AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] Empty
MessageSujet: Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]   Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] EmptyMer 16 Avr - 16:44

Il y avait au moins un Serdaigle qui n’était pas stressé, en cette période de travail, de révisions, et autres activités ennuyeuses. Assis paisiblement sur le fauteuil le plus confortable de la Salle Commune des Serdaigle, Sean Barnaby lisait le journal. Il s’agissait d’un article traitant des différents problèmes politico-économiques du Ministère de la Magie du Kazakhstan. Sean lisait l’article avec une avidité presque naturel, et ses yeux se promenaient de gauche à droite de la page du journal avec une impressionnante vivacité. Il s’musait même, avec son stylo plume, dans une prétention habituelle, à corriger les quelques fautes de tournure de l’article, qui, selon lui, « gâchaient son intérêt ». Dans moins d’une dizaine de minutes, il avait une interview à préparer pour le journal de Poudlard. Il n’en était pas peu fier. En effet, il s’agissait d’une interview des plus importantes pour ses ambitions, l’interview qui pourrait peut-être lui faire décrocher un poste plus important au sein du journal. Mais il n’en espérait pas autant. Il allait poser des questions à Olivia Barkley, une fille de son année, qu’il trouvait, il fallait le reconnaître, très jolie et extrêmement sympathique. Préfète de la maison des Serdaigle, il avait trouvé intéressant de lui poser des questions au sujet de ses responsabilités, au sujet de ses devoirs, de ses droits, de ses privilèges. Miss Barkley se devait d’être un modèle, et Sean trouvait très intéressant de savoir comment elle se percevait elle même. Oh, il est vrai que comme tout journaliste de son rang, Sean avait déjà sa petite idée, qu’il se permettrait évidemment de transmettre dans son article. Il plia en quatre le papier qu’il lisait, et le mis dans sa poche. Il monta dans son dortoir, et ouvrit son sac. Il sortit une plume, qui ressemblait étrangement à une plume à Papotte, sans pour autant avoir des propriétés Magiques – c’aurait été trop cher. Et puis Sean jugeait qu’il était encore trop tôt pour acquérir l’objet en question.

Il sortit aussi un bloc notes, et un dictaphone magique. Puis il retourna dans la Salle Commune, et s’installa confortablement à la table où il était initialement, après avoir positionné une chaise à l’endroit où devrait s’asseoir Olivia. Il avait aussi pris une bouteille d’eau, afin que la jeune fille puisse se désaltérer pendant l’entretien. Il réfléchit ensuite aux quelques questions qu’il pourrait poser et les griffonna sur son bloc-notes. Il souffla bruyamment. Les questions ne lui plaisaient pas vraiment. Il n’avait pas beaucoup d’inspiration. M’enfin, il devait préparer au moins une ou deux questions, histoire que si une panne d’improvisation survenait, il ne reste pas à rien dire comme un imbécile, devant la Préfète… Il en trouva enfin quelques-unes. Il regarda sa montre : l’heure de la rencontre était arrivée. Il s’installa plus confortablement que jamais sur sa chaise, et regarda la bouteille d’eau d’Olivia. Une idée malicieuse survint dans sa tête… Non, il s’était juré que les mauvaises blagues étaient terminées pour la journée… De plus, Olivia était préfète ! Il se leva, et courut vite fait dans le dortoir. Ouf ! Les sangsues étaient là ! Son voisin de dortoir avec des problèmes sanguins, aussi, chaque soir, il se déposait les sangsues sur le bras pour se nettoyer la peau. Sean en prit quelques unes avec son doigt, et retourna en bas. Il ouvrit la bouteille, et déposa difficilement la sangsue dedans (les sangsues vivent en milieu aquatique). Satisfait de sa très mauvaise blague, il se frotta les mains, et retourna s’asseoir. Au pire, si Olivia demandait comment la bestiole s’était retrouvée là, il dirait qu’il n’avait pas fait attention… Les choses sérieuses allaient commencer. Car si Sean aimait plaisanter, le journalisme était pour lui quelque chose de sérieux. De très sérieux. D’extrêmement sérieux…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] Empty
MessageSujet: Re: Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]   Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] EmptyLun 21 Avr - 4:18

Olivia était aux anges ! Dans pas moins d’une quinzaine de minutes, elle se retrouverait en face de Sean, pour passer une interview ! Elle s’était préparée mentalement à quelques questions qu’il risquait de lui poser, pour être certaine de ne pas être trop prise au dépourvus ! Elle avait aussi piquer quelques revues de fille à Juliette pour se renseigner sur comment se passe des entrevues de star. Bien sûr, Olivia était très loin d’être une star mais, c’était toujours mieux d’en savoir plus que pas assez ! Elle venait tout juste de sortir de la salle de bain, maintenant prête à aller retrouver son ami dans la salle commune. Pour l’occasion, elle avait emprunter un chandail à manches ¾ bleu royal à sa meilleure amie Juliette, enfiler une petite jupette noire et tresser ses longs cheveux noirs sur le côté droit de sa tête. Rien de bien spécial mais Olivia avait quand même faites une attention toute particulière à son allure.

Elle quitta le dortoir en saluant les filles, qui lui souhaitèrent en cœur bonne chance pour son interview. Olivia en avait bien besoin, de ses bonnes chances. Elle était d’un naturel très timide et réservé et, devoir répondre à des questions comme ça, la mettait légèrement sur les nerfs. Elle arriva rapidement dans la salle commune, où elle repéra rapidement le jeune homme. Avec un grand sourire, elle alla dans sa direction. Arrivée à sa table, elle déposa ses jolies petites fesses sur la chaise en face du 4ième année, le saluant joyeusement. Peut-être même un peu trop, effet du stress …


« Bonjour Sean, comment va tu ? J’espère que t’es pas là depuis trop longtemps ! »

Elle jeta un rapide coup d’œil au truc qui reposait sur la table. Devant le jeune homme reposait les habituels instruments des interviewers ; parchemin et plume. Près d’elle était posée une bouteille d’eau, qui de toute évidence était pour elle. Oh, comme c’est gentil ! Il avait même pensée à lui apporter une bouteille d’eau ! Un grand sourire aux lèvres, Olivia approcha la bouteille d’eau devant elle, pianotant doucement sur celle-ci sous l’effet du stress. Oui, les 2 défauts de la gamine lorsqu’elle est stressée ; trop parler et bouger dans un sens et l’autre ! Sean allait très vite se rendre compte qu’elle n’était pas aussi relax que ce qu’elle voulait laisser paraître …

« Oh, merci pour la bouteille d’eau ! C’est vraiment très gentil de ta part ! »

Un grand sourire aux lèvres, Olivia se força à fermer son petit clapet. L’interview pouvait enfin commencer, tout semblait au point ! Sauf un truc, Olivia n’avait pas remarqué la bête qui ondulait dans sa bouteille …
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] Empty
MessageSujet: Re: Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]   Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] EmptyDim 1 Juin - 18:17

Le journalisme est tout un art. Le petit Sean redressa ses épaules, et se tint droit. Il retroussa ses manches, prit un stylo plume, qu’il se mit derrière l’oreille droite. Il passa sa langue sur ses lèvres, retint son souffle, et prit un crayon de papier. Il attrapa son bloc-notes, et le tint dans sa main gauche, se préparant à prendre des notes avec le crayon de papier. Olivia était arrivée, et sa tension cardiaque avait largement augmentée : sa réputation de journaliste était en jeu, il ne devait pas lui faire défaut.

« Olivia ! Salut ! Je vais très bien ! Ne t’en fais pas, un journaliste doit toujours être en avance, de toutes façons ! Pour la bouteille d’eau, c’est tout… euh… hum… naturel… Je te remercie d’avoir accepté mon invitation, tu me rends beaucoup service.»

Il s’éclaircit la voix, et sortit de sa poche le dernier objet indispensable, pour un journaliste : un dictaphone magique, enchanté pour enregistrer avec précision les paroles les plus inaudibles. En bref, se repasser en boucle l’interview paraissait un jeu d’enfant. Il était pratiquement impossible que Sean perde une miette de ce qu’allait dire Olivia, car en plus du dictaphone, il allait prendre beaucoup de notes. Un travail précis, que le Hibou Bavard apprécierait sûrement. Il appuya sur le bouton déclencheur du dictaphone, fit un petit signe de tête à Olivia, pouvant signifier à la fois « je suis prêt, j’espère que tu l’es aussi », ou encore « nous commençons immédiatement, j’espère que tu es prête », ou peut-être bien « as-tu remarqué les sangsues qui gigotent dans ta bouteille d’eau ? C’est une de mes farces, je sais, ô combien de mauvais goût… »

« Session numéro quarante-sept. Session précédente : Les Tomatasseurs. Intitulé de la Session : Interview d’Olivia Barkley. »

Il se tourna vers Olivia, et commença à lui parler d’une voix claire et audible, tout en faisant des petits sourires de temps en temps, pour ne pas qu’elle se sente stressée, car elle semblait véritablement tendue.

« Nous allons parler de ton rôle au sein de Poudlard, au sein de Serdaigle. Beaucoup de personnalités politico-économiques considéraient le rôle de préfet, déjà dans le temps, comme un rôle essentiel à la gestion des affaires. Comment toi, tu perçois ton rôle ? C’est l’objet de notre discussion.
La première question que je vais te poser, concerne ta nomination au poste de préfète de Serdaigle. Comment as-tu réagis quand tu as appris que tu étais nommée préfète ? Etais-tu surprise ? Mélancolique ? Joyeuse ? Satisfaite ?
»

Pendant ce temps, a sangsue nageait avec un plaisir de plus en plus ostentatoire dans sa bouteille...



[Afin d’être organisés, comme je vais te poser dix questions, pour éviter de faire ‘question’-‘réponse’, ‘question’-‘réponse’, et finir à la Saint Glinglin, je te donne les questions que Sean va te poser, et tu peux les mettre au discours indirect, ou le pnjiser. Ainsi, tu pourras répondre à plusieurs questions au rythme que tu veux, et je continuerai à te poser les questions plusieurs par plusieurs moi aussi dans mes posts. Wink
n°1 : ---
n°2 : Quel est le rôle d’un préfet ?
n°3 : As-tu déjà eu à punir un(e) élève de ta maison ?
n°4 : Aimerais tu devenir préfète-en-chef ?
n°5 : Penses-tu que « travail » et « préfète » forment une bonne combinaison ?
n°6 : Que dirais-tu à ton successeur, celui qui prendra ta place lorsque ton rôle de préfète sera achevé ?
n°7 : As-tu des regrets, de choses que tu as faites pendant ton mandat de préfète ?
n°8 : A présent que tu as acquis une certaine sagesse en tant que préfète, penses-tu qu’auparavant, lorsque tu n’étais qu’une simple élève, tu étais quelqu’un de sage ? En bref, penses-tu avoir changé ?
n°9 : As-tu un modèle, quelqu’un que tu imites pour être un exemple, quelqu’un qui te permets d’être sage, d’être humble, et d’être préfète ?
n°10 : Enfin, pour terminer : penses-tu qu’être préfète, c’est un privilège, une obligation, ou pire… un fardeau ?]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] Empty
MessageSujet: Re: Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]   Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] EmptyMer 11 Juin - 19:12

Toujours la bouteille d’eau en face d’elle, Olivia était très heureuse de se retrouver devant Sean pour une petite interview. Très stressée, ça c’est certains, mais très heureuse quand même ! Et puis, elle s’était préparée avec Juliette à d’éventuelles questions comme « Aimes-tu ton rôle de préfète ? » etc, etc, etc. Bref, vivement qu’on commence, Olivia était une vraie petite boule d’énergie. Dépliant ses jambes à nouveau pour finalement se remettre dans la même position une dizaine de secondes plus tard, elle cessa du pianoter du bout des doigts sur le bureau, écoutant Sean avec un grand sourire sur les lèvres. Quand il la remercia d’être venue, Olivia le rassura que c’était tout à fait normal et que c’était avec grand plaisir qu’elle était là. Après tout, ce n’était quand même pas tous les jours que quelqu’un souhaitait l’interviewer !
L’interview débuta enfin et Olye’ ne put s’empêcher de recommencer à taper du bout des pieds. Par chance, le plancher était recouvert d’un épais tapis bleue royal, Sean ne devait pas trop se rendre compte à quel point la jeune fille était fébrile. Première question : Comment a-t-elle réagis quand elle a appris qu’elle était préfète. Ah ah ah ! Excellente question, Olye’ allait se faire un plaisir de lui raconter. Au fait, j’avais précisé qu’Olivia parlait beaucoup quand elle était nerveuse ?


« J’étais entrain d’manger mes céréales entrain d’écouter ma mère et mon père discuter de je-ne-sais-plus-trop-quoi quand un hibou est arrivé avec notre courrier. Vu que j’attendais ma lettre pour retourner à Poudlard, j’étais pas trop surprise de le recevoir mais c’est quand que j’ai lu le morceau de parchemin supplémentaire que j’ai vraiment fait le saut. J’étais vraiment contente, j’aurais jamais imaginé qu’on puisse me nommer moi comme préfète. J’me trouvais trop timide, trop … trop pas assez bien pour le post ! Mais, j’ai accepté. En m’disant que si j’avais un problème quelconque j’pourrais demander à Rawane de l’aide, vu que c’était avec elle que j’ai partagé le poste pour ma première année en tant que préfète ! Finalement, ça c’est super bien passé et j’crois que ça m’as vraiment aidé à évoluer. J’suis rendue moins timide et plus sociable, moins renfermé sur moi-même et j’accorde plus d’attention aux autres qu’à mon propre confort ! »

Olivia s’arrêta enfin, consciente qu’elle venait de déballer un monologue gigantesque en parlant aussi rapidement qu’une gazelle qui court pour se sauver d’un lion. Oui, Olye’ avait lu ça dans un de ses bouquins, ça court trop vite des gazelles quand c’est en situation de danger, c’est incroyable, vraiment ! Reprenant tout doucement sa respiration, Olivia écouta la seconde question de Sean, qui était quand même assez simple. En quoi consiste le rôle de préfet ? THE question qu’Olivia se fessait poser jour après jour sans jamais savoir quoi répondre. Mais bon, Olye’ jeta un coup d’œil à la petite machine qu’il tenait en main et, sans prendre le temps de bien réfléchir à la question, elle se lança encore dans un discours à plus finir. Seul avantage ; Sean allait avoir de quoi écrire si Olye’ répondait à toutes ses questions en passant toujours par 36 milles chemins tout aussi inutile les uns que les autres.

« C’est quand même assez simple j’crois. On est un peu comme des personnes ressources chez les moldus, je sais pas si tu sais de quoi j’parle ? M’enfin ! On est là pour encadrer les personnes de notre maison. Si quelqu’un a un problème, c’est nous qu’il vient voir et c’est notre travail de l’aider. Admettons, si des plus grands s’amusent à éceurer un plus jeunes, c’est moi que le plus jeune va venir voir et c’est moi qui va essayer de régler le problème. Après ça, c’est sur que beaucoup, surtout les Serpentard de dernières années, se foutant royalement de ma gueule quand j’interviens mais bon … j’ai quand même déjà réussis à égler quelques petits problèmes. C’est étonnant comment un simple insigne peut vous donner autant de pouvoir, c’est hallucinant ! Le gros du travail, ça revient vraiment au préfet-en-chef ! Ils ont beaucoup plus d’expérience et plus de devoir. Je sais pas si un jour, admettons qu’on m’offre le post, j’accepterais. C’est beaucoup de travail et de responsabilité … »

Un grand sourire aux lèvres, Olivia s’arrêta de nouveau de parlé, attendant la prochaine question de Sean ! Ouah, elle commençait à avoir très soif, mine de rien ! Elle déboucha la bouteille et, à la fraction de seconde où elle aperçut une espèce de ver noirâtre flotter dans l’eau, elle hurla aussi fort que ses poumons pouvaient lui permettre en relâchant la bouteille. Et, devinez où la bouteille arriva ? Directement sur Sean. Olivia resta figer dans la scène, voyant le ver grouiller sur la table et Sean complètement mouiller. Consciente que tous le monde s’tait tourné vers eux pour admirez la scène, Olye’ resta complètement figée. Quoi demander de mieux pour avoir l’air d’une andouille ?!


[ J’sais pas si c’est satisfaisant mais j’crois que j’ai répondu aux questions 1 – 2 – 8 &’ 10 ! =D ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] Empty
MessageSujet: Re: Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]   Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une interview... pour une préfète... [PV: Olivia]
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5-
Sauter vers: