AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Après la rencontre avec Daphné et Naël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Jeu 30 Mar - 1:54

Je rentrais dans les dortoirs des garçons sans faire de bruits, je savais que Crabbe et Goyle avaient le sommeil lourd, mais je savais aussi que le moindre bruit pouvait réveiller Drago et Isaac. Puis mon regard se posa sur le lit qui était à la gauche du mien, (Drago occupant celui de droite). D’habitude il était inoccupé mais ici des cheveux dépasser des couvertures et une masse en dessous de celles-ci.

*Tiens…, ah mes oui, c’est le nouveau que j’ai vu à la table des Serpentard* me dis-je en me souvenant soudain du désastreux souvenir.

Je regagna alors mon lit en faisant le moins de bruit possible, je dû tourner le dos un moment à celui-ci, pour me déshabiller et poser mon uniforme sur la chaise avoisinante. Je fis comme d’habitude c’est-à-dire que j’enfila le strict minimum, c'est-à-dire… rien. Sauf que pour une fois, je gardai quand même mon boxer. Je me mis sous les couvertures qui étaient froides comme d’habitude j’allais mettre un moment avant de me réchauffer. Quand soudain, alors que j’étais au bord du sommeil, j’entendis un…


Miaw

Très discret, je me retourna et vit Naël, le chat de la jeune fille que je venais de rencontrer, il y avait à peine une demi heure. Je n’eu pas le temps de dire quoi que se soit que le chat sauta sur mon lit et se plaça sous les couvertures. Je fus étonné, mais ne dit rien pour ne pas réveillée toute la maisonnée. Je me rendormis donc plus vite que l’éclair, rêvant à ma douce Clara.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Jeu 30 Mar - 13:14

Daphné était remontée dans son dortoir après l'entre-vue du jeune homme du nom de Blaise Zabini. Elle le trouvait terriblement éffronté pour un jeune homme de Serpentard, mais bon elle avait cru comprendre que dans sa maison ils étaient presque tous comme cela.
Son chat était juste derrière elle, et essaya de l'attendrire en se collant à ses jambes pour recevoir des caresses. Daphné était dans une colère noire envers son chat qui avait désobéit.
Elle siffla quelques phrases à son chat avec froideur.

"Naël !!! Fiche le camp !!! Tu es puni pour ce soir !! Et que je ne t'avise plus à te rappeler à l'ordre !!! Comment as-tu osé me défier ?? Ne jamais faire confiance aux humains... encore moins à un homme !!!"

Elle le dévisageait méchamment et le chat se dirigea directement sous son lit.
Elle n'avait pas l'intention de le frapper ou autre, mais il fallait quand même qu'il comprenne.
Daphné n'était pas du tout fatiguée et commença à se coucher sur son lit à plat ventre. Elle attrapa à la volé un parchemin, sa plume et son encrier.
Elle s'installa confortablement en ne faisant pas de bruit pour ne pas déranger les autres filles de son dortoir.
Elle ferma ses rideaux et commença à écrire tranquillement.

~ Emmène-moi loin d’ici, nous sommes morts aux yeux du monde.

L’Enfant donna ses pensées au poète, consola les morts (Il vient du fond du cœur, il se languit d’amour).
Ils restent là, bien qu’ils ne soient pas les bienvenus. Ces mots parfumaient mon âme (âme solitaire, âme de l’océan).
Ce ne sont pas les monstres sous ton lit mais l’Homme d’à côté qui t’effraye, qui te fait pleurer, qui te fait pleurer pour l’Enfant. Ces hommes seuls sont ceux qui se battent dans toutes ces guerres. Désarmés et nus de toute cicatrice.

Je ne veux pas mourir sans cicatrice, ni avec une âme solitaire (dis moi maintenant que faire).
J’ai étudié le silence pour apprendre la musique. J’ai rejoint le péché pour retrouver mon innocence.

Recouvre moi, Reine des cieux, de tout ce bleu. Le jeune garçon qui apporte une joie si précieuse est mort aux yeux du monde. Porte moi, Reine des cieux, loin de toute douleur. Emmène moi loin d’ici, nous sommes morts aux yeux du monde.

Mort, silencieux, constant mais changeant : telle est ma vision préférée de ce monde.

Il est mort mais il reviendra en moi, pour mourir à nouveau. Il tissera la toile qui donnera vie à l’Enfant du Siècle. Il me donna sa vie, à moi et non au reste du monde.
L’innocence revit une fois de plus. ~


A peine eut-elle le temps de finir d'écrire sa dernière phrase qu'elle sentit le sommeil l'envahir.. elle se déshabilla rapidement pour se mettre en chemise de nuit de couleur noir. Son peignoire vert émeraude était resté sur la chaise puisqu'elle n'avait pas l'intention de sortir de son lit.
Elle se laissa glisser sous les draps... quelque chose n'allait pas... il lui manquait une chose essenciel pour s'endormir sans faire de cauchemar.
Elle cherchait tant bien que mal quand elle se rappela que le chat était sous le lit et non avec elle.
Elle se laissa glissé sur le côté et regarda sous le lit...

"Psssssssssssssst Naël... aller vient dépêche toi !!!"

chuchotta-t-elle.
Le chat n'était vraiment pas content qu'elle l'ait grondé pour si peu d'après lui. Il faisait la mou mais finit par monter sur le lit pour ne pas se faire punir à nouveau. Cependant il ne se coucha pas à ces côtés mais à ses pieds.
Daphné le regarda un instant puis décida de ne pas en demander trop au jeune chat.

"Bonne nuit Naël !!"

murmura-t-elle discrêtement pour ne pas déranger les autres filles. Elle se recoucha et en quelques minutes, la jeune fille partit pour le monde merveilleux des bras de Morphée.
Elle dormait paisiblement, et quand le chat le remarqua il se leva discrêtement pour sortir du dortoir et se dirigea chez le jeune homme qu'il avait rencontré quelques minutes avant...

Il était à présent 3h du matin quand Daphné se rêveilla en sursaut. Elle se releva d'un bond sur son lit. Naël n'était plus là... Elle ne contrôlait plus la situation et ne savait pas vraiment quoi faire... le chercher? Elle avait une certaine peur qu'il l'est abandonné et décida d'entre prendre des recherche malgrès l'heure tardive.
Elle prit à la volé son peignoire vert émeraude et se dirigea sans faire de bruit dans la salle commune.

"!!! Naël !! Vient s'il te plait !! Ne fait pas l'idiot, je n'aime pas ça et tu le sais !! Naël !!"

dit-elle à mi-voix de peur de faire du bruit. Elle chercha dans les moindres recoins de la pièce, mais pas de nouvelle du chat. Elle n'avait pas l'intention d'abandonner là, une chose était sûr, il n'était pas sortit de la salle commune c'était déjà une bonne chose.
Elle se dirigea dans l'autre porte, celle qui amenait vers les dortoirs des garçons. Elle n'y avait même pas prêté attention à ce fait et rentra sans aucun préavis.
Elle savait qu'il lui répondrait mais elle ne savait pas dû tout où elle devait commencer les recherche à partir de là.
Elle ouvrit doucement une des porte, chambre qui devait être à des garçons de 5ème année.

"Pssssssssssssst Naël... Tu es là?"

Mais aucune réponse lui parvint aux oreilles et elle referma la porte tout doucement sans rêveiller quiconque.
Elle recommença son rituel une dixaine de fois, jusqu'à ce qu'elle arrive à une nouvelle chambre.

"Psssssssssssst Naël... Tu es là? Répond !!"

Et là... un miaulement étouffé s'entendit raisonné doucement dans la chambre.
Daphné n'avait pas l'intention de le laisser là et se dirigea vers le miaulement.

"Naël ..."

Le chat refit son miaulement et Daphné essaya de contourner tous les obstacles qui se trouvaient dans la chambre. Elle failli tapper de plein fouet dans un lit mais elle réussit à l'éviter de justesse.
Ses yeux étaient entrain de s'habituer au noir mais c'était tout de même pas évident.
La lune avait beau éclairer, ce n'était pas assez du côté sombre. Elle arriva devant un lit d'où était venu le bruit...
Elle savait qu'il y avait quelqu'un dedant et ne voulait donc pas enlever la couverture comme ça.. en plus celui-là se reveillerait ce qui n'enchantée guère Daphné.

*Raaaaaaah Naël.. tu me fais toujours aller dans des situations pas croyables... Tu sais pas te tenir...*

Elle glissa donc avec délicatesse ses mains sous les draps. Elle essayait de trouver où pouvait bien s'être caché son chat.
Tout d'un coup, ses mains arrivèrent sur une chose.. un torse pour être plus précis.

*oh nonnnnnnnnnnn...*

Elle avait glissé le long du torse sans le vouloir en cherchant en vain son chat. Elle avait vraiment peur de reveiller le jeune homme mais son chat le faisait exprès et cela commençait serieusement à l'aggacer.

*Naël !!!!!!!!!!!!!!!!!!*

Elle trouva enfin une patte de son chat, et laissa glisser sa main sur le corps de celui ci jusqu'à ce qu'elle ait une réelle prise pour le tirer doucement du lit.
Mais une main était sur le corps du chat ce qui n'arrangeait pas Daphné. Comment allait-elle faire maintenant pour s'en sortir.

*C'est pas vrai !!! Il le fait exprès !!!*

Elle essaya de prendre son chat avec douceur, en faisant glisser la main du jeune homme sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Jeu 30 Mar - 13:45

Je dormais toujours tranquillement installé dans mon lit rêvant à ma douce et tendre Clara, quand je sentis soudain une main douce et fine, glisser sur mon torse. Persuadé que c’était Clara et que j’étais entrain de faire un doux rêve j’attrapa la douce main et commença à la caresser doucement.

*Clara*, pensais-je en gémissant.

Puis en me retournant en fait vers la jeune fille que j’avais croisé à la salle commune, pendant ce temps le chat en avait profité pour se mettre en elle est moi et se blottir contre mon torse. Naël ronronné à présent, mais je ne l’entendait pas. J’étais perdu dans les méandres d’un si beau rêve, je laissais glisser ma main le long du bras de la jeune fille tout en pensant à ma douce et belle Clara. J'attira alors le bras vers moi, faisant tomber la jeune fille au dessus de moi.

Quand soudain, je ne sais pour qu’elle raison j’ouvris les yeux et découvrit le regard noisette de la jeune fille entrain de me dévisager d’un air furibond. Tout me revint alors en mémoire comme un éclair, elle, le chat, la chambre.


Je…, je suis désolé, murmurais-je en la regardant, mais j’avais toujours sa main et son bras dans les miennes de mains.

Je retirai donc avec précaution mes mains de la jeune fille. J’étais rouge de honte et de maladresse, je pensais avoir à faire à ma petite amie et pas à Daphné. J’avais toujours mes yeux plantés dans les siens, elle avait l’air vraiment en colère. J’avais peur qu’elle hurle et qu’elle réveille tout le monde.

Je regardais le lit de Malefoy, de Crabbe et de Goyle, il n’avait pas bougé, ni celui d’Isaac d’ailleurs. Puis, mon regard se posa de nouveau sur la jeune fille qui était restée plantée devant moi. J’étais confus, j’aurais voulu me faire pardonner mais comment ?.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Jeu 30 Mar - 22:01

Daphné était presque arrivée au bout de sa peine quand le jeune homme lui intercepta le bras. Sur le coup, elle crut qu'il s'était réveillé et qu'il allait la tuer sur place... mais non. Il dormait toujours et commençait à gémire.. puis il finit par dire un prénom qui sonné faux aux oreilles de Daphné... "Clara"...
Daphné avait entendu parler d'une certaine Clara Toppinen mais était-ce vraiment d'elle dont il parlait?
Elle savait bien que oui mais elle essayait de se convaincre de non...
Un Serpentard aimait une garce, un être vivant qui ne méritait d'autant plus la mort que les autres. Elle avait osé braver les lois et ensorceller, elle ne savait comment, le jeune monsieur Zabini.

Il venait de se retourner, Daphné était tellement surprise qu'elle ne bougeait plus. Pourquoi lui prennait-il la main? Elle n'y comprennait rien. Pourtant il dormait bien non? Elle ne savait plus...
Il commença alors à lui caresser la main, puis le bras. Daphné était trop stupéfaite, que sur le coup, elle ne pu rien dire ni même bougé.
Naël vint se mettre entre lui et elle et ronronné fortement en se collant contre le torse de Blaise.
Daphné était interdite... elle ne savait plus quoi faire... Elle essaya alors d'enlever son bras quand celui-ci l'attira alors par le bras. Elle n'était plus ne équilibre et tomba sur le corps du jeune Serpentard.

*Qu'est ce qui lui prends ??? Il est devenu fou ma parole !!!*

Daphné était entrain de se relever mais elle était tellement surprise qu'elle resta un moment sans bouger. Qu'allait-elle donc faire? Dire? C'était impossible qu'il ne se reveille pas sous la chut.
Elle le dévisagea d'un regard noir et mauvais, ne pouvant pas bouger puisqu'il la tennait fermement dans ses bras.
Alors quand on aimait, on prennait sa petite amie dans les bras comme ça pour lui montrer son affection? Etrange.... Daphné ne connaissait absolument pas l'amour en soit.. à part l'amour fraternel mais qu'elle avait très vite occulté.

Soudain, il ouvrit les yeux et découvrit le regard vert-noisette. Il avait l'air d'un seul coup étonné de la voir comme ça, peut être tout autant surprit qu'elle.
Il devait sûrement prendre conscience de ce qui arrivait mais la tenait toujours fermement dans les bras.
Elle le regardait encore plus méchamment, et lui avait l'air d'avoir peur...

Il lui murmura alors qu'il était désolé... s'il l'était vraiment, pourquoi ne retirait-il pas ses mains du corps de Daphné? De plus l'un de ses bras avait glissé sur le dos ce qui fit très peur à Daphné. Elle avait beau avoir son bandage et son voile par dessus avec pour conclure le tout sa chemise de nuit ainsi que son peignoire. Mais il pouvait tout de même sentir le bandage à travers et cela l'inquièté un tantinet... si ce n'est beaucoup...

C'est alors qu'il retira enfin avec précaution ses mains du corps de Daphné.
Il était rouge de honte mais elle pas du tout même si à ce moment là elle l'aurait sûrement été si son corps avait accepté toute marque de sensation.
Il avait toujours son regard planté dans ceux de Daphné mais elle était très en colère. Elle se dégagea de l'étreinte du jeune homme, pour se relever. Elle allait prendre son chat, mais son regard avait une telle crainte qu'elle ne pu se résigner à le laisser comme ça.

Il détourna alors son regard pour regarder les autres lits pour savoir si ils étaient tous endormis... ce qui était le cas. Elle était soulagée mais elle ne bougeait plus.
Elle, elle le regardait toujours sans faire le moindre mouvement.
Que lui voulait-il? Qu'allait-elle faire maintenant découvert?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Jeu 30 Mar - 22:28

Elle était la devant moi et ne bougeait pas, elle c’était levée avec une précaution infinie, cela me fit un peu tiquer, j’avais senti quelque chose d’étrange dans son dos, mais je ne dis rien. Nous restons un certain temps yeux dans les yeux, le chat est toujours blottis contre moi. Elle me jette un regard noir. Je suis couché mais me sens mal à l’aise d’être ainsi devant la jeune fille, je voudrais lui dire encore que je suis désolé, mais mes mots se bloques dans ma gorge et refuse d’en sortir. Je me mets en position assise ce qui dérange un peut le chat qui monte sur mes jambes et se place sur l’élastique de mon boxer, comme ça il touche quand même un peu ma peau. Je suis très surpris du comportement du chat et le regarde faire. Les yeux de la jeune fille sont toujours aussi persans de fureur.

Que…, que fais-tu ici ?, lui demandais-je maladroitement, alors que je savais pertinemment la réponse je la lui posa quand même .

Je regardai encore le chat, qui apparemment ne se souciait pas le moins du monde de sa maîtresse, qui était en colère contre moi.

J’étais s’en doute entrain de rêver, lui dis-je en la regardant, non je rêvais…, je t’assure que ce n’étais pas volontaire, lui dis-je en soupirant.

Elle devait m’en vouloir de la chute que je lui avais fait faire…, puis mon regard s’attarda sur la jeune fille. Ma mâchoire faillit se décrocher en la voyant, elle était magnifique, mais je repris vite contenance en pensant à Clara.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Ven 31 Mar - 19:05

Daphné avait été choqué de l'attitude du jeune homme, comment pouvait-il prendre une fille dans les bras sans aucune honte? En plus d'après les dires, cette Clara était une Serdaigle. Daphné avait un visage impassible mais au fond elle, elle ressentait un grand dégoût. Être prise dans les bras de quelqu'un qui avait craché sur ses origines en aimant une pourriture. De plus, Daphné avait été prise pour une autre, pour cette vermine et n'en croyait pas ses oreilles ni même ses yeux.
Elle était terriblement en colère contre le jeune Serpentard. Elle avait envi de lui cracher toute sa haine en pleine face. Lui dire qu'il devait apprendre à contrôler ces gestes, surtout pour une moins que rien.

Il s'était relevé pour se mettre assit devant elle. Daphné remarqua toute suite le gêne qu'il avait. Elle aussi avait été gêné par un tel geste, elle n'aimait pas être prise dans les bras et encore moins par quelqu'un qu'elle n'avait pas envie. Pourtant de quoi se plaignait-elle, le jeune Zabini avait un charme fou et d'une grande beauté... mais elle préférait Raphaël c'était à présent tout sûr.
Ce qui l'aggacé à présent, c'est que le jeune Serpentard se retrouve en boxer devant elle sans aucun embarras. Etait-il si fier que cela de son corps pour ne pas prendre la peine de mettre un peignoir sous une présence féminine?
Une idée totalement absurde lui vint à l'esprit. S'il restait comme cela c'est qu'il l'avait déjà fait devant une autre personne de sexe opposé.

En se rappelant du jeune Raphaël, lui qui lui avait dit avoir du charme, était-ce vrai? Elle ne le savait pas. Mais devait-elle tenter sur quelqu'un pour vérifier?
Elle s'approcha dangeureusement du jeune homme, elle se pencha et se retrouva nez à nez devant lui.
Leursvisages étaient très près, leurs lèvres aussi.. elle bougea légèrement la tête vers la gauche, sans enlever son regard vide et froid de celui du jeune homme.
L'instant était interdit... et dangeureux.

C'est alors qu'elle attrapa fermement son chat par la peau du coup, sans lui faire mal bien entendu et l'attira vers elle.
Elle se releva aussitôt, sans perdre le regard de son interlocuteur.
Elle était aussi en colère contre elle car elle c'était lâchement laisser faire. Mais sa surprise avait tellement était grande qu'elle ne pu...
Il lui demanda alors ce qu'elle faisait ici avec maladresse. Elle releva un sourcil comme pour lui dire qu'il la prennait vraiment pour une imbécile.
Elle ne prit pas la peine de répondre tout de suite, et mettant son chat dans ses bras. Elle ne le caressait pas, mais ne prennait peine à le regarder.
Elle voulait lui dire alors que son chat avait honteusement écouté les paroles du jeune homme sans prendre la peine de l'écouter elle.

"Je récupère mon chat !!"

Elle l'avait dit avec une certaine rancoeur. Comment avait-il osé l'abandonner pour les bras d'un homme, un homme !!!
Elle le dévisageait avec un air rogue (hargneux) mais resta planté devant lui.
Ses yeux vide se plongèrent alors dans les yeux du jeune Blaise et ne les enleva plus.

"Vous rêviez, certes !! Aprennez à vous contrôler monsieur Zabini !!! Je trouve cela aberrant qu'on puisse prendre une personne comme cela dans les bras !!!"

Elle se demandait ce que Raphaël aurait pensé de cette scène si absurde, et pourtant il l'avait prit avec tellement de tendresse. Daphné ne savait pas ce que c'était, mais ayant ressentit une certaine tendresse qu'elle avait partagé avec le jeune Gibson, elle savait que Blaise avait le même sentiment mais auprès de sa "petite-amie".
Le regard du jeune homme s'attarda sur Daphné ce qui la dérangeait un tantinet mais ne dit rien.

"Dans tous les cas monsieur Zabini, je pense que cette rencontre reste fâcheuse pour vous comme pour moi !! Si quelqu'un venait à apprendre l'existence de ce qui s'est produit en ce soir, je vous pris de croire que cela nous serait fatale !!"

En réalité elle ne pensait qu'à elle. Car si tout le monde apprennait que ce cher monsieur Zabini avait des relations plus qu'amicales avec une Serpentard, elle était sûre que la jeune Serdaigle le laisserait tranquil. Cependant si tout le monde le savait... Raphaël l'apprendrait aussi... mais après tout, qu'en avait-elle à faire de son ressentit à lui? Mais elle le respectait trop pour qu'il ne s'imagine n'importe quoi sur cette relation qui n'était qu'une erreur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Sam 1 Avr - 16:29

Elle me regardait avec un regard qui si il pouvait m’avada kedravrarisé, elle se pencha alors vers moi, sans que je ne puisse rien n’y faire, elle était si proche de moi, que je sentais son souffle sur mes lèvres. Puis, je sentis qu’elle prenait son chat et elle se releva doucement pour de nouveau me faire fasse.

J’ai bien vu, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux, mais pourquoi venez vous le récupérer en pleine nuit, alors que celui-ci manifestement préfère ma présence, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux.

Le chat se mit alors à miauler dans ses bras, comme pour appuyer mes dires. Je me mis à réfléchir à toutes allures.


Si vous le grondez, il est normal qu’il s’en aille prés d’une autre personne qui saura le réconforter, lui dis-je en la regardant.

Monsieur Zabini, ça y est c’était repartit avec se langage, j’allais lui dire Blaise, quand elle me dis une chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout.


Je trouve cela aberrant qu'on puisse prendre une personne comme cela dans les bras !

Aberrant ?, demandais-je en faisant des yeux ronds, votre père ou votre mère ne vous a jamais pris dans ses bras ? L’amour est-il chose tellement compliquée, pour nous Serpentard…, je suis un étranger parmi vous car j’aime ?, demandais-je en la regardant.

Plus je la regardais plus je voyais sa beauté s’effacer peu à peu, la personne la plus belle du monde peut devenir la plus laide qui soit, quand on s’aperçoit qu’il n’y a que du vide dans son esprit, je souris légèrement en repensant aux paroles de ma mère.

Je vous crois, je garderais cela pour moi, j’espère que vous en ferez de même, lui dis-je en la regardant.

Egoïste et froide, voilà, les deux mots qui me venaient à l’esprit en la regardant, c’était une Serpentard pas de doute, elle avait un caractère bien trempé. Elle ne me plaisait pas, je préférais la douceur et la sensibilité de ma douce Clara. La jeune fille qui était en face de moi, n’était rien qu’une coquille vide, comme tous les autres Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Sam 1 Avr - 21:43

"Cela vous regarde??? Je ne crois pas non..."

Elle l'avait dit sur un ton horriblement méprisant. Il s'occupait de sa vie maintenant? Et de quel droit???

"Prenez moi pour une imbécile monsieur Zabini... je vous en pris !!!! D'une part vous lui avait proposé gentillement de se joindre à vous dès que je dormirais. Ce qui ici, me semble irrespectueux !!! Et pour terminer monsieur Zabini, je vous prierez de ne pas me juger aussi vite. Comment pouvez vous affirmer une chose pareille ??"

Elle le fusillait du regard, de quel droit la jugeait-il? Le chat miaulait mais ce n'était certainement pas pour affirmer les dires du jeune homme.

"Je grondes mon chat si il l'a mérité. Que je saches je n'ai jamais été injuste avec lui donc je vous pris de respecter mes règles !! Il n'a pas besoin d'être réconforté et encore moins par un homme !!!"

Elle s'était calmée au départ mais après les réflexions déplacées du Serpentard, Daphné était folle de rage contre lui.

"Oui Aberrant monsieur !!! Et je ne crois pas que cela vous regarde si mes parents m'aient pris dans les bras ou non..."

*Quel rapport entre mes parents et une petite amie? Non j'ai jamais été prise dans les bras de mes parents et alors ça vous fait quelque chose??? Comment pouvez vous me juger aussi rapidement??? Je ne vous permet pas !!!! Une chose est sûr... les coups ne font pas partit de votre éducation.. de la chance?*

Elle voulait lui dire tellement de chose mais ne pu rien dire sur ce sujet, il n'avait pas à savoir ce genre de chose.

"Entre nous deux monsieur, ce n'est pas moi qui juge !!! Certes, je n'admet pas qu'on puisse aimer une vermine !! Mais que je saches je ne vous en ai pas fait part !!"

Daphné était vide il était vrai mais par la faute de qui? De quoi? Elle était malheureuse il en était certain, mais personne ne le voyait tellement elle était froide...

"En faite monsieur !! Pour ma propre personne je m'en contre fiche !! Vosu pouvez le crier sur tous les toits. Ce ne sera pas moi qui aurait les représailles bien au contraire d'ailleurs. Je serais portée dans le coeur des Serpentard qui dirait que je vous remet dans le droit chemin... Je ne pense pas que cela reglerait vos problèmes..."

Daphné avait été très sincère sûr le coup car en fin de compte, elle n'avait rien à cacher à ce sujet. Mais une chose était sûr, Blaise Zabini faisait fausse route sur Daphné... mais à quoi bon lui expliquer? La seule personne qui avait vu réellement comment Daphé était, c'était Raphaël.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Dim 2 Avr - 16:00

Je regardais la jeune fille droit dans les yeux et n’entendais pas grand-chose, sa voix m’énervait au plus au point et je ne pensais qu’à une chose dormir, quand elle eut enfin terminé son discours, je la regarda droit dans les yeux.

Comme je le disais il suffit de vous mettre en colère pour que vous soyez plus loquace, lui-je en massant mes tempes, je sentais soudain mal de tête arriver.

Vous savez je ne vous juge pas vraiment, vous le faites assez bien par vous-même pas besoin que j’en rajoute, lui dis-je sans même la regarder.

Cependant, il est vrai que j’ai eu une enfance, heureuse sans contrainte, mentais-je en la regardant droit dans les yeux, je n’ai jamais été battu par ma mère, lui dis-je en toute sincérité.

On peut dire que ma vie fut idyllique, par rapport à la votre, chère mademoiselle, lui dis-je avec un reniflement de mépris, je vous prierais de bien vouloir quitter les dortoir, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux.

*De toute façon à quoi bon discuter, cela ne sert à rien…, les Serpentard étaient tous les mêmes, de vil Serpents, près à attaquer au moindre problème*, me dis-je en soupirant.

*Je devrais peut-être mettre fin à ma relation avec Clara, du moins pendant un temps et redevenir le sale gosse que j’étais*, pensais-je en baissant mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   Dim 2 Avr - 16:47

Il n'arrêtait pas de la fixer et Daphné était de plus en plus aggacée. C'est alors qu'il reprit la parole pour mieux la juger qu'autre chose.
Daphné sentit ses mains se crisper sur le chat et préféra de le lacher pour ne pas lui faire de mal.
Ses yeux vide se transformaient peu à peu de couloir noir... il était sur un chemin glissant qui était entrain de couler de plus en plus.

"Vous savez je ne vous juge pas vraiment, vous le faites assez bien par vous-même pas besoin que j’en rajoute".. ces mots la faisaient bouillonner de plus en plus au fond d'elle mais ne montrait toujours rien en surface.

Elle le laissa parler sans dire mot, voir jusqu'à quel point il pouvait être suicidaire. Elle le haïssait de plus en plus... c'était bien un homme qui ne comprennait rien à rien.
Mais quand il parla de vie idyllique... qu'il n'avait jamais était battu par sa mère.. Daphné se raidit..
Elle ne lui avait pas parlé d'être battu... elle l'avait seulement pensé.

*Légilimens?*

Elle était de plus en plus en rage contre le jeune homme. Il l'avait jugé sans aucun préavis et cela ne plaisait guère à Daphné.
Elle se redressa vivement, et dévisagea Blaise.
Le chat s'était réfugié sous le lit ne voulant plus faire partie de la discution.

A la dernière phrase du jeune homme, Daphné releva la main et le giffla violemment, à tel point que la tête de Blaise suivit le geste.

"Je ne vous permet pas monsieur Zabini !!!"

Elle n'avait alors jamais lever la main sur quelqu'un et d'ailleurs c'était jurée de jamais le faire... pourtant cette nuit là, elle le fit mais sous la colère.
Mais son geste la figea un moment sur place puis se recula épouvanté de ce qui venait de se produire. Il allait la giffler lui aussi, elle en était sûre... Comment avait-elle osé faire une telle chose??

Elle glissa et tomba sur le lit d'en face... Elle ne bougeait plus de peur de réveiller la personne. Elle détourna son regard et découvrit Raphaël..

*Oh non...*

Elle était mal.. très mal de ce qui venait de se faire. Elle avait frappé quelqu'un.. comment avait-elle pu?
Elle voulait s'excuser et tendre son dos au jeune homme pour qu'il se venge mais elle ne pouvait plus étant couchée à moitié sur Raphaël.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la rencontre avec Daphné et Naël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la rencontre avec Daphné et Naël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Après Stamkos avec Toronto, maintenant Subban
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» Attention les yeux : Daphné [ Stratège]
» Prob wifi après coupure de courant
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: