il pourrait enlever en fonction de la petite erreur commise.

Il chassa une araignée énorme qui s’était nichée dans son tiroir, en prenant soin de la mettre sur une table de derrière, là où là plupart des non-Serpentard s’installeraient, et sortit un livre miteux, peuplé de poussière et sans doute d’insectes aimant les vieilles reliques. La Potion qui attendait les élèves aujourd’hui était… assez spéciale. Déjà, il s’agissait d’un Philtre d’Amour. La Potion la plus complexe que les élèves aient jamais réalisée de leur vie… Des dosages précis, une difficulté accrue par une liste d’ingrédients aux noms complexes, et un protocole aussi hautain que dément. Bref, il s’était fait plaisir. En plus, il préparait une gigantesque évaluation pour la fin du mois dans laquelle il ne se gênerait pas pour intégrer cette Potion. C’était la moindre des choses…

Ah, l’Amour… Les élèves pensaient qu’ils allaient détenir la Potion la plus ironique et légère qu’ils aient jamais faite, mais, hélas, c’était la Potion la plus puissante qu’ils réaliseraient de leur vie… L’Amour… Comment vivre sans ?...


[Message assez court, mais attendez la suite... Je compense, sinon, je me retrouve avec deux messages de trois kilomètres... >_<]


Dernière édition par Severus Rogue le Dim 13 Avr - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Sam 12 Jan - 1:47

Le cours commençait le lundi après-midi pour ne pas changer avec l’horaire de l’année écoulée, Aelita était assez contente de commencer la semaine avec le cours potions. Ce n’était pas les premières heures de la journée ce qui était assez dommage car, ça l’aurait peut être un peu plus bouté pour le cours d’histoire de la magie. La jeune Serdaigle prit donc son repas à sa table en discutant de chose et d’autre avec les autres Serdaigle présent. Bien sûr comme tout le monde lors de son arrivée à Poudlard elle fut intriguée par la présence d’une femme du ministère de la magie qui s’appelait Dolores Ombrage et qui disait vouloir remettre de l’ordre à Poudlard surtout au niveau de la discipline.

Son discours avait été d’un ennui soporifique et elle craignait que son cours ne soit également comme cela vu qu’il s’agissait du nouveau professeur de Défense contre les forces du mal. D’ailleurs, Aelita avait le professeur Rogue faire une assez drôle en voyant cette femme vêtue de rose et à la tête de Crapaud. Bref, la jeune Serdaigle était assise et était entrain de manger tranquillement puis quand il fut l’heure de se rendre en cours elle c’était déjà levée et passé la grande porte de la Grande Salle avant tous les élèves.

Le cours de potions avait quelque chose de sacré pour elle, voir le professeur Rogue pouvoir ne serais-ce que lui parler – enfin lui poser des questions - c’était déjà beaucoup pour la jeune fille.
Elle s’installa alors au dernier rang comme à son habitude prés de la porte d’entrée pour avoir l’occasion qui sait de se faire frôler par le professeur Rogue.



- Bonjour professeur, dit-elle à l’homme vêtu de noir et qui faisait peur à un si grand nombre d’élève.

Bien sûr la jeune fille était loin d’être dans les petits papiers de l’homme et elle le savait, seul les élèves de Serpentard avaient droit à sa considération. Ceux des autres maisons devaient prouver ce qu’ils valaient à ses yeux et c’est ce qu’Aelita s’efforçait de faire pour avoir un minimum de considération de la part de l’homme. Malheureusement un bon dosage des ingrédients une bonne couleur ne suffisait quelque fois pas pour que le professeur vous remarque et vous félicite. Rogue était un homme froid et amer, Aelita le savait mais, elle n’arrivait pas à le redouter.

La jeune bleu avant de s’installer trouva une araignée sur son siège la pauvre était déjà morte, elle la retira et alla la jeter à la poubelle, pour que personne d’autre ne s’assied dessus. La jeune fille s’assit prit alors sa plume de l’encre et une feuille de parchemin. Et elle attendit patiemment que les autres élèves arrivent et que le cours commence enfin, elle avait hâte de savoir quel genre de potions le professeur Rogue allait leur demander de préparer. La jeune fille redoutait juste que ce soit en binôme et qu’elle se retrouve encore en compagnie d’un certain Serpentard. La jeune fille était assez douée et donc de la placer avec l’un des meilleurs de la classe ça évité que celui-ci ne perde des points inutilement, la jeune fille savait que c’était uniquement pour cela que la jeune fille était choisie par le professeur Rogue.


***

542 mots ^^

*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 376
Âge : 32 jets de cheveux (7 Octobre 1979)
Actuellement : Adulte [Département de la coopération magique internationale]


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Sam 12 Jan - 17:02

Le jeune MacMillan franchit le bas de la porte – ou plutôt, en l’occurrence, de la grille du cachot (les cours de potion, ou comment vous mettre dans l’ambiance dès le départ) – d’un pas franchement serein pour quiconque n’appartient pas à Serpentard. Mais s’il y avait bien une chose qu’Ernie possédait, c’était une confiance en lui à toute épreuve. Après tout, il était loin d’être mauvais en potion (pourtant, ce n’était pas faute d’être rabroué par Rogue, comme tout Poufsouffle, d’ailleurs) et pouvait même légitimement espérer continuer l’an prochain. Ce qui ne serait certainement pas donner à tout le monde.

Ernie, donc, entra sans grande inquiétude dans sa salle de cours. Après tout, qu’avait-il à craindre ? Quelques points en moins ? Une heure de colle ? Des railleries roguiennes (comment ? L’adjectif n’a pas encore été homologué par l’académie française? Révoltons-nous !) ? Ou bien plutôt, une indifférence froide et méprisante pour sa qualité de Poufsouffle (une maison qui, dans l’esprit borné du maître de potion semblait définitivement rimer avec médiocrité) ?

Rien de bien nouveau, en tout cas. Ce genre de chose était monnaie courante, dans les cours de potion, et en quatre années pleines à Poudlard, Ernie avait nettement eu le temps de s’y faire. Rogue lui avait fait peur au début. A présent, il le considérait plutôt avec une sorte de déférence méfiante, du genre de celle que l’on réserve à l’égard de quiconque peut vous réduire en poussière en l’espace de trois secondes, top chrono. En réalité, il redoutait bien plus Ombrage. Cette femme était trop rose pour être honnête. Avec Rogue, au moins, on savait à quoi s’attendre.

Avec une nonchalance que d’aucuns qualifieraient probablement d’inconscience provocatrice (il s’agissait tout de même de Rogue, nom d’un hibou ébouriffé !), Ernie alla s’installer à une paillasse du second rang – ni trop près, ni trop loin – non sans avoir au préalable salué son professeur d’un respectueux mais ferme «Bonjour professeur».

Etait-il utile de préciser que, comme tous les ans, Ernie avait soigneusement relu le règlement avant de venir, des fois que Rogue, ce vicelard, aurait changé deux ou trois points subrepticement ou rajouté des petits lignes microscopiques en bas de page (quelque chose comme «La direction décline toute responsabilité en cas de perte ou vol de sourcils, bouts de cheveux ou narines durant le cours.»).

Et comme le préconisait (l’imposait, même), le règlement, il était venu avec des cheveux parfaitement nets de tout chewing-gum (un point qu’il n’avait pas bien compris, d’ailleurs. D’une part parce que les chewing-gums étaient moldus, pourquoi quelqu’un en mâchouillerait à Poudlard ? D’autre part parce que bon, hein, coller un truc dans les cheveux de quelqu’un, c’était du niveau maternelle, guère plus. Même les Serpentard étaient passés au niveau supérieur depuis bien deux ans maintenant. Ce qui n’était pas nécessairement rassurant, d’ailleurs. Ou alors cette interdiction faisait référence à la fille bizarre de Serdaigle qu’Ernie avait croisé, une fois, et qui n’hésitait pas à porter une culotte à petites licornes roses par-dessus son pantalon, le dimanche. Une mode très particulière qui avait probablement poussé Rogue à inclure la seconde clause – pourtant évidente – du règlement, cette année-ci).

Bref, le petit Blaireau (après la jeune bleue, magnifique classe que celle-ci, en vérité, Rogue allait avoir du pain sur la planche !), très droit sur sa chaise, croisa calmement les mains devant lui et fixa le tableau d’un air grave quelque peu comique : on avait presque le sentiment que le malheureux était en train d’assister à un enterrement.

(584 mots)

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Sam 12 Jan - 19:25

Megara revenait tout juste d’un cours de Métamorphose. Elle s’était révélée particulièrement doué pour le nouveau sortilège que le professeur McGonagall leur avait appris. C’était la principale raison du sourire qui éclairait ses lèvres. Mais, quand elle aperçut le cours qui l’attendait pour toute l’après-midi, celui-ci s’éclipsa assez rapidement. Megara était assez doué en potion, ce qui lui évitait assez souvent des remarques désobligeantes du professeur Rogue. Mais, quand elle voyait les autres ce faire critiquer ainsi, Meg’ n’avait qu’une envie, transformer Rogue en vielle chaussette puantes ! Ça lui apprendrait à respecter les autres !

Elle termina de manger son assiette et se leva en compagnie de sa jumelle pour aller chercher leurs choses de potions dans leur dortoir. Aussi tôt dit, aussi tôt fait, les deux Gryffondor était déjà rendue dans leur dortoir à remplir leur sac à bandoulière de tout ce qu’elle aurait probablement de besoin durant le cours. Elle y déposa son nécessaire à potions, ses morceaux de parchemin, un encrier à sa plus belle plume d’aigle noire et traîna dans ses mains son chaudron d’étain dans lequel elle déposa sa balance en cuivre. En fait, tout ce qui ne rentrait pas dans son sac ! Elle attendit que Mae’ termine de faire le sien et les deux blondes descendirent jusque dans les cachots. Megara jeta un coup d’œil à la grande horloge qui traînait un coin de mur dans le Hall d’Entrée, elle n’était pas en retard !

Elle arriva dans la salle de cours 5 minutes avant que le cours commence ? Au moins, elle ne pourrait pas se faire remballer par le professeur Rogue sur l’importance d’arriver à l’heure dans le cours de potion. Meg’ avait déjà eu droit à se discours lors de sa toute première année et elle ne tenait pas à faire payer les rouges et ors d’une autre étourderie de sa part ! Quand elle arriva, la salle de classe était plutôt vide. Il y avait Aelita Stones, une Serdaigle bien sympathique avec qui elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de discuter et un autre Poufsouffle qu’elle ne connaissait pas. Et, comme à son habitude, Rogue était assis à son bureau, tapis dans l’ombre. Bien fait pour lui, ça donnait du repos à nos yeux de ne pas voir son visage cireux !

Elle alla s’asseoir, en compagnie de sa jumelle comme toujours, dans la deuxième rangée à l’extrême droite. Elle déposa son chaudron sur son bureau et prit place sur la chaise, qui était assez inconfortable. Elle entreprit de bien disperser ses choses sur son bureau et de sortir tout ce qu’elle avait dans son sac. Maintenant, elle était enfin prête, le cours pouvait commencer. Et puis, les étudiants semblaient arriver assez rapidement, comme toujours vu qu’ils ne veulent pas faire perdre de points à leur maison, le cours allait donc commencer d’un moment à l’autre. Pour passez le temps, puisqu’elle n’osait pas parler avec Maera pour ne pas faire perdre des points à sa maison, la jeune Gryffondor ouvrit son manuel de potion et commença à lire une page qui parlait des élixirs éternels. Un sujet que Megara aimerait beaucoup aborder cette année en cours de potions…

530 mots


*


Dernière édition par le Lun 18 Fév - 4:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Sam 12 Jan - 23:40

Le cours commençait le lundi juste après le repas de midi pour ne pas trop changer avec l’horaire de l’année écoulée. Alehandra n’aimait pas le cours de Potions, elle se sentait mal à l’aise, oppressée car, elle savait que le professeur n’aimait pas les Gryffondor. En plus elle était archi nul en potions, elle le savait, elle arrivait même à battre Neville lors de certains cours. La jeune fille se rendit donc au cours en traînant des pieds.

*J’ai vraiment pas envie d’y aller, si c’est encore pour me faire ridiculiser devant tout le monde*, se dit-elle en avançant dans les couloirs qui menaient à la salle des cours du professeur Rogue.

Tellement la jeune Gryffondor était perdue dans ses pensées, elle passa juste la porte du cours de potions et continua son chemin. Elle tenait dans ses bras ses livres pour le cours suivant car, son sac venait de lâcher, elle n’avait plus que la poche avant qui lui servait pour ses feuilles de parchemins sa plume et son encre. Cela faisait un moment que la jeune fille ne souffrait plus de sa mal chance chronique, peut-être que le fait de sortir avec Harry lui avait conjuré momentanément son mauvais sort.

En tout cas, elle avait réussit à ne pas passer inaperçue lors de sa première entrée dans la Grande Salle vue qu’elle c’était étalée de tout son long. Les Serpentard étaient bien évidements hilares et s’en donnait à cœur joie pour la critiquer. La jeune fille réussit à se relever heureusement plus rien de répréhensible n’arriva. Ce n’est que le lendemain que la jeune fille ébouillanta les genoux de son voisin de table avec du chocolat chaud qui se trouvait être en l’occurrence George Weasley. Elle c’était alors confondue en excuse mais, celui-ci, lui assura que ce n’était rien et que ça pouvait arriver à tout le monde… surtout à Neville ou à Seamus. La jeune fille rougit et vit deux regards noirs pointer vers George.

Enfin, ce n’est qu’en arrivant à un cul de sac qu’elle comprit qu’elle c’était trompée de chemin, elle fit alors demi tour, bousculant un Serpentard au passage.


- Navrée, dit-elle en se mettant à courir pour ne pas arriver en retard au cours du professeur Rogue qui se ferait alors une joie de retirer des points à la maison rouge et or.

Une fois, dans le chambranle de la porte la jeune fille reprit son souffle pour saluer le professeur présent comme d’habitude dans sa classe.


- Bonjour professeur Rogue, dit-elle avant de s’asseoir à l’opposé de sa cousine.

La jeune rouge et or, n’avait même pas remarqué la présence de la jeune Serdaigle ce n’est que quand elle prit ses affaires dans son sac qu’elle la remarqua. Elle lui fit alors un bref signe de la tête en guise de salutation, puis elle finit de prendre ses affaires. Mais à peine avait elle sortit une feuille de parchemin et sa bouteille d’encre qu’elle renversa le contenu de la bouteille sur sa feuille et sur son bureau. La jeune fille releva sa bouteille et épongea le plus possible l’encre à l’aide de ses feuilles de parchemins avant que le professeur Rogue ne remarque quoi que se soit.


*Ca commence bien*, se dit-elle en baissant la tête et en rougissant.

****

547 mots

*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Dim 13 Jan - 5:03

Le cours de Métamorphoses d'aujourd'hui avait été des plus intéressants et il se réjouissait d'avoir réussi en cours la métamorphose d'un canapé en un gros chien noir. Il était très fier de sa performance. Qui pouvait se vanter d'avoir réussit en un seul cours? Pas grand monde à part cette Granger....Il chassa ce parasite de son esprit et reporta son attention sur celle qu'il aimait. Ils s'étaient vu au banquet de début d'année, avait passé une petite soirée ensemble, mais pas plus que ça. A cause des cours, des nombreux devoirs que les profs leur donnaient, il avait du mal à voir Daphné, sauf entre deux portes ce qui était très frustrant. Il devait absolument trouver tout les deux un peu de temps pour se retrouver, mais apparement, la cinquième année en général n'était pas faite pour favoriser les relations amoureuses. En tout cas, ce n'était pas des BUSE qui allait le décourager. Têtu et volontaire comme il était, il trouverait bien un créno libre de toute façon. Il cessa de penser à sa petite amie car il savait qu'elle pouvait le perturber et reprit contact avec la réalité. Il se trouvait dans le Hall...bon...il avait plus qu'à se dépêcher pour arriver à temps au prochain cours de cette fin de journée.

La journée d'aujourd'hui se terminait pas le cours de Potions avec le professeur Rogue, leur directeur de maison. Cet homme n'était pas apprécié à sa juste valeur. Contrairement à ce que pensait la plupart des élèves, Rogue ne favorisait pas les Serpentards parce qu'il en était leur directeur, loin delà...il les récompensait pour leur travail si parfait. (les chevilles vont bien, merci XD). De plus, en Potions, il fallait croire que c'était génétique, mais la plupart des élèves étaient très doués. Après un passage éclair à la bibliothèque pour rendre le livre qu'il avait emprunté à la Réserve grâce aux recommandations du professeur Rogue, il se dirigeait déjà vers les cachots.
Le sac en bandoulière, il traversait les cachots tranquillement mais sans trop prendre son temps. Il savait que le cours était sur le point de commencer, autant faire honneur à sa maison en arrivant à l'heure. Encore à droite...puis à gauche...encore à gauche....Les cachots étaient de constitués de couloirs sombres et sinueux...un vrai labyrinthe en somme. Néanmoins, comme tout bon Serpentard, il connaissait les lieux comme sa poche. Il arriva enfin devant la porte entrouverte et pénétra dans la salle de classe. Seuls quatre élèves étaient présents....et totalement inintéressants...à part Stones peut-être avec qui il avait déjà discuté et qu'il avait découverte un peu mieux en passant par-dessus les ragots qu'on racontait à son sujet.

Il ne salua néanmoins personne à part le professeur Rogue évidement.


"Bonjour Professeur!" dit-il d'une voix tout à fait calme.

Il passa devant deux Bouffondors...l'une essuyant honteusement l'encre qu'elle avait renversé comme une cruche, et faisant mine de les ignorer totalement comme si elles n'étaient pas là, jeta un regard méprisant envers le Poufsouffle et posa son regard sur la Serdaigle l'espace d'un seconde, mais sans rien dire, ni rien faire. Envers elle, il n'avait aucune animosité, mais il n'allait pas non plus lui sourire. De toute façon, ce n'était pas son style. Il s'assit à l'écart, devant, mais contre le mur. De cette façon il avait vu sur la classe entière...point de vue stratégique. Il posa son sac à ses pieds et se permit de contempler les idiots déjà présents. Son regard se porta aussitôt sur McMillan...c'était plus fort que lui...il le regardait avec un sourire moqueur sur les lèvres. Qu'avait cru ce bouffon? Qu'il pourrait avoir ne serait-ce qu'une seule chance avec Daphné? Hé bien il se mettait le doigt dans l'oeil bien profondement... Il détourna son regard méprisant de cette...de ce "bouffon" et croisa les yeux de Stones. Il se stoppa, l'espace d'un instant, puis comme il n'y avait pas encore de camarades de sa maison et que ces idiots ne pourraient rien comprendre, il lui adressa une imperceptible signe de tête. En espérant qu'elle est comprit, il se détourna assez rapidement et attendit que les autres arrivent.


[694 mots]

*679
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Dim 13 Jan - 11:32

Ah, douce journée qui venait de s’écouler, presque, trop rapidement. Il n’y avait pas à redire, vraiment les cours passionnants semblaient toujours être infiniment plus courts que ceux aussi barbants que l’Histoire de la Magie… Non mais sérieusement… Histoire ! Qui aimait cette matière aussi pourrie ? Surtout quand elle était menée par un fantôme… Un fantôme ! Non mais vraiment, cet établissement, parfois –pour ne pas dire tout le temps- c’était vraiment du grand n’importe quoi ! Entre le loup garou, le faux Auror, le fantôme… On collectionné les profs boulets. Cette année cependant, le poste de défense contre les forces du mal voyait une nouvelle venue des plus inattendue… Une employée du ministère… C’était vraiment étrange… Pourquoi donc le ministère se mêlait-il donc si… soudainement de la vie de Poudlard ? Qu’est ce que ce bonbon ambulant avait en réserve pour les nombreux étudiants de cette école ? C’était un mystère… pour le moment. Plusieurs élèves avaient cependant leurs idées à ce sujet. Dawn, elle pensait bien sûr, au Seigneur de Ténèbres, what else ? Oui, le ministère avait beau nié, il n’était pas complètement demeuré non plus (enfin normalement). La brune s’attendait à ce qu’il y ait une sorte d’intervention de la part du ministre et de ses chers compatriotes, mais là… C’était vraiment… plus que ce dont pouvait se douter la belle brune.

Ceci dit, cette bonne femme devait rester sous surveillances, pour le bien de tous, elle semblait vraiment étrange. Non pas physiquement, puisque porter du rose et totalement déluré, stupide et carrément bizarre, mais… sa façon de se comporter était vraiment des plus… étonnantes, oui, anormale même. Elle semblait faire tant de manières ! Elle se croyait où au juste ? Dans un manoir ? Désolée, mais elle n’avait physiquement et mentalement encore moins, l’attitude et l’aptitude pour être une vraie sorcière digne de son nom, vraiment, c’était peu probable.

De toute façon, le sujet actuel n’était pas cette mégère peu aimée de tous, mais plutôt… les cours. Aujourd’hui donc n’avaient eu lieu que des cours que la jeune russe appréciait. Elle venait juste de quitter la salle de métamorphose, matière dans laquelle elle excellait… C’était génétique d’après Monsieur Farsen… sa mère avant elle avait eu ce don pour la métamorphose, puis sa grand-mère, et encore avant, son arrière grand-mère… peut-être était-ce aussi un truc de femmes ? En tout cas, la jeune fille rencontrait rarement des difficultés en la matières, sauf depuis qu’elle avait hérité du livre de sa mère… ce livre contenait de nombreuses difficultés qu’elle avait encore jamais ne serait-ce qu’envisager, mais à chacune de ses lectures… Elle savait qu’elle allait avoir du mal à passer les étapes, pourtant très progressives… mais ce n’était pas pour autant que la jeune fille se démoralisait, ou que non, elle était on ne peut plus motivée, prête à tout pour prouver qu’elle méritait son nom, son sang et chacune des molécules qui la constituait !

Les pas de la demoiselle étaient silencieux, discrets et légers, à l’image de ceux d’un chat sauvage, toujours plus volontaire, tout en restant des plus calmes. Elle avait toujours eu cette démarche, à la foi discrète et imposante, elle aimait se sentir importante, et sa façon d’être aussi peu bruyante faisait d’elle une personne bien plus redoutable qu’une de ces vulgaires pies qui papotait sans cesse et se faisait remarquer dans un périmètre de dix kilomètres, minimum. En effet, pour un préfet, il était préférable de surprendre les fautifs, sur le fait, et d’ainsi pouvoir les priver de quelques points…. C’était si agréable ce pouvoir… oui, Dawn aimait dominait, elle avait toujours été de nature dominatrice, elle n’avait, en effet jamais vraiment supporter tout ce qui touchait aux règles, aux choses à faire et à ne pas faire… Elle détestait qu’on lui dicte ce qu’elle devait faire ainsi que ce qui était bien et moins bien. Non, vraiment, elle ne supportait pas l’état de passivité qu’on osait parfois exiger d’elle.

La porte du cachot avait eu le temps de se dessiner sous son regard alors qu’elle restait pensive. Elle avait encore beaucoup de choses à faire aujourd’hui… Elle devait travailler le livre de sa mère, faire ses devoirs, bien sûr, mais aussi aller courir et faire un peu travailler Perséphone, bref, ce n’était pas de tout repos ! La soirée serait longue, une chance qu’elle ne soit pas de ronde !

La jeune fille arriva devant la salle de cours, poussant la porte elle vit immédiatement le directeur de sa maison… un homme des lus parfaits qu’il soit… mentalement, parce que bon, il fallait avouer que côté physique, c’était pas tout à fait ça, mais bon… Elle passa donc le seuil de la porte, et d’une voix posée, elle dit doucement :


« Bonjour Professeur. »

Elle fit ensuite naviguer son doux regard glacial dans la salle de cours, un seul Serpentard était présent pour l’instant… Raphaël, son collègue, et ami. Il était assis dans le coin où se trouvaient généralement les Serpentards, esquissant un sourire, la jeune fille passa dans les rangs pour le rejoindre, mais une fois arrivée à hauteur de l’idiote Stones, la lionne, pas l’aigle, elle pu admirait une jolie flaque d’encre, ainsi la belle murmura, mais suffisamment fort pour que le professeur Rogue l’entende :

« Stones, tu ne serais pas en train de faire de la dégradation de matériel là ? Je ne pense pas que renverser une bouteille d’encre soit très bien vu… Surtout pour inonder ta table… »

La jeune fille la regardait avec un air hautain et suffisant, puis elle passa son chemin, elle savait que Rogue l’avait entendu, et elle l’avait fait exprès, elle aimait faire perdre des points aux autres maisons, et Rogue aussi, ça tombait plutôt bien non ? Peut-être saisirait-il l’occasion, peut-être pas… libre à lui après tout de faire ce qu’il voulait… la jeune demoiselle rejoignit alors son collègue : Raphaël. La demoiselle l’ayant déjà vu plus tôt, dans al salle commune, comme tous les matins, mais aussi en cours, puisqu’ils étaient ensemble en cours, n’avait pas besoin de lui dire bonjour… Elle lui demanda donc :

« Je peux ? »

Désignant la place aux côtés du sorcier, bien sûr, il attendait peut-être quelqu’un… Mais Dawn ne le sachant pas, préférait rester prudente.

[1 049]


*


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Dim 13 Jan - 19:19

Adossé au mur, totalement décontracté, Raphaël scrutait les lieux. Bien qu'il les connaissait déjà bien assez comme ça, il y avait toujours quelque chose de nouveau apporté par la touche sinistre et malveillante de leur cher Directeur de maison. Son regard fut attiré par un bocal bleu rempli de billes bleues...des billes? Euh...non, ça l'étonnerait beaucoup que ce soit des simples billes de verre...ses yeux réussirent alors à discerner des globes oculaires. Ah, oui en effet, ça paraissait logique! Des yeux de strangulots. Très jolis, et digne de leur professeur de Potions. Quel charme dans ce cachots. C'était une des salles de Poudlard la plus fascinante et à la décoration bien personnelle. (comprenez que tout cela est assez ironique). Il détourna son regard des étagères garnies de bocaux remplis de substances plus ou moins ragoûtantes, pour les déposer sur la porte d'entrée. Il avait été attiré par une présence féminine dont la silhouette ne lui était pas inconnue alors qu'il regardait ailleurs. Et il n'avait pas eu tort puisque la silhouette qui se tenait sur le pas de la porte n'était autre que Dawn, son amie et préfète de Serpentard. D'ailleurs, la jolie brune faisait du bon travail. Elle mettait ses qualités serpentesques au service de sa maison avec un certain brio. Elle salua le professeur Rogue puis parcourut la salle et leurs regards se croisèrent. Elle esquissa un sourire à son égard puis s'avança à travers les rangs.

Raphaël l'observait faire. Il avait une sainte habitude de "reluquer" les jolies filles. Ce n'était peut-être pas le bon terme, mais il aimait les jolies filles, et les regarder avec insistance ne le mettait aucunement mal à l'aise. Malgré tout, ça ne voulait pas dire qu'il faisait quoi que se soit pour les aborder. Il avait peut-être du goût, il n'en restait pas moins fidèle. Un paradoxe étrange mais qui était propre à Gibson. Encore heureux qu'il ne ressemble pas à son aîné...cela aurait été un vrai problème. Et puis...il fallait avouer que Dawn était une très jolie fille, mais elle avait beau être séduisante, elle n'en restait pas moins son amie et par conséquent, il lui devait le respect. De plus, vu son caractère fort, elle n'était pas du style à se laisser faire si facilement. Il se demandait si la russe avait déjà remarqué ses regards sur elle?! Elle n'avait jamais abordé le sujet avec lui...soit elle était ignorante de la chose, soit cela ne la dérangeait pas plus que ça puisque ça venait de lui.

La Perfect s'arrêta alors auprès de la bouffondor maladroite, s'adressant à elle dans un murmure assez fort pour être entendu de tous et donc de Rogue par la même occasion. Charmant! Vraiment charmant! Toujours la petite réflexion piquante qui plaît et à laquelle on ne peut s'empêcher d'arborer un sourire suffisant et goguenard. Il trouvait ça amusant...le cours commençait bien. Rogue allait-il dire ou faire quelque chose? Pénaliser une Gryffondor....alléchant! Dans tous les cas, il y avait un truc qu'avait dit Dawn qui l'avait interpellé. Stones? Il connaissait la Serdaigle, mais il ne savait pas qu'il y en avait une autre, et en plus chez les Rouge et Or. Il avait appris une chose tiens...bon d'accord, rien à voir avec le cours de Potions, mais tout de même...il ne savait pas que cette fille qu'il pouvait voir pendu au bras de Saint Potter était une Stones. Il eut une moue méprisante puis se détourna de la scène au moment où la jolie russe se dirigeait vers lui afin de mieux la voir arriver.


*Je peux?*

Un léger sourire complice se dessina sur ses lèvres puis il saisit la chaise d'une main et la tira, permettant à la jeune fille de s'asseoir.

"Je t'en prie...fais comme chez toi." dit-il calmement, un brin de malice dans la voix.

La jeune Vert et Argent était très apprecié de Raphaël. A part son physique avantageur et son charisme qui n'étaient pas négligeable, elle avait du tempérement, une excellente éducation et une certaine douceur derrière ce visage hautain et glacial. De plus, elle était très classe, ce qui était un atout. Et bien qu'ils soient amis, Raphaël n'en perdait pas pour autant son savoir-vivre et sa galanterie qui en faisait en gentleman envers la gente féminine. Rien qu'à voir le geste qu'il venait d'avoir à son attention prouvait qui il était...ou du moins en partie.


[732 mots sans les parenthèses]

*725 sans citations
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Dim 13 Jan - 20:22

Aelita vit Ernie MacMillan rentrer dans la classe suivit par une Gryffondor qui devait être en 6ème année, son regard se voila un instant comme si elle était perdue dans ses pensées. Elle reprit ses esprit quand elle vit Raphaël Gibson assit à la place généralement réservée à l’élite c'est-à-dire aux Serpentards. Aelita le vit lui faire un léger signe de tête imperceptible pour les autres élèves, elle lui répondit alors d’un léger sourire puis pencha sa tête en avant comme pour lire tandis que le jeune homme se détourna.

Aelita entendit ensuite une voix familière s’élever près d’elle et saluer le professeur de potions, elle leva légèrement la tête pour être bien sûr qu’il s’agissait de :


*Dawn Kostovak*, pensa-t-elle en la regardant, elle s’arrêta alors à la hauteur de son banc mais, elle tourna la tête dans l’autre direction.

La jeune Serpentard lui cachait la vue et elle n’arrivait pas à voir qui était installé à son opposé, la jeune fille dit d’une voix suffisamment audible pour que le professeur l’entende. Son nom de famille tout d’abord, ce qui la surprit, puis elle comprit qu’il s’agissait en fait de sa cousine qui se trouvait là. La jeune Serdaigle soupira en écoutant attentivement ce que la vert et argent allez dire, elle reprit en demandant si elle ne faisait pas de la dégradation de matériel car, elle ne pensait pas que le fait de renverser une bouteille soit bien vu, surtout pour inonder une table.


*Bon sang, et dire qu’on doit avoir le même sang, c’est impossible…*, se dit-elle en sortant discrètement sa baguette magique de sa robe.

Une fois que Dawn eut quitté les lieux, la jeune Serdaigle faufila l’une de ses mains dans sa robe de sorcier pour en retirer sa baguette. Elle la fit glisser légèrement sous le bureau pour que personne ne la voix faire et elle se concentra sur la tâche sur le bureau de sa cousine.


*Récurvite*, pensa-t-elle en regardant la tâche diminuer pour enfin disparaître définitivement seul les parchemins que la jeune fille avaient utilisé pour éponger restèrent imbibé d’encre.

La jeune fille rangea de nouveau sa baguette dans sa robe en faisant bien attention à ce que le professeur Rogue ne la remarque pas. Elle n’attendait rien de la part de sa cousine, la jeune Serdaigle voulait juste qu’elle ne se retrouve pas en retenue avec le maître des potions. Ni qu’elle ait des points en moins pour cause de maladresses… Malheureusement la jeune fille était sûre que ça n’allait pas être la seule bévue de sa cousine durant le cours. Quand son regard se dirigea vers les bancs de devant elle remarqua que la jeune fille attendait debout que Raphaël accepte qu’elle s’asseye. Le jeune homme sembla accepter vu qu’il retira la chaise pour l’aider à prendre place.


*Galant jusqu’au bout des ongles*, songea-t-elle avec un léger sourire.

Aelita appréciait fortement Raphaël mais, elle savait que si il lui montré ne serait-ce que du respect il se ferait mal voir par les autres Serpentards. Non, pas parce que c’était une Serdaigle mais, tout bonnement parce qu’il s’agissait d’elle et elle le savait pertinemment, elle n’avait pas oublié son statut de fauteuse de troubles chez les Serpentards.


****

536 mots^^

*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   Dim 13 Jan - 20:53

La classe semblait à présent remplie. Rogue jugea bon de débuter le cours. Il lança, d’un ton fort, résonnant, et audible :

- Silence ! SILENCE ! Bien, vous êtes à nouveau en ma compagnie pour cette année qui s’annonce chargée. Vous avez intérêt à travailler si, pour la plupart, vous voulez réussir vos BUSE ou vos ASPIC dans ma matière. Ce premier cours est une potion que vous pourriez bien avoir à réaliser un jour d’examen. Vous allez préparer un Philtre d’Amour, et croyez moi, la moindre personne que je vois en train de prendre la moindre goutte de potion terminée pour la glisser dans un flacon et garder celui-ci pour un usage personnel ou lucratif risque fortement de ne pas passer le week-end au château. J’espère avoir été clair. Ce Philtre est sans doute l’un des plus puissant que vous réaliserez dans votre vie, aussi, je n’hésiterai pas à récompenser les plus réussis, et à sanctionner les plus… ratés. Ce Philtre respecte des proportions extrêmement précises, et notamment celui du nombre d’Or. On le retrouve dans presque toutes les proportions. C’est pour cela que vous avez ce que l’on appelle « la cuillère d’Aphrodite ». Il n’est pas difficile de comprendre quelle est l’utilité de cette cuillère… Bien, vous ouvrez immédiatement vos manuels à la page cinquante-quatre. Vous avez une heure pour préparer un début de philtre, sachant que celui-ci doit reposer au moins un mois avant d’être utilisable. Si vous le faites reposer moins, les effets peuvent être extrêmement dangereux. Si vous le faites reposer beaucoup plus, en revanche, il ne peut en devenir que plus puissant. Toutefois, pour les rares romantiques et poétiques présents dans cette pièce, je vous ferai remarquer que ce Philtre n’est qu’une très pâle imitation de l’Amour, ce même Philtre utilisé au temps de Tristan et Iseult, et qu’il existe des solutions beaucoup plus efficace pour séduire une demoiselle… ou un homme, chères dames. En tout cas, c’est ce que le ministère m’obliger à vous signaler… Eux et leurs fichues règles… m’enfin passons. Vous avez donc une heure pour préparer la première phase de ce Philtre, que j’analyserai, et nous testerons dans un mois sur la meilleure préparation et la pire sur quelques créatures... Et, par chance, ce mois et à mois à pleine lune…Enfin, tout ça sera expliqué dans votre manuel. Vous avez tout ce qu’il vous faut. La partie théorique sera consacrée à l’histoire des Philtre d’Amour… Croyez-moi, si j’avais pu choisir, je n’aurais jamais imposé une telle nuance romantique à ce cours, mais le ministère m’y oblige… surtout que je doute de la romance de beaucoup d’entre vous. Allez, au boulot ! Tout seul ! Miss Kostovak, soyez donc calme avec cette pauvre Miss Stones… je pense qu’il est inutile de préciser que la maladresse est l’une des vertus de la maison de Gryffondor, tout le monde le sait ! Les ingrédients sont dans l’armoire. Servez vous. Pas de gaspillage !

Il n’avait pas vraiment vu la maladresse de Stones, mais il avait surtout entendu la jeune Kostovak lui faire une très gentille remarque. Il commença alors à faire son tour d’inspection pendant quer les élèves commençaient à préparer leur Philtre.

Brève Description:


Citation :
Utiliser dans de nombreuses épopées et de nombreux romans, le Philtre d’Amour est l’un des Philtre les plus puissant, sans compter son pouvoir qui s’accroit avec le temps, comme un vin. La première phase que vous allez réaliser n’est qu’une simple partie de ce Philtre, vous n’allez donc pas réaliser complètement un Philtre, car, pour que celui-ci soit complet, il faut qu’il ait mijoté exactement vingt-neuf jours, cinq heures et trente-trois minutes, et qu’il ait subit l’influence d’une pleine lune pendant sa période de mutation. La touche finale est la mèche de cheveu, aussi présente dans le Polynectar, qui n’est ajoutée à la préparation qu’après le repos d’environ un mois. Si aucune mèche de cheveu n’est ajoutée, le Philtre prend le même effet que la fleur du Songe d’une nuit d’Eté, de William Shakespeare, c'est-à-dire que la première personne qui est vue lors de la boisson de la Potion est celle qui éveillera les pulsions amoureuses. La mèche de cheveu est donc une assurance de plus, car cela peut être n’importe quoi : un animal, ou même un objet quand la potion est mal réalisée. De plus, la mèche de cheveu renforce le pouvoir du Philtre, on estime qu’il gagne 20% d’efficacité en plus avec une mèche de cheveu.

Ingrédients:

Pour cinquante-trois cuillères d’Aphrodite :
Les cuillères d’Aphrodite sont des petites cuillères, légèrement plus grande qu’une cuillère à soupe de cuisine, et le volume du liquide que l’on verse à l’intérieur s’adapte toujours au nombre d’or, par certains facteurs mathématiques… Une cuillère coûte extrêmement cher, car non seulement la réalisation est minutieuse, mais l’enchantement qu’elle subit (lorsque vous versez le liquide dans la cuillère, le volume s’adapte en fonction du nombre d’Or, selon l’espèce introduite, la réaction est invisible à l’œil nu.) est difficile à appliquer.
- 24 cuillères d’eau (1)
-12 cuillères de venin d’Eschine. C’est une créature de l’eau, qui utilise son « venin » pour attirer ses victimes, mais qui ne les mange pas, bine au contraire, elle les fourni à d’autres poissons carnivores. Vous pouvez voir là une référence à une pièce culturelle de l’antiquité… (2)
Enfin, les petites doses. Rappelez vous que la quantité ne vaut jamais la qualité, et que plus c’est petit, plus c’est puissant !
- 2 cuillères d’essence pure de Rose de Grèce (donc liquide) (3)
- 1 cuillère de Sirop d’Erable des Forêts d’Indonésie (4)
- 6 cuillères d’une potion d’Apaisement ayant reposé pendant cinq ans (5)
- 1 cuillère du dernier souffle d’un Pharaon mélangé à de l’huile essentielle de lavande : c’est le cœur même de la Potion. On dit que lorsqu’un Pharaon perdait son âme, il poussait un dernier souffle qui contenait l’huile essentielle même de l’âme sœur pour qui il était destiné. Un lien difficilement compréhensible, mais qui aujourd’hui emet certain doute. Le seul dernier souffle ayant été recueilli sur un Pharaon est celui de Sésostris Ier, celui-ci a été enfermé dans un flacon, conservé pendant quelques millénaires, et a été utilisé au début du premier millénaire. Il a donc été perdu. Mais des « copies » ont été réalisées, beaucoup moins efficaces, mais tout de même puissantes et extrêmement chères. Plus la quantité se rapproche du nombre d’Or, plus c’est efficace, voilà pourquoi il ne faut utiliser qu’une seule cuillère d’Aphrodite, et plus celle-ci est précise, mieux c’est. Mais il faut auparavant le mélanger à de l’huile essentielle de lavande. (6)
- 7 cuillères des Sept jours de la semaine. Explications : il faut recueillir la rosée d’une rose pour chaque jour de la semaine, donc sept roses pour sept flacons différents, et ne surtout pas les mélanger avant la préparation de la potion. (7)
- Un flacon d’huile essentielle de lavande (6 bis)

Remarquez la magie qui réside même dans les ingrédients du Philtre : Sept ingrédients d’ordre différent! Le chiffre Sept se retrouve encore ici… Rien à voir avec une simple potion où les ingrédients sont ajoutés à la volée, d’où toute la complexité de la potion…
Outils:

- Cuillère d’Aphrodite (à chaque fois que vous voyez « Ajouter une cuillère de… », et qu’il n’y a pas « Aphrodite », il s’agit quand même d’une cuillère d’Aphrodite.
- Petit chaudron
- Cuillère de bois très ancienne pour remuer.
- Un petit bol pour mélanger le souffle de pharaon à l’huile essentielle de lavande
- Une cuillère de cuisine pour mélanger l’huile essentielle de lavande et le souffle de Pharaon
Protocole:


Citation :

1- Ajouter dans le petit chaudron les ingrédients (1)-(2)-(3)-(4)
2- Remuez pendant sept minutes PRECISEMENT dans le sens contraire des aiguilles d’une montre
3- Ajouter la Potion d’Apaisement (5), en attendant sept secondes entre chaque cuillère, puis remuez dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pendant une minute, six secondes, et si vous êtes très précis, 2 centièmes de seconde.
4 – Maintenant, nous allons mélanger le souffle de pharaon et l’huile essentielle de lavande (6 bis). Dans un bol, verser très précisément sept millilitres d’huile essentielle de lavande. Puis, prendre le flacon dans lequel est enfermée la copie du souffle de Sésostris 1er, et avec une extrême rapidité, ôter le bouchon et renverser dans le bol le flacon, de façon à ce que le souffle n’ait d’autre solution que de « plonger dans le liquide ». Si tout se passe bien, l’huile essentielle prendra une teinte très rouge.
5 – Prendre 1 cuillère d’Aphrodite très précisément de ce mélange (6), et le verser dans la préparation. Attendre deux minutes précises et remuer pendant sept tours dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
6- Ajoutez une cuillère d’Aphrodite de rosée d’une rose dans l’ordre suivant des jours où ils ont été recueillis (7) : une cuillère pour Samedi, une autre pour Mercredi, une pour Vendredi, encore une pour Lundi, une autre pour Dimanche, encore une pour Mardi, et enfin une pour Jeudi. Entre chaque ajout, patienter précisément sept secondes. Attendez quatorze secondes après avoir ajouté la dernière cuillère de rosée, puis, mélanger en faisant trois tous dans le sens des aiguilles d’une montre.
7- Si tout se passe bien, votre potion, jusque là incolore, prendra une teinte très très rouge, comme le sang, plus elle est rouge, mieux elle est réussie. La première phase est alors terminée.

Les erreurs:


Citation :

- Si vous mettez une cuillère d’eau en plus, le rouge sera moins fort à la fin.
- Si vous ne mettez pas dans l’ordre (1)-(2)-(3)-(4), votre potion sera assez épaisse et très opaque, voire pâteuse.
- Si vous ne respectez pas les temps prescrits, vers la fin, le rouge sera moins important.
- Si l’huile essentielle ne prend pas une teinte rouge, c'est-à-dire que vous laissez s’enfuir le souffle de pharaon, ou du moins, la copie votre potion est ratée. Comme il y a deux flacons par élève pour le souffle, vous n’avez que deux essais. Au final, Rogue risque de vous donner une retenue si vous usez les deux souffles. La manipulation est difficile, d’où toute la difficulté de la Potion est le niveau élevé exigé.
- Vous pouvez aussi vous permettre d'auto inventer des erreurs, c'est autorisé. Mais évitez de faire exploser la salle de cours... >_<

Les 7 mots à glisser:


Difficultée: Moyen.
Thème: Romance

Attention: Genre, Nombre, Accord, Conjugaison,... à respecter!

- Roméo
- Bécot
- Lune
- Nuptiales
- Unis
- Rêveries
- Passionnées
A ne glisser que dans votre premier post, celui qui va suivre.
Je vous le demande, je vous l’ordonne, défoulez vous, amusez vous, éclatez vous, faites vous plaisir… Vous avez jusqu’au 23 janvier pour avoir terminé votre préparation, avoir étiqueté votre nom, prénom, et maison et l’avoir remis à Rogue. Passé ce délai, on passera à la Romance pure… Si vous n’arrivez pas à placer les mots, ça n’est pas trop grave, ne placez pas le méchant qui vous cause problème, mais je serai quand même obligé d’en tenir compte pour la remise des points… Wink

Amusez vous ! Jusqu’au 23 pour avoir fini la pratique, hein ?! Wink
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~#Cours n°1# « La Romance parfaite » [5-6-7 années]~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bases en Médicomagie [Cours de 1er année]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5 :: Cours année 5-
Sauter vers: