AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 A l'abris des volatiles (PV Olivia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyMar 22 Avr - 9:09

Siegfried n’était pas un élève qui attendait fébrilement son courier. Pour une fois, ça ne faisait pas parti d’un de ses travers c’était juste le fruit d’une succession d’évènements logiques. Pour attendre du courrier, il avoir du courier. Et pour avoir du courrier, il fallait soit avoir une famille, soit avoir des amis en dehors de Poudlard. Siegfried n’avait ni l’un ni l’autre. Il avait bien eu des amis à l’orphelinat, mais MC Doyle avait effacé la mémoire de tous les moldus qu’il avait connu avant de rejoindre l’école des sorciers. MC Doyle justement, était des lors devenu sa seule famille. Enfin, une famille… Il était son tuteur, il le logeait durant l’été, il l’entretenait… Mais ça s’arrêtait la. Il n’y avait aucune affection entre eux, pas de lien tendresse, ni même d’attention. Siegfried se disait même parfois qu’ils se détestaient mutuellement, mais il n’aurait pas su dire pourquoi le vieil aurore avait eu cette attitude envers lui dès le premier jour. Les adultes étaient tellement étranges… Et méprisables…

Au vu de ces faits, Siegfried n’avait jamais ressenti le besoin d’entretenir un hibou ou une chouette personnel, et il ne venait donc jamais à la volière. Ce qui l’avait emmené jusqu’ici ce jour la, c’était le mauvais temps. Les giboulées de mars l’avaient surpris alors qu’il s’entraînait à virevolter sur son balai. La volière était l’abri le plus proche qu’il avait trouvé pour se protéger de l’averse.

Une fois parmi les chouettes et les hiboux, il resta immobile. Ces oiseaux avec leurs gros yeux, avec leurs petites têtes aux mouvements saccadés… Le regardant comme un étranger


Siegfried : « Attention les piaf… Je suis pas un méchant hein… Je veux juste un refuge. »

Voir tous ces oiseaux qui le fixaient avait quelque chose d’inquiétant, même pour lui.^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyJeu 24 Avr - 0:05

Olivia était assise sur son lit, une plume à la main. Le bout de la langue sortis à cause de la concentration, elle s’affairait à remplir toutes les cases de son coupon. Un coupon pour quoi ? Pour pouvoir avoir sa Gazette du Sorcier à elle ! Ras le pompon de toujours devoir l’emprunter au premier venu, elle aussi voulait être à l’affût de toute les nouvelles concernant les bobards de Potter et de ce qu’en fessait le ministère. Olye’ ne croyait pas un seul mot de ce que pouvait raconter le Gryffondor. Après tout, avec tout ce qu’il avait vécu dans son enfance, ce ne serait guère étonnant qu’il soit perturbée au point d’imaginer des vous-savez-qui poussez un peu partout dans son imagination ! Olivia ne lui en voulait pas vraiment mais, il aurait quand même pu fermer ce qui lui servait de clapet, maintenant ils étaient tous coincés avec cette bécasse d’Ombrage ! Bref, Olivia termina de remplir le tout avant de le déposer dans une enveloppe. Et maintenant, direction la volière !

Paisiblement, elle se rendit à la volière. L’endroit n’était qu’à quelques minutes de la salle commune des aigles donc, Olivia y pointa le bout de son nez assez rapidement. Mais, dès que la jeune préfète eut passé le petit orteil dans le cadre de la porte, elle remarqua Siegfried. Ah, Siegfried ! Son partenaire pour le bal de Noël ! Non mais, quelle soirée, vraiment ! Elle n’avait jamais été aussi embarrasser dans sa vie qu’à cette soirée. Mais jamais elle n’avait reçu autant de compliment. Depuis cette magnifique soirée, Olivia n’avait pas cessé de penser à Siegfried et ces multiples compliments. Non non, ne vous en faites pas, c’est pas de l’amour ! Juste … un grand élan d’amitié envers le Serpentard qui lui avait fait passer la plus belle soirée de sa jeune vie. Un doux sourire s’accrocha au visage de la gamine et elle s’approcha silencieusement derrière Sieg’, qui lui fessait dos. Elle sursauta en silence lorsqu’il s’adressa aux hiboux, pensant tout d’abord qu’il l’avait entendue. Mais non, il parlait aux animaux il fallait croire … charmant !

Lorsqu’il parla de refuge, Olivia sourit. S’enterrer dans les cachots, une des activités favorite des Serpentards d’après la préfète, ne lui suffisait pas ? Enfin ! Olivia n’était pas mécontente de le croiser, elle en était même très heureuse ! Elle replaça doucement une mèche de ses cheveux rebelle qui lui tombait devant les yeux avant de prendre la parole.

« Un refuge ? De quoi veux-tu te réfugier ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyJeu 24 Avr - 22:51

Au moment même où Olivia posa sa question, un coup de tonner retentit dehors, et la pluie commença à tomber aussi vivement que bruyamment. Siegfried leva le doigt vers le haut.

Siegfried : « De ça... J’étais entrain de m’entraîner à voler, sur mon balai, j’ai bien senti que ça allait tomber. »

Ils gardaient tous deux une certaine distance pour le moment. Siegfried et Olivia ne s’étaient pas reparlés depuis le bal. Ils étaient de maisons différentes, et ils n’étaient pas de la même année, tous les éléments étaient réunis pour ne pas favoriser l’épanouissement de leur relation.
Aelita avait déclaré qu’elle lui ferait la peau si Olivia se sentait malheur à cause de lui. Il était toujours en vie, il pensa donc qu’elle n’avait pas du trop se plaindre de sa prestation
.

Siegfried : « Franchement, j’aimerais bien qu’un sorcier intelligent invente le sortilège de beau temps, pour éviter de gâcher une séance d’entraînement prometteuse. D’ailleurs ça va pour ton équipe ? Pas trop dure à encaisser le match contre les griffondors ? »

Siegfried évoquait ici un souvenir cuisant pour la Serdaigle. Les griffondors avaient ridiculisé les serdaigle au cours du dernier match une défaite qui avait étonné Siegfried vu que son propre match contre les serdaigle s’était soldé par un échec de la part de son équipe. Peut être n’était ce pas une bonne idée d’évoquer cette histoire avec sa camarade. Il chercha désespérément une échappatoire pour ne pas partir sur de mauvaises bases. Ils étaient partis pour se tenir compagnie longtemps dans cette volière… De la bonne humeur que diable !! Siegfried pointa la lettre d’Olivia du bout du doigt.

Siegfried : « C’est une lettre pour ta famille ? Tu manques de chocolat et de sucreries alors tu demandes à tes parents de t’envoyer des ravitaillements c’est ça ? »

Un peu de moquerie, un soupçon de provocation. C’était bien Siegfried. Rien de méchant, rien de mauvais, c’était juste sa façon à lui de s’exprimer. Il avait besoin toujours de se montrer moqueur, de se montrer gênant. Il en avait besoin pour extérioriser sa propre mélancolie. Siegfried n’était certainement pas malheureux, mais c’était au prix de ne pas être heureux du tout.

Ca ne l’empêchait pas de sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyLun 28 Avr - 3:42

Olivia n’attendit pas très longtemps pour avoir la réponse à sa question, un coup de tonnerre éclata à l’extérieur et des clous commencèrent à tomber du ciel étonnamment gris. Olye’ n’avait même pas remarqué la mauvaise température qui se préparait à l’extérieur tellement elle était tête en l’air ces temps-ci. Ombrage qui martyrisait les pauvres petits Serdaigle de première année et qui venait pleurnicher dans ses bras en réclamant sa maman, ses notes qui chutait à la vitesse de la lumière, son genou qui lui fessait atrocement à cause du cognard qu’elle avait reçu lors du dernier match de Quidditch, match qui d’ailleurs avait été perdu pour les bleus et, en rajoutant les imbécillités de Potter et de son petit fan-club, Olivia était plus qu’épuiser. Si vous la retrouvez d’ici quelques jours, morte d’épuisement dans un lit à l’infirmerie, ne vous poser pas de question !
Et, en parlant de match, Siegfried semblait prendre un malin plaisir à remettre leur piètre prestation lors du match contre Poufsouffle. Olivia soupira en passant une main dans ses cheveux. Oui, ils avaient perdus. Même avec le Vif d’Or. Mais, est-ce que quelqu’un s’accorderait à prendre en considération qu’il leur manquait leur capitaine qui, habituellement, les neutralisait tous en un clin d’œil, et Juliet, la meilleur poursuiveuse de leur équipe avec qui Olivia formait, je le dit sans modestie, un bon duo ? Enfin, ça restait qu’ils avaient perdu et de beaucoup … Olivia n’avait pas été à la hauteur et voilà !


« Mon équipe se porte très bien ! On va rattraper au prochain match ! »

Et pour ça, vous pouvez compter sur la Serdaigle ! Elle avait redoublez d’ardeur durant les entraînements et toutes l’équipe était gonflé à bloc. Même si les Gryffondors comportaient des joueurs exceptionnel, notamment Andgy et Rowen qui était des poursuiveuses pleines de talents et Zack qui allait probablement lui démantibuler un membres, Olivia croyait l’équipe des bleues et bronzes. Ils allaient gagner, y’avait aucune remis en question à faire sur le sujet !
Puis, Siegfried sembla comprendre qu’Olivia n’avait pas très envie de parler de Quidditch et il porta son attention sur le courrier de la préfète. Olye’ jeta un bref regard à l’enveloppe avant de décrocher un sourire au capitaine.


« Non, ma réserve de chocolat se porte très bien, merci ! C’est une demande pour recevoir ma propre gazette ! J’en ai ras le pompon de toujours être la dernière informer sur ce qui se passe au ministère. »

Sur ce, Olivia s’approcha d’un hibou où elle attacha habilement l’enveloppe en parchemin avant de déposer une noise dans la petite pochette qui trônait à l’autre pied de l’oiseau. Pas besoin de lui dire la destination, il s’envola habilement à travers la tempête qui fessait rage à l’extérieur après un hululement. Puis, Olivia vient se replanter devant Siegfried, toujours ce même sourire malicieux dessiner sur les lèvres. C’était un Serpentard, non ? Il devait avoir un opinion bien définis des conneries de Potter lui aussi ? Olye’ ne perdait rien à y demander.

« Dis Sieg’, t’en pense quoi, de l’histoire de Potter aurait vu Tu-Sais-Qui ? »

Olivia, elle, le trouvait tout simplement fou. Il avait fait du bon boulot lorsqu’il était gosse mais là, il était mort et il ne pouvait pas ressurgir des morts. Olivia le savait, elle l’avait vu dans ses multiples bouquins ! Revenir de la mort est impossible ! Et puis, le 5ième année doit être tout perturbé, c’est pour ça qu’il imagine plein de truc ! Mais de là, à faire paniquer une population entière, y’a toute de même des limites ! Miss Barkley ne le déteste pas, elle ne le méprise pas … mais, si il pourrait fermer son clapet une bonne fois pour toute, ça ferait bien des heureux ! Bref, ça, c’était l’opinion d’Olivia ! Après tout, peut-être que Siegfried croit Harry, qui sait …


651 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyMar 29 Avr - 21:47

Siegfried se retourna comme si il cherchait quelqu’un d’autre dans la volière. Il regarda à sa droite, à sa gauche… puis il se pointa lui-même du doigt.

Siegfried : « C’est a moi que tu poses la question ? A moi, un serpentard ? »

Avec un autre serpentard en effet, la question n’aurait eu que peu de sens. Les serpentards étaient pour la plus part des pro-Voldemort, ou du moins, des enfant de pro-Voldemort. Poser la question de la résurrection supposée du sombre seigneur à ces gens revenait à poser la question de la résurrection du christ à un chrétien. Pour nombre d’entre eux, Voldemort n’avait jamais été vraiment abattu, comment un enfant avait il pu vaincre, sans le vouloir, le plus puissant de tous les sorciers ? Mais Siegfried n’était pas de ces gens là. Certes, il était lui-même serpentard, et il admirait en partie l’ascension de leur prédécesseur. Mais il ne lui portait pas le respect, ni la crainte que lui réservaient les autres habitants du monde magique. Siegfried n’avait entendu parlé de cet homme que 2 ans au paravent. Il n’avait jamais apprit à le craindre.

Siegfried : « Et bien en fait tu vois… J’en parlais justement avec Harry l’autre soir. Et je lui ai dit a peu prêt ceci. L’an dernier, lorsqu’il est réapparu avec Cédric, mort, il était évident pour moi qu’il s’était passé quelque chose d’anormal. Les épreuves du tournoi des 3 sorciers étaient dangereuses certes, mais Cédric était plus doué que Harry. Si ils avaient rencontré un obstacle mortel, c’est Harry qui aurait du mourir, pas Cédric. Des lors, moi, je me pose la question… Qui a tué Cédric, et épargné Harry. Ca ne t’intrigue pas ça ? »

Oui, Cédric était infiniment plus doué, plus habile, plus talentueux, et plus expérimenté que Harry… Siegfried ne croyait pas aux miracles… Dans les méandres de ce labyrinthe, durant cette terrible épreuve… Il s’était passé quelque chose d’anormal, quelque chose d’important… Sa brûlure au bras gauche avait saignée ce soir là d’ailleurs… Mauvais augure

Siegfried : « En fait, je n’ai pas vraiment d’avis sur la question, et… Je dois dire que je m’en fiche un peu. Tout le monde me dit ‘et si tu sais qui était revenu ‘, ‘ que ferrons nous si le sombre seigneur revient ?’, mais moi, je me pose une autre question. Supposons que Voldemort soit bien de retour, je dis bien supposons… Qu’est ce que ça changerait pour nous ? Il doit bien avoir plus de 50 ans. Un vieillard en somme. Ce serait un adulte qui ferrait la guerre à d’autres adultes. Nous, les enfants, on est pas tellement concernés par leurs affaires. »

Siegfried en revenait toujours à cette logique. Monde des adultes d’un coter, monde des enfants, persécutés par les adultes de l’autre. Si les adultes se faisaient la guerre, cela ne pourrait être que bénéfique pour les enfants.

Siegfried : « En fait, je ne m’explique pas pourquoi les gens ont si peur de Voldemort. Excuse mon ignorance mais… Moi, les histoires de magie, ça me concerne depuis pas si longtemps que ça. J’ai bien compris que tout le monde craignait même le nom du sombre seigneur, mais je ne comprends pas pourquoi »


[540]

*** Tous Comptés
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyDim 11 Mai - 18:35

Olivia devait l’avouer, ce n’était pas très logique de demandé l’avis de Siegfried sur la question ! C’était un Serpentard. Et l’avis des Serpentards sur la question égalait, à presque tout les coups, à se résumer qu’Harry est un gros menteur qui chercher l’attention. A la même opinion qu’Olivia, en fait … Je le répète ; Olye’ ne le déteste pas, c’est seulement qu’elle n’approuve pas sa façon d’attirer l’attention sur le petit zigzag qui trône dans son front ! Imaginer le retour d’un homme qui sème la terreur, Olivia avait déjà vu mieux … Olivia écoute Siegfried déballer son histoire en hochant doucement de la tête, un sourire malicieux sur les lèvres. Et voilà, quelqu’un d’autre avec une tête sur les épaules ! Mais, quand il demanda indirectement à Olye’ si les enfants allaient être touché par son retour, si Potter disait bien vrai ce qui serait vraiment étonnant, Olivia hocha la tête de gauche à droite pour ensuite répondre au 2ième année.

« J’vais t’expliquer un truc. Tu-Sais-Qui veut contrôler tout ce qu’il y a à contrôler ! Les adultes en particulier, vu que ces les piliers centraux de la société. Mais, ils ne veulent pas tous devenir à son service. D’après toi, comment fait-il pour les convaincre ? »


Olivia plongea quelques instants son regard dans celui de Siegfried. Mais, elle n’attendit même pas qu’il répondre qu’elle continua son histoire. Histoire qu’elle avait lu dans ses bouquins et qu’elle aurait préféré n’avoir jamais connaissance …

« Ils se servent de nous ! On est faible et sans défense, ils peuvent nous prendre en otage n’importe quand. Et, n’importe quel parent préférerait servir Tu-Sais-Qui plutôt que de voir son enfant souffrir. J’ai lu dans des bouquins des histoires semblables, c’est vraiment dégoûtant ce qu’il peut faire. C’est pour ça que tout le monde a peur de lui … »

Toujours ses grands yeux verts dans ceux de Sieg’, Olivia arrêta de parler. Siegfried lui avait déjà avoué qu’il n’avait pas de réelle famille donc, elle ferait mieux de changer de sujet si elle ne voulait pas qu’un certain malaise s’installe entre les 2 amis Enfin, on peut les appeler les 2 amis, nah ? Un léger moment de silence, bien sûr briser par les hululements des hiboux et tout ce qu’on peut entendre dans un volière bien peuplé, s’installa mais, Olivia reprit en main la discussion.

« Sinon, prêt pour les examens toi ? »

Ahaha ! C’est là qu’on reconnaît Olivia. C’est seul sujet de discussion tourne presque toujours autour de ; soit le Quidditch, soit les études, soit son statut préfectoral. Mais bon, Olye’ n’était quand même pas pour parler de sujet personnel avec le Serpentard non plus … alors restons autour de ses 3 sujets, à moins que Sieg’ trouve quelque chose de plus pertinant …
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptyLun 19 Mai - 0:45

Intéressant, songea Siegfried. Olivia ne prenait pas les avertissements de Harry au sérieux, et il avait cru un moment que c’était la le fruit d’une réflexion rationnelle de sa part, digne d’une Serdaigle. Et puis voila, qu’elle lui exposait tous les tenants et aboutissants d’une improbable résurrection du seigneur des ténèbres. Et là, une chose évidente était apparu à travers ses paroles. Olivia avait peur… Comme tous les autres sorciers, Olivia refusait d’imaginer que le Lord Voldemort puisse revenir à la vie. Bien sure elle ne l’exprimait pas ouvertement, comment beaucoup d’autres, mais la peur était la, cachée, lancinante, dormante comme un parasite en sommeil aspirant l’énergie de son ôte faiblement mais continuellement. Et des lors, Siegfried se demanda si finalement, les gens considéraient Harry pour un menteur, non pas parce qu’il professait des évènements incroyables, mais parce que tout le monde avait peur qu’il ait raison. En fait, le monde magique préférait ne pas croire Harry Potter parce qu’ils avaient trop peur qu’il dise la vérité, les adultes se mettaient la tête dans le sable comme une autruche, et se bouchaient les oreilles.
Une fois de plus, Siegfried mit toute cette psychose sur le compte de la stupidité des adultes. Et il se dit qu’une fois encore, les problèmes des adultes rejaillissaient sur les enfants, injustement.

Voyant qu’Olivia cherchait à changer de sujet, Siegfried décida de ne pas forcer la conversation dans ce sens, ce qui était, de sa part, une réaction étonnement conciliante. Siegfried aimait enfoncer les portes fermées, et prendre les sens interdit. C’est comme ça qu’il avait éprouvé la timidité de sa camarade lors du bal de Noël. Il espérait accessoirement que cette soirée avait pu, « débloquer » la Serdaigle.


Siegfried : « Et bien, pour les examens, je pense être prêt oui. De toute façon, je n’ai pas vraiment le choix, mon tuteur a été très claire sur ce qui m’attendait si je ne rentre pas chez lui avec d’excellents résultats. »

Retour chez les moldus, avec effacement de la mémoire, une deuxième amnésie en somme. Siegfried n’avait pas parlé de ce détail de sa vie, tout comme il n’avait jamais parlé du fait que si les cours étaient si faciles pour lui, c’était parce qu’il avait toujours l’impression de réapprendre des choses qu’ils avait déjà apprit au paravent, comme si il réactivait des souvenir. Il s’était imaginé qu’il avait apprit toutes ces choses avant son amnésie, et puis très vite, cette hypothèse était devenue ridicule. Notamment en potion, il gardait toujours cette sensation de réactivation de souvenirs, même pour des concepts qu’il n’avait pas pu apprendre dans son enfance. Curieuse réaction cérébrale dans son esprit malade en somme.

Siegfried : « J’imagine que pour toi tout va bien, les Serdaigles ne sont jamais inquiétés par leurs résultats, vous brillez vraiment par votre intelligence. Vous devriez passer moins de temps à bosser, et plus de temps à pourrir la vie des adultes. Enfin, je ne sais pas si vos parents seraient ravis que vous agissiez comme ça en fait… Oh, et puis, un petit écart de temps en temps, ça ne fait de mal à personne n’est ce pas ? Tes parents ne doivent pas examiner toutes tes notes et tous tes faits et gestes dans l’école, Si ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) EmptySam 31 Mai - 1:09

Olivia fut soulagée que Siegfried ne revienne pas sur le sujet de Vous-Savez-Qui. Elle n’aimait pas trop parlé du sujet même si elle savait pertinemment que c’était elle qui l’avait abordée. Après tout, c’était toujours mieux d’en parler avec lui qu’avec Juliette. Ça terminait toujours en chicane quand elle en parlait avec sa meilleure amie, elle était trop naïve pour se rendre compte qu’Harry ne cherchait qu’à attirer l’attention en racontant des mensonges, encore une fois …

Puis, Siegfried lui répondit qu’il était prêt. Tant mieux, c’est important les examens de fin d’années ! C’est ce qui décide de votre avenir, toute votre destinée est basée que sur ces résultats ! Elle acquiesça d’un signe de tête quand il continua de parler. Plus il avançait dans ses paroles, plus les poings d’Olivia se resserrait. Comme toujours, on la prenait pour la petite intello incapable de blaguer une fois de temps en temps. Pour une jeune fille coincée qui ne commets jamais d’erreur et qui passe des heures et des heures à étudier. Déçue … oui, Olivia était déçue … Elle avait osé imaginer, un tout petit moment, que Siegfried la voyait différemment de ce qu’elle pouvait paraître. Un moment de silence s’installa, percer par les hululements des hiboux et des chouettes. Son regard vert émeraude plonger dans les yeux sombres de Siegfried, Olivia répondit d’une vois dépourvue de tous signe de gentillesse. Il venait de trouver LA chose qui fessait choquer la préfète.


« Tu crois que j’suis une petite intello qui fait toujours tout exactement comme tout le monde le veut ? Sans jamais faire d’erreur, obéissant à la moindre des ordres qu’on peut me donner ? »

Olivia n’attendit pas une réponse de Sieg’ qu’elle tendit le dessus de sa main devant le visage de Sieg’. Une cicatrice rougeâtre reluisait au rayon du soleil, elle venait tout juste de cicatriser. Oui, Olivia s’était faite coincée à aider une première année chez Pouffy’ à aller voler quelques gâteaux dans les cuisines puisqu’il n’avait pas dîné, faute d’avoir été trop absorbée dans ses devoirs.


« Tu vois, je suis pas aussi obéissante et lèche-botte que j’en ai l’air. C’est pas parce que les Serdaigles sont intelligents qu’on est nécessairement soumis à tout ce qu’on nous dit de faire. »

Elle rabattit sa manche sur sa main, avant de tournée les talons et de quitter la volière sans attendre une réponse du Serpentard. Elle aurait du écouter ce que tout le monde lui avait dit au lieu de faire à sa tête, les Serpentards ne sont pas bons à fréquentée. La prochaine fois, la jeune Serdaigle ne s’en morderas pas autant le doigts !


< Finii pour moii >
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty
MessageSujet: Re: A l'abris des volatiles (PV Olivia)   A l'abris des volatiles (PV Olivia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'abris des volatiles (PV Olivia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A l'abris des volatiles (PV Olivia)
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Je t'aime faussement, tu m'en veux ? [PV Olivia]
» Y a t-il un pilote dans l'avion ? [PV Olivia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 5-
Sauter vers: