AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Premier rendez vous [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 12:14

Christian avait plus ou moins donné rendez vous à Maera après les cours (qu'il n'appelait plus sa cousine, partant du principe que sinon ce serait malsain). Ce n'était pas trop dur de ne pas se tromper de jumelles, celle qui l'intéressait se mettait à rougir et à avoir des tics nerveux quand il apparaissait. Au début ça l'avait ennuyé de ne pas savoir à laquelle s'adresser sachant que Megara ne le portait probablement pas dans son coeur, mais maintenant, c'était bon. Il avait réussi à comprendre le truc (qui évidemment ne fonctionnait que quand il était là) et après un cours de métamorphose où Megara avait été appelé au bureau par MacGonagall, il avait envoyé un petit message à Maera grâce à un sort que lui avait appris sa mère. Il consistait à faire apparaître un message éphémère sur le support de son choix... Il avait donc fait apparaître devant Maera, sur sa table, les mots suivant "RDv après les cours dans le parc. Chris." Bon, il y avait plus romantique comme message mais 1) il était tout sauf romantique, 2) il n'avait pas vraiment le temps de faire dans la dentelle. Cela devait bien faire deux semaines qu'il attendait de pouvoir lancé un message discret à la jolie blonde, pas qu'il voulait se cacher mais il savait instinctivement que Maera n'assumait pas totalement ce qui s'était passé entre eux. Notez que lui non plus, mais il était plus cérébrale qu'elle (pas qu'il la trouve idiote, juste irréfléchie) et surtout il savait très bien où il en était. Il en avait parlé à peu près vingt fois à Megan (si ce n'est plus) et il en était arrivé à la conclusion que de toute façon, il avait déjà trop de problèmes pour s'en rajouter un qu'il aurait inventé.

Ce n'était ni de l'inceste, ni interdit aux yeux de la loi, ça faisait juste... bizarre. Même pour lui. Mais voilà, pour une fois qu'il s'était vraiment fait avoir par une fille c'était elle, alors il ferait avec, tant pis. Il lui restait quand même à savoir ce qu'elle, elle en pensait, mais c'était la partie la plus compliqué de l'affaire. Maera était tout à fait le genre de fille à interprété les choses comme elle voulait (il avait déjà testé la chose) et à ne pas du tout prendre en compte le reste du monde. Il était absolument RAVI de faire partie de ce reste mais il avait décidé d'être raisonnable et de ranger son orgueil au placard temporairement. Si il commençait par la braquer ce n'était même pas la peine... Rah, les filles >.< surtout celle là tiens. Mais il aimait les chieuses, il le savait en plus. Autant il adorait les filles comme Megan douces et gentilles comme amie, autant il le savait, il était attiré par les filles comme sa soeur ou sa mère. Pourtant, elles l'énervaient hein ? Mais Christian était un homme plein de contradiction.

A croire simplement que toutes les pimbêches de la terre s'appelaient Montgomery. Le cours de métamorphose se termina sur ces quelques réflexions, il réfléchissait vraiment trop... La journée lui sembla s'éterniser mais il savait que ce n'était qu'un effet de son imagination. Pour s'occuper il écrivit à sa mère histoire d'avoir des nouvelles. Elle en était déjà à plus de six mois de grossesse. Il avait hâte qu'elle naisse ! Ce serait sa petite soeur rien qu'à lui, de toute façon il était le seul à être vraiment heureux de cette naissance dans la fratrie Montgomery.

Le soir (enfin !), il se demanda vaguement si il devait passer se changer mais comme il n'avait pas envie qu'elle arrive avant lui il laissa tomber (elle serait capable de croire à une blague et de partir sans attendre !). Dans le parc enneigé, il se contenta de vérifier qu'il était à peu près raser (oui, il l'avait fait hier ahah) et de passer la main dans ses cheveux bruns qu'il avait fait coupé il n'y a pas longtemps. Il n'aimait pas les avoir trop long mais il ne pensait pas non plus souvent à aller chez le coiffeur... problématique. Mais depuis deux semaines qu'il essayait de donner rendez vous à Maera, il avait eu le temps de se préoccuper de son aspect extérieur. En revanche, il portait son uniforme toujours aussi mal, sa chemise était n'importe comment en dehors de son pantalon... mais tant pis.

Il regardait de tout les côtés pour voir si elle arrivait et quand sa silhouette se profila enfin, il eu un petit sourire et quand elle fut près de lui, il lui dit d'un ton presque gentil "J'avais peur que tu ne viennes pas...", il avait l'impression d'avoir une boule dans la gorge... pourtant il donnait l'impression d'être tout à fait calme et maître de lui. Oui, mais pour combien de temps ?

[805 mots]
[J'ai piqué une idée à Ernie, pardon, pardon ma Susy si tu lis ce poste XD]

@@@
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 18:42

C’était une journée parfaitement normale. Parfaitement… Journalière. Tout allait pour le mieux, les gens appelaient Maera par le nom de sa sœur et vice-versa… Elles rigolaient, se moquaient, et redonnaient les vrais noms pour que tout le monde rie avec elles… Bref, une parfaite journée.

Sauf qu’il avait fallu que Chris se manifeste en cours de Métamorphose !

Le cours du professeur MacGonagall, on ne le répètera jamais assez, était l’un des préférés de Maera. Elle écoutait avec une concentration maximale, et réussissait ses exercices avec une facilité déconcertante, qui l’étonnait parfois elle-même (faut le faire !) Bref ! Le cours commençait bien, la théorie était une fois encore facilement assimilée par la blonde jumelle. Pour la pratique, qui semblait poser des problèmes à certains élèves, le professeur avait demandé à Megara de venir la voir à son bureau pour montrer à tout le monde.

Et c’est justement ce moment que Chris avait choisi pour communiquer… Et d’une drôle de manière. Elle avait eut un petit sursaut en voyant les lettres se former sur son bureau, persuadée que tout le monde le voyait aussi, et qu’elle devrait passer une heure à soit poncer le bureau, soit trouver un contre sort pour l’enlever. Mae’ avait rapidement lu le message et posé ses affaires dessus en priant très fort pour qu’il soit disparu lorsqu’elle les enlèverait. Les joues un peu rouge, elle avait un peu chaud d’un coup, et fièrement, apporta toute sa concentration à ne JAMAIS tourner ne serait-ce qu’un poil de cheveux vers Chris durant le cours commun. Non mais vraiment !

Arrivé le soir, elle avait bien entendu dis à sa jumelle ce qu’elle avait vécu en classe pendant qu’elle faisait sa démonstration réussie (comme d’habitude). Mae’ avait ensuite ignoré ses conseils tous autant qu’ils étaient. Si Christian voulait la voir, elle irait, mais qu’il n’espère pas de trop grands élans de bonté, elle n’était pas d’humeur. Elle avait passé un peu plus de temps sur son maquillage à chaque fois qu’elle allait au toilette, aujourd’hui, vérifiant chaque détail de son visage, de ses dents, ses sourcils étaient-ils alignés, son rouge à lèvre était-il aussi bien que ça avec ses vêtement, ou valait-il mieux un autre ? Bref… que de problèmes existentiels !
De toutes façons, elle n’avait aucune intention d’arriver à l’heure, les stars savent se faire attendre, non mais ! Elle prit donc le temps de rajuster les plis de sa jupe d’hiver, de bien lisser les coutures de son chemisier, vérifier que tout était impeccable, surtout sa cape son écharpe et ses protèges oreilles. Il était hors de question que ça puisse jurer avec sa coiffure ou pire, que ça la décoiffe !

Une fois bien pomponnée, Maera se dirigea à pas plutôt rapide, plus rapide que d’habitude en fait, vers l’endroit que Chris lui avait désigné. Il était déjà là lorsqu’elle arriva. Bien, comme ça, elle n’aurait pas à l’attendre dans le froid. On ne fait pas attendre les Ladies dans le froid ! Elle n’eut même pas le temps de lui redire bonjour (en même temps, à quoi cela aurait servit ? Ils s’étaient bien assez vu de la journée !) et n’avait même pas le temps d’ouvrir la bouche pour s’excuser d’être en retard… En même temps, même s’il lui avait laissé le temps, elle ne l’aurait pas fait parce que d’abord elle n’en avait pas du tout envie, et ensuite, elle en avait fait exprès en plus ! Bref, s’excuser d’un truc qu’on a fait intentionnellement c’est un peu bizarre, non ? Bon bref, de toutes façons, il avait engagé la conversation sur un autre sujet, alors elle allait suivre :
« Non, non. Je suis bien venue. Je réponds toujours aux invitations, même si je sais que le lendemain je vais m’être chopé la mort… » ironisa-t-elle. Mais elle soupira et levant enfin les yeux vers lui, lui demanda d’une voix calme et posée, quoi que avec un léger tremblement « Alors, que voulais-tu me dire ? » Mais allez savoir si c’était le froid qui commençait à la prendre malgré ses couches de vêtements, ou l’appréhension d’une nouvelle tentative de vol de baiser ?

[ six cent quatre-vingt-quatorze mots Smile ]

@@@


Dernière édition par Maera Montgomery le Mer 5 Mar - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:11

Ne jamais sous entendre devant Christian qu'on risquait de tomber malade à cause de lui, il ne comprenait pas le second degré dans ces cas là. En plus, il était un peu angoissé de se retrouver seul avec Maera alors c'était pire. Craignant vraiment qu'elle n'attrape froid, il enleva sa veste et la mit sur les épaules de Maera. Il posa ensuite ses yeux noisettes sur elle et expliqua "Je ne veux pas que tu sois malade." Simple, clair, concis, et encore, vous avez rien vu ! Maera lui demanda, comme si elle était pressé de partir (petit pincement au coeur là) ce qu'il voulait lui dire. Mais sans être à Gryffondor, il savait être brave !

Il mit les mains dans ses poches, il commençait à avoir froid quand même mais bon, tant pis, du moment qu'elle ne tombait pas malade, lui, il était suffisamment résistant. Il la regardait avec un je ne sais quoi de triste, elle ne comprenait pas, il le voyait bien, et lui, il ne savait pas trop comment le lui expliquer. Si elle n'avait pas réagi à chaque fois qu'il l'approchait, il se serait dit que c'était perdu d'avance... mais même si ça avait été le cas, il était trop têtu pour abandonner. Il continua à l'observer quelques secondes en silence, elle était vraiment mignonnes avec tout son attirail contre le froid, il faisait vraiment négligé à côté. Cette pensée lui décrocha un sourire tendre et il finit par lâcher "J'ai rien à te dire, tu me manquais juste." Bon, c'était un peu brut de pomme mais quand on s'appelait Christian Montgomery on ne faisait pas dans la dentelle. En plus, c'était la stricte vérité, il avait voulu la voir seule juste parce que quand elle était avec sa jumelle il ne pouvait pas lui parler tranquillement et ça finissait par l'ennuyer sérieusement. Croyez le ou non, il avait parfois l'impression que Megara faisait exprès d'attirer toute une troupe de prétendants autour d'elles juste pour le rendre jaloux et le faire fuir loin de sa soeur. Mais que nenni >.< C'était lui le Serpentard ! On ne lui apprendrait pas la ruse. Généralement, il passait à côté du groupe de garçons en faisant mine de n'y prêter aucune attention. Il y avait eu juste une fois, il avait vu Maera se faire tripoter contre son gré par un idiot (il l'avait reconnu à ses hurlements perçant... hum hum ^^"), le jeune homme avait eu droit une heure plus tard à un petit sermon made in serpentard dans les toilettes des hommes. Quand le type lui avait demandé pourquoi il faisait ça, il lui avait répondu que ce n'était pas ses affaires (discutable) et lui avait asséné un dernier coup de poing avant d'aller se rafraîchir. Il détestait se mettre en colère, vraiment, mais on ne touchait pas à Maera et encore moins sans son accord.

Il ne savait pas si Maera avait appris son expédition punitive mais en tout cas, le garçon en question laissa les jumelles tranquilles après ça. Pour le moment, il ne pensait pas à toutes les petites aventures anonymes de leur quotidien, il pensait juste qu'il avait envie de l'embrasser. Comme il s'était promis de ne pas le faire tant qu'il n'y était pas invité, il prit juste les mains de la jeune fille et insista sur ses précédentes paroles. "J'avais simplement envie de te voir, je n'ai pas le droit ?" Une légère lueur de défi naquit dans ses yeux, tout se jouait dans cette simple phrase... pour peu qu'elle comprenne.

[592 mots]


@@@
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:18

Elle ne s’était pas attendue à ça. A peine avait-elle fait sa blague, qu’il avait enlevée sa veste et lui avait posée sur les épaules. Elle répliqua aussitôt :
« Ah, mais… Je… Oh, mais maintenant, c’est quoi qui va attraper un rhume ! » Tiens, c’est pu la mort ? Elle aurait voulu faire la fille agacée, mais elle n’y arrivait pas. A la place, elle avait une voix douce et gentille. Elle finit quand même par resserrer la dernière couche sur ses épaules, et d’une petite voix, le remercia « Merci quand même… » Comme quoi, même si elle râlait, elle était bien contente !
Elle fut amusée de savoir qu’il voulait la voir… Quoi, ils ne se voyaient pas assez le jour, en cours ou dans les couloirs ? Elle aurait pu jouer avec ça, faire la maligne ou plutôt l’idiote, pour le chercher… Mais cela serait pousser le bouchon trop loin, et elle s’imagina qu’à trop le titiller, à trop jouer à la sotte, il finirait par fuir.
C’est vrai que d’un coté, lorsqu’ils se croisaient dans les couloirs, elle était plus ou moins mal à l’aise. Elle aurait préféré qu’il ne la voie pas avec tous ces garçons, toutes ses filles, qu’elle soit moins entourée, peut-être un peu plus tranquille… Mais en même temps, il mettait tellement de bon cœur à s’isoler… Puis finalement, lui ça n’avait pas l’air de le gêner plus qu’elle soit si populaire ! Alors pourquoi s’en priverait-elle ?

Lorsqu’il lui prit les mains, elle ressenti à nouveau ce petit frisson, vous savez, celui qui fait croire qu’on a des troupeau de fourmis qui vous courent sur tout le corps. Ca n’était pas si désagréable, finalement. Et il répéta son unique phrase de la soirée, avec un ton un peu plus ferme cette fois. Elle le regardait, lui détaillait le visage pour percevoir le moindre trait qui pourrait trahir quelque chose, avec un petit sourire malin. « Oh, si bien sûr que tu as le droit, mais il faut faire attention, quelqu’un se montre assez violent envers les personnes qui s’approchent de trop près… » Elle ne savait pas exactement ce qu’il se passait, mais plusieurs fois, elle avait entendu des rumeurs d’un garçon qui s’était fait démolir quelque part au château… Garçon qu’elle avait rencontré quelques heures plus tôt en fait. Lorsqu’elle avait été le voir pour avoir de ses nouvelles, elle avait littéralement été jetée dehors par lui. L’heure d’avant il la collait comme un pervers, et ensuite il la chassait comme une malpropre... C’était à n’y rien comprendre ! « Je suis devenue dangereuse maintenant, oseras-tu relever le défi ? » ses yeux à elle étaient carrément plantés dans les siens, tels des griffes qui s’accrochent à leur future proie. Son joli sourire avait quelque chose de carnassier, de joueur, tel un chat qui attend devant le trou de sa souris. Bien entendu, personne n’avait nommé qui avait été l’agresseur du prétendant. Mais Maera, aussi blonde soit-elle, n’était pas si sotte qu’elle voulait le faire paraître (oui, les filles un peu stupides, c’est toujours plus attirant que les filles qui savent déjà tout, n’est-ce pas ?)

Elle prit une grande inspiration, et sans même écouter sa réponse, son visage se radoucit, et elle lui ordonna d’une voix chantante « Fais-moi danser ! »
Elle voulait se rappeler cette sensation du bal, elle était tellement bien à danser avec lui, elle en avait presque oublié que Megara et Shawn étaient dans la salle. Ils l’avaient vertement sermonnée après, mais ce moment-là avait été si agréable, qu’il valait bien tous les sermons du monde.
Une fois les rondes terminée, ils avaient lâché un bras, et alors qu’elle tournait pour revenir à sa position initiale, elle avait tourné une fois de plus, s’enroulant dans son bras, se retrouvant collée à lui. Elle posa sa tête contre son épaule et avec son autre main, chercha la sienne qui était libre pour y glisser ses doigts. Elle soupira et, mélancolique, s’avoua vaincue « Je ne sais pas ce qu’il se passe, c’est vrai. Je suis perdue. Mais je sais que je suis déchirée entre ma jumelle et toi. Ca irait si elle t’aimait bien, mais même Shawn te déteste… Alors je ne sais plus quoi faire » Ce n’était pas vraiment pour lui qu’elle parlait en fait. C’était plus un constat des choses telles qu’elles étaient. Elle ne lui demandait pas conseil, et elle savait bien qu’il était déjà au courant, et qu’il s’en fichait par-dessus le marché. Mais pour elle, c’était véritablement un enfer que de devoir choisir, d’avoir pour une fois pris une décision contre l’avis de sa jumelle. Elle ne la soutenait pas, et Maera se sentait complètement abandonnée, seule et vide sans sa jumelle à ses côtés. Elle ferma les yeux en soupirant une dernière fois, respirant son odeur apaisante. Il faudrait qu’elle lui demande quelle était la marque de son parfum… Ou qu’il lui donne une chemise !

[ huit cent trente mots ]

@@@
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:30

Il ne releva pas le fait qu'elle se dise qu'il attraperait un rhume sans sa veste alors qu'elle la gardait, il s'y était préparé. Dans le genre narcissique, elle se posait, il s'était fait à l'idée. Il réagit un peu plus pour la suite... ah, elle était au courant alors ? Bah, peu importe au fond, il ne s'en était pas caché, c'est juste qu'il ne lui avait pas parlé seule depuis le bal alors...

"Oh, ce quelqu'un ne me fera rien, j'en suis sûr." répondit il avec un petit sourire malicieux. Ni l'un, ni l'autre n'était dupe. Mais elle embraya directement sur une envie de danser. Il n'aimait pas danser mais pour une fois, il ferait un effort, en plus personne ne le regardait. Tout irait bien... Ils dansèrent mais elle termina dans ses bras. A croire qu'elle recherchait encore plus le contact que lui, alors que c'était toujours lui qui allait la voir. Il était l'homme, ça ne le dérangeait pas car il avait une vision très machiste d'une relation amoureuse, mais tout de même, il le nota. Elle commença à parler et il sentit les battements de son coeur s'accélérer. Il n'avait pas envie d'avoir cette discussion... mais soit. Qu'elle le veuille ou pas, il pouvait lui répondre parce que lui, il savait.

"Tu n'as pas à te sentir tirailler, ta relation avec moi n'a aucun rapport avec celle que tu as avec ta soeur." Il serra un peu plus sa main pour lui montrer il ne savait trop quoi, qu'il la soutenait peut être ? Ou qu'il l'aimait ? Non, il ne lui dirait jamais des choses comme ça. En fait, il n'y pensait même pas.

"Ils ne m'aiment pas mais ils ne me connaissent pas non plus. Est ce que je t'ai déjà fait du mal ? Volontairement je veux dire." Il avait pris soin de préciser parce qu'il se doutait que si il avait mal vécu leur baiser, ça avait dû la secouer un peu aussi. Mais si il avait pensé à l'embêter un peu, jamais, au grand jamais, il n'avait voulu lui faire de mal. D'ailleurs, en toute honnêteté (et pour ce que ça valait), il trouvait que celui qui faisait vraiment attention à ce voulait Maera c'était lui et personne d'autre. Ce n'était pas pour rien qu'il lui avait donné rendez vous au bout de seulement deux semaines. Pour elle, il voulait que ce soit parfait.

"De nous trois, je suis le seul qui fait attention à ne pas te froisser. Je ne viens jamais te voir quand tu es avec ta soeur ou ton frère pour ne pas les froisser mais je ne le fais pas parce que j'ai peur d'eux mais juste parce que je ne veux pas que tu souffres." Déplaçant un peu son bras autour de sa taille, tout en lui laissant l'autre puisqu'elle tenait sa main, il fit une légère pression et baissa son visage jusque dans son cou, ses joues frôlant ses cheveux blonds. Il déposa ensuite un baiser dans le cou de Maera et remonta jusqu'à son oreille. "Ils s'habitueront... et moi je resterais dans mon coin. Ne t'inquiète pas." Il se voulait le plus rassurant possible mais il savait qu'il n'était pas un pro quand il s'agissait d'exprimer ses sentiments. Mais même si il était tout à fait capable de s'énerver pour tout et rien même contre Maera mais il se trouvait beaucoup moins égoïste que sa famille. Lui au moins, il essayait de la comprendre. Ne pas l'aimer lui étais ce une raison pour la tirailler ainsi ? Du point de vu de Christian... absolument pas. Il était trop intègre pour même imaginer qu'on puisse agir ainsi mais ça, bien sûr, jamais il ne le dirait à Maera. Il pensait bien qu'il ne voulait pas l'entendre dire du mal de son frère et de sa soeur...

[643 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:34

Elle sourit à sa remarque… Ils ne le connaissent pas. Non c’est vrai, ils ne se souviennent que la remarque parfaitement anodine du premier jour de leur rencontre. Maera aussi avait eut ce sentiment de rejet et d’incompréhension face à cela. Mais comme ils avaient pu se rapprocher, elle avait compris des choses qu’elle n’avait pas vraiment saisies les fois précédentes, lorsqu’ils se rencontraient ou en cours. Et depuis la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, Maera n’avait pas vraiment cherché à se rapprocher plus de ses cousins. S’ils ne voulaient pas la voir, tant pis pour eux, elle n’irait pas leur faire l’honneur de les chercher deux fois ! Chris ; lui, était vraiment discret, mais c’était pour mieux se protéger des autres. Du moins, du point de vue de la psychologie de Maera. Il était calme, gentil et très compréhensif. C’était d’un reposant ! Rien à voir avec Megara, qu’elle adorait pourtant tout autant.

« Non bien sûr que non, tu n’a pas fait de mal. Mais ma relation avec ma sœur dure depuis notre naissance. C’est comme si je te disais de laisser une partie de toi s’énerver ailleurs pendant que tu serais avec moi. » ça la fit sourire, elle ne voyait vraiment pas Chris se couper en deux et s’amener avec un bras en moins… Heurk… L’horreur ! « Ca dure depuis trop longtemps pour que je puisse me séparer d’elle comme ça. Pour que je puisse ignorer ce qui lui déplait. » soupira-t-elle. « Et en fait, je crois que si elle avait été à ma place, j’aurais réagi pareil. » s’amusa-t-elle, tristement.

Mais comme il parlait de se connaître, il semblait avoir mis un point d’honneur à s’accorder avec sa vie à elle, alors qu’elle se contentait de rougir lorsqu’ils se voyaient. Son sourire s’effaça et sa voix se fit plus assurée, pour lui demander : « Mais en fait, moi non plus je ne te connais pas. Je ne connais pas le vrai Chris, celui que tu t’efforces de cacher, que tu ne montres peut-être à personne même. Je sais que tu as des frères et sœurs, que tu as le même âge que moi, mais c’est tellement superficiel. Je veux en savoir plus. Dis-moi des choses que je ne sais pas. » Comme elle était plus sérieuse dans sa demande, elle avait cassé leur posture si glamour. Aucun défi, aucune proie, aucun prédateur, juste une demande d’une fille à un garçon qu’elle veut connaître. Elle nuança quand même par un « Enfin, si tu as envie » amusé. Car elle savait bien que s’il faisait exprès de se cacher, c’était bien pour ne pas avoir à répondre à ces questions en général. Mais elle espérait bien que cette fois, il trouverait le moyen de faire cet effort supplémentaire pour elle… Que ce soit aujourd’hui ou plus tard. « Oui comme par exemple, je sais pas… Euhm… Allez, au hasard : c’est quoi ton parfum préféré ? » Mouais, chassez le naturel il revient au galop ! L’idée lui trottait dans la tête depuis déjà plusieurs minutes, alors il fallait qu’elle la sorte, une idée à la fois, messieurs dames ! Et pour l’inviter à lui en dire le plus possible, elle lui avait fait son joli sourire amusé, et une bise rapide au coin des lèvres… Peut-être y aurait-il plus à gagner s’il jouait le jeu des grands déballages, c’est du moins ce qu’elle laissait supposer, les yeux grands ouverts, le sourire amusé, les mains dans les siennes, prête à lui rebondir dessus pour l’embrasser ou à l’ennuyer suivant sa réaction.

[ cinq cent quatre-vingt-dix-neuf mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:45

Il soupira, il avait une très grande famille mais lui il n'avait toujours que des "demi" alors il ne comprenait pas ce que voulait dire Maera. Il hésita longuement avant de répondre. Finalement il essaya de faire dans le plus neutre possible. "Je n'ai pas ce genre de relation avec ma famille, mais je comprend... plus ou moins."

Ensuite, il écouta avec surprise les commentaires suivant de Maera. Le vrai problème c'est qu'il n'aimait pas beaucoup parlé de lui, il aimait mieux entendre les autres parler d'eux. Cela lui semblait tellement plus simple et aussi plus sain... il trouvait que sa vie était complètement raté avant même d'avoir même commencé. Il n'aurait tout simplement jamais dû naître, c'était aussi simple que ça. Il ne pouvait pourtant pas rester muet, d'ailleurs elle l'aiguillait. Il tenta de rester impassible même si évidemment, comme elle l'embrassait sur le coin des lèvres, l'envie de l'embrasser encore plus et surtout pas qu'au coin des lèvres, ce n'était pas facile.

"Heu le parfum... de glace ? d'eau de toilette ? Pour l'eau de toilette je préfère les odeurs sucrés... mon eau de toilettes s'appelle Altika, c'est un peu bizarre, le nom et l'odeur ne vont pas bien ensemble... sinon j'aime tout les parfums de glace sauf la vanille." Il lui sourit, la rapprochant de lui, lui mettant un bras autour de la taille. Il mourrait vraiment d'envie de l'embrasser, il savait pourtant qu'il se devait d'éclaircir un point avant ça. Si il voulait une histoire sérieuse avec elle, il fallait au moins qu'il lui explique comment il fonctionne.

"Je n'aime pas... parler de moi. En fait quand on essaie de me poser des questions trop personnel, je me braque... Comme c'est toi, c'est différent... mais tu comprends je... enfin, ma mère... elle ne s'est jamais marié parce que ma grand mère lui a imposé une éducation stricte. Elle a préféré vivre aux crochets d'hommes riches et jamais les mêmes. Mes frères et moi, on a tous un père différent et... ça me rend la vie un peu compliqué. J'aurais vraiment aimé avoir un père et une famille normale mais ce n'est pas le cas et malgré tout j'aime vraiment ma famille, alors pour ne blesser personne, je préfère me taire. Tu comprends ?"

Il avait l'impression de n'avoir jamais autant parlé de son problème, même avec Megan, cela s'était fait par fragment et souvent par écrit. Il espérait que Maera comprenne qu'il ne refusait pas de parler de lui juste par mauvais caractère. Cela le rendait vraiment de mauvaise humeur quand il y pensait, pourtant là, il se sentait assez bien avec elle. A croire que son obsession de l'embrasser prenait le pas sur ses problèmes habituels.

"Maera... je sais que c'est hors de propos et déplacé... mais est ce que je peux t'embrasser ?" Et tout en lui posant la question, il plongea ses yeux noisettes dans les siens. Il était totalement sincère avec elle et il n'avait que son honnêteté à lui offrir, il espérait que ça suffirait à cacher tout ses défauts qu'elle connaissait déjà plus ou moins... qu'il ne parlait presque pas, qu'il pouvait être imbuvable et autres choses de ce goût là. Il faisait vraiment des efforts pour ça en tout cas...


[541 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:49

Bien entendu, elle était habituée à ce qu’on ne comprenne pas ce qu’il se passait entre elle et sa jumelle… Même Shawn avait du mal, alors qu’il vivait avec elle depuis sa naissance, alors quelqu’un d’externe à la famille des Montgomery-White, qui en plus n’avait pas de jumeau lui-même, comment pourrait-il comprendre en un instant ?
Mais Christian n’était pas bête, loin s’en faut, et Maera estimait que c’était suffisant pour le moment. N’avait-il pas déjà avoué à demi-mot qu’il la laisserait tranquille avec sa sœur, tout à l’heure ? Juste, lui demander d’accorder de son temps pour lui, cela lui semblait légitime. Meg’ le comprendrait aussi de toutes façons. Maera pourrait réussir à concilier les deux, n’est-ce pas ?

A la réponse sur les parfum, Maera rigola, et tira la langue, gênée : « En effet, je suis pas trop compréhensible, en fait… Mais j’ai ma réponse. » Assura-t-elle, d’un sourire malin.

Et tout comme elle avait parlé de sa sœur en quelques mots, il expliqua à la jumelle ce qui pourrait les aider à mieux s’entendre. Il est vrai que si Maera imposait sa sœur, il avait droit aussi à imposer qu’on ne s’étende pas sur des sujets qui l’irritait. Ca elle pouvait le comprendre. Cela semblait déjà beaucoup pour lui d’en dire autant, Maera se sentait comme privilégiée (Ndla : ben il est temps >.<)

Ca semblait en effet être une famille compliquée que la branche principale des Montgomery ! Ils étaient pourtant nombreux, mais aucun n’avait le même père ? Etonnant. Elle n’avait jamais entendu parler d’une chose pareille. Pas étonnant que Chris’ doivent faire des efforts particuliers pour réussir à comprendre ce qui reliait la jumelle à sa moitié. Elle-même, pourtant habituée aux situation « normales », se sentait maintenant plutôt mal à l’aise. Alors la famille principale n’était pas si dorée qu’elle l’avait imaginée. D’un coup, les petites étoiles et les petites illusions s’étaient dissipées, laissant place à la réalité. C’est pas un prince charmant sur son blanc destrier là, c’est Christian, le cousin à un degré bizarre de son arbre généalogique ! (Ndla : Enfin, c’est plutôt elle la cousine au degré bizarre, mais passons…) D’ailleurs, pour elle ce n’était pas un problème. Elle était plutôt ouverte d’esprit et sans vraiment de limites, si tant est que sa dégaine puisse être parfaite aussi longtemps qu’elle serait sous les projecteurs.

Elle s’était sentie prise d’un élan de gentillesse soudain. Il avait l’air de vraiment avoir un souci avec sa famille, elle se promit de n’en parler qu’en cas d’extrême besoin. S’il ne voulait pas en parler elle n’insisterait pas. L’essentiel était d’en être avertie. Elle allait faire un pas de plus vers lui, pour lui faire un câlin ou autre cajolerie du genre, mais Chris devança n’importe quel action qu’elle était sur le point d’entreprendre.
Ses joues rosirent un peu, sous l’effet de surprise. Elle détourna les yeux un quart de seconde, puis avec un sourire charmant email diamant, en secouant la tête, elle le rassura « Non, c’est à propos. J’ai eu ce que je voulais. » Elle passa une main sur sa joue, la glissa dans ses cheveux et s’approcha pour l’embrasser tendrement. Cette fois c’était elle qui avait l’initiative. Et ce n’était pas un jeu, c’était la vraie vie pour de bon. Pas de gagnant, pas de défi, juste un homme et une femme dans un parc. Ce n’était pas le baiser plus ou moins sauvage qu’ils avaient échangé la première fois, c’était plus tendre et plus aimant. La fougue reviendra plus tard, là on est en période calme !
Lorsqu’elle mit fin au baiser, elle avait passé ses bras derrière sa nuque, elle était collée à lui. Il voulait se rapprocher, c’était réussi !
En plus, oubliés les soucis, oublié le froid, oublié les gens, oublié le parc et Poudlard. C’était juste entre lui et elle.

[ six cent quarante-six mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:51

C'était un baiser différent de tout ceux que Christian avait pu partagé, pour la simple raison que d'habitude c'était pour lui un amusement, une distraction pour ne pas penser à ses problèmes. Pas là. Christian Montgomery était réputé pour être sérieux dans tout ce qu'il faisait, quand il jouait, il le faisait bien, quand il voulait vraiment une fille, il y mettait encore plus de lui même. Il réfléchissait longtemps mais il agissait bien en quelque sorte. Pour une fois, il ne pensait à rien, elle était à lui, c'est tout. Il n'y avait plus vraiment de "demi" à mettre en compte ou de frère pour lui taper sur le système. Il était là avec elle et il ne pensait à rien d'autre qu'à l'instant présent. Petit miracle car il s'était quand même pas mal prit la tête tout seul dans son coin rien qu'avant de simplement l'inviter à danser au bal. Quand ils avaient jouer la première fois, il avait craint de vraiment avoir fait une bêtise puis il avait couru à la bibliothèque qui le rassura un peu. Avec sa cousine, même germaine, ce n'était pas de l'inceste, alors avec une cousine à la filiation plus que douteuse avec lui ce devait être bon. Il avait aussi noté que les cousins pouvaient vivre ensemble et se marier sans que ça dérange personne sauf peut être les familles. Christian avait alors pensé ironiquement que ce serait le comble du ridicule si sa mère lui faisait le moindre reproche. Déjà parce que 1) du moment qu'aux yeux de la morale et de la loi il en avait le droit il ne voyait pas pourquoi il s'en priverait, 2) niveau moralité, sa mère était loin d'être un modèle, 3) même avec beaucoup d'effort il n'avait jamais réussi à considérer la branche adultérine de sa famille comme en faisant vraiment partie. Peut être que c'était pour ça que tout avait dérapé, si il avait considérer Maera comme quelqu'un de son clan à part entière, rien de tout ça ne serait arriver.

Tant pis, ce n'était après tout qu'une histoire de nom de famille et les premiers moments passés, tout le monde se lasserait de cette histoire.

Quand le baiser cessa, il la serra un peu plus contre lui tandis qu'elle s'y blottissait. Megan le lui disait souvent, il était très tactile. Pas avec ses frères et soeurs dont il rejetait inconsciemment ou pas, mais avec ceux dont l'affection lui était presque vitale... Megan avait la première parce qu'elle le comprenait sans même qu'il parle et surtout elle l'acceptait vraiment tel qu'il était avec tout ses défauts et ça, mine de rien, c'était très important. Puis, maintenant, il y avait Maera. C'était bizarre parce que par moment, elle l'énervait franchement, mais quand il ne la voyait pas, cela lui manquait. Bien sûr, en cours il ne lui parlait jamais ou presque, mais la regardait évoluer lui suffisait pour la plus grande partie du temps. Il n'était pas difficile et elle avait toujours l'air si épanouie. Pas du tout comme lui en fait bien qu'ils aient en commun une grande maîtrise de leur apparence. Ni l'un, ni l'autre, ne laissait percer leur véritable pensée au public que contenait Poudlard et qui était toujours à l'affût de la moindre rumeur.

Déposant un baiser léger comme une plume sur la joue douce de la jolie blonde, il lui avoua "J'aimerais qu'on puisse rester comme ça tout le temps..." puis réalisant que ce pouvait être mal interprété (bien que pour une fois il s'était senti l'âme romantique), il se reprit "Mais je sais bien que ce n'est pas possible." Et il eu un petit rire. Il n'avait plus froid, la chaleur humaine c'était vraiment très efficace contre les températures hivernales. Il craignait pourtant encore que Maera n'attrape froid par sa faute (lui, quand il va avoir des mômes, il va être terrible >.<) aussi lui demanda-t-il en regardant la Gryffondor "Tu n'as plus froid ? Si tu veux on peut rentrer dans le hall..." Avoir un sens des responsabilités aussi poussé c'était presque une maladie !

[679 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] EmptyMer 5 Mar - 20:54

La blonde avait rigolé à ses répliques. Pas qu’il soit comique, le Christian quand il s’y mettait, mais ça semblait tellement à mille lieues de ce qu’il présentait que ça pouvait éventuellement en déstabiliser plus d’un. Elle s’y ferait, à la longue, mais pour le moment, ça la surprenait toujours autant. Il était bien plus tendre qu’il ne le laissait paraître, il avait tout le temps l’air si distant et froid et inintéressé… Ca avait son charme, et Maera n’y était pas indifférente.
« C’est vrai que ça serait plus simple si on pouvait rester comme ça.. Mais avoue qu’au bout d’un temps tu t’en lasserais ! » Elle avait dit ça comme une évidence. Et bien oui, alors ! C’était un peu comme des aimants entre eux deux. Un coup ça s’attire un coup ça se repousse et on recommence ! A eux deux tout seuls, ils pouvaient prouver les adages « Les contraires s’attirent » et « Qui se ressemble s’assemble » sans faire d’effort particulier. Incroyable non ? Mais c’était peut-être justement ça, qui était plaisant. Allez savoir… les voies de l’amour sont impénétrables même pour les initiés !

Elle redescendit sur terre avec la remarque sur le hall. D’un coup lui revinrent en mémoire le château, les gens, et peut-être bien l’heure. « Ah, oui… Ca serait p’tet pas une mauvaise idée. D’ailleurs, si demain t’as pas la goutte au nez, je veux bien faire n’importe quoi… Enfin dans la limite du raisonnable, quand même… » Elle était sûre de gagner… Ou pas. Elle serait en tout cas, super vexée si lui ne tombait pas malade ! Alors qu’il faisait un froid de canard dehors en ce moment, et que non seulement il lui avait filé sa veste mais qu’en plus ils étaient restés un bon moment dehors, elle ne sentait déjà plus ses doigts de pieds… Elle desserra son emprise et laissa tomber une de ses mains dans l’une des siennes, histoire de ne pas vraiment se quitter, tout en y pensant déjà. Il faudrait bien de toutes façons, hors de question qu’elle découche ou quoi, Les nuits blanches c’est mauvais pour le teint, et ça fait des cernes horribles sous les yeux trop chiantes à effacer ! Ca donne un air de zombie affreux… Bref, c’est pas un truc pour les Jumelles Montgomery-White, quoi.

Une fois dans le hall, elle avait repris ses vieilles habitudes. Le naturel ayant ressurgi, elle le fit languir pour savoir si elle allait garder son manteau ou pas… Après tout, s’il survivait dehors sans dommage sans cette veste à des températures pareilles, c’est qu’il n’en avait pas besoin, n’est-ce pas ? Puis elle était bien dedans. Puis elle était fatiguée. Alors elle la gardait, point. Elle lui rendrait un autre jour. C’est tout. Il n’en aurait pas besoin pour dormir ce soir de toutes façons ! (Ndla > Elle non plus >.<)

Après ses gamineries, elle lui accorda tout de même une belle bise de bonne nuit. Elle avait beau être peste quand elle le voulait, il n’empêchait que c’était pour mieux prouver aux gens qu’elle les aimait bien. L’indifférence est bien plus cruelle, vous ne trouvez pas ? Bref… Elle avait alors fièrement tourné les talons, un sourire à la colgate cette fois sur les lèvres, en lui faisant un petit signe de main.
Après tout, l’heure du couvre-feu n’était pas vraiment passée, puis même si elle avait sonné depuis dix minutes déjà, c’était pas la mort. Puis mince, elle était en sixième année, hein ! Mais plus que les préfets et leurs manies de retirer les points, c’était la réaction de sa jumelle qu’elle craignait. Elle espéra que Megara ne ferait pas toute une histoire de son escapade !

[ six cent vingt-deux mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Premier rendez vous [PV] Empty
MessageSujet: Re: Premier rendez vous [PV]   Premier rendez vous [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier rendez vous [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rendez-vous tardif
» Premier rendez vous [PV]
» Premier rendez-vous [Trissi] [finit]
» Rendez-vous à (ne pas) manquer | Ferdinand
» Un rendez-vous tant attendu [Elrond, Galadrielle] TERMINER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5-
Sauter vers: