AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Après-midi pluvieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Après-midi pluvieux   Mer 29 Mar - 20:18

Michael n’avait pas cours cet après-midi là. Il aurait pu aller à la salle sur demande, mais il n’y allait pas aussi souvent qu’il le voudrait tout simplement à cause des nombreux étages à monter qui lui causaient une véritable torture psychologique.

Et puis il avait d’autres choses à faire. Il était remonté dans le dortoir, marchant lentement, toujours la tête dans la lune. Il marchait avec tellement de légèreté qu’on aurait pu croire qu’il allait s’envoler. Mais heureusement pour lui, ses pieds restaient solidement encrés au sol.

Il monta lentement la tour des Serdaigle et ouvrit la porte de son dortoir. Il y avait deux nouvelles personnes dans son dortoir à en croire les lits défaits. Michael était si sauvage qu’il ne les avait encore jamais vu. Il avait peut être été dans la même pièce au même moment, mais il avait fait si peu attention à eux qu’il ne se souvenait pas de leurs visages. Juste leurs noms qui étaient marqués sur leurs valises : Eadha et Pichot.

Michael entra dans le dortoir, personne… Il prit un bloc de papier à musique. Le bloc était presque vide, mais cela suffirait pour ce soir. Il redescendit avec plume, encre et bloc, et il s’assit dans les escaliers. Pas à une table, les escaliers étaient bien, il se colla contre le mur afin de ne pas bloquer le passage et il déplia la feuille qu’il avait dans la poche. Des notes griffonnées à la va-vite. Il refit soigneusement les clés de sol et les clés de fa puis relu ce qu’il avait écrit. Il compléta ce qu’il avait oublié. La main gauche notament. Son morceau pour son ange avançait et prenait forme peu à peu…

Une fois les pages complétées, Michael s’arrêta d’écrire. Pas d’inspiration. Il avait beau se visualiser son ange, le morceau restait en suspend sur cette poignée de double croche, à la fin d’une mesure.

Michael avait la plume posée sur le papier mais n’écrivait pas. Celle-ci dérapa, laissant un trait sur le papier mais Michael ne le remarqua pas. De là où il était, il pouvait voir les gens entrer et sortir de la salle commune. Il les observait, profitant d’être dans l’ombre pour regarder les gens sans être vu. Il aimait bien faire ça, donc naquit sur ses lèvres son fameux sourire de petit garçon enchanté par la vie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Lun 3 Avr - 22:45

Roze arriva dans la salle commune de son pas régulier et automatique, sa poupée dans les bras, elle vit un jeune homme apparement en train de révasser, elle pencha un peu la tête sur le côté pour le regarder puis elle tourna la tête vers sa poupée et lui dit :

- Ce garçon a une tête d'ange, tu ne trouves pas Suu ?

Un silence suivit cette phrase durant lequel elle fixa sa poupée sans bouger d'un cil, comme si elle entendait une voix qu'elle seule pouvait entendre.

- Oui, tu as raison, allons nous asseoir, j'ai apporté un livre d'image que nous pourrons regarder ensemble.

Elle joignit le geste à la parole et prit place dans un fauteuil non loin du jeune homme, sa poupée sur les genoux. Elle sortit un livre et l'ouvrit en son milieu, c'était un livre sur les animaux de la forêt, elle faisait des commentaires à voix basse, apparement adressé à sa poupée et elle semblait obtenir des réponses, encore une fois silencieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Mar 4 Avr - 16:20

Michael vit apparaître une fille qui ressemblait à une poupée de porcelaine, d’ailleurs elle tenait dans les mains une vraie poupée, bien habillée et très soignée… La fille le regarda et lui ne bougea pas… Quand la jeune demoiselle alla s’asseoir dans le fauteuil, il du se pencher pour la suivre du regard. Il ne l’avait jamais vue, mais remarqua qu’elle parlait à sa poupée avec tendresse…

En se penchant, Michael laissa s’échapper de ses genoux son papier à musique qui glissa jusque dans la salle commune. Il du alors se lever afin de le ramasser. Michael n’avait pas l’air ni ennuyé ni saoulé ni rien du tout en fait, juste toujours dans la lune… Il se baissa pour ramasser les différentes feuilles vierges, et alla les chercher jusque dans les jambes de la nouvelle arrivante.

Nouvel échange de regard… La jeune fille feuilletait un livre d’image tout en échangeant avec sa poupée…

*Elles doivent beaucoup s’aimer toutes les deux*

Il sourit, il aurait bien aimé connaître la poupée… Parler avec une poupée faisait beaucoup plus travailler l’imaginaire et le rêve que parler à une personne normale, et au moins une poupée ne vous tournait pas le dos ni ne se moquait de vous. Enfin il fallait quand même parler, donc ça demandait un effort.

Michael aurait pu avoir une poupée, sa mère avait essayé par tous les moyens de lui faire desserrer les lèvres quand il était petit. Les cadeaux étaient un moyen supplémentaire… Il avait eu un magnifique pantin articulé, mais même s’il aimait le contempler, il était absolument incapable d’en prendre soin.

Jour dramatique où sa mère voulu lui apprendre à faire bouger le pantin, Michael était trop petit pour le manipuler et sa mère voulu le faire monter sur un fauteuil… Crise de Michael qui ne supporte pas la moindre hauteur. Cris et larmes et quand sa mère voulu le prendre dans ses bras, ce fut pire que tout… Michael perdit connaissance et grand moment de panique dans la maison…

Le pantin avait été rangé au placard jusqu’au jour tragique où Michael fasciné par le tisonnier mis le feu à sa chambre dans la plus totale indifférence, trouvant juste ça joli… Envolée l’armoire et le pantin.

La poupée lui rappela le pantin que Michael aimait quand même bien malgré le peu de cas qu’il avait fait de sa disparition et il l’avait dessiné plusieurs fois des années après…

Ramassant la dernière feuille de papier, il sourit d’abord à la poupée et ensuite à la fillette.

« Tu es vraiment jolie, tes rouges sont toutes roses ! » dit-il à la poupée mais comme il l’aurait dit à la fillette, sans faire aucune distinction…

Son regard alla de la poupée à la fille de Serdaigle, nouvelle ou pas, Michael ne l’avait jamais vue.

« Vous vous ressemblez, vous êtes sœurs ? »

Même sourire ravi, même air angélique de Michael…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Mar 4 Avr - 18:17

Roze cligna des yeux, sortant à demi de sa folie et de son monde imaginaire, mais elle ne pensa rien, elle avait toujours l'esprit vide depuis ce jour là, sa seule pensée était les paroles que prononcait la poupée dans sa tête, rien d'autre.

Elle regarda la poupée et elle lui parla même si c'était la réponse aux paroles du jeune garçon :

- Suu, on nous parle, qu'est ce que tu dis ?

...

- Ah... oui, mais c'est qu'il nous prend pour des soeurs, oh oui ma chérie... je trouve ça flatteur bien sûr, mais il faut que tu lui dises que c'est faux puisque moi je ne peux pas.

Il y eu un silence qui normalement aurait dû contenir la réponse de la poupée, elle bien sûr l'entendait, mais est ce que le garçon le comprendrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Mer 5 Avr - 14:50

Il écouta attentivement la réponse de la poupée… Quand il aimait une histoire, son cerveau était capable de vagabonder bien loin. Michael s’installa par terre, en tailleur afin de pouvoir regarder par en dessous la poupée et sa maîtresse. Elles n’étaient pas sœurs, mais elles se ressemblaient beaucoup, surtout les vêtements. La poupée et elle semblaient vraiment bien s’entendre, et d’après ce que Michael comprit, la fillette ne pouvait pas lui parler, elle ne devait le faire que par l’intermédiaire de la poupée…

Cette situation pour le moins étrange ne dérangea pas le moins du monde Michael qui trouvait ça normal que la poupée fasse l’intermédiaire puisque la fille ne pouvait pas lui parler… Bien au contraire et contre toute attente, le fait de devoir parler à une poupée et non à un être de chair lui posait moins de problème que d’habitude.

*Elle s’appelle Suu*

Puisqu’il ne connaissait pas le prénom de la propriétaire de la poupée et qu’elles se ressemblaient tant, Michael décida qu’il y aurait « grande Suu » et « petite Suu ».

*Moi non plus je n’aime pas parler*

Il avait envie de le dire, puisqu’il ressentait un vif élan de sympathie pour les deux demoiselles… Mais cela aurait brisé le charme de la conversation.

*Elles ne sont pas sœurs*

Michael avait envie de parler, de converser, la poupée ferait l’intermédiaire entre « grande Suu » et lui-même… Son regard se posa sur le livre d’image, il avait un sujet de conversation, il ne manquait plus qu’à formuler les mots…

« Je comprends, que regardiez-vous ? »

Il s’était installé par terre, prêt à faire des efforts pour la conversation. Elles ressemblaient toutes les deux à des poupées et les poupées sont gentilles et ne jugent pas. Cependant, si elles ne voulaient pas de son encombrante présence, Michael le comprendrait tout à fait et s’en irait de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Jeu 6 Avr - 19:44

Roze était toujours installée dans son fauteuil, son livre sur les genoux, regardant le garçon en biais ne pouvant soutenir aucun regard.

- Suu, pourquoi ne réponds tu pas ? Tu devrais lui dire que nous regardons un livre sur les animaux.

Comme la poupée ne parlait pas, elle tendit au garçon le livre pour qu'il le regarde.

- Tu es de plus en plus impolie ma chérie, il va falloir corriger ça. En plus je ne peux même pas m'excuser auprés du petit ange puisqu'il ne m'entend pas.

Elle croyait dur comme fer que personne ne pouvait l'entendre et personne ne lui ferait penser le contraire. Ses parents avaient essayé mais bien sûr ça avait eu l'effet inverse, elle s'était à nouveau enfermé sur elle même un moment puis elle était repassé au stade intermédiaire et cette fois là ils avaient compris.

- Quand tu ne bouderas plus, il faudra que tu lui dises nos noms et aussi que tu lui demandes de se présenter...

...

- Ah voilà qui est bien, enfin tu reparles !

Et un sourire éclaira fugacement son visage pâle, étirant ses lèvres roses, comme peinte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Ven 7 Avr - 14:48

Michael se retrouva avec le livre d’image entre les mains. Il en tourna les pages, souriant et s’arrêta sur une page montrant de jeunes chiots. L’illustration était très jolie, Michael passa ses doigts sur le livre comme pour caresser la fourrure du plus petit chiot et sourit.

« Ils sont très doux ! »

Il se les imaginait très doux en effet, ça n’était pas la douceur du papier glacée qu’il avait senti sous ses doigts mais la chaleur de la fine peau du petit chien recouverte d’un poil soyeux. Les yeux de Michael pétillaient quand il rendit le livre à la grande Suu.

« Je ne peux même pas m'excuser auprès du petit ange puisqu'il ne m'entend pas »

*Il ne l’entend pas…*

Il ne se posa pas d’avantage de question. Michael ne se doutait pas qu’elle parlait de lui. Il avait déjà rencontré un ange oui : Mlle Toppinen, mais il ne se considérait pas comme un ange, malgré qu’on lui ait souvent dit qu’il leur ressemblait avec ses boucles blondes. Quand à l’étrange comportement de cette fille, ça n’était pas Michael qui la contredirait. Si elle semblait croire qu’on ne l’entendait pas, Michael ne savait trop que penser. Il croyait l’entendre, mais peut-être n’était-ce qu’un effet de son imagination, lui qui passait presque plus de temps dans ses rêves que dans la réalité…

La poupée parla à nouveau, ou du moins Michael s’imagina qu’elle parla. Elle se présenta, elle s’appelait Suu. Elle avait une voix aigue qui correspondait bien à son petit corps. Michael ne parvint pas à saisir de nom de « grande Suu », la poupée l’avait peut-être mal articulé… Il leur lâcha son nom de famille sans précision et sans s’attarder dessus, trop intéressé par les paroles des sœurs Suu…

« Stark ! Je… je n’ai pas compris vos deux noms, Mlle Suu et Mlle ? »

Il plongea son regard dans celui de « Grande Suu », elle avait le regard fuyant, tout le contraire de Michael qui lui avait le regard vraiment insistant. « Grande Suu » clignait des paupières comme la poupée, ou du moins, c’était ce qu’il voyait, elles se ressemblaient tant, ça devenait un peu confus dans la tête de Michael. En tous cas, elles étaient l’une comme l’autre vraiment fascinantes !

Michael était subjugué, Poudlard lui avait permis de rencontrer des personnes tellement différentes de celles qu’il voyait d’habitude. Et cette rencontre, était de loin la plus singulière qu’il ait été donné à Michael de faire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Sam 8 Avr - 13:54

Roze fut contrariée, Suu aurait pu dire son nom à elle aussi, elle s'adressa à sa poupée :

- Dis lui comment je m'apelle... s'il te plaît !

Mais la poupée restait silencieuse. Alors Roze prit un papier dans son sac et elle griffona :

"Mon nom est Roze, je ne sais plus parler alors Suu parle pour moi."

Elle donna le papier au jeune garçon et dit à Suu :

- Tu es la seule à m'entendre mais heureusement je sais encore écrire, pour une meilleure amie, je te trouve très capricieuse depuis que tu es ici.

Alors dans l'esprit de Roze, Suu s'excusa et elle lui sourit.

- Ce n'est rien, je te pardonne. Tu devrais dire au petit ange, non... à monsieur Stark, que tu aimes beaucoup les chiens aussi, mais moi je prefere les chats, c'est plus jolie.

Elle sourit en regardant le livre d'image, se penchant un peu et penchant sa poupée aussi d'un même mouvement. Quand elle se releva elle tourna à nouveau son regard vers Suu :

- Tu devrais lui demander son prénom aussi, nous ne lui avons pas donné notre nom de famille.

Elle attendit la réponse de Suu et elle sourit d'une façon complice :

- Oui, dis lui que c'est Maiden, et puisque nous y sommes dis lui que notre nom veut dire "demoiselle" en allemand.

Une nouvelle fois, un silence s'installa mais cette fois, à entendre Suu, Roze perdit le sourire. Elle fut si contrariée qu'elle se mit à parler dans sa langue natale :

- Ja, wir müssen den Lehrer Dumbledore auch sehen gehen. Ich vergesse nicht ...


Dernière édition par le Jeu 13 Avr - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Sam 8 Avr - 20:54

Michael lut le papier et trouva le prénom fort joli, un vrai prénom de poupée en fait. Peut-être allait-il continuer à l’appeler Grande Suu en fait. Il allait avoir du mal à ne pas s’embrouiller entre qui était la poupée et qui ne l’était pas, qui parlait et qui ne parlait pas. Il garda le papier dans les mains et le relu plusieurs fois.

Je ne sais plus parler

« C’est dommage que tu ne saches plus parler, Suu est bien gentille de parler pour toutes les deux ! »

Michael leur fit à toutes les deux un nouveau sourire enfantin et angélique.

« Les chats sont plus propres mais parfois ils griffent »

Souvenir de sa mère, dans sa période « je couvre mon fils de cadeau pour le faire réagir » qui lui avait offert un chat, ça datait d’avant le pantin… Ca n’avait pas duré longtemps Michael s’était fait griffé assez rapidement et n’avait plus jamais cherché à toucher le chaton depuis, le regardant juste de loin, essayant de capter son regard mais sans grand succès. Les chats sont plus sauvages que les chiens, avec un chien, c’était plus facile de le regarder dans les yeux.

*Mlle Maiden*

Elles voulaient savoir son prénom. Michael n’allait pas refuser de leur dire, il se sentait bien avec elles deux, détendues et en même temps comme dans un de ses nombreux rêves.

« Je m’appelle Michael »

Puis il se remit à rêver pendant ce temps, Suu parla à Roze du Professeur Dumbledore. En Allemand.

« Oh, vous parlez allemand ! »

Michael comprenait quelques mots d’allemand qu’il avait appris par ci par là en dévorant les livres parlant de ses compositeurs préférés qui étaient allemands. Il en savait assez pour comprendre ce que Suu avait dit à Roze, mais il n’y prêta pas attention, c’est à peine s’il aurait reconnu le professeur Dumbledore parmi les professeurs…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   Dim 9 Avr - 20:36

En réponse à "Suu est bien gentille de parler pour toutes les deux !", Roze hôcha la tête en signe affirmatif. Comme Mickael se comportait avec elle comme si elle était une poupée, elle était tout à fait à l'aise avec lui.

Ensuite il lui fit remarquer qu'elle parlait allemand, ça lui arrivait encore parfois quand elle s'emportait, pourtant sa maman lui avait bien dit que "à rome on fait comme les romains", ce qui en gros voulait dire qu'elle devait parler anglais sur le sol anglais, mais c'était dur de penser systematiquement autrement que dans sa langue maternelle. Après tout, tant que Suu parlait anglais tout allait bien... non ? mais celle ci avait la facheuse habitude de faire comme elle, donc quand elle se mettait à lui dire quoi faire en allemand, elle le répéter, en allemand. Une vraie plaie pour ainsi dire.

- Explique lui que nous sommes désolé mais que nous sommes Allemande, cela réglera tout.

Puis son esprit vagabonda à nouveau vers le livre d'images, et sans s'adresser particulièrememnt à Suu, et encore moins à Mickael, elle dit d'une voix douce :

- Les chevaux aussi, c'est beau... j'aimerais bien en faire un jour... on doit voir loin sur un cheval...

Et reprenant conscience de la réalité elle dit en se tournant vers Suu :

- Demande lui si il aime les chevaux Suu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après-midi pluvieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après-midi pluvieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Après midi shopping [Topic Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: