AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Mirage d'un travailleur....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 17:43

Drago avait été prendre les 4 livres qu’il devrait recopier. Cette imbécile de fille avait peut-être cru juger bon qu’il n’avait que ça à faire d’aller fouiller dans les multiples rayons de la bibliothèque de Poudlard ? En plus des livres énormes.

Pour changer donc Drago était de mauvaise humeur. Mais il ressassait sa victoire sur Stones. Pour une fois elle ne l’avait pas dérangé avec ses piaillements de fille malheureuse et s’était contentée de soupirer. Elle aurait pu baisser les yeux aussi la victoire aurait été absolument complète pour le Serpentard.

*Pour la prochaine fois*

Oh non Stones n’allait pas s’en tirer comme ça. L’ignorer, faire comme si elle n’existait pas ne suffisait pas à Drago maintenant qu’il s’était mis dans la tête qu’il allait lui pourrir la vie. Enfin bon, là n’était pas le sujet pour aujourd’hui. Drago pouvait passer beaucoup de temps à imaginer les pires souffrances pour les gens de sa « liste noire », sa liste maudite des gens qu’il haïssait.

Tête de liste ? Potter, évidemment comment aurait-il pu en être autrement… Ensuite venaient pêle-mêle 3 Gryffondor : Myu, Granger et Weaslaid, 2 Serdaigle : Toppinen et Stones, et comble du comble un Serpentard : Zabini. 3 garçons et 3 filles. Un compte plutôt équilibré. Quelle horreur s’ils devaient se reproduire, et ça semblait bien parti avec Toppinen et Zabini. Drago eut un haut-le-cœur à cette pensée.

Chacun méritait sa place sur la liste pour différentes raisons. Stones ? Il l’y avait mise par devoir. Il ne pouvait pas ne pas haïr une fille qui l’avait fait tomber si bas, pourtant il lui reconnaissait quelques qualités comme son audace. Les 2 autres filles n’étant à ses yeux que des moins que rien et même leur remarquable intelligence ne trouvait pas grâce aux yeux de Drago.

La liste noire devait être mise de côté cependant pour le moment. Il avait du travail et le recopiage promettait d’être long. Il ouvrit le premier livre et en recopia mot pour mot le contenu. Il savait qu’il aurait du changer quelques mots, mais n’avait pas envie de faire le moindre effort. S’il se prenait une mauvaise note de toute façon, toute la responsabilité en retomberait sur la pauvre fille qui lui avait proposé de l’aider.

Une fois 2 paragraphes recopiés, Drago releva la tête vers tout le petit monde de la bibliothèque. Stones était assise à l’écart, seule…

*Bien*

Mais ses yeux s’arrêtèrent sur le nouveau. Il venait de se faire rejoindre à sa table par une autre Serpentard (nouvelle ?) à l’air vulgaire et pire que tout, une Gryffondor semblait lui faire la conversation. Avait-il si peu de caractère pour ne pas arriver à repousser cette fille ?

Il reconnu de loin son horrible couleur de cheveux. C’était la Gryffondor de la grande Salle, celle qui avait juré de se venger de lui…

*Je demande à voir* pensa-t-il, un sourire mauvais au coin des lèvres.

Cette fille envahissante était si proche de lui qu’elle pouvait voir ce qu’il écrivait. Il ne voyait pas l’expression de Gibson et c’était bien dommage, mais il devinait un agacement certain. Il s’attendait à voir d’un moment à l’autre une violente explosion de colère ou à entendre des remarques si sèches et cassantes qu’elles feraient tomber le sourire de Miss « tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ».

Si le nouveau n’avait pas une de ces deux réactions, c’est que malgré sa haute naissance évidente, son éducation n’avait pas été bonne et qu’il n’était pas digne d’intérêt.

Reprenant sa plume dans sa main, Drago observa ce petit manège. C’était incroyable qu’après des mois passés à l’école les Gryffondor parviennent encore à le surprendre par leur inconscience et leur naïveté. Est-ce que le célèbre Godric Gryffondor était comme ça dans ses jeunes années ? Il arrivait parfois que Drago se pose la question sur McGonagall. Avait-elle vraiment été à Gryffondor ? Ca lui paraissait impossible tellement elle paraissait froide et sévère. Contraste étonnant avec cette bande d’élèves bruyants et naïfs. Peut-être que Dumbledore était à Gryffondor ? Ca l’étonnerait moins ça. Ce vieux directeur sénile qui semblait persuadé « qu’il y a du bon en chacun de nous », mort de rire. Cet incompétent amoureux des moldus, au sourire éternel lui aussi et aux blagues vaseuses.

*Allez le nouveau, envoie nous promener cette crétine !*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 17:50

Je m'étais replongée dans mon livre, lassée par la Gryfondor qui déversait un flot de paroles bien peux intéressantes. Je sentis une présence autour de la table et levait les yeux, je reconnus tout de suite que c'était un Malefoy, autant ne pas se faire remarquer. Je baissais les yeux et retourna dans mon livre, agacée par la présence de la jeune Gryffondor qui ne semblait pas le moins du monde remarquer qu'elle n'avait pas à étre là. Peu absorbée par le sujet du bouquin, je partis dans mes pensées, me remémorant ce départ précipité à la gare du petit bled ou je vivais il n'y a méme pas un an. Reverrais je un jour mes amis de là-bas, je n'en ai aucune idée... Quelle idée de partir pour étudier la magie, j'aurais très bien pu partir pou Tokyo avec eux et nous serions devenus recconus dans le monde la musique, pour le moment je n'ai aucun intéret à rester ici, espérons que ça ne durera pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 18:58

J’avais presque fini mon devoir, mais il me restait le devoir de potion à rendre pour le lundi, ma plume continuait à écrire alors que mon esprit était totalement ailleurs. J’entendis la voix du Serpentard, je me retournais un bref instant pour voir qu’il y avait une Gryffondor à sa table. J’écoutais la conversation sans trop m’en rendre compte et je levai les yeux aux ciels quand j’entendis la jeune fille se présenter.

J’essayai de terminer mon devoir le plus vite possible, quand ma plume se brisa sur mon parchemin, c’était la première fois que ça m’arrivait. Cela me donnait un bon prétexte pour parler à la Gryffondor et la faire ainsi s’asseoir à ma table pour qu’elle ne reçoive pas d’insulte.


Bonjour, excusez-moi de vous déranger et même de vous adresser la parole, murmurai-je à l’intention des Serpentard, mais une personne aurait l’amabilité de me prêter une plume ou de me vendre une des siennes ? demandais-je en les regardant tout les trois.

Je soupirai en pensant que Drago était peut-être entrain de m’observer. Je regarda la jeune fille de Serpentard, que je ne connaissais pas non plus, mais mon regard revint vite sur la jeune Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 19:02

Je regardais la fille qui était venue demander une plume, elle était à Serpentard, je posais le livre a coté de moi y glissant un amrque page et sortit une plume de mon sac. Je la tendis à la jeune fille qui semblait regarder la gryffondorregardait la Gryffondor avec attention. je posais mon regard sur elle, elle ne disait pas un mot. Je rouvris mon livre et y reporta mon attention sans énorme enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 19:45

Daphné avait besoin de chercher un livre ou deux qui pourrait l'aider à faire son cours de Métamorphose, même si elle avait guère envie.
Elle ne faisait absolument pas attention aux gens qui se trouvait déjà dans la bibliothèque et se dirigea directement dans un rayon... mais c'était celui de Potion, elle dévisagea les livres comme si ça avait été leur faute si elle se trompait d'entroit... elle repartit dans le rayon à côté et se retrouve nez à nez avec les livres d'enchantements...

*c'est pas vrai !!!*

Elle se dirigea dans tous les rayons et finit enfin par tomber sur les livres de métamorphose...

*Oh moins une chose de faite !! Maintenant va falloir encore trouver le bon livre...*

Elle était d'une humeur massacrante à l'idée qu'elle devait encore faire des recherches.. elle mit ses mains dans le dos, ne voulant pas toucher à ses livres remplis de poussière sur le dessus.. elle trouvait ça totalement dégoûtant mais ne fit rien pour le montrer. Seul son regard vide était dur et froid comme toujours. Elle trouva tout compte fait son livre assez vite mais il était en hauteur et du se débrouiller pour pouvoir l'atteindre.

*Je suis calme... très calme...*

Elle l'attrapa enfin mais laissa glisser d'autres qui tombèrent sur sa tête et sur ses pieds. Aucun cris se fut entendre car la souffrance était un de ses points fort et ne bougea pas. Elle entendit quelques personnes pestaient contre elle mais n'en tint pas rigueur et reposa sans faire de bruit les bouquins tombaient.
La bibliothéquaire rouspéta un moment en faisant un Shhhhhhhht avec un ton agacé.
Daphné n'écoutait plus vraiment ce qui ce passait autour et se dirigea à une table discrêtement. C'est alors qu'elle vit une assemblait un peu plus loin... elle detestait les gens et ne voulait pas du tout être proche d'eux... Elle reconnue de loin les blasons de Serdaigle, elle lui jeta un regard de dégoût avant de voir une Gryffondor assise à la table elle aussi, son regard était méprisant et dur. Daphné s'apperçut alors qu'il y avait trois Serpentard avec elles deux. Que faisaient-ils donc avec ces infâmes créatures? Elle s'approcha légèrement et reconnu avec surprise Raphaël, le jeune homme blond de la douche et une fille inconnu. Elle les dévisagea méchamment et leva un sourcil quand la jeune fille de Serpentard tendit une plume à cette Serdaigle des bas fond. Que faisait-elle sotte abrutie de Serpentard, elle était entrain de pactisé avec les immondes mortels !!!

Elle dévisagea alors les trois Serpentard mais en particulier Raphaël qui était assit face à la Gryffondor... comment osait-il faire ça??? Cependant Daphné ne dit rien mais son regard en disait long... il était presque cruel quand il croisa le regard du jeune homme Raphaël.

*Pourriture... tous des pourritures*

Elle se dirigea loin d'eux en détournant vivement son regard avant de commetre un crime. Elle tourna les talons et se dirigea à une table dans un coin sombre de la bibliothèque, loin d'eux..
Elle pesta interieurement contre les Serpentard qui vraiment faisait de plus en plus de bêtises et s'approcher un peu trop des autres maisons. Elle était écoeurée d'un tel affront !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 20:03

Alizée arriva dnas la bibliotheque,elle repaerra vite un petit groupe qui a premiere vous parraissait tres chaleureux,mais quand elle s'apporcha elle remarqua vite que l'ambiance etait tendue.
Les maison se dipustaient ce qu'elle nappreciait pas.
Les serpentard se croivent tous permis,les gryffondor les plus intelligents.
Elle trouvait sa inutile de separer les eleves ainsi.
Tout en pensant elle se rapprochait de groupe elle hesita a allez leurs dire bonjours.

Elle s'avanca avec un sourir peu rassuré faire ce goupe et leur dit:


-"Je peux m'assoir là?"

demanda t'elle au groupe mias en regardant le garcon qui avait agressée un grffondor,elle ne voulait pas ce faire rejetée.
Et si il lui repondait qu'elle devait aller voir ailleurs.
Sans attendre aucune reponce elle riposta sans agresser personnes


-"Parce que je ne voudrait pas m'assoir toute seule,enfin si je ne vous derange pas bien sur"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 20:03

Satine attendait encore la réaction du jeune homme lorsque la demoiselle de Serdaigle s’approcha de ‘leur’ table, pour demander une plume. Avant que la jeune Gryffondor n’ait eu le temps de sortir une des siennes, la jeune fille assise à la table lui en tendit une. Cependant, Satine ne pu retenir une exclamation :

« Oh, ne t’excuses pas ! Tu ne déranges pas du tout ! Et puis, je ne pense pas que cette jeune fille veule te faire payer pour la plume… »

Dit-elle joyeusement, tout en adressant un grand sourire à la ronde. La jeune fille avait l’air un peu mal à l’aise, presque apeurée. Etait-ce les Serpentards qui faisaient cet effet aux humbles élèves ?!

C’est alors qu’une autre Serpentard (*ce doit être un rassemblement…*) passa vers leur table, adressant un regard plein de mépris à la jeune lady, et regardant d’un air surpris le jeune homme. Satine, se sentant d’humeur particulièrement taquine aujourd’hui, s’apprêtait à la saluer, mais celle-ci s’en alla fort vite.

La jeune fille haussa un sourcil, jetant un regard interrogateur vers les autres. Puis, haussant les épaules, elle renchaîna gaiement :

« Au fait, je m’appelle Satine. Ravie de vous rencontrez toutes les deux. Je pense que tu peux t’asseoir », ajouta-t-elle en adressant un regard bienveillant à l’élève de Serdaigle.
Sur ce, une nouvelle jeune fille arriva et s'assit également. Satine lui fit un bref sourire avant de la saluer.

"Bonjour..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 20:14

fit un bref sourir

-"Bonjours je suis Alizée de Bruyere,je suis a Serdaigle...."

-"Je ne vous derange pas,enfin je ne les derange pas?"

dit-elle a l'attention des Serpentard

Elle regarda autour d'elle les etagerre remplies de livres,de livres qui semblait lui parler,des livres d'amours,de tragedie,de cours,...elle entendait la voix des livres qui lui disait de venir les lires,elle sourit,et regarda Satine d'un air interrogateur
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 20:41

J'étais stupéfaite que la nouvelle venue de Serpentard me prête une de ses plumes, sans me demander un gage ou une corvée à lui faire en contre partie. Car, je n'étais pas de sa maison et les Serpentard n'étais jamais aimable avec une autre maison que la leur.

*Peut-être veut-elle simplement être aimable ? Non une Serpentard..., aimable..., impossible !*, me dis-je en la regardant.

J'accepta néanmoins la plume qu'elle me tendait et la gratifia d'un merci poli, c'est alors que la Gryfondore réagit alors en me tendant une de ses plumes.

C'est gentil Satine mais j'ai ce qu'il me faut, lui dis-je en lui souriant, au fait je me présente Aelita Stones, lui dis-je en la regardant.

J'allais regagner ma place et continuer mon devoir, lorsqu'une Serdaigle, que je ne connaissait pas (très mauvais pour l'image d'une préfète) arriva alors et voulu s'installer à leur table. Je leva mes yeux aux ciels, en pensant qu'il y avait vraiment des inconscients sur terre.


Vous savez, dis-je à la Gryffondor et à la Serdaigle, il y a de la place à ma table et je suis seule, alors si vous voulez me tenir compagnie ça serait avec plaisir, leur dis-je en leur souriant.

*Tout ce qu'il ne faut pas faire, pour leur éviter une mort certaine*, me dis-je en soupirant, *moi, si j'avais voulu me suicider j'aurais quand même choisi la table de Drago ou mieux frapper au bureau du professeur Rogue sans aucun motif valable*, me dis-je en souriant à ma dernière pensée.

Je regagnai alors ma place, sans accorder aucun regard aux deux Serpentard, j’espérais juste que les deux filles allaient me suivre. Je pris la plume de la jeune Serpentard et je recommençai à griffonner sur ma feuille de parchemin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   Mar 28 Mar - 20:51

J'étais stupéfaite de cette idée qu'on se faisait des gens suivant leur maison, ça devenait exaspérant. J'avais entendu que les serpentard étaient réputés comme des gens pas aimables et malhonnétes, décidément je ne suppporte pas que l'on colle une image sur les gens ainsi, je retiens Aelita et lui dit

"Je t'ai prété ma plume car je ne juge pas les gens en fonction de leur maison, c'est tout bonnement ridicule. Alors ne sois pas étonnée de mon geste."

Sur ce, je regagana ma place et me replongea une fois de plus dans mon livre.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mirage d'un travailleur....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mirage d'un travailleur....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Long Mirage
» Des travailleurs sociaux cubains aident à l'économie d'énergie en Haiti.
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Plume [Solitaire] [Manque signature]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: