AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Quiproquo {PV Katie}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyMer 4 Juin - 13:37

Halwen se leva avec un mal de tête grandissant et donc d'humeur plus qu'exécrable, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas été d'aussi mauvaise humeur. Attention à qui la croiserait, ça ferait un massacre! Aussi quand ses parents la virent descendre les marches de l'escalier avec une tête qui aurait fait pâlir Voldemort, ils se turent et essayèrent de faire bonne figure. C'est dans un silence de mort qu'ils s'installèrent à table, seuls les bruits de couverts brisaient le silence. Petit à petit, le mal de tête d'Halwen se dissipa, elle avait lu quelque part qu'on pouvait avoir mal à la tête lorsque l'on avait fait, c'était sûrement ça. Voyant qu'elle faisait une meilleure tête, ses parents commencèrent la conversation. Ah! Halwen savait qu'elle n'aurait pas du montrer que ç'allait mieux, maintenant tout allait en radotages.

Comment c’était passé les cours? Elle ne disait rien! Quelles fournitures devait-elle s'acheter? Quand arriveraient les résultats de ses BUSES? Si celles-ci s'étaient bien passées? Avait-elle besoin d'argent? Et les amis? Comment se faisait-il qu'elle n’ait pas encore reçut de lettres?
Cette pensée l'attrista quelque peu, 'est vrai, où étaient ses amis? Nul part, qui aurait voulu être son amie? Après tout, personne n'aurait voulu d'un caractère ainsi, même le pire des Serpentard... Elle se leva doucement, arrêtant ses parents dans leur -si habituel- monologue:

"Je vais au Chemin de Traverse, voir après quelque babioles et des bonbons, je reviens dans environs une heure..."

"Tu ne veux pas qu'on t'accompagne?"

"Maman, je n'ai plus cinq ans, j'en ai quinze! Je saurais me débrouiller!"

"Hé ben... A tantôt..."

Tandis qu'elle sortait de la cuisine, elle entendait encore ses parents parler, comme quoi elle avait changé, qu'elle était encore plus renfermée sur elle-même, impossible de fissurer sa carapace. Il était bien beau le soutient parental! Elle monta lentement les escaliers, traînant les pieds, le moral dans les chaussettes. Elle s'habilla tout aussi lentement, comme une moldue, jeans et blouse sans manche noire, le tout avec quand même une cape de sorcier par-dessus. Elle prit son porte-monnaie, et se dirigea toujours aussi déprimée vers le Chemin de Traverse. Mais quand elle commença à croiser des gens, elle reprit ses "bonnes" habitudes, tête droite, épaules relevées, regard dédaigneux, même s'il l’était moins que d'habitude, les personnes qui croisaient son regard baissaient toujours les leurs. Bref, le fait que ces gens -le plus souvent, plus âgés qu'elle- baissaient le regard et admettait -de son point de vue- qu'elle avait plus d'autorité qu'eux, remontait de beaucoup son moral.

Bref, c'est presque d'humeur joyeuse qu'elle arriva au Chemin de Traverse. Elle passa par toutes sortes de boutiques, bonbons, farces et attrapes -ou elle ressortit avec pas mal d'affaires- et bien d'autres où elle ne fit que flâner. Mais elle devait s'avouer qu'il lui manquait quelque chose, ou plutôt quelqu'un... Une présence avec qui parler, rire, voir même chanter, débattre, être sur un même pied d'égalité; Halwen se dit qu'il lui manquait vraiment cette personne, mais qu'avec son caractère, elle devrait attendre longtemps avant de la trouver... C'est dans cet état d'esprit qu'elle rentra dans son magasin préféré, celui d'accessoires de Quidditch, un petit paradis... C'est là qu'elle allait vraiment dépenser son argent, avec les matchs auxquels elle avait participé à Poudlard, elle s'était rendue compte que son balai rendait l'âme et n'était plus assez rapide pour ces matchs. De plus, avec le Cognard qu'elle s'était reçue par Adam lors du dernier match, en plus de sa cheville qui était restée dans le plâtre pendant un peu moins d'un mois, son balai ne ressemblait plus vraiment à ce qu'il était avant! Bref, elle se dirigea donc vers les balais. Elle compta son argent, elle avait fait pas mal d'économie pour ce balais et remarqua qu'elle avait vraiment beaucoup d'argent, aussi se dirigea-t-elle vers les balais de... Meilleure qualité. Elle vit le nouveau balais mis en vente, il était très beau et... Trop cher, bon d'accord, il fallait regarder le rayon d'en dessous.

C'est là qu'elle trouva ce qu'elle qualifiait de merveille. Un balais brun tellement foncé qu'il faisait plus penser à du noir qu'autre chose, il était bien effilé et semblait rapide, tout en étant classe, c'était ce qui lui fallait! Elle recompta l'argent qu'elle avait puis le prix du balai, tout juste, il était vraiment fait pour elle! Ca la fit sourire, elle approcha franchement un vendeur.

"Excusez-moi...? Ce serait pour acheter le balais là-bas..."

Il ne prit même pas le temps de lui répondre, tant mieux, Halwen ne voulait pas vraiment discuter, aussi le suivi-t-elle. Tandis que le vendeur retirait le balai, Halwen croisa le regard d'une jeune fille dans la boutique, une jeune fille qui était à Poudlard et qui, elle aussi, jouait au Quidditch, elle l'y avait déjà vu... Katie Bell, oui, c'est ça, Katie Bell...

{Désolée pour la longueur qui n'est pas vraiment au rendez-vous mais l'inspiration n'est pas trop au rendez-vous Smile}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyMer 4 Juin - 19:21

L’été avait déjà bien commencé, de même pour les vacances. Un soleil éclatant brûlait dehors, obligeant les gens à s’enfermer dans leurs maisons. Il était plus de midi et comme à son habitude, Katie était encore au lit. Elle n’arrivait à trouver le sommeil que très tard dans la nuit, à cause des différents évènements qui se passaient dans le monde de la magie. La jeune fille se redressa lentement contre sa tête de lit, enlevant quelques mèches de cheveux de son visage et lâcha un long soupir… Rien n’allait plus dans la communauté magique, Katie avait un réel pressentiment. Il y avait eu d’abord cette étrange affaire au Ministère de la Magie, dans le département des mystères, impliquant Harry Potter, quelques membres de l’Armée de Dumbledore et surtout Lord Voldemort et ses sbires. Harry avait eu raison depuis le début, Celui-Dont-On-Ne-Doit-Prononcer-Le-Nom était de retour et Katie l’avait toujours cru. Après tout c’était le seul qui était le mieux qualifié pour le savoir et surtout que maintenant on l’appelait « L’Elu »… La Gazette du Sorcier avait bien retourné sa veste, elle qui le trainait dans la boue et qui n’hésitait pas à le traiter de « dangereux pour ses camarades » ou encore de « malade mentale » … Après cette histoire, Cornelius Fudge avait démissionné du poste de Ministre de la Magie, remplacé par Rufus Scrimgeour. Le pauvre, il fallait bien du courage pour occuper cette place en ces temps si sombre…

Katie se leva et étira les rideaux : le soleil l’aveuglait. Elle était contente car c’était l’un des rares jours où il fit beau. Une brume, telle un brouillard, avait occupait les premiers jours de Juillet. Elle se dit donc qu’elle irait faire un tour aujourd’hui au Chemin de Traverse et peut être qu’elle y rencontrerait un ou deux amis. Elle décida donc de s’habiller.

Vers 13h00, Katie descendit dans la salle à manger où toute la famille Bell l’attendait. Elle était vêtu d’une robe blanche en taille empire arrivant un peu plus haut que les genoux et un serre-tête assortit arborait sa chevelure blonde. La jeune Gryffondor s’installa à côté de sa sœur Wendy et regarda ses six frères et sœurs puis ses parents. Ils étaient tous en grande conversation et personne n’avait remarqué sa présence…

*Comme d’habitude de toute façon… enfin bon, on ne choisit pas sa famille ! Puis je les aime bien… au fond !*

Une fois les assiettes vides, sa mère les fit léviter jusqu’à la cuisine, où elles commencèrent à se laver elle-même. Katie était toujours très friande de ce spectacle, elle ne pouvait expliquer pourquoi. Elle échangea quelques mots très « affectueux » avec sa sœur puis fit part de ses projets à ses parents.

- Fais attention Kat’, avec ce qui se passe en ce moment, nous ne sommes à l’abri de rien et de personne ! Même si on est issus d’une famille de Sang-Purs, on peut toujours courir un risque …
- Oui Papa, je sais … je ferai attention, promis !
- Je serai plus rassurée si tu passais par la cheminée si tu veux bien …
- Si vous insistez …


Malgré le ton maussade qu’elle prenait, Katie était bien contente de se déplacer par cheminée, ce serait un gain de temps pour elle, et puis elle n’avait pas très envie de courir les rues de Londres. Elle attrapa son sac à main noir au passage, prit une pincée de Poudre de Cheminette et les jeta dans la cheminée. Un feu vert apparut et Katie s’y engouffra. Les flammes fouettaient son visage mais la jeune fille ne sentait rien. Elle s’écria :

- LE CHAUDRON BAVEUR !

La dernière chose qu’elle vit était sa sœur qui lui faisait un geste obscène puis des milliers de cheminées s’étalaient sous ses yeux. Elle sentit soudain le sol dur de la cheminée sous ses pieds du vieux Pub de sorciers de Londres. Elle sortit de la cheminée, salua Tom, le serveur et se dirigea dans la petite coure. Elle sortit sa baguette magique et tapota précisément plusieurs briques. Quelques instants plus tard, elle se trouvait dans la grande rue animée du Chemin de Traverse.

Katie ne savait pas par où commencer. Elle flânait gracieusement au milieu de la rue, saluant quelques têtes connues de Poudlard puis se dirigea vers un nouveau magasin qu’elle n’avait jamais vu … « Chez Weasley & Weasley – Farces Pour Sorciers Facétieux ». Génialissime ! Katie en profiterai pour échanger quelques mots avec les jumeaux, ses anciens coéquipiers de Quiddtich. Quelques instants plus tard, Katie sortit du 93, Chemin de Traverse, avec plusieurs paquets dont un qui contenait un Marécage Portable et des chapeaux sans têtes. Elle avait pris plaisirs à rire et à parler de tout et de rien avec les jumeaux.

Un plus tard, Katie passa devant le magasin de Quidditch. Il lui fallait absolument un nouveau balai ! Une saleté de cognard lui avait carrément cassé le manche lors du match contre Serdaigle. La jeune fille entra. Katie adorait cette odeur de bois et respira un bon coup. Elle errait le long des rayons, un index poser sur sa bouche, à la recherche du parfait balais. Soudain elle le vit : il était très foncé, à la limite du noir, magnifiquement taillé, pas une brindille ne dépassait, absolument symétrique ! C’était celui là qu’elle aurait, elle l’avait décidé. Elle s’avança pour le prendre quand une jeune fille s’était emparée de sa merveille. Katie écarquilla les yeux, ayant la même expression comme si on l’avait poignardée… Puis elle les plissa et vit la fille se diriger vers le vendeur et remarqua que sa tête lui disait quelque chose … Mais bien sur ! C’était la gardienne de Poufsouffle, Halwen Turner qui se tournait vers elle à présent. Katie changea immédiatement d’expression, affichant un sourire polit mais légèrement froid, voyant le balai.

- Tiens Halwen, qu’est ce que tu fais ici … ? Avec mon balai ? ajouta-t-elle sur le ton de l’humour même si on percevait un brin d’énervement dans ses paroles.

Katie rejeta ses cheveux en arrière et croisa les bras, affichant toujours un sourire figé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyMer 4 Juin - 21:35

Halwen avait chaud, le vendeur prenait un temps fou pour emballer ce balai, elle lui aurait bien dit de retourner dormir près de son comptoir et de la laisser prendre le balai pour revenir chez elle. Mais par les temps qui couraient, il ne valait mieux pas, Halwen n'était pas une Sang Pure, seulement Mêlé; de plus, elle doutait que Voldemort apprécie les gens qu'il l'appelait par ce nom, et non par: Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Et comme Halwen, en bonne intrépide suicidaire qu'elle était l'appelait Voldemort, elle ne s'en sortirait sans doute pas indemne. Bref, elle restait donc là, à regarder le vendeur emballé len-te-ment le balais!

*Rôôôh! Mais c'est pas possible!*

Bon, bon, il fallait vraiment qu'elle se calme, décidément dans ses pseudos cours pour garder une parfaite maîtrise de soi, elle avait encore des progrès à faire! A croire que tout allait mal aujourd'hui! Avec la chaleur étouffante qui régnait dans le magasin, son mal de tête revenait de plus en plus fort et martelé, ce qui la rendait de plus mauvaise humeur à chaque seconde. Et l'autre là, Katie Bell qui la regardait comme un poisson hors de l'eau, à croire qu'elle était devenue aveugle, Halwen avait beau la regarder dans les yeux, on aurait dit qu'ils étaient... vides. Ca faisait presque peur, elle la regardait fixement comme si elle était sous l'effet d'un Impero en fait, à croire que son mal de crâne entraînait des hallucinations! L'espace d'un instant, elle crut voir dans les yeux de la fille un genre de folie meurtrière, de chien blessé dirigé contre elle. Décidément, cette fille était... Spéciale, c'était le moins de le dire. Passer de l'Impero à la folie meurtrière, puis maintenant, revirement de situation, elle... Souriait et se dirigeait vers Halwen.

*Oh non, par pitié pas...*

"Tiens Halwen, qu’est ce que tu fais ici … ? Avec mon balai ?"

Raté, oui, elle venait bien lui parler, bon, règles de politesse, ne pas répondre méchamment aux autres, réfléchir à ce que l'on va dire. Mais le sourire de Katie était figé, faux, et le ton sur lequel elle avait dit sa phrase laissait tout entendre sauf de l'humour, tout ça était mal joué. Mais Katie n'avait aucune chance de paraître joyeuse devant Halwen, ah! Combien de fois n'avait-elle utiliser ce même sourire? Elle jugeait que son sourire était plus convainquant... Mais ses pensées sur ce sourire s'arrêtèrent là. Son balais? Elle rigolait là? Même si Katie l'avait vu elle aussi, Halwen l'avait vu bien avant! Mais Halwen fit une tête horrifiée, elle devenait bien trop gentille, comment osait-elle essayer de se trouver des excuses? Une Turner n'a jamais besoin d'excuses! Katie avait maintenant les bras croisés, comme attendant une réponse, bon, quand il faut y aller, il faut y aller:

"Ce que je fais ici? A ton avis? Je viens boire une Bierre-au-Beurre? J'achète un balai! Un balai qui est le mien qu'on se comprenne bien."

Elle se tourna vers le vendeur qui avait -enfin- fini d'emballer le balais en question, elle pu voir à quel point il était laid, gros, boutonneux et... Transpirant, berk! Elle remercia rapidement d'un ton que n'importe qui aurait pu deviner faux et emmena Katie un peu plus loin dans le magasin, tout près de la porte histoire d'avoir moins mal à la tête. Elle leva des yeux pleins d'hargne vers Katie, elle même n'avait aucune idée du pourquoi de ce sentiment envers Katie, mais l'approuvait, c'était tout. Halwen était sûre d'au moins une chose, la présence qui lui manquait n'était pas Katie, loin de là! Dans sa robe blanche, elle faisait péteuse aux grands airs de "Je ne sais pas trop quoi", peut-être était-ce du au fait qu'elle pouvait enfin utiliser la magie en dehors de Poudlard?
Il n'était pas faux qu'Halwen aussi prenait de airs un peu trop impérieux que ce qu'elle n'était, mais était plus discrète, toujours de son point de vue, pas besoin de s'habiller en déesse grecque pour montrer à tout le monde qu'on en impose! Elle c'était bien imposée sur la route pour aller au Chemin de Traverse et ça, sans même ne rien dire!

"Tu veux quand même pas qu'on le partage?" Demanda-t-elle d'un ton sarcastique.

Qu'une rouge et or puisse toucher à son balais lui était tout simplement insupportable et d'un geste qu'on pourrait qualifier d'égoïste, elle resserra légèrement le balais contre sa hanche. De loin, peut-être que Katie avait l'air plus ou moins chouette, mais, là, Halwen revoyait sérieusement son avis...
Elle semblait, toujours du point de vue d'Halwen, ce genre de fille qui, quand leurs amies avaient le dos tourné, les dénonçait; ce qu'Halwen n'aimait pas et la seule chose méchante qu'elle ne faisait pas... Halwen soupira, autant engager la conversation, elle n'avait rien d'autre à faire et elle ne voulait pas rentrer chez elle, bref, autant passer le temps.

"Et toi Katie, tu fais quoi ici? Je veux dire au Chemin de Traverse, je me doute que si tu es précisement ici, c'est pour acheter un balais ou un accessoire..."

Halwen tourna la tête vers la fenêtre, le Chemin de Traverse était presque désert, depuis que le retour de Voldemort avait été annoncé, plus personne n'osait sortir de chez lui, sauf s'ils étaient partisants ou Sang Pur, ou quelques exceptions qui était complètement irresponsable,comme halwen par exemple. On ne sort pas si l'on est Sang Mêlé ou pire né Moldu, alors qu'un fou furieux en quête de mort est de sortie! Alors que le soleil était au rendez-vous, brillant de mille feux, il se fit de moins en moins présent, jusqu'à ce que le ciel devint noir et qu'il pleuve.

"C'est bien ma veine, dit-elle, je n'ai même pas de Poudre de Cheminette avec moi!"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptySam 7 Juin - 0:04

Katie était là, faisant face à Halwen qui avait l'air d'avoir un moment d'arrêt face à sa "boutade". Que ça soit clair, Katie n'était pas venu en ennemi vers la jeune Poufsouffle mais elle connaissait bien sa réputation et elle était bien décidée à ne pas se laisser faire face à cette pseudo-rebelle-de-la-vie en pleine crise d'adolescence. La jeune fille avait beau avoir se montrer compatissante, gentille et amusante mais si elle jugeait le comportement de quelqu'un complétement elle ne se garderait pas de remettre la personne à sa place. Enfin, Halwen se décida à émettre un son :

- Ce que je fais ici? A ton avis? Je viens boire une Bierre-au-Beurre? J'achète un balai! Un balai qui est le mien qu'on se comprenne bien.

Tiens tiens ... voyez-vous ça ! Elle se la jouait donc comme ça la Halwen, trés bien. Katie était plus attérée qu'autre chose devant la réaction disproportionnée d'Halwen, qui une fois de plus ne montra rien d'autre que son agréssivité naturelle. Pour qui la prenait-elle ? Ne savait-elle pas différencier le premier et le second degré ? Katie savait que le second degré était réservé aux hommes (> < #SBAFF#) mais quand même ... de là à prendre tout mal, elle n'avait encore jamais vu ça ! Même sa soeur Wendy, qui était une véritable peste et enquiquineuse d'après Katie, s'était énervée pour plus que ça ... ! Enfin bon ... chacun est comme il est et Katie n'y pouvait absolument rien !
Dans les instants qui suivirent, Katie ne vit que le dos et les cheveux d'Halwen qui était en train de régler son nouveau balais ... son nouveau balais ... pfff ! Katie avait flashé sur celui là, il était parfait pour elle, pour une joueuse de son niveau ... Mais non, une petite débutante se l'était accapéré comme ça, sous son nez ... !

- Tu veux quand même pas qu'on le partage?

Ben voyons ... Halwen ne connaissait pas l'humour mais elle connaissait le sarcasme ! Plutôt paradoxale ! Katie décida d'ignorer sa remarque et se laissa entraîner par la jeune et sarcastique Poufsouffle.

- Et toi Katie, tu fais quoi ici? Je veux dire au Chemin de Traverse, je me doute que si tu es précisement ici, c'est pour acheter un balais ou un accessoire...

Katie haussa les épaules et regarda autour d'elle. Elle admirait les oeuvres d'art, car pour elle ces balais étaient des oeuvres d'art, "Quidditchienne" et essaya de trouver la nouvelle perle rare. Mais non, elle ne vit aucun balais pour lequel elle eut le coup de coeur. Tant pis, elle reviendrai une prochaine fois !

- J'était venue acheter un balai mais comme le seul potentiel qui aurait pu me plaire est entre tes mains ... je reviendrai une prochaine fois, hein !

Elle sursaute en entendant l'orage gronder. C'était bien sa veine ! Elle qui s'était habillé en tenue d'été, elle allait se retrouver complétement tremper jusqu'aux os avec cette pluie qui tombait. En plus une robe blanche ... mais où avait-elle eu la tête ?! Elle s'attacha les cheveux et entraîna Halwen hors du magazin.

- Je propose qu'on aille au café en face, en attendant que ça se calme ... cette idée me fait treppiner d'impatience ! Wow !

Et l'ironie, elle connaissait l'ironie la Halwen ?!

Katie traversa donc la rue, protegeant sa tête avec son sac et entra dans le café. Elle s'installa à une table dans un coin près d'une fenêtre. Elle était trempée.

[Désoulé pour la petitesse du récit, mais aucune inspi'!]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyDim 8 Juin - 12:49

Après qu'Halwen lui ai posé sa question, Katie haussa les épaules, très explicite, hausser les épaules, ça voulait dire quoi pour elle? Elle flânait dans les magasins? Ou elle c'était dit, tiens je vais m'habiller en déesse grecque pour voir ce que ça faisait aux garçons? A croire que cette fille émètait des ondes qui la rendait de très mauvaise humeur! Halwen respira un grand coup, l'air était lourd, avec l'orage, il faisait toujours chaud, mais avec des gouttes qui tombaient, Halwen n'aimait pas ce genre de temps, c'était très désagréable. La pluie, elle aimait, mais quand il faisait lourd, plus de l'eau qui vous tombe dessus, ça la mettait encore plus en rogne, décidément la pauvre Katie était mal tombée!

- J'était venue acheter un balai mais comme le seul potentiel qui aurait pu me plaire est entre tes mains ... je reviendrai une prochaine fois, hein!

Halwen, en bonne méchante qu'elle était, se dit que ce balai étaity vraiment génial, on voulait l'acheter mais c'éait elle qui l'avait, pauvre petit Katie qui se retrouvera sans balai l'année prochaine et qui ne saura pas jouer au Quidditch! Pas de chance... Bon, d'accord, il ne fallait pas rêver, elle s'achèterait sûrement un balai, si elle aimait vraiment le Quidditch, elle ferait tout pour jouer... Comme Halwen. En même temps, si elle ne jouait pas l'année prochaine, ce serait une très bonne nouvelle pour elle et son équîpe, ce serait une bonne joueuse en moins dans l'équipe des rouge et or. Ca n'avait pas été simple de les battre l'année qui venait de s'écouler! Même avec Elizabeth qui était une très bonne Poursuiveuse!

Quand l'orage gronda, Halwen vit avec un certain amusement katie sursauter, elle n'avait quand même pas peur de l'orage la petite Bell? Ce serait dommage... Extrèmement dommage... (petit rire diabolique: mouahahahaha) De plus, avec sa robe grecque, elle faisait un peu tache, tout le monde était habillés en sombre sauf elle, en blanc, avec le ciel orageux, ça faisait... Bizarre, pour ne pas dire autre chose. Elle s'attacha les cheveux, faisant pousser un soupir à Halwen, de même qu'elle leva les yeux. Katie l'empoigna et l'entraîna hors du magasin, Halwen chopa et failli s'étaler de tout son long, encore une chance quelle avait de l'équilibre et des réflèxes, c'est là qu'on dit merci au Quidditch. Halwen lança silencieusement des chapelets de jurons bien à elle vers la rouge et or.Au dehors, il pleuvait à forte gouttes, malgré la chaleur, Halwen ferma les yeux quelques minutes, elle adorait vraiment la pluie, ça lui faisait un bien fou, bien vite, ses cheveux furent trempés, mais ça ne lui enlevait pas de son charme, ça lui donnait même un air très mignon...

- Je propose qu'on aille au café en face, en attendant que ça se calme ... cette idée me fait treppiner d'impatience ! Wow !

De l'ironie, génial, ç'allait vraiment péter entre ces deux-là. Une sarcastique au caractère très fort et l'autre ironique, ça promettait beaucoup de choses... Beaucoup de choses, et pas forcément des bonnes... Mais elles sorti rapidement de ses pensées, en voyant Katie courir rapidement vers un café, un sac sur la tête qui, entre parenthèse, ne lui servait à rien du tout. Effectivement, il y avait du vent, beaucoup de vent, sa robe se soulevait même un peu, et donc la pluie ne tombait pas droite, mais enfin, Halwen ne va pas vour faire le récit de ses connaissance en sciences naturelles. Elle suivit Katie, mais en marchant, vers le café, et elles s'installèrent à une table, près de la fenêtre. Katie et elle étaient trempées, même si Halwen ne voyait pas vraiment ses vêtements, elle lacha:

-J'espère que le blanc n'est pas devenu transparent, ce serait assez... Fâcheu...

Toujours ce même petit sourire sarcastique aux lèvres, elle allait appelé un serveur quand elle se rendit compte du silence trop lourd pour qu'il soit normal, elle leva les yeux vers les autres personnes présentent dans le café, tous des gros machos, la plupart à moitié ivres, mais le plus gênant était que tous les regardaient, elles. Très gênant effectivement. Halwen chercha des yeux, mais, elle avait raison, c'était bien les seules jeunes filles du café. Elle regarda la pancarte désignant le nom du café: Le Royaume Des Ombres. Là, ce n'était plus de la gêne, mais plutôt un sentiment très anormal chez Halwen: le stress. Elle regarda par la fenêtre et là, elle failli avoir une crise cardiaque. La rue ou plutôt l'Allée était noire, c'était bien... L'Allée des Embrumes, Katie ne semblait pas l'avoir remarqué.

-Bravo Bell, tu nous amène dans l'Allée des Embrumes, c'est l'orage qui te fait débloqué ou tu es vraiment suicidaire?! T'es peut-être une Sang Pure, mais... Ce n'est pas vraiment mon cas...

Halwen repensait à tout ce que sa mère lui avait montré, les blessures que les mangemorts infligaient à leurs victimes, les nombreuses personnes à être devenues folles à cause du sortilège Doloris, quand elle était venue à Sainte Mangouste pour voir sa mère et que celle-ci lui avait montré tout ça, elle avait été pour la première fois vraiment choquée... Là, elle se revoyait ses personnes qui demandaient de l'aide àsa mère, sauf qu'à leurs place c'était elle. Waow, Halwen au sang froid était vite redescendue de son pied d'estale! Elle se recomposa une attitude, les Sangs Pures, eux, avaient toujours cet air de victoire. Aussi reprit-elle la même posture que d'habitude, elle se permit de fusiller quelques hommes du regard, leur montrant bien qu'elle n'avait -apparemment- pas peur d'eux. Bien vite, le boucan reprit.

-Encore une fois bravo, maintenant, pour ne pas avoir l'air de ne pas être des leurs, il va falloir rester!

Effectivement, bien vite, un serveur arriva.

-Je vous sert quoi mesdames?

-Heu... Un vert d'eau suffira...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyDim 8 Juin - 18:45

- J'espère que le blanc n'est pas devenu transparent, ce serait assez... Fâcheux...
- Ecoute moi bien Halwen, on est bloquées ici jusqu’à ce que le temps se calme alors si tu n’y mets pas un peu du tiens on ne va pas tenir jusque là ! Et puis tait toi donc si c’est pour tenir des propos intolérants …

Katie sortit sa baguette de son sac et commença à la passa le long de sa robe. Elle commençait à sécher à vu d’œil et Katie fit de même avec ses cheveux.

- Allez approche toi …

La jeune fille fit de même avec une Halwen trempée jusqu’aux os. Quand elle eut finit, elle rangea sa baguette dans son sac et regarda autour d’elle. Le bar dans lequel elles avaient pénétré était miteux, sinistre, pas chaleureux pour un sous ! D’étranges énergumènes les fixaient du bar, comme s’ils essayaient de déceler un intrus ou quelque chose de soupçonneux. Katie se recroquevilla un peu plus sur elle-même et regarda au dehors… Elle ne reconnaissait pas la rue enjouée et bruyante du Chemin de Traverse. A la place régnaient obscurité et froideur. L’ombre … c’est vrai que Katie eut l’impression qu’il y avait une éclipse en ce moment car ce fut comme si Halwen et elle avait accéléré le temps et s’étaient retrouvées le soir. Mais non … Soudain Katie vit un écriteau en face, dans le coin du mur indiquant le lieu où les deux jeunes étudiantes se trouvaient : l’Allée des Embrumes …
Ce fut comme si Halwen l’avait remarqué car elle lança d’un ton cinglant :

- Bravo Bell, tu nous amène dans l'Allée des Embrumes, c'est l'orage qui te fait débloquer ou tu es vraiment suicidaire?! T'es peut-être une Sang Pure, mais... Ce n'est pas vraiment mon cas...
- Hé ho ! Parle moins fort … ! Ca va pas la tête de crier comme ça ou quoi ?... Tu crois que je l’ai fait exprès ?! Depuis quand l’Allée des Embrumes commence aussitôt dans le Chemin de Traverse ? Je croyais qu’on y était encore moi… Et puis on s’en fout de quel sang je suis, toi ou moi, on n’est pas vraiment en sécurité ici …

Katie regardait les habitués au comptoir qui se chuchotaient à l’oreille. Certains riaient d’une manière à faire glacer le sang à plus d’un.

- Encore une fois bravo, maintenant, pour ne pas avoir l'air de ne pas être des leurs, il va falloir rester!
- Tait toi ! Ce que je propose, c’est qu’on y aille discrètement, comme ci de rien n’était et que …
- Je vous sers quoi mesdames?

Katie sursauta et poussa un petit cri. Elle fit comme si elle avait éternué. Halwen lui jeta un regard noir plein de reproche lorsqu’elle déclara :

- Heu … Un verre d’eau suffira …
- Et pour vous l’enrhumée ?
- Euh … je … un … Un verre d’eau également ! dit-elle en se ressaisissant.


Rolala… Katie et Halwen étaient dans de beaux draps ! Surtout que le temps jouait avec elles car il ne semblait pas avoir envie de se calmer tout de suite. Elle distingua le nom du bar plutôt glauque dans lequel les deux filles se trouvaient : « Le Royaume des Ombres » … Seul le nom suffisait pour imaginer quel genre de clientèle habitait les lieux et ce n’était pas des barbies et des bisounours …

- Il n’y en a plus pour très longtemps, il est vraiment de retour, vous verrez, on sera très vite débarrassés des « Sang –de –Bourbe » et des « Traitres de leur sang ».
- Surtout avec ce qui s’est passé au Ministère fin juin. Les jours du petit Potter sont comptés, et avec ceux de ses amis avec …


Katie déglutit avec difficulté …
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyMar 10 Juin - 19:36

Même si Halwen ne l'admettrait jamais, elle était reconnaissante à Katie de lui avoir sécher les vêtements, elle n'aurait pas voulu avoir les vêtements collés à la peau devant tous ces gens... Ou plutôt hommes, qui ne semblaient pas blancs comme la neige. Une fois encore, elle se rappela des pauvres personnes victimes des Mangemorts qu'elle avait vu à Sainte Mangouste, c'était vraiment un désastre... Elle se rappellerait toujours de cet odeur de désinfectant présent autant dans les hôpitaux moldus que sorciers. Ces gens, à moitié fous d'une douleur que les Médicomages avaient du mal à guérir, qui la suppliaient à genoux de l'aider, agrippaient ses manches. Vraiment choquée pour la première fois Halwen n'avait rien fait, les avait laisser faire; même cet homme, prétextant qu'elle était une Mangemort et qui avait commencé à la frapper, d'habitude, elle aurait répliqué quelque chose de méchant, voir même l'aurait dégagé avec violence mais là, elle s'était laissé faire, les yeux dans le vide. Il avait même fallu l'aide de plusieurs Médicomages pour dégager l'homme.

- Hé ho ! Parle moins fort … ! Ca va pas la tête de crier comme ça ou quoi ?... Tu crois que je l’ai fait exprès ?! Depuis quand l’Allée des Embrumes commence aussitôt dans le Chemin de Traverse ? Je croyais qu’on y était encore moi… Et puis on s’en fout de quel sang je suis, toi ou moi, on n’est pas vraiment en sécurité ici …

Halwen sortit de sa rêverie, du moins si l'on pouvait nommer cela comme ça. Katie n'avait pas complètement tord, elle autant qu'Halwen étaient en danger ici, mais si elles sortaient, on les soupsoneraient et ce serait la fin des haricots pour elles deux. Halwen ne savait même pas où elles se trouvaient précisément et elle imaginait que Katie non plus, étant donné qu'elle ne s'était pas rendue compte quand elle était rentrée dans le café qu'elles étaient déjà dans l'Allée...
Comme s'ils avaient lu dans ses pensées, des hommes rigolèrent au bar, en les regardant fixement d'une façon... Peu avenante pour deux jeunes filles. Halwen frissonna discrètement, le visage toujours aussi inexpressif, ce qu'il leur arrivait ne lui plaisait pas du tout, leur petite "escapade" tournait au vinaigre, comme diraient certains moldus...
Lorsque le serveur était arrivé, alors qu'Halwen lui avait dit de ne pas trop se faire remarquer, Katie poussa un cri, très mal camouflé sous un éternuement, mais le serveur sembla y croire, tant mieux! Néanmoins, Halwen lui envoya un regard noir. Comment auraient-elles fait si le serveur ou même les personnes -qui avaient repris leurs conversations- présentes dans le café l'aurait remarqué? Séance de Doloris? Torture autre que celles-là? Mort douloureuse? Mort simple? Ou... Halwen ne voulait même pas y penser une seconde, mais elles étaient des jeunes filles... Pas trop moches, du moins du point de vue d'Halwen... Elle fut prise d'un tremblement qu'elle ne contrôla que difficilement. (Ou comment tourner tout ça au dramatique de chez dramatique xD) Mais après tout, combien de femmes violées elles aussi à Sainte Mangouste?
Halwen débloquait, tout ça n'arrivait qu'aux autres... Hein? Comment ça nan? Bien sûr que si! Elle prit une grande respiration, il ne fallait juste pas y penser...

- Et pour vous l’enrhumée?

- Euh … je … un … Un verre d’eau également!

Malgré qu'elle se soit reprise, Halwen discernait le stress chez Katie, cela se voyait-il aussi clairement chez elle? A en voir la tête des clients qui regardaient plus Katie qu'elle, elle se dit que non. Un éclair failli la faire hurler de peur, mais bon, elle venait juste de se dire que personne ne semblaient contester le fait qu'elle soit une Sang Pure bien fidèle, pas besoin d'hurler... Ca ficherait un peu tout en l'air... Bon, il fallait parler à Katie, tant pis pour le balai! Elle s'occuperait de ça à un moment plus... approprié! Elle mit ses mains sur celles de Katie, et la regarda avec un air qui se voulait rassurant. Sous les siennes, les mains de Katie tremblaient légèrement.

-Ecoute-moi Katie, j'ai tout aussi peur que toi, je crois. Mais par pitié, essaye de calquer ton attitude sur la mienne, je ne dis pas que je suis un modèle, loin de là, mais ils semblent plus méfiants à ton égard qu'à la tienne. Si tu veux on pourra partager le balai!... Sauf si c'est Poufsouffle contre Griffondor bien sûr... Enfin bref, il faut rester ici... Pour notre survie...

Halwen n'aurait jamais cru être capable de repousser son animosité pour Katie à un tel point. En même temps, elle n'avait jamais été dans une telle situation... Du moins sans son père ou sa mère. Une fois, elle était rentrée avec sa mère dans un bar de l'Allée des Embrumes pour parler à on ne sait qui, et Halwen avait été très mal à l'aise, depuis, elle essayait d'aller le moins possible dans des cafés... Elle entendit, venant d'une conversation juste à côté d'elles:

- Il n’y en a plus pour très longtemps, il est vraiment de retour, vous verrez, on sera très vite débarrassés des « Sang –de –Bourbe » et des « Traîtres de leur sang ».

- Surtout avec ce qui s’est passé au Ministère fin juin. Les jours du petit Potter sont comptés, et avec ceux de ses amis avec …


Halwen ouvrit des yeux grands comme des soucoupes. Est-ce que ces gens avaient été là, au Ministère? L'avait-il... Reconnu? Après tout, elle avait participé avec l'AD et s'était plutôt bien défendue... Tout d'un coup, il faisait une chaleur étouffante dans ce bar! Le serveur arriva avec les verres d'eau, leur fit un clin d'oeil... Chaleureux? Il fallait croire oui... Et repartit.

-Buvons à notre survie alors, murmura Halwen avec un faible sourire.

Elle avait de francs doutes si elle survivrait vraiment, si on l'avait reconnu, elle serait tuée à coup sûr, elle avait aidé à la capture d'un Mangemort machin truc, elle ne se souvint même plus du nom. Elle en arriva même à penser qu'elle rencontrerait peut-être pour ces dernières minutes à vivre Lord Voldemort, après tout on ne capture pas u Mangemort sans conséquences -même si elle ne l'avait pas capturée seule, il n'y avait qu'elle parmi le groupe à être dans le bar-! Si c'était le cas, elle lui dirait ce qu'elle pensait de lui!
Mais bon, restons optimistes...!

{Désolée du retard *baisse les yeux*}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyMer 11 Juin - 17:34

Essayer de calquer son attitude sur celle de Katie … Plus facile à dire qu’à faire ! Katie était terrorisée et essayait de le cacher du mieux qu’elle pouvait. Elle était parcourue de tics nerveux : le genou qui gigotait, les yeux allant de droite à gauche, de bas en haut, les jambes entortillées, la bouche mâchouillée… Bref, Katie n’arrivait pas à garder une pause naturelle et n’arrêtait pas de changer de positions, ponctuées de légers tremblements. Mais il était vrai qu’Halwen semblait assez à l’aise, de là à dire comme chez elle, non. Mais elle manifestait un calme assez déconcertant. C’est vrai qu’au cours de séances de l’AD, c’était l’une des adversaires les plus déstabilisantes par son calme et sa précision car Katie avait déjà repéré la jeune Poufsouffle lors de ces réunions et non uniquement au Quidditch. Cependant elles n’avaient jamais eu le temps de se connaître, de s’aimer ou de se détester.

Car l’opinion que Katie avait d’Halwen se nuança par la façon dont elle essayait de gérer le fait qu’elles soient coincées dans un bar remplit – du moins selon Katie – de Mangemorts. Ce revirement de caractère était plutôt surprenant venant d’une fille qui pouvait se montrer si agressive par moment. Face à la réplique d’Halwen, Katie eut un mince sourire de réconfort et de courage, approuvant son interlocutrice.

Cependant les paroles des clients de ce bar miteux continuaient d’aller et venir dans sa tête.
« Il n’y en a plus pour très longtemps, il est vraiment de retour, vous verrez, on sera très vite débarrassés des « Sang –de –Bourbe » et des « Traîtres de leur sang » … Etait-ce vrai ? Katie savait que Vous-Savez-Qui était de retour… … Mais cette vérité prenait soudain une réalité choquante dans cet endroit. « Surtout avec ce qui s’est passé au Ministère fin juin. Les jours du petit Potter sont comptés, et avec ceux de ses amis avec … ». La nuit au Ministère avait été comme un rêve pour Katie. Pendant cette épopée, ce fut comme si Katie n’agissait plus seule mais était poussée par l’adrénaline que lui provoquait cette aventure. Mais cette blessure à la tête lui fit manquer une grande partie de la bataille car Katie s’était écroulée, inconsciente. Elle s’était réveillée à Sainte-Mangouste, l’hôpital des sorciers, apprenant qu’elle avait été victime d’un sortilège de Magie Noire et qu’elle était restée dans ce lit depuis déjà deux jours. Mais Katie ne s’était pas doutée une seule seconde que leur escapade au Ministère aurait autant pris d’ampleur. Car la jeune blondinette n’avait pas revu ses camarades pour avoir un récit complet de ce qui s’était passé et n’avait eu que la version de « La Gazette du Sorcier ».

- Buvons à notre survie alors, murmura Halwen avec un faible sourire.

Katie lui rendit son sourire avec peu de conviction et but un petite gorgée d’eau. Ses pensées n’arrêtaient pas d’envahir son esprit et il fallait qu’elle en fasse part à Halwen. Elle commençait à ouvrir la bouche lorsque …

- T’inquiète pas Idalgus, les anciens d’Azkaban seront bientôt de retour ! Les détraqueurs échappent déjà au contrôle du Ministère. A ton avis pourquoi il y a autant de brume dehors ? C’est vrai que Lucius Malfoy n’aura pas à supporter longtemps cet endroit… Un peu déçut qu’il n’y reste pas plus longtemps, ça lui aurait appris la vie !

Lucius Malfoy avait donc été capturé, des détraqueurs se baladaient en pleine nature d’où ce temps pourri pour un début de juillet… Katie regardait Halwen pour lui montrer qu’elle était réellement pour leur vie, qui s’avérerai être plus courte que prévue…

- Halwen… Tu crois que… tu crois qu’il y en a qui étaient là … « l’autre soir » ?! Chuchota Katie à l’adresse de la gardienne, la tête penchée sur la table, au dessus des deux verres d’eau.


Dernière édition par Katie Bell le Mer 11 Juin - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyMer 11 Juin - 20:03

Halwen aimait les moldus, peut-être avait-elle une attitude digne de Serpentard, mais les moldus, elle les aimait. Son père en était un et sa mère était ce que l'on appelait dans le jargon de ce café une "Sang de Bourbe", pas très réjouissant quand on voyait où elle se trouvait. Halwen remercia intérieurement ces cours de sophrologie qu'elle avait pris, plus jeune, et qui maintenant l'aidait à garder son calme, ou du moins extérieurement, contrairement à Katie. Mais il ne fallait pas la blâmer, près tout, même la petit bande à Potter aurait ressentit un semblant de stress là dedans non? Comment ça nan, c'était des Griffondors? Il n'y avait qu'à regarder Katie pour savoir que tout Griffondor avait le droit d'avoir peur! Et puis, aussi Kristopher, lui, ça frisait le ridicule, ça lui aurait même donné envie de rire, si la situation l'aurait permis.
Katie avait vraiment du mal à cacher son stress, elle roulait des yeux en tout sens, croisait et décroisait ses jambes et, même si Halwen essayait d'être compatissante, elle ne cachait pas que ça commençait à l'ennuyer.
Si elles se faisaient avoir que feraient-elles? Bon, d'accord, il fallait admettre que Potter leur avait bien donné cours, elle maîtrisait plus de trucs sur les Défenses contre les Forces du Mal, mais elles ne feraient pas le poids devant tout ce petit monde...

-Par pitié Katie calme-toi! On finit nos verres d'eau calmement et on partira, mais si tu ne te calmes pas, on ne sortira jamais d'ici si tu vois ce que je veux dire...

Ce n'était pas du tout la même chose qu'au Ministère, là, ils étaient plus ou moins égaux, ici, elles étaient deux contre...Environ vingt-cinq hommes qui devaient sûrement mieux se tirer qu'elles en magie... Dans de beaux draps, oui, dans ce bar, c'était une mission suicide, au Ministère juste une mission oui, rien qu'une mission... Elle avait ressentit toutes sortes de sentiments là-bas, d'abord, un peu de joie. Oui, c'est à partir de là qu'Ombrage était parti et qu'enfin ils avaient pu porter un grand coup à Voldemort, mais ça n'avait pas été sans sacrifice... Combien de gens étaient mort là-bas? Des enfants, des adultes,... Sirius... Halwen devait avouer qu'elle était un peu triste autant pour Potter que pour les autres, elle avait à peine échangé quelques mots avec son parrain, après que le Mangemort sur lequel elle s'acharnait ai été arrêté, il lui avait simplement demandé si elle allait bien. Ben oui! Halwen n'était pas sans défaillance, elle aussi s'était reçue plusieurs sorts de Magie noire, mais moins grave, plutôt bénins, mais elle avait eu du mal à tenir sur ses jambes. Elle avait à peine parlé à ce Sirius Black, mais il l'avait... Impressionné, elle ne savait pas vraiment pourquoi, peut-être que même s'ils étaient dans une situation critique, il lui avait demandé si elle allait bien? Ce n'était pas non plus comme si elle était tombée amoureuse, il ne faut pas non plus se perdre, mais un sentiment de reconnaissance et d'admiration et quand on avait appris que Sirius avait été tué, elle avait été triste. Sans vraiment de raisons. Et si un jour se présentait où quelqu'un pourrait le venger, ce n'était pas en mourrant bêtement dans un café!

C'est avec cette résolution qu'elle releva encore plus la tête, affrontant quiconque de la regarder et la plupart qui croisèrent son regard changèrent les leurs de direction, bien, c'était mieux, elle reprenait difficilement mais reprenait le contrôle de ses sentiments. Foutus sentiments. Ces derniers temps, ils lui jouaient de mauvais tours, en fait c'était peut-être l'adolescence... Dur, dur de faire le tri alors qu'on est entourée de Mangemorts!
De l'autre côté de la table, Katie lui adressa un pauvre sourire, pâle, elle regardait intensément Halwen, qui, elle, essayait de montrer indirectement aux autres personnes présentes qu'elles étaient ici en connaissance de cause, et non comme de simples sorcière qui avaient combattu avec L'Ordre du Phoenix qui n'avaient pas remarquées qu'elles étaient dans l'Allée des Embrumes! Difficile à croire que de telles filles pouvaient exister hein? Et pourtant...

- T’inquiète pas Idalgus, les anciens d’Azkaban seront bientôt de retour ! Les détraqueurs échappent déjà au contrôle du Ministère. A ton avis pourquoi il y a autant de brume dehors ? C’est vrai que Lucius Malfoy n’aura pas à supporter longtemps cet endroit… Un peu déçut qu’il n’y reste pas plus longtemps, ça lui aurait appris la vie !

Comment ça délivré? Oh non de non (pour pas dire autre chose #SBAFF#) tout les Mangemorts qu'ils avaient capturés au Ministère relâchés? Ca ne promettait rien de bon, rien du tout... Qui sait? Dénonceraient-ils à leur pseudo Maître qui les avaient capturés, enfermés ou aider à être capturer? Halwen avala difficilement, combien d'élèves seraient menacés si tel était le cas? Tout ceux qui avaient participés? Ce... n'était pas possible, c'était trop... Facile... En plus, avec des Détraqueurs dehors, elle n'avait plus vraiment peur de ceux-ci, mais d'autres ne savaient pas utiliser le sortilège Patronus. Mais elle ne doutait pas que Katie réussisse à le faire. Elle aussi maîtrisait le sort, elle l'avait déjà utilisé aux entraînements de l'AD, mais bon, il y a toujours de l'appréhension quand on rencontre pareilles créatures!
Mais quelque chose la dérangeait sur ce qu'elle entendait, un... Mauvais pressentiment. Halwen tourna imperceptiblement les voisins discutant à côté d'elle et Katie. Elle écarquilla les yeux, et bu une gorgée d'eau pour se donner contenance. Que faisait-il ici? Quelle question, c'était un Mangemort! Son... Oncle se tenait à côté d'elle, Williams Ramstein se tenait à côté d'elle, la connaissait et savait aussi qu'elle approche elle avait par rapport à son Maître. Halwen soupira en songeant qu’ils ne s’étaient rencontrés qu'une seule fois. La fois où elle avait reçu la lettre et u'il lui avait proposé de suivre la voie des Mangemort, elle avait bien sûr refusé, mais il l'avait très mal pris. Il lui en voulait plus que tout, mais depuis ses onze ans elle avait assez changé pour qu'il ne la remarque pas...? Nan? Mon Dieu, que faisait-elle ici?

-Halwen… Tu crois que… tu crois qu’il y en a qui étaient là … «l’autre soir»?! Chuchota Katie.

Halwen lui fit un mince sourire et dit:

-Je n'en ai aucune idée, sûrement, mais on ne pourrait reconnaître personne. Par contre j'ai... Un problème.

Et elle lui expliqua ce fameux problème, elle aussi penchée près de la table, tout en chuchotant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} EmptyJeu 12 Juin - 18:30

Malgré les remontrances d’Halwen, Katie avait beaucoup de mal à se détendre. Elle aurait volontiers vidé une bouteille de Whisky-Pur-Feu pour se donner un minimum de constance mais elle ne voulait pas attirer l’attention sur les deux jeunes filles en appelant le serveur. Toutefois elle parvint à contrôler ses tremblements et son attitude en adoptant une allure des plus convaincantes, du moins, autant qu’elle le pouvait : une main soutenait sa tête, accoudée à la table, l’autre ne pouvait s’empêcher d’entortiller nerveusement des cheveux autour de son index. Elle ne pouvait se retenir de jeter quelques coup d’œil au troupeau d’hommes de l’autre côté du bar.

- Je n'en ai aucune idée, sûrement, mais on ne pourrait reconnaître personne. Par contre j'ai... Un problème.

Halwen commença à se confier. Plus elle avançait dans son récit, plus les yeux de Katie s’écarquillaient. Son oncle William Ramstein était un mangemort, pourquoi ils ne s’entendaient pas, comment il avait réagit face au refus d’Halwen de le suivre dans les forces du Mal… La Poufsouffle expliqua tout en détail à Katie, qui s’étonnait de ne pas le voir plus inquiète. Après tout, c’était son oncle, il serait facile pour lui de retrouver sa nièce au milieu d’une troupe de mangemorts. Katie était bluffer par son sang-froid et pris exemple sur elle.

- Bon, je te propose un truc Halwen : on finit notre verre et je peux toujours essayer de modifier ton visage à l’aide d’un sort de métamorphose… bon je ne sais pas si ça va marcher mais je peux toujours essayer ! Ou alors on s’enfuit d’ici aussi vite qu’on est rentré. Regarde, il ne pleut plus !

En effet il ne pleuvait plus. La pluie avait laissé place à une brume épaisse. Mauvais présage selon la jeune Gryffondor. Katie regarda sa montre, il était déjà six heures du soir ! Avec ce temps d’hiver, la nuit n’allait pas tarder à tomber. Mais si jamais elles tombaient nez à nez avec un détraqueur ? Bon, c’est vrai que Katie ne se débrouillait pas trop mal avec le sort du Patronus, merci Harry ! Mais qu’en était-il d’Halwen ?

- Tu crois qu’on risque de tomber sur un … détraqueur ?

A la pensée qu’elle puisse être frappée de leur baiser, Katie frissonna.

- De toute façon nous sommes tous encerclés… il y a de moins en moins de Sang-Purs de nos jours ! J’ai la chance de ne peut pas être apparenté à cette vile racaille !
- Pff… tais toi donc Ramstein ! Tout le monde sait que dans ta famille du côté Turner, ils sont tous Sang-Mêlés ou pire : moldus !
- Je ne les considère pas comme ma famille…
- Alors tu sais ce qu’il te reste à faire …


Les yeux de Katie se posèrent sur une Halwen plutôt blême.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Quiproquo {PV Katie} Empty
MessageSujet: Re: Quiproquo {PV Katie}   Quiproquo {PV Katie} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quiproquo {PV Katie}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quiproquo {PV Katie}
» Le journal de Katie Sutton
» (f) ANDROMEDA TONKS feat KATIE MCGRATH
» (F/PRISE) KATIE CASSIDY.
» Katie McGrath & Jude Law Crackship #002

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: