AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Première entrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Sam 1 Avr - 0:23

Daphné commençait à apprécier la compagnie du jeune Serpentard. Il savait se retenir de parler quand il fallait mais savait faire l'inverse au bon moment. Incroyable jeune garçon qui était face à elle...
Il la dévisagea d'autant plus après le l'apparition bref du très leger sourire que Daphné avait cru laisser voir.
Elle ne devait pas montrer ce qu'elle épprouvait, mais face à une tel personne cela devenait presque impossible.

Pourtant il posa une question qui dérangea vraiment Daphné. Avait-elle des plaisirs? Oui.. elle en avait un.. deux... enfin.. est ce qu'il allait le prendre sous le même trait du " plaisir "

Elle le regardait de son air toujours aussi vide, mais aussi vide de parole... qu'allait-elle lui dire... elle aimait écrire... oui et alors? Elle aimait aussi rester seule dans les pièces noires avec une bougie et son chat pour lui tenir compagnie.
Comprendrait-il ce qu'elle pouvait ressentir dans de tels moments?

"Et bien.. je.. j'ai.. j'aime beaucoup écrire..."

Elle ne le regardait plus, laissant son regard se perdre dans les yeux envoûtants du jeune et ténébreux Raphaël.
Elle ne savait pas comment lui expliquer pour la solitude et ne préféra pas insister sur un point où elle devrait se justifier ce qu'elle ne supportait pas.

"Et.. et vous?"

Elle ne préféra ni nommé son prénom ni le "monsieur " que le jeune Raphaël n'avait pas l'air de trop appréçiait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Sam 1 Avr - 0:39

Daphnée commençait enfin à parler, timidement certe, mais elle lui adressait la parole.

*L'écriture? Interessant...*

Le fait qu'elle lui pose la question en retour le surpris agréablement, mais il ne laissa rien transparaître.

"Et bien je dois vous avouer que j'aime beaucoup écrire moi aussi.... mais j'aime aussi les échecs, un jeu qui demande une logique et un certain sens de la stratégie très apprécié chez les serpentards. Et un de mes plaisirs est d'être seul afin de méditer et de réfléchir en silence... plaisir parfois impossible ici vu le monde qu'il y a... mais en ce moment, je dois dire que c'est l'instant idéal pour méditer en toute serenité." fit-il d'un ton plus conciliant.

Il ne pouvait se montrer trop familier, mais il ne voulait surtout pas passer pour une brutte épaisse, ce qu'il n'était absolument pas d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Sam 1 Avr - 1:49

Daphné avait reprit la parole avec une voix assez neutre mais on pouvait ressentir ici deux choses... la première son manque d'entrainement qui ne la rendait pas sûr d'elle. Mais aussi cette voix qu'elle avait eu si facilement dans sa jeune enfance... Il était vrai que quand son frère était de ce monde, elle avait la parole facile.. trop facile même.. et n'avait pas la langue dans sa poche. Elle était du genre à ne pas mentir et à être parfois trop franche, ce qui n'était pas toujours la bienvenue auprès de gens haut placé.
Mais alors, tous les coups retombaient sur Hayden sans aucun répit. Mais cela Daphné ne le savait pas le moins du monde, et son frère ne lui avait jamais montrer de colère à cause de cela.
Il l'aimait trop d'ailleurs pour avoir de la haine contre elle, et savait qu'elle ne le faisait pas pour qu'il se prenne des coups.

Cependant, il lui avait donné une éducation exemplaire que son père s'amusa sans le moindre tourment à le lui faire changé après le décès.

Raphaël répondit alors sans aucun problème à la question que Daphné avait osé poser. Il avait l'air à l'aise dans ses explications, ce qui n'était pas du tout le cas de Daphné qui allait s'embrouiller sans nul doute.
Il lui avoua alors qu'il aimait beaucoup écrire... mais qu'il aimait aussi énormément les échecs. Daphné eut à ce moment là un clash qui la fit remonter dans son enfance.. petite son frère lui avait dit que ce jeu était un jeu de stratégie et de logique digne d'enfant bien éduqué.
Elle avait passé des heures et des heures durant avec lui pour apprendre sans relâche des tâches qui lui étaient déstinées.

Elle revint alors à la réalité, écoutant toujours attentivement Raphaël lui expliquer exactement la même chose que ce que son frère lui disait.
Elle le regarda longuement, il arrivait à la passionné... pouvait-il être concidérait comme une passion? Elle en doutait fort et ne dit rien à ce sujet.

"Je connais très bien les échecs... mais je m'en suis, il y a fort longtemps, lassée. Et pour cause... je ne faisais que gagner à la fin de mon apprentissage. Au jour d'aujourd'hui, personne ne m'a fait un seul échec et math. Vous comprendrez donc que cela ne m'amuse plus, si au moins je perdais... cela me donnerais l'envie de vouloir gagner... mais dans mon cas... cela semble tellement facile que je m'y décourage."

Elle lui avait parlé spontannément en faisant abstraction à tout sentiment. Elle n'avait pas eu peur cette fois ci de s'exprimer sur quelque chose qui lui tenait à coeur.. mais avait-elle été clair dans ses explications.. elle parlait tellement peu qu'elle s'emêlait les pinceaux très vite.

Elle fut surprise cependant quand Raphaël lui expliqua aussi qu'il aimait particulièrement être seul afin de pouvoir méditer et réfléchir en silence. Il avait l'air assez déçu au son de sa voix qu'il ne puisse pas l'être autant qu'il le voudrait à cause du monde qui se trouvait à Poudlard. Mais il lui fit remarquer que cet instant avec elle était l'idéal pour méditer en toute sérénité.
Ah bon? Comment cela pouvait-il être possible.. il était tout de même accomapgner d'une personne... était-ce vraiment un instant "idéal"?
Devinait-il ses pensées pour lui dire exactement les même passions? Comment pouvait-il savoir? C'était impossible... mais comment pouvaient-ils se ressembler autant..?
Mais elle n'arrivait toujours pas à tourner ces phrases pour pouvoir lui expliquer ce qu'elle aimait exactement. Elle aimait aussi être seule pour ne plus réfléchir... se relâcher de tous ressentiments ou autres... Cela était particulièrement plus facile dans la douche, laissant ainsi couler l'eau sur son corps entier, la purgeant de tout ce dont elle ne voulait plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Sam 8 Avr - 15:12

La discussion devenait interessante. Daphnée semblait plus décontractée, plus avenante à vouloir parler, ce qui plaisait à Raphaël.
Il ne semblait pas surpris qu'elle sache jouer aux échecs. Après tout, les échecs étaient connus pour leurs sens de la logique et de la stratégie, tout comme un serpentard.


"Il m'arrive de comparer un serpentard avec un jeu d'échec. Nous sommes tout aussi tactique et logique que ce jeu... mais il faut dire que ce n'est même plus un jeu, c'est une bataille des esprits." fit-il le ton posé.

Raphaël était un vrai passionné d'échecs. Depuis son plus jeune âge, il se souvenait avoir joué des heures et des heures à élaborer de nouvelles stratégies pour gagner et couper l'herbe sous le pied à son adversaire. Il était devenu un fin limier et un excellent joueur pour son jeune âge.
Le fait que Daphnée sache y jouer aussi bien l'intriguait. Un sourire léger apparu sur son visage.


"Je vois que j'ai affaire à une joueuse de choix. Peut-être qu'un jour nous pourrions nous affronter?" fit-il mystérieusement.

La victoire était toujours un plaisir, mais seul le logisticien qui se cachait en lui refaisait surface, pour laisser place à une tactique de jeu quasi parfaite, comme à son habitude.
C'était un sens de la stratégie qui se transmettait de père en fils, et il avait appris à jouer avec son père et son grand-père, qui passaient des fois des heures, tard dans la nuit à lui inculqués les règles, les feintes, les attaques, la défense, et la victoire afin qu'il devienne un parfait stratège aussi bien dans le jeu que dans la vraie vie.


"Si vous me le permettez, qui vous a appris l'art délicat des échecs?" fit-il interessé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Sam 8 Avr - 20:54

Daphné avait une certaine sympathie pour Raphaël, et lui faisait quelque part confiance. Il n'était pas du tout comme les autres hommes... il osait lui parler comme si elle était humaine et de même rang que lui. C'était presque inimaginable, non inimaginable tout court pour Daphné.
Raphaël ne semblait pas du tout surprit que Daphné sache jouer aux échecs, et Daphné restait pourtant assez distante sans l'être...

*Je ne suis pas tout à fait d'accord... les Serpentard sont fourbes pour la plupart... les échecs sont bien plus nobles qu'eux... seuls quelques rares Serpentard sont dignes d'être comparés aux échecs...*

"Certes !"

Quand il lui parla des échecs et des Serpentard, il avait un ton posé mais tout de même une certaine passion.. et Daphné s'était complètement laisser envouter pour les ressentits du jeune Serpentard.
La passion de Raphaël se faisait ressentir et Daphné s'y était laisser entrainer...

"En effet je sais y jouer... et peut-être bien en effet qu'un jour nous aurons l'occasion de nous affronter aux échecs..."

*Enfin un bon adversaire...*

La victoire était toujours du côté de Daphné et ne lui apportait plus aucun plaisir. Cependant, elle ne pouvait nier le fait qu'elle aimait apprendre toutes les tactiques, les feintes, et surtout la défense, ainsi que les attaques. Un vrai plaisir qu'elle espérait remanier et se confronter au ténébreux et mystérieux Raphaël.

*Je suis forte impatiente*

Il ne devait pas savoir à qui il se frottait en lui proposant un duel... mais elle savait qu'il n'allait pas la laisser gagner aussi facilement. Elle ferait tout pour le battre, non pour lui montrer qu'elle était la plus forte... simplement parce qu'elle maniait à merveille les pions...
Elle allait avoir enfin un bon adversaire, et en était très heureuse malgrès qu'elle ne montrait rien. Ce soir, il fallait absolument qu'elle parle à son journal intime pour lui dire tout ce qu'elle avait vécu avec Raphaël.

C'est alors que Raphaël fut interressée à un point sensible que Daphné allait devoir supporter sans rien montrer. C'était pire qu'un coup de fouet, pire que se faire marcher moralement dessus.
Comment allait-elle amener le sujet de son frère... était-il au courant de sa mort? Elle ne savait pas du tout comment elle pouvait lui dire tout cela... impossible...
Elle détourna le visage d'un seul geste, laissant ses cheveux se mettrent légèrement sur son visage. Son regard plongea dans le feu qui crépitait toujours et dit d'une voix assez froide.

"Celui qui me l'a enseigner ?! Certes monsieur... c'est mon frère qui me la fait étudier..."

Elle n'avait pas parlé à l'imparfait mais elle ne s'y était même pas posé la question..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Lun 10 Avr - 11:40

*Je ne suis pas tout à fait d'accord... les Serpentard sont fourbes pour la plupart... les échecs sont bien plus nobles qu'eux... seuls quelques rares Serpentard sont dignes d'être comparés aux échecs...*

A cette simple remarque, Raphaël du avouer qu'elle n'avait pas tort. Peut de personnes étaient digne de cette honneur d'être comparé à un jeu d'échec. Il connaissait certaines personnes qui pensaient qu'un tel jeu était digne que pour les véritables Serpentard. Ceux qui ne trahissaient pas leur nom et leur honneur.
D'après ce qu'il avait cru entendre, ce n'était pas le cas de tout le monde.


*Enfin un bon adversaire...*

*Et même excellent je dirais...* songeait-il sans rien dire.

Le terme "Bon" était vraiment pas grand chose aux yeux de Raph. Au contraire d'être bon, c'était vraiment un excellent joueur d'échec, et il ne doutait pas que la peut-être future partie qu'il engagerait avec Daphnée serait des plus rebondissante.


Quand il lui demanda qui avait pu lui apprendre l'art délicat des échecs, il ne se doutait pas qu'elle se renfermerait.
Quelque chose s'était produit quand il lui avait demandé. Elle avait soudainement changé, et su à ce moment-là qu'il aurait mieux fait de ne rien demander.

"Celui qui me l'a enseigner ?! Certes monsieur... c'est mon frère qui me la fait étudier..."

Raphaël sentit que le ton de sa voix avait légèrement changé, et il se demandait alors s'il devait continuer. Il marqua un temps d'arrêt, hésitant, puis il reprit.

"Votre frère? Cela aurait été un plaisir pour moi de le rencontrer. Si vous réussisiez à le battre à chaque fois alors que c'est lui qui vous en a appris tout les recoins et les subtilités de ce jeu, il doit être un très bon joueur d'échecs, n'est-ce-pas?" dit-il d'un ton posé.

Raphaël voyait plusieurs images dans sa tête qui n'avait pas vraiment de sens pour le moment. Il voyait un jeune homme, avec une fillette aux cheveux bruns, assis tout les deux à une table en train de jouer.
Raphaël ne su comment il avait pu deviner, mais ce jeune garçon n'était qu'autre que le frère de Daphnée. Mais quelque chose interpella Raph dans ses pensées. Daphnée était totalement différente. Elle était souriante, le visage radieux, et insouciante, malgré cet air sérieux qu'elle prennait quand elle jouait aux échecs plus jeune.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Jeu 13 Avr - 22:09

Daphné regardait toujours Raphaël dans les yeux,se laissant emporter dans un sentiment qui lui était inconnu. Ils étaient entrain de parler de Serpentard digne de vivre dans cette merveilleuse maison ou non. Il était vrai que Daphné avait entendu par-ci par-là qu'il y avait des Serpentard totalement indignes qui avaient trahis leur humble maison et l'avaient même renié.
C'était vraiment ridicule et surtout pour la cause de leur retournement de veste... il parrait que c'était pour une simple amourette de passage avec un Serdaigle, et bien d'autres choses encore.. Quel comportement ridicule. Daphné savait parfaitement, que les Serpentard dans ce cas là, tôt ou tard reviendraient en courant pour revenir vers leur maison, mais là.. ce sera trop tard. Tant pis pour eux, ils n'ont rien à faire ici.
Est-ce que Raphaël était du même avis qu'elle? Peut-être que oui.. peut-être que non.. c'était assez difficile à définir. Une chose était sûr, il la respectait, c'était presque comme si il s'interressait à ell, il ne lui voulait pas de mal.. ne la frappait pas... étrange relation qui s'installer entre les deux jeunes gens...
Enfin, elle devrait faire très attention avant de critiquer les jeunes qui étaient soit disant amoureux, car ne sachant pas du tout ce qu'elle pouvait ressentir pour le jeune Raphaël, il vallait mieux se taire pour l'instant.
Elle l'appréçiait c'était certain, mais elle ne comprennait pas encore ce qu'il voulait réellement. Simplement la connaître? Mais pourquoi vouloir connaître une fille aussi ininterressante qu'elle?

Pour le moment à part que sa tête était presque entrain d'exploser tellement les questions au sujet du jeune Serpentard fusionnées, elle avait une envie, celle de faire une partie d'échecs avec Raphaël. Seulement elle n'avait pas joué aux échecs depuis fort longtemps et doutait fort qu'elle avait gardé ses reflexes intactes. Il fallait qu'elle travaille à nouveau son jeu pour être parfaite et réussir à gagner contre Raphaël. Ce n'était pas le fait qu'elle veuille être la meilleure, mais elle voulait lui montrer ce qu'elle vallait. Espérant juste qu'il soit bon perdant, en tout cas si il gagné il ne savait pas à quoi il devrait s'attendre. Daphné avait beau être une Serpentard, elle serait presque le chien de Raphaël pour montrer à quel point il est beaucoup mieux qu'elle. Il fallait qu'il voit qu'elle serait dévoué à lui, enfin si il gagné seulement... ou peut-être même si il perdait... enfin bref... elle ne le laisserait pas gagner si facilement.

Il lui avait demandé qui lui avait apprit l'art des échecs et Daphné s'était fort refermée sur elle-même à ce moment précis. Il devait regreter car quelques secondes avant il avait réussit à la rendre un peu plus sociable, mais c'était ainsi...
Il continua alors la conversation sur le frère de Daphné ce qui la froissa un tantinet. En faite, elle ne savait pas comment réagir, elle n'en avait pas parlé depuis trois ans et ne savait même plus comment en parler. Elle serait froide comme toujours mais allait-il comprendre malgré cela qu'elle souffrait?

« Oui mon frère, monsieur Raphaël... un plaisir de le rencontrer? Ah bon et pourquoi si je puis-je me permettre s'il vous plait... »

Malgré cela il avait réussit à piquer son attention en parlant de son frère, mais elle sentait à ce moment là des choses dans son corps qui était très désagréable. Elle avait comme la gorge nouée, des larmes qui restaient bloquées dedans..
Elle le regardait toujours d'un air vide et reprit la parole après lui.

« En effet c'est un excellent joueur d'échecs. C'était un merveilleux professeur et j'ai toujours écouté très attentivement ce qu'il me disait. Mais une chose est sûr... il ne m'a jamais laisser gagner pour le plaisir, vous pouvez me croire monsieur. »

Son frère avait beau l'aimé, il ne lui aurait jamais permis de gagner pour le plaisir. Il lui en avait fait bavé pendant longtemps avant qu'elle y arrive. Elle lui avait juré de réussir.. ce qu'elle réussit à lui prouver juste avant qu'il ne décède.
Daphné regardait toujours Raphaël qui avait l'air totalement concentré, mais sur quoi? Daphné avait eu un flash back en la revoyant jouer avec son frère pendant sa jeune enfance. Elle était encore une petite fillette aux cheveux bruns et longs, assise face à lui devant une table en train de jouer aux échecs. Daphné à cette époque était encore une petite fille totalement différente d'aujourd'hui, elle était souriante, et joyeuse... Elle était tellement bien avec son frère, qui était vraiment d'une gentillesse extrême avec elle. Il riait ensemble mais en même temps ils savaient tous les deux travailler leur tactique de défense mais d'attaque aussi.
Elle avait un visage radieux, plein de joie de vivre, et surtout très insouciante de ce qui se passait entre son père et son frère.

« Et vous, qui vous l'a enseigné monsieur Raphaël? »


[811 mots, Cette fois je n'ai pas oublié.. pardonnez moi]



********
Cornelius Fudge: Comptabilisé Ce n'est pas grave mademoiselle Greengrass.. ça arrive aux meilleurs d'entre nous (moi en l'occurrence... lol)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Sam 15 Avr - 16:49

Raphaël la regarda un tantinet surpris par la réponse de Daphnée. Elle s’était montrée fort désagréable envers lui. Il ne lui avait fait qu’un compliment, et elle s’était mise sur la défensive, l’attaquant presque. Il inclina la tête sur la côté, et se passa la main derrière le cou, comme s’il semblait quelque peu ankylosé par le fait de rester immobile aussi longtemps dans ce fauteuil. Il ne répondit pas tout de suite, comme si soudainement il l’ignorait par son manque de politesse flagrante. Son silence s’étira en longueur, en regardant le feu d’un air distrait. Il n’avait pas l’air à première vu de vouloir continuer la conversation, mais ce n’était qu’une illusion. Raph était très fort à ce petit jeu. Puis, il se retourna enfin vers la jeune fille et la regarda fixement.

« Je ne pensais pas que ce simple compliment vous mettriez dans un tel état ? » fit-il d’une voix calme.

Mais il ne fallait pas s’y tromper. Raphaël n’appréciait que moyennement qu’on lui réponde de la sorte.


« J’aurais en effet voulu le rencontrer pour parler stratégie, mais si tout les Greengrass répondent de cette manière, je doute qu’il se fasse des « amis » ! » dit-il le regard devenu plus perçant.

Il marqua un temps d’arrêt. Il était devenu plus distant. Puis le fait qu’elle parle de son frère au passé l’interpella. Pourquoi parlait-elle de lui comme s’il était mort ? Il ne fallait pas être devin pour ignorer très longtemps la réponse… il était vraiment mort. Raphaël comprit alors qu’il avait fait une bourde. Il rechercha dans sa mémoire l’histoire des Greengrass, mais c’était comme si ce soir, en cette heure tardive, son cerveau ne voulait pas fonctionner et que l’histoire de frère de Daphnée lui échappait à chaque fois qu’il en voyait le bout.


« Veuillez accepter mes excuses. J’avais oublié pour votre frère mademoiselle ! » fit-il avec toute la politesse dont il pouvait offrir.

Il inclina légèrement la tête en signe d’excuse, puis répondit à la question que la jeune fille lui avait posée précédemment.


« Ceux qui m’ont apprit à jouer de ce jeu que j’affectionne particulièrement sont les membres de ma famille et en particulier mon grand-père paternel et mon père. Quand mon apprentissage fut achevé, j’ai disputé de nombreuses parties contre mon frère aîné, Samuel, qui était réputé pour être un excellent joueur d’échecs. Dans les début ce ne fut pas très facile d’arriver à le battre, mais à force d’acharnement, de tactiques et de mon instinct, j’ai réussit enfin à le battre. » dit-il se souvenant à cet instant même des parties et des longues heures de réflexions pendant lesquelles ils s’étaient tout les deux affrontés.

Raphaël regarda Daphnée pour voir si elle semblait aller mieux, mais pas facile de deviner de la sorte qu’elle était plutôt forte pour cacher ses sentiments. La seule solution à ce moment était d‘utiliser la légilimencie.
Le feu crépitait avec force dans l’âtre de la cheminée et la salle commune était déserte. Aucun son n’était audible à part les crépitements réguliers des bûches qui éclataient sous la chaleur du feu. Les flammes dessinaient des ombres sur les murs, et tout était paisible.



[533 mots]



********
Cornelius Fudge: Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Dim 16 Avr - 23:38

Daphné regardait toujours Raphaël qui avait l'air presque surprit par sa réponse. Il est vrai qu'elle s'était montrée désagréable avec lui alors que ce n'était pas son but... elle n'avait strictement pas fait exprès. Pourtant elle ne pensait pas qu'il aurait pu mal le prendre, mais elle ne s'était pas doutée qu'elle avait été malpolie. Elle avait dû se mettre sur la défensive prête à l'attaquer si il parlait encore de son frère. Elle s'en voulait tout de même un peu, pour une fois qu'un jeune homme était différent avec elle.. elle avait réussit à tout gacher en réagissant mal... et puis il n'était pas censer connaître la tragique histoire de Hayden, son frère.
Elle le regardait incliner la tête pour passer sa main derrière la nuque comme si il voulait se masser un peu le cou pour se détendre. Il n'avait vraiment pas l'air content que Daphné puisse réagir comme çà.. qu'allait-il faire maintenant, la frapper ? Il ne devait pas être loin en tout cas...
Il ne répondait pas, et l'ignorait royalement en tournant son regard vers le feu qui crépitait toujours dans la cheminée.
Daphné ne détourna pas son regard, pour voir si il avait l'intention de se lever et de la frapper pour lui avoir manquer de politesse.
Une chose était sûr, il ne voulait plus lui parler... se qui déconcerta quelque part Daphné.
C'est alors qu'au moment où elle allait se lever, il retourna son regard vers elle et la fixa froidement.
Daphné sentit un léger frisson lui parcourrir le corps et décida alors de ne plus se lever. Que lui voulait-il donc maintenant?

Il lui dit qu'il ne pensait pas du tout qu'u simple compliment la fasse mettre dans un tel état.. mais quel état ?? Daphné était pourtant très froide... en faite elle était redevenu froide avec lui... C'était donc ça.. elle s'était à nouveau renfermée sur elle-même...
Mais malgré cette question, il n'était vraiment pas content qu'elle puisse avoir osée lui parler ainsi.
Elle ne savait pas quoi répondre et décida de rester muette, cependant le jeune Serpentard lui ne se priva pas de rependre la parole pour l'affliger une nouvelle fois d'une remarque désobligeante.
Alors comme ça il avait envi de rencontrer Hayden pour parler stratégie, mais que si tous les Greengrass répondaient comme elle, il se doutait que son frère se fasse des amis...
Daphné se braqua violemment et devint des plus froide, et ce n'était même plus la peine d'essayer de la comprendre ou de vouloir s'excuser. Ce n'était plus la peine de la voir à nouveau plus douce ou quoi que ce soit d'ailleurs..

C'est alors que Raphaël, marqua un temps d'arrêt, devenant plus distant avec elle. En effet, il ne savait pas pour l'histoire de Hayden, pourtant toutes les maisons de Sang-Pur étaient au courant de la tragique histoire qui pesait sur les Greengrass.
Daphné détourna son visage, les yeux vides de ressentiments mais au fond d'elle elle ressentait une colère noire...
Pourtant à présent, Raphaël était pensif.. comme si il recherchait à se rappeler d'une chose qui lui échapper... sûrement la mort du frère de Daphné.
Daphné regardait toujours le feu qui dansait dans la cheminée quand elle entendit le souffle de Raphaël s'entendre, ça voulait dire qu'il avait ouvert la bouche. Au moment même où il entreprit de parler, Daphné le dévisagea avec un regard dur et froid, et n'avait plus aucune pitier pour quiconque.
Il s'excusa avec politesse en donnant l'excuse qu'il avait oublié pour son frère. Daphné savait bien qu'il ne mentait pas, car malgré tout elle avait toujours confiance en lui. Il ne l'avait pas frappé mais il l'avait jugé sans préavi.
Elle avait été vraiment déçu de la réaction de Raphaël, et pourtant elle aurait sans doute réagit exactement pareille si ça avait été l'inverse.
Il inclina légèrement sa tête en signe d'excuse, que Daphné refusa en détournant son regard vers son chat.
Elle le caressa délicatement tout en évitant bien le regard de Raphaël. Pourtant, elle lui devait tout... il lui avait pardonné en quelque sorte et s'était même excusé alors que c'était à elle de le faire, et il ne l'avait même pas frappé...
C'est alors qu'il répondit à la question de Daphné. Ceux qui lui avait apprit à jouer étaient son père et son grand-père. Mais qu'après avoir achevé son apprentissage à leur côté, il avait disupé de nombreuses parties contre son grand frère. Il avait connu à peu près la même chose que Daphné sauf qu'elle n'avait qu'apprit avec son grand frère.
Cependant c'était grace à son acharnement, de tactiques et de son instinct qu'il avait réussi à gagner comme Daphné.. c'était vraiment supprenant.. se ressemblaient-ils ? C'était cette impression qui ressortait cependant.

Daphné ne parlait plus, elle n'avait plus envi, dû moins elle n'avait plus rien à dire.. Mais elle n'allait pas mieux... pourtant, elle avait du mal à sentir réellement ce qu'elle avait au plus profond du coeur. Pourtant, il y avait comme un malaise qui s'était installé entre Raphaël et elle.
C'est alors que contre toute attente, Daphné regarda à nouveau Raphäel dans les yeux et reprit la parole.

« Vous devez avoir beaucoup de talent monsieur Gibson !! J'aimerais être aussi bien que vous.. »

Elle ne l'avait pas dit par méprit même si au premier abord on aurait pu penser à un retour en force pour le rabaisser... elle était sincère dans ses dires et voulait réellement être comme lui.. peut être alors qu'elle n'aurait pas tant souffère physiquement et moralement...


[919 mots]



********
Cornelius Fudge: Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Première entrée   Lun 17 Avr - 15:40

Raphaël savait très bien que Daphnée n’allait pas réagir gentiment. Elle était devenue froide, et elle n’accepta même pas ses excuses. En temps normal, pour un tel affront, il le lui aurait fait payer son excès d’insubordination, mais il faut dire qu’il n’avait pas été très délicat avec elle. Il est vrai qu’il avait totalement oublié l’histoire tragique qui avait frappé les Greengrass avec la mort du jeune Hayden. Il savait pourtant qu’il connaissait bien cette famille, puisque lors de soirées mondaines, il avait rencontré à plusieurs reprises les parents de Daphnée. Mais, cependant, il n’avait jamais rencontré Daphnée lors de ces soirées organisées entre familles riches et illustres chez les sorciers de Sang-pur.
Peut-être qu’ils ne l’emmenaient jamais avec eux, mais c’était plutôt bizarre, sachant que dans ces familles, les contrats de mariages se faisaient aussi facilement que de boire ou manger. Il comprenait bien évidement sa soudaine hostilité, mais il la tolérait jusqu’à un certain point. Pour le moment, elle n’avait pas dépassé les limites.


« Vous devez avoir beaucoup de talent monsieur Gibson !! J'aimerais être aussi bien que vous.. »

Raphaël la regarda quelque peu surpris, se demandant s’il avait bien entendu. Apparemment, elle venait de se rabaisser devant Raphaël. Cela aurait pu plaire à pas mal d’anciens serpentard qu’ils connaissaient grâce à ses parents. Quel plaisir de se voir mit sur un pied d’estalle, mais cela lui plaisait que moyennement à cet instant précis, car Raphaël ne voulait pas d’une discussion déséquilibrée, il voulait parler avec quelqu’un qu’il pourrait considérer comme son égal, et pas d’une personne qui se rebaissait devant lui. Et puis ce « monsieur » qui précédait toujours son nom de famille l’ennuyait mais il ne lui dit rien, à part un simple hochement de tête qui ne voulait rien dire en apparence. Daphnée s’était renfermée sur elle-même et Raphaël restait toujours silencieux. Il la regardait, et se concentrait sur ses pensées l’air de rien, comme s’il ne faisait que regarder ses yeux. Son père lui avait appris à regarder et à se concentrer sur la personne concernée afin de capter ses pensées et à ressentir ses sensations sans rien laisser transparaître, et afin de ne rien montrer à autrui.

Raphaël ne su que répondre à sa remarque. Il faut dire que c’était plutôt inattendu, vu ce qu’il venait de lui dire précédemment. C’était peut-être une forme de politesse dont il ignorait les rudiments et les principes ? Ou alors c’était peut-être une forme d’excuse ? En tout les cas, Raphaël fit mine de ne pas avoir compris et prit la parole.

« Merci, mais je dois dire que vous m’intriguez. Qui vous dit que je suis mieux que vous ? Personne, et ce n’est pas moi en tout cas qui aurait pu vous dire une telle chose. » fit-il l’air de rien.

S’amusait-il à la faire tourner en bourrique ? Il faut dire que c’était l’un de ses passe-temps favoris. Mais cependant, ce n’était pas le cas en ce moment. Enfin, pas pour le moment. Il restait toujours connecté que ses ondes, et il voyait défiler des tas d’images sans vraiment de sens, mais certaines images étaient plus explicites que d’autres. Daphnée en train de jouer aux échecs avec son frère, ou bien d’autres images totalement différentes et plus sombres comme Daphnée pleurant, toute petite, sous les coups d’un homme. Raphaël cessa automatiquement de sonder ses pensées et coupa le lien qui le reliait à Daphnée pour ne plus voir de telles images. Son regard se fit perçant et interrogateur à la fois, se demandant s’il devait lui demander d’éclaircir quelques petits détails ou non, ce qui serait alors, très mal élevé, et surtout, il révélerait de manière flagrante ses dons.


[620 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première entrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première entrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [MISSION]Cet enfoiré de première! (Entrée de Shibusen)
» demande gif entrée
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Recettes d'entrées en vidéo.
» A l'une des entrées de la catacombe...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: